Combat spirituel biblique
218 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Combat spirituel biblique , livre ebook

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
218 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Le problème actuel, concernant la démonologie, est que nous interprétons la Bible à la lumière de notre expérience alors qu'en réalité, c'est la Bible qui devrait interpréter notre expérience. Le livre retrace le combat spirituel depuis son origine et démontre versets bibliques à l'appui, l'autorité absolue de Dieu sur Satan, ses agents et tout le monde des ténèbres et son système ainsi que l'écrasante victoire de Dieu sur toutes les étapes qu'Il a laissé le diable franchir afin que par la défaite de cet ennemi, son incompétence à tout niveau soit à jamais établie. Un livre apportant un très bon équilibre dans un domaine souvent mal compris et sur accentué.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 janvier 2018
Nombre de lectures 22
EAN13 9782918629368
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,081€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

COM
O B
M AT
T SP
S IR
I IT
I UE
U L BIB
I LIQ
I UE
U


















Guy Rémi PAMBOU



ISBN 978-2-918629-36-8
© 2011, Guy Rémi PAMBOU.
Aucun extrait de cette publication ne peut être reproduit ni transmis sous une
forme quelconque, que ce soit par des moyens électroniques ou mécaniques,
y compris la photocopie, l'enregistrement ou tout stockage ou report de
données sans la permission écrite de l'éditeur.
Sauf indications contraires, les textes cités sont tirés de la Nouvelle Bible
Segond.
Publié par Editions l'Oasis, année 2011.
Ce livre a été publié sous la division 'auto publication' des Editions l'Oasis.
Les Editions l'Oasis déclinent toute responsabilité concernant d'éventuelles
erreurs, aussi bien typographiques que grammaticales, et ne sont pas
forcément en accord avec certains détails du contenu des livres publiés sous
cette forme.
Dépôt légal: 3e trimestre 2011.
Couverture faite par Damien Baslé: www.damienbasle.com
Imprimé en France - 20170348

Rte d'Oupia, 34210 Olonzac, France
tél (33) (0) 468 32 93 55 * fax (33) (0) 468 91 38 63
email: editionsoasis@wanadoo.fr * www.editionsoasis.com
Pour un catalogue gratuit de toutes les Editions Oasis, merci de nous
contacter à l'adresse ci-dessus.
Boutique en ligne sécurisée sur www.editionsoasis.com.
Table des matières

Avant-propos





page 5

Dédicaces






page 7
Préface 1





page 9
Préface 2





page 11
LE POUVOIR LIMITÉ DU DIABLE


page 17
1/ Le Jardin d'Éden





page 20
2/ Job






page 21
3/ Daniel






page 24
4/ Les dix plaies de l'Égypte




page 30
5/ Les Évangiles





page 33
6/ Apocalypse





page 39
LA LOUANGE DU DIABLE

page 45
LA RESPONSABILITÉ INDIVIDUELLE

page 57
1/ Adam et Ève





page 59
2/ Ananias et Saphira




page 62
LE TRANSFERT DE LA FOI



page 65
COMBAT CHARNEL




page 71
LES FAUSSES DOCTRINES



page 81
1- Les malédictions





page 81
A/Les malédictions venant de Dieu



page 82
B/ Les malédictions des hommes ou des démons

page 89
2- Le diable et l’exaucement des prières


page 100
3- Le diable, voleur des bénédictions


page 107
4- La servitude





page 112
5- Le Sang de Jésus-Christ




page 115
6- L'Adversité


page 121
A/ La désobéissance


page 122


B/ L’épreuve


page 128
C/ Les démons


page 134
7- L’héritage des malédictions ou des péchés

page 144
8- Les Maladies


page 152
A/ Les maladies peuvent venir du diable


page 152
B/ Les maladies physiologiques


page 153
C/ Les maladies d’origine divine


page 156
9- Les armes spirituelles et stratégie de combat

page 160
10- La pauvreté


page 165
11- Les combats de la nuit


page 171
12- La chair


page 175
13- Vaincre les désirs de la chair !


page 179
14- La mort ou l’esprit de mort.


page 189



AVANT PROPOS


Au départ, j’écrivais chaque thème séparément selon que le Saint-Esprit
me le mettait à cœur, très souvent au gré des questions posées sur Internet
via le site de Combat Spirituel Biblique " CSB " ou des échanges que j’avais avec des chrétiens vivant certaines situations compliquées et
difficiles. Et comme Dieu me l’avait demandé, je me suis mis à écrire en
me plongeant dans la Parole de Dieu.

C’est dire que sans le Saint-Esprit, je n’aurais pas pu écrire avec tant de
volonté pendant des années, mais j’ai du rajouter plus récemment certains
thèmes en répondant à des questions posées par les fidèles de notre église
Espérance de Lagny sur Marne.

Au fur et à mesure que je rassemblais les thèmes abordés, l’obligation de
les faire paraître en deux parties s’imposa, d’où donc cette première partie
que vous tenez dans vos mains.

Plaise à Dieu, que ce livre soit entre les mains du Saint-Esprit, une source
de bénédiction profonde à la Gloire de Jésus-Christ !

Jean 7:17 "Jésus leur répondit: Ma doctrine n’est pas de moi, mais de
celui qui m’a envoyé. Si quelqu’un veut faire sa volonté, il connaîtra si ma
doctrine est de Dieu ou si je parle de mon chef "

1 Corinthiens 2:2 "Car je n’ai pas eu la pensée de savoir parmi vous
autre chose que Jésus-Christ, et Jésus-Christ crucifié"

Jean 8 :32 "Vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous rendra libre"

Guy Rémi PAMBOU

5

6



Dédicaces

- A ma mère qui a toujours cru en la puissance de Dieu capable de
transformer son fils, alors désespérant, décourageant et sans avenir.
- A mon épouse Michelle, don de Dieu et l’aide fidèle indispensable dans
tous les moments, surtout dans les moments difficiles où la justesse du
choix de Dieu s’est confirmée.
- A mon grand frère Jean-Pierre PAMBOU qui accepta de prendre sous sa
coupe le gamin de 10 ans, rebelle et sans avenir.
- A Thierry et Aicha MENAPHRON, véritables dons de Dieu pour tous
ceux qui les fréquentent ; Parrain et marraine admirés de Philippe
Onésiphore et Timothée Hanniel, nos deux enfants.
- A Eliane PERONET et Tatiana, sœurs parmi les sœurs !
- A tous ceux qui ont relu mes textes, en particulier le pasteur Jean-Claude
GUILLAUME pour ses riches observations. Il est parti se reposer de ses
œuvres auprès du Seigneur.
- A ceux qui ont été modérateurs du forum de CSB et qui ont été des aides
précieux pendant les combats: le webmaster Christian BAKABADIO,
Ghislaine VERAIN, GAUDRY Lydia, Maude DUTAL, Catherine Burns,
Désiré, Jacques et Céline.
- Au pasteur Marc CLUZEL pour ta pédagogie, ton amour, ta fidélité. Un
ami vrai et sans complaisance comme je les aime… Tu as joué un rôle que
tu n’imagines pas pour ce livre.
- Au pasteur David MARTORANA, mon frère blanc (lol). Merci pour
tout !
- Aux fidèles de l’Assemblée Evangélique Espérance.
- Grand merci à la sœur Odile de Média Partage qui a fait un travail
formidable pour la relecture et la présentation du livre.
- Au cercle biblique évangélique " CBE "(groupe de jeunesse de l’église
évangélique du Congo. Mes premiers pas dans la foi, dans la formation et
l’apprentissage au service de Dieu.

7

8



Préface 1

Pasteur David MARTORANA
France

C’est avec une grande joie et un plaisir immense que j’ai l’honneur de
saluer la parution du premier livre de mon ami, le pasteur Guy-Rémi
Pambou.

L’érudit chrétien C.S. Lewis, en 1947, écrivait :
" Au sujet du diable et des démons, les hommes peuvent commettre deux
erreurs. Elles sont diamétralement opposées mais aussi grave l’une que
l’autre. L’une consiste à nier leur existence, l’autre à y croire mais à leur
porter un intérêt excessif et malsain. Eux-mêmes s’estiment heureux de
l’une comme de l’autre et acclament avec le même enthousiasme le
matérialiste et le magicien." 1
Force nous est de constater que la mise en garde de C.S. Lewis est plus que
jamais d’actualité. Ces dernières années, un nombre considérable de livres
a été écrit sur le sujet du combat spirituel. Il est malheureusement triste
de mesurer à quel point, dans la plupart de ces écrits, non seulement
l’expérience a pris le pas sur la Parole de Dieu mais de plus, l’ennemi
s’est vu attribué une puissance qu’il ne possède pas en réalité. Le
problème actuel, concernant la démonologie, est que nous interprétons
la Bible à la lumière de notre expérience alors qu’en réalité, c’est la
Bible qui devrait interpréter notre expérience.

Le livre que vous tenez entre les mains est né de cette nécessité : celle de
« remettre les pendules à l’heure », en enseignant la saine doctrine
concernant le combat spirituel biblique. Ce livre est résolument biblique
et met à la lumière un grand nombre d’enseignements erronés . En
cela, je me réjouis de sa parution.
N’oublions pas les paroles prononcées par notre Seigneur Jésus :
"Le diable est le père du mensonge . […] Vous connaîtrez la vérité, et la
vérité vous rendra libre. " Evangile de Jean 8.44, 32.

1 C.S. LEWIS, Tactique du diable , Editions EBV, 20015.

9

Cette vérité est incarnée en Jésus-Christ. Je crois fermement que ce livre
sera un instrument entre les mains de notre Dieu Tout-Puissant pour
amener son peuple à expérimenter toute la richesse de la Parole de Christ
(Colossiens 3:16) et à vivre une vie à la hauteur de la vocation qui nous a
été adressée par Dieu, en Jésus-Christ.
Qu’il me soit permis de terminer en remerciant l’auteur, mon ami Guy-
Rémi Pambou, que j’ai le privilège de connaître depuis plusieurs années
maintenant et dont j’admire son humilité, sa douceur et son intégrité.
"Que le Dieu de paix, qui a ramené d’entre les morts le grand berger des
brebis, par le sang d’une alliance éternelle, notre Seigneur Jésus, vous
rende capables de toute bonne œuvre pour l’accomplissement de sa
volonté ; qu’il fasse en vous ce qui lui est agréable, par Jésus-Christ,
auquel soit la gloire aux siècles des siècles ! Amen ! " (Hébreux 13.20-21)
10


Préface 2

Dr André CHOUBEU
Cameroun
Il y a près de 21 ans, je lus dans la rubrique ‘‘Rions un peu’’ d’une revue
intitulé « Réalités de la Foi Digest » ce qui suit :
« Un jour au paradis, le diable aborda Saint Pierre et lui dit : va dire à
Dieu que je viens porter plainte contre ses enfants sur la terre car ils
m’accusent faussement. Ils sont paresseux et dorment quand on travaille,
tenant la Bible en main, mentant qu’ils prient et étudient les Ecritures.
Lorsqu’arrive le temps de la récolte, ils ont faim et au lieu de reconnaître
leur faute, ils se réunissent pour mentir sur mon nom disant qu’ils sont
frappés par moi de la malédiction de pauvreté. Non ! Saint Pierre, dit à
Dieu que je ne suis pas coupable. Ils chassent les démons de pauvreté,
mais les démons ne sont pas concernés. Va dire à Dieu que ses enfants
doivent être jugés pour mensonge, et même leur feu injuste qu’ils décrètent
contre moi et mon royaume ne peuvent nous atteindre à cause notre
innocence devant leurs accusations ».

La lecture qui m’amusa fort bien fut partagée avec des amis et nous avons
ri aux éclats à l’époque. Mais il y a une dizaine d’année alors que j’étais
très engagé dans le combat spirituel devenu mon vrai cheval de bataille,
j’ai rencontré un événement singulier qui non seulement a bouleversé le
sens de ma vie de combattant spirituel, mais a surtout remis en cause
certaines de mes affirmations d’alors, me ramenant plusieurs années en
arrière à cette histoire drôle qui fut un grand sujet de divertissement pour
nous. De nombreux livres que j’avais écrits sur la délivrance, des
nombreux séminaires et conférences que j’avais présidés commencèrent à
défiler les uns après les autres dans ma tête.

Le Seigneur me conduisit alors vers un livre de Neil Anderson intitulé ‘‘ Le
Libérateur’’ qui me fit découvrir que le grand terrain de bataille se situe
dans nos pensées.


11

La négligence de la Parole de Dieu limite l’éclairage du Saint-Esprit, alors
nos pensées sont influencées fortement et progressivement jusqu’à ce que
notre intelligence se substitue à notre intuition. Ceci est dû à la maison
(notre esprit) balayée et ornée, mais non richement équipée par la Parole
de Dieu. Alors subtilement l’âme prenant le pas sur l’esprit finit par
imposer sa direction à notre vie et à cause de l’illumination très faible de la
Parole de Dieu dans notre esprit. Peu de temps consacré à l’étude des
Ecritures saintes fait en sorte que notre connaissance par l’intellect se fait
passer pour la révélation divine, reçue par inspiration dans notre intuition.

Alors, inconsciemment, le mauvais esprit agit par nous, nous poussant à
nous proclamer de manière inavouée dieu par des déclarations comme dit
l’auteur de ce livre, comme si les choses que Dieu seul peut faire, nous le
pouvons aussi, ce, au nom du combat spirituel.

Ayant donc pris conscience de l’égarement, j’ai compris que tout a été
accompli et il faut étant libéré, manifester sa liberté et non garder
encore son esprit en prison. Si le Fils vous affranchit, vous êtes
réellement libres.

Guy Rémi, au vue de la longue expérience de berger chevronné, prouve
dans ce livre que je qualifie du meilleur que l’on pourrait intituler ‘‘Les
princes de la vraie délivrance ; La délivrance avec la Bible en main, etc .,
démontre que tous les chrétiens qui courent après le spectacle de combat
spirituel, finissent par rechercher chaque jour de l’herbe fraîche qu’ils ne
retrouvent jamais, allant d’église en églises, présents à tout séminaire ou
conférence en passant par les retraites de délivrance sans jamais être
délivrés. Une lecture attentive du contenu très riche de son livre, conduit à
une repentance assez forte pour revenir à la source des Ecritures telles que
révélées dans la Bible.

Guy Rémi qui est un frère et un ami retrace le combat spirituel depuis
son origine et démontre versets bibliques à l’appui, l’autorité absolue
de Dieu sur Satan, ses agents et tout le monde des ténèbres et son
système ainsi que l’écrasante victoire de Dieu sur toutes les étapes qu’Il a
laissé le diable franchir afin que par la défaite de cet ennemi, son
incompétence à tout niveau soit à jamais établie.
12

Ainsi, le présent livre est un outil indispensable :
1) pour délivrer de la peur tous ceux qui sont sous le joug de l’anxiété,
2) pour instruire ceux qui jusqu’aujourd’hui prêchent Satan et non Jésus-
Christ parce que n’ayant pas compris à juste titre l’impact et la dimension
de la grande bataille décisive de Golgotha,
3) aux enseignants des instituts bibliques pour former les étudiants sur la
défaite éternelle de Satan et son système,
4) pour l’édification personnelle,
5) comme dose curative dans le ‘‘healing ministry’’ parce que les pensées
négatives infectent l’âme et laissent place aux maladies psychosomatiques
qui ne disparaissent que par la connaissance de la vérité ;
6) ce livre est un vrai cours de démonologie appliquée, traitant de ses
effets occultes à son emprise tant sur ses victimes que sur les ouvriers
inexpérimentés et aventuriers du combat spirituel ;
7) es-tu aspirant au combat spirituel, ce livre te concerne ;
8) as-tu été abusé par les marabouts et charlatans du combat spirituel, tu
trouveras un pansement adéquat pour tes blessures, traumatismes ou chocs
psychologiques ;
9) ce livre est un cours magistral d’éthique chrétienne ;
10) de délivrance selon le plan parfait de Dieu ;
11) d’apologétique ;
12) Le guide parfait du combat spirituel biblique, 13) le processus de
retour à la délivrance biblique.

Guy Rémi dans ce livre dit : ‘‘J'affirme qu’il n'est pas prioritaire et
nécessaire de connaître un ennemi pour mieux le combattre, surtout dans
le cas d'un ennemi vaincu d'avance… Ce qui est important, c’est de
connaître Jésus-Christ qui a déjà vaincu Satan, le grand patron des
démons ; et de suivre Jésus-Christ dans ce chemin de victoire déjà établi’’ .
Nous comprenons et devons comprendre de manière on ne peut plus claire
qu’un ennemi vaincu n’a pas besoin d’être connu car sa biographie
n’apporte rien de positif, ni de constructif. Se pencher sur un tel exercice
est une autre subtilité du diable pour voler notre temps. Par contre,
connaître et chercher à mieux connaître Le Vainqueur, s’attacher
fermement et fortement à Lui permettra que nous restions dans sa victoire
éternelle. Dans cet environnement dont il est l’absolu Roi et Monarque

13

éternel, notre sécurité est garantie et sa glorieuse présence nous couvre
d’assurance tout risque illimité.

Les Ecritures sont claires, nous sommes investis de l’autorité par ce que dit
Jésus-Christ : ‘‘ Ecoutez bien ceci : il est vrai que je vous ai donné le
pouvoir de marcher impunément sur les serpents et les scorpions , de
dominer sur toutes les forces de l’Ennemi , sans que rien ne puisse vous
faire de mal’’ (Luc 10.19 Version Parole vivante).

Le mot autorité, exousia vient du grec et signifie capacité, habilité,
privilège, force, compétence, puissance pour maîtriser, manifester
l’influence de supériorité, juger, ordonner dans le but ultime de prendre
contrôle et donner la liberté, faire exercer le droit, le pouvoir et la force
éventuellement là où il y avait restriction de liberté. Le lecteur de ce livre
se verra conduit sur un cheminement précis d’un processus
systématique de la liberté en Christ . Cette lecture vous fera comprendre
que ce qu’on appelle démons ne sont parfois que des blessures de l’âme
qui n’ont jamais été guéries et qui provoquent des manifestations
désagréables sur le comportement. Dans un tel cas, on invente et on
chasse des démons qui n’existent pas ; l’esprit finit alors par accepter
l’erreur.

Après la lecture attentive de ce livre qui est une révélation du Seigneur
pour briser le mythe et sortir plusieurs prisonniers d’un système corrompu
à diverses fins allant du désir inavoué d’enrichissement illicite à
l’ignorance en passant par la soif de pouvoir, mon exhortation est de voir
toute personne impliquée de près ou de loin retourner aux fondement de la
vrai foi en Dieu et à la Bible de peur de voir s’accomplir tristement à son
endroit ce qui est écrit :

« Au jour du jugement, nombreux seront ceux qui me diront : Seigneur !
Seigneur ! Nous avons annoncé le message de Dieu en ton nom. Nous
avons chassé des démons en ton nom, nous avons fait beaucoup de
miracles en ton nom, n’est–ce pas ? » Et cependant, il me faudra leur
déclarer formellement : « Je ne vous ai jamais connus ! Vos actes sont
mauvais, ils sont contraires à la loi de Dieu ! Allez–vous–en ! “ (Mt 7.22-
23 Version Parole vivante).
14

Puisqu’il n’y a rien de caché et que tout sera révélé ce jour-là à la lumière
du soleil, retournons aux anciens sentiers, ceux de la Parole de Dieu pure,
non polluée et non diluée, à l’Evangile de la croix, loin des autres
évangiles et astuces diversifiés de duplicité qu’ignore Dieu et suivons
l’exemple de Guy Rémi sur un chemin de discipolat devant Jésus-Christ
afin de ne rien ajouter et ne rien soustraire à la Bible de peur de voir notre
part soustraite de l’arbre de vie. De même qu’il dénonce à travers ce
livre les faux enseignants, l’infiltration dans l’église de la tradition
africaine par les manœuvres des ouvriers et prophètes du nouveau
ministère de délivrance si haut prôné, et dont l’authenticité biblique
est inconnue, de même, gardons les conseils de ce livre pour un retour
aux saines pensées du combat spirituel . La pratique de sorcellerie de
ces derniers ne s’élève-t-elle à Dieu contre eux ? Les larmes et
gémissements de ceux qui ont été injustement torturés par eux sont en
plainte devant Dieu. Les familles déchirées, les âmes brisées, ceux qui
ont abandonné le chemin de la foi à cause de ces fausses pratiques ne
constituent-ils pas des crimes comme le dit l’auteur. La repentance
peut tout refaire.
Puisse le Saint-Esprit nous donner le courage et la capacité de détruire tout
faux fondement pour reconstruire uniquement avec des matériaux du
Saint-Esprit sur le fondement authentique approuvé par Dieu, Jésus-Christ,
Parole éternelle de Dieu manifestée pour nous servir de modèle.

Soyez bénis pendant que vous parcourez chaque ligne de ce livre et que
vos notes servent d’archives pour l’histoire d’un vrai retour et d’une
authentique consécration à Dieu. Entre autre, vous aurez appris à
reconnaître que Dieu est Souverain, Tout-puissant, connaissant tout et
étant partout. Les grandes leçons de ce livre sont :

1) Satan n’est rien d’autre qu’un ouvrier de Dieu malgré lui,
2) ne plus penser que la vie du croyant obéit aux principes et préceptes
humains,
3) tout ce qui arrive au vrai chrétien est le résultat des décisions du trône
souverain de Dieu,
4) Satan ne doit plus être le sujet d’une grande attention car nos yeux
doivent rester focaliser sur Christ et l’œuvre accomplie à la croix,

15

5) passer le temps à chasser certains démons sans discernement nous
enlace dans le péché de mensonge car on croit à ce qui est faux,
6) dans certains cas d’opposition, parler à Dieu et non au diable.
Que nul ne rate l’occasion de s’approprier et de lire ce livre et vous
découvrirez l’ampleur de cette grande révélation : Satan ne sait pas ce que
Dieu construit dans la vie de ses enfants, mais le Seigneur Jésus sait tout
ce que le diable et ses démons font .
16
Le pouvoir limité du diable

LE POUVOIR LIMITÉ DU DIABLE

Osée 4:6 "Mon peuple est détruit, parce qu'il lui manque la connaissance.
Puisque tu as rejeté la connaissance, je te rejetterai, et tu seras dépouillé
de mon sacerdoce; puisque tu as oublié la loi de ton Dieu, j'oublierai aussi
tes enfants"

Jacques 2:9 " Tu crois qu'il y a un seul Dieu, tu fais bien; les démons le
croient aussi, et ils tremblent"

Que le diable ait une puissance ou un pouvoir limité devrait être une
évidence claire pour le chrétien ! En effet, Satan n'est pas Dieu. Satan
n'est donc pas omnipotent, ni omniscient, ni omniprésent, c'est-à-dire que
le diable ne sait pas tout, il n’est pas partout et il n’est pas tout-puissant.

En bon Africain, j'ai grandi dans une sorte de culture de la peur
panique des démons, des esprits, de la mort, des cimetières, des
sorciers, des féticheurs, du mauvais sort. Une terreur alimentée par tout
ce qui était rapporté dans les faits vécus par les amis de notre famille et les
nombreuses connaissances gravitant autour de nous. Car mon père avait
une grande maison qui permettait de loger régulièrement des visiteurs de
passage ou en bref séjour. J’avais souvent été l’auditeur silencieux des
dernières nouvelles des villages rapportant les choses mystérieuses, les
morts étranges, les puissances occultes, les contre-pouvoirs, les
protections, les disparitions dans des forêts…

Autour de moi, on parlait de protection traditionnelle, d’autres
recherchaient des protections par le biais des sectes sataniques asiatiques
dont les publicités étaient dans beaucoup de journaux. Et moi, je n’avais
rien, même pas une petite protection contre les sorciers du village de mon
père… On parlait par exemple de bonne protection traditionnelle
permettant d’échapper à un accident et j’espérais au fond de moi que notre
père avait des protections pour la famille contre ceux qui nous en
voudraient à cause de sa réussite.

17
Le pouvoir limité du diable

Et lorsque je suis devenu chrétien à l'âge de presque 18 ans en 1982, cette
peur n'a pas disparu, bien au contraire ; à entendre les chrétiens de mon
entourage, j'en arrivais à croire que le diable était aussi puissant et fort,
voire même plus fort que Dieu, que le diable pouvait s'opposer
victorieusement à Dieu. Je garde encore le souvenir d’une jeune fille
chrétienne, membre du groupe de jeunesse, morte par sorcellerie selon les
informations qui circulaient. En fait, malgré ma foi chrétienne, je ne me
sentais pas du tout en sécurité ni protégé puisque Satan avait le pouvoir
que lui prêtaient beaucoup de chrétiens.

Dans mes forts moments d’incertitude et d’angoisse, j'imaginais même
Satan avoir peut être la capacité de faire un coup d’état spirituel en
renversant Dieu au dernier moment et prendre le pouvoir…

Dans cet état d'esprit spirituel , la foi en Jésus ne me garantissait rien,
même pas la certitude de la vie éternelle ou d’avoir choisi le bon camp,
puisque Satan pouvait gagner au dernier moment. Et cela n’arrangea rien
lorsque le frère qui venait juste avant moi mourut d’une façon étrange en
1983 dans l’année qui suivit mon baptême, en dépit des prières et des
intercessions des ministères de l’église (Mais le deuil fut un moment de
consolation particulière de Dieu qui envoya une vraie prophétesse nous
prodiguer régulièrement des paroles de restauration et de consolation.
Cette rencontre fut déterminante pour ma croissance spirituelle et ma
réussite scolaire car Dieu en quelques sortes me prit en main…).

Et pourtant, dans mon for intérieur , je ne pouvais me résoudre à
accepter cela. Il y avait au fond de moi une sorte de révolte ou de
chuchotement me disant que ce n'était pas vrai, que le pouvoir du diable ne
pouvait pas être aussi souverain, que Dieu ne pouvait pas être aussi faible
et qu’il avait les choses bien en main … (C'était la voix du Saint-Esprit que
je ne savais pas encore reconnaître…)

Mais qui pouvait me convaincre ? …

Qui pouvait me rassurer ? …
18
Le pouvoir limité du diable

Alors, au-delà de tout ce que j'avais entendu prêcher ou enseigner, au-delà
des témoignages de certains "anciens dans la foi" , je fus poussé à
chercher dans la Bible les traces évidentes du pouvoir souverain de Satan
et alors… je fis des découvertes extraordinaires et simples à la fois qui
changèrent radicalement ma vie chrétienne.

Jean 8:32 "Vous connaîtrez la vérité , et la vérité vous rendra libres "

Je m'attendais à trouver clairement les démons dans tous les livres de la
Bible, pour ne pas dire dans tous les chapitres, faisant ce qu'ils voulaient,
attaquant qui ils voulaient, narguant Dieu, déliant à leur gré ce que Dieu
était en train de faire, luttant et s'opposant sans crainte à Dieu.

Je cherchais vainement dans la Bible pour trouver ceux qui appartenaient à
Dieu, vivant comme moi prisonnier de la peur des démons , dans la
crainte absolue d'être trompés et pris de vitesse par le diable.

Je m'attendais à trouver le peuple de Dieu surveillant les activités des
démons comme du lait sur le feu, ne dormant que d’un œil de peur d’être
surpris.

Je m'attendais à trouver le diable tenant tête à Dieu, comme un
opposant plus ou moins égal, mais ce fut tout le contraire, alléluia !

Voici, dans un langage courant, ce que j'ai découvert avec enthousiasme,
joie et bonheur dans la Bible, renouvelant ainsi chaque jour mon assurance
paisible en Jésus-Christ :


Dieu est Géant, le diable est microscopique ;

Dieu est Souverain, le diable se plie ;

Dieu est Tout-puissant, le diable est limité ;

Dieu règne, le diable usurpe ;

Dieu décide, le diable se soumet ;

Dieu se lève, le diable disparaît comme les ténèbres devant la

lumière;

Dieu ordonne, le diable exécute.

19
Le pouvoir limité du diable

J'ai ainsi découvert par la grâce de Dieu les vérités bibliques qui libèrent et
que je vais partager avec vous en priant que le Saint-Esprit vous ouvre les
yeux et qu'il vous donne la conviction de l'autorité que vous avez en Jésus-
Christ, et que ceux d'entre vous qui tremblent à la seule évocation des
démons ou à cause des sorciers puissent découvrir que ce sont les esprits
mauvais et Satan qui doivent trembler devant vous à cause de Jésus-Christ
qui demeure en nous !

Jean 8: 32 "Vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous rendra libres"
(PDV)

Mon père m’a dit un jour, je ne sais pourquoi, "Satan est fort mais Dieu est
Tout-puissant" Je ne l’ai compris que par la méditation de la Parole de
Dieu.

Nous allons voir ensemble dans quelques événements de la Parole de Dieu
que Satan et ses démons ont un pouvoir limité que Dieu contrôle
parfaitement.


1/ Le Jardin d'Éden

Dès le premier livre de la Bible, celui de la Genèse, lorsqu'on considère
comment le serpent ancien (l’un des multiples noms de Satan) est traité, la
position du diable par rapport à Dieu nous est déjà révélée.

Le Seigneur Dieu dit au serpent :

Genèse 3:14-15 . "Puisque tu as fait cela, tu seras maudit entre toutes les
bêtes et tous les animaux de la campagne, tu te déplaceras sur ton ventre
et tu mangeras de la poussière tous les jours de ta vie. Je mettrai de
l'hostilité entre toi et la femme, entre ta descendance et sa descendance :
celle-ci t'écrasera la tête, et tu lui mordras le talon"
Après que chacun eut joué son mauvais rôle dans les circonstances ayant
conduit au péché originel et à la chute, Dieu entra en scène, sanctionnant
autant l'homme et la femme que… le diable. Satan fut également puni !
20
Le pouvoir limité du diable

Cela démontre que Dieu a aussi tout pouvoir sur le diable , qui, dans
cette histoire, subit la sanction et la malédiction sans rien dire ni rien faire,
à l’image d’un gamin que l'on punit. Le diable ne bronche pas, parce qu'il
n'a pas la puissance de s'opposer aux décisions de Dieu.

Contrairement à ce que l’on pense souvent, le diable n'est pas fou, car il
connaît qui est Dieu. Et donc s'il peut s'amuser avec les humains en les
manipulant à sa guise, le diable sait qu'il n'a pas intérêt à se frotter,
même de très loin, à Dieu.
Jacques 2:19 "Tu crois qu'il y a un seul Dieu, tu fais bien ; les démons le
croient aussi, et ils tremblent" .

Il faut donc comprendre que devant la toute-puissance de Dieu, le diable
ne bombe pas le torse et ne sort pas ses griffes, MAIS SATAN
TREMBLE.

Dans le jardin d'Éden, face à la colère de Dieu, le diable s'est tenu
tranquille comme un gamin tremblant devant son professeur... Il n’a pas
dit : " Moi, je… "

2/ Job

Le livre de Job est certainement l'un de ceux qui démontrent avec évidence
les limites du pouvoir du diable, du moins celui dans lequel le diable lui-
même avoue ses limites.

Certains théologiens sont très embarrassés par la présence du livre de Job
dans la Bible. Il est certain que les voies de Dieu ne sont pas toujours
compréhensibles. Je bénis Dieu pour ce témoignage par lequel il s'est
révélé à moi pour la conversion, alors que le jeune homme de 17 ans que
j'étais ne le cherchait même pas. Par ce livre, Dieu a révélé à mon cœur Sa
Puissance et Sa Souveraineté, me procurant une fierté pour mon Dieu qui
ne m'a plus jamais quitté, alléluia !

21
Le pouvoir limité du diable

Le diable ne voyait pas Job d'un bon œil, alors il porta un doute sur les
fondements ou les motivations de sa foi, tandis que Dieu proclamait avec
enthousiasme l'exemplarité de Job.

Job 1:7-12 " L'Éternel dit à Satan : D'où viens-tu ? Et Satan répondit à
l'Éternel : De parcourir la terre et de m'y promener. L'Éternel dit à Satan :
As-tu remarqué mon serviteur Job ? Il n'y a personne comme lui sur la
terre ; c'est un homme intègre et droit, craignant Dieu, et se détournant du
mal. Et Satan répondit à l'Éternel : Est-ce d'une manière désintéressée que
Job craint Dieu ? Ne l'as-tu pas protégé , lui, sa maison, et tout ce qui est à
lui ? Tu as béni l'œuvre de ses mains, et ses troupeaux couvrent le pays.
Mais étends ta main, touche à tout ce qui lui appartient, et je suis sûr qu'il
te maudit en face. L'Éternel dit à Satan : Voici, tout ce qui lui appartient,
je te le livre ; seulement, ne porte pas la main sur lui. Et Satan se retira de
devant la face de l'Éternel" (PDV)

Dans les propos de Satan, nous découvrons les aveux de ses limites . En
effet, il avoue son incapacité à toucher Job parce qu'il est béni et protégé
de Dieu : "Ne l'as-tu pas protégé, lui, sa maison, et tout ce qui est à lui ?
Tu as béni l'œuvre de ses mains, et ses troupeaux couvrent le pays ". Le
diable était jaloux, mais il était désarmé et impuissant contre Job.

On peut donc constater que lorsque Dieu bénit et protège, Satan n'a pas le
pouvoir ni de maudire ni de toucher les bénédictions que Dieu accorde.
Tout ce qui appartenait à Job était protégé, sa maison, sa famille, ses biens,
ses serviteurs.

Certains prédicateurs et de faux prophètes enseignent au peuple de Dieu à
craindre les malédictions du diable, comme si le diable était capable, à sa
guise, de forcer la protection de Dieu et de nuire aux enfants de Dieu. OR,
LORSQUE DIEU BÉNIT, SATAN NE PEUT PAS MAUDIRE, sinon
vainement, sans effet, car Job était un homme intègre et droit craignant
Dieu.

Satan était incapable de toucher un seul des cheveux de Job sans la
permission de Dieu . Et lorsque Dieu le lui permet, Satan ne peut pas aller
22
Le pouvoir limité du diable

au-delà de la limite que Dieu lui impose : " Seulement, ne porte pas la
main sur lui "

Alors en un seul jour, le diable provoqua des événements qui conduisirent
à la mort des enfants de Job et d’un grand nombre de ses serviteurs. Job
perdit également ses biens.

Job 1:20-22 " Dieu Alors Job s’est levé. En signe de deuil, il a déchiré son
vêtement et s’est rasé la tête. Puis il s’est mis à genoux, le front contre le
sol. Il a dit : Je suis sorti tout nu du ventre de ma mère. Je retournerai tout
nu dans le ventre de la terre. Le SEIGNEUR a donné, le SEIGNEUR a
repris. Il faut remercier le SEIGNEUR ! Dans tous ces malheurs, Job n’a
commis aucune faute. Il n’a fait aucun reproche à Dieu " (PDV)

Constatant son échec et ne pouvant toucher physiquement Job sans la
permission de Dieu, Satan vint demander une seconde autorisation.

Job 2:6 " L'Éternel dit à Satan : As-tu remarqué mon serviteur Job ? Il n'y
a personne comme lui sur la terre ; c'est un homme intègre et droit,
craignant Dieu, et se détournant du mal. Il demeure ferme dans son
intégrité, et tu m'excites à le perdre sans motif. Et Satan répondit à
l'Éternel : Peau pour peau ! Tout ce que possède un homme, il le donne
pour sa vie. Mais étends ta main, touche à ses os et à sa chair, et je suis
sûr qu’il te maudit en face. L'Éternel dit à Satan : Voici, je te le livre :
seulement, épargne sa vie "

Dieu a permis que les biens, la famille et la santé de Job soient touchés.
Il est important de constater que ce n'est pas Satan qui, de par sa propre
puissance, a réussi à toucher Job à l'insu de Dieu ou malgré la limite de
Dieu. Ce n'est pas Satan qui a volé les bénédictions de Job malgré Dieu. Le
pouvoir du diable est donc extrêmement limité à la Volonté et au plan de
Dieu. Si Satan avait pu, il aurait carrément tué Job, mais Dieu lui avait
imposé une limite qu’il ne put franchir : " Voici, je te le livre: seulement,
épargne sa vie"

23
Le pouvoir limité du diable

Et comme le diable fait toujours une œuvre qui le trompe, à la fin de
l'histoire douloureuse de Job, nous voyons Dieu récompenser largement
Job de sa fidélité en le bénissant davantage. On peut imaginer le
témoignage de l'impact spirituel du rétablissement de Job sur ses amis et
dans le pays . Le diable a dû se mordre la queue, pour autant qu’il en
ait une, en voyant comment il avait encore travaillé pour la Gloire de
Dieu et contre lui-même…

Job 42:10-17 "L'Éternel rétablit Job dans son premier état, quand Job eut
prié pour ses amis ; et l'Éternel lui accorda le double de tout ce qu'il avait
possédé. Les frères, les sœurs, et les anciens amis de Job vinrent tous le
visiter, et ils mangèrent avec lui dans sa maison. Ils le plaignirent et le
consolèrent de tous les malheurs que l'Éternel avait fait venir sur lui, et
chacun lui donna un kesita et un anneau d'or. Pendant ses dernières
années, Job reçut de l'Éternel plus de bénédictions qu'il n'en avait reçu
dans les premières. Il posséda quatorze mille brebis, six mille chameaux,
mille paires de bœufs, et mille ânesses. il eut sept fils et trois filles"
Il donna à la première le nom de Jemima, à la seconde celui de Ketsia, et
à la troisième celui de Kéren Happuc. Il n'y avait pas dans tout le pays
d'aussi belles femmes que les filles de Job. Leur père leur accorda une
part d'héritage parmi leurs frères.

Job vécut après cela cent quarante ans, et il vit ses fils et les fils de ses fils
jusqu'à la quatrième génération. Et Job mourut âgé et rassasié de jours"

Tout ce qui a été écrit dans la Bible est pour notre instruction et certains
personnages sont passés par des épreuves difficiles afin que leurs
témoignages nous édifient, comme l’apôtre Paul qui disait souffrir pour la
foi des élus.

3/ Daniel

Daniel et ses trois amis avaient été déportés à Babylone, le royaume dont
le célèbre Néboukadnetsar était le roi.

24
Le pouvoir limité du diable

Le roi désira pour son service "de jeunes garçons sans défaut corporel,
beaux de figure, doués de sagesse, d'intelligence et d'instruction, capables
de servir dans le palais du roi, et à qui l'on enseignerait les lettres et la
langue des Chaldéens" ( Da 1: 4 ) .

Au terme de trois ans de préparation, Daniel et ses amis, qui avaient refusé
la nourriture souillée dont devaient se nourrir tous les jeunes gens, furent
sélectionnés par le roi pour le servir. En effet, "sur tous les objets qui
réclamaient de la sagesse et de l'intelligence, et sur lesquels le roi les
interrogeait, il les trouvait dix fois supérieurs à tous les magiciens et
astrologues qui étaient dans tout son royaume" ( Da 1: 20 ).

Un jour, le roi fit des rêves troublants venant probablement de Dieu .
Des rêves qui allaient certainement servir au plan et à la volonté de Dieu,
pour se révéler dans le royaume de Babylone.

Daniel 2:1-13 "La seconde année du règne de Neboucadnetsar,
Neboucadnetsar eut des songes. Il avait l'esprit agité, et ne pouvait
dormir. Le roi fit appeler les magiciens, les astrologues, les enchanteurs et
les Chaldéens, pour qu'ils lui disent ses songes. Ils vinrent, et se
présentèrent devant le roi. Le roi leur dit : J'ai eu un songe ; mon esprit est
agité, et je voudrais connaître ce songe. Les Chaldéens répondirent au roi
en langue araméenne : Ô roi, vis éternellement ! Dis le songe à tes
serviteurs, et nous en donnerons l'explication.

Le roi reprit la parole et dit aux Chaldéens : La chose m'a échappé ; si
vous ne me faites connaître le songe et son explication, vous serez mis en
pièces, et vos maisons seront réduites en un tas d'immondices. Mais si
vous me dites le songe et son explication, vous recevrez de moi des dons et
des présents, et de grands honneurs. C'est pourquoi dites-moi le songe et
son explication. Ils répondirent pour la seconde fois : Que le roi dise le
songe à ses serviteurs, et nous en donnerons l'explication.

Le roi reprit la parole et dit : Je m'aperçois, en vérité, que vous voulez
gagner du temps, parce que vous voyez que la chose m'a échappé. Si donc
vous ne me faites pas connaître le songe, la même sentence vous

25
Le pouvoir limité du diable

enveloppera tous ; vous voulez vous préparer à me dire des mensonges et
des faussetés, en attendant que les temps soient changés. C'est pourquoi
dites-moi le songe, et je saurai si vous êtes capables de m'en donner
l'explication."Les Chaldéens répondirent au roi : Il n'est personne sur la
terre qui puisse dire ce que demande le roi ; aussi jamais roi, quelque
grand et puissant qu'il ait été, n'a exigé une pareille chose d'aucun
magicien, astrologue ou Chaldéen. Ce que le roi demande est difficile ; il
n'y a personne qui puisse le dire au roi, excepté les dieux, dont la demeure
n'est pas parmi les hommes. Là-dessus le roi se mit en colère, et s'irrita
violemment. Il ordonna qu'on fasse périr tous les sages de Babylone. La
sentence fut publiée, les sages étaient mis à mort, et l'on cherchait Daniel
et ses compagnons pour les faire périr"

À son réveil le roi fit appel à son conseil de sages constitué de magiciens,
sorciers, astrologues , Chaldéens . Ce quatuor maléfique n'avait qu'une
seule source d'inspiration : les démons. En effet, Neboucadnetsar et son
peuple servaient de faux dieux derrière lesquels se cachaient. le diable et
ses démons. En réalité le diable était celui qui tirait les ficelles de ce
royaume, le véritable roi de par l’influence des conseillers occultes.
Le roi Neboucadnetsar s'était probablement déjà rendu compte du fait que
son conseil de "sages démoniaques" ne lui disait souvent pas la vérité.
Mais cette fois-ci, la chose était trop grave, au point de troubler
profondément un roi qui en avait pourtant vu d'autres.

Une seule chose pouvait lui apporter la paix : la vérité ! Ayant déjà été
trompé et dupé par son quatuor maléfique, le roi refusa de leur dire les
éléments de ses rêves, mais il en exigea par contre d’eux la révélation ainsi
que son explication.

Ce fut la catastrophe pour les serviteurs des démons, car le roi exigeait
d’eux une chose impossible consistant à révéler les rêves d'une autre
personne. Et pour convaincre le roi de cette impossibilité, ils affirmèrent :
"Ce que le roi demande est difficile ; il n'y a personne qui puisse le dire
au roi, excepté les dieux, dont la demeure n'est pas parmi les hommes. "

26
Le pouvoir limité du diable

Pour le roi, l'argument était une échappatoire inacceptable, alors il décida
de mettre à mort tous les sages de Babylone.

Le fait que ces serviteurs du diable ne puissent donner satisfaction aux
attentes du roi démontre que Satan et les démons NE CONNAISSENT
PAS TOUT . Ils sont incapables de connaître ni de comprendre ce que
DIEU fait. Le diable et ses serviteurs sont donc limités dans la
connaissance de l'avenir .

Lorsque Daniel l'apprit, il se rendit auprès du roi "et le pria de lui accorder
du temps pour donner au roi l'explication" ( Da 2: 16 ). Ensuite, Daniel en
informa ses amis et les engagea dans la prière.

" Alors le secret fut révélé à Daniel dans une vision pendant la nuit. Et
Daniel bénit le Dieu des cieux" ( Da 2: 19 ).

Les serviteurs du diable avaient dit qu'il n'y avait personne capable de le
faire, mais ils se trompaient, car il y avait Daniel, serviteur de Dieu, qui
en savait plus que le diable et ses serviteurs réunis à propos du rêve que
le roi avait fait. La connaissance de Daniel lui venait du Saint-Esprit.

Un enfant de Dieu rempli et conduit par le Saint-Esprit en sait plus que le
diable et ses serviteurs réunis, et cet enfant de Dieu est même plus fort
qu'eux tous.

Les serviteurs du diable s'étaient également trompés sur une autre
affirmation fondamentale , en disant au roi qu'il y avait des dieux dans
les cieux. Mais par la bouche de Daniel venu apporter la révélation et
l'explication de ses rêves au roi, Dieu va établir la vérité :

Daniel 2:27-28 "Le roi prit la parole et dit à Daniel, qu'on nommait
Beltschatsar : Es-tu capable de me faire connaître le songe que j'ai eu et
son explication ? Daniel répondit en présence du roi et dit : Ce que le roi
demande est un secret que les sages, les astrologues, les magiciens et les
devins, ne sont pas capables de découvrir au roi. Mais il y a dans les cieux
un Dieu qui révèle les secrets, et qui a fait connaître au roi

27
Le pouvoir limité du diable

Neboucadnetsar ce qui arrivera dans la suite des temps. Voici ton songe et
les visions que tu as eues sur ta couche"

Ce fut certainement une révélation extraordinaire pour ce roi païen
idolâtre, noyé dans l'adoration de plusieurs divinités. Au travers de ces
événements, le roi recevait la révélation de l’existence d'un Seul Dieu qui
s’avérait être :


Maître du temps

Maître du futur

Maître des circonstances

Connaisseur de secrets

Tout-Puissant.

Daniel 2:47 "Le roi adressa la parole à Daniel et dit : En vérité, votre
Dieu est le Dieu des dieux et le Seigneur des rois, et il révèle les secrets,
puisque tu as pu découvrir ce secret".

Mais cette confession n'incita guère le roi à l'humiliation. Alors Dieu lui
parla par un autre songe qui le tint une fois de plus perplexe au réveil :

Daniel 4:7 "Alors vinrent les magiciens, les astrologues, les Chaldéens et
les devins. Je leur dis le songe, et ils ne m'en donnèrent point l'explication"

Si dans le premier songe nous avons constaté que les démons ne pouvaient
pas révéler le songe, et donc qu’ils étaient incapables de tout connaître,
cette fois, le roi relate le songe, mais une fois de plus le diable est
incapable de comprendre et d'expliquer ce que Dieu avait révélé au roi.

Alors Dieu fit de nouveau intervenir Daniel qui donna l'explication
satisfaisante au roi :

Daniel 4:21-34 "Voici l'explication, ô roi, voici le décret du Très Haut, qui
s'accomplira sur mon seigneur le roi. On te chassera du milieu des
hommes, tu auras ta demeure avec les bêtes des champs, et l'on te donnera
comme aux bœufs de l'herbe à manger ; tu seras trempé de la rosée du
28
Le pouvoir limité du diable

ciel, et sept temps passeront sur toi, jusqu'à ce que tu saches que le Très
Haut domine sur le règne des hommes et qu'il le donne à qui il lui plaît.
L'ordre de laisser le tronc où se trouvent les racines de l'arbre signifie que
ton royaume te restera quand tu reconnaîtras que celui qui domine est
dans les cieux. C'est pourquoi, ô roi, puisse mon conseil te plaire ! Mets un
terme à tes péchés en pratiquant la justice, et à tes iniquités en usant de
compassion envers les malheureux, et ton bonheur pourra se prolonger.
Toutes ces choses se sont accomplies sur le roi Neboucadnetsar. Au bout
de douze mois, comme il se promenait dans le palais royal à Babylone (…)
le roi prit la parole et dit : N'est-ce pas ici Babylone la grande, que j'ai
bâtie, comme résidence royale, par la puissance de ma force et pour la
gloire de ma magnificence ?"
"La parole était encore dans la bouche du roi, qu'une voix descendit du
ciel : Apprends, roi Neboucadnetsar, qu'on va t'enlever le royaume. On te
chassera du milieu des hommes, tu auras ta demeure avec les bêtes des
champs, on te donnera comme aux bœufs de l'herbe à manger ; et sept
temps passeront sur toi, jusqu'à ce que tu saches que le Très Haut domine
sur le règne des hommes et qu'il le donne à qui il lui plaît. Au même
instant, la parole s'accomplit sur Neboucadnetsar. Il fut chassé du milieu
des hommes, il mangea de l'herbe comme les bœufs, son corps fut trempé
de la rosée du ciel ; jusqu'à ce que ses cheveux crussent comme les plumes
des aigles, et ses ongles comme ceux des oiseaux. Après le temps marqué,
moi, Neboucadnetsar, je levai les yeux vers le ciel, et la raison me revint.
J'ai béni le Très Haut, j'ai loué et glorifié celui qui vit éternellement, celui
dont la domination est une domination éternelle, et dont le règne subsiste
de génération en génération."

