Les gangs de jeunes Italo-Américains

-

Livres
291 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

La ville de Chicago a recensé les délinquants ayant fait la une des journaux locaux. L'ouvrage condense et analyse plus de 3000 pages de recueils biographiques du célèbre gang du Chicago des années 30, le "Forty-two". Entre tournantes, vols et rites de dégradation de leur école, l'auteur retrace leurs parcours dans l'élaboration d'un imaginaire groupal.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 septembre 2017
Nombre de visites sur la page 3
EAN13 9782140043994
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0005 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Suzie GUTH
Les gangs de jeunes ItaloAméricains Les Forty-Two de Chicago (1930)
L O G I Q U E S S O C I A L E S
Les gangs de jeunes
Italo-Américains
Logiques sociales Collection dirigée par Bruno Péquignot En réunissant des chercheurs, des praticiens et des essayistes, même si la dominante reste universitaire, la collection « Logiques Sociales » entend favoriser les liens entre la recherche non finalisée et l'action sociale. En laissant toute liberté théorique aux auteurs, elle cherche à promouvoir les recherches qui partent d'un terrain, d'une enquête ou d'une expérience qui augmentent la connaissance empirique des phénomènes sociaux ou qui proposent une innovation méthodologique ou théorique, voire une réévaluation de méthodes ou de systèmes conceptuels classiques. Dernières parutions Aurélie DAMAMME, Helena HIRATA, Pascale MOLINIER,Le travail entre public, privé et intime. Comparaisons et enjeux internationaux ducare, 2017. Maxence LAMOUREUX,Les cinéastes animaliers, Enquête dans les coulisses du film animalier en France,2017. Nicolas COMBALBERT et Sophie ROTHÉ (dir.),Vieillissement, vulnérabilités et animation sociale,2017. Julien GARGANI,Carnet de voyage à Chandigarh. Ethnologie d’une recherche scientifique en Inde, 2017. Thomas SEGUIN,Politiques de la vie, La nature au prisme du social, 2017. Juan Carlos MURRUGARRA,La passion du soccer.Transmetteur de cohésion socioaffective,2017. Patricia DRAHI,Enseigner la Shoah et les questions socialement vives, Risques et défis, 2017Christiana CONSTANTOPOULOU,Récits de la crise. Mythes et réalités de la société contemporaine, 2017. Isaac NIZIGAMAIntroduction à la sociologie de la religion de Peter L. Berger, 2017 Roland GUILLON,Faire de la sociologie et militer. Regards croisés (1973-2006), 2017.
Suzie GUTHLes gangs de jeunes Italo-Américains
Les Forty Two de Chicago
Du même auteur CHEZ LE MÊME ÉDITEUR
Les Forces françaises en Allemagne. La citadelle utopique, 1991 (dir.)L’insertion Sociale, 1994 (dir.)Une sociologie des identités est- elle possible?, 1994 Lycéens d’Afrique, 1997 (préface) Fondation de la Sociologie américaine. Morceaux Choisis, William Isaac Thomas et Florian Znaniecki, 2000 Histoire de Molly, fille de joie, 2007 (dir.)Modernité de Robert E.Park. Les concepts de l’École de Chicago, 2008 Robert E.Park. Itinéraire sociologique de Red Wing à Chicago, 2012 (dir.)Saul Alinsky. Conflit et Démocratie locale,2013 (dir.)Dans l’intimité des cultures. Hommage à Pierre Erny, 2013
CHEZ D’AUTRES ÉDITEURS
Exil sous contrat, Paris, Silex, 1984 (avec René Guth)Le dictionnaire de l’enseignement en Afrique, Aubenas, Librairie Intercontinentale, 1987 Chicago 1920. Aux origines de la sociologie qualitative ?, Paris, Téraèdre, 2011 © L’Harmattan, 2017 5-7, rue de l’École-Polytechnique, 75005 Paris http://www.editions-harmattan.fr ISBN : 978-2-343-12497-1 EAN : 9782343124971
A René Guth, In Memoriam
INTRODUCTION
Pourquoi étudier les gangs ? À cette question de nombreuses réponses peuvent être apportées. Ceux qui ont entamé ce type de travail à Chicago dans les années trente avaient pour but de comprendre les gangs «de l’intérieuret avec leurs mots ».Les gens du quartier de Taylor street, le quartier Italien les quali-fiaient de vauriens, de racaille, de graine de criminel, en un mot detough guys. Aux yeux des Américains d’origine ils étaient desDago, des métèques venus de Pologne, d’Italie avec une forme de criminalité dont on pensait qu’elle était d’origine eu-ropéenne et qu’elle allait essaimer aux Etats- Unis. Il est vrai que dans bien des pays comme en Italie, des groupes d’hommes se rencontraient au coin des rues et composaient des bandes liées à leur classe d’âge, on pouvait donc croire avec raison que cette sociabilité était d’origine européenne. Or, la plupart des membres des gangs que nous allons évoquer, bien qu’issus de familles des Abruzzes, de Calabre, des Pouilles, de Sicile ou de Naples, ne connaissaient rien du pays de leurs parents. Ils sont Italo-Américains et leur criminalité emprunte la plupart de ses aspects à l’Amérique. Leurs parents séjournent depuis des dé-cennies aux Etats-Unis, mais n’ont pas dans leur majorité obte-nu la nationalité américaine ; c’est aussi leur cas. Trente-sept lignes de chemin de fer longue distance façon-nent le paysage urbain de Chicago, sans compter les compa-gnies desservant le train L, moyen de transport inter - urbain. De nombreuses industries font aussi partie intégrante du tissu urbain qui comporte encore desprairies,des espaces vides lais-sés à l’abandon en raison de l’emprise des rails. De nombreux parcs sont déjà aménagés. Ils constituent souvent lehang out, le
9