Réprouver ce bas-monde
54 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Réprouver ce bas-monde , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
54 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Ce livre est le sixième du tome III, il s'inscrit dans l'œuvre magistrale de l'imam al-Ghazâlî, Revivification des Sciences de la Religion. Source de profits et d'inconvénients, ce bas monde ne découvre son vrai visage qu'une fois en être tombé amoureux. C'est une fois pris au piège que l'homme comprend qu'il est trop tard. Ainsi, avant d'y succomber et dans le but de s'en prémunir, Al-Ghazâlî nous décrit avec détail et précision la nature de ce bas monde souvent considéré comme vil et pourtant source de félécité pour qui le connait. Demeure de l'action et de la responsabilité, ce que l'on y sème sera récolté dans la demeure dernière. Présenté comme l'antithèse de l'au-delà, c'est cependant en son sein que la clef du paradis se trouve. Le renoncement et la réprobation des atouts illusoires de ce bas-monde, ennemis communs de tout croyant, sont les moyens salvateurs et pour le démontrer, Al-Ghazâlî n'hésite pas à citer Jésus et la tradition chrétienne. Au moyen d'un nombre impressionnant de citations et d'aphorismes, l'auteur nous indique la nature de ce bas monde et nous enjoint à s'en méfier. C'est à ce titre, qu'en citant le Prophète il nous apprend que : ' L'homme attaché à ce bas-monde est comme celui qui marche dans l'eau. Lui est-il possible de marcher dans l'eau sans se mouiller les pieds '.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 28 octobre 2015
Nombre de lectures 79
EAN13 9791022501255
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0276€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

Les Éditions Albouraq
– Revivification des sciences de la religion –
© Dar Albouraq
Distribué par :
Albouraq Diffusion Distribution
Zone Industrielle
7, rue Henri François
77330 Ozoir-la-Ferrière
Tél. : 01 60 34 37 50
Fax : 01 60 34 35 63
E-mail : distribution@albouraq.com
Comptoirs de ventes :
Librairie de l’Orient
18, rue des Fossés Saint Bernard
75005 Paris
Tél. : 01 40 51 85 33
Fax : 01 40 46 06 46
Face à l’Institut du Monde Arabe
Site Web : www.orient-lib.com
E-mail : orient-lib@orient-lib.com
Librairie Albouraq
91, rue Jean-Pierre Timbaud
75011 Paris
Tel : 01 48 05 04 27
Fax : 09 70 62 89 94
E-mail : librairie11@albouraq.com
Site Web : www.albouraq.com
Tous droits de reproduction, d’adaptation ou de traduction, par quelque procédé que ce soit, réservés pour tous les pays à l’Éditeur.
1434-2013
ISBN 978-2-84161-951-1 // EAN 9782841619511
A BÛ H ÂMID A L -G HAZÂLÎ
REPROUVER CE BAS-MONDE
( Kitâb dhamm al-dunyâ )
Traduction et notes Hassan Boutaleb
INTRODUCTION
Le Kitâb dhamm al-dunyâ est le sixième livre du tome III de la somme de l’imam Ghazâlî, Ihyâ’ ‘ulûm al-dîn . L’auteur y traite des plaisirs trompeurs et éphémères de ce bas-monde qu’il compare à une vieille femme maquillée et richement parée, dont on ne découvre le visage hideux qu’une fois en être tombé amoureux. S’appuyant sur les textes sacrés et les récits des Anciens, Ghazâlî nous décrit les avantages et les inconvénients de ce bas-monde, et nous met en garde contre lui.
Au Nom de Dieu, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux
Louange à Dieu qui a fait connaître à Ses Amis les adversités et les vices de ce bas-monde, et leur a dévoilé les défauts et les parties honteuses de ce dernier, au point qu’ils purent voir de leurs yeux leurs traces et leurs signes. Ils purent alors peser les bonnes et les mauvaises choses de ce monde, et surent que ses dommages dépassent ses avantages, que ses espoirs ne couvrent pas ses déceptions, et que son apparition n’est pas épargnée par sa disparition. En effet, ce monde est comme une femme de grande beauté qui attire les hommes, mais qui renferme des secrets si ignobles qu’elle anéantit tous ceux qui souhaitent l’approcher.
Ce monde fuit ceux qui le convoitent ; il est avare d’avances, et quand il le fait, on n’est jamais assuré contre son mal et ses préjudices. S’il t’honore une heure, il te déshonore une année. Et s’il te fait du tort une fois, il en fait une habitude. Ses avances et ses faveurs sont cycliques ; et commercer avec lui ne peut que conduire à une faillite énorme. Ses défauts successifs vont lourdement heurter les poitrines de ceux qui le recherchent, pour les humilier à travers l’évolution instable de ses conditions.
Il soumet inévitablement au mépris celui qui s’en vante, et à la désespérance celui qui s’en prévaut. Son tempérament consiste à fuir celui qui le cherche, et à chercher celui qui le fuit. Il abandonne celui qui se soumet à lui, et s’offre à celui qui se détourne de lui. Sa pureté n’est pas privée de souillures, et sa joie n’est jamais dépourvue d’appâts. Son salut accompagne les adversités, et sa jeunesse conduit à la vieillesse. Ses jardins ne produisent que désillusion et regrets : ce bas-monde est fourbe et rusé, il s’envole et s’estompe, et il ne cesse de se parer pour ceux qui le convoitent jusqu’à ce que, devenus ses amis, il leur découvre ses dents voraces et les dépiste. Il leur dévoile alors les mauvaises surprises qu’il cache, leur fait goûter le plus mortel de ses poisons, et les transperce de ses flèches meurtrières. Et pendant que les gens y vivent dans la joie et le bonheur, il s’évanouit comme les rêves confus, et revient ensuite sournoisement pour gâcher leur joie. Il les broie comme le grain concassé, et les enveloppe dans leur linceul pour les ensevelir plus tard.
Lorsqu’il s’empare d’un individu, il lui assèche tous ses biens, et c’est comme si ce dernier n’avait jamais rien possédé. Il promet aux gens la joie et les flatte ; il suscite tant d’espoirs chez les hommes [que ces derniers se hâtent] de construire des palais qui se transforment en tombeaux. Il les conduit à leur perte, si bien que leurs efforts seront inutiles et réduits en poussière éparpillée, et leurs prières anéanties. Telle est la nature de ce bas-monde, et « l’Ordre de Dieu est un décret inéluctable » 1 .
Et que la grâce et la paix de Dieu se répandent sur Muhammad, Son serviteur et Son Messager, envoyé à l’ensemble des mondes en tant qu’annonceur de bonnes nouvelles, avertisseur et flambeau lumineux ! De même que sur sa Famille et ses Compagnons qui l’ont assisté [à répandre] la religion et à défaire les injustes. Que sur eux tous soit Sa Paix en abondance !
Sache que ce bas-monde est l’ennemi de Dieu, de Ses amis comme de Ses ennemis.
Il est d’abord l’ennemi de Dieu du fait qu’il coupe la route aux serviteurs de Dieu, et c’est pourquoi Dieu ne daigne plus le regarder depuis qu’Il l’a créé. Il est l’ennemi des amis de Dieu, ensuite, parce qu’il se présente à eux sous sa plus belle robe, les entoure de ses atours, et dévoile à leurs yeux ce qui en est convoité. Il les contraint ainsi à avaler l’amertume de la patience pour le refouler.
Il est l’ennemi des ennemis de Dieu, enfin, parce que ce bas-monde les berne par ses ruses et ses intrigues, et les prend dans son filet. Ils se fient à lui, et dès qu’ils s’y attachent, il les déçoit profondément et les rend encore plus dépendants de lui. Ils n’en obtiennent qu’une douleur qui déchire leurs entrailles, et les prive à jamais du bonheur. Ils sont exaspérés de ce bas-monde qui les abandonne, et quand ils appellent inutilement à l’aide contre ses intrigues, on leur répond : « Restez-y donc humiliés, et ne Me parlez plus ! » 2 ; « Ceux-là sont ceux qui ont troqué la vie future contre la vie de ce monde. Leur châtiment ne sera pas allégé, et ils ne seront pas secourus » 3 .
Dès lors que les malheurs et les torts de ce bas-monde sont énormes, il incombe d’en connaître la réalité et la raison d’être malgré son adversité. Il est nécessaire également de connaître les illusions et les calamités qu’il propose. En effet, celui qui ne connaît pas le mal ne peut s’en prémunir et risque d’y tomber.
DE LA RÉPROBATION DE CE BAS-MONDE
Nombreux sont les versets coraniques qui réprouvent ce monde de façon plus ou moins directe. Le Coran condamne largement le monde d’ici-bas, et exhorte les créatures à s’en détourner pour se tourner vers l’Au-delà. C’était le but des Prophètes, qui n’ont été envoyés aux hommes que pour cette raison.
Il est inutile de mentionner ici tous les versets coraniques qui évoquent ce thème pour en apporter la preuve. Nous nous contenterons seulement de rapporter quelques traditions prophétiques sur cette question.
On rapporte que l’envoyé de Dieu  , passant un jour à côté d’une brebis morte, dit à ses compagnons : « Pensez-vous que cette brebis soit une chose négligeable pour ses propriétaires ? » Ils répondirent : « Elle est si négligeable qu’ils l’ont jetée ! » Le Prophète dit alors : « Par Celui qui tient mon âme en Sa Main, ce bas-monde est bien plus négligeable pour Dieu que ne l’est cette brebis pour ses propriétaires. Et si ce bas-monde avait, pour Dieu, la même valeur qu’une aile de moucheron, aucun incroyant ne boirait ne serait-ce qu’une gorgée de l’eau qui s’y trouve. » 4
Il a dit aussi : « Ce monde est la prison du croyant, et le paradis de l’incroyant. » 5
Abû Mûsâ al-Ash‘arî 6 rapporte que l’envoyé de Dieu  a dit : « Celui qui aime sa vie présente, fait du tort à sa vie future, et celui qui aime sa vie future, fait du tort à sa vie présente. Préférez donc ce qui est éternel à ce qui est voué à disparaître. » 7 Il a dit aussi : « Toute faute prend sa source dans l’amour pour ce bas-monde. » 8
Zayd b. Arqam 9 rapporte qu’il se trouvait une fois en compagnie d’Abû Bakr (que Dieu soit satisfait de lui). Ce dernier demanda à boire, et on lui apporta de l’eau et du miel. Lorsqu’il l’approcha de ses lèvres, il éclata en sanglots, faisant pleurer ses com

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents