Crimes en psychothérapies
142 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Crimes en psychothérapies

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
142 pages
Français

Description

Qui est Ève, et qui est Adam ? Cette étude psychanalytique, qui conduit le lecteur jusqu'aux tréfonds du non-rapport sexuel, débute avec les premiers hommes contemporains. Au long des passages non gardés de ces rapports fait irruption le monstre du discours psychothérapeutique pervers, qui pousse ses victimes vers une jouissance jusqu'à la mort. Quel patient échappera donc au cercle de craie devenu étau thérapeutique ?

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 septembre 2014
Nombre de lectures 2
EAN13 9782336355498
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

les Icelles de son existence quotidienne, à elle, et menace dans le même temps d’inIltrer les trous noirs de ses symptômes. Mangeront-ils de nouveau ensemble la Igue fatale de l’Éden ?
le miroir…, le sourire du grand-père d’abord en suspens, puis qui
Au long des passages non gardés de ces rapports fait irruption
victimes vers une jouissance jusqu’à la mort.
séminaires psychanalytiques sur la topologie de l’amour et de la
Soti GRIVA
CRIMES ENPSYCHOTHÉRAPIES AVoros
Études psychanalytiques
CRIMES EN PSYCHOTHÉRAPIES A-VOROS
Études Psychanalytiques Collection dirigée par Alain Brun et Joël Bernat La collectionEtudes Psychanalytiquesproposer un pas de veut côté et non de plus, en invitant tous ceux que la praxis (théorie et pratique) pousse à écrire, ce, « hors chapelle », « hors école », dans la psychanalyse. Dernières parutions Francine Hélène SAMAK,De Freud à Erickson.L’hypnose revisitée par la psychanalyse, 2014.Christiane ANGLES MOUNOUD,Aimer = jouir, l’équation impossible ?, 2014. Christophe SOLIOZ,Psychanalyse engagée : entre dissidence et orthodoxie, 2014. Mina BOURAS,Elle mange rien, 2014. Vanessa BRASSIER,Le ravage du lien maternel, 2013. Christian FUCHS,Il n’y a pas de rapport homosexuel, ou de l’homosexualité comme générique de l’intrusion, 2013. Thomas GINDELE,Le Moïse de Freud au-delà des religions et des nations. Déchiffrage d’une énigme, 2013. Touria MIGNOTTE,La cruauté. Le corps du vide, 2013. Pierre POISSON,Traitement actuel de la souffrance psychique et atteinte à la dignité. « Bien n’être » et déshumanisation, 2013. Gérard GASQUET,Lacanpoètedu réel, 2012. Audrey LAVEST-BONNARD,L’acte créateur. Schönberg et Picasso. Essai de psychanalyse appliquée, 2012. Gabrielle RUBIN,Ces fantasmes qui mènent le monde, 2012.Michel CONSTANTOPOULOS,?Qu’est-ce qu’être un père , 2012. Marie-Claude THOMAS,L’autisme et les langues, 2011. Paul MARCIANO,L'accession de l'enfant à la connaissance. Compréhension et prise en charge des difficultés scolaires,2010. Valérie BLANCO,Dits de divan, 2010. Dominique KLOPFERT,Inceste maternel, incestuel meurtrier. À corps et sans cris, 2010. Roseline BONNELLIER,: Œdipe enSous le soleil de Hölderlin question, 2010.
Soti Griva CRIMES EN PSYCHOTHÉRAPIES A-VOROS
© L’HARMATTAN, 2014 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-02945-0 EAN : 9782343029450
Crimes en psychothérapies
Chapitre IQuinze aoûtSous la table, les doigts recherchèrent sa sensation. Ils s’emmêlèrent dans les plis de sa jupe, suivirent la ligne des cuisses et relevèrent légèrement le chemisier à la hauteur de sa taille. À mi-chemin, ils firent halte et s’arrêtèrent, avec une admiration mêlée de crainte, devant les ruisselets d’eau vive qui nourrissaient la peau d’un surcroît de chair humide, entre la peau rougissant sous les effets de la passion et le murmure incessant du Réel du corps dont la respiration s’emballait, en ouvrant des ravines qui résonnaient au rythme d’un : « Encore… Encore… » Le premier «acte» de la pièce serait : « Et que le silence soit ! » Une halte, pour que soit entendu ce qui fait irruption sur les berges du fleuve du corps sans avoir le temps de murmurer « un peu » de sa vérité. — M’entends-tu avec les yeux ? — Je vois ta voix… — Encore un peu… J’ai envie de toi… — Laisse-moi … On peut nous voir… Mais… Que fais-tu ? — Tourne-toi ! Les détours, les courbes des mots qui se cassent, l’élévation et la position de la jambe, encore et toujours, quelque chose qui sinue et hypnotise le regard… Le son du souffle au creux sonore du silence du dernier soupir… Cela, et d’autres choses qui repoussent les mots, modèlent une sculpture faite de corps étroitement enlacés. D’où vient pourtant que le miroir renvoie de tristes reflets aux corps qui peinent à devenir « un », ne serait-ce qu’un instant ? — Regarde, mon ange… Regarde… — Qu’est-ce que c’est ? — L’Autre scène… Là… Tu vois ? — Pas maintenant, viens… Mais… Où vas-tu ?
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents