Les joyaux du Coran (Jawâhir al-Qur´ân)
138 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Les joyaux du Coran (Jawâhir al-Qur´ân) , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
138 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Cet ouvrage qui s'inscrit dans les dernières œuvres de l'imam al-Ghazâlî est une perle de la littérature islamique. C'est une des probantes démonstrations de la maîtrise du maître de Tûs. Toute la maturité d'un long parcours transparaît à travers ces lignes consacrées au Coran. Comme le fera plus tard l'imâm ash-Sha'rânî, l'imâm al-Ghazâlî utilise le symbolisme des pierres précieuses pour expliquer la structure et la pédagogie du Livre saint de l'islam.Après une longue présentation de l'ouvrage et une introduction à la lecture et à la compréhension du Livre Saint, notre auteur nous présente les versets qu'il appelle les «joyaux» dont le but est uniquement de cueillir les lumières de la Connaissance, puis ceux qu'il appelle les «perles», et dont le but est d'expliquer comment se tenir droit et ferme sur la Voie [de la Rectitude] à travers les œuvres. Autrement dit, le premier collier de joyau est inhérent à la Science et le second aux œuvres. Il ne fait aucun doute qu'après avoir lu ce livre, nombre de lecteurs liront différemment le Livre Saint, et c'est du moins ce que nous leur souhaitons, y percevront certains des secrets et des symboles que Dieu y a enfermés.C'est à l'intelligence du lecteur que le maître s'adresse, en effet, il nous invite à la compréhension ou plus précisément à la manière d'aborder un texte sacré. Bien qu'il ne dévoile pas tous les secrets inhérents à chacun des versets cités, il nous donne les clés permettant au lecteur d'extraire la quintessence de la lettre coranique. Outil d'autant plus important que les œuvres maîtresses de ce genre littéraire sont basées sur le Coran.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 24 juin 2015
Nombre de lectures 379
EAN13 9791022500715
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0640€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

Les Éditions Albouraq – Revivification des sciences de la religion –
© Dar Albouraq
Distribué par :
Albouraq Diffusion Distribution
Zone Industrielle
7, rue Henri François
77330 Ozoir-la-Ferrière
Tél. : 01 60 34 37 50
Fax : 01 60 34 35 63
E-mail : distribution@albouraq.com
Comptoirs de ventes :
Librairie de l’Orient
18, rue des Fossés Saint Bernard
75005 Paris
Tél. : 01 40 51 85 33
Fax : 01 40 46 06 46
Face à l’Institut du Monde Arabe
Site Web : www.orient-lib.com
E-mail : orient-lib@orient-lib.com
Librairie Albouraq
91, rue Jean-Pierre Timbaud
75011 Paris
Tel : 01 48 05 04 27
Fax : 09 70 62 89 94
E-mail : librairie11@albouraq.com
Site Web : www.albouraq.com
Tous droits de reproduction, d’adaptation ou de traduction, par quelque procédé que ce soit, réservés pour tous les pays à l’Éditeur.
1435-2014 ISBN 978-2-84161-694-7 // EAN 9782841616947
Abû Hâmid Al-Ghazâlî
Les Joyaux du Coran et ses perles
( Jawāhir al-Qur’ān wa duraruh )
Traduit de l’arabe, commenté et annoté par Hassan Boutaleb
I NTRODUCTION
Abū Hāmid al-Ghazālī (1058-1111) (que Dieu soit satisfait de lui) est l’un des plus illustres savants et intellectuels du monde musulman et l’auteur de dizaines d’ouvrages, dont le plus fameux reste indéniablement sa fameuse somme spirituelle, l’ Ihyā ‘Ulūm al-Dīn dont certaines parties, ainsi que d’autres textes, sont aujourd’hui traduits dans la plupart des langues du monde.
Notre auteur a consacré sa vie à l’étude et à l’enseignement de la religion et, une fois avoir pleinement acquis la maîtrise de cette dernière, il commence à écrire des œuvres d’une importance capitale pour l’avenir du monde musulman traversé à son époque par de graves crises politique et morale.
Son œuvre aura un impact considérable dans le monde musulman et permettra de restaurer ou de revivifier, pour reprendre un terme ghazalien, la religion musulmane et la préserver des courants novateurs qui voulaient la réformer. De ce point de vue-là, on peut affirmer sans risque d’être contredit, que Ghazālī a été l’un des meilleurs gardiens de l’orthodoxie musulmane 1 .
Le présent traité intitulé les ‘joyaux du Coran’ ( jawāhir al-qur’ān ) 2 est une véritable perle de la littérature islamique. Il s’agit de l’une des plus belles et dernières œuvres de Ghazālī qui, après avoir franchi différentes épreuves et parcouru la vaste terre de l’Islām, se retire dans sa terre natale à Tūs où ses activités principales se résument à la Mention de Dieu ( al-dhikr ), à la lecture et la récitation du Coran. Au cours de cette nouvelle vie qui correspond au dernier quart de son existence terrestre, Ghazālī découvre que le Coran est constitué, entre autres, de perles et de joyaux, les uns plus précieux que les autres. Il décide alors d’en faire partager la connaissance au plus grand nombre et nous offre ainsi l’une des plus belles œuvres jamais composées sur le Livre Saint de l’Islām. S’il n’en dévoile pas tous les secrets, il n’en tait pas non plus les plus importants. À travers sa pédagogie propre et son scrupule proverbial à respecter les règles de convenances ( al-adāb ), Ghazālī nous prend par la main pour nous accompagner dans un voyage sans fin, à travers la méditation des significations ( ma‘ānī ) du Coran. Il nous ouvre les yeux sur les différents niveaux du Coran et sur la hiérarchie des versets en donnant la parole au Coran lui-même, qui, pour notre auteur, est un profond océan sans rivage. Une chose importante enfin, que l’auteur ne manque pas de souligner et contre laquelle il nous met en garde, est de considérer certains termes, expressions ou phrases coraniques, mentionnés à plusieurs reprises dans le Livre Saint, comme de simples répétitions. Il n’en est absolument rien. Car chaque terme coranique, chaque lettre et chaque voyelle, est comme un souffle nouveau qui rafraîchit l’esprit et revivifie les cœurs …
Contrairement à ce qu’on pourrait croire, ce texte n’a rien d’un commentaire coranique, ou d’une exégèse ; ce n’est pas du tout là l’intention de l’auteur. Ce qu’il cherche avant tout c’est d’éveiller les cœurs et les consciences à travers la lecture et la méditation de certains versets qu’il considère à juste titre être les perles et les joyaux du Coran. Après une longue présentation de l’ouvrage et une introduction à la lecture et à la compréhension du Livre Saint, notre auteur nous présente les versets qu’il appelle les « joyaux » dont le but est uniquement de cueillir les lumières de la Connaissance, puis ceux qu’il appelle les « perles », et dont le but est d’expliquer comment se tenir droit et ferme sur la Voie [de la Rectitude] à travers les œuvres. Autrement dit, le premier collier de joyau est inhérent à la Science et le second aux œuvres. Il ne fait aucun doute qu’après avoir lu ce livre, nombre de lecteurs liront différemment le Livre Saint, et c’est du moins ce que nous leur souhaitons, y percevront certains des secrets et des symboles que Dieu y a enfermés.
Rome, Juillet 2012
N OTES À LA TRADUCTION
Une bonne partie de ce livre contient des versets du Coran. Nous nous sommes appuyés pour leur traduction sur les excellents travaux de J. L Michon et de M. Hamidullah pour ce qui est du français, et sur ceux de M. Taqi Uthmani et de A. Yusuf Ali pour l’anglais.
Nous nous sommes aussi référés à différents commentaires classiques, surtout à ceux de Tabarī et de Qurtubī pour rendre l’interprétation de certains versets plus accessible au lecteur.
Ceci étant, rien ne peut substituer la lecture du Coran en arabe, langue sacrée par excellence, car ses effets, sa bénédiction et sa grâce sont renfermés dans son ‘arabité’.
***
Que Dieu nous pardonne si nous avons altéré le sens de Sa Parole, notre intention étant uniquement de véhiculer la sagesse de certains de nos maîtres. Et louange à Dieu, le Seigneur des Mondes !
Au Nom de Dieu le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux
Louange à Dieu, le Seigneur des mondes ! Et que Sa Prière et Sa Paix se répandent sur Son Prophète Muhammad, ainsi que sur sa Famille et ses Compagnons.
[ Fa s l ]
I NTRODUCTION DE L ’ AUTEUR ET TABLE DES MATIÉRES DU LIVRE INTITULÉ JAWĀHIR AL-QUR ’ ĀN
Sache - que Dieu te guide - que nous avons composé ce livre en trois parties : la première partie porte sur les avant-propos ( al-muqaddimāt ) et les préliminaires ( al-sawābiq ) ; la deuxième sur les finalités ( al-maqāsid ) et la troisième sur les conséquences ( al-lawāhiq )
partie I : les avant-propos
Cette partie compte dix-neuf chapitres :
Chapitre I : Du fait que le Coran est un océan qui contient toutes sortes de perles ( jawāhir ) et de pierres précieuses ( nafā’is ).
Chapitre II : Énumération de ses finalités et de ses parties précieuses qui sont rapportées à six catégories dont trois sont des principes fondamentaux ( usūl muhimma ) et les trois autres sont des subordonnées complétives ( tawābi‘ mutimma ).
Chapitre III : De l’explication de chacune des six catégories et du fait qu’elles se ramifient et deviennent dix.
Chapitre IV : Des modalités de ramification de toutes les sciences à partir de ces six catégories. De la division des sciences coraniques en science des coquilles ( ‘ilm as-sadaf ) et science des perles ( ‘ilm al-jawāhir ) ; et de la hiérarchie des sciences.
Chapitre V : De sa ramification en science des Anciens et en science des Modernes.
Chapitre VI : Du fait que le Coran contient le soufre rouge ( al-kibrīt al-a h mar ), le plus puissant antidote ( al-tiryāq al-a‘ z am ), le musc le plus parfumé ( al-misk al-adhfar ), toutes les pierres précieuses et les perles ; [vérités] que ne connaît que celui qui sait les modalités d’équilibre entre le monde visible et le monde invisible.
Chapitre VII : De la description des réalités du monde invisible [dans le Coran] à travers des exemples pris du monde visible.
Chapitre VIII : Du moyen qui permet de percevoir la relation entre le monde invisible et le monde visible.
Chapitre IX : Du décryptage des symboles comme le soufre rouge ( al-kibrīt al-a h mar ), le plus puissant antidote ( al-tiryāq al-a‘ z am ), le musc le plus parfumé ( al-misk al-adhfar ), le bois d’aloès ( al-‘&

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents