Se construire quand même. L accueil familial : un soin psychique
285 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Se construire quand même. L'accueil familial : un soin psychique

-

285 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Description

Comment peut-on prendre soin des plus de 66 000 enfants qui sont actuellement placés en accueil familial en France ?
Il est régulièrement rappelé que les prises en charges de ces enfants ne doivent pas être référées uniquement à des préoccupations sociales, mais bien comporter une dimension de soin et de prévention. Les processus en jeu ont cependant besoin d’être re-conceptualisés si l’on veut éviter l’effet désastreux de certaines pratiques ; un des plus évidents de ces effets — et l’un des plus coûteux pour la société — étant la répétition transgénérationnelle des phénomènes de dysparentalité.
L’ambition de ce livre est de participer à la diffusion des connaissances acquises et validées dans ce champ spécifique et transdisciplinaire, et de souligner l’importance qu’il y a à prendre en compte la complexité des situations rencontrées comme celle, inévitable, des réponses pouvant être proposées.
Les auteurs fondent leurs contributions sur l’expérience qu’ils ont acquise dans des dispositifs d’accueil familial, de référence sanitaire ou sociale, et dont ils ont tiré un certain nombre de convictions (qui leur apparaissent comme autant de pré-requis pour l’adaptation des pratiques) mais aussi de nombreux questionnements. En exposant aux lecteurs comment se sont élaborées leurs convictions — et en partageant avec eux leurs questionnements —, ces spécialistes de terrain souhaitent contribuer à l’élaboration d’une culture professionnelle qui permette aux enfants pris en charge de « se construire quand même ».
Au fil des quatre parties de cet ouvrage, les lecteurs pourront donc trouver des arguments pour que cette culture puisse enfin connaître dans les pratiques, dans les objectifs qui leur sont assignés et dans les moyens dont elles sont dotées, une traduction authentique et durable.
Au moment où Protection de l’Enfance, Justice pour Mineurs et Psychiatrie Infanto-Juvénile font l’objet d’importantes réformes, ce livre intéressera tous les professionnels intervenant, à un titre ou à un autre, dans les situations complexes rencontrées en accueil familial.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 0
EAN13 9782130740537
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0150€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

2009
Sous la direction de
Hana Rottman et Pascal Richard
Se construire quand même
L’accueil familial : un soin psychique
Copyright
© Presses Universitaires de France, Paris, 2016 ISBN numérique : 9782130740537 ISBN papier : 9782130575702 Cette œuvre est protégée par le droit d’auteur et strictement réservée à l’usage privé du client. Toute reproduction ou diffusion au profit de tiers, à titre gratuit ou onéreux, de tout ou partie de cette œuvre est strictement interdite et constitue une contrefaçon prévue par les articles L 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. L’éditeur se réserve le droit de poursuivre toute atteinte à ses droits de propriété intellectuelle devant les juridictions civiles ou pénales.
Présentation
Comment peut-on prendre soin des plus de 66 000 enfants qui sont actuellement placés en accueil familial en France ? Il est régulièrement rappelé que les prises en charges de ces enfants ne doivent pas être référées uniquement à des préoccupations sociales, mais bien comporter une dimension de soin et de prévention. Les processus en jeu ont cependant besoin d’être re-conceptualisés si l’on veut éviter l’effet désastreux de certaines pratiques un des plus évidents de ces effets — et l’un des plus coûteux pour la société — étant la répétition transgénérationnelle des phénomènes de dysparentalité. L’ambition de ce livre est de participer à la diffusion des connaissances acquises et validées dans ce champ spécifique et transdisciplinaire, et de souligner l’importance qu’il y a à prendre en compte la complexité des situations rencontrées comme celle, inévitable, des réponses pouvant être proposées. Les auteurs fondent leurs contributions sur l’expérience qu’ils ont acquise dans des dispositifs d’accueil familial, de référence sanitaire ou sociale, et dont ils ont tiré un certain nombre de convictions (qui leur apparaissent comme autant de pré-requis pour l’adaptation des pratiques) mais aussi de nombreux questionnements. En exposant aux lecteurs comment se sont élaborées leurs convictions — et en partageant avec eux leurs questionnements —, ces spécialistes de terrain souhaitent contribuer à l’élaboration d’une culture professionnelle qui permette aux enfants pris en charge de « se construire quand même ». Au fil des quatre parties de cet ouvrage, les lecteurs pourront donc trouver des arguments pour que cette culture puisse enfin connaître dans les pratiques, dans les objectifs qui leur sont assignés et dans les moyens dont elles sont dotées, une traduction authentique et durable. Au moment où Protection de l’Enfance, Justice pour Mineurs et Psychiatrie Infanto-Juvénile font l’objet d’importantes réformes, ce livre intéressera tous les professionnels intervenant, à un titre ou à un autre, dans les situations complexes rencontrées en accueil familial.
Table des matières
Préface. Le domaine du rêve(Claire Brisset) Avant-propos(Pascal Richard, Martin Pavelka et Cathy Fourès) « Vingt ans après » Rencontre de la (jeune) pédopsychiatrie avec la protection de l’enfance Une psychopathologie mieux connue (traumatisme, paradoxes, déni, répétition…) Des réponses sociétales peu satisfaisantes De la survie des dispositifs d’AFT pédopsychiatriques à « la nécessaire dimension thérapeutique de tout placement en accueil familial » Précisions terminologiques Présentation des textes Pour conclure Première partie. Une si longue histoire… 1. Histoire de l’accueil familial(Christian Allard) Le pouvoir absolu du père : la Rome antique Le droit à la vie Le droit à l’assistance L’enfant sujet de droits 2. La rencontre des pédopsychiatres avec l’accueil familial(Michel Soulé) 3. Premières années d’une pratique innovante : création à l’ASM 13 du Centre Familial d’Action Thérapeutique par le Dr Myriam David(Sylvie David, Anne-Marie Merlet, Anne Sermot et Sylvie Torres) Deuxième partie. Une utilisation pédopsychiatrique de l’accueil familial : pratiques et réflexions 1. Le temps de préparation à la séparation : temps fondateur de l’accueil et du soin du bébé en placement familial(Hana Rottman) Introduction La spécificité de l’être bébé et l’accueil familial À propos de la séparation : une exigence, deux priorités Les étapes de la préparation : au concret de la pratique Les obstacles à la préparation Conclusion 2. Prendre soin du lien parents-bébé : dysparentalité, attachement, filiation (Martin Pavelka) Contexte Soin du lien par la médiation des rencontres Alors seulement
Conclusion 3. Un soin après la séparation : l’accompagnement thérapeutique(Ève-Marie Léger) La période de préparation de l’accueil Permanence, disponibilité et élaboration pour l’enfant entre deux familles… Création d’un fil rouge… Comment se construit l’enfant placé, soutenu par son accompagnateur… Vanessa, une petite fille à deux mères Quel rôle, quelle implication, quel engagement pour l’accompagnateur ? Pour conclure… 4. Nature du travail d’une assistante familiale ; sa contribution au soin psychique nécessaire à l’enfant(Cathy Fourès) Introduction Symptomatologie de l’enfant accueilli Le rôle des assistantes familiales et sa contribution au soin psychique de l’enfant Conclusion 5. Fondements, nature et objectifs du dispositif de soin en Accueil Familial Thérapeutique(Pascal Richard) Introduction Les fondements Objectifs Nature du dispositif de soin Conclusions Troisième partie. Liens et relations en accueil familial 1. Pathologie des traumatismes relationnels précoces et placement familial spécialisé(Maurice Berger et Emmanuelle Bonneville) Clinique spécifique des traumatismes relationnels précoces Conséquences sur le placement familial thérapeutique 2. Un outil pour penser la clinique du placement en accueil familial : la théorie de l’attachement(Pascal Richard) Introduction La théorie de l’attachement ; principaux concepts Quelques applications à la clinique du placement et de l’accueil familial Conclusion 3. Conflit de loyauté dans la dynamique du placement, du singulier au pluriel (Jean-Louis Nouvel et Marie Dessons) De la multiplicité des conflits à l’inéluctabilité des clivages Du côté de l’enfant, un conflit intrapsychique L’histoire de Daniel
Du côté des parents : le conflit de loyauté Du côté de la famille d’accueil Du côté de l’équipe de placement Conclusion 4. De la nécessité de l’approche thérapeutique en placement familial ; enfants, parents, professionnels en souffrance(Martine Lamour) Bébés, parents, professionnels en souffrance La pathologie du lien La séparation Conclusion Quatrième partie. L’accueil familial : questions de société 1. Aspects juridiques de la séparation protectrice(Christian Allard) Un peu d’histoire L’autorité parentale Les différents aménagements de l’autorité parentale Du côté du tribunal pour enfants La notion de danger L’intérêt de l’enfant La visite médiatisée L’importance de l’affection et de la continuité des soins 2. Les chiffres de l’accueil familial permanent(Anne Oui) 3. La formation à l’accueil d’un enfant dans un dispositif de placement familial (Geneviève Mermet et Hana Rottman) Introduction Une clinique et un cadre spécifiques au placement familial Une formation spécifique en placement familial Le constat de vingt ans de formation : évolution et résistances Conclusion et propositions 4. La question de l’évaluation en accueil familial : quelques repères et propositions(Pascal Richard) Introduction L’évaluation : une démarche complexe en accueil familial Projet proposé par le RIAFET Conclusion Postface(Bernard Golse) Une petite histoire de cette publication La séparation comme outil thérapeutique Conclusion
Bibliographie générale(Hana Rottman et Pascal Richard)
Préface. Le domaine du rêve
Claire Brisset Journaliste, responsable de l’UNICEF France, Défenseure des Enfants (2000-2006), membre du Haut Conseil de la population et de la famille.
n me demandant d’écrire la préface de ce livre, l’équipe qui s’y exprime a pris un Erisque que j’espère mesuré, celui de me voir à mon tour raconter quelques histoires d’enfants tragiquement banales et qui auraient dû — qui auraient pu — se terminer autrement. Lorsque j’étais Défenseure des enfants, de 2000 à 2006, je n’ai été saisie, par définition, que de mauvaises nouvelles. Les 12 000 cas qui me sont parvenus n’étaient pas tous, loin de là, le résultat de dysfonctionnements provenant des « aidants ». L’immense majorité des situations dont cette institution est saisie résultent de la folie humaine, en l’occurrence d’abord de celle des parents, de leurs amours impossibles, de leur folie destructrice. Mais parfois, parmi les cas auxquels j’ai tenté, avec mon équipe, d’apporter une solution, certaines situations avaient été bel et bien aggravées par les décisions prises par les « autorités », quelles qu’elles soient : judiciaires, sociales, administratives, etc. C’est pourquoi la démarche décrite dans ce livre pose des questions radicales : dans quels cas la séparation parents-enfants est-elle légitime ? À quelles conditions peut-elle se révéler positive pour l’enfant ? Non seulem ent positive mais thérapeutique pour lui et pour la dynamique familiale ? Soignante pour les parents qui resteront, qu’on le veuille ou non, ses parents ? Deux histoires… Deux cas qui me laissent, aujourd’hui encore, un goût amer, accompagné du sentiment d’un immense gâchis. Deux situations dans lesquelles un placement familial thérapeutique aurait peut-être permis d’éviter l’irréparable. La première est l’histoire d’un bébé, un petit garçon né d’une relation passagère entre sa mère, une jeune femme naguère très brillante, progressivement plongée dans la psychose et la toxicomanie, et un homme rapidement disparu. La jeune mère est hospitalisée en psychiatrie. Ses parents souhaitent accueillir le bébé chez eux. Ils présentent toutes les garanties de moralité voulues, ne sont pas d’un grand âge, et sont très désireux de s’occuper de leur petit-fils. Ils demandent aux autorités judiciaires de valider cet accueil temporaire, jusqu’à ce que leur fille aille mieux. Refus. Le nourrisson est placé dans une pouponnière, à cent kilomètres de leur domicile et du lieu d’hospitalisation de leur fille. Aucune explication. Ils n’ont le droit de voir leur petit-fils qu’une fois tous les quinze jours, en présence de travailleurs sociaux. L’enfant grandit, toujours en pouponnière. Lorsqu’il a dix-huit mois, sa mère, entre-temps placée en appartement thérapeutique, meurt brutalement, suicide ou accident ? Le grand-père, ravagé de chagrin, meurt à son tour. Aux dernières nouvelles, l’enfant, aujourd’hui âgé de trois ans, est toujours en pouponnière. La
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents