Pourquoi ? Les Lumières à l origine de l Holocauste
80 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Pourquoi ? Les Lumières à l'origine de l'Holocauste

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
80 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Et si la grande tentation pour les Juifs était d'oublier leur identité ? Et si l'assimilation faisait le lit de l'antisémitisme ? Et si la laïcité exacerbait les antagonismes religieux ? Et si les origines de l'Holocauste étaient à chercher aussi du côté des Lumières ? La réflexion de l'auteur, loin des préjugés bien pensants, est une contribution essentielle dans un contexte de résurgence de l'antisémitisme en Europe et dans le monde.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 février 2015
Nombre de lectures 17
EAN13 9782336369426
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Couverture
4e de couverture
Copyright





















© L’HARMATTAN, 2015 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris
http://www.harmattan.fr
diffusion.harmattan@wanadoo.fr
harmattan1@wanadoo.fr
EAN Epub : 978-2-336-71953-5
Titre
Edouard Valdman









POURQUOI ?

Les Lumières à l’origine de l’Holocauste

Essai
Du même auteur
Du même auteur

Le Roman de l’Ecole de Nice, essai, entretiens avec César, Arman, Cane, Venet, Sosno, La Différence, 1991.
Pour une Réforme de la Cour d’Assises , essai, entretiens avec Georges Kiejman, Henri Leclerc, Paul Lombard, L’Harmattan, 1996.
Les Juifs et l’argent, pour une Métaphysique de l’argent, essai, Galilée 1994, coll. Jacques Derrida ; nouv. éd. Biblieurope (Vilo), 1999.
Le Retour du Saint , essai, Biblieurope (Vilo), 1999.
Jews and Money, towards a Metaphysic of money, Schreiber Inc., USA, 2000.
La Blessure , récit, NM7 Vilo, 2001.
Dieu n’est pas mort : le malentendu des Lumières, essai, L’Harmattan, 2003.
Idéalisme français – Pragmatisme américain, une nécessaire union , essai, L’Harmattan, 2010.
Demain, l’Occident !, essai, L’Harmattan, 2013.
***
Brisures , poèmes, Pierre Jean Oswald, 1970. Aube , poèmes, P ierre Jean Oswald, 1972.
Rouge Sang , poèmes, Saint Germain des Prés, 1973.
Mai 68, poèmes, illustration de Jean Hélion, Saint Germain des Prés, 1975.
En Soi le Désert , poèmes, Les Lettres Libres, 1980.
nouv. éd. Atelier Dutrou, 2000, avec 7 planches originales de Henri Yéru.
Les Oiseaux Morts, conte, gravures originales de Ricardo Licata, Fons, 1982.
Les Larmes du Temps , poèmes, préface de Jean Mambrino, L’Harmattan, 1997.
L’Autre , poèmes, Cahiers Bleus/Zurfluh, 2010.
Introduction
Me trouvant récemment à New York, et regardant un après-midi la télévision, je suis tombé par hasard sur une émission consacrée à la Shoah. Il s’agissait d’un panel (un colloque-débat). À un certain moment, un des participants a prononcé ce mot :
« Pourquoi ? ». Cette interrogation m’a frappé.
Non que je connusse la réponse à cette question. Qui pourrait évoquer de manière affirmative et complète un tel évènement qui a mis en cause la notion même d’Humanité ? (à ce sujet, on voit que l’Homme n’est pas une donnée, mais une élaboration autour d’un certain nombre de valeurs, et que sans celles-ci, il n’est pas.)
Pourtant, j’ai eu envie d’apporter ma réponse. Ce ne sont que les éléments d’une vérité sans doute plus vaste, que j’ai souhaité communiquer, en particulier au monde juif, celui-ci ayant succombé à de nombreux pièges et tentations, dont celle de l’assimilation. Il avait oublié qui il était vraiment, quelle était son identité.
J’ai pensé en conséquence qu’il était nécessaire pour lui de préciser d’abord celle-ci.
C HAPITRE 1 Qu’est-ce que l’Élection ?
Elle n’est pas ce que l’on considère communément, un élément de supériorité qui enfermerait les juifs dans un orgueil sans mesure et les autoriserait à mépriser les autres.
Rappelons-nous l’histoire de Saül et de David.
Saül est roi d’Israël. Il est l’oint du Seigneur. Cependant, perdant toute relation aux valeurs spirituelles juives, la royauté lui est retirée par Dieu et c’est David, encore enfant, que le prophète Samuel viendra oindre.
Ici se place une des plus belles paraboles de l’histoire juive. Le prophète Samuel, envoyé par Dieu se rend chez le père de David et lui enjoint de lui présenter ses fils. Plus tard David le questionnera.
« Comment m’as-tu choisi ? » et Samuel lui répondit :
« Ce jour-là le jour de ton onction j’ai su soudain malgré ta jeunesse resplendissante, que la dualité était en toi une marque davantage profonde et douloureuse que chez la plupart des créatures humaines ».
« Tes frères étaient six ou sept. Qu’importe, ce n’étaient pas eux ».
« Sont-ce là tous tes garçons ? dis-je à ton père »
« Il reste encore le plus jeune. Il est au pâturage avec les brebis, fut la réponse »
« Je dis : envoie-le chercher ! »
« Et lorsque je te vis, je te reconnus »
« À quoi ? »
« À ta blessure ! »
Cette histoire est exemplaire, comme le sera celle du patriarche Jacob. Ce sont ici et avant tout les valeurs spirituelles qui priment.
Jacob est un mystique. Il est obsédé par la dimension Sainte, alors que son frère Isaü, qui a hérité du droit d’ainesse, en même temps que du sacerdoce qui l’accompagne selon la loi juive de ce temps, n’en a cure. Celui-ci est un chasseur. Il poursuit des fins et des nourritures purement terrestres.
La mère de Jacob comprend le désir de son fils et l’aide, par la ruse, à reprendre le sacerdoce qui a été attribué à Isaü, par la grâce de ce seul droit. Elle répand sur les mains de Jacob un simulacre de pilosité qui sème la confusion dans l’esprit d’Isaac, aveugle. En effet, les mains d’Isaü étaient couvertes de poils.
Isaac bénit Jacob en place d’Isaü, et c’est ainsi que Jacob triomphe d’abord de son frère. La ruse se met ici au service de la quête spirituelle.

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents