Les bibliothèques congolaises : état des lieux

-

Livres
311 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Cet ouvrage fait le bilan de la situation des bibliothèques en République démocratique du Congo. Il présente l'état des lieux des bibliothèques de lecture publique et bibliothèques privées, des bibliothèques scolaires, des bibliothèques universitaires et de la Bibliothèque Nationale. Il fait le bilan sur l'environnement des bibliothèques, la conservation des fonds. Il aborde le statut , la formation et le profil du bibliothécaire congolais.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 septembre 2007
Nombre de lectures 461
EAN13 9782296178755
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème

Achevé d’imprimer par Corlet Numérique - 14110 Condé-sur-Noireau
N° d’Imprimeur : 48888 - Dépôt légal : mars 2008 - Imprimé en FranceLes Bibliothèques congolaises:
état des lieuxTabledesmatières
Présentationdesauteurs.............................................................................. 9
Sigles.........................................................................................................15
INTRODUCTION..................................................................................23
Préface
JacquesHELLEMANS...........................................................25
Etsionparlaitdeslecteurs ?
ChristopheCASSIAU-HAURIE.............................................27
ContributiondelaFranceaudéveloppementdelalecturepubliqueen
RépubliqueDémocratiqueduCongo
YvesJUAN.............................................................................31
ÉTATDESLIEUXDESBIBLIOTHEQUESDELECTURE
PUBLIQUE.............................................................................................35
LePositionnementdesbibliothèquescongolaises
HenryMUZILALabelKakes.................................................37
Lecturepour tous(1987-1990):expériencecongolaisedelecture
publique
FulgenceKABEYAPutudianga,AndréNKOPOBobiki &
JeanColbertBONBANGIBo-Louka......................................41
LesBibliothèquesenfantinesdeKinshasa.LaBibliothèqueJeunesse
deMikondoetlaBibliothèqueenfantineKaribunideBumbu
EstrellaSENDRA,RégineLUSAMBAMuteba&
JoséphineLIMBAKAAnyanganya........................................59
LaBibliothèqueduCentreVictoriaDiezdeKikwit
LondresMADIOKO................................................................65
LesBibliothèquesdesAlliancesfranco-congolaises
ChristopheMVUMBI&PontienMUTOMBOMpoyi...........69
LesBibliothèquesdeshôpitauxdeKinshasa(octobre 2004-février 2005)
DésiréDidierTENGENEZABaguma &
BenjaminMUTOMBOKantembele.......................................73
LesBibliothèquesetl’informationscientifiqueàBukavu
CélestinKALULUBafunyembaka.........................................83
LesBibliothèquesduBas-Congo
SimonBWETUSIWA&JacquesPINDIKianzimbu.............87LesBibliothèquescongolaises:étatdeslieux
ÉTATDESLIEUXDESBIBLIOTHÈQUESSCOLAIRES
DUPAYS.................................................................................................95
LesBibliothèquesscolairesdeLubumbashi
AlphonseTSHIBINDIKandolo..............................................97
LesBibliothèquesscolairesdeKinshasa
