Les Mérites de la lecture du Coran - Kitâb âdâb tilâwat al-Qur´ân
45 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Les Mérites de la lecture du Coran - Kitâb âdâb tilâwat al-Qur´ân , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
45 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Tome I Livre VIII, cet ouvrage s’inscrit dans l’œuvre magistrale de l’imam al-Ghazâlî, Revivification des Sciences de la Religion. Est étudié ici l’un des rites fondamentaux de l’islam ; la lecture du Coran. À titre de Verbe divin, il possède une influence indépendante de toute compréhension quelconque. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est considéré comme remède et miséricorde. En revanche, pour une approche plus technique et intellectuelle, des règles précises régissent la lecture du Coran. Ce sont celles-ci que l’imâm al-Ghazâlî nous détaille ici en quatre chapitres majeurs.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 28 octobre 2015
Nombre de lectures 174
EAN13 9791022501408
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0200€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

Les Éditions Albouraq
– Revivification des sciences de la religion –
© Dar Albouraq
Distribué par :
Albouraq Diffusion Distribution
Zone Industrielle
7, rue Henri François
77330 Ozoir-la-Ferrière
Tél. : 01 60 34 37 50
Fax : 01 60 34 35 63
E-mail : distribution@albouraq.com
Comptoirs de ventes :
Librairie de l’Orient
18, rue des Fossés Saint Bernard
75005 Paris
Tél. : 01 40 51 85 33
Fax : 01 40 46 06 46
Face à l’Institut du Monde Arabe
Site Web : www.orient-lib.com
E-mail : orient-lib@orient-lib.com
Librairie Albouraq
91, rue Jean-Pierre Timbaud
75011 Paris
Tel : 01 48 05 04 27
Fax : 09 70 62 89 94
E-mail : librairie11@albouraq.com
Site Web : www.albouraq.com
Tous droits de reproduction, d’adaptation ou de traduction, par quelque procédé que ce soit, réservés pour tous les pays à l’Éditeur.
1435-2014
EAN 9791022500098
Imâm Abû Hâmid Al-Ghazâlî
LES MÉRITES DE LA LECTURE DU C ORAN
(Kitab Adâb tilâwat al-qur’ân Livre VIII du tome I du Ihya ‘ulum ad-Dîn)
Traduction et annotations Fatima BERRADA LAADAM
Formules d’Eulogie
Exalté soit-Il, il s’agit de Dieu.
Prière et salut d’Allah soient sur lui. Il s’agit du Prophète Muhammad.
qu’Allah soit satisfait de lui, est une formule utilisée pour un compagnon.
qu’Allah soit satifsait d’eux deux, est une formule utilisée pour deux compagnons.
qu’Allah soit satisfait d’eux tous, est une formule utilisée pour plus de deux compagnons.
Au nom d’Allâh, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.
Louange à Allâh Qui a envoyé un messager à Ses serviteurs et Qui les a dotés de Son Livre révélé, un livre que « Le faux n’atteint [d’aucune part], ni par devant ni par derrière : c’est une révélation émanant d’un Sage, Digne de louange. » 1 Grâce à ses décrets et commandements, ce texte éclaire, aux êtres doués d’entendement, le chemin aisé et la voie rectiligne, et leur ouvre, à travers ses récits et ses nouvelles, les perspectives de la morale et de l’enseignement. Ce livre distingue explicitement le licite de l’illicite, il est une lumière qui sauve les cœurs et les esprits de l’orgueil et de la fierté. Ceux parmi les tyrans qui l’ont enfreint, Allâh les a brisés et ceux qui cherchent le savoir ailleurs seront égarés. Il est le pacte ( habl ) inviolable d’Allâh et Sa lumière éclatante. Il est l’anse la plus solide, le refuge le plus sûr. Il englobe toute chose, de la plus grande à la plus petite et de la plus importante à la plus infime. Ses merveilles sont illimitées et ses prodiges infinis. Les définitions des scientifiques ne peuvent en cerner la portée et la répétition incessante des récitateurs ne peut permettre de l’imiter. C’est ce texte qui a guidé tous les hommes, des premiers aux derniers. Aussi, lorsque les Djinns en entendirent les paroles, ils se hâtèrent d’avertir leur tribu : « Nous avons certes entendu une Lecture merveilleuse, qui guide vers la droiture. Nous y avons cru, et nous n’associerons jamais personne à notre Seigneur. » 2 Tous ceux qui y ont cru sont bien guidés et ceux qui s’y sont attachés seront sauvés. Allâh dit à son sujet : « En vérité c’est Nous qui avons fait descendre le Coran, et c’est Nous qui en sommes gardien. » 3 . Parmi les principes de sa préservation, tant dans les cœurs que sur les pages des livres ( masâhif ), il y a l’assiduité à sa lecture et la persévérance dans son étude, dans le respect de ses règles et modalités de bienséance et à travers l’observance de ses préceptes implicites et ses principes explicites. A cet effet, il est nécessaire d’exposer et de détailler l’ensemble de ces notions afin d’en déterminer les finalités, et ce dans le cadre de quatre chapitres :

Chapitre 1 : Concernant le mérite du Coran et de ses adeptes.
Chapitre 2 : Concernant les règles de bienséance quant à l’attitude lors de la lecture du Coran.
Chapitre 3 : Concernant la perception interne lors de la lecture.
Chapitre 4 : Concernant la compréhension du Coran et son interprétation par l’avis personnel( arra’y ).
C HAPITRE I S UR LES MÉRITES DU C ORAN, DE SES ADEPTES ET SUR LE BLÂME DE CEUX QUI NÉGLIGENT SA RÉCITATION
Le prophète dit : « Celui qui récite le Coran et qui estime que quelqu’un d’autre a été mieux doté que lui déprécie ce qu’Allâh a anobli . » 4 Il dit aussi : « Aucun intercesseur n’est privilégié par Allâh autant que le Coran, pas même un prophète, un ange, ou une autre (créature). » 5 Il dit ailleurs : « Si le Coran était placé dans du cuir, celui-ci ne serait point touché par le feu. » 6 Le prophète dit également : « La meilleure adoration des gens de ma communauté est la lecture du Coran. » 7 Il dit aussi : « Allâh a récité les sourates « Ta-Ha » et « Ya-Sin » mille ans avant la conception de la création. Lorsque les anges entendirent le Coran, ils dirent : bonheur à la communauté qui va recevoir ceci, bonheur aux cœurs qui vont le porter, et bonheur aux langues qui vont le réciter . » 8 Il dit : « Le meilleur parmi vous est celui qui apprend le Coran et qui l’enseigne. » 9 Le prophète dit ailleurs : « Allâh dit : « Je garantis la meilleure rétribution accordée aux reconnaissants à celui que la lecture du Coran détourne de Mon imploration et de Mon adjuration.» 10 Il dit : « Le Jour de la Résurrection, trois (hommes) seront sur des dunes en musc noir. Jusqu’à la fin des jugements des êtres, ils ne seront ni consternés par la frayeur ni touchés par la rémission des comptes : un homme qui lit le Coran désirant uniquement l’agrément d’Allâh , et un autre qui le lit pour présider la prière d’un groupe d’hommes qui en sont satisfaits. » 11 Il dit : « Les adeptes du Coran sont les élus d’Allâh et Ses privilégiés. » 12 Il dit aussi : « Les cœurs se rouillent comme se rouille le fer. » « Ô messager d’Allâh ! Comment donc leur rendre leur éclat ? » demandèrent les compagnons. « Par la récitation du Coran et le rappel de la mort », 13 répondit le prophète .
Les paroles des pieux Anciens
Abû ’Umâmah Al-Bâhilî dit : « Lisez le Coran et ne soyez pas séduits par ces masâhifs en suspens, car Allâh ne châtie pas un cœur contenant le Coran. » Ibn Mas’ûd dit : « Si vous aspirez à la connaissance répandez le Coran, car il contient la science des premiers et des derniers. » Il dit aussi : « Lisez le Coran, vous serez récompensés pour chaque lettre de dix hassanâtes . Je ne dis pas que « alif-lâm-mîm » 14 est une lettre, mais « Alif » est une lettre, « Lâm » est une lettre, et « Mîm » est une lettre. » Il dit également : « Que l’un d’entre vous se teste uniquement par rapport au Coran. S’il aime et admire le Coran, c’est qu’il aime Allâh et Son prophète . S’il déteste le Coran, c’est qu’il déteste Allâh et Son prophète. » ‘ Amr Ibn Al-‘Âç dit : « Chaque verset du Coran constitue un niveau supérieur au paradis et une lumière au sein de vos demeures. » Il dit aussi : « Celui qui lit le Coran, la prophétie est insérée dans son cœur, sauf qu’il ne reçoit pas de révélation. » Selon Abû Hurayra : «Dans une maison où on récite le Coran, le nombre des occupants augmente et l’opulence s’accroît, les anges s’y installent et les diables la désertent. Alors que dans celle où on ne récite pas la parole d’Allâh, le nombre des occupants se réduit et les biens diminuent, les anges la désertent et les diables s’y installent.» Ahmad Ibn Hanbal relate : « J’ai vu Allâh en songe et Lui ai demandé : « Seigneur ! Quel est le meilleur acte par lequel Tes proches serviteurs se sont rapprochés de Toi ? » « Par (la lecture de) Mes paroles », répondit le Seigneur. « Avec ou sans compréhension ? » s’enquit Ibn Hanbal. « Avec et sans compréhension ! » répondit le Seigneur . Ibn Ka’b dit : « Lorsque les gens entendront le Coran de la part d’Allâh , au Jour de la Résurrection, ils auront l’impression de ne l’avoir jamais entendu auparavant. » Ibn ‘Ayyâd dit : «

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents