Réflexions nocturnes

Réflexions nocturnes

-

Livres
364 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Cet ouvrage est un recueil de chroniques publiées dans le
quotidien ivoirien "Fraternié Matin" entre février 2011 et décembre 2013. II est composé de 5 chapitres relatifs à l'influence de la France en Afrique, à la politique étrangère, africaine, ivoirienne et à des sujets de société.

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 01 octobre 2018
Nombre de lectures 112
Langue Français
Signaler un abus
BON FICHIER REFLEXION NORTURNE_Mise en page 1 10/09/18 12:10 Page1
Réflexions nocturnes
1
BON FICHIER REFLEXION NORTURNE_Mise en page 1 10/09/18 12:10 Page2
DU MÊME AUTEUR
« Comprendre l’appel de Daoukro »,L’Appel de Daoukro Frat Mat Éditions, Abidjan, 2015
« Le regretté père de la nation ivoirienne », Félix Houphouët-Boigny, 20 ans déjà ! Frat Mat Éditions, Abidjan, 2013
À paraître
L’Ivoirien nouveau
La danse silencieuse des mots. Chroniques
des années 2014 à 2016.
2
BON FICHIER REFLEXION NORTURNE_Mise en page 1 10/09/18 12:10 Page3
Macaire Dagry
Réflexions nocturnes
01 BP 1807 Abidjan 01 editions@fratmat.info République de Côte d’Ivoire
3
BON FICHIER REFLEXION NORTURNE_Mise en page 1 10/09/18 12:10 Page4
CHEZ FRAT MAT ÉDITIONS
Venance Konan Chroniques des temps de braise, 2014
Bernard Zadi Zaourou Chroniques des temps qui tanguent, 2016
© Frat Mat Éditions, 2017. ISBN : 978-2-84948-210-0 Tous droits réservés pour tous pays.
4
BON FICHIER REFLEXION NORTURNE_Mise en page 112:10 Page5 10/09/18
Remerciements
Toute ma gratitude à tous ceux qui m’ont soutenu pour la réalisation de cet ouvrage. Je remercie principalement toutes les personnes, qui ont apporté des corrections, après des relectures minutieuses, à chacun de mes textes. Je remercie également mon ami et frère, Venance K. Konan, pour la confiance qu’il a mise en moi en me permettant de faire partie des chroniqueurs du prestigieux quotidien ivoirienFraternité Matin. Cela est pour moi un honneur de continuer à écrire à ses côtés, en compagnie de mon amie et sœur Oumou Dosso, après ces moments de combats politiques passés dans l’opposition, pour l’instauration de la démocratie et des libertés individuelles en Côte d’Ivoire. Pendant ces périodes douloureuses, l’écriture était notre unique arme de résistance et de lutte politique face à la barbarie des armes de guerre en Côte d’Ivoire. C’étaient « les années de braise », selon son expression. Je remercie particulièrement le doyen Charles Diagne, journaliste et rédacteur en chef technique au journal Fraternité Matin, pour ses nombreux encouragements à mon égard et notamment pour m’avoir soutenu dans ce projet. Cet ouvrage lui est aussi dédié, pour lui dire simplement un grand merci. Que le Seigneur bénisse cet ouvrage et continue à m’inspirer par son Esprit saint.
5
BON FICHIER REFLEXION NORTURNE_Mise en page 112:10 Page6 10/09/18
6
BON FICHIER REFLEXION NORTURNE_Mise en page 1 10/09/18 12:10 Page7
Préface
Quand les ombres apportent la lumière
Avec lui, on dira que le traversin est source d’inspiration. On dira encore que la nuit est convoitée parce qu’elle recèle l’essence des choses du jour… Réflexions nocturnes. La nuit de Macaire Dagry est le lieu d’où jaillissent les choses appelées à croître. De façon germinale. On comprendra alors que la plume, par endroits, se plaise volontiers à être iconoclaste. De la politique française (l’auteur connaît bien l’Europe et la France en particulier pour y avoir vécu de longues années) version Lionel Jospin, il la décrira comme celle du « ni ni » et l’aide publique au développement comme un outil stratégique d’influence : « Pas d’ingérence, ni indifférence, en laissant les protagonistes à leur conflit. Mais l’intervention militaire pour assurer l’évacuation des ressortissants français et/ou étrangers et implication diplomatique pour un retour à une certaine stabilité. » (p. 18) La politique ivoirienne, dans lesRéflexions nocturnes, est aussi exposée et l’auteur ne se contente pas de constater. Il critique et propose. Ainsi, face au « rituel » des communiqués du conseil des ministres, au-delà du « cérémonial » qui « s’inscrit dans une logique de transparence démocratique et de communication avec le peuple, unique détenteur de la souveraineté nationale » il y relève une monotonie qui, en fin de compte, crée « la
7
BON FICHIER REFLEXION NORTURNE_Mise en page 112:10 Page8 10/09/18
Préface
répulsion chez les téléspectateurs ». Lesquels n’hésiteront 1 pas à pitonner leurs télécommandes. Pour Macaire Dagry, il urge de sortir de laCom.indigeste et rébarbative et de faire en sorte que la diffusion des informations se fasse de manière attractive pour les cibles visées et en tenant compte de leurs attentes et centres d’intérêt. Les médias, dans cette perspective, sont invités à se défaire de la posture du « rat », ce rongeur haï qui infeste les milieux insalubres pour se présenter véritablement comme le quatrième pouvoir. C’est-à-dire de « faire du journalisme une profession noble et respectable ». LesRéflexions nocturnessont surtout des réflexions politiques. Macaire Dagry a, certes, dans ses cogitations, accordé une place aux faits de société, aux arnaques via Internet dans lesquelles la jeunesse ivoirienne est classée championne d’Afrique (avant le Nigeria d’où le fléau est pourtant parti) ; au mal de la dépigmentation des femmes noires « parce que les hommes aiment ça » (p.306) et à la désespérance dans laquelle la jeunesse bardée de diplômes se trouve, ces chroniques, disons-nous, sont surtout celles de l’analyste politique averti et objectif. À la page 190 desRéflexions, l’on peut lire, concernant le « piège mortel » qui conduira l’ex-président Laurent Gbagbo à la prison de Scheveningen, que « conseillé par de nombreux pasteurs évangéliques aux comptes bancaires bien garnis, ainsi que par les faucons les plus redoutables de son clan et « chauffés à blanc » par son épouse, il n’a pas vite compris que le désastre postélectoral ivoirien se refermait, de plus en plus, sur lui…» Face à ce « désastre », M. Dagry s’interroge : « À quoi ont servi ces médiations africaines dans la crise postélectorale ivoirienne ?» « Absence de repentance,
1. Verbe employé au Canada qui signifie « changer de chaîne », « zapper ».
8
BON FICHIER REFLEXION NORTURNE_Mise en page 1 10/09/18 12:10 Page9
Préface
nouveau crime contre l’humanité ? » « Comment les pro-Gbagbo peuvent-ils reconquérir le pouvoir ? » (pp. 185, 211, 226). Comment répond-il à ces interrogations, car il y répond, il faut parcourir les 362 pages de ce livre qui se laisse lire aisément. Et au moment où on le refermera pour continuer la réflexion, le jour se sera levé et, comme vœu du jour, « Le défi de la bonne gouvernance » qui ne devra pas être « vide de contenu et destinée à donner une bonne image du pouvoir, à la communauté internationale et aux bailleurs de fonds internationaux ». Assurément une plume qui, tel un pinceau réaliste, peint des tableaux où les ombres rehaussent les couleurs et où les visages sont bien visibles. Oumou D
9
OSSO Journaliste