Gonalons "Je ne suis plus le petit jeune"

Gonalons "Je ne suis plus le petit jeune"

Livres
5 pages

Description

Gonalons "Je ne suis plus le petit jeune" Maxime, comment vis-tu ton nouveau statut de titulaire à l'Olympique Lyonnais ? C'est vrai qu'il y a eu le départ de "Toule" (Jérémy Toulalan) à Malaga. J'ai déjà eu l'occasion de dire que j'avais énormément progressé avec lui. Du coup, je me retrouve cette saison dans une position de "titulaire". Mais, dans ma tête, rien n'a changé : je dois toujours bosser au quotidien afin de rendre sur le terrain au coach la confiance qu'il me donne. Le fait que l'OL ait laissé partir Jean II Makoun l'hiver dernier puis Jérémy Toulalan cet été prouve que le club compte beaucoup sur toi ? Oui, peut-être. Et puis, aujourd'hui, le club se positionne davantage sur les jeunes et la formation, une nouvelle stratégie s'est mise en place. A nous, les jeunes, de montrer que nous avons le niveau. As-tu à un moment douté de tes capacités à devenir titulaire à Lyon ? Oui, on se pose bien sûr des questions. Depuis le début, c'était mon objectif, j'ai travaillé dans cette optique. Aujourd'hui, j'enchaîne les matches. A moi de faire en sorte que cela continue. Le football va parfois très vite : tu n'imaginais sans doute pas un tel destin quand Jérémy Toulalan avait en mars dernier prolongé son contrat avec l'OL jusqu'en 2015 ? Ça ne m'avait pas fait peur. J'ai continué à travailler et à progresser, je suis aujourd'hui récompensé de tous ces efforts.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 04 octobre 2011
Nombre de lectures 8
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Gonalons "Je ne suis plus le petit jeune"

Maxime, comment vis-tu ton nouveau statut de titulaire à l'Olympique Lyonnais ?

C'est vrai qu'il y a eu le départ de "Toule" (Jérémy Toulalan) à Malaga. J'ai déjà eu l'occasion de dire que j'avais énormément progressé avec lui. Du coup, je me retrouve cette saison dans une position de "titulaire". Mais, dans ma tête, rien n'a changé : je dois toujours bosser au quotidien afin de rendre sur le terrain au coach la confiance qu'il me donne.

Le fait que l'OL ait laissé partir Jean II Makoun l'hiver dernier puis Jérémy Toulalan cet été prouve que le club compte beaucoup sur toi ?

Oui, peut-être. Et puis, aujourd'hui, le club se positionne davantage sur les jeunes et la formation, une nouvelle stratégie s'est mise en place. A nous, les jeunes, de montrer que nous avons le niveau.

As-tu à un moment douté de tes capacités à devenir titulaire à Lyon ?

Oui, on se pose bien sûr des questions. Depuis le début, c'était mon objectif, j'ai travaillé dans cette optique. Aujourd'hui, j'enchaîne les matches. A moi de faire en sorte que cela continue.

Le football va parfois très vite : tu n'imaginais sans doute pas un tel destin quand Jérémy Toulalan avait en mars dernier prolongé son contrat avec l'OL jusqu'en 2015 ?

Ça ne m'avait pas fait peur. J'ai continué à travailler et à progresser, je suis aujourd'hui récompensé de tous ces efforts.

On se moment positionner l'autre deux offensives, rester l'on Je dois maintenant poursuivre le boulot tout au long des mois qui vont suivre.

Cet été, comment as-tu vécu le feuilleton autour de l'arrivée de N'Dinga ? As-tu craint pour ta place ?