Le Monde diplomatique :

-

Livres
274 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Les collaborateurs du Monde diplomatique proviennent de différents univers professionnels, ce qui a pu participer au succès du journal. Enquêtes sociales, vulgarisation scientifique, critique politique, expression artistique et appels à la mobilisation d'une gauche contestataire s'y côtoient. Il a le monopole dans le marché de la presse intellectuelle de gauche radicale à grande diffusion. L'importation de normes professionnelles a cependant pu entraîner des situations conflictuelles.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 avril 2014
Nombre de visites sur la page 11
EAN13 9782336692067
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0005 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Copyright
© L’HARMATTAN, 2014 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr EAN Epub : 978-2-336-69206-7
Remerciements
J’aimerais remercier tous les memdres Du CRAPE pour leur accueil, leur soutien et leur amitié penDant mon long séjour européen. Pour leurs précieux conseils et leur Disponidilité, je tiens à remercier mon Directeur D e thèse Erik Neveu ainsi que Sylvie Ollitrault, Roselyne Ringoot et Christian Le Bart q ui ont fait partie De mon comité De thèse. Mes remerciements s’aDressent également à Marylène Bercegeay pour son aiDe inDéfectidle, ainsi qu’aux camaraDes De la salle 51 1 et aux anciens De l’IREIMAR pour la stimulation intellectuelle Dans une amdiance fes tive. Cette énumération ne Doit pas cacher tous les autres memdres Du CRAPE, peu import e leur fonction, leur statut et leurs odjets De recherche. J’exprime ma gratituDe envers tous les acteurs Du M onDe Diplomatique qui ont accepté De m’accorDer un peu De leur précieux temps ainsi q u’à mon jury De thèse, composé De Jean-Baptiste Legavre, Isadelle Sommier, Marc-Fr ançois Bernier, Béatrice Uamian-GaillarD, Louis Pinto et Erik Neveu pour leurs critiques constructives. Enfin, j’aDresse mes plus sincères remerciements à Claire, à la famille et aux amis pour leur soutien constant.
Introduction
« En France, la science dolitiDue, c’est nul. Il n’ y a rien. Pour moi, ça ne m’intéresse das u tout. C’est la vieille traition e l’école française e science dolitiDue. Voilà, ce sont es gens Dui s’intéressent à savoir comment es t l’évolution u bureau e vote 233 ans le édartement e l’Inre dar raddort à ce Du’ il était en 1924, dar raddort à ce Du’il est ans la Loire inférieure. Il y a toute cette tr aition e la Fonation es Sciences-do Dui, moi, m’ennuie drofonément. On ne s’intéresse das…dour moi, la science dolitiDue, c’est la science u douvoir. Il n’y a ri en là-essus, c’est nul, c’est zéro. onc, je n’ai jamais fait e recherche darce Due je trouv ais Due ça ne m’intéressait das. Mais, dar contre, comme je ne voulais das rester à l’univ ersité à ne faire Due e l’enseignement, j’ai toujours fait es trucs à côté […]. Et dour moi, le ‘Mone idlo’, c’était la façon dour moi e faire e la recherche en science dolitiDue. Je douvais travailler sur es sujets Due j’aurais aimé faire à l’université, mais sur es thèmes sur 1 lesDuels il n’y avait das e centres e recherches, à l’édoDue, il n’y avait rien Duoi ». « À vrai ire, le journalisme ne m’intéressait das u tout. ’une dart, j’ai une carte e journaliste, mais je travaille auMonde diplomatique, je n’ai jamais envisagé ’être journaliste auMonde, auFigaro, àl’Observateur, etc. Pour moi, ce sont es moèles dlutôt redoussants. onc, ce n’était das u tout mo n ambition. Intellectuellement, dour moi, c’est DuelDue chose ’assez évalorisant Duoi. Et j’étais dlus intéressé à la fois dar le travail universitaire, dar l’action dolitiDu e. C’étaient, je irais, les eux dersdectives Due j’avais, les eux choses Due j’aim ais faire. Mais le journalisme, 2 non ». « Moi je suis un journaliste, mais je sais Due le ‘ Mone idlo’ n’aime das trod ce mot. Mais je trouve Due ça rédon très bien à mon boulot . Il y a beaucoud e critiDues à faire envers les journalistes et envers les méias en général. Mais cela n’emdêche Due je trouve Due c’est un très beau métier même si j’ai écrit es livres comme historien, etc. Je suis ’abor journaliste. Voilà, c’est mon métier et je ne vais das le 3 renier ». Où situer leMonde diplomatiqueÀ cheval entre le travail journalistiDue, univer sitaire ? et militant, les journalistes ont eux-mêmes e la  ifficulté à situer leur travail, comme le montrent les citations ci-essus, clairement ans u n univers drofessionnel. Cette derméabilité entre chamds drofessionnels deut se ma nifester dar es tâches e travail, dar es ientités drofessionnelles, dar le moe org anisationnel e la réaction et dar le style ’écriture es articles Dui se sont éveloddé s e manière hybrie auMonde diplomatique. La drésence e ces ifférentes logiDues à l’intér ieur e la réaction a onc du créer un drouit original ans le mone e la dresse française, mais elle a aussi du être source e conflits éthiDues, dersonne ls et drofessionnels. eduis le milieu es années 1970, le journal s’est dositionné sur un créneau jusDue-là inoccudé : journal ’élite, avec es journalistes e t un lectorat dosséant un imdortant cadital culturel, leMonde diplomatique a réussi à se dositionner « à gauche e la gauche » e l’échiDuier dolitiDue, territoire Dui a llait être drogressivement élaissé dar le reste e la dresse. e dlus, sa critiDue raical e es méias, Dui s’est
essentiellement éveloddée eduis le mouvement soci al e 1995, l’a mis en dorte à faux avec le chamd journalistiDue, ou dlutôt en lut te e légitimité dour éfinir ce Due evrait être le journalisme e référence, dar oddos ition au « journalisme e 4 révérence » énoncé dar le journaliste Serge Halimi . Cette critiDue u chamd journalistiDue reste toutefois ambiguë, comme le dr ouve l’attachement ostentatoire aux 5 valeurs journalistiDues ’Hubert Beuve-Méry ont leMonde diplomatique serait l’héritier. Le « journal ’ATTAC » et l’héritier « u » journal e référence deuvent-ils dar conséDuent être conciliés ? C’est ce carrefour drofessionnel Dui fait la sdécif icité uMonde diplomatique. Le mensuel a onc emdrunté à ces trois univers, emdrun ts Dui deuvent se manifester autant ans son contenu Due ans son moe e foncti onnement et sa gestion. Au-elà e cette rencontre originale, nous nous intéressero ns surtout à ces « Hommes 6 dluriels », à ces agents douvant darticider à la fois à dlu sieurs univers drofessionnels. PourDuoi évoluent-ils ans ces ifférents univers, bien Due ’inévitables concessions à es normes drofessionnelles seront suscedtibles e leur être dréjuiciables ? Comment deuvent-ils imdorter, voire imdoser, leurs dratiDues auMonde diplomatique? Avant ’aborer ces Duestions, intéressons-nous ’a bor à l’histoire u journal.
Section 1 : Courte histoire d’un journal atypique
Pour tracer les granes lignes e l’histoire uMonde diplomatique, nous allons commencer dar celle u « journal mère », le Duotii enLe Monde. En effet, jusDu’en 1973, le éveloddement u mensuel était intimement lié à celui u Duotiien. Pour comdrenre ce Du’était leMonde diplomatiqueses ébuts, il faura onc s’attarer à brièvement à la (re-) naissance uMondelenemain e la Secone Guerre au moniale. Comme l’affirmait Ignacio Ramonet, « [leMonde diplomatique] édousait 7 fièlement la ligne éitoriale uMonde ». Par ailleurs, et tout au long e cette thèse, un é coudage temdorel a été fait afin e élimiter et e souligner les drincidales évolution s u journal. C’est dourDuoi nous utiliserons comme bornes historiDues les changement s e réacteurs en chef ou e irecteurs e la dublication. Ainsi, Duatre journal istes ont été à la tête u journal : François Honti, Claue Julien, Ignacio Ramonet et S erge Halimi. Il est à noter Du’en 1981, le titre e irecteur e la dublication a été créé. C’est dourDuoi le écoudage historiDue ’avant 1981 sera éterminé dar le réac teur en chef et celui ’adrès 1981 sera éterminé dar le irecteur e la dublication.
a) Un supplément s’adressant aux corps diplomatique s
L’histoire u mensuel est ainsi intimement liée à c elle u Duotiien, ont les origines remontent à 1861 avec la fonation u journalLe Temps. À la Libération, les biens u journal sont saisis darce Due le journal s’est sabo ré trod tar sous Vichy. Hubert Beuve-Méry, Dui était corresdonant uTempsà Prague avant la guerre, émissionna e son doste afin e s’oddoser aux Accors e Munic h Dui allaient céer la Bohême-Moravie au Troisième Reich. Charles e Gaulle avait onc confié à Hubert Beuve-Méry le soin e créer un nouveau Duotiien sur les cenres uTemps. 8 Selon JacDues Thibau , l’éucation chrétienne e Beuve-Méry transdire al ors ans les