Bréviaire à l'usage des aspirants au journalisme

-

Livres
60 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Ce livre est un guide à l’usage des lycéens qui veulent se faire une idée du journalisme. Il fourmille de conseils pratiques dans un langage simple et accessible.
Ils y trouveront une vue panoramique de la profession, c’est-à-dire de quoi se renseigner avant de se lancer dans le « monde merveilleux » du journalisme (rédactionnel, compétences, déontologie etc.)
Au-delà de la théorie, une analyse d’articles et de reportages leur donnera des clefs de compréhension pratiques.
Les lycéens y trouveront en outre de nombreux conseils ainsi que les adresses des écoles de journalisme.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 janvier 2008
Nombre de visites sur la page 6
EAN13 9782849240731
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0075 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème

Bréviaire à l’usage des aspirants au journalismeCollection « Manuel »
Michel Salzinnes, Les tests géographiques : reconnaître un territoire
par sa forme
Michel Salzinnes, Les tests orthographiques dans l’édition et le milieu
de l’écrit : méthode d’évaluation à l’usage des candidats correcteurs
© Éditions du Cygne, Paris, 2008
editionsducygne@club-internet.fr
www.editionsducygne.com
ISBN : 978-2-84924-073-1Maggy De Coster
Bréviaire à l’usage des aspirants au journalisme
Éditions du Cygnedu même auteur :
POÉSIES :
- Nuit d’assaut, Éd. Choucoune, 1981
- Ondes vives, Éd. Choucoune, 1987
- Rêves et folies, Éd. Saint Germain des Prés, 1994
- Mémoires inachevés d’une île moribonde, Éd. Nouvelle Pléiade, 1998
(Premier Prix de poésie de L’Académie Internationale « Il Convivio », Italie, 2003)
- La tramontane des soupirs ou le siège des marées, Éd. New Legend, 2002
(Diplôme avec mention et Médaille de Vermeil de L’Académie International de
Lutèce, Mars 2004, Paris)
- Un élan d’innocence, Éd. Spéciale, 2004
- Les vendanges vespérales, Éd. Silex/Nouvelles du Sud, Paris, 2005
(2ème Prix d’argent de : Art et Poésie de la Côte d’Azur, 2005 ; 3ème Prix Jean
Cocteau au Grand concours international de Poésie Richelieu pour un poème sur la
Paix, 2004 ; 4ème Prix de la chanson poétique au Grand concours international de Poésie
Richelieu, 2006)
- Petites histoires pour des nuits merveilleuses , Éd. Le manoir des poètes,
2004
- Anthologie du Manoir des Poètes-Le Chant des Villes, Éd. Dianoïa,
2006
- Comme une aubade, Éditions du Cygne, 2007
ESSAI :
- Analyse du discours de presse, Éd. Choucoune, 1996
- Le journalisme expliqué aux non-initiés, L’Harmattan, 2007
ROMAN :
- Le chant de Soledad, Éd. Rencontres Européennes, 2000 (Médaille
d’argent de l’Académie Internationale de Lutèce, Paris, février 2005). Réédité aux
Éditions du Cygne en 2007
BIOGRAPHIE :
- Germaine Loisy-lafaille ou la vie incroyable d’une comédienne, Éditions
du Cygne, 2008
AUTOBIOGRAPHIE :
- Itinéraire interrompu d’une jeune femme journaliste, Éd. des Écrivains, 1998
(Diplôme et Médaille de Vermeil de l’Académie Internationale de Lutèce, Paris 2006)Avant-propos
L’homme ne se baigne jamais deux fois dans le même fleuve.
Héraclite
Devenir journaliste relève aujourd’hui de la gageure. Avoir
une bonne plume ne suffit pas. De nouveaux jalons sont
posés, de nouvelles filières, de plus en plus pointues,
émergent sous la dictée des nouvelles technologies balayant les
comportements ou principes issus du passé. L’acquisition de
nouvelles connaissances s’impose. Aussi le niveau de
formation des journalistes augmente-t-il. Disons sans ambages que
le journalisme est un domaine professionnel vaste qui
réclame de plus en plus de performances, et dont les
spécialités sont légions.
La pluridisciplinarité demeure la clé de la réussite dans le
journalisme. La curiosité intellectuelle en est le fer de lance.
Ainsi un journaliste ne saurait évoluer en vase clos. Il doit
s’ouvrir au monde, confronter ses expériences avec celles de
ses confrères étrangers et c’est pour cela que l’Institut
Français de Presse pratique des échanges avec des
Universités étrangères en accueillant des étudiants et des
chercheurs venus de par le monde.
La lecture nourrit les esprit, donc pour devenir journaliste,
il est indispensable de s’initier à la lecture dès son plus jeune
âge. De ce fait, avoir l’esprit de synthèse se révèle un atout
majeur. Actuellement l’initiation à l’informatique pour un
5jeune est un jeu d’enfant, donc, force est de dire que ce serait
dommage de ne pas maîtriser le traitement de texte
(macintosh) avant de penser à s’inscrire dans une école de
journalisme. L’intérêt pour l’actualité nationale et
internationale est également de rigueur. Compte tenu du
développement exponentiel des moyens d’information, on
est vite submergé.
Bien évidemment, en passant par une école de
journalisme, on acquiert une formation journalistique complète,
c’est-à-dire qu’on est bien rôdé pour pouvoir allier théorie et
pratique. Cela signifie qu’on est apte à travailler dans
n’importe quel média : quotidien, magazine, agence, radio, Tv,
Internet... mais la réalité est tout autre.