Vous serez mes témoins
172 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Vous serez mes témoins , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
172 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Notre monde contemporain, de plus en plus déchristianisé, nous pousse à dépoussiérer notre vision de la mission et de l’évangélisation. Quand la mission rime encore avec l’idée de partir au loin dans un esprit de conquête, elle est dépassée et critiquable ; quand l’évangélisation cherche prioritairement à faire changer de confession d’autres chrétiens, elle est souvent stérile et conflictuelle. Il importe dès lors de revisiter les textes bibliques pour y discerner le Dieu missionnaire, et son approche radicale, mais pleine de grâce ; un Dieu dont la mission est de réconcilier le monde avec lui. L’engagement des femmes et des hommes de la Bible, comme cela peut l’être pour celles et ceux d’aujourd’hui, n’est finalement qu’une participation à la mission de Dieu.


Ce livre, qui propose un parcours à partir des textes-clés de la mission dans la Bible et de ses figures missionnaires, est un encouragement à considérer à frais nouveaux notre situation de témoins. Non seulement le témoignage est prioritairement de l’ordre de la relation avec notre prochain, mais plus encore, il ne peut qu’être le fruit d’une relation privilégiée avec Dieu.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 06 juillet 2016
Nombre de lectures 47
EAN13 9782857434450
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0052€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Copyright © 2015 Éditions Vie et Santé
60, avenue Émile Zola
77190 Dammarie-lès-Lys, France
www.viesante.com
Tous droits de reproduction totale
ou partielle et de traduction réservés.

ISBN (Livre) : 978-2-85743-444-3
ISBN (eBooks) : 978-2-85743-445-0

Mise en page : IS Edition
Illustration de couverture : Shutterstock

Sauf mention contraire, les citations bibliques sont empruntées à la version TOB 2010 (Traduction œcuménique de la Bible 2010) .
Il nous faut non seulement
aimer l’Evangile,
contempler l’Evangile,
apprendre l’Evangile,
vivre l’Evangile,
souffrir l’Evangile,
mais encore,
avec notre chair et notre sang,
continuer l’Evangile.

Sœur Myriam , La règle de Reuilly
Introduction : Vous serez mes témoins
Vous serez mes témoins ! Cette parole que Jésus a adressée à ses disciples avant de les quitter résonne encore aujourd’hui dans le cœur de tous les chrétiens. « Vous serez mes témoins », c’est une invitation à participer à la mission, à être engagé dans l’évangélisation. C’est un art de vivre. Trop souvent pourtant, la mission et l’évangélisation sont considérées comme l’affaire de spécialistes ou de quelques volontaires courageux. Témoigner ne va plus forcément de soi dans une société où la foi chrétienne a perdu de son crédit pour beaucoup. Les siècles ont passé et l’histoire des chrétiens et des Eglises a fait s’éroder l’attitude naturelle de « témoins » à laquelle Jésus identifiait ses disciples. Cependant, « vous serez mes témoins » n’est pas un ordre, c’est une promesse ! Ce n’est pas une option, c’est une évidence pour qui a rencontré Jésus et s’est laissé transformer par lui. Accueillir cette parole, c’est entrer dans le projet salvateur de Dieu et accepter de contribuer humblement à la « continuation » de l’Evangile.
« Vous serez mes témoins » (Actes 1.8), c’est donc l’une des formules que Jésus a prononcées pour parler de la mission. C’est loin d’être la seule. Elle est probablement moins connue que la célèbre expression : « Allez, faites de toutes les nations des disciples » (Matthieu 28.18), mais considérer l’ensemble des exhortations missionnaires de Jésus, et plus largement de la Bible, permet d’appréhender toute la richesse liée à la participation des croyants à la mission de Dieu. C’est l’objet de ce livre que de revisiter le concept biblique de mission, que l’on peut élargir à ceux d’évangélisation et de témoignage.
Revenir à la Bible est toujours essentiel pour ne pas laisser les traditions ou les préjugés guider nos convictions. Or dans la Bible, une pensée émerge avec éclat, interpellante et réjouissante à la fois : la mission est d’abord celle de Dieu. Elle devient celle de Jésus avant de devenir celle des disciples du Christ qui accompliront leur part avec le soutien du Saint Esprit. « Comme le Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie » (Jean 20.21). Puisque la Bible fait autorité et qu’elle a vocation à être le fondement des pratiques chrétiennes, chercher à discerner ce qu’elle dit de la mission est le gage d’un ancrage sûr et solide.
Sans chercher à être exhaustif, le parcours biblique que constitue ce livre s’est appliqué à être aussi systématique que possible pour considérer l’ensemble des textes essentiels liés à la mission. Ainsi, cette étude commence avec l’Ancien Testament. Même si la mission y subit une forme d’attente dans l’espérance de l’accomplissement messianique qui ouvrira une nouvelle page de la mission, nombre de ses pages évoquent avec ou sans détour l’engagement missionnaire visant à la réconciliation entre Dieu et l’humanité. Plonger dans l’Ancien Testament aide aussi à placer Dieu au cœur de la mission. Dans ce premier chapitre qui traite donc de la mission dans l’Ancien Testament, des textes-clés sont considérés. Ils mettent en évidence combien la mission est liée à la bénédiction et au rayonnement. Elle est une forme de médiation. Si Abraham a été l’objet d’un intérêt particulier, ce chapitre conclut en s’arrêtant sur Jonas, figure missionnaire passionnante. D’autres personnages auraient mérité que l’on s’arrête sur eux, tels Moïse, Joseph, Daniel, la servante de Naaman et bien d’autres. En tous cas, leur engagement s’inscrit dans la vision d’un témoignage authentique et naturel conforme à la mission de Dieu.
Pour explorer le Nouveau Testament, le choix a été fait de considérer chaque auteur biblique à son tour. Pour prendre en compte les textes essentiels, Matthieu, Jean, Luc et Paul ont été choisis, dans cet ordre-là. Ce n’est pas que les autres écrivains bibliques ne soient pas intéressants, mais avec ce quatuor, l’écho donné à la vision de la mission dans le Nouveau Testament résonne avec une riche harmonie. Les évangiles de Matthieu puis de Jean rapportent des visions complémentaires, centrées sur l’engagement missionnaire de Jésus, puis sur les envois respectifs qui sont adressés aux disciples. En abordant l’œuvre de Luc, c’est l’occasion d’évoquer quelques spécificités de son regard sur la mission de Jésus, puis de traiter de la mission des apôtres après la Passion, en particulier avec le livre des Actes. Enfin, l’engagement de Paul dans la mission et ce qu’il a pu en dire dans ses épîtres constituent le dernier chapitre de ce livre. Il est vrai que Paul a rédigé ses lettres avant que les évangiles ne soient écrits, mais l’ordre chronologique des faits et des paroles rapportés a rendu plus naturelle cette approche-là.
Avant d’entamer le cheminement biblique envisagé, il semble intéressant de conclure cette introduction en apportant quelques éclairages sur trois termes-clés qui seront récurrents. Outre celui de témoin , il y a les notions de mission et d’ évangélisation .
Un témoin, c’est celui qui a vu, assisté à un événement ou qui détient une information vécue. Mais le témoin biblique n’est pas seulement un témoin oculaire passif présent lors de l’événement. Bien davantage, il est actif, il relate ce qu’il a vu ou entendu, il proclame ce qu’il sait. En plus d’avoir vu et de proclamer, le témoin biblique exprime sa conviction, son regard, son interprétation, il s’identifie à la cause et cherche à justifier la vérité. Il n’est pas neutre. Témoigner devient une confession publique de foi. Enfin, le témoin biblique ne fait pas que parler : l’agir devient partie intégrante du témoignage.
Les deux mots, mission et évangélisation, ont des rapports complexes, empreints d’attachements et de détachements. Ils ont souvent été accolés pour signifier une même dynamique de communication et de partage de l’Evangile. Dans la pensée populaire, la mission était associée à une action lointaine en terre non chrétienne et assumée par quelques volontaires appelés missionnaires ; alors que l’évangélisation était son corollaire en chrétienté. Mais cela ne résiste ni au sens des mots, ni à leur usage biblique, ni même à la réalité historique. Il y a une complémentarité entre les deux notions, mais elle est d’un autre type, et sans qu’il y ait adéquation. Le mot évangélisation découle du grec biblique euangelizo , qui signifie « annoncer la Bonne Nouvelle » alors que le mot mission vient du latin missio , que l’on peut rapprocher de la racine grecque apostello , qui évoque l’« envoi ». Souvent, le fait d’être envoyé va de pair avec une tâche définie, en l’occurrence, bibliquement, d’incarner la bienveillance de Dieu et de faire rayonner l’Evangile dans le monde. La mission ne se résume donc pas à un envoi physique, mais s’élargit à une démarche globale impliquant un mouvement intérieur de foi qui déborde vers l’extérieur. Stricto sensu , la mission est donc plus large que l’évangélisation qui pourrait être considérée comme une sous-partie de la mission. En même temps, il ne faut pas non plus réduire l’évangélisation à la seule proclamation formelle de l’Evangile, mais à tout le processus qui tend à prôner les si belles valeurs de l’Evangile et à s’y conformer. Au-delà des mots, les témoins d’aujourd’hui qui sont missionnés pour évangéliser gagneront à suivre l’exemple de ceux que Dieu avait déjà invités à participer à sa mission, et dont nous pouvons suivre les traces dans la Bible.
Chapitre 1 : La mission dans l’Ancien Testament
Peut-on distinguer une « mission » dans l’Ancien Testament ? Les avis sont partagés. Il est vrai que l’on n’y découvre pas de manière flagrante un appel au témoignage direct qui aurait pour vocation d’aboutir au ralliement à un groupe donné.
Si la missi

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents