Les vaccins des papillomavirus humains (collection des Rapports de l ANM)
125 pages
Français

Les vaccins des papillomavirus humains (collection des Rapports de l'ANM) , livre ebook

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
125 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Le cancer du col utérin est un des cancers les plus fréquents et les plus meurtriers dans le monde. Ce fléau représente une des atteintes les plus graves à la santé des femmes dans les pays à ressources limitées. Les pays industrialisés ont mis en place des stratégies de dépistage et de prise en charge thérapeutique efficaces, suivies d'une réduction spectaculaire de l'incidence et de la mortalité.
Après la démonstration du rôle des papillomavirus humains (HPV) dans le cancer du col utérin l'identification des principaux types d'HPV responsables a permis de concevoir des vaccins contre ce cancer.
Récemment, deux vaccins contre les papillomavirus humains ont été mis au point. Les États-Unis et plusieurs pays d'Europe viennent de les introduire dans leur calendrier vaccinal avec des recommandations parfois différentes. Les questions posées par cette vaccination sont multiples et complexes, d'autant plus que ces vaccins sont tout nouveaux et que la durée de leur protection, n'étant pas encore connue, nécessite une adaptation de la stratégie vaccinale. L'accession à ce vaccin coûteux est aussi une interrogation pour les pays en développement qui devraient en bénéficier prioritairement, dans la mesure où le dépistage du cancer du col n'est pas en place.
Fruit de l'intervention de nombreux spécialistes (gynécologues, épidémiologistes, infectiologues et vaccinologues), l'ouvrage Les vaccins des papillomavirus humains réunit l'ensemble des documents et communications qui ont conduit l'Académie nationale de médecine à élaborer son rapport et ses recommandations. Il s'adresse aux professionnels de santé : gynécologues, généralistes, pédiatres, médecins de santé publique, sages-femmes, infirmiers ainsi qu'aux éducateurs et aux travailleurs sociaux. Nous espérons que ceux-ci y trouveront des réponses, sous une forme concise, aux interrogations soulevées par cette nouvelle et importante question de médecine préventive.
Introduction. Les vaccins des papillomavirus humains. Leur place dans la prévention du cancer du col utérin.
1. Virologie. Épidémiologie. 2. Les infections génitales à papillomavirus humains. 3. Les vaccins papillomavirus humains. 4. Organisation du dépistage des cancers du col de l'utérus en France et dans d'autres pays européens. 5. Indications des vaccins HPV et questions posées par la vaccination.
Aspects cliniques bénins de l'infection à papillomavirus humains.
Lésions prénéoplastiques et néoplastiques associées à l'infection par papillomavirus humains.
Aspects virologiques et carcinologiques des papillomavirus humains HPV.
Les nouveaux vaccins papillomavirus.
Les vaccins des papillomavirus humains. Leur place dans la prévention du cancer du col utérin.
Index.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 30 juin 2009
Nombre de lectures 11
EAN13 9782743018368
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,03€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

R a p p o r t s d e l ’
Les vaccins des papillomavirus humains Leur place dans la prévention du cancer du col utérin
s o u s l a d i r e c t i o n d e Pierre Bégué
Collection « Rapports de l’Académie nationale de médecine » dirigée par Jacques-Louis Binet, secrétaire perpétuel
Les vaccins des papillomavirus humains. Leur place dans la prévention du cancer du col utérin
sous la direction de Pierre Bégué
Dans la même collection
Rapports, communiqués et recommandations de l’Académie nationale de médecine en 2007 Pierre Ambroise-Thomas, 2007
L’enfant à naître sa santé, son avenir sous la direction de Claude Dreux et Claude Sureau, 2007
Harmonisation de la réparation des préjudices corporels dans l’Union européenne sous la direction de Jacques Hureau, 2007
De la sanction à la prévention de l’erreur médicale – Propositions pour une réduction des événements indésirables liés aux soins sous la direction de Georges David et Claude Sureau, 2006
Désamorcer le cannabis dès l’école sous la direction de Roger Nordmann, 2006
Soleil et santé sous la direction de Louis Dubertret, 2006
© LAVOISIER, 2009 ISBN : 978-2-7430-1160-4 ISSN : 1954-0019
Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées dans le présent ouvrage, faite sans l’autorisation de l’éditeur ou du Centre français d’exploitation du droit de copie (20, rue des Grands-Augustins, 75006 Paris), est illicite et constitue une contrefaçon. Seules sont autorisées, d’une part, les reproductions réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective, d’autre part, les analyses et courtes citations justifiées dans le caractère scientifique ou d’information de l’œuvre dans laquelle er elles sont incorporées (loi du 1 juillet 1992 – art. L. 122-4 et L. 122-5 et Code pénal art. 425).
