//img.uscri.be/pth/b84f3d5dd70b0d3bd92f290db0cfb2d4b820e744
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 5,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Dans l'enfer de l'opus dei

De
192 pages
Depuis sa création en 1928, l'Opus Dei suscite la polémique, même au sein des milieux catholiques dont il est issu. Fondée par Mgr Escriv de Balaguer, cette institution puissante fascine autant qu'elle inquiète. Tant par la multiplicité de ses ramifications que par le traditionalisme autoritaire qui la caractérise. Soumission totale à l'ordre, sacrifices volontaires, mortifications corporelles, esprit de pénitence sont le quotidien des membre de l'oeuvre de Dieu. Pendant treize ans, Véronique a subi sa loi : réprimandes (les « corrections fraternelles »), endoctrinement et remontrances de la part d'une hiérarchie qui refuse même d'entendre sa souffrance. « C'est ta croix », s'entend-elle répondre. Jusqu'à ce jour de mars 1996 où elle décide de rompre et où « l'oeuvre » se retourne contre elle. À travers son témoignage accablant et stupéfiant, ce sont les coulisses d'un monde secret et opaque que nous pénétrons. Un monde où l'obéissance et le châtiment vont beaucoup plus loin que nous ne pouvions l'imaginer.
Voir plus Voir moins
Depuis sa création en 1928, l'Opus Dei suscite la polémique, même au sein des milieux catholiques dont il est issu. Fondée par Mgr Escriv de Balaguer, cette institution puissante fascine autant qu'elle inquiète. Tant par la multiplicité de ses ramifications que par le traditionalisme autoritaire qui la caractérise. Soumission totale à l'ordre, sacrifices volontaires, mortifications corporelles, esprit de pénitence sont le quotidien des membre de l'oeuvre de Dieu. Pendant treize ans, Véronique a subi sa loi : réprimandes (les « corrections fraternelles »), endoctrinement et remontrances de la part d'une hiérarchie qui refuse même d'entendre sa souffrance. « C'est ta croix », s'entend-elle répondre. Jusqu'à ce jour de mars 1996 où elle décide de rompre et où « l'oeuvre » se retourne contre elle. À travers son témoignage accablant et stupéfiant, ce sont les coulisses d'un monde secret et opaque que nous pénétrons. Un monde où l'obéissance et le châtiment vont beaucoup plus loin que nous ne pouvions l'imaginer.