Genre et vieillissement du capitalisme
112 pages
Français

Genre et vieillissement du capitalisme

-

112 pages
Français

Description

Dans un précédent ouvrage, la lutte des classes était présentée comme seul moteur de l'Histoire. Or les classes ayant quelque chose à voir avec la reproduction, il était légitime d'attendre que les corps sexuels jouent un rôle dans le récit. Ce n'était pas le cas. Revenant sur cette absence, l'auteur s'interroge ici sur l'articulation qui lie les conflits de classe et ceux qui opposent les corps sexués. Le genre, entendu comme rapport social, se transforme en même temps que vieillit le capitalisme. « Qu'attend l'Histoire aujourd'hui ? » La prise en compte du genre permet de répondre.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 novembre 2017
Nombre de lectures 2
EAN13 9782140049736
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0025€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Henri Solans
Questions contemporaines
GENRE ET VIEILLISSEMENT DU CAPITALISME
Questions contemporaines
Genre et vieillissement du capitalisme
Questions contemporaines
Collection dirigée par B. Péquignot, D. Rolland et Jean-Paul Chagnollaud
Chômage, exclusion, globalisation… Jamais les « questions contemporaines » n’ont été aussi nombreuses et aussi complexes à appréhender. Le pari de la collection « Questions contemporaines » est d’offrir un espace de réflexion et de débat à tous ceux, chercheurs, militants ou praticiens, qui osent penser autrement, exprimer des idées neuves et ouvrir de nouvelles pistes à la réflexion collective.
Dernières parutions
Max MEMMI,?,Être ou ne pas être Juif. Telle est la question. Pourquoi 2017. José COHEN-AKNINE,Déliquescence et renaissance de l’Etat, 2017. Olivier PIACENTINI,Le crépuscule de l’Occident. Chronique d’une décadence, 2017. Noël JOUENNE,L’expérience corbuséenne d’un habitat collectif sous contrôle, 2017. Michel DUPEUX,L’université 2.0. La réussir – y réussir, 2017. Michel JOUARD,Les naufragés de Perrache. Les souffrances et la révolte des réfugiés de Lyon 2012 – 2013. Chronique sociale, 2017. Érik LESCAR,Le discours de Poutine :Métamorphoses et continuité,2017. Laurène RENAUT,Le président qui voulait être normal, 2017. Jean-Christophe TORRES,L’esprit démocrate, 2017. Ado-Dieumerci BONYANGA BOKELE,Le défi de l’autodétermination africaine. Problème d’organisation, 2017. Jean-François KESLER,Institutions et politique française, 2017. Eric AGBESSI,Etats-Unis : la loi sur les droits civiques de 1964, 2017. Hubert MORELLE,La décolonisationde l’Empire russe (1992 – 2016) Mythe ou réalité ?, 2017 Hubert MORELLE,De la Russie à l’URSS, Edification et écroulement de l’Empire russe (878 – 1991), 2017 Robert BIBEAU,Question nationale et révolution prolétarienne sous l’impérialisme moderne,2017 Gilbert ELBAZ (coord.),De la sexualité aux sexualités, 2017.
Henri Solans Genre et vieillissement du capitalisme
Essai sur l’économie Publicateur, 1993.
Du même auteur :
des
Pyrénées
Orientales,
Editions
Le
Débordements. Eléments de démo-économie, Presses universitaires de Perpignan, 1998.
Faire société sans faire souffrir ?(Direction), L’Harmattan, 2005.
L’économie politique mise à nu par la question sociale même, L’Harmattan, 2008.
Comment vieillissent puis meurent les formes sociales hiérarchisées, L’Harmattan, 2017.
Le capitalisme mourra-t-il en utopie ?L’Harmattan, 2017.
© L’Harmattan, 2017 5-7, rue de l’École-Polytechnique, 75005 Paris http://www.editions-harmattan.fr ISBN : 978-2-343-12730-9 EAN : 9782343127309
 A Emma
Ce travail est né de deux remords. Sollicité pour donner une conférence en rapport avec l’ouvrage intitulé « Le capitalisme mourra-t-il en utopie ? » j’ai poursuivi la réflexion entamée dans l’un de ses chapitres, le dernier, écrit afin de répondre à la question : « Qu’attend l’Histoire ? ». J’aurais dû brider mon impatience et alourdir ce chapitre des résultats obtenus grâce à la conférence. Premier remord. Le second concerne le même ouvrage. Le lecteur s’en souvient, l’argumentaire s’y déployait à partir de deux axiomes. L’un s’adressait à la nature humaine : les êtres humains auraient du goût pour les exercices d’admiration. L’autre désignait les activités sans lesquelles la vie collective serait impossible. Nous en avons retenu deux, la production (ou approvisionnement) et la reproduction. Les propositions relatives au vieillissement des formes sociales hiérarchisées se déduisaient de ces axiomes. A la vue du rôle accordé à la reproduction, il était légitime d’attendre que legenrepactise avec d’autres concepts pour rendre compte des effets dus au passage du temps. Or, dans le cours du récit, les thèmes traditionnellement associés au genre n’apparaissent jamais. Il fallait bien revenir sur cet aveuglement. Les lignes qui suivent tentent de faire un tout de ces deux parallèles que seul, pour l’instant, un sentiment tient ensemble. Il s’ouvre par une introduction qui rappelle l’essentiel du vocabulaire et de la logique bricolés dans l’ouvrage aux remords. Ce bricolage sera utilisé tout d’abord, pour atteler le genre au vieillissement : « Genre et vieillissement des formes sociales », puis pour répondre autrement à la question « Qu’attend l’Histoire ? ». Le contenu de la conférence, que j’ai assez peu modifié, apparait en deux endroits, l’introduction qui vient et la dernière partie.
9
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents