Le Livre de la réprobation des honneurs et de l’ostentation
106 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Le Livre de la réprobation des honneurs et de l’ostentation , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
106 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Tome III Livre VIII, cet ouvrage s’inscrit dans l’œuvre magistrale de l’imam al-Ghazâlî, Revivification des Sciences de la Religion. Est étudié ici l’un des écueils les plus ténus de la voie menant à l’accomplissement de l’homme. En effet, les honneurs et l’ostentation impliquent d’avoir déjà atteint un certain niveau de maîtrise et de réalisation. Désir naturel chez l’homme, les privilèges qu’offre la reconnaissance sont avant tout, nous dit l’imâm al-Ghazâlî, le piège des savants. Être capable de se débarrasser du jugement personnel ou de celui d’autrui conduit à se suffire du jugement de Dieu. Cela conduit également à la discipline de l’anonymat positif en attribuant tout bien à Dieu et toute erreur à nous-mêmes. Ainsi, la science et le culte sont des armes à double tranchant pouvant nous servir et nous desservir en même temps.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 28 octobre 2015
Nombre de lectures 67
EAN13 9791022501316
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0440€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

Les é ditions Albouraq
– Revivification des sciences de la religion –
© Dar Albouraq
Distribué par :
Albouraq Diffusion Distribution
Zone Industrielle
7 , rue Henri François
77330 Ozoir - la - Ferrière
Tél . : 01 60 34 37 50
Fax : 01 60 34 35 63
E - mail : distribution@albouraq.com
Comptoirs de ventes :
Librairie de l’Orient
18, rue des Fossés Saint Bernard
75005 Paris
Tél. : 01 40 51 85 33
Fax : 01 40 46 06 46
Face à l’Institut du Monde Arabe
Site Web : www.orient-lib.com
E - mail : orient-lib@orient-lib.com
Librairie Albouraq
91, rue Jean-Pierre Timbaud
75011 Paris
Tel : 01 48 05 04 27
Fax : 09 70 62 89 94
E-mail : librairie11@albouraq.com
Site Web : www.albouraq.com
Tous droits de reproduction, d’adaptation ou de traduction, par quelque procédé que ce soit, réservés pour tous les pays à l’Éditeur.
1435-2014
ISBN 978-2-84161-972-6
A BÛ H ÂMID
A L -G HAZÂLÎ
LE LIVRE DE LA RÉPROBATION DES HONNEURS ET DE L’OSTENTATION
(Kitāb dhamm al-jāh wa al-riyā’)
Traduction et notes :
Hassan Boutaleb
INTRODUCTION DU TRADUCTEUR
Le Livre de la réprobation des honneurs et de l’ostentation est le huitième livre du Tome III de l’I h yā . De tous les savants de l’Islam, Ghazālī est probablement celui qui a donné le plus de détail de ces deux vices qui corrompent l’âme et l’œuvre humaine : le désir d’honneurs et l’ostentation des œuvres.
L’auteur lit dans les âmes et les cœurs comme dans un livre ouvert. Il énumère et explique point par point tous les éléments de l’ostentation et du désir d’honneurs comme s’il s’agissait de choses palpables.
Le but de ce livre est de montrer que le croyant, trop souvent insouciant ou peu informé, risque de voir ses œuvres, qu’il s’agisse de celles cultuelles ou même celles profanes, privées de tout mérite en raison des pensées ostentatoires ou de l’idée d’une récompense qui pourraient surgir avant, pendant ou après leur exécution.
L’auteur nous fait découvrir les différentes facettes de ces deux vices ainsi que leurs éléments les plus secrets, il affronte aussi avec la rigueur qu’on lui connaît le grand sujet de l’ostentation et du désir d’honneurs et de privilèges des savants de l’islam. Bien que désirer les honneurs - nous dit Ghazālī - est un sentiment naturel chez l’homme qu’il est pratiquement impossible de réprimer, et s’il est vrai que seuls quelques rares croyants ont la capacité et la force nécessaires pour s’opposer à toute pensée qui compromettrait la sincérité de leur dévotion et de leurs œuvres, il n’en demeure pas moins que les combattre est une obligation.
Pour ce qui est des savants, l’auteur ne mâche pas ses mots. Il qualifie ceux qui cèdent à la tentation de la célébrité et qui désirent les honneurs et les louanges, d’hypocrites et même de suppôts du diable ; d’où la nécessité pour chaque croyant et en particulier pour les savants d’entre eux de se prémunir et de lutter contre ces désirs et tout sentiment de supériorité ou de distinction.
En effet, ce n’est pas au croyant de s’estimer plus pieux, plus scrupuleux, plus savant ou plus pur que ses semblables, celui qui le croit se trompe lourdement et expose toutes ses œuvres à la disparition, le Jour où il en aura le plus besoin. Le croyant sincère n’a pas non plus besoin du jugement d’autrui, celui de Dieu lui suffit ; ni il n’a besoin qu’on connaisse ses œuvres à moins qu’il ne préfère une récompense immédiate à celle de l’au-delà.
Le sujet de ce livre est extrêmement important surtout pour les docteurs de l’Islam, non seulement parce qu’ils sont responsables de la transmission du savoir, mais parce qu’ils sont visés en premier chef par cet argument. En effet, si Ghazālī commence par des généralités, il vise avant tout les savants et les met en garde contre l’étalage de leur science et de leur dévotion dans un but purement profane, car non seulement ils risquent d’en perdre le mérite mais encourent aussi le mépris divin. Il nous apprend enfin que lutter contre ces deux vices est pénible et douloureux mais pas impossible.
Dès lors que l’intention première du croyant est sincère, c’est-à-dire qu’il voue ses œuvres à Dieu et à nul autre que lui, celles-ci sont récompensées, même si un soupçon d’ostentation ou un désir secret surgit et s’y mêle. Le plus important est donc la sincérité initiale, car c’est par elle qu’on peut faire disparaître toute pensée qui compromettrait nos œuvres et c’est aussi par son biais qu’on apprend à réprouver l’ostentation, le désir de distinction et à les faire disparaître du cœur.
PRÉAMBULE
Au Nom de Dieu, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux
Louange à Dieu, Lui qui connaît les mystères ( allām al-ghuyūb ), qui connaît parfaitement ce que recèlent les fonds des cœurs ( sarā’ir al-qulūb ), qui pardonne les grands péchés, qui connaît les fautes commises secrètement par les consciences ( al- d amā’ir ), qui voit clairement les intentions secrètes ( sarā’ir al-niyyāt ) et les desseins ( al- t awiyyāt ) cachés, qui n’accepte que les œuvres complètes, vouées [à Lui] et pures de tout soupçon d’ostentation ( riyā’ ) et d’associationnisme ( shirk ). Il Se singularise par la Royauté ; et Il est le plus indépendant de toute forme d’associationnisme.
Que la Paix et la Prière soient sur Mu h ammad, sa Famille ainsi que sur ses Compagnons innocents de toute trahison ( khiyāna ) et de tout mensonge ( ifk ), et que la Paix soit sur eux en abondance !
[Nous disons donc :]
L’Envoyé de Dieu a dit : « Ce que je crains le plus pour ma Communauté, c’est l’ostentation et la ‘ passion cachée’ qui est encore plus imperceptible que la marche de la fourmi sur une pierre, dans une nuit obscure. » 1
C’est la raison pour laquelle, outre les gens ordinaires et les pieux, même les savants les plus érudits ont été incapables d’appréhender les secrets [de l’ostentation], du fait qu’ils sont enfouis au fin fond de l’âme et font partie de ses intrigues les plus cachées.
Ce genre de fléau atteint les savants, les serviteurs et les croyants zélés qui œuvrent laborieusement sur le chemin de l’Autre monde.
Même s’ils parviennent à prendre le dessus sur leur âme, la combattent, la désaccoutument des passions, la protègent des actes suspects et la contraignent aux différents actes de culte, celle-ci est incapable de s’empêcher de convoiter les péchés apparents inhérents au corps. Elle aspire alors au repos pour manifester le bien, les [bonnes] œuvres et la science, et trouve alors son salut dans celui qui la libère de la peine des exercices et lui fait éprouver le plaisir d’être acceptée par le plus grand nombre de créatures, qui l’honorent et la respectent.
L’individu se hâte alors à manifester publiquement son obéissance, à le faire savoir aux créatures et sans se contenter que Dieu le sache. Il se réjouit de l’éloge des gens et ne se contente pas de la louange à Dieu, seul.
Il sait que si les gens sont au courant qu’il a renoncé aux passions, s’est écarté de tout acte douteux et qu’il endure les épreuves inhérentes aux actes de dévotion, alors ils le loueraient et en feraient l’éloge de manière exagérée. Ils auraient pour lui de la considération et un grand respect, et [croiraient] tirer une certaine bénédiction de sa vue et de sa rencontre. Ils convoiteraient la bénédiction de ses prières, suivraient soigneusement ses conseils, le salueraient en premier, lui rendraient service, l’honoreraient dignement durant les réceptions, lui accorderaient des faveurs dans le négoce et les transactions, lui garderaient la place d’honneur durant les cérémonies et lui accorderaient la priorité en matière de nourritures et de vêtements. Ils font preuve de modestie et d’humilité devant lui et le servent avec déférence.
L’âme [de cet individu] ressent alors un plaisir sans pareil et une passion qui domine toutes les autres. Elle se met alors à sous-estimer l’abandon des péchés, des fautes ( al-hafawāt ) et trouve rude et pénible la persévérance dans l’adoration, en raison de [sa sujétion] et de sa découverte, au plus profond d’elle-même, du plaisir des plaisirs et de la passion des passions.
L’individu pense alors que sa vie [est agréée] par Dieu, de même que son culte, alors qu’il est sujet à cette passion secrète qui aveugle, et qui échappe même aux esprits les plus vifs et les plus vigoureux. Il pense alors que son obéissance à Dieu est sincère et être à l’abri des interdictions de Dieu
En fait, l’âme est parvenue à dissimuler cette passion pour en apparaître exempte devant les serviteurs, par afféterie et pour se réjouir de l’estime et du respect que les cr

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents