La rationalité pénale moderne
205 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
205 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Douze ans après la création de la Chaire de recherche du Canada en traditions juridiques et rationalité pénale, ce livre rédigé par des chercheurs associés à cette chaire se veut un hommage à son titulaire, le professeur Alvaro Pires. L’ouvrage fait état des plus récentes recherches empiriques et réflexions théoriques liées au concept de « rationalité pénale moderne » (RPM). La RPM fournit une grille d’analyse pour l’observation et la description du droit criminel moderne et permet de soulever des questions pertinentes sur la criminologie et la sociologie du droit criminel. Les points abordés touchent notamment au renouvellement du débat sur la torture, à l’influence de l’opinion publique sur le rendement de la justice, à la reconnaissance des droits de l’homme dans le droit criminel et à la représentation des juges et des politiciens dans les processus de détermination des peines et d’élaboration du droit pénal. Au-delà des spécificités de chacune des contributions, un thème général ressort de l’ensemble de l’ouvrage : celui de la transformation du droit criminel moderne. Ainsi, à l’aube du XXIe siècle et dans le cadre des sociétés dites « modernes », l’évolution d’un système social – qui (sur)valorise l’idéal de justice à travers des valeurs négatives telles que l’enfermement, la distribution de la souffrance et la production de l’exclusion sociale – demeure au centre de la réflexion. L’ouvrage cerne les obstacles cognitifs qui nuisent à l’évolution du droit criminel et à l’émergence d’idées innovantes susceptibles de soutenir et de motiver des pratiques alternatives.



- Ce livre est publié en français. 

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 27 mars 2013
Nombre de lectures 34
EAN13 9782760320727
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,1000€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

La rationalité pénale moderne
Réfle xions théoriques et explorations empiriques


Sous la direction de Richard Dubé, Margarida Garcia et Maíra Rocha Machado
La rationalité pénale moderne
Réflexions théoriques et explorations empiriques
Les Presses de l’Université d’Ottawa 2013


Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives Canada
La rationalité pénale moderne [ressource électronique] : réflexions théoriques et explorations empiriques / sous la direction de Richard Dubé, Margarida Garcia et Maíra Rocha Machado.
(Perspectives alternatives en criminologie)
Comprend des réf. bibliogr. et un index.
Monographie électronique.
Publ. aussi en format imprimé.
Comprend du texte en anglais.
ISBN 978-2-7603-2071-0 (PDF).--ISBN 978-2-7603-2072-7 (HTML)
1. Peines. 2. Justice pénale--Administration. 3. Droit pénal--Philosophie.I. Dubé, Richard, 1975- II. Garcia, Margarida III. Machado, Maíra Rocha IV. Collection: Perspectives alternatives en criminologie (En ligne)
K5103.R38 2013 364.601 C2013-900049-6


TABLE DES MATIÈRES
AVANT-PROPOS
PRÉFACE
Françoise Tulkens, Ancienne juge et vice-présidente de la Cour européenne des droits de l’homme
INTRODUCTION
Les angles d’observation de la rationalité pénale moderne et la recherche empirique Richard Dubé
CHAPITRE 1 LA RPM : TRAITS ET ASPECTS D’UNE PHILOSOPHIE DE LA PEINE
La théorie de la rationalité pénale moderne : un cadre d’observation, d’organisation et de description des idées propres au système de droit criminel Margarida Garcia
La théorie de la dénonciation : nouvelles configurations théoriques de la rationalité pénale moderne Sébastien Lachambre
Punishment, guilt and communication: The possibility of overcoming the idea of infliction of suffering Marta Rodriguez de Assis Machado
CHAPITRE 2 OBSERVER LE DROIT CRIMINEL À TRAVERS LA RPM ET AU-DELÀ
Public, opinion publique et détermination de la peine tels qu’ils sont vus par la science : quelques notes critiques José Roberto Xavier
La distinction école classique/école positive et la rationalité pénale moderne : une réflexion à partir du regard des sciences sociales sur la réforme pénale de 1984 au Brésil Mariana Raupp
La montée du closure : un allié ou un trublion pour la rationalité pénale moderne ? Jean-François Cauchie et Jean Sauvageau
CHAPITRE 3 LA RPM DANS LA MISE EN FORME ET L’INTERPRÉTATION DE LA LOI PÉNALE
The barbarian invasions: Modern penal rationality in the Canadian youth justice system Veronica Piñero
La rationalité pénale moderne et le système politique : les paradoxes de la création de la loi contre la torture au Brésil Mariana T. Possas
Qu’advient-il de la rationalité pénale moderne quand on parle de problèmes internationaux ? Maíra Rocha Machado
Une analyse des communications de la torture selon la perspective des systèmes fonctionnels Eliana Herrera-Vega et Sandra Lehalle
POSTFACE
Alvaro Pires
NOTICES BIOGRAPHIQUES
ANNEXE 1 LISTE DES PUBLICATIONS D’ALVARO PIRES
INDEX


AVANT-PROPOS
L’IDÉE de produire un ouvrage collectif sur la rationalité pénale moderne (RPM) nous est venue lors d’une première rencontre des coéditeurs, à Ottawa, à l’hiver 2006. Le projet avait pour but d’entreprendre la réalisation d’un double objectif. Il visait d’abord à favoriser la diffusion des plus récents résultats de recherche obtenus sur et/ou à partir de la théorie de la RPM par les collaborateurs de la Chaire de recherche du Canada en traditions juridiques et rationalité pénale . Il visait, d’autre part, à témoigner collectivement à son titulaire, Alvaro Pires, professeur au Département de criminologie de l’Université d’Ottawa, notre gratitude pour les années d’encadrement, de supervision et de collaboration qu’il nous a consacrées dans un environnement de réflexion assurément dynamique, toujours stimulant intellectuellement et combien enrichissant sur le plan humain.
Par rapport au premier objectif, douze ans après la création de la Chaire, il nous paraissait important et utile de produire ce qui se veut être un bilan théorique et empirique des questions que soulève, et des problèmes que pose, la théorie de la RPM pour l’observation du droit criminel moderne et l’analyse de ses possibilités de transformation. En ce qui a trait au deuxième objectif, les chercheur(e)s qui ont été invité(e)s à participer à ce projet ont accompagné les travaux de Pires pendant plusieurs années, que ce soit à titre d’étudiant(e)s, de professeur(e)s ou de collaborateurs/collaboratrices en recherche. Cet accompagnement a pu se réaliser sous plusieurs formes : encadrement aux études supérieures (maîtrise ou doctorat) ; participation à des colloques, ateliers et séminaires ; publication d’articles scientifiques conjoints, rapports de recherche ; etc. Nous parlons au nom de l’ensemble des coauteur(e)s de cet ouvrage pour dire que nous ressentons tous envers le professeur, le chercheur, l’ami, une profonde et sincère admiration pour son dévouement, sa rigueur et la pass ion qu’il a su nous transmettre au fil des années. Alvaro, nous t’en remercions chaleureusement.
Nous tenons à remercier également Gérald Pelletier qui, à titre de chercheur permanent, accompagne les travaux de Pires et ceux de la Chaire depuis plusieurs années. Bon nombre de collaborateurs/collaboratrices à cet ouvrage ont pu bénéficier de son professionnalisme et de sa grande générosité dans la réalisation et l’aboutissement de leurs travaux de recherche. On lui doit aussi d’avoir dressé, en annexe de cet ouvrage, une liste à ce jour complète des travaux publiés par Pires.
Richard Dubé
Margarida Garcia
Maíra Rocha Machado



PRÉFACE
ALVA RO PIRES , auquel ce livre rend magnifiquement hommage, est non seulement un collègue, mais aussi et surtout un ami de longue date, celui qui, comme le dit Jean Guéhenno, « ouvre en nous des chambres fermées 1 ». C’est de cette amitié intellectuelle et personnelle, profonde et féconde, qui a permis un échange continu, dont je voudrais tout simplement témoigner.
Nos parcours, des deux côtés de l’Atlantique, se sont croisés dès le début des années 1980 lorsque j’ai découvert la recherche, résolument novatrice, qu’il a menée avec Pierre Landreville et Victor Blankevoort sur les coûts sociaux du système pénal et qui m’a ouvert les yeux sur une réalité que les juristes trop souvent ne voient pas ou ne veulent pas voir. La problématique de cette recherche aussi bien que la méthode mise en œuvre ont marqué de manière décisive l’approche du système de justice pénale et la recherche en criminologie. Dès ce moment, Alvaro m’est apparu comme quelqu’un d’exceptionnel, hors codes, hors normes, déroutant et complexe, donc profondément attachant.
Un chercheur des confins
Alvaro Pires est un chercheur des « confins ». Ses travaux se situent entre le droit, la criminologie et les sciences humaines (notamment la philosophie et la sociologie), passant allègrement d’un domaine à l’autre et nous emportant dans son sillage, parfois même son tourbillon. Ils sont profondément marqués par une approche interdisciplinaire, ce qui leur permet d’apporter une contribution que je n’hésite pas à qualifier d’essentielle dans le développement des savoirs sur le crime et la peine. Une distinction que l’on observe souvent dans le monde scientifique est celle qui s’opère entre des recherches « de veille » et des recherches « de pointe ». Les travaux d’Alvaro Pires entrent pour moi, indubitablement, dans la catégorie des recherches de pointe. Il faut relire son article de 1991, « Éthiques et réformes du droit criminel : au-delà des philosophies de la peine » ou encore celui de 1995, « Quelques obstacles à une mutation du droit pénal ». Personnellement, je continue à faire mes délices de cette superbe contribution de 2001 : « La ligne Maginot en droit pénal : la protection contre le crime versus la protection contre le prince ». Et je pourrais en citer encore bien d’autres. Tous ces textes remettent sans cesse en question les évidences et sont marqués d’une immense créativité.
Une pensée originale et radicale
Les thèses qu’Alvaro Pires a énoncées et qu’il s’applique à développer sont résolument originales, c’est-à-dire uniques, personnelles, non

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents