//img.uscri.be/pth/92e4acef6b29101f081c6a05c902c528652728fe
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 3,49 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB - MOBI

sans DRM

Les Enfants pendant la guerre

De
124 pages

A Madame Pauline V...

Ma grand’mère, je veux écrire
Tout ce que je pourrais vous dire,
Si vous étiez ici ; car loin
De ceux qu’on aime, on a besoin,
Pour calmer les maux de l’absence,
De leur prouver comme on y pense.
Père assure que le moyen
Le plus doux et le plus certain
De prêter à toutes les choses
Que nous voyons des couleurs roses,
Serait d’en jouir avec ceux
Qu’en ce monde on chérit le mieux.

Fruit d’une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.


Voir plus Voir moins
À propos deCollection XIX
Collection XIX est liothèque nationaleéditée par BnF-Partenariats, filiale de la Bib de France. Fruit d’une sélection réalisée au sein des prestigi eux fonds de la BnF, Collection XIXsiques et moins a pour ambition de faire découvrir des textes clas classiques de la littérature, mais aussi des livres d’histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou livres pour la jeunesse…
Édités dans la meilleure qualité possible, eu égard au caractère patrimonial de ces e fonds publiés au XIX , les ebooks deCollection XIX sont proposés dans le format ePub3 pour rendre ces ouvrages accessibles au plus grand nombre, sur tous les supports de lecture.
Henri Jousselin
Les Enfants pendant la guerre
PRÉFACE
Lecteurs de tout rang, de tout âge, Qui prenez ce livre, je gage, Vous voudriez savoir pourquoi Les petits enfants comme moi Y parlent en vers... Je suppose Que vous aimeriez mieux la prose. Eh bien ! j’en suis fâché pour vous : Car les vers sont cent fois plus doux, Et mieux faits pour toucher les âmes, N’est-ce pas votre avis, Mesdames ? Dans mes fables les animaux Se font, pour sembler nos égaux, Les humbles sujets de la rime. Ainsi, rimer n’est pas un crime. Pour mon père, il n’écrit jamais Sans rime et raison ses billets. Direz-vous que c’est un langage Qui n’est pas commun à mon âge ? C’est vrai ; mais à tort, à travers On parle en prose... En petits vers J’aime à parler, moi petit homme ; C’est plus gentil, et voici comme,
Messieurs et Mesdames, je veux Employer la langue des Dieux !
LES VACANCES DE 1869
EN ALLEMAGNE
A Madame Pauline V...