Lycéens et pratiques scientifiques

-

Livres
142 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

En société occidentale, l'enfant appartient à ses géniteurs. Chez d'autres populations, cette prétention à l'exclusivité est jugée excessive, car beaucoup de membres du groupe familial (ou du voisinage) peuvent revendiquer la garde de l'enfant. Ceci implique des conceptions différentes de l'organisation, de parenté, de l'alliance, de la résidence. Au lieu d'être un pseudo-descendant comme on tend à le considérer en Occident, il se pourrait bien que l'adopté soit une sorte d'allié ; et que sa présence serve tantôt à renforcer un mariage qui a eu lieu, tantôt à marquer la place de celui qui n'a pu s'effectuer. A partir de linventaire d'un très grand nombre de societés (africaines, océaniennes, asiatiques...) où l'enfant circule beaucoup, l'auteur dégage les constantes de cette intense mobilité mais décrit aussi les diverses formes qu'elle emprunte, ses principaux usages et la variété de ses causes.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 janvier 0001
Nombre de visites sur la page 219
EAN13 9782296271401
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0005 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème