Rapports, communiqués et recommandations de l ANM
413 pages
Français

Rapports, communiqués et recommandations de l'ANM , livre ebook

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
413 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Au sein de ses dix-neuf commissions permanentes comme de ses groupes de travail, l’Académie nationale de médecine aborde les grands défis médicaux actuels mais également la majorité des problèmes émergents qui relèvent aussi bien de l’éthique ou du droit que de la médecine. Le présent ouvrage regroupe les rapports et les comptes rendus réalisés en 2007 et qui n’ont pas encore fait l’objet de publication. Ils couvrent les domaines suivants :
Addictions. Cancer. Cardiologie. Conditions d’exercice. Eau et alimentation. Éthique, droit et médecine. Fibromyalgie. Formation professionnelle. Thermalisme.Transplantations. Vaccinations. Ces textes sont le fruit des travaux des membres de l’Académie auxquels se joignent parfois des personnalités extérieures invitées en raison de leurs compétences.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 23 mai 2008
Nombre de lectures 5
EAN13 9782743018740
Langue Français
Poids de l'ouvrage 28 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0488€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

collection « Rapports de l’Académie nationale de médecine » dirigée par JacquesLouis Binet, secrétaire perpétuel
Rapports, communiqués et recommandations de l’Académie nationale de médecine en 2007
sous la direction de Pierre AmbroiseThomas
Allée de la Croix Bossée 94234 Cachan cedex
Dans la même collection
L’enfant à naître : sa santé, son avenir sous la direction de Claude Dreux et Claude Sureau, 2007
Harmonisation de la réparation des préjudices corporels dans l’Union européenne sous la direction de Jacques Hureau, 2007
De la sanction à la prévention de l’erreur médicale – Propositions pour une réduction des événements indésirables liés aux soins sous la direction de Georges David et Claude Sureau, 2006
Désamorcer le cannabis dès l’école sous la direction de Roger Nordmann, 2006
Soleil et santé sous la direction de Louis Dubertret, 2006
DAN G ER LE PHOTOCOPILLAGE
TUE LE LIVRE
© LAVOISIER, 2008 ISBN : 9782743010607 ISSN : 19540019
Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées dans le présen t ouvrage, faite sans autorisation de l’éditeur ou du Centre français d’e xploitation du droit de copie (20 rue des Grands Augustins – 75006 Paris), est illicite et constitue une contrefaçon. Seules sont autorisées, d’une part, les reproductions réservées à l’usage privé du copiste et non desti nées à une utilisation collective, d’autre part les analyses et courtes citations justifiées dans le caractère scientifique ou d’information de er l’œuvre dans laquelle elles sont incorporées (Loi du 1 juillet 1992 – art. L. 1224 et L. 1225 et Code pénal art. 425).
Table des matières
Préface. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Rapports, recommandations et communiqués . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Addictions
Chapitre 1– Alcool et modération : clarifier l’information du consommateur
Recommandations . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Chapitre 2– Évolution des conduites d’alcoolisation des jeunes : motifs d’inquiétude et propositions d’action. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Introduction : quelques considérations générales . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mesures en vigueur à l’heure actuelle concernant les conduites d’alcoolisation et, en particulier, celles des jeunes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mesures législatives . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Autres mesures . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Recommandations . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Diminuer l’accessibilité aux boissons alcooliques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Modifier la réglementation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mieux éduquer et informer . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Améliorer le repérage précoce et l’accompagnement des consommateurs à risque . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bibliographie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Rapports, recommandations et communiqués antérieurs de l’Académie (20012006) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
ie non autorisée est un délit
Cancer
Chapitre 3– Dépistage organisé du cancer colorectal Situation actuelle et évolution souhaitable . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Quelle est la situation actuelle en France ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . © Lavoisier – La photocop
1 4
5 7
9 9
11 12 13 14 15 15 15
15 16
18
21 23
IV
Rapports, communiqués et recommandations de l’Académie nationale de médecine en 2007
Qu’en estil en Europe ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Une amélioration technique : la recherche automatisée de sang humain occulte dans les selles par la méthode MAGSTREAM . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Des voies prometteuses, mais encore à l’étude : le dépistage par les méthodes analysant l’ADN et le coloscanner . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Méthodes d’analyse de l’ADN . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Coloscanner ou coloscopie virtuelle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Comment augmenter l’adhésion de la population lors des campagnes de dépistage organisé ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Dépistage individuel versus dépistage organisé du cancer colorectal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Conclusion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Communiqué . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bibliographie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
24
25
27 27 28
28
29 29 30 31
Chapitre 4– L’évaluation des résultats des travaux de M. Florent de Vathaire concernant l’impact éventuel des essais nucléaires français sur l’incidence du cancer de la thyroïde dans les populations civiles de Polynésie exposées aux retombées radioactives. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 33 Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 34 Évaluation du contexte de travail de M. de Vathaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 35 Le chercheur responsable de la recherche en cause . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 35 Le financement du programme de recherche de M. de Vathaire . . . . . . . . . . . 36 Résumé des discussions de la commission . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 36 Première présentation des résultats le 23 novembre 2006 . . . . . . . . . . . . . . . . 37 Réunions intermédiaires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 37 Réunion du 7 février 2007 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 37 Dernière version du manuscrit de M. de Vathaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39 Conclusions et recommandations . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39 Annexe 1 : le choix du schéma « cas témoins » pour l’évaluation du risque . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40 Le choix du schéma « cas témoins » d’évaluation du risque . . . . . . . . . . . . . . 40 Schéma de cohorte et de cas témoins . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40 Le schéma cas témoin . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 41 Problèmes méthodologiques dans le schéma cas témoins . . . . . . . . . . . . . . . . 41 Défaut de puissance . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 41 Une définition rigoureuse des cas et des témoins est nécessaire . . . . . . . . . 42 Une fois les cas et les témoins constitués, les informations doivent être recueillies de la même façon dans les deux groupes . . . . . . . . . . . . . . . . . . 42 Absence de comparabilité des cas et des témoins dans les taux de réponse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 42 Un piège fréquent des études cas témoins est le « biais d’anamnèse » . . . 42
ie non autorisée est un délit
© Lavoisier – La photocop
Table des matières
L’analyse statistique des résultats . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Impact de l’erreur de mesure . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tests statistiques multiples ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Conclusion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Annexe 2 : évaluation de l’approche dosimétrique employée par M. de Vathaire . . . .
Chapitre 5. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .– Les causes du cancer en France Résumé et conclusions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Problèmes méthodologiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les causes avérées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les causes hypothétiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les causes de cancer inconnues . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La nécessité de recherches . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Objectifs et méthodologie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Évolution de l’incidence et de la mortalité par cancer en France . . . . . . . . . . . Évolution de l’incidence de quelques cancers . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Facteurs de risque . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tabagisme actif . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La fumée du tabac . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le risque relatif (RR) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Fraction attribuable . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Discussion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Alcool . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Exposition . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Risque relatif . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Discussion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Agents infectieux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Risques relatifs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Fractions attribuables . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Discussion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Cancers professionnels . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Exposition professionnelle aux rayonnements ionisants . . . . . . . . . . . . . . . Irradiation professionnelle due au radon . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Discussion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Surpoids et obésité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Insuffisance d’activité physique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Traitement hormonal substitutif (THS) de la ménopause et contraceptifs oraux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Risque relatif . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ie non autorisée est un délit Fraction attribuable . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Discussion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Contraceptifs oraux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Rayons ultraviolets . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Cancers liés à la reproduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Effet d’un changement des caractéristiques de la vie reproductive . . . . . . . . . © Lavoisier – La photocop
V
43 43 43 44 44
47 48 49 50 51 52 53 54 54 55 57 64 64 64 64 64 64 66 67 67 67 69 69 69 69 71 72 72 72 77 78
78 80 80 80 80 82 82 84
VI
Rapports, communiqués et recommandations de l’Académie nationale de médecine en 2007
Pollution de l’eau, de l’air, du sol et des aliments . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tabagisme passif . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Amiante . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Synthèse des résultats . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Facteurs attribuables : résumé et sources d’incertitudes . . . . . . . . . . . . . . . . . . Discussion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Interaction dans la cancérogenèse entre les facteurs de risque . . . . . . . . . . . . . Facteurs de risque pour lesquels aucune estimation n’a été calculée . . . . . . . . . . . Rayonnements ionisants . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Facteurs de risque non considérés dans ce rapport car peu présents en France . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Facteurs suspects, mais dont le lien causal avec l’apparition d’un cancer n’est pas établi . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Facteurs nutritionnels . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pollution atmosphérique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Habitations proches de sources de pollution . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Utilisation des produits chlorés pour stériliser de l’eau . . . . . . . . . . . . . . . Pesticides . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Dioxines . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Installation d’exposition aux UV (pour bronzage) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Rayonnements non ionisants, autres que les UV . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Téléphone portable . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Comparaison avec les résultats rapportés dans d’autres pays . . . . . . . . . . . Recommandations . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Recommandations à la communauté scientifique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Recommandations aux administrations et aux fondations nationales et internationales soutenant la recherche . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Recommandations concernant l’information du public et des médias . . . . . . . Rapports, recommandations et communiqués antérieurs de l’Académie (20022004) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Cardiologie
Chapitre 6– Recommandations de l’Académie nationale de médecine concernant la prise en charge extrahospitalière de l’arrêt cardiocirculatoire . .
Recommandations de l’Académie nationale de médecine pour assurer une meilleure prise en charge extrahospitalière des arrêts cardiocirculatoires . . . . Bibliographie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Chapitre 7– Recommandations concernant la prise en charge extrahospitalière de l’arrêt cardiocirculatoire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Recommandations de l’Académie nationale de médecine pour assurer une meilleure prise en charge extrahospitalière des arrêts cardiocirculatoires . . . .
84 85 86 86 86 86 89 90 90
93
93 93 94 97 97 97 98 99 99 99 100 103 103
104 104
105
109
111 113
115
116
ie non autorisée est un délit
© Lavoisier – La photocop
Table des matières
Chapitre 8– Recommandations de l’Académie nationale de médecine pour la prise en charge des patients après infarctus du myocarde . . . . . . . Définition actuelle de l’infarctus myocardique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Données épidémiologiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Facteurs du pronostic . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Prise en charge des facteurs de risque . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Médicaments conseillés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Antithrombotiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les antiagrégants plaquettaires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les antivitamines K . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bêtabloquants . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Médicaments inhibant l’activation du système rénine angiotensine aldostérone . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine (IEC) . . . . . . Les antagonistes des récepteurs AT1 de l’angiotensine II . . . . . . . . . . . . . Les antagonistes des récepteurs de l’aldostérone . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Statines . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Antiarythmiques et défibrillateur automatique implantable . . . . . . . . . . . . . . Revascularisation myocardique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bibliographie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Rapports, recommandations et communiqués antérieurs de l’Académie (20042006) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Condition d’exercice de la médecine
Chapitre 9– De l’Académie nationale de médecine sur la mise en œuvre de la nouvelle gouvernance hospitalière . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Rapports, recommandations et communiqués antérieurs de l’Académie (novembre 2006novembre 2007) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Chapitre 10– Le corps médical à l’horizon 2015 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les grandes évolutions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les refontes prévisible . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La formation professionnelle des médecins . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La médecine générale, nouvelle spécialité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les spécialistes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . L’hôpital . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Nécessité d’une politique de revenus du monde médical . . . . . . . . . . . . . . . . . ie non autorisée est un délit Conclusion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Chapitre 11– Comment corriger l’inégalité de l’offre de soins en médecine générale sur le territoire national . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Formation initiale et continue des médecins généralistes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . © Lavoisier – La photocop
VII
119 121 122 123 124 126 126 126 126 126
127 127 127 127 128 128 128 129
132
135
134
139 140 141 141 142 144 145 146 148
149 150
VIII
Rapports, communiqués et recommandations de l’Académie nationale de médecine en 2007
Mesures incitatives . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mesures favorisant l’installation dans les zones médicalement déficitaires . . . Recommandations de l’Académie de médecine . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mesures améliorant les conditions d’exercice dans les zones à faible densité médicale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Organisation de la permanence des soins . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Recommandations de l’Académie nationale de médecine . . . . . . . . . . . . . Organisation des conditions de travail et des remplacements . . . . . . . . . . . Recommandations de l’Académie nationale de médecine . . . . . . . . . . . . . N’utiliser qu’en ultime recours des mesures obligatoires rendues non pénalisantes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Recommandations de l’Académie de médecine . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bibliographie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Rapports, recommandations et communiqués antérieurs de l’Académie (20022006) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Divers Rapport, recommandation et communiqués . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Chapitre 12. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .– Handicaps sensoriels de l’enfant
Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Intérêt d’une telle étude . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Cadre législatif actuel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Aton des repères statistiques fiables ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
La déficience visuelle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le dépistage précoce . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les structures de prise en charge des déficients visuels . . . . . . . . . . . . . . . . . .
La déficience auditive . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Prévalence . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le dépistage et l’éducation précoce . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La scolarisation des déficients auditifs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Les déficiences sensorielles associées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Association déficience visuelle et déficience auditive . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le polyhandicap . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
La prise en charge éducative des enfants déficients sensoriels . . . . . . . . . . . . . . . . Les professionnels de santé . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le personnel en contact avec les enfants . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Remarques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pour les déficients visuels . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pour les déficients auditifs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pour les déficients associés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Propositions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
152 152 153
153 153 153 153 154
154 155 156
158
160
161 161 161 161 163 163 165 165 166 166 167 168 168 168 169 169 169 170 170 171 171 171 171
ie non autorisée est un délit
© Lavoisier – La photocop
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents