Le Coeur de la raison

Le Coeur de la raison

-

Français
312 pages

Description

Affirmer que le monde moderne traverse une crise spirituelle était depuis longtemps une banalité: O. Spengier, J. von Strzygowsky, K. Kraus, E. Friedell, S. Freud, A. Kuncz, R. Musil l'avaient aperçu avec acuité.

Mais dans la Krisis (1935), Husserl avance l'argument décisif. Le coeur de la crise est dans la corruption intime de la science rationnelle, qui a perdu le sens de sa finalité originaire.
Nous sommes au rouet: nous ne pouvons ni abandonner la science pour l'ignorance, ni tirer de la science, prise comme fondement de la civilisation, autre chose qu'un nihilisme.

A moins que... Le pire n'est jamais sûr et Husserl dessine les linéaments du retournement spirituel et intellectuel qui nous est nécessaire. Et qui ne dépend que de notre libre vouloir d'accomplir la révolution phénoménologique.

Pierre Trotignon, né en 1932, agrégé de philosophie, est professeur à l'Université de Lille III.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 avril 2014
Nombre de lectures 43
EAN13 9782213653297
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Affirmer que le monde moderne traverse une crise spirituelle était depuis longtemps une banalité: O. Spengier, J. von Strzygowsky, K. Kraus, E. Friedell, S. Freud, A. Kuncz, R. Musil l'avaient aperçu avec acuité.

Mais dans la Krisis (1935), Husserl avance l'argument décisif. Le coeur de la crise est dans la corruption intime de la science rationnelle, qui a perdu le sens de sa finalité originaire.
Nous sommes au rouet: nous ne pouvons ni abandonner la science pour l'ignorance, ni tirer de la science, prise comme fondement de la civilisation, autre chose qu'un nihilisme.

A moins que... Le pire n'est jamais sûr et Husserl dessine les linéaments du retournement spirituel et intellectuel qui nous est nécessaire. Et qui ne dépend que de notre libre vouloir d'accomplir la révolution phénoménologique.

Pierre Trotignon, né en 1932, agrégé de philosophie, est professeur à l'Université de Lille III.