Bartoli-Rezaï, le choc des Françaises
3 pages
Français

Bartoli-Rezaï, le choc des Françaises

Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF

Description

Bartoli-Rezaï, le choc des Françaises Le serviceLe service C'est le point faible d'Aravane Rezaï. Son geste n'est pas naturel et la Stéphanoise force quelques fois sa première balle. Elle manque de régularité même si elle a déjà réussi à faire de bons jeux de service en s'appuyant sur sa mise en jeu. Pour Marion Bartoli, c'est différent. Même s'il n'est pas connu pour être l'un des plus puissants du circuit, la Ponote (Native du Puy-en-Velay) est très régulière et effectue un mouvement de balancier qui lui permet de faire accélérer sa balle au moment de débuter son jeu de service. C'est d'ailleurs pour cela que son style est plus approprié à l'herbe ou aux surfaces dures. Elle est d'ailleurs capable de répéter son jeu avec précision et régularité. Elle sert souvent à plus de 60 % en première balle. Elle n'est jamais affolée sur sa mise en jeu. Avantage : Bartoli Le retour Ce sont deux grandes clientes au niveau du retour de service. Elles sont toutes les deux capables de mettre tout de suite sous pression leurs adversaires même si chacune d'entre elles le fait avec ses armes. Marion Bartoli s'avance régulièrement sur le service de ses opposantes. Elle est souvent très avancée sur le court au moment d'attendre la mise en jeu de son adversaire. Cela s'explique par le fait que petite, elle ne possédait pas de recul derrière la ligne de fond de court où elle s'entraînait. Alors elle a pris l'habitude de retourner rapidement le service adverse en prenant la balle très tôt.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 21 janvier 2012
Nombre de lectures 12
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Bartoli-Rezaï, le choc des Françaises

Le service

C'est le point faible d'Aravane Rezaï. Son geste n'est pas naturel et la Stéphanoise force quelques fois sa première balle. Elle manque de régularité même si elle a déjà réussi à faire de bons jeux de service en s'appuyant sur sa mise en jeu. Pour Marion Bartoli, c'est différent. Même s'il n'est pas connu pour être l'un des plus puissants du circuit, la Ponote (Native du Puy-en-Velay) est très régulière et effectue un mouvement de balancier qui lui permet de faire accélérer sa balle au moment de débuter son jeu de service. C'est d'ailleurs pour cela que son style est plus approprié à l'herbe ou aux surfaces dures. Elle est d'ailleurs capable de répéter son jeu avec précision et régularité. Elle sert souvent à plus de 60 % en première balle. Elle n'est jamais affolée sur sa mise en jeu.

Avantage : Bartoli

Le retour

Ce sont deux grandes clientes au niveau du retour de service. Elles sont toutes les deux capables de mettre tout de suite sous pression leurs adversaires même si chacune d'entre elles le fait avec ses armes. Marion Bartoli s'avance régulièrement sur le service de ses opposantes. Elle est souvent très avancée sur le court au moment d'attendre la mise en jeu de son adversaire. Cela s'explique par le fait que petite, elle ne possédait pas de recul derrière la ligne de fond de court où elle s'entraînait. Alors elle a pris l'habitude de retourner rapidement le service adverse en prenant la balle très tôt. Pour Aravane Rezaï, c'est sa force qui fait la différence. Capable de redresser n'importe quelle balle, elle peut ainsi aisément déborder son adversaire et prendre le contrôle de l'échange par des coups précis. Avantage : Egalité

Le coup droit

Ce qui frappe à première vue chez Marion Bartoli, c'est sa technique de prise de raquette qui lui est propre. Que ce soit en coup droit ou en revers, elle possède une prise à deux mains. A l'image de Monica Seles au temps de sa splendeur, Bartoli attaque très tôt la balle et frappe tout aussi fort d'un côté que de l'autre. C'est une technique qu'elle revendique et qu'elle a su améliorer au fur et à mesure des années. En cela, Aravane Rezaï est plus classique et frappe pleinement du coup droit. Au départ, ce n'était pas son meilleur coup, mais elle a su progresser dans ce secteur de jeu pour en faire, selon beaucoup de spécialistes, l'un des plus puissants du circuit. Dans un bon jour, elle est injouable, mais dans un mauvais, il manque de pression.

Avantage : Egalité

Le revers

Pour Marion Bartoli, il est difficile de parler de revers. En effet, la joueuse a une technique personnelle qui fait que son revers serait plus assimilé à un coup droit de gaucher. " Comme Monica Seles, je ne joue pas de revers, seulement des coups droits, à gauche, à droite, des deux mains, avec la paume." Cela lui permet de prendre la balle plus tôt et de trouver des angles d'attaque intéressants. Chez Aravane Rezaï, le revers se joue à deux mains. Il est également puissant et précis. Elle peut en tirer profit grâce une mise en action qui empêche l'adversaire d'anticiper son coup. Seulement, il fluctue en fonction de sa confiance et de son niveau de forme. Dans un bon jour, il peut s'avérer très efficace avec de nombreux passings et coups décroisés. Mais quand les fautes s'accumulent, la mécanique peut vite se dérégler.

Avantage : Bartoli

La volée

Les deux joueuses ne sont pas connues pour leur jeu de volée et leur capacité à monter au filet avec succès. Leur jeu est avant tout basé sur le fond de court. Aravane Rezaï ne monte que très rarement et elle ne conclue que par une balle courte quand son adversaire l'y incite. Sa volée sert d'abord à s'adapter aux situations avec plus ou moins de succès. Quant à Marion Bartoli, elle cherche d'abord la confrontation en bout de ligne. Pourtant, ses rares montées sont plutôt efficaces. Et ses adversaires s'y aventurent rarement car la mise en action de Bartoli lui permet de répondre immédiatement à une amortie ou une volée précise.

Avantage : Bartoli

La défense

Dans ce domaine, Marion Bartoli prouve qu'elle est capable de redresser les situations les plus désespérées. Sa technique lui permet de ramener les balles de la même manière que ce soit à droite ou à gauche. Elle n'hésite pas à tenter de trouver des angles impossibles que ce soit par des coups courts croisés ou en long de lignes. D'ailleurs, ses adversaires savent très bien que le risque est important si Bartoli commence à prendre la mesure de l'échange en montant petit à petit sur le terrain. Pour Aravane Rezaï, elle se base d'abord sur sa puissance pour se sortir des situations dangereuses. Mais quand elle recule de trop, elle peut facilement se faire déborder malgré toute sa bonne volonté.

Avantage : Bartoli

Le physique

Physiquement, les deux joueuses savent très bien qu'elles sont dépendantes de leur état de forme pour réussir de grandes prestations. Pour Marion Bartoli, sa force reste son activité sur un court de tennis. Elle est toujours en mouvements. Au moment d'attendre le service de son adversaire, il n'est pas rare de la voir sautiller et effectuer des frappes dans le vide. Sa technique de frappe l'oblige à se multiplier sur un terrain en réalisant un ou deux pas supplémentaires. Elle termine souvent ses matches fatiguée, mais sait que son physique est important pour réussir de grandes rencontres. Aravane Rezaï possède un jeu d'attaque de fond de court. Elle frappe très souvent à plat ses balles. Elle a un profil moderne des filles d'aujourd'hui qui se base d'abord sur un physique impressionnant. Et quand il n'est pas là, la Stéphanoise ne réussit pas à faire sans.

Avantage : Bartoli

Le mental

Ce sont deux combattantes. Sur le court, elles rentrent pour gagner. Et même si en 2011, Aravane Rezaï a d'abord dû se remettre d'une violente querelle de famille avec son père, aujourd'hui, la native de Saint-Etienne se remet peu à peu d'aplomb pour relancer sa carrière à 24 ans. Retombée à la 115ème place, Rezaï veut retrouver une place dans le top 20 comme en 2010. Marion Bartoli n'a jamais semblé aussi forte. A 27 ans, Super Marion ne souffre d'aucun complexe face aux meilleures joueuses du circuit. Elle ne lâche rien et compte bien refaire parler d'elle en 2012 comme elle l'avait fait en 2011 avec une belle demi-finale à Roland-Garros. Elle a clairement franchi un palier la saison dernière.

Avantage : Bartoli

Verdict

En ce début de saison, il est évident que Marion Bartoli a pris de l'avance comme numéro 1 française. En intégrant régulièrement le top 10, la Tricolore peut maintenant donner une nouvelle impulsion à sa carrière en tentant de concrétiser ses bonnes performances dans un tournoi du Grand Chelem. Quant à Aravane Rezaï, elle cherchera d'abord à retrouver la confiance et son jeu reviendra de lui-même.