Le Pote

-

Français
82 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Imprimé à compte d'auteur en 1938, Le Pote, 1916 n'avait jamais été édité et son intérêt était resté confidentiel. Le roman est centré sur la forte amitié entre Rallie (on n'a pas de mal à y reconnaître Rallon lui-même) et son « pote », Bouboule, « un gros soldat, un rouquin à la démarche pénible... » Nous sommes sur le front et nous voyageons de Nancy à Verdun. Écrit à hauteur d'homme et à ras de terre par un homme qui a fait cette guerre, c'est le quotidien des combattants qui est au cœur de l'écriture : alcool, nourriture, poux, rats, saleté, peur, horreur des batailles, paysages, relations entre soldats et avec les civils, sexualité et amour mais aussi critique des supérieurs ainsi que de la conduite et de la nécessité de la guerre. Pas de haine de l'ennemi, en tout cas, dans ce roman où deux soldats essayent seulement de tenir coûte que coûte. Sa sincérité, sa description du conflit qui y est tout sauf un décor, méritent en tout cas largement qu'on le lise encore. Il pose aussi le problème, si fréquent et toujours d'actualité, du rapport entre expérience militaire et fiction.


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 25 avril 2014
Nombre de lectures 102
EAN13 9782365751742
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0060€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Germain Rallon Le Pote
« Celui qui n’a jamais fait la guerre peut-il savoir ce que c’est, un copain ? »
« Le copain, c’est mieux qu’un camarade, mieux qu’un ami intime, mieux qu’un frère souvent ; c’est un être étrange, très rare, qui ne connaît pas l’égoïsme et qui fera pour vous sans hésiter le sacrifice de sa vie s’il le faut. Il n’est pas nécessaire d’avoir une brillante intelligence, ni des dons particuliers pour faire un bon copain ; non, il suffit simplement d’avoir un cœur et de l’écouter parler. »