JoséphineLIMBAKAAnyanganya,VincentLUKOJI
Mvunza&OmerMUSEMEMpiaKongo..............................99
ÉTATDESLIEUXDELABIBLIOTHÈQUENATIONALE
DUCONGOETDELACONSERVATIONDESFONDS
ANCIENS..............................................................................................105
LaBibliothèquenationaleduCongoauKatangaetlaBibliothèquedu
MuséenationaldeLubumbashi
JacquelineKALUMBA.........................................................107
LesBibliothèquesduKasaïoccidental
DéoMPATAYaboShibala...................................................119
LesFondsjuridiquesdesbibliothèquesdeKinshasa
NicolasBAFWAKOKO-KoMusong’Muadi.......................123
LaConservationdeladocumentationjudiciaire danslesCours,
tribunauxetparquetsdeKinshasa
JovinLAKENUKUALungula&JeffMPOYITshimanga127
LaBibliothèqueduCentredeRechercheenSciencesHumainesetla
bibliothèquedel’Institut nationald’étudesetderecherches
agronomiques
StéphaneKABAMBATshilombo.........................................131
STATUTDUBIBLIOTHÉCAIRE(MÉTIERS,CORPSET
GRADES)..............................................................................................135
LeStatutdubibliothécairedansl’enseignementsupérieuret
universitaireàKinshasa
AntoineDIBUPanu,JustinMASENSMukis.......................137
&DésiréDidierTENGENEZA..............................................................137
LeProfildesbibliothécairesdel’UniversitédeKinshasa
MarcelLUTUMBANkuela..................................................141
BilanetimpactdesConférencesnationalesdesBibliothèqueset
Centresdedocumentation(1990et1993)
PaulTETEWersey&EdmondDIMWEKAKinkela...........145
LaFormationenbibliothéconomieen RépubliqueDémocratiquedu
Congo
JustinMASENSMukis&EdmondDIMWEKAKinkela....159LesBibliothèquescongolaises:étatdeslieux
ÉTATDESLIEUXDESBIBLIOTHÈQUESUNIVERSITAIRES
ETD'ENSEIGNEMENTSUPERIEUR.............................................181
LesBibliothèques universitairescongolaises:perspectiveshistoriques
JosephKALALAMukoma...................................................183
LesBibliothèques universitairesdeLubumbashi
NarcisseKALENGANumbi.................................................191
LesBibliothèques universitairesdeKisangani
ÉricJoséLUNGANGAKabishi...........................................199
LesBibliothèquesdel’UniversitédeKinshasa
EugèneZIAKWAUBuna,DorothéeMakwanza,Moïse
ISE-BIRAMitandi&LéonKONGOLOLumamba.............205
LeRéseaudesbibliothèquesdel’UniversitédeKinshasa
HubertMWEMBIEBengataMbata......................................225
LesBibliothèquesdesInstitutsSupérieursTechniquesdeKinshasa
JeanBoscoADIATEMfum’Ekong,PyrrhaLUTONADIO
LufumaNzau,SolangeNGONDOAkanaKabamba &
GuyKABAMBAM.K..........................................................231
ÉTATDESLIEUXDESBIBLIOTHÈQUESPRIVÉES..................239
LeTraitementdulivreàlabibliothèquedel’Institutdephilosophie
SaintPierreCanisiusdeKimwenza(1954-2005)
HervéNoëlKANZIAMA......................................................241
LaBibliothèquedel’UniversitélibredeKinshasa
ChristopheTUMBANgalamulume......................................249
LesBibliothèquesdesInstitutsd’enseignementsupérieurde
confessioncatholique
MacaireMVULANgyemur..................................................255
LaBibliothèqueKaribuni:saspécificitédanslaformation
AnnadeEGUIA....................................................................269
L’ENVIRONNEMENTDESBIBLIOTHÈQUES:ÉDITION,
LIBRAIRIEETTECHNOLOGIEDEL’INFORMATIONET
DELACOMMUNICATION..............................................................275
L’Apportdelacoopérationinternationaledansledéveloppementdes
bibliothèquescongolaises
BobBOBUTAKABateko.....................................................277
LesBibliothèques universitairesdeKinshasaetlesTechnologiesde
l’InformationetdelaCommunication
SolangeMAVUNGU............................................................283LesBibliothèquescongolaises:étatdeslieux
LaProductiondulivreàKinshasaetsonimpactsurla vieculturelle
(2001-2004)
BertinMAKOLOMuswaswa...............................................297Présentationdesauteurs
A
JeanBoscoADIATEMfum’Ekong,bibliothécaireàl’Institut
SupérieurdesTechniques AppliquéesdeKinshasa
B
NicolasBAFWAKOKO-KoMusong’Muadi,bibliothécaireet
chefduDépartement«Études,BibliothèqueetDocumentation»
àl’AcadémiedePolicedeKinshasa
BobBOBUTAKABateko,responsableduCentrede
documentationdelaBanquemondialeetchefdes travaux à
l’InstitutsupérieurdeStatistiqueetàl’UniversitédeKinshasa
JeanColbertBONGANGIBo-Louka,bibliothécaireen
chefadjointàl’UniversitéPédagogiquedeKinshasa
SimonBWETUSIWA,directeurprovincialdel’antennedela
BibliothèquenationaledeMatadi
C
ChristopheCASSIAU-HAURIE,responsableduprojet«Appuià
ladocumentationenRDC»auseindelaBibliothèquenationale
duCongo(2000– 2005)
D
AntoineDIBUPanu,bibliothécaireprincipalduCentre
interdisciplinairepourledéveloppementetl’éducation
permanenteetenseignantaudépartementdesScienceset
Techniquesdocumentairesdel’InstitutSupérieurdeStatistique
deKinshasa
EdmondDIMWEKAKinkela,chargédemissionàla
DocumentationetRecherchedel’InformationScientifiqueet
Technique
E
AnnadeEGUIA,BibliothécaireàlaBibliothèqueKaribuni
(Kinshasa)
9LesBibliothèquescongolaises:étatdeslieux
H
JacquesHELLEMANS,PremierAttachéàlaBibliothèquedes
Scienceshumainesdel’UniversitélibredeBruxelles,Secrétaire
généraldel’AssociationInternationaledeBibliologie,
I
e MoïseISE-BIRAMitandi,bibliothécairede 2 classeà
l’UniversitédeKinshasa
J
YvesJUAN,attachécultureldel’AmbassadedeFranceenRDC
K
GuyKABAMBA,assistantàl’InstitutSupérieurPédagogiquede
laGombedeKinshasa
StéphaneKABAMBATshilombo,bibliothécaireauCentrede
RecherchesenScienceshumainesdeKinshasa
FulgenceKABEYAPutudianga,responsabledelabibliothèque
duCentreculturelfrançaisetenseignantàl’InstitutSupérieurde
Statistiqueetàl’UniversitédeKinshasa
JosephKALALAMukoma,bibliothécaireenchef-adjoint,
enseignantaudépartementdesSciencesetTechniques
documentairesdelafacultédesLettresetScienceshumainesde
l’UniversitédeKinshasaetdel’InstitutSupérieurdeStatistique
deKinshasa
NarcisseKALENGANumbi,bibliothécaireàlaBibliothèque
centraledel’UniversitédeLubumbashi
e CélestinKALULUBafunyembaka,bibliothécairede 2 classeà
l’InstitutsupérieurpédagogiquedeBukavu
JacquelineKALUMBA,bibliothécaireauMuséedeLubumbashi
HervéNoëlKANZIAMA,Étudiantencommunicationssociales,
auxFacultéscatholiquesdeKinshasa
LéonKONGOLOLumamba,bibliothécaireprincipalà
l’UniversitédeKinshasa
L
e JovinLAKENUKUALungula,bibliothécairede 2 classeà
l’InstitutNationaldesArtsdeKinshasaetdocumentalisteau
ServicededocumentationetétudesduMinistèredelaJustice
10Présentationdesauteurs
JoséphineLIMBAKAAnyanganya,bibliothécaireprincipalà
l’AcadémiedesBeaux-ArtsdeKinshasa
PyrrhaLUTONADIOLufumaNzau,bibliothécaireàl’Institut
SupérieurduCommercedeKinshasa
VincentLUKOJIMvunza,directeurduCentrede
DéveloppementdesBibliothèquesScolairesetSpécialiséesde
Kinshasa
ÉricJoséLUNGANGAKabishi,bibliothécaireprincipalet
directeurdesbibliothèquesdel’UniversitédeKisangani
RégineLUSAMBAMuteba,responsabledelabibliothèque
jeunessedeMikondodeKinshasa
MarcelLUTUMBANkuela,bibliothécaireprincipalet
chercheur-enseignantaudépartementdesSciences etTechniques
documentairesdelafacultédesLettresetScienceshumainesde
l’UniversitédeKinshasa
M
LondresMADIOKO,responsabledelabibliothèqueVictoria
DiezdeKikwit
BertinMAKOLOMuswaswa,professeurordinaireàl’Université
deKinshasa,directeurdesÉditions universitairesafricaineset
présidentdel’AssociationNationaledesÉditeurs etDiffuseurs
duLivre
JustinMASENSMukis,directeurduCentredeDocumentationet
Recherchedel’InformationScientifiqueetTechnique
DorothéeMAKWANZAMbishiAmbele,bibliothécaireenchef
del’UniversitédeKinshasaetenseignanteaudépartementdes
SciencesetTechniquesdocumentairesdelafacultédesLettres
etScienceshumaines del’UniversitédeKinshasa
SolangeMAVUNGU,assistanteàlafacultédesCommunications
socialesdesFacultéscatholiquesdeKinshasa
e JeffMPOYITshimanga,bibliothécairede 2 classeàl’Université
deKinshasa
OmerMUSEMEMpiaKongo,bibliothécaireàl’InstitutSalongo
SuddeKinshasa
BenjaminMUTOMBOKantembele,bibliothécaireau
ProgrammenationaldeluttecontrelepaludismeduMinistèrede
laSantéPublique
11LesBibliothèquescongolaises:étatdeslieux
e PontienMUTOMBOMpoyi,bibliothécairede 2 classeà
l’UniversitédeKinshasa
HenryMUZILALabelKakes,bibliothécaireenchef àl’Institut
facultairedesSciencesdel’Informationetdela Communication
deKinshasa
MacaireMVULANgyemur,bibliothécaireauxFacultés
catholiquesdeKinshasa
ChristopheMVUMBI,secrétaireexécutifadjointdesAlliances
franco-congolaisesdeKinshasa
HubertMWEMBIEBangataMbata,responsabledela
bibliothèquefacultairedeMédecinedel’UniversitédeKinshasa
N
SolangeNGONDOAkanaKabamba,bibliothécairedel’Institut
SupérieurdesArtsetMétiersdeKinshasa
AndréNKOPOBobiki,CoordinateurduréseauLecturepour
tousdeKinshasa
P
JacquesPINDIKianzimbu,bibliothécaireprincipalàl’Institut
supérieurpédagogiquedeMbanza-Ngungu
S
EstrellaSENDRA,responsabledelabibliothèqueenfantine
KaribunideKinshasa
T

DésiréDidierTENGENEZABaguma,bibliothécaireenchefadjointàl’InstitutSupérieurPédagogiqueetTechniquede
Kinshasaetprésidentnationaldel’ABADOM

PaulTETEWersey,bibliothécaireenchef-adjoint,chercheurenseignant audépartementdesSciencesetTechniques
documentairesdelafacultédesLettresetScienceshumainesde
l’UniversitédeKinshasaetdirecteurdelaMédiathèque
francophonedelaFunadeKinshasa
AlphonseTSHIBINDIKandolo,bibliothécaire-documentalisteà
l’Alliancefranco-congolaisedeLubumbashi
12Présentationdesauteurs
e ChristopheTUMBANgalamulume,bibliothécairede 2 classeau
CentreInterdisciplinairepourleDéveloppementet l’Éducation
PermanentedeKinshasa
Y
DéoMPATAYaboShibala,directeurprovincialdela
BibliothèquenationaleduCongoàKananga
Z
EugèneZIAKWAUBuna,responsabledelabibliothèque
facultairedesSciencesagronomiquesdel’Universitéde
Kinshasa
13Sigles
A
ABA:Académiedesbeaux-arts
ABADOM:AssociationCongolaisedesBibliothécaires,
Archivistes,DocumentalistesetMuséologues
ABC:Alliancebelgo-congolaise
ABES:AfricanBureauforEducationalSciences
ACCT:AgencedeCoopérationCulturelleetTechnique
ACS:Associationducorpsscientifique
AFC:Associationfrançaisedecriminologie
AFNOR:Associationfrançaisedenormalisation
AFRACO:Alliancefranco-congolaise
AIDBA:Associationinternationalepourledéveloppementdes
bibliothèques,deladocumentationetdesarchivesenAfrique
ANEDIL:AssociationNationaledesÉditeursduLivre
APUKIN:AssociationdesProfesseursdel’Universitéde
Kinshasa
ASAMUL:AssociationdesAnciensetAmisdel’Universitéde
Lubumbashi
AUDECAM:AssociationUniversitairepourleDéveloppement,
l’ÉducationetlaCommunicationenAfriqueetdansleMonde
AUF:AfricanUnificationFront
AUPELF:AssociationdesUniversitésPartiellementou
EntièrementdeLangueFrançaise
B
B1:Bibliothécairedepremièreclasse
B2:Bibliothécairededeuxièmeclasse
BALS:BachelorofArtsinLibraryScience
BC:BibliothécaireenChef
BCA:BibliothécaireenChefAdjoint
BIDIA:Bibliothèquepourledéveloppementintégralde
l’Afrique
BERPS:Bureaud’ÉtudesetdeRecherchepourlaPromotionde
laSanté
BNC:BibliothèquenationaleduCongo(anciennementBNZ)
BNF:BibliothèquenationaledeFrance
BNZ:BibliothèquenationaleduZaïreLesBibliothèquescongolaises:étatdeslieux
BUC:Bibliothèque universitairecentrale
BUK:BibliothèqueUrbainedeKinshasa
BUL:Bibliothèquesdel’UniversitédeLubumbashi
C
CADICEC:Centrechrétiend'actionpourdirigeantsetcadres
d'entreprise
CADIST:Centresd’acquisitionetdediffusiondel’information
scientifiqueettechnique
CBU:Contrôlebibliographique universel
CCB:CentreculturelBoboto
CDBS:CentredeDéveloppementdesBibliothèquesscolaireset
spécialisées
CDD:classificationdécimaleDewey
CEC/LisangaàMatadi:Coopérationpourl’Éducationetla
Culture
CECFOR:Centrecongolaisdeculture,deformationetde
développement
CECMI:Centred’EncadrementsociocultureldeMikondo
CEDESURK:Centrededocumentationdel’enseignement
supérieur, universitaireetdelarecherchedeKinshasa
CEDI:Centred’EditionetdeDiffusion
CEPAS:Centred’Étudespourl’Actionsociale
CERA:Centred’étudesdesreligionsafricaines
CERDAS:CentrepourlacoordinationdelaRechercheetdela
DocumentationSciencesSociales
CETA:Centred’entraînementdes troupesaéroportées
CFP:Centredeformationprofessionnelle
CIAM:Centred’Informationetd’Animationmissionnaire
MissionnairesCICM:MissionnairesduCœurImmaculéde
Marie
CIDEP:CentreInterdisciplinairepourleDéveloppementet
l’EducationPermanente
CIUF :ConseilinteruniversitairedelaCommunautéfrançaisede
Belgique
CLAC:CentresdeLecturesd’ActionCulturelle
CNONGD:ConseilnationaldesONGdedéveloppement
16Sigles
CNPP:CentreNeuropsychopathologiquedeMont-Ambaà
Kinshasa
CPS:Centredepromotionsociale
CRENK:CentrederecherchenucléairedeKinshasa
CRESH:CentrederechercheenScienceshumaines
CRIDE:Centreinteruniversitairepourledéveloppementet
l’éducation
CRP:CentredeRecherchePédagogique
CUD:Commission universitaireaudéveloppement
CUK:Cliniques universitairesdeKinshasa
D
DEA:Diplômed’Étudesapprofondies
DEO:Diversificationdel’Économiedel’Ouest-Canada
DIA:AgencedeDocumentationetd’Informationafricaines
DLS:diplômeenbibliothéconomieduDepartmentofLibrary
Studiesd’Ibadan
E
ENDA:Écolenationaled’Administration
ENSB:Écolenationalesupérieuredebibliothécaires
(aujourd’huiENSSIB:ÉcoleNationaleSupérieuredesSciences
del’InformationetdesBibliothèques)
ENSSIB:ÉcoleNationaleSupérieuredesSciencesde
l’InformationetdesBibliothèques
EPSP:Ministèredel'Enseignementprimaire,secondaireet
professionnel
ERAIFT:Écolerégionalepost-universitaired'aménagementet
degestionintégrésdesforêtsetterritoires tropicaux
ESAD:ÉcolesupérieuredesartsdécoratifsdeStrasbourg
ESU:Ministèredel’Enseignementsupérieuretuniversitaire
EUA:ÉditionsUniversitairesAfricaines
F
FAO:FoodandAgricultureOrganizationof theUnitedNations
FARDC:ForcesarméesdelaRépubliquedémocratiquedu
Congo
17LesBibliothèquescongolaises:étatdeslieux
FASE:Facultéd’administrationdesaffairesetdesSciences
économiques
FC:Franccongolais
FCK:FacultéscatholiquesdeKinshasa
FIAB/IFLA:FédérationInternationaledesAssociationsde
Bibliothécaires
FORED:Associationformationetéducationpourle
développement
FPCK:FacultédephilosophieSaintPierreCanisiusde
Kimwenza
I
IBTP:InstitutduBâtimentetdes travauxpublics
IEDES: Institutd’étudesdedéveloppementsocial
IFASIC:InstitutFacultairedesSciencedel’Informationetdela
Communication
IFES:FondationinternationalepourlesSystèmesélectoraux
IFA: Institutfacultaired’agronomiedeYangambi
IFLA/FIAB:InternationalFederationofLibraryAssociations
andInstitutions
IMNZ:InstitutdesMuséesnationauxduZaïre
INA: Institutnationaldesarts
INABDO:Institutnationald’archivistique,bibliothéconomieet
documentation
INERA: Institutnationald’étudesetderecherches
agronomiques
INMC:InstitutdesmuséesnationauxduCongo
IRES:InstitutdeRecherchesÉconomiquesetSociales
ISAM:Institutsupérieurdesartset métiers
ISBN:InternationalStandardBookNumber
ISC: InstitutSupérieurdeCommerce
ISC/Matadi:InstitutSupérieurdeCommerceàMatadi
ISDR:Institutsupérieurdedéveloppementrural
ISDRBukavu:Institutsupérieurdedéveloppementruralà
Bukavu
ISO: InternationalOrganisationforStandarization
ISP: InstitutsupérieurpédagogiquedeBukavu
18Sigles
ISP/GombéouISP/G: Institutsupérieurpédagogiquedela
Gombe
ISP/Kananga: Institut SupérieurPédagogiqueduKananga
ISPT:Institutsupérieurpédagogiqueettechnique
ISTM:l’InstitutSupérieurdeTechniquesMédicales
ISTP:Institutsupérieurde théologieetdephilosophiede
Kinshasa
ISS: InstitutSupérieurdeStatistique
ISS/Kin: InstitutSupérieurdeStatistiquedeKinshasa
ISSI:InstitutsupérieurensciencesInfirmières
ISSN:InternationalStandardSerialNumber
ISSR:InstitutSupérieurdesSciencesreligieuses
ISTA:Institutsupérieurde techniquesappliquées
ISTA/Ndolo: Institutsupérieurde techniquesappliquéesde
Ndolo
ISTI:InstitutdesSciencesetTechniquesdel’Information
ISTM:InstitutdesSciencesetTechniquesMédicales
ISTM/Kananga: InstitutdesSciencesetTechniquesMédicales
auKananga
ISTM:InstitutSupérieurdesTechniquesmédicales
IUDSE: Institutd’enseignementsupérieuretuniversitairede
Kinshasa
K
KUL:KatholiekeUniversiteitLeuven
M
MALS:MasterofArtsinLibraryScience
MAP:Mandatd’arrêtprovisoire
MARC:MachineReadable-Cataloging
MD:Miseendétention
MLS:MasterofLibraryStudies
MOPAP:Mobilisation,PropagandeetAnimationpolitiques
