Génocide et crimes de masse (1933-1946)

-

Livres
146 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

La Seconde Guerre mondiale est une période cruciale de l'histoire. Si de nombreux domaines ont été abordés au sujet de la Seconde Guerre mondiale, ceux concernant la population civile restent imprécis. Sous le couvert du tabou, la question de l'étendue et de la force de la participation des civils au Régime nazi est traitée de façon superficielle. C'est pourquoi il importe d'étudier et comprendre comment s'est déroulée cette participation populaire.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 juillet 2016
Nombre de visites sur la page 6
EAN13 9782140014116
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0005 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Anna TATARINOFF
GÉNOCIDE ET CRIMES DE MASSE (1933 – 1946)
s Bibliothèque de droit
Génocide et crimes de masse (1933 – 1946)
BIBLIOTHÈQUESDE DROITCOLLECTION FONDÉE ET DIRIGÉE PAR JEAN-PAUL CÉRÉ Cette collection a pour vocation d’assurer la diffusion d’ouvrages scientifiques sur des thèmes d’actualité ou sur des sujets peu explorés dans le domaine des sciences juridiques. Elle se destine notamment à la publication de travaux de jeunes chercheurs. Dernières parutions : A. Germon, Le rôle d’initiative des administrations dans l’action publique N. Noto-Jaffreux, Le conflit d’intérêt chez les avocats M. Tessier, Les procédures de la criminalité organisée devant la Cour de cassation C. BELLARD, Les crimes au féminin W. BUIRON, Droits des patients en fin de vie et pouvoir médical V. DASILVA, Réussir son cas pratique en droit de la responsabilité J.P. CÉRÉ, Droit disciplinaire pénitentiaire C. GAFFURIJ. F et ROMGET, L’accueil des détenus dans les prisons françaises R. COLSON, Les transformations de la justice pénale. Une comparaison franco-anglaise S. CLEMENT, L’internement administratif des étrangers en situation irrégulière J. GOURDOU, O. LECUCQ et J.Y MADECLe principe du (dir.), contradictoire dans le procès administratif D. CONNILet J. DUVIGNAU(dir.), Droit public et cinéma V. DASILVA, Réussir son cas pratique en droit de la famille BIBLIOTHÈQUEDEDROITPENAL
Anna TATARINOFF
Génocide et crimes de masse (1933 – 1946)
© L’Harmattan, 2016 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris www.harmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-07702-4 EAN :9782343077024
Remerciements Je tiens à exprimer toute ma reconnaissance à ma directrice de mémoire, Madame Émilie Matignon, pour son écoute, sa disponibilité et ses conseils avisés qui ont fait mûrir ma réflexion. Je souhaite également remercier Monsieur Nicolas Bareït, codirecteur du master de criminologie et droits des victimes, pour m’avoir orienté et conseillé, cela a été très instructif. J’adresse mes sincères remerciements à toutes les personnes m’ayant écouté et guidé, leurs connaissances m’ont été précieuses. Un grand merci à Madame Audrey Taillieu pour son expérience et ses connaissances, merci de m’avoir épaulé tout au long de ce travail. Je souhaiterais exprimer ma gratitude à Madame Gabriele Ihrig Tatarinoff pour sa connaissance de l’histoire et de la langue allemande. Un merci spécial à Inge et Willi Ihrig, vielen Dank.
5
Principales abréviations Art .............................................................................................................Article Cass. crim .................................Chambre criminelle de la Cour de cassation C. civ ................................................................................................... Code civil Cons. d’Et....................................................................................Conseil d’Etat C. pén................................................................................................Code pénal C. pr. pén ................................................................Code de procédure pénale Dr. pén................................................................................. Revue Droit pénal Ed ............................................................................................................ Edition Gaz. Pal ................................................................................ Gazette du Palais Infra....................................................................................................Ci-dessous JO ................................................................................................Journal officiel JCP ............................................................Jurisclasseur, La semaine juridique Not .................................................................................................. Notamment P, pp ........................................................................................................ page (s) Préc .......................................................................................................... Précité Rev. sc. crim...........Revue de science criminelle et de droit pénal comparé RFD adm............................................ Revue française de droit administratif RTD civ ........................................................ Revue trimestrielle de droit civil S ................................................................................................................ suivant Supra .......................................................................................................... Supra V ....................................................................................................................Voir
7
Préface Y a-t-il encore quelque chose à dire sur la Seconde Guerre mondiale et sur les crimes nazis ? La littérature sur la question est immense. Restent pourtant certains points aveugles, certaines zones où toute l’ombre n’a pas encore été dissipée. C’est l’une de ces zones obscures que Madame Anna Tatarinoff a entreprises d’explorer au cours de son année de Master 2 Criminologie et droits des victimes à l’Université de Pau. Sous la direction avisée de Madame Émilie Matignon, membre de l’Association Francophone de Justice Transitionnelle et collaboratrice de l’Institut Universitaire Varenne, Madame Tatarinoff a rédigé un mémoire intitulé « Génocide et crimes de masse (1933-1946) ». Ces bornes temporelles sont essentielles pour comprendre l’ambition de l’auteur. 1933, c’est la date d’arrivée au pouvoir d’Adolf Hitler ; 1946, c’est la date du dernier pogrom connu. Le travail de Madame Tatarinoff n’est donc pas circonscrit aux limites étroites de la guerre, il va au-delà, en amont et en aval, pour saisir un phénomène dans sa globalité. Quel phénomène ? Celui de la participation de la population civile à la commission des crimes nazis, et singulièrement au génocide. La question est difficile, elle suscite encore des réserves, chez les chercheurs allemands en particulier. Madame Tatarinoff a pourtant saisi son sujet à bras-le-corps. Pour éviter l’écueil de la simplification et du manichéisme, elle a mobilisé de nombreux champs disciplinaires : l’histoire bien sûr, mais aussi la science politique, la psychologie ou encore l’anthropologie. Il s’agit d’un travail authentiquement pluridisciplinaire. Un travail pluridisciplinaire cherchant à saisir un phénomène dans sa globalité : ce n’est pas une mauvaise définition de la criminologie. Dans la première partie de son ouvrage, l’auteur étudie le plus finement possible les facteurs qui ont pu favoriser la participation de la population civile aux crimes internationaux commis pendant
9