Le vinaigre
40 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Le vinaigre

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
40 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Description

Découvrez avec ce livre toutes les vertus et utilisations du vinaigre dans la vie quotidienne. En effet, les vinaigres de cidre et blanc ont de nombreux atouts souvent méconnus.

Naturel, non toxique, le vinaigre se prête à de multiples usages dans la maison : adoucissant pour le linge, anticalcaire, il sert aussi à nettoyer le sol, récurer une casserole, chasser les mauvaises odeurs, éloigner les fourmis... C'est un allié précieux dans le domaine de la beauté, pour la peau, les cheveux, les ongles.

En outre, il contribue à préserver notre santé, à lutter contre la fatigue et nous soulager de nombreux petits maux (piqûre de moustique, coup de soleil, crampe...)..


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 05 mars 2012
Nombre de lectures 257
EAN13 9782815302630
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0022€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

En outre, il contribue à préserver notre santé, à lutter contre la fatigue et nous soulager de nombreux petits maux (piqûre de moustique, coup de soleil, crampe...)..


' />

Avant-propos
Un ouvrage sur les bienfaits du vinaigre ! Drôle d’idée pourriez-vous dire ? Pourtant, en parcourant ces pages, vous constaterez vite que le vinaigre de cidre et le vinaigre blanc possèdent plus d’une vertu. En effet, s’il est connu et utilisé pour assaisonner et relever certains mets, le vinaigre a bien d’autres qualités. Il défie bien des produits issus de la chimie. Utilisé dans l’entretien de la maison, par exemple, pour nettoyer les vitres mais aussi comme ennemi juré du calcaire, dont il vient à bout en un tour de main, le vinaigre devient aujourd’hui l’indispensable produit ménager. Mais il peut aussi trouver une place de choix dans l’armoire à pharmacie ? antibrûlure, calmant, désinfectant, ses vertus sont multiples. À moins que vous n’adoptiez le vinaigre pour la beauté de vos cheveux, de vos ongles… Vous l’aurez compris, son utilisation est variée. À l’heure où le retour à des substances naturelles et non toxiques se veut incontournable, voire indispensable pour le bienfait de la planète… et pour celui de notre porte-monnaie, faisons confiance à ce produit aux multiples vertus, à découvrir ou redécouvrir. Nathalie Semenuik
Les bienfaits du vinaigre
Plus connu comme assaisonnement, le vinaigre n’en demeure pas moins un remède naturel aux mille et une vertus tant dans le domaine de la santé que dans celui de l’entretien ménager. Efficace et sain, il est incontournable.
La genèse du vinaigre remonte à l’existence du vin, d’où son nom de « vin-aigre ». C’est le hasard qui permit de découvrir qu’en laissant une fiole de vin ouverte un certain temps, ce dernier devenait aigre. On retrouve trace du vinaigre près de 5000 ans avant Jésus-Christ, en Égypte et en Mésopotamie. Très vite, il fut utilisé « à toutes les sauces », aux sens propre et figuré. Grecs et Romains, qui ne s’étaient pas trompés quant à ses nombreuses propriétés, en faisaient plusieurs usages : ils s’en servaient, dilué ou pur, pour purifier l’eau qu’ils buvaient, ou comme une potion aux vertus antibactériennes qui pouvait s’ingérer ou bien s’appliquer sur des plaies, mais aussi comme boisson désaltérante. Le vinaigre permettait également, et encore aujourd’hui, de conserver certains aliments.

Sans alcool
Contrairement à certaines idées reçues, le vinaigre ne contient pas d’alcool. L’indication en degrés qui apparaît sur l’étiquette d’un vinaigre de grande distribution ou de fabrication artisanale n’est autre que le degré d’acide acétique contenu dans le flacon.
Qu’il soit de vin, de cidre ou d’alcool, le vinaigre de qualité possède de nombreuses propriétés et vertus. Même si celles-ci furent un temps reléguées aux oubliettes pour faire place à la médecine moderne et aux produits chimiques, nuisibles pour certains à la santé, pour d’autres à l’environnement, la tendance revient aux substances naturelles. Le vinaigre, que l’on nomme très justement « élixir de jeunesse », reprend ses droits et une place de premier choix. À découvrir ou redécouvrir !
Les différents vinaigres
Parler du vinaigre c’est aussi parler des vinaigres. En effet, ils sont nombreux, on en trouve de toutes sortes, aux arômes aussi variés qu’étonnants pour les papilles.
Le vinaigre de cidre
Par son acidité naturelle, lorsqu’il est pur, le vinaigre de cidre permet à l’organisme de se nettoyer mais aussi de se régénérer. On lui compte plus d’une trentaine de substances nutritives parmi lesquelles :
– des oligoéléments : calcium, fer, phosphore, soufre, potassium, silicium, potassium, fluor ; – une douzaine de vitamines et d’acides essentiels, dont les vitamines B et D ; – une douzaine de minéraux ; – des antioxydants ; – des fibres alimentaires ; – des enzymes ; – de la pectine.
Grâce à sa composition très intéressante, le vinaigre de cidre a des vertus reconnues. Ainsi, son utilisation permet, par exemple, defixer certains minéraux essentiels au bon fonctionnement des organes et des os. Sa consommation régulière, en vinaigrette mais aussi dans différentes boissons, ou encore pur, permet de se maintenir en bon état de santé.
Le vinaigre blanc
Le vinaigre blanc, que l’on nomme aussi vinaigre d’alcool, est produit à partir de l’amidon du maïs transformé en sucre. Après fermentation, on lui additionne un alcool neutre à 90°. Ce vinaigre possède aussi des qualités non négligeables. Son coût réduit le rend indispensable aussi bien dans une armoire à pharmacie que dans une cuisine. En effet, on lui confère des propriétés antiseptiques mais aussi antibiotiques. Totalement biodégradable, il est bon pour l’environnement. C’est aussi un efficace désodorisant, malgré son acidité – l’odeur disparaît en séchant.

Le parfait nettoyant
Dans les foyers canadiens, on nomme le vinaigre blanc « the perfect household cleaner », c’est-à-dire « le meilleur nettoyant ménager ». On prétend que la quasi-totalité de la population canadienne en possède pour remplacer les produits chimiques de la grande distribution.

Les vinaigres aromatisés
Chaque pays ou continent possède un vinaigre qui fait partie de sa culture. En Grande-Bretagne, on consomme du vinaigre de bière, quand en Asie le vinaigre de riz fait l’unanimité. Dans certaines îles productrices de canne à sucre, on préfère du vinaigre de sucre. Ces vinaigres sont en revanche rarement présents dans nos cuisines, car en France, pays vinicole dont les frontières jouxtent l’Espagne et l’Italie, on utilise plutôt des vinaigres de vin, du vinaigre de Xérès en provenance d’Espagne, ou du vinaigre balsamique originaire d’Italie. Tout comme le vin, le vinaigre du même nom revêt la couleur blanche, rosée ou rouge. S’il est issu d’un vin d’appellation d’origine, il portera le nom de la région, tel que « vinaigre de vin de Bordeaux », ou « vinaigre de vin de Champagne ».
Le vinaigre de Xérès, originaire d’Andalousie où se niche la ville de Xérès, est vieilli en fût de chêne ayant contenu préalablement le vin du même nom. C’est en cuisine qu’on apprécie le plus la note boisée qui le caractérise. Le vinaigre balsamique est produit dans la province de Modène, en Italie. Il trouve sa spécificité dans sa fabrication. En effet, il est exclusivement produit à partir de moût de vin cuit provenant des cépages suivants : lancellotta, lambrusco, trebbiano, sauvignon et sgavetta. Attention, on trouve dans le commerce un grand nombre d’ersatz de ce vinaigre rare !

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents