L Imam al-Mahdi : Le guide juste de l’humanité
159 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

L'Imam al-Mahdi : Le guide juste de l’humanité , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
159 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

La croyance au Mahdi est née à l’époque du Prophète Muhammad qui annonça, à plus dune occasion, sa venue future. De temps en temps, il parlait de la gouvernance du Mahdi et des signes de son apparition, mentionnant son nom et son surnom. De nombreux hadiths sont rapportés à ce sujet, tant de source sunnite que de source shiite. On y parle de l« Imam du Temps », issu de la descendance du Prophète, qui est attendu à la fin du monde où il remplira la terre de justice et d’équité.Conçu sous forme d’échanges et de questions-réponses entre scientifiques et intellectuels, shiites, sunnites ou sceptiques, cet ouvrage aborde la question du Mahdi sous différents angles : historique, doctrinal, rationnel et scientifique. De nombreuses références tirées du Coran et surtout de la Tradition du Prophète et des Imams sont données, éclairées par des démonstrations argumentées et des recherches approfondies, à propos de plusieurs aspects importants : origines du Mahdisme et faux mahdis, les références shiites et sunnites, l’occultation et la longévité du Mahdi, les signes annonciateurs de son apparition et la préparation de son avènement.Tous ces points sont traités et développés, dune façon claire et dynamique, selon une méthode qui allie la force des convictions religieuses et la rigueur des preuves scientifiques, permettant de mieux comprendre qui est l’Imam al-Mahdi, le guide juste de l’humanité.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 24 juin 2015
Nombre de lectures 60
EAN13 9791022511001
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0800€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

© Dar Albouraq
Distribué par :
Albouraq Diffusion Distribution
7, rue Henri François
77330 Ozoir-la-Ferrière
Tél. : 01 60 34 37 50
Fax : 01 60 34 35 63
E-mail : distribution@albouraq.com
Comptoirs de ventes :
Librairie de l’Orient
18, rue des Fossés Saint Bernard
75005 Paris
Tél. : 01 40 51 85 33
Fax : 01 40 46 06 46
Face à l’Institut du Monde Arabe
Site Web : www.orient-lib.com
E-mail : orient-lib@orient-lib.com
Librairie Albouraq
91, rue Jean-Pierre Timbaud
75011 Paris
Tel : 01 48 05 04 27
Fax : 09 70 62 89 94
E-mail : librairie11@albouraq.com
Site Web : www.albouraq.com
Tous droits de reproduction, d’adaptation ou de traduction par quelque procédé que ce soit, sont réservés pour tous les pays à l’Éditeur.
1433-2012
ISBN : 978-2-84161-564-3 - EAN : 9782841615643
JE VEUX COMPRENDRE
L’Imam al-Mahdi
Le guide juste de l’humanité
Ayatollah Ibrahim Amini
Traduction : Ahmed Mustafa
Révision : Shirine Tannous
I NTRODUCTION
Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux
Le mois de Sha‘ban du calendrier musulman est une période de célébrations. Il est marqué par les naissances du troisième Imam, Hussayn ibn ‘Ali, de son demi-frère ‘Abbas ibn ‘Ali, de son fils ‘Ali ibn al-Hussayn Zayn al-‘Abidin, et enfin, de son illustre descendant, le Qa’im (le sauveur) de ahl al-bayt (la famille du Prophète), le douzième Imam, al-Mahdi  . J’ai assisté à une commémoration de la naissance du douzième Imam  la quinzième nuit de Sha‘ban dans un lycée de Téhéran. L’évènement était bien organisé et un public diversifié y assistait, avec une majorité de gens éduqués, de jeunes et d’étudiants. La réunion était parrainée par l’Association Islamique de cette école.
La rencontre débuta avec la récitation du Coran par un jeune étudiant, dont la magnifique prestation introduisit d’emblée à la dimension spirituelle de l’évènement. Après lui, un autre étudiant récita un poème de sa propre composition sur l’Imam Caché  et un troisième présenta un texte bien rédigé et très pertinent sur le sujet. À la fin de la séance, M. Hoshyar, un honorable enseignant de l’école, prononça un discours très intéressant sur le sujet de l’Imam du Temps  puis la soirée arriva à son terme.
Cette rencontre me fit une profonde impression. Ce n’est pas tant l’aspect officiel qui me frappa mais plutôt l’esprit de sincérité et de piété émanant de ces jeunes gens. Ils réunissaient la religion et le savoir, œuvraient à propager la vérité et la compréhension parmi les gens, et éclairaient leurs réflexions par la foi. L’atmosphère de la rencontre était dominée par la pureté de l’intention et la sincérité du comportement de ces jeunes qui interagissaient avec l’assistance, irradiant la chaleur et le respect.
L’enthousiasme de ces jeunes et leur ferveur religieuse, guidée par une réflexion clairvoyante, furent pour moi une source d’espoir quant à l’avenir de la communauté musulmane. Je voyais l’avenir de la civilisation et la responsabilité de l’évolution de l’humanité qu’ils portaient sur leurs épaules. Mes yeux s’emplirent de larmes d’espoir, et je priai Dieu Tout-Puissant, de tout cœur, pour le succès de l’Association Islamique des étudiants et des écoles, qui avait amorcé cette mission sacrée auprès des jeunes.
À ce moment précis, l’ingénieur Madani, qui était assis près de M. Hoshyar, lui demanda : « Croyez-vous réellement en l’existence de l’Imam Caché ? Votre opinion s’appuie-t-elle sur des recherches ou défendez-vous simplement une telle croyance sur la base de votre foi ? » M. Hoshyar répondit : « Ma conviction n’est fondée ni sur une foi aveugle, ni sur une imitation conformiste. Elle est le fruit d’une étude poussée. Quoi qu’il en soit, je suis tout à fait prêt et disposé à approfondir mes recherches et, au besoin, à ajuster mon opinion en conséquence ».
M. Madani ajouta : « La question de l’Imam du Temps n’est pas très claire pour moi, et rien jusque-là n’a réussi à me convaincre de sa véracité, c’est pourquoi j’aimerais beaucoup discuter du sujet avec vous, et tirer profit de votre étude et de vos recherches en la matière ».
C HAPITRE I
L ES DÉBUTS DE LA CROYANCE AU M AHDI
Dr Emani : Quand la croyance au Mahdi s’est-elle répandue dans la société islamique ? Y a-t-il eu un débat sur la question du Mahdi à l’époque du Prophète ou est-ce après son décès que cette croyance s’est répandue parmi les musulmans ? Certains ont écrit que le Mahdisme n’existait pas dans les premiers temps de l’islam, et que ce n’est qu’au cours de la deuxième moitié du premier siècle de l’Hégire (septième siècle après J.-C.) que l’idée est apparue. Certains considéraient Muhammad ibn al-Hanafiyya (fils de ‘Ali) comme étant le Mahdi (après la mort de son demi-frère al-Hussayn, à Karbala). Ses partisans affirmaient que Muhammad ibn al-Hanafiyya n’était pas mort, mais qu’il vivait au mont Radwa et qu’il reviendrait un jour.
M. Hoshyar : La croyance au Mahdi est née à l’époque du Prophète qui annonça, à plus d’une occasion, sa venue future. De temps en temps, il parlait de la gouvernance du Mahdi et des signes de son apparition, mentionnant son nom et son surnom. De nombreux hadiths sont rapportés à ce sujet, tant de source sunnite que de source shiite. Certains de ces hadiths ont été si fréquemment rapportés, et sans interruption à toutes les époques, que personne ne peut douter de leur authenticité. Par exemple, nous trouvons le hadith suivant rapporté par ‘Abdallah ibn Mas‘ud, qui entendit le Prophète dire :
« La fin du monde ne surviendra pas avant qu’un homme des ahl al-bayt (ma famille), qui se nommera al-Mahdi, n’apparaisse pour diriger ma communauté ».
Une autre tradition rapportée par Abu al-Hujaf cite le Prophète répétant à trois reprises : « Ecoutez la bonne nouvelle au sujet du Mahdi ! Il se lèvera alors que les gens feront face à un conflit sévère, et que la terre sera frappée par un violent séisme. Il remplira la terre de justice et d’équité comme elle aura été auparavant remplie d’injustice et de tyrannie. Il remplira le cœur de ses partisans de dévotion, et répandra partout la justice ».
Le Prophète a déclaré : « Le Jour de la Résurrection n’aura pas lieu avant que le vrai Qa’im (sauveur) ne se soulève. Cela se produira lorsque Dieu le lui permettra. Toute personne qui le suivra sera sauvée, et quiconque s’opposera à lui périra. Ô serviteurs de Dieu, gardez Dieu à l’esprit et allez vers lui, même si c’est sur la glace, car il est vraiment le calife de Dieu et mon successeur ».
Dans un autre hadith : « Quiconque ne croit pas au Qa’im parmi mes enfants m’aura renié ».
Ailleurs, le Prophète assure à sa communauté : « La fin du monde ne surviendra pas jusqu’à ce qu’un homme d’entre les descendants de Hussayn ne se charge des affaires du monde et ne le remplisse de justice et d’équité comme il aura été rempli d’injustice et de tyrannie ».
Le Mahdi, un descendant du Prophète
Un grand nombre de hadiths de ce type existent. Cela montre que la question de la venue future du Mahdi et Qa’im était bien connue à l’époque du Prophète . En réalité, la façon dont ces hadiths évoquent le sujet indique que ce n’était pas quelque chose de nouveau pour les gens. Au contraire, ces hadiths énoncent les signes distinctifs et caractéristiques de la personne qui apparaîtra en tant que Mahdi, comme dans l’affirmation : « Le Mahdi promis fera partie de mes descendants ».
Les traditions suivantes reflètent cette idée. On rapporte de ‘Ali ibn Abi Talib ce qui suit : « Je demandai au Prophète : “Le Mahdi fera-til partie de notre propre famille ou d’une autre famille ?” Il répondit : “Ce sera l’un des nôtres. Dieu parachèvera Sa religion par son biais, comme Il l’a commencée avec nous. C’est par nous que les gens trouveront refuge contre la sédition, de même que c’est par nous qu’ils ont été sauvés du polythéisme. C’est également par nous que Dieu rapprochera les cœurs des gens dans la fraternité, après l’animosité semée par la sédition, tout comme ils ont été rapprochés dans la fraternité par la religion, après la haine semée par le polythéisme’’ ».
Abu Sa‘id Khudri, un proche compagnon du Prophète rapporte : « J’ai entendu le Prophète déclarer de la chaire : “Le Mahdi, l’un de mes descendants, membre de ma famille, se soulèvera à la fin des temps. Pour lui, les cieux verseront la pluie, et la terre produira l’herbe verte.

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents