Genre et sport en Afrique

Genre et sport en Afrique

-

Français
130 pages

Description

Cet ouvrage regroupe des contributions d'auteurs s'inscrivant dans différents champs disciplinaires et portant des regards divers sur la question du genre dans le sport en Afrique. Au-delà d'une simple pratique de loisir ou de compétition, le sport se présente, en effet, comme un analyseur pertinent des phénomènes de société, notamment lorsqu'il met en évidence ses tendances dominantes et ses contradictions multiples. Les problématiques abordées respectent l'idée d'une nécessaire implication des hommes et des femmes dans le processus de développement. Dans cette perspective, les analyses s'intéressent à différentes facettes du phénomène sportif : les politiques sportives et la place du sport dans le développement durable, les rapports de pouvoir en vigueur dans les structures sportives fédérales et les modes d'appropriation par rapport au genre des pratiques sportives dans les sociétés africaines.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 janvier 2017
Nombre de lectures 1
EAN13 9782869787698
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Sommaire
Les langues étrangères en Afrique License d’utilisation Préliminaires Résumé Auteur Dédicace Remerciements Préface Avant-propos Liste des principales abréviations utilisées dans c et ouvrage Premier chapitre : Les concepts-clés de la glottodidactique 1.1. La didactique : une définition 1.2. La glottodidactique ou didactique des langues 1.3. La sociodidactique 1.4. Connaître une langue, qu’est-ce que ça signifi e ? 1.5. Quelques concepts-clés 1.6. Les habiletés langagières 1.7. Quelques hypothèses et théories sur l’apprenti ssage des langues secondes Deuxième chapitre : Les méthodologies de l’enseigne ment des langues étrangères 2.1. Quelques considérations préliminaires 2.2. Méthodologie, méthode, technique 2.3. Les méthodologies de l’enseignement des langue s étrangères 2.4. Les méthodes humanistes-affectives ou méthodes non conventionnelles Troisième chapitre : Enseigner les langues étrangères en Afrique 3.1. Le paysage linguistique de l’Afrique : multili nguisme et plurilinguisme généralisés 3.2. Le contexte éducatif africain 3.3. La compétence communicative comme objectif glo ttodidactique ? 3.4. La contextualisation Perspectives Références bibliographiques Annexes
Préliminaires
Résumé Par le biais des réflexions dont le fruit est expos é dans ce livre, nous espérons contribuer à notre façon à la construction d’un savoir et d’un savoir-faire africains sur l’art d’enseigner et d’apprendre les langues étrangères. Il est important, voire vital – et ceci ne concerne pas que la didactique – que les experts af ricains arrivent à concevoir des modèles d’enseignement-apprentissage des langues ad aptés aux différents contextes locaux, ainsi qu’aux spécificités des apprenants, e n s’inspirant et en adaptant des approches et méthodes glottodidactiques qui se sont succédées dans l’histoire et qui, pour la plupart d’entre elles, sont nées pour répon dre à des besoins précis dans un contexte occidental.
Auteur Gilles Kuitche Talédes languesChargé de Cours en Linguistique et Didactique  est modernes (option italien) à l’École normale supérie ure de l’université de Maroua. Il est l’auteur d’une collection de manuels de langue insc rite au programme officiel du secondaire camerounais, ainsi que de plusieurs ouvrages et articles sur la didactique des langues étrangères et secondes.
Dédicace Matteo Roghi, Abbadia San Salvatore 24-11-2013
Remerciements Ce livre n’aurait pu être réalisé tel qu’il apparaî t aujourd’hui sans le précieux concours de quelques personnes auxquelles j’exprime ici ma sinc ère gratitude. Je remercie tout d’abord ma collègue Mazoua Tchio V icky qui, à travers les nombreuses discussions que nous avons eues, ainsi qu’à travers une relecture attentive accompagnée de suggestions utiles, a contribué au p eaufinage de ce travail. De même, Raymond Siebetcheu et Gabriel Kuitche Fonk ou ont gracieusement consacré de leur temps à relire avec grand scrupule ce modes te travail. Mes parents, Monique et Gabriel, m’ont apporté comm e toujours un magnifique soutien, jisible » que les précédents.’espère qu’ils trouveront ce livre un peu plus « l Je ne peux taire la gratitude particulière que j’ai envers Pierangela Diadori qui m’a éveillé il y a quatorze ans à la didactique des langues et qui a suivi de bout en bout mon parcours académique dans ce domaine. Mes remerciements à l’université de Maroua qui m’a fourni un appui pour la publication de ce livre. Enfin, ma plus sincère et profonde gratitude à lG a insi qu’à E&E(K) qui ont tant enduré.
Préfàce L’idée de rédiger un ouvrage sur l’enseignement des langues étrangères en Afrique répond à un besoin concret que Gilles Kuitche Talé a su intercepter en sa qualité de chercheur qui, fort de son parcours académique en A frique et en Europe, se présente comme un expert dans le domaine du contact des lang ues et comme universitaire engagé dans la formation des enseignants. En effet, au cours des cinquante dernières années, l’Europe a impulsé une remise en question des pratiques dans l’enseignement-apprenti ssage des langues étrangères à travers plusieurs documents de programmation et de planification : on peut citer à titre d’exemples lesNiveaux seuil des années 1970-1980, leCadre commun de référence européen pour les langueseninitialement en ligne en 1996, ensuite publié  (mis différentes langues à partir de 2001), lePortfolio européen des languesle (2001), Profil européen pour la formation des enseignants de langu es étrangères (2004), lePortfolio européen pour les enseignants en langues en formati on initiale (2007), leCadre 1 européen pour la formation des enseignants à l’EMIL E(2011), La grille de compétences 2 EPG pour les enseignants de langues (2013). À partir d e la révolution copernicienne des années 1970 qui avait apporté une nouvelle visi on du concept d’apprentissage d’une langue étrangère, en centrant l’attention non plus sur l’objet d’apprentissage (la langue) mais sur l’apprenant lui-même ainsi que sur ses bes oins communicationnels, un nombre important d’études, de matériels didactiques et d’i nstruments techniques ont été élaborés pour répondre aux besoins des apprenants et de leur s enseignants. La portée de ces innovations a été fortement accrue par la diffusion d’Internet qui a démocratisé l’accès aux informations, en abattant les barrières économi ques, politiques et territoriales qui constituaient par le passé un obstacle à la diffusi on des idées et bonnes pratiques ; il suffit par exemple de penser que tous les documents de politique linguistique cités plus haut sont aujourd’hui accessibles sur Internet. Néa nmoins, nous savons bien que dans l’actuelle « société de la connaissance », ce n’est pas suffisant d’avoir la possibilité de consulter gratuitement n’importe quel document, à t out moment et partout où l’on se trouve : si on n’a pas des repères solides et des o bjectifs précis, il est possible de se perdre dans l’immensité des données fournies par la Toile. L’ouvrage de Gilles Kuitche Talé représente précisé ment cet ancrage, ce guide dont a besoin tout enseignant de langues étrangères en Afr ique non seulement pour s’orienter en toute connaissance de cause à travers la multipl icité d’articles et d’instruments de travail qui seront de plus en plus disponibles sur Internet, mais aussi pour affronter résolument les choix didactiques quotidiens qu’impo se le contact avec les apprenants ; tout ceci en adoptant une démarche explorative et r esponsable, qui exploite à bon escient les suggestions des théories glottodidactiq ues tout en les adaptant aux exigences concrètes du contexte africain. er Sienne, 1 août 2017 Pierangela Diadori Professeur de Linguistique Italienne / Directrice du Centre DITALS (Certification de Compétence en Didactique de l’Italien Langue Étrangère) Università per Stranieri di Siena (Sienne, Italie) 1. Enseignement d’une matière par l’intégration d’une langue étrangère. En anglais CLIL (Content and Language Integrated Learning). 2.European Profiling Grid.
Avant-propos
Notre expérience d’enseignement de la didactique de s langues dans les universités camerounaises nous apprend que les étudiants, princ ipalement des futurs professeurs de langues étrangères dans notre cas, n’ont pas sou vent la possibilité d’accéder à la documentation nécessaire pour accompagner et approf ondir les connaissances acquises pendant les quelques dizaines d’heures de cours rés ervées aux différentes matières. Encore plus marquant, les bibliothèques des univers ités, et le marché local du livre en général, ne proposent presque pas de manuels académ iques qui se penchent sur les problématiques de la glottodidactique en adaptant l es théories générales au contexte africain ; ou en proposant des réflexions et modèle s contextualisés. Cette remarque faite pour le cas du Cameroun est valable dans de nombreu x autres pays africains. Il n’est absolument pas rare, de nos jours, de rencontrer de s étudiants universitaires qui terminent un cycle d’études sans avoir jamais consu lté d’ouvrages scientifiques pertinents ; la tendance étant celle de concentrer l’attention exclusivement sur les notes prises pendant les cours et, lors des examens, de restituer le plus fidèlement possible les connaissances reçues dumagister.
Ce livre, qui reprend et approfondit les principaux axes de nos cours sur les principes de glottodidactique, naît de notre volonté de propo ser un début de solution pour pallier cette lacune hautement préjudiciable à la qualité d e la formation de nos étudiants, futurs professeurs de langues étrangères dans les lycées e t collèges. L’objectif est de leur fournir un support théorique et pratique qui les gu idera dans la myriade de choix qu’ils seront appelés à faire afin que leur action en clas se échappe décidément au hasard et au contingent.
Par le biais des réflexions dont le fruit est expos é dans ce livre, nous espérons contribuer à notre façon à la construction d’un sav oir et d’un savoir-faire africains sur l’art d’enseigner et d’apprendre les langues étrangères. Il est important, voire vital – et ceci ne concerne pas que la didactique –, que les experts a fricains arrivent à concevoir des modèles d’enseignement-apprentissage des langues ad aptés aux différents contextes locaux, ainsi qu’aux spécificités des apprenants, e n s’inspirant et en adaptant des approches et méthodes glottodidactiques qui se sont succédées dans l’histoire et qui, pour la plupart d’entre elles, sont nées pour répon dre à des besoins précis dans un contexte occidental. La doctrine communicative dont nous approfondirons les contours, par exemple, voit le jour dans le contexte européen des années 1970, en réponse à des besoins spécifiques liés à la forte augmentation de la circulation des biens et des personnes dans le Vieux Continent, ainsi qu’à la mi se sur pied progressive de ce qui est aujourd’hui l’Union européenne, une entité qui comp orte de très forts enjeux linguistiques. Bien que la plupart des principes de base de cette approche s’adaptent à de nombreux contextes didactiques, on ne saurait en visager une transplantation aveugle, unplacagede ces derniers dans les systèmes éducatifs africa ins ; une étude scientifique des besoins langagiers, ainsi qu’une analyse des fa cteurs environnementaux devraient, en principe, guider ce travail de réflexion didacti que propre au contexte africain. Ce livre s’adresse principalement aux futurs profes seurs de langues étrangères en formation dans les universités africaines, ainsi qu ’à ceux déjà en service dans les établissements secondaires et les institutions univ ersitaires, qui y trouveront les principes de base de la glottodidactique, ainsi que des réfle xions sur la sociodidactique des langues étrangères. D’autres profils professionnels pourront également y trouver des informations utiles : les formateurs des enseignant s de langues étrangères, les responsables de la programmation didactique au sein des ministères en charge de l’Éducation, les éditeurs et tous ceux qui s’intére ssent aux réflexions sur la didactique des langues en général, des langues étrangères en p articulier. Cet ouvrage ne prétend pas à une totale objectivité ; nos choix et considérations,
basées sur des expériences personnelles d’enseignem ent, transparaîtront ici et là. Les lecteurs pourront reconnaître, en particulier, le p ositionnement d’un partisan de l’efficacité d’une approche sociodidactique, ainsi que des métho des (manuels et procédures) contextualisées. Une contextualisation qui passe au ssi à travers la revalorisation de l’édition locale, seule capable de garantir non seu lement la disponibilité des livres sur le marché africain, mais aussi leur accessibilité du p oint de vue du coût.
Dans la bibliographie à la fin de ce manuel, nous a vons volontairement indiqué de nombreuses ressources en version électronique, acce ssibles gratuitement sur les sites web de revues scientifiques. En tant qu’enseignant en service dans une université africaine, nous sommes tout à fait conscient des di fficultés parfois liées à la disponibilité et la diversité des documents consultables dans les bibliothèques physiques locales. C’est un moyen pour nous d’amener les étudiants afr icains – et pas seulement ces derniers – à prendre pleinement conscience des pote ntialités de la Toile et des nombreuses opportunités que celle-ci nous offre gra tuitement ou à moindre coût. Bien évidemment, comme il nous est souvent donné de rapp eler à nos étudiants, l’exploitation des ressources infinies que propose Internet pour d es travaux académiques requiert une parfaite maîtrise des paramètres et critères qui op èrent comme des garants de la scientificité des articles et autres publications d isponibles en ligne.
Gilles Kuitche T.