//img.uscri.be/pth/1b53f86816973bf0c8b6a75edda75d90752ab3f7
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,49 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB - MOBI - PDF

sans DRM

Maîtriser l'orthographe usuelle par l'étymologie des mots

De
178 pages

La maîtrise de l'orthographe est aujourd'hui un véritable enjeu multiforme. Bien écrire, c'est d'abord se situer sur l'échelle sociale, c'est ensuite s'assurer un parcours scolaire et universitaire solide, c'est enfin s'offrir une compétence désormais incontournable dans le monde professionnel. Les méthodes académiques et celles fondées sur des stratégies mnémotechniques se sont avérées inefficaces.
La méthode proposée ici est originale : apprendre l'orthographe par l'étymologie (formation des mots) des mots les plus courants. Les mots présentés résultent d'un relevé de fautes dans plusieurs supports (copies, mémoires, appréciations de bulletins, mails et documents professionnels). Cinq années d'expérimentation ont été nécessaires pour valider cette méthode.


Voir plus Voir moins

Couverture

Image couverture

Copyright

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cet ouvrage a été composér Edilivre

175, boulevard Anatole France – 93200 Saint-Denis

Tél. : 01 41 62 14 40 – Fax : 01 41 62 14 50

Mail : client@edilivre.com

www.edilivre.com

 

Tous droits de reproduction, d'adaptation et de traduction,

intégrale ou partielle réservés pour tous pays.

 

ISBN numérique : 978-2-414-02265-6

 

© Edilivre, 2017

Du même auteur

Du même auteur :

2015a Carnet de voyage en Thiérache, éditions européennes

2015b Livret pédagogique Elles, pour l’exploitation du film documentaire Elles réalisé par Corine ZONGO-Wable, Yem Productions, Canopé, Académie d’Amiens

2014a, Impressions d’Afrique – Recto Verso, recueil de poésies, éditions Édilivre, 60 p.

2014b, Petit manuel du mooré pratique – langue du Burkina, éditions Édilivre

2009a, Le Serpent sous la peau, roman, éditions Le Manuscrit.

2009b, Les Tribulations d’un professeur franco-étranger, roman, éditions Monde Global

2006, Mensonges et vérités sur la question noire en FranceMa réponse à Gaston Kelman, essai, éditions Acoria/Asphalte, 229 p.

2005, Meurtrissures, auto-fiction, L’Harmattan, 148 p.

2004a, Le parler ordinaire multilingue à Paris – Ville et alternance codique, L’Harmattan, 284 pages

2004b, Parlons mooré – Langue et culture des Mossis – Burkina Faso, L’Harmattan, 215 p.

 

Articles scientifiques : www.bernard.zongo.com

Avant-propos

Cet ouvrage propose une méthode d’apprentissage de l’orthographe d’usage qui se veut originale à plusieurs niveaux :

– un apprentissage fondé sur une étude raisonnée de l’étymologie et des règles de formation de chaque mot. Un apprenant retiendra d’autant plus l’orthographe d’un mot qu’il en aura appris le mode de formation et/ou l’étymologie. Une fois qu’il aura compris que « consonance » vient du lat. consonantia, « affinité entre deux ou plusieurs sons », il ne cèdera pas à la fausse évidence que ce mot est dérivé de « consonne ». Les méthodes mnémotechniques ont fait leurs preuves et ont rendu rédhibitoire toute acquisition durable de l’orthographe. L’exemple le pus cité étant « mourir » et « nourrir » : on ne meurt qu’une fois, donc une « r », on mange plusieurs fois, donc deux « r » à nourrir. Comment alors expliquer la gémination consonantique quand « mourir » est au futur simple, « il mourra » ?

– un corpus authentique : les erreurs présentées dans l’ouvrage résultent de relevés dans plus de cinq mille copies d’élèves de la seconde au BTS, de rapports de stage, de mails administratifs, d’appréciations sur les bulletins scolaires. L’hypothèse sous-jacente est qu’un travail sur un corpus clos produira de meilleurs résultats et impliquera davantage les publics-cibles parce qu’il s’agit de données...