Main basse sur le riz

Main basse sur le riz

-

Français
224 pages

Description

Au printemps 2008, Port-au-Prince crie famine. Au Caire, à Dakar, les foules envahissent les rues. À Manille, les bidonvilles sont au bord de la révolte. Partout, la même cause : les prix du riz explosent. Pourquoi un tel vent de folie s’est-il abattu sur ce marché ? 
Reportage au plus près des producteurs et des exportateurs de Thaïlande, des négociants internationaux à Genève, des importateurs de Dakar, Bamako et Manille, Main basse sur le riz nous fait entrer dans les coulisses d’un système où les paysans les plus humbles d’Asie produisent essentiellement pour les consommateurs pauvres d’Afrique. L’auteur y démonte les mécanismes qui ont abouti à la crise de 2008 : corruption au plus haut niveau, monopoles abusifs, incompétence gouvernementale, égoïsme des pays développés, jeu des grandes multinationales du négoce, tout s’est conjugué pour bloquer un commerce qui nourrit un être humain sur deux. Paralysie momentanée ou condamnation définitive ? 
Tout porte à croire qu’une nouvelle crise du marché du riz est possible, synonyme de pénurie et donc de famine planétaire.

Jean-Pierre Boris est journaliste et documentariste. Main basse sur le riz est également le titre du documentaire qu’il a tourné avec le réalisateur Jean Crépu pour Arte. Ce film a obtenu le Fipa d’Or au festival de Biarritz. 
Jean-Pierre Boris a par ailleurs publié chez Hachette Littératures Le roman noir des matières premières (coll. Pluriel) et Fuir l’Equateur.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 24 mars 2010
Nombre de lectures 48
EAN13 9782213663258
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Au printemps 2008, Port-au-Prince crie famine. Au Caire, à Dakar, les foules envahissent les rues. À Manille, les bidonvilles sont au bord de la révolte. Partout, la même cause : les prix du riz explosent. Pourquoi un tel vent de folie s’est-il abattu sur ce marché ? 
Reportage au plus près des producteurs et des exportateurs de Thaïlande, des négociants internationaux à Genève, des importateurs de Dakar, Bamako et Manille, Main basse sur le riz nous fait entrer dans les coulisses d’un système où les paysans les plus humbles d’Asie produisent essentiellement pour les consommateurs pauvres d’Afrique. L’auteur y démonte les mécanismes qui ont abouti à la crise de 2008 : corruption au plus haut niveau, monopoles abusifs, incompétence gouvernementale, égoïsme des pays développés, jeu des grandes multinationales du négoce, tout s’est conjugué pour bloquer un commerce qui nourrit un être humain sur deux. Paralysie momentanée ou condamnation définitive ? 

Tout porte à croire qu’une nouvelle crise du marché du riz est possible, synonyme de pénurie et donc de famine planétaire.
Jean-Pierre Boris est journaliste et documentariste. Main basse sur le riz est également le titre du documentaire qu’il a tourné avec le réalisateur Jean Crépu pour Arte. Ce film a obtenu le Fipa d’Or au festival de Biarritz. 
Jean-Pierre Boris a par ailleurs publié chez Hachette Littératures Le roman noir des matières premières (coll. Pluriel) et Fuir l’Equateur.