Comment ça marche?
2 pages
Français
Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF

Description

Comment ça marche? Vainqueur de trois des quatre tournois du Grand Chelem (sauf de Roland-Garros où Roger Federer l'a éliminé en demi-finale) en 2011, Novak Djokovic a logiquement terminé numéro un mondial de l'ATP. Pourtant, c'est le 4 juillet, soit après son succès à Wimbledon et avant celui à l'US Open que le Serbe est devenu officiellement le meilleur tennisman de la planète. Pourquoi? Ceci s'explique en fait par la spécificité du classement ATP et WTA établi par chacune des deux institutions, masculine et féminine, du tennis professionnel mondial. Le classement technique est ainsi établi selon le barème des points distribués après chaque tournoi, selon la classification de celui-ci dans le calendrier. Avec, évidemment, les quatre Grands Chelems qui rapportent le plus de points : 2000 pour le vainqueur, 1200 pour le finaliste, 720 pour les deux demi-finalistes malheureux, 360 pour chacun des joueurs éliminés en quarts, et ainsi de suite (divisé par deux à chaque tour jusqu'en 32e de finale), un éliminé au troisième tour empochant dix points et un joueur issu des qualifications 25. Pour les Masters 1000, comme leur nom l'indique, le vainqueur obtient 1000 points, le finaliste 600, les deux demi-finalistes 360...

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 21 janvier 2012
Nombre de lectures 22
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Comment ça marche?

Vainqueur de trois des quatre tournois du Grand Chelem (sauf de Roland-Garros où Roger Federer l'a éliminé en demi-finale) en 2011, Novak Djokovic a logiquement terminé numéro un mondial de l'ATP. Pourtant, c'est le 4 juillet, soit après son succès à Wimbledon et avant celui à l'US Open que le Serbe est devenu officiellement le meilleur tennisman de la planète. Pourquoi? Ceci s'explique en fait par la spécificité du classement ATP et WTA établi par chacune des deux institutions, masculine et féminine, du tennis professionnel mondial. Le classement technique est ainsi établi selon le barème des points distribués après chaque tournoi, selon la classification de celui-ci dans le calendrier. Avec, évidemment, les quatre Grands Chelems qui rapportent le plus de points : 2000 pour le vainqueur, 1200 pour le finaliste, 720 pour les deux demi-finalistes malheureux, 360 pour chacun des joueurs éliminés en quarts, et ainsi de suite (divisé par deux à chaque tour jusqu'en 32e de finale), un éliminé au troisième tour empochant dix points et un joueur issu des qualifications 25. Pour les Masters 1000, comme leur nom l'indique, le vainqueur obtient 1000 points, le finaliste 600, les deux demi-finalistes 360... Le vainqueur du Masters de fin de saison, (ATP World Tour finals officiellement) de Londres est pour sa part crédité de 1500 points au maximum, selon un barème particulier comme dans les sports collectifs avec 200 points pour chaque victoire en poule, 400 en demi-finale et 500 pour la victoire finale. Viennent enfin les ATP 500 (500 points, 300, 180...) et 250 (250, 150, 90, ...) La Coupe Davis et l'épreuve olympique rapportent également des points (900 pour le champion olympique, 560 et 410 pour les deux autres médaillés, 625 au maximum en Coupe Davis). Le barème établi, l'ATP tient en compte les points pris dans chacun des quatre tournois du Grand Chelem, des 9 Masters 1000, et les 5 meilleurs résultats dans tous les autres tournois, soit dix-huit tournois au total (19 pour les huit participants aux World Tour finals), et sur les 52 dernières semaines. Le classement technique est en effet établi d'un anniversaire à l'autre, du 4 juillet 2010 au 4 juillet 2011 concernant Djokovic pour sa première semaine comme numéro mondial.

Un vrai casse-tête

Durant cette période, Djoko a en effet empoché plus de points que ses rivaux Nadal et Federer, et surtout que l'Espagnol, pour passer de la 2e place mondiale acquise en juillet... 2010 à la première, un an plus tard. Sa demifinale perdue contre Tomas Berdych, couplée à l'élimination en quarts de Federer à Londres, permet ainsi au Serbe de combler son retard de points sur le Suisse et de lui chiper sa deuxième place. Il enfonce le clou à l'US Open en éliminant Federer en demi-finales, perd en finale contre Nadal, mais les retrouvailles avec Federer aux finals de Londres se soldent par une défaite en deux sets en demi, ce qui lui coûte sa place de numéro 2. Son excellent début de saison 2011, dans la continuité de la victoire de la Serbie en Coupe Davis fin 2010 contre la France, lui permettra de décrocher le Graal : deux Grands Chelems à l'Open d'Australie et Wimbledon (plus l'US Open après le 4 juillet 2011), et quatre Masters 1000 (Indian Wells, Miami, Rome et Madrid), soit cinq victoires (Wimbledon et dans les Masters) face à Rafael Nadal, numéro 1 qui perdait ainsi des points précieux face à son adversaire direct. Et la fin de saison de rester au sommet, avec une nouvelle victoire sur Nadal en finale de l'US Open, une contre Murray aux Masters 1000 de Toronto, et malgré une décevante élimination en poules aux finales, pour un total ahurissant de 13 630 points. Le mécanisme est le même chez les femmes, le barème étant un peu différent : 2000 à 5 points en Grand Chelem, de 1000 à 5 pour les Premier Mandatory (4 tournois dans l'année à Indian Wells, Miami, Madrid et Pékin), de 900 à 1 pour les Premier 5 (cinq tournois à Dubai, Rome, Toronto, Cincinnati et Tokyo) et de 470 à 1 pour les onze Premier bouclant le calendrier. Le classement technique féminin prend lui 16 tournois en compte, soit les quatre du Grand Chelem, les quatre Premier Mandatory, les meilleurs résultats de deux Premier 5 pour les joueuses du top 20 et les points du Masters de fin de saison (organisé à Istanbul en 2011). Mais la WTA a elle un autre classement, the Race, calculé sur l'ensemble de l'année civile, du 1er janvier au 31 décembre. Un système qui existe depuis 2006, six ans après son instauration chez les hommes qui l'ont abandonné en 2009.