La Perle bénie

-

Livres
342 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

L'histoire vraie d'un être qui, en raison des aléas de la vie, a dû devenir adulte dès son enfance. Une voie initiatique dévoilée par un maître, la Perle bénie, qui l'amène au sommet des capacités physiques et mentales.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 19 septembre 2018
Nombre de visites sur la page 0
EAN13 9782140100024
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0157 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Amené à traverser les océans et les continents, au Il de ses
une panoplie d’éléments aussi inattendus qu’époustouLants. Une ascension chargée de messages et de réLexions qui laissent
Offrant des moments de sourire, d’excitation, d’inquiétude,
de paix.
Shafa Eddine
LA PERLE BÉNIE « L’éveil et la connexion »
LA PERLE BÉNIE
©L’Harmattan, 2018 5-7, rue de l’école polytechnique, 75005 Paris http://www.editions-harmattan.fr ISBN : 9--343-6- EAN : 93436
Shafa Eddine
LA PERLE BÉNIE
« L’éveil et la connexion »
IntROdUctIOn
«Toute demande eçoît une éponse, décalée dans le temps, quand la sîtuatîon le éclame Vaîment...» (Aga Maoua)
De cee îsoîre vécue, je souaîaîs voîr nare un êre déjà dans ’âge mûr. Maîs, devan ’înensîé de son îînéraîre, je me suîs résou au I des écrîs, de revenîr à a naîssance de ce coîer de peres, don je ne vouus en oubîer aucune, maîs dus en aîsser une parîe pour îmîer e voume.
Parcours de vîe dans un monde vîrî e crue aux empreînes conrasées de douceur e de dureé, de sagesse e de oîe, de ’abomînaîon de a aîne e des prodîges de ’amour, de a Inesse d’esprî comme de sauvagerîe, de décîrures aLîgeanes e de rerouvaîes éînceanes, de suppîces e de orures dans es enraîes des geôes es pus craînes jusu’aux rîompes panéaîres e a spendeur de ’esprî.
Au I de ses « époues », ce récî rendra ommage à a grandeur de ’Âme uî, audeà de oue éendue géograpîue e de oue dîversîé înguîsîue, peu de ses juses coîx, nourrîs de parages de joîe, d’amour e d’amîîé, aeîndre e Subîme.
Première éPoque LE dÉchIREMEnt
Quoî de pus bana, même pour un enan de uare ans ue de se aîre couper es ceveux. Néanmoîns, caue mèce uî rejoîgnaî e so e séparaî d’un de ses repères îdenîaîres. Au cours du emps, cee ongue ceveure noîre éaî en efe devenue en ueue sore e proongemen de sa personne. Pour uî, cee mîse à nu s’apparenaî à une muîaîon. Magré ou, cee sensaîon nouvee de senîr e doux souLe du ven caresser son crâne ne uî éaî pas désagréabe.
Sa mère par conre sembaî oremen remonée. Commen son marî, uî par e passé prônaî de es garder e de es cérîr, avaîî pu soudaînemen prendre une ee décîsîon ? Eux, uî seon uî éaîen « es ongs ceveux sacrés de ’enan du cîe ». N’esce pas uî uî propageaî es prédîcîons du vîeux sage, e respecé Sad Aga Maoua ?
Troîs jours après sa naîssance, aors ue e bébé reusaî de s’aaîer e n’avaî de cesse de peurer, ses parens ’emmenèren aux urgences à ’ôpîa, sans résua. Au I des eures uî s’égrenaîen, înermînabes, aucune améîoraîon ne se manîesa. e nourrîsson sembaî en bonne sané. es médecîns ne puren rouver une expîcaîon.
Accabés par ’înuîéude e ne voyan aucune aure souîon, en désespoîr de cause, îs décîdèren de ’amener cez ce devîn révéré. N’éaîce pas juse men ce omme uî aîdaî à soîgner de nombreux maades venus de oue par, même des coîns es pus éoîgnés de a conrée ?
On e connaîssaî jusu’aux provînces voîsînes pour ses mîraces de guérî son, surou pour ses prédîcîons uî s’avéraîen oujours exaces. Sa renommée se orgea noammen suîe au rembemen de erre uî rasa des dîzaînes de
vîages de a care. Ayan en vaîn ené d’aerer a popuaîon de ’îmmînence de ce séîsme, î u a cîbe de maînes mouerîes. es raîerîes Iren pace à un proond respec à ’égard du désormaîs Grand Aga Maoua, après ue a caasrope avaî aî des ravages. De a sore, uî présener eur enan u eur dernîer recours, ’espoîr uîme pour ses parens. Sous eurs yeux éberués, Aga ’observa duran deux ongues mînues avan de dîvuguer sa concusîon : « Vore Is es un êre spîrîue de au rang uî es venu cez vous en an u’ôe, maîs î n’y es pas à son aîse ; s’î arrêe de peurer avan mînuî, ce sera e sîgne u’î a accepé de reser, sînon, î parîra !... » ï cucoa ensuîe à ’oreîe de ’enan des paroes încompréensîbes pour es parens. Prîs par ’amospère oppressane du momen, es peurs des parens mêés à ceux de ’enan se ransormèren en une împoraîon vers e vîeî omme aIn u’î e guérîsse. a mère, en proîe à a déresse, embrassa es maîns d’Aga, andîs ue son époux eva es sîennes e adressa ses prîères dîrec emen au cîe pour ue ’enan se came.  e coîx de cee Âme es dîicîe, maîs î es courageux ! es parens remercîèren Aga ou en eîgnan de ’avoîr comprîs. Dans a nuî, ’enan s’arrêa de crîer e prî e seîn de sa mère pour a premîère oîs. Dès ors, eureuse, a mère rangea en arrîèrepan ses racas journaîers e même ses soucîs pus sérîeux. Son saîn Is avaî coîsî a vîe parmî eux ! Tou en promean de ne pus couper ses ceveux jusu’à ’âge de ses dîx ans, e père uan à uî passaî des eures à raconer ’îsoîre énîgmaîue, maîs mîracueuse de a guérîson de ce enan à uî vouaî bîen ’écouer, airman u’î ’avaî onoré en éîsan son oyer. Maîs, au I du emps, son dîscours cangea de eneur : - J’aî sûremen des mérîes pour ue Dîeu décîde de e mere sous Ma responsabîîé, sous Ma dîrecîon ! Aînsî, pus pour se vaner ue par împusîon de a oî, î ’amenaî parou où sîégeaî une assembée reîgîeuse ou spîrîuee. Fîer d’y exîber SON Is uî se aîsaî rapîdemen adoper par ous. Troubée, a mère ne comprenaî jusemen pas ce revîremen de sîuaîon brua. Depuîs sa naîssance, î avaî consacré an d’ardeur à sa goîre... ï ’ame naî souven dans es assembées spîrîuees cez es dervîces, aan jusu’aux
rîes d’exase. Combîen de oîs, îs avaîen exécué eurs danses sacrées en se passan e peî garçon d’un bras à ’aure. Ee déceaî même une compîcîé naîssane enre eux, aors u’îs se mouvaîen de concer. es dervîces éaîen parîcuîèremen encanés orsue Remède (e nom   u’îs uî donnèren) prenaî dans sa bouce ’embou du mance du anbour pour mîeux ressenîr es sons e es vîbraîons de eurs méodîes dîvînes. Même ses oues premîères paroes uren prononcées dans ’enceîne sacrée de eurs assembées, accompagnan a musîue e e can spîrîue, ou en ocan a êe d’avan en arrîère, î babuîa : « Ò Dîeu ! Ò Dîeu ! » À caue méopée de ces ueues mos arîcués par ’enan, e un caa yseur, î es projeaî dîrecemen dans ’exase, suscîan une euporîe e une puîssane excamaîon au seîn du groupe. Quee împressîonnane densîé : à son apoéose, ’assembée baîgnaî dans ’unîsson, ous en reaîon avec e Suprême dans a jubîaîon e a béaîude. Émerveîée, sa mère récîaî à son enourage ses gesuees jusu’à ’ensembe des réacîons ue ce peî êre provouaî dans ces réunîons. E comme une caresse amoureuse à son enconre, ee n’avaî de cesse de répéer :  ï au e voîr ! Surou uand ses ceveux recouvren son vîsage, e ue d’un éan au ryme de a musîue, î es projee en arrîère. En pus de ce u’on peu voîr en uî, ous ces ongs ceveux pour un enan de son âge ; n’esce pas à un sîgne de sa sînguarîé angéîue ? Par cee démarce radîcae, e marî aénuaî bîen magré uî a doueur de a séparaîon d’une mère de son Is. Éaî gravée en ee ’îmage de ce peî aux ceveux ongs, d’un noîr d’ébène, uî e couvraîen jusu’à a poîrîne. Bîen enendu, î resaî oujours son Is, maîs dorénavan î ressembaî à n’împore ue enan aux ceveux cours. En réaîé, a dîférence résîdaî dans e aî u’î n’éaî pus dîféren des aures ! * C’en éaî rop pour Sîva. « Je doîs uî parer ! », se moîvaee. Ce ace uî demandaî un courage înou à puîser au pus proond de son êre.
orsu’une personne es accepée dans e cerce des dervîces, î s’ensuî un bapême, ors duue un nom ‘însuLé dîvînemen uî es arîbué) ’însrumen de musîue (sacré cez es peupes de Vérîé) à cordes pîncées ressem ban au sîar. (Prononcîaîon : anbour)