Discours nationaliste et identité ethnique à travers le roman sénégalais
166 pages
Français

Discours nationaliste et identité ethnique à travers le roman sénégalais

-

Description

La critique du roman africain d'expression française a pendant longtemps mis l'accent sur le caractère générique, pluriel et totalisant de cette nouvelle et jeune tradition littéraire et poétique. Cependant, après plusieurs décennies d'existence et une production très respectable, le roman africain francophone mérite un deuxième souffle, ceci, sur le plan de la critique littéraire. Ainsi, le présent ouvrage doit être apprécié dans le contexte d'un nouvel outillage de critique littéraire qui privilégie l'approche régionale et nationale des ouvres romanesques d'Afrique francophone. Sont d'abord passés en revue certains concepts ayant trait à l'idée de nation, l'État-nation, le nationalisme moderne, l'ethnicité et, enfin, le métissage aussi bien biologique que culturel. Ces concepts sont explicités à l'aune du roman sénégalais.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 janvier 2017
Nombre de lectures 0
EAN13 9782370156860
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Auteur
Résumé
Dédicace
Sommaire
Préliminaires
Introduction Première partie - L’idée de Nation et l’Afrique
1. Brève discussion des différents arguments ayant trait à l’idée de nation
1.1. L’Afrique coloniale et l’idée de nation
1.2. L’Afrique postcoloniale et l’idée de nation
2. Concept ethnique et techniques de narration
2.1. Tournures d’esprit, translittérations et trans positions d’expressions linguistiques des langues africaines au français
2.2. Techniques de transposition du concept ethniqu e : de l’oral à l’écrit Deuxième partie - Le concept de littérature nationa le au Sénégal
1. Récit de langue française et héritage colonial : la question du français et des langues nationales
1.1. Affirmation ou négation de la sénégalité : « L e dernier de l'empire » d’O. Sembène
1.2. Nation ou panafricanisme
2. Le Sénégal en tant qu’espace postcolonial ou l’a bsurdité des frontières héritées de la colonisation
Troisième partie - Ethnicité et récit
1. La mise en exergue du concept ethnique
1.1. La maison au figuier
1.2. Le jujubier du patriarche
2. Jonction entre tradition et modernité : enracine ment et ouverture
2.1. Les gardiens du temple
2.2. Karim, roman sénégalais Quatrième partie - Mélanges, métissage emprunts et apports extérieurs
1. Saint-Louis du Sénégal, carrefour de plusieurs c ivilisations
1.1. Nini, mulâtresse du Sénégal
1.2. Signare Anna ou le voyage aux escales Conclusion
Bibliographie
Textes de base
Ouvrages et articles généraux
Auteur
Préliminaires
SAMBA DIOP a fait ses études supérieures en France, en Angleterre et aux USA. Il est titulaire du Ph. D. en littérature comparée de l'un iversité de Californie à Berkeley. A enseigné en France et en Angleterre. Est présenteme nt Professeur d'études africaines et francophones à Harvard, Massachusetts (USA).
Résumé
La critique du roman africain d'expression français e a pendant longtemps mis l'accent sur le caractère générique, pluriel et totalisant d e cette nouvelle et jeune tradition littéraire et poétique. Cependant, après plusieurs décennies d'existence et une production très respectable, le roman africain fran cophone mérite un deuxième souffle, ceci, sur le plan de la critique littéraire. Ainsi, le présent ouvrage doit être apprécié dans le contexte d'un nouvel outillage de critique littéraire qui privilégie l'approche régionale et nationale des œuvres romanesques d'Afr ique francophone. Sont d'abord passés en revue certains concepts ayant trait à l'i dée de nation, l'État-nation, le nationalisme moderne, l'ethnicité et, enfin, le mét issage aussi bien biologique que culturel. Ces concepts sont explicités à l'aune du roman sénégalais.
Le caractère dialectique de la problématique qui es t au centre de cet ouvrage est clair et net : si d'un côté le nationalisme et l'ethnicit é sont généralement traités comme des éléments nécessaires à l'affirmation d'une identité et d'une personnalité spécifiques, à l'inverse, le métissage, par le biais des emprunts et influences allogènes, déstabilise et, ce faisant, remet en question cette dynamique d e « pureté » ethnique et nationale. La mise en relief des concepts de nation, de nation alisme et de métissage, tels qu'ils sont reconstruits à travers le genre romanesque, es t rendue encore plus proche et immédiate grâce à l'éclatement des structures tradi tionnelles des sociétés de l'espace sénégambien. Dans la foulée de cette ouverture, la modernité et l'école occidentale sont venues s'ajouter au fonds africain pré-existan t. Toute cette architecture reposant sur la confluence et la convergence des concepts id entitaires et de la forme romanesque est merveilleusement mise en lumière à t ravers cette étude.
Dédicace
À la mémoire de mon frère Amadou Lamine Diop « Lav », parti très tôt rejoindre les ancêtres.
À Ibrahim Bâ, pour les années d’amitié en France (R ouen-Paris).