//img.uscri.be/pth/f4cfd4598f42ff703b8bfbe00997e002540ca5ed
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 7,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Ils ne sont pour rien dans mes larmes

De
114 pages
'Quel film a changé votre vie?' C’est la question simple et vertigineuse que pose ce livre. Pour y répondre, quatorze voix singulières racontent comment le cinéma est entré par effraction dans leur existence. C’est un livre sur tous ceux qui fréquentent les salles obscures pour se rassurer, pour oublier, pour se divertir, pour comprendre, pour avoir peur. On y rencontre des acteurs, des couleurs et des sons, des histoires de famille, des exemples à suivre, des motifs de rupture, toute une intimité avec des images souvent anciennes qui, passées au crible de la mémoire, continuent à hanter nos esprits et nos corps.
On y apprend que l’art n’est pas nécessairement coupé de la vie et on se dit que c’est une information à retenir.
Voir plus Voir moins
du même auteur
Aux Éditions Verticales Dans le temps, 1999 Mes petites communautés, 1999 Puisque nous sommes vivants, 2000 L’Homme de mes rêves, 2002 Les Sept Voies de la désobéissanceMinimales », 2004, coll. « Les Fantaisies spéculatives de J. H. le sémite, 2005 On n’est pas là pour disparaître, 2007 ; Prix Pierre Simon « Éthique et société » ; Prix francoallemand Candide ; Prix WeplerFondation la Poste 2007 ; « Folio » n° 4890, 2009 Que font les rennes après Noël ?,Prix Alexandre 2010 ; Vialatte ; Prix Ève Delacroix de l’Académie française ; Prix du Livre Inter 2011
Chez d’autres éditeurs Les Félins m’aiment bien, Actes SudPapiers, 2004 Les Lois de l’hospitalité2008, Inventaire / Invention, Viande froide, Éditions CentQuatre / Nouvelles Éditions Lignes, 2008 « Maison d’arrêt Paris La Santé, 42, rue de la Santé 75014 Paris » dansLes Prisons parisiennes, 18512010, Éditions Paris Musées, 2010
ils ne sont pour rien dans mes larmes
olivia rosenthal
ils ne sont pour rien dans mes larmes
Le département de la SeineSaintDenis a soutenu la création de cette œuvre à l’occasion d’une résidence à l’Espace 1789 de SaintOuen.
collection « minimales »
© Éditions Gallimard, mars 2012.
On peut vivre par procuration des choses incroyablement douloureuses.
Le Vertige (prologue)