Le territoire vert

-

Livres
246 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Le développement durable est à l'origine de nouvelles formes d'organisation industrielle qui transcendent les frontières sectorielles classiques au profit de logiques territoriales. Si l'accumulation de ressources, de connaissances, de capitaux et d'expérience par des acteurs locaux réduisent le coût social et environnemental de la production, est-elle suffisante pour orienter les économies locales vers une approche durable du développement ? L'expérience locale, réussie, peut-elle être généralisable ?

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 juillet 2012
Nombre de visites sur la page 15
EAN13 9782296499638
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0005 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
TERRITOIRE VERT Entreprises, institutions, innovations
Marché et Organisations Cahiers d’économie et de gestion thématiques dont le but est de promouvoir la recherche originale sur les relations de plus en plus étroites qui se tissent entre le marché et les organisations. Les acteurs économiques de taille, de puissance et de pouvoir différents dont les intérêts peuvent être convergents, complémentaires ou, le plus souvent, antagoniques, ont tendance à organiser les marchés. La raison du marché, pourtant, est la référence stratégique pour l’entreprise ainsi que pour les institutions publiques de décision économique. Marché et Organisationsl’actualité entrepreneuriale et questionne révèle les liaisons intertemporelles qui font évoluer la formation économique. Les articles proposés : – 45000-50000 signes, espaces, notes, bibliographie, tableaux, figures et annexes compris, – soumis par email à : Dimitri Uzunidis et Maria Lorek, uzunidis@univ-littoral.fr, maria_lorek@yahoo.fr Sont acceptés pour évaluation des articles mono ou multidisciplinaires… Economie, Gestion, mais aussi Droit, Sociologie, Histoire selon le thème du Cahier. Marché et Organisationsune publication sous la responsabilité est éditoriale du Réseau de Recherche sur l’Innovation : http://2ri.eu Directeur de publication : Dimitri Uzunidis Comité de rédaction : Sophie Boutillier, Blandine Laperche, Dimitri Uzunidis Secrétariat de Rédaction : Maria Lorek Comité éditorial et scientifique : Laurice Alexandre-Leclair, Pierre Barbaroux, Sophie Boutillier, Marc-Hubert Depret, Claude Fournier, Delphine Gallaud, Pascal Glémain, Samia Haddad, Abdelillah Hamdouch, Blandine Laperche, Serge Le Roux, Nadine Levratto, Céline Merlin-Brogniart, Francis Munier, Irina Peaucelle, Fabienne Picard, Sophie Reboud, Peter Stokes, Nadine Richez-Battesti, Corinne Tanguy, Faruk Ülgen, Dimitri Uzunidis.
Sous la direction de Jean-Marie CARDEBAT et Dimitri UZUNIDIS TERRITOIRE VERT Entreprises, institutions, innovations
© L’Harmattan, 2012 5-7, rue de l’École-polytechnique ; 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-296-99199-6 EAN : 9782296991996
Sommaire Jean-Marie CARDEBAT, Dimitri UZUNIDIS Introduction générale : innovation verte et durabilité des territoires.......................................................................................9 Jean-Marie CARDEBAT, Bernard SIONNEAU Quelle évaluation de la durabilité des territoires : enjeux et pistes de proposition ....................................................................21 Florent DEISTING, Pascal PAUMARD Développement durable et attractivité des territoires .................53 Désiré AVOM, Gislain Stéphane GANDJON FANKEM Le développement durable constitue-t-il un élément d’attractivité territoriale ? Application aux pays de l’Afrique Centrale ...............................................................................................77 Matouk BELATTAF Les opportunités des marches des PECO : cas de l’environnement, porteur pour les écoindustries et l’innovation ................................................................................. 103 Maria LOREK Eco-industrie et reconversion du territoire industriel et portuaire : le cas de Gdansk ..................................................... 129 Eric OLSZAK Localisation des activités et développement durable des territoires : quelle interactivité ? ............................................ 153 Michel MARCHESNAY Innovations, territoires et capitalisme entrepreneurial ............ 181 Jean Marie CARDEBAT Laurence EBERHARD-HARRIBEY De la RSE au développement territorial durable : le rôle clef de l’ingénierie territoriale dans le département des Landes, Etude de cas ................................................................................... 209 Résumés/Abstracts ............................................................................ 233
INTRODUCTION GENERALE INNOVATION VERTE ET DURABILITE DES TERRITOIRES Jean-Marie CARDEBAT Larefi, Université Bordeaux IV jean-marie.cardebat@u-bordeaux4.fr Dimitri UZUNIDIS Lab.RII/Clersé (UMR 8019) Université Lille Nord de France Réseau de Recherche sur l’Innovation La mise en œuvre d’un modèle de développement durable est devenue un objectif majeur des politiques publiques dans les pays industrialisés et l’évolution des comportements des acteurs économiques (producteurs et consommateurs) est considérée comme le moteur de cette « nouvelle économie ». Les entreprises sont incitées à développer des comportements socialement responsables, c’est-à-dire, d’intégrer les préoccupations sociales et environnementales dans leurs activités commerciales et dans leurs interactions avec leurs parties prenantes sur une base volontaire. Les stratégies entrepreneuriales de développement d’innovations vertes ou d’éco-innovations, ainsi que les politiques environnementales attirent l’attention des chercheurs en sciences économiques et de l’ingénieur qui étudient les modalités de lancement, de diffusion ou d’adoption par l’entreprise, les institutions publiques, ou les consommateurs d’éco-innovations qui conduisent l’économie (étudiée sur les plans, international, 1 national ou local) à modifier sa trajectoire d’évolution . Les éco-innovations (ou innovations vertes ou innovations environnementales) désignent des innovations ayant une finalité de 1  Laperche, B., Levratto, N., Uzunidis, D. (eds) 2012, Crisis, innovation and sustainable development, Edward Elgar, Cheltenham.
9
développement durable et de réorientation de la performance économique et introduites dans l’économie par des institutions diverses (entreprises, acteurs publics, associations). En d’autres termes, il s’agit d’innovations se traduisant par une diminution de l’incidence environnementale. Les innovations environnementales sont donc l’ensemble des produits, services, procédés, méthodes, etc. permettant de réduire l’impact de l’activité générale ou particulière sur l’environnement (réduction de la pollution des gaz à effet de serre, de la production de déchets et du gaspillage des ressources naturelles, préservation de la biodiversité et 2 renforcement de la sécurité énergétique) . Les innovations technologiques, commerciales, organisa-tionnelles ou comportementales doivent ainsi suivre une trajectoire d’économie des ressources et de réduction des impacts négatifs sur l’environnement. Les acteurs traditionnels de la société doivent par conséquent modifier leurs comportements, leurs stratégies et leurs objectifs et s’impliquer dans une démarche qui favorise une économie à bas carbone, efficace en ressources et socialement inclusive. L’observatoire national des emplois et métiers de l’économie verte propose un large éventail d’activités écologiquement compatibles. Ces activités sont réparties en éco-3 activités et activités périphériques . Les premières, plus centrales, regroupent les activités qui produisent des biens et services ayant pour objectif la protection de l’environnement ou la gestion des ressources naturelles. Les secondes comprennent l’ensemble des activités dont la finalité n’est pas environnementale mais qui produisent des services favorables à la protection de l’environnement et à la gestion des ressources naturelles : protection de l’environnement (pollution de l’air, gestion des déchets, assainissement, réhabilitation des sols et eaux, nature, paysage et biodiversité) ; gestion des ressources naturelles (gestion durable de l’eau, récupération, maitrise de l’énergie, énergie renouvelable) ; activités transversales (services généraux publiques, recherche et développement, ingénierie). 4 Si l’on se réfère à la définition donnée par l’OCDE , « les innovations vertes » ou « éco-innovations » comportent deux
2  Boutillier, S., Djellal, F., Gallouj, F., Laperche, B., Uzunidis, D. (dir.) 2012, L’innovation verte. De la théorie aux bonnes pratiques, Business & Innovation, Peter Lang, Bruxelles. 3 Commissariat Général au Développement Durable, 2011, Activités, emplois et métiers liés à la croissance verte, périmètres et résultats, Etudes et Documents, n°43. Paris. 4 OECD, 2009,Eco-innovation in industry, Enabling green growth, Paris.
10