Table des matières
Introduction. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
1. 2.
3.
1. 2. 3. 4. 5. 6.
Les vaccins des papillomavirus humains. Leur place dans la prévention du cancer du col utérin
1 Virologie. Épidémiologie Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Virologie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2.1. Les divers types de HPV . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2.2. Le cycle de multiplication du virus . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2.3. L’organisation de la capside virale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Épidémiologie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.1. Prévalence et incidence de l’infection à HPV . . . . . . . . . . . . . 3.2. Prévalence et incidence du cancer du col utérin . . . . . . . . . . . 3.3. Autres lésions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
2 Les infections génitales à papillomavirus humains Mécanisme de la carcinogénèse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les infections HPV à bas risque . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les lésions précancéreuses cervicales . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le diagnostic des lésions précancéreuses cervicales . . . . . . . . . . . . . La prise en charge des lésions pré invasives . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les lésions pré néoplasiques à HPV vulvo-vaginales . . . . . . . . . . . .
3 Les vaccins papillomavirus humains 1. Composition des vaccins . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2. Immunogénicité des vaccins . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2.1. Immunité post-vaccinale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2.2. Effet rappel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2.3. Durée de l’immunité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3. Efficacité des vaccins . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.1. Essais du vaccin quadrivalent . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.2. Essais du vaccin bivalent . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . © Lavoisier – La photocopie non autorisée est un délit
VII
3 4 4 5 6 6 6 7 8
11 13 15 16 18 19
21 22 22 22 23 23 23 26
IV
4.
5. 6.
1. 2. 3. 4. 5. 6.
1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11.
1. 2. 3.
4.
Les vaccins des papillomavirus humains
Tolérance des vaccins . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4.1. Vaccin quadrivalent . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4.2. Vaccin bivalent . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Essais en cours . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Études coût-efficacité des vaccins HPV . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
4 Organisation du dépistage des cancers du col de l’utérus en France et dans d’autres pays européens Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le consensus scientifique sur l’efficacité du dépistage . . . . . . . . . . L’organisation du dépistage en population . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le dépistage des cancers du col de l’utérus en France . . . . . . . . . . . L’organisation en Europe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le bilan coûts/bénéfices . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6.1. Analyse des coûts . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6.2. Les bilans coûts/bénéfices . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
5 Indications des vaccins HPV et questions posées par la vaccination Qui vacciner ? À quel âge ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La vaccination des garçons . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Place des vaccins dans la prévention du cancer du col . . . . . . . . . . . Les autres cancers . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les condylomes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La durée de la protection. Les rappels . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vaccination des patients HIV . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Information et formation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Réflexion et éthique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La vaccination HPV dans les pays en voie de développement . . . . . Avenir de la recherche pour les vaccins HPV . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Aspects cliniques bénins de l’infection à papillomavirus humains Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Infection cutanée par HPV . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Lésions cutanées [1] . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.1. Verrues vulgaires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.2. Verrues des bouchers . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.3. Verrues filiformes ou multidigitées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.4. Verrues planes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.5. Verrues plantaires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Épidermodysplasie verruciforme [13] . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4.1. Clinique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4.2. Prévention et traitement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
27 27 27 27 28
31 32 33 34 36 38 38 40
45 46 47 47 48 48 48 48 49 49 49
55 55 56 56 56 56 56 57 57 58 58
© Lavoisier – La photocopie non autorisée est un délit
Table des matières
5.
6.
7. 8. 9. 10. 11.
1. 2.
3. 4.
5.
Autres manifestations cutanées des infections à HPV [5] . . . . . . . . . 5.1. Hyperplasie épithéliale focale de Heck . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5.2. Psoriasis . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Infection muqueuse par HPV . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6.1. Les condylomes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Évolution spontanée d’une infection à HPV . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Diagnostic d’une infection à HPV . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . HPV chez les enfants . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Prévention . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Traitement des lésions induites par les HPV [1, 34, 35] . . . . . . . . . . 11.1. Traitements destructeurs physiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11.2. Traitements destructeurs chimiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11.3. Traitements non destructeurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Lésions prénéoplasiques et néoplasiques associées à l’infection par papillomavirus humains Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les lésions intra-épiphéliales (CIN) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2.1. Classification des lésions viro-induites [1] . . . . . . . . . . . . . . . 2.2. Évolution naturelle des lésions cervicales viro-induites . . . . . 2.3. Prise en charge des lésions bénignes et précancéreuses cervicales 2.4. Traitement des lésions intra-épithéliales de bas grade . . . . . . . 2.5. Traitement des lésions intra-épithéliales de haut grade . . . . . . Le cancer du col de l’utérus . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . HPV et cancers cutanés [12, 15] . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4.1. Maladie de Bowen cutanée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4.2. Carcinome épidermoïde . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Autres cancers . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Aspects virologiques et carcinologiques des papillomavirus humains HPV 1. Lespapillomaviridae: une nouvelle famille de virus . . . . . . . . . . . . 2. La classification despapillomaviridae . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3. L’organisation structurale et génomique despapillomaviridaeest simple . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4. Le cycle de multiplication virale complet dépend de la différenciation cellulaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4.1. L’entrée cellulaire est réalisée par endocytose . . . . . . . . . . . . 4.2. La réplication de l’ADN viral s’effectue en trois phases . . . . . 5. Clairance et latence . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6. Le mécanisme de carcinogénèse est associé à l’intégration de l’ADN des HPV à haut risque . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6.1. L’intégration concerne uniquement l’ADN des HPV à haut risque 6.2. Trois protéines virales sont considérées comme des oncogènes 7. Conclusion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . © Lavoisier – La photocopie non autorisée est un délit
V
58 58 59 59 59 60 60 61 61 61 62 63 63
69 69 69 70 70 71 71 72 73 73 73 73
79 79
80
80 81 82 82
83 83 83 87
VI
1. 2.
1. 2. 3. 4.
5.
6.
Les vaccins des papillomavirus humains
Les nouveaux vaccins papillomavirus Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Questions posées par les vaccins papillomavirus . . . . . . . . . . . . . . .
Les vaccins des papillomavirus humains. Leur place dans la prévention du cancer du col utérin Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Épidémiologie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les vaccins HPV . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Évolution actuelle des méthodes de dépistage et d’évaluation du cancer du col . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4.1. Les bilans coût/bénéfices du dépistage du cancer du col. . . . . 4.2. La vaccination HPV et le dépistage. Influence sur l’estimation coût-bénéfice . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Questions posées par la vaccination HPV . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5.1. Qui vacciner et à quel âge ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5.2. La vaccination des garçons . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5.3. Place des vaccins dans la prévention du cancer du col . . . . . . 5.4. Les autres cancers . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5.5. Les condylomes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5.6. La durée de la protection. Les rappels . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5.7. Information et Formation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5.8. La vaccination HPV dans les pays en voie de développement Recommandations sur la vaccination par les vaccins HPV . . . . . . . 6.1. Contenu et Qualité de l’information . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Index . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
93 94
99 99 99
100 101
102 103 103 104 104 105 105 105 105 106 106 107
111
© Lavoisier – La photocopie non autorisée est un délit
I
n
t
r
o
d
u
ct
i
o
n
Deuxième vaccin contre un cancer la vaccination contre les papillomavirus humains (HPV) pose de nombreuses questions et suscite des débats quasi quoti-diens. L’Académie nationale de médecine a produit récemment des travaux et un rapport sur cette vaccination. Cette publication contient l’ensemble des travaux qui se sont déroulés en 2007 sur le sujet. On y trouvera successivement le texte long du rapport, où sont développées, à côté des connaissances sur les virus et sur les nouveaux vaccins, les considérations gynécologiques et les données épi-démiologiques sur le cancer du col utérin en France, ainsi que les approches éco-nomiques de la vaccination. Lui font suite trois communications, qui apportent un éclairage très approfondi sur les pathologies bénignes et malignes des HPV et sur la virologie fondamentale. L’information préalable sur la vaccination et le texte court, tel qu’il a été présenté et adopté devant l’Académie de médecine, sont placés à la fin de cette publication. Que tous les auteurs soient chaleureusement remerciés pour la précision de leur travail et la qualité de leur expertise. Pour l’ensemble des Commissions et des Groupes de travail qui ont collaboré à ces textes.
© Lavoisier – La photocopie non autorisée est un délit
Pierre Bégué
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents