L
2 pages
Français
Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats PDF et ZIP

Description

L'or, la valeur refuge Une hausse record La valeur du dollar baisse. Cela est dû à la politique de la Banque centrale américaine (Fed) qui a choisi d'affaiblir le billet vert. Explications... Le cours du dollar étant indexé sur celui de l'or (alors que les autres monnaies sont indexées sur le cours du dollar depuis les accords de Bretton Woods en 1944), le précieux métal prend aujourd'hui beaucoup de valeur. Ainsi, au cours de l'année 2010, le lingot a gagné près de 10.000e en 1 an, passant de 24.800e en janvier 2010 à presque 34.000e le 9 décembre. Et cette tendance ne faiblit pas depuis. Le lundi 2 mai, un nouveau record historique était atteint. Ce jour-là, les cours de l'or ont atteint un nouveau record, à près de 1.577,55 dollars l'once, sur le marché au comptant. Le même jour, un opérateur de marché livrait à l'AFP : « C'est lié à la même logique de flux que la semaine dernière : celle de l'argent facile. La Fed ne fait qu'imprimer des billets, comme d'autres banques dans le monde entier. La monnaie perd du pouvoir d'achat, donc l'or, c'est un actif qui permet de protéger le pouvoir d'achat sur de longues périodes ». Certains analystes prévoient déjà un dépassement du seuil historique des 1.600 dollars l'once avant la fin 2011. Fin mai, le cours s'était tout de même stabilisé autour de 1.500 dollars l'once (soit environ 1.000e les 31,10 g).

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 06 juin 2011
Nombre de lectures 25
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

L'or, la valeur refuge

Une hausse record

La valeur du dollar baisse. Cela est dû à la politique de la Banque centrale américaine (Fed) qui a choisi d'affaiblir le billet vert. Explications... Le cours du dollar étant indexé sur celui de l'or (alors que les autres monnaies sont indexées sur le cours du dollar depuis les accords de Bretton Woods en 1944), le précieux métal prend aujourd'hui beaucoup de valeur. Ainsi, au cours de l'année 2010, le lingot a gagné près de 10.000e en 1 an, passant de 24.800e en janvier 2010 à presque 34.000e le 9 décembre. Et cette tendance ne faiblit pas depuis.

Le lundi 2 mai, un nouveau record historique était atteint. Ce jour-là, les cours de l'or ont atteint un nouveau record, à près de 1.577,55 dollars l'once, sur le marché au comptant. Le même jour, un opérateur de marché livrait à l'AFP : « C'est lié à la même logique de flux que la semaine dernière : celle de l'argent facile. La Fed ne fait qu'imprimer des billets, comme d'autres banques dans le monde entier. La monnaie perd du pouvoir d'achat, donc l'or, c'est un actif qui permet de protéger le pouvoir d'achat sur de longues périodes ». Certains analystes prévoient déjà un dépassement du seuil historique des 1.600 dollars l'once avant la fin 2011. Fin mai, le cours s'était tout de même stabilisé autour de 1.500 dollars l'once (soit environ 1.000e les 31,10 g).

La Fed continue aujourd'hui de maintenir son taux directeur proche de zéro, et annonçait fin mai souhaiter conserver cette tendance jusqu'à la fin juin. Cette décision a pour conséquence une inflation du dollar aux États-Unis, et donc, encore, une poursuite de la montée de la valeur de l'or.

Métal rassurant...

Pour quelle conséquence concrètement ? Cette tendance accroît la valeur refuge de l'or. Face aux spéculations, aux aléas de la Bourse, aux événements internationaux (séisme, révolutions...) qui bousculent les marchés, le métal précieux a un potentiel rassurant. Les investisseurs ne font en effet plus confiance au dollar, qui a atteint début mai son plus bas niveau depuis fin 2009 face à l'euro. Les matières premières, en revanche, évitent la perte de valeur. Surtout, l'or prend énormément de valeur face aux tendances inflationnistes. Mieux que d'épargner intelligemment son argent, l'investissement dans l'or permet aujourd'hui d'en gagner !

Comment investir ?

La théorie étant acquise... se pose une question : comment les particuliers peuvent profiter de cette période rose pour le métal doré ? Première solution : tout simplement acheter des pièces d'or ou des lingotins en magasin. Comment et où ? Par exemple en vous rendant dans une agence spécialisée dans la vente et l'achat de l'or. Ce type de boutique, les numismates, fleurit actuellement. Parmi les différentes chaînes, il est ainsi possible de citer le réseau Le Comptoir national de l'or, par exemple. Ce type de commerce propose 2 services.

Le service d'achat d'or permet aux particuliers de se défaire de leurs objets en or (bijoux, or dentaire, pièces d'or, débris divers) au travers d'une expertise gratuite réalisée par un professionnel du secteur.

La vente d'or est un service permettant aux particuliers de réaliser des transactions sur l'or investissement, notamment les pièces d'or, les lingots d'or, et plus récemment les lingotins en or (lingots d'or de plus petites tailles - jusqu'à 50 g seulement), sur la base des cours officiels de Bourse.

Aujourd'hui, la bonne affaire se situe donc au niveau de la 2ème offre de ce magasin. Mais une fois l'or acquis, il faut le garder en lieu sûr. Se pose alors la question d'un coffrefort, souvent loué, mais aussi la question de l'assurance... L'achat d'or physique, certes extrêmement rassurant du point de vue de la valeur brute de l'objet, reste ainsi assez contraignant pour ceux qui ne disposeraient pas d'un dispositif de sécurité suffisant.

Tout en restant fidèles au principe de l'achat d'or physique, certains sites Internet numismates comme Au Coffre.com proposent aux particuliers d'acheter de l'or... qu'ils conservent dans leurs coffres. Le principe ? L'internaute crée son profil et crédite son compte. Une fois membre, il consulte la disponibilité des pièces, puis passe ses ordres d'achat et de revente par téléphone ou sur le Web. Chaque pièce bénéficie d'un certificat d'origine et est photographiée en détail. Les pièces sont ensuite conservées dans des coffres bancaires, souvent à l'étranger.

L'or papier

Ces solutions ne vous attirent pas ? Le moyen le plus commun et probablement le moins contraignant d'investir dans l'or se fait... directement auprès de votre banque ! Il ne s'agit plus d'or physique mais d'or investissement au sens abstrait du terme. On parle aussi d'or papier. La solution la moins risquée est le certificat or. Les banques, qui émettent ces certificats, conservent l'or à votre nom.

Parmi les autres formules, l'une d'elles s'avère peu difficile d'accès pour un particulier mais elle est par nature spéculative : les fonds de placement (FCP) orientés sur l'or. Ces fonds de placement collectifs investissent dans des entreprises d'exploitation minière. Cette opportunité est par nature bien plus instable que le certificat or puisque l'évolution du FCP ne se fait pas seulement en fonction de l'évolution du cours de l'or mais aussi en fonction de la santé financière de la compagnie.

À savoir : votre banquier risque de prendre une commission ou des frais de gestion sur votre investissement, d'environ 1 à 3%.