//img.uscri.be/pth/7842442d7f351162c744fc7f10171c50026f55a8
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 14,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Le droit de vieillir

De
288 pages
Avons-nous le droit de vieillir dans une société qui privilégie par-dessus tout la santé, la beauté, le dynamisme ? Où l'on découvre un jour que l'on est vieux à la façon dont les autres vous évitent, vous ignorent ou vous parlent. Les discriminations dues à l'âge ont pris une telle ampleur qu'un mot a été forgé pour les désigner, "âgisme", et que certains professionnels parlent de l'apartheid de l'âge. Et pourtant jamais les personnes de plus de 60 ans n'ont été aussi nombreuses. Jamais elles n'ont été aussi bien protégées, à la fois économiquement et socialement. Mais quelle place ont-elles en ce temps où les jeunes ne connaissent d'autres vieux que ceux de leur famille ?
A travers de nombreux témoignages, cet ouvrage dénonce la dictature du jeunisme et nous invite à porter un autre regard sur la vieillesse, ce temps de la vie qui ne cesse de s'allonger. Ici et là des expériences montrent que toute la société est gagnante à l'alliance des âges. Car seuls les vieux, en jouant leur rôle de passeur, peuvent donner aux générations qui les suivent la dimension de l'avenir.

Jacqueline Trincaz, anthropologue, maître de conférences, est responsable du pôle d'études gérontologiques à la faculté de sciences de l'éducation et sciences sociales de l'université Paris-XII. Bernadette Puijalon, anthropologue, maître de conférences dans la même université, est présidente du Comité personnes âgées de la Fondation de France.
Voir plus Voir moins
Avons-nous le droit de vieillir dans une société qui privilégie par-dessus tout la santé, la beauté, le dynamisme ? Où l'on découvre un jour que l'on est vieux à la façon dont les autres vous évitent, vous ignorent ou vous parlent. Les discriminations dues à l'âge ont pris une telle ampleur qu'un mot a été forgé pour les désigner, "âgisme", et que certains professionnels parlent de l'apartheid de l'âge. Et pourtant jamais les personnes de plus de 60 ans n'ont été aussi nombreuses. Jamais elles n'ont été aussi bien protégées, à la fois économiquement et socialement. Mais quelle place ont-elles en ce temps où les jeunes ne connaissent d'autres vieux que ceux de leur famille ?
A travers de nombreux témoignages, cet ouvrage dénonce la dictature du jeunisme et nous invite à porter un autre regard sur la vieillesse, ce temps de la vie qui ne cesse de s'allonger. Ici et là des expériences montrent que toute la société est gagnante à l'alliance des âges. Car seuls les vieux, en jouant leur rôle de passeur, peuvent donner aux générations qui les suivent la dimension de l'avenir.

Jacqueline Trincaz, anthropologue, maître de conférences, est responsable du pôle d'études gérontologiques à la faculté de sciences de l'éducation et sciences sociales de l'université Paris-XII. Bernadette Puijalon, anthropologue, maître de conférences dans la même université, est présidente du Comité personnes âgées de la Fondation de France.