Alcoolisme et déficience sociale
180 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Alcoolisme et déficience sociale

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
180 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Description

Cet ouvrage apporte un nouveau cadre conceptuel de référence pour aborder la question de la déficience sociale qui prend un sens lorsque les compétences essentielles pour relever les défis complexes de la vie ne sont pas observées chez l'individu. Une bonne connaissance de cette nouvelle vision est absolument requise pou pouvoir discuter des problémes associés à l'alcoolisme.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 octobre 2007
Nombre de lectures 218
EAN13 9782296915985
Langue Français
Poids de l'ouvrage 4 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

ALCOOLISME ET
DÉFICIENCE SOCIALE
Publications antérieures de l’auteur Marques S. M.,Marcos transhistóricos do álcool, (1ª Edição), Vol I, Lisboa, Edições L. Lepori (Grupo Angelini), 1997, 98 p. Marques S.M.,A Catarse que alimenta, Porto, Edições UFP, Universidade Fernando Pessoa, 2005, 118 p. Marques S. M.,Perfil sócio-cultural do homo duriensis, (1ª Edição), Vol I, Famalicão, Edições da Trofa, 2006, 86 p. Marques S. M.,Marcos Transhistóricos do Álcool, (2ª Edição), Vol II, Lisboa, Edições L. Lepori (Grupo Angelini), 2007, 144 p. Marques S.M., A Metadoxina no tratamento de doentes alcoólicos, Lisboa, Edições Angelini, 93 p. ©L'HARMATTAN, 2007 5-7, rue de l'École-Polytechnique ; 75005 Parishttp://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-296-04017-5 EAN : 9782296040175
Manuel SILVA MARQUES
ALCOOLISME ET DÉFICIENCE SOCIALE
Vers une approche théorique et méthodologique
Préface de Isabelle Oliveira L'Harmattan
Sciences et Société fondée par Alain Fuchs et Dominique Desjeux et dirigée par Bruno Péquignot Déjà parus Claude DURAND,Les biotechnologies au feu de l’éthique, 2007. Bruno PINEL,Vieillir, 2007. Régis MACHE,La personne dans les sociétés techniciennes, 2007. Alain GUILLON,Une mathématique de la personne, 2005. Marie-Thérèse COUSIN,L’anesthésie-réanimation en France, des origines à 1965.:Tome I  Anesthésie.:Tome II Réanimation. Les nouveaux professionnels, 2005. Fernand CRIQUI,Les clefs du nouveau millénaire, 2004. Karine ALEDO REMILLET,Malades, médecins et épilepsies, une approche anthropologique, 2004. Claude DURAND (sous la dir.),Regards sur les biotechnologies, 2003. Pierre-Yves MORVAN,Dieu est-il un gaucher qui joue aux dés ?, 2002. Jacques ARSAC,Y a-t-il une vérité hors de la science ? Un scientifique s’aventure en philosophie, 2002. Jean-Georges HENROTTE,Entre Dieu et Hasard : un scientifique en quête de l’Esprit, 2001. René GROUSSARD, Pierre MARSAL,Monde du vivant, agriculture et société, 1998. Alessandro MONGILI,La chute de l’U.R.S.S. et la recherche scientifique, 1998.
Préface Il m’est particulièrement agréable de préfacer l’ouvrage du docteur Manuel Silva Marques. D’abord parce que ce livre foisonnant et rafraîchissant par son originalité se propose de reprendre au pied de la lettre un vieil énoncé de la doxa : « l’homme avec ses imperfections est admirable », mais aussi parce qu’il s’attaque à un thème important, celui de la « déficience sociale ». L’auteur ressent le besoin d’apporter une conscience nouvelle, un nouvel éclairage définitionnel du concept de « déficience sociale ». La pensée d’une nouvelle formulation de « déficience sociale » apporte une nouvelle problématique scientifique, celle d’avoir pour mission de penser autrement la déficience. La définition qu’il en donne est claire. L’auteur s’inscrit dans une médecine sociale qu’il oriente vers des voies originales et fécondes et qui passe par un nécessaire travail de collaboration et de coordination avec la communauté, la famille et l’individu. Par ailleurs, ce livre d’actualité brosse le tableau de l’un des phénomènes les plus dévastateurs de notre époque : l’abus d’alcool, de drogues et leurs effets nuisibles, funestes et redoutables sur l’esprit humain. L’auteur ne se contente pas d’identifier les causes probables de ces deux fléaux, mais il suggère une méthode psycho communautaire riche en matière de traitement et de réhabilitation de personnes ayant des problèmes liés à l’alcool et à d’autres drogues. Une porte s’ouvre puisqu’il considère que le malade alcoolique n’est pas atomisé en tant que malade ni rejeté dans une catégorie particulière qui ne peut avoir de rapport social avec les autres.
7
L’auteur réclame une société autre où il convient que nous agissions les uns avec les autres et par les autres, bref, que l’on constitue une communauté d’entraide. Selon lui, il est capital de créer des réseaux d’aide efficaces pour ceux qui souffrent d’un problème lié à l’alcool ou autres substances afin de préserver leur entourage. Manuel Silva Marques contribue avec sa méthode à l’épanouissement de tous les individus d’une société et non à une logique de discrimination et d’exclusion. L’auteur, par sa riche expérience, a mis en place un système ingénieux de supervision qui force l’« handicapé social » à respecter toutes les clauses du contrat émises lors d’un accord commun. Il a eu la brillante idée de rédiger des articles de loi spécifiques à la méthode qui placent l’« handicapé social » dans un contexte juridique rigide. Toute cette juridiction astreint le dépendant à suivre une norme, car il se sent dans l’obligation de ne brûler aucune étape de son contrat sous peine de sanctions sévères. Ainsi, l’addicte évolue dans un espace de droits et de devoirs envers les autres. La loi semble avoir ici une condition subjective, dans ce sens, justement qu’elle est le fruit de ses sujets. Elle ne tire pas tant sa valeur d’un schéma théorique, mais de son application pratique à un instant social donné. Enfin, l’« handicapé social » voit son existence régie par les règles d’une communauté. Il vivra dans l’espace que lui aura conféré cette communauté, et qu’il aura tant bien que mal adapté à sa propre volonté. Certaines méthodes de traitement sontelles plus efficaces que d’autres ? À cette question et bien d’autres, l’auteur apporte des réponses concrètes, fruit de 25 ans de pratique clinique. Loin de théorie abstraite, il explique à travers des cas particuliers qu’il n’y a pas de fatalité, mais des solutions. Il propose une nouvelle approche s’inscrivant dans un domaine caractérisé par son haut degré de
8
complexité où les visions et les propositions réductrices, simplistes sont monnaie courante et à l’origine d’erreurs et d’échecs à répétition. Cet ouvrage devrait intéresser tous ceux qui s’inquiètent des ravages de l’alcoolisme et de la dangerosité des drogues dans notre société, ainsi que ceux qui cherchent une nouvelle façon d’y faire face. Plus précisément, cette méthode devrait servir aux personnes touchées de près ou de loin par cette terrible affliction, ainsi qu’aux agents médicosociaux qui oeuvrent sur le plan clinique ou qui participent à la formulation de politiques et au développement de programmes sociaux. Isabelle Oliveira
9
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents