//img.uscri.be/pth/65a0daffdb30c3d3bc08430818d90ba39bd6da17
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 16,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Une France soumise

De
672 pages
« Les Territoires perdus de la République » dénonçait déjà en 2004 l?école des banlieues rongées par le communautarisme, l?antisémitisme et le sexisme. Ce sont maintenant de véritables territoires interdits de la République. Enseignants, infirmières, assistantes sociales, maires, formateurs, policiers témoignent.
La nouvelle enquête de Georges Bensoussan révèle la réalité et les enjeux de ce sectarisme qui met chaque jour un peu plus en péril notre démocratie.

« Aujourd?hui, en France, on a peur de parler à visage découvert, tant on craint à juste titre les insultes, les représailles professionnelles et même les violences physiques qui peuvent s?en suivre. C?est dire combien notre lâcheté collective a affaibli notre démocratie. Coincés entre l?extrême droite qui rêve d?imposer le saucisson à tous et l?extrême gauche devenue dévote du religieux le plus sectaire, il n?est que temps de réagir : tendre la main à nos concitoyens musulmans qui adhérent aux lois et aux valeurs de notre République, tout en combattant sans défaillance, ceux qui n?aspirent qu?à nous imposer les leurs. »
Élisabeth Badinter
Voir plus Voir moins
« Les Territoires perdus de la République » dénonçait déjà en 2004 l'école des banlieues rongées par le communautarisme, l'antisémitisme et le sexisme. Ce sont maintenant de véritables territoires interdits de la République. Enseignants, infirmières, assistantes sociales, maires, formateurs, policiers témoignent.
La nouvelle enquête de Georges Bensoussan révèle la réalité et les enjeux de ce sectarisme qui met chaque jour un peu plus en péril notre démocratie.

«
Aujourd'hui, en France, on a peur de parler à visage découvert, tant on craint à juste titre les insultes, les représailles professionnelles et même les violences physiques qui peuvent s'en suivre. C'est dire combien notre lâcheté collective a affaibli notre démocratie. Coincés entre l'extrême droite qui rêve d'imposer le saucisson à tous et l'extrême gauche devenue dévote du religieux le plus sectaire, il n'est que temps de réagir : tendre la main à nos concitoyens musulmans qui adhérent aux lois et aux valeurs de notre République, tout en combattant sans défaillance, ceux qui n'aspirent qu'à nous imposer les leurs. »
Élisabeth Badinter