"Tous les habitants de la terre ne sont à ses yeux que néant : il agit comme
il lui plaît avec l'armée des cieux et avec les habitants de la terre, et il n'y
a personne qui résiste à sa main et qui lui dise : Que fais-tu ? En ce temps,
la raison me revint ; la gloire de mon royaume, ma magnificence et ma
splendeur me furent rendues ; mes conseillers et mes grands me
redemandèrent ; je fus rétabli dans mon royaume, et ma puissance ne fit
que s'accroître. Maintenant, moi, Neboucadnetsar, je loue, j'exalte et je
glorifie le roi des cieux, dont toutes les œuvres sont vraies et les voies
justes, et qui peut abaisser ceux qui marchent avec orgueil".

29
Le pouvoir limité du diable


Ces événements dans le livre de Daniel nous démontrent que les démons
qui inspiraient ce conseil occulte étaient limités dans la connaissance des
choses cachées et dans le savoir ou la compréhension des choses connues,
de l’avenir ainsi que des circonstances.

Jérémie 33:3 "Invoque-moi, et je te répondrai; je t'annoncerai de grandes
choses, des choses cachées, que tu ne connais pas"

4 / Les dix plaies de l'Égypte

Les dix plaies par lesquelles Dieu frappa l'Égypte sont également une
démonstration fracassante et éblouissante de la puissance limitée de Satan
par rapport à celle de Dieu.
Il nous faut avant tout nous rappeler que le peuple d'Israël se retrouva en
esclavage non pas à cause d'un péché quelconque, mais selon la volonté et
le plan de Dieu révélés à Abram quatre siècles auparavant.

Genèse 15:13-16 "Et l'Éternel dit à Abram : Sache que tes descendants
seront étrangers dans un pays qui ne sera point à eux ; ils y seront
asservis, et on les opprimera pendant quatre cents ans. Mais je jugerai la
nation à laquelle ils seront asservis, et ils sortiront ensuite avec de
grandes richesses. Toi, tu iras en paix vers tes pères, tu seras enterré
après une heureuse vieillesse. À la quatrième génération, ils reviendront
ici ; car l'iniquité des Amoréens n'est pas encore à son comble"

Dieu avait donc établi un plan selon lequel Israël devait être esclave en
Égypte pendant quatre siècles, après quoi, il en serait délivré et en
reviendrait très riche. Il est important de relever que le plan de Dieu
prononcé quatre siècles en avance se déroulera sans que Satan ne puisse le
contrarier ; bien au contraire, l'Égypte sera même le lieu de sa plus grande
défaite historique avant celle de la croix et de la résurrection de Jésus-
Christ.

30
Le pouvoir limité du diable

En effet, en jugeant l'Égypte, ce sont en fait les nombreuses divinités qui
dirigeaient ce royaume que Dieu jugea. L'Égypte a été certainement l’un
des royaumes les plus ancrés dans les ténèbres de l'occultisme et de la
sorcellerie. Rien ne se faisait sans l'aval des grands prêtres des différentes
et nombreuses divinités.

Tout en Égypte était politiquement et socialement lié aux divinités et donc
aux démons de tout genre. Ces démons avaient conféré à l'Égypte une
grande puissance, redoutée par tous les autres peuples. L'Égypte était donc
de par sa réussite un encouragement à s'appuyer sur les puissances
occultes. Sa puissance militaire, sociale, et spirituelle étaient sans
comparaison à cette époque. Le diable y régnait en maître absolu derrière
ces divinités se faisant ainsi passer pour le Tout-puissant, d'où la fierté et
l'orgueil des Égyptiens ; d'où également la peur et la crainte que ce peuple
inspirait. Il était impensable et inimaginable que ce pays soit mis à genoux.

Alors l'Éternel, en Son Temps et avec éclat, va détruire tout cela aux yeux
du monde. Ainsi par la puissance avec laquelle Dieu allait humilier
l'Égypte, le monde saurait que les nombreuses divinités égyptiennes ne
pouvaient pas égaler le Dieu unique d'Israël. Pour ce faire, en très fin
tacticien, Dieu va graduellement et progressivement révéler Sa Grande
Puissance au fur et à mesure du déferlement des dix plaies.

Lorsque Moïse alla trouver le Pharaon, ce dernier méprisa l'Éternel en
disant : "Qui est l'Éternel, pour que j'obéisse à sa voix, en laissant aller
Israël ? Je ne connais point l'Éternel, et je ne laisserai point aller Israël"
(Ex 5:2).

Pharaon était pour les Égyptiens comme une divinité. Il avait la possibilité
et le pouvoir de tuer Moïse, mettant ainsi immédiatement fin à cette
perspective et idée folle de quitter l'Egypte. Mais la main puissante de
Dieu l'empêcha même de l'envisager, en dépit de son pouvoir absolu sur
l'Égypte. Une Grande Puissance plus absolue fera plier le Pharaon et son
peuple qui allaient ainsi connaître qui est Éternel !

31
Le pouvoir limité du diable

Avant les plaies, Moïse démontra la puissance de Dieu en jetant son bâton
en présence de Pharaon, et le bâton de Moïse se transforma en serpent
selon le signe que Dieu avait donné à Moïse. Alors les sorciers et les
magiciens de Pharaon en firent autant par leurs pratiques occultes, mais le
serpent de Moïse engloutit leurs serpents. Le signal était donné et la
bataille avait ainsi commencé laissant déjà entrevoir son issue.

Lorsque Dieu commença à déployer ses plaies contre l'Égypte, Il laissa
exprès penser qu’on pouvait rivaliser avec sa puissance.
Pour la première plaie, Moïse changea l'eau en sang, mais les magiciens de
l’Égypte en firent autant par leurs enchantements (Ex 7:22). Il en fut de
même lorsque Moïse fit monter les grenouilles sur la terre d'Égypte, car les
magiciens de Pharaon en firent autant (Ex 8: 3).

On peut imaginer à ce stade les sorciers et les magiciens de Pharaon se
vantant et méprisant le Dieu des Hébreux. Mais leur orgueil sera vite
rabaissé, car à la troisième plaie les sorciers et les magiciens de Pharaon
vont très vite déchanter, puis seront obligés de capituler et de confesser
leur impuissance :

Exode 8:12-15 "L'Éternel dit à Moïse : Dis à Aaron : Étends ta verge, et
frappe la poussière de la terre. Elle se changera en poux, dans tout le pays
d'Égypte. Ils firent ainsi. Aaron étendit sa main, avec sa verge, et il frappa
la poussière de la terre ; et elle fut changée en poux sur les hommes et sur
les animaux. Toute la poussière de la terre fut changée en poux, dans tout
le pays d'Égypte "

Les magiciens employèrent leurs enchantements pour produire les poux ;
mais ils ne purent pas. Les poux étaient sur les hommes et sur les animaux.
Et les magiciens dirent à Pharaon : "C'est le doigt de Dieu ! Le cœur de
Pharaon s'endurcit, et il n'écouta point Moïse et Aaron, selon ce que
l'Éternel avait dit "

Alors la grande démonstration de Dieu alla crescendo. Les Égyptiens
considéraient que chaque es

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents