Intervention collective, mobilisation locale et hébergement des aînés
123 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Intervention collective, mobilisation locale et hébergement des aînés , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
123 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Les services d’hébergement pour aînés en légère perte d’autonomie sont cruciaux en raison du vieillissement de la population et de l’augmentation de l’espérance de vie. Or, au Québec, plus de 85 % des résidences sont privées ou à but lucratif et sont inabordables pour bien des personnes âgées. L’hébergement de type associatif paraît une solution prometteuse qui mérite d’être favorisée en raison de la qualité des services, du coût modéré des logements et de la réelle participation des citoyens à la gestion.
Comment mettre sur pied des projets collectifs locaux qui répondent aux besoins des aînés ? De quelle manière peut-on favoriser diverses contributions et mobiliser le milieu en faveur de telles initiatives ? Comment assurer l’implication citoyenne active dans la gestion ?
Cet ouvrage a pour objectif de contribuer au développement de formules d’hébergement variées et adaptées et, plus particulièrement, de formules relevant de l’économie sociale. Il offre du même coup une illustration de la mobilisation sociale et de ses vecteurs : le contexte, le processus, le projet mobilisateur, les acteurs et l’organisation.
Il s’adresse aux décideurs du monde municipal, aux professionnels du développement local et communautaire ainsi qu’aux enseignants et étudiants dans les domaines de l’intervention collective, de l’économie sociale et du développement local.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 26 août 2015
Nombre de lectures 1
EAN13 9782760543089
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0650€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

« Initiatives » propose des ouvrages sur des thèmes d’actualité en lien avec le développement des communautés. Elle offre des synthèses accessibles pour mieux exploiter la recherche dans ce domaine et les applications qu’elle permet, et contribuer au renouvellement des pratiques liées au développement social, au développement socioéconomique de ses territoires ainsi qu’à la dimension internationale du développement local. « Initiatives », qui croise le savoir des chercheurs et des intervenants, est dirigée par Lucie Fréchette et Martin Robitaille, de l’Alliance de recherche université-communauté – Innovation sociale et développement des communautés (ARUC-ISDC) de l’Université du Québec en Outaouais (UQO).
Presses de l’Université du Québec
Le Delta I, 2875, boulevard Laurier, bureau 450
Québec (Québec) G1V 2M2
Téléphone : 418 657-4399   Télécopieur : 418 657-2096
Courriel : puq@puq.ca Internet : www.puq.ca


Diffusion /Distribution :

C ANADA Prologue inc., 1650, boulevard Lionel-Bertrand, Boisbriand (Québec) J7H 1N7
Tél. : 450 434-0306 / 1 800 363-2864
F RANCE AFPU-D – Association française des Presses d’université
Sodis, 128, avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny, 77 403 Lagny, France
Tél. : 01 60 07 82 99
B ELGIQUE Patrimoine SPRL, avenue Milcamps 119, 1030 Bruxelles, Belgique
Tél. : 02 7 366 847
S UISSE Servidis SA, Chemin des Chalets 7, 1279 Chavannes-de-Bogis, Suisse
Tél. : 022 960.95.32


La Loi sur le droit d’auteur interdit la reproduction des œuvres sans autorisation des titulaires de droits. Or, la photocopie non autorisée – le « photocopillage » – s’est généralisée, provoquant une baisse des ventes de livres et compromettant la rédaction et la production de nouveaux ouvrages par des professionnels. L’objet du logo apparaissant ci-contre est d’alerter le lecteur sur la menace qpillage ».

Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada

Comeau, Yvan, 1958-

Intervention collective, mobilisation locale et hébergement des aînés

(Collection Initiatives)

Comprend des références bibliographiques.

ISBN 978-2-7605-4306-5

ISBN EPUB 978-2-7605-4308-9

1. Résidences pour personnes âgées – Québec (Province). 2. Logement coopératif – Québec (Province). 3. Organisation communautaire – Québec (Province). I. Desrosiers, Michel, 1963-  . II. Martin-Caron, Laurence. III. Titre. IV. Collection : Collection Initiatives (Québec, Québec).

HD7287.92.C32Q8 2015  363.5’94609714  C2015-940655-2

Les Presses de l’Université du Québec reconnaissent l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada et du Conseil des Arts du Canada pour leurs activités d’édition.

Elles remercient également la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) pour son soutien financier.


Conception graphique
Richard Hodgson


Image de couverture
Diana Ong, Crowd # 15 , SuperStock


Mise en pages
Le Graphe


Dépôt légal : 3 e trimestre 2015
› Bibliothèque et Archives nationales du Québec
› Bibliothèque et Archives Canada

© 2015 – Presses de l’Université du Québec
Tous droits de reproduction, de traduction et d’adaptation réservés
Introduction
Cet ouvrage rend compte des principes de la mobilisation sociale en prenant pour terrain d’investigation l’hébergement de type associatif pour aînés. Comme nous le verrons, il s’agit d’un espace d’action riche d’enseignements pour l’intervention collective et où la demande d’agir est urgente. Et pour cause. Le vieillissement de la population de même que l’augmentation de l’espérance de vie concernent à des degrés divers toutes les sociétés (Organisation mondiale de la santé [OMS], 2013a). Au Québec, 1,17 million de personnes sont âgées d’au moins 65 ans en 2011, soit 15,6 % de la population. Selon la Société d’habitation du Québec (SHQ), entre 1991 et 2006, le nombre de ménages dont le principal soutien est âgé de 75 ans et plus a augmenté de 85 % (Dutil, 2012, p. 5). En plus de l’effet générationnel des baby-boomers sur le vieillissement de la population, l’importance démographique des aînés tient à l’espérance de vie qui s’accroît. Sur la planète, celle-ci était de 47,7 ans pour les personnes nées entre 1950 et 1955 et elle sera de 69,3 ans pour celles qui naissent entre 2010 et 2015 (OMS, 2007).
Ce phénomène démographique exerce une pression sur l’offre de services, y compris le logement. En effet, même s’il existait un soutien à domicile adéquat, une partie des aînés devraient quitter leur maison pour différentes raisons : difficulté à entretenir le domicile, diminution de la capacité physique ou mentale, sentiment d’insécurité, isolement et solitude, absence de moyens de transport, volonté de ne pas requérir l’aide de proches, inquiétude manifestée par les enfants ou les proches, épuisement ressenti comme proches aidants, éloignement géographique, habitation trop grande ou dont l’entretien est trop coûteux, et ainsi de suite. D’où l’importance des services d’hébergement pour aînés en légère perte d’autonomie, c’est-à-dire un lieu que l’on appelle ici « résidence » et qui offre, outre le logis, différents services, dont ceux considérés comme minimaux, c’est-à-dire les repas et l’entretien ménager. Ainsi que nous le verrons dans le premier chapitre, le laisser-aller pour l’offre d’hébergement a fait qu’au Québec les résidences privées ou à but lucratif représentent en 2014, au Québec, 87,8 % des 1 932 résidences (ministère de la Santé et des Services sociaux [MSSS], 2014). Une partie de ces résidences n’offrent que le logement et celles qui offrent des services sont inabordables pour bien des personnes âgées.
À part le fait qu’il existe un important besoin d’hébergement, notamment pour les aînés ayant des revenus modestes, l’exemple des résidences de type associatif se révèle intéressant sur le plan de la mobilisation à plus d’un titre. Premièrement, le thème concerne un groupe social – les aînés – qui doit surmonter plusieurs obstacles avant de prendre part à une action collective. La mobilisation de ces personnes pose donc certains défis et sa mise en perspective permet d’évoquer de nombreux aspects à considérer pour l’intervention collective. Deuxièmement, la mise sur pied et le fonctionnement de ce type de résidence supposent des contributions nombreuses et variées de la part d’acteurs qui n’ont pas toujours un intérêt direct ou perceptible dans ce type de projet ; les raisons et les mécanismes qui les amènent à agir ainsi soulèvent des questions qui concernent l’intervention collective. Troisièmement, l’examen de tels projets apporte un éclairage additionnel sur l’entrepreneuriat collectif dont la théorisation n’en est qu’à ses débuts (Brouard, Larivet et Sakka, 2010). Ce type de démarche vise la création d’entreprises d’économie sociale auxquelles on associe les résidences de type associatif. De fait, celles-ci possèdent un statut juridique de compagnie à but non lucratif ou de coopérative ; elles fonctionnent selon le principe « une personne, une voix » ; elles réunissent des ressources provenant de différentes sources (marché, réciprocité ou don et redistribution assurée par l’État) ; et elles constituent une solution de rechange aux deux sphères habituellement sollicitées pour répondre aux besoins, c’est-à-dire l’État et le marché. Ce type d’entrepreneuriat n’est pas la seule action collective possible pour améliorer la condition du logement pour les aînés.

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents