C'était un semblant de guerre (1939-1945)

-

Français
231 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Ce livre réunit deux témoignages. Un médecin-lieutenant raconte l'absurdité de cette "drôle de guerre", tout d'abord sans combat, avant que l'affrontement n'éclate et que la "bataille de France" impose un armistice honteux. L'autre est celui d'un ancien goumier de Lyautey en 1922 au Maroc, qui tint pendant sept mois un carnet de guerre, et raconta son séjour en stalag d'où il fut rapatrié sanitaire. Ecrits l'un dans la réflexion du recul, l'autre dans l'émotion du moment, ces deux témoignages sont complémentaires.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 juin 2013
Nombre de lectures 52
EAN13 9782336668284
Langue Français
Poids de l'ouvrage 4 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Mémoires e duXX siècle
Jean-Pierre Duhard
C’ÉTAIT UN SEMBLANT DE GUERRE 19391945
Série SSeconde Guerre mondiale
en couverture : e L'adjudant Roger Duhard du 344 RI (archives Duhard)
© L’Harmattan, 2013 5-7, rue de l’Ecole polytechnique, 75005 Paris
http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-00777-9 EAN : 9782343007779
C'était un semblant de guerre
e Mémoires du XX siècle
Déjà parus
Lucien MURAT,Carnets de guerre et correspondances 1914 – 1918.Documents présentés et annotés par Françoise FIGUS, 2012. Zysla BELLIAT-MORGENSZTERN, La photographie, Pithiviers, 1941. La mémoire de mon père, 2012. Serge BOUCHET de FAREINS,De l’Ain au Danube, re Témoignages de vétérans de la 1 Armée Française (1944– 1945),2012. Gabriel BALIQUE,Saisons de guerre, Notes d’un combattant de la Grande Guerre,2012. Jean DUCLOS,Notes de campagne 1914 – 1916 suivies d’un épilogue (1917 – 1925) et commentées par son fils, Louis-Jean Duclos Collectif-Artois 1914/1915,2012. Odette ABADI,Terre de détresse. Birkenau – Bergen-Belsen, nouvelle édition, 2012. Sylvie DOUCHE,Correspondances inédites à des musiciens français. 1914-1918, 2012. Michel RIBON,Jours de colère, 2012. François MARQUIS,Pour un pays d’orangers, Algérie 1959-2012,2012 Jacques RONGIER,Ma campagne d’Algérie tomes 1 et 2, 2012. Michèle FELDMAN,Le Carnet noir,2012. Jean-Pierre CÔMES,Algérie, souvenirs d’ombre et de lumière, 2012. Claude SOUBESTE,Une saison au Tchad, 2012. Paul OLLIER, Algérie mon amour, 2012. Anita NANDRIS-CUDLA,20 ans en Sibérie. Souvenirs d’une vie, 2011. Gilbert BARBIER,Souvenirs d’Allemagne, journal d’un S.T.O, 2011. Alexandre NICOLAS,Sous le casque de l’armée, 2011.
Jean-Pierre Duhard
C'était un semblant de guerre
1939-1945
L'Harmattan
ouvrages du même auteur :
-L'assassin de la Salle 7(préface Ch. Exbrayat), P.U. Paris, 1972, épuisé. -Réalisme de l'image féminine paléolithique(Préface H. Delporte), CNRS, Paris, 1993, épuisé. -Réalisme de l'image masculine paléolithique(Préface Y. Coppens), Jérôme Millon, Grenoble, 1996. -Secrets de cuisine de Mamie GermaineY. (Préface Coppens), Atlantica éditeur, 2006. - Parcours en Sahel et Sahara, ebook, Atramenta, 2012. -Le rescapé du Ténéré, roman saharien, L'Harmattan, 2013. -La soumission des Touareg de l'Ahaggar, L'Harmattan (collection Racines du présent), paru en avril 2013. - Fernand Ravin, une vocation saharienne, L'Harmattan (collection Racines du présent), à paraître 2013.
en collaboration :
-directeur de publication desHommages Jean Gaussen, Ariège Préhistoire, Foix, 2004. - avec Fr. Soleilhavoup :Érotisme et sexualité dans l'art rupestre saharien, L'Harmattan, à paraître. - avec B. et G. Delluc :L'origine du Monde : l'image génitale féminine au Paléolithique supérieur en France (Préface Y. Coppens), ERAUL, Liège, à paraître 2013.
Préambule
J'ai réuni sous un titre commun deux documents provenant d'auteurs différents. Le premier est un récit rédigé peu après la fin de la guerre, et qui couvre la période allant de septembre 1939 à juin 1940. Le second est un témoignage écrit au jour le jour sur un carnet, de juin à novembre 1940.
Les deux textes se complètent et tirent leur intérêt qu'ils proviennent de deux civils mobilisés dans le même bataillon du 344e régiment d'infanterie, commandé par le 1 capitaine Marcel Ligier . L'auteur du premier récit, gardé dans les archives de la famille Ligier (par Michel), est un médecin anonyme ; il l'avait confié en 1946 à Marcel Ligier en vue d'une publication, qui n'eut pas lieu ; il se peut que Ligier ait collaboré à la rédaction du texte, car la chemise le contenant porte mention de l'auteur : Ligier. Mais certains faits racontés sont bien les témoignages d'un médecin. Le second texte est de mon père, l'adjudant Roger Duhard ; comme lors de son temps de goumier au Maroc en 1922 (il s'était engagé pour quatre ans en juillet 1918), il a tenu un carnet de guerre et de captivité, reproduit ici.
1 Ce bataillon formait corps : il était autonome et comportait 4 compagnies de 300 hommes chacune, dont une d’accompagnement, dotée d’artillerie légère. « Très légère, trop, ironisait Ligier. »
7
Ils furent, tous les trois, faits prisonniers en juin 1940 et firent l'expérience, pour les uns, de l'oflag XVIIA et, pour l'autre, du stalag XVIIA, ces deux camps situés près de Vienne en Autriche.
Ce n'est pas le hasard qui a réuni Marcel Ligier et Roger Duhard : quand le premier fut rappelé de la réserve, il fit en sorte que mon père fût dans le même bataillon que lui. C'est qu'ils étaient des amis de longue date, depuis leur adolescence bordelaise en 1916 ! Cette amitié fraternelle et exemplaire résista au temps et aux événements et nourrit ma jeunesse.
C'est à ces deux hommes, qui firent leur devoir comme La Patrie le leur demandait : Roger, mon père, et Marcel, son ami, que ce livre est dédié, ainsi qu'à tous ceux, anonymes, qui ont servi la France, sans ménager leur peine, ni économiser leur vie.
8
Deux amis dans la drôle de guerre : l'adjudant Roger Duhard et le capitaine Marcel Ligier en 1940 (archives Duhard et Ligier)
9