//img.uscri.be/pth/29dd272e04fc5c650e762391f7552fa384070fa5
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 18,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Sept saisons. Chroniques théâtrales, 1978-1985

De
384 pages
De 1978 à 1985, Florence Delay a tenu la chronique théâtrale de la Nouvelle Revue Française. L'écrivain, qui est aussi dramaturge et comédienne, y relate avec passion et raison le travail des metteurs en scène et des interprètes d'une grande époque créative. On y croise, entre autres, Antoine Vitez, Giorgio Strehler, Claude Régy, Roger Planchon, Bob Wilson, Peter Brook, Bruno Bayer, Brigitte Jaques ou Jorge Lavelli.
Le plaisir du théâtre, c'est aussi bien la surprise pouvant surgir des classiques revisités que la découverte des contemporains. C'est encore la curiosité d'aller voir ce que font "Les femmes du boulevard", ou ce qui se trame dans les "Salles d'attente" du théâtre dit érotique.
Au-delà de l'interprétation et de la mise en scène, Florence Delay conduit au cœur des œuvres et communique au lecteur le sens et l'émotion qu'une génération d'artistes fait naître de nouveau ou pour la première fois.
Voir plus Voir moins
Les cahiers de la
Florence Dede l’Académlay ie française
SEPT SAISONS
Gallimard
D U M Ê M E A U T E U R
Aux Éditions Gallimard o MINUIT SUR LES jEUX,roman(« L’IáîáîÉ »,n 487). o LE AïE AïE DE LA cORNE DE bRUME,roman(« Fôîô »,n 1554). o L’INSUccèS DE LA FÊTE,roman(« L’IáîáîÉ »,n 244). o RIchE ET LéGèRE,roman, î FÉîá 3 (« Fôîô »,n 2168). cOURSE D’AMOUR PENDANT LE DEUIL,roman. o ETXEMENDI,roman(« Fôîô »,n 2398). LA FIN DES TEMPS ORDINAIRES,roman. LA SéDUcTION bRèVE,essai. DIT NERVAL. Gá Pî u ôá É á VîÉ É Páîŝ  (« L’u É ’áuÉ » ; o « Fôîô »,n 4066). DIScOURS DE RécEPTION à L’AcADéMIE FRANçAISE ET RéPONSE D’hEcTOR bIANcIOTTI. TROIS DéSObéISSANcES,roman. MES cENDRIERS. IL ME SEMbLE, MESDAMES. LA VIE cOMME AU ThéâTRE.
En collaboration avec Jacques Roubaud
GRAAL ThéâTRE jôŝÉH ’AîáHîÉ, MÉî ’ECHáÉu, Gáuáî É É cHÉáîÉ É, PÉCÉá É Gáôîŝ, LáCÉô u LáC, L’EÈÉÉ É á ÉîÉ, MôáÉ CôÉ GuÉîÈÉ, Fî Éŝ Éŝ áÉuÉu, Gááá ôu á QuêÉ, Lá TáîÉ u ôî AHu.
Chez d’autres éditeurs PETITES FORMES EN PROSE APRèS EDISON,essai, Fáyá. LES DAMES DE FONTAINEbLEAU, FáCô Máîá RîCCî. PARTITION ROUGE. PôÈÉŝ É CHáŝ Éŝ IîÉŝ ’AîquÉ u Nô,avec Jacques Roubaud, SÉuî. L’hEXAMéRON,avec Michel Chaillou, Michel Deguy, Natacha Michel, Jacques Roubaud et Denis Roche, SÉuî.
Suite des œuvres de Florence Delay en fin de volume
s e p t s a i s o n s
F L O R E N c E D E L A Y de l’Académie française
S E P T S A I S O N S
c H  ô  î q u É ŝ  H  Ā   á  É ŝ 1 9 7 8 ‑ 1 9 8 5
G A L L I M A R D
© Éditions Gallimard, 2015.
n ot e li m in a i r e
cÉŝ áÉŝ ÉÉÉ, ô ŝáŝ quÉquÉŝ îŝîôŝ, Éŝ CHôîquÉŝ HĀáÉŝ áuÉŝ áŝLa Nouvelle Revue française É ÉÉ . GÉôÉŝ LáBîCHŝ, quî CôîîÉáî áôŝ á ÉuÉ áÉC Dôî‑ îquÉ Auy É jÉá GôŝJÉá, ’y ááî îîÉ É J’áCCÉáî ’áuá uŝ ôôîÉŝ quÉ Éŝ îÉŝ áÉC É HĀÉ ááîÉ CÉŝŝ ’êÉ CôîCuÉŝ. RÉÉ CôÉ ’u ŝÉCáCÉ áŝ uÉ ÉuÉ, quî áá É uŝ ŝôuÉ quá î Éŝ Éî, ŝÉÉ ’áááÉ É ŝÉ ŝÉî îBÉ. Puŝ îBÉ, É ŝÉBÉ‑‑î, quÉ Éŝ CîîquÉŝ áîŝ Éŝ quôîîÉŝ ôu Éŝ HÉBôááîÉŝ quî ô u ôuôî ŝu É ôuÉÉ Éŝ CHôŝÉŝ. LÉ ŝô ’uÉ îÈCÉ ’Éŝ áŝ ŝáŝ ÉÉ ’u CôÉ Éu. jÉ ááîŝ u áuáîŝ ŝôuÉî É jÉá‑jáCquÉŝ GáuîÉ quî ÉCááî ŝyŝáîquÉÉ áŝLe Figaro Éŝ CôÉôáîŝ quÉ J’áîáîŝ. LÉ CHôîquÉu Éŝ ŝáŝ ôuôî. I Éu CHáÉ CÉ quî uî á ŝáŝ uîÉ À ÉŝôÉ. I á áuŝŝî Éŝ Éôîŝ : îÉŝŝÉ quî á u É quî ’á áŝ u, quî Côá á îÈCÉ É quî É á Côá áŝ. LÉ ÉCÉu áÉî ôu ’îîÉ, î ôî Éŝ áîÉ ÉŝÉBÉ. LÉ ÉÉ áî áÉ À á ÉŝCîîô, áu Cî, À á îÉŝŝîô, À ’áÉCôÉ. I áuôîŝÉ á áuáîŝÉ ôî É á JôyÉuŝÉ HuÉu. cÉŝ CHôîquÉŝ Éŝ áÉŝ quáÉ‑î ÉŝŝuŝCîÉ Éŝ ŝÉCáCÉŝ ôuBîŝ ôu áÉu, Éŝ ôŝ Côuŝ ôu îCôuŝ, áîŝ ôuŝ áî‑ CîÉ À á êÉ HîŝôîÉ. j’y áôÉ îCî uÉ ôÉŝÉ CôîBuîô. f.d.
La torture par les femmes et le triomphe de l’athéisme
E quîá ’AHÉ‑ Lôuîŝ jôuÉ quî, CÉ ôîŝ ’ôCôBÉ, ÉCÉáîL’École desfemmes,Le Tartuffe,Dom Juan ÉLe Misanthrope, áÈŝ uÉ quîzáîÉ ’HÉuÉŝ É MôîÈÉ, ô ááî É ŝÉîÉ Éáá qu’î áî u É CÉŝ Cîáîŝ îîîÉ áCîáBÉŝ É Éu ŝîÈCÉ. Quá À AôîÉ VîÉz, áuÉu É á « áôîÉ », C’Éŝ‑ À‑îÉ u CHôî Éŝ quáÉ îÈCÉŝ, É á Cîŝîô É Éŝ ôÉ É É Éŝ É ÉŝÉBÉ, Éá ŝî ôîŝ, áá É Éŝ JôuÉ áÉáîÉÉ, « áyá uî ôu CÉá uÉ CôáîÉ ’uÉ ôuzáîÉ ’áCÉuŝ », ŝ’î ’á áŝ îŝ É îŝquÉ É CÉ quî CôCÉÉ ’áuÉu – ÉCÉ quÉ CÉ û JuŝÉÉ CÉ áuÉu‑À –, î á Côuu ôuŝ Éŝ áuÉŝ. LÉ ŝuá Éŝ îôuBîáBÉ. LÉ uBîC É Aî‑ ô CÉ , À Páîŝ CÉ áuôÉ, á áî u îôHÉ À CÉuî quÉ CÉáîŝ ôŝ u BôuÉá É É á áîîô ôŝŝîÉ, ôŝ À Há, ô CôuÉ É ŝáCáŝÉŝ. O ŝáî Éuîŝ TáuÉ CôÉ Éŝ ŝîÉ. Quî ŝôÉ À ŝ’îîÉ quÉ RôuŝŝÉáu, ŝ’á ÉCôu É ACÉŝÉ, áî áî BáŝCuÉ á CôîÉ É ’AáBîáîÉ áôuÉu É áÉ ? E ŝî ’îÉáîô u MîŝáHôÉ É VîÉz
2
Sept saisons
Éŝŝôî À u ŝÉCÉ HôáÉ À ŝô ÈÉ quî áî áá‑ CHîŝÉ, À quî á áuÉ, ôù Éŝ É ô ? Tôu CÉá ÉÈÉ u Éŝ É É Éŝ ááîÉ À MôîÈÉ. « Quôî É ôu‑ Éáu ? » îÉôÉáî É îÉu SáCHá Guîy, É CôÉ î ôáî uî‑êÉ áu quÉŝîôŝ qu’î ôŝáî, î ô‑ áî « MôîÈÉ ». AuJôu’Huî á ôŝÉ ŝÉá « VîÉz ».
Correspondances
« O ôuá îáîÉ qu’u Jôu C’Éŝ AôHÉ quî JôuÉá É ÔÉ ’ACÉŝÉ, É ô juá CÉuî É TáuÉ, É îCÉ Éŝá ; ŝáŝ CôÉ Éŝ CôÉŝôáCÉŝ ÉÉ Éŝ Éu ŝîÉŝ, áCÉ qu’î y á á ŝîÉ áôuÉuŝÉ É á ŝîÉ HîôŝôHîquÉ . » Dáŝ á ŝuîÉ Éŝ ÉŝÉ‑ áîôŝ, á ŝîÉ áôuÉuŝÉ (L’École des femmes, 662, Le Misanthrope, 666) ÉCáÉ á ŝîÉ HîôŝôHîquÉ (Tartuffe, 664,Dom Juan, 66). O ŝuî ôC ’ôÉ CHôôôîquÉ É MôîÈÉ ŝu quáÉ áŝ. Aîŝî áŝŝÉ‑ BÉŝ Éŝ CôŝáÉŝ ŝÉ ô Jôu. Pá ÉÉÉ É áô ôu á Éáîô É MôîÈÉ áu ÉÉŝ. « c’Éŝ ôuJôuŝ É êÉ HôÉ áÉC á êÉ ÉÉ. I ŝ’áî ôuJôuŝ ’u ÉŝôáÉ quî Éŝ À á ôîŝ u hîÉ ôÉŝîquÉ É u JÉuÉ áá É u HôÉ ô, u HôÉ quî ŝÉ ŝÉ îÉu É ááÉ, uŝ, quî Éî É ŝá ôÉ ŝîuá‑ îô. » E ’uÉ ÉÉ quî É ’áîá áŝ É ôuÉ. LÉŝ Éu É ŝîáîŝáîô É á îŝÉ É ŝCÈÉ áBîŝŝÉ CÉŝ CôÉŝôáCÉŝ îÉu qu’uÉ ÉCuÉ áCCôá‑ É. Dô juá ŝÉ É À Éôu Éá ŝô ÈÉ É
. Eáî, CôÉ Éŝ áuÉŝ Cîáîôŝ, É ’« EÉîÉ áÉC… AôîÉ VîÉz », É á jÉá MáBîô, áŝ á ÉuÉÉtudes, CÉBÉ .