MPR:MouvementpopulairedelaRévolution
N
NTIC:NouvellesTechnologiesdel’Informationetdela
Communication
19LesBibliothèquescongolaises:étatdeslieux
O
OC:Ordonnancedecomparution
OIT:OrganisationInternationaleduTravail
OMP:OfficierduMinistèrepublic
ONG:Organisationnongouvernementale
OPAC:OnlinePublicAccessCatalog
OPJ:Officierdepolicejudiciaire
P
PADOC:Projetd’appuiàladocumentationenRépublique
démocratiqueduCongo
PIB:prêtinterbibliothèques
PNB:ProduitNationalBrut
PUC:PressesUniversitairesduCongo
PUZ:Presses universitairesduZaïre
R
RAP:Registreautresparquets
RAT:Registresd’amendes transactionnelles
RCN:RéseauCitoyens-CitizensNetwork
RFI:Registresdesfaitsnoninfractionnels
RI:Registresd’information
RMP:RegistresduMinistèrepublic
RT:Registrede tutelle
RUDESUP:réseaudes unitésdocumentairesdel’enseignement
supérieuretuniversitaireprivé
S
SCAULWA:TheStandingCommitteeof theAssociationof
AcademicandUniversityLibrariesWestAfricanArea
SONAL/PMU:Sociéténationaledeloterie/Pari mutuel urbain
STD:SciencesetTechniquesDocumentaires
SVD:LaSociétéduVerbeDivin
T
TIC:Technologiesdel’InformationetdelaCommunication
20Sigles
U
UB:UniversitédeBanbundu
UCB:UniversitécatholiquedeBukavu
UEA:Universitéévangéliqued’Afrique
ULB:UniversitélibredeBruxelles
ULC:UniversitélibreduCongo(aujourd’huiUniversitéde
Kisangani,UNIKIS)
ULG:UniversitédeLiège
ULK:UniversitélibredeKinshasa
UNAZA:UniversiténationaleduZaïre
UNESCO:UnitedNationsEducational,ScientificandCultural
Organization
UNICEF:UnitedNationsChildren'sFund
UNIKIN:UniversitédeKinshasa
UNIKIS:UniversitédeKisangani
UNILU:UniversitédeLubumbashi
UOC:UniversitéOfficielleduCongo
UPC:UniversitéprotestanteauCongo
UPN:Universitépédagogiquenationale
URSS:Uniondesrépubliquessocialistessoviétiques
USK:UniversitéSimonKimbangu
UTBC:Université technologiqueBelcampus
UWB:UniversitéWilliamBooth
V
VBK:VolontairesdelaBibliothèqueKaribuni
VLIR:VlaamseInteruniversitaireRaad
VSN:VolontairedeServicenational
W
WALA:WestAfricanLibraryAssociation
Y
YMCA:YoungMen'sChristianAssociation
YWCA:YoungWomen'sChristianAssociation
21INTRODUCTIONPréface
JacquesHELLEMANS
Faisant suiteau colloque LesBibliothèques, le Livre, l’Écrit, et les
Technologies de l’InformationetdelaCommunicationenRépublique
Démocratique du Congo (RDC) :défis et perspectivesorganisé en
novembre 2004sousl’égide del’Associationinternationale de bibliologie
1(AIB),l’AssociationCongolaise desBibliothécaires, Archivistes,
Documentalistes et Muséologues (ABADOM)a rassemblé, en mai 2005,
une cinquantaine de professionnels autourdelasituationdes
bibliothèques en RDC et dont lesactes réunissent souslaforme d’une
2monographiesynthétiquel’ensembledescommunications .
L’objet de cet ouvrage est de faire le bilandelasituationdes
bibliothèquesenRépubliquedémocratiqueduCongo.Ilprésentel’étatdes
lieux desbibliothèques de lecture publiqueet bibliothèques privées, des
bibliothèques scolairesdes bibliothèques universitaireset de la
BibliothèqueNationale.Ilfait le bilansur l’environnement des
bibliothèques, la conservationdes fonds ainsiquesurl’impact desdeux
précédentes conférences. Il aborde également le statut,laformationet le
profil du bibliothécaire congolais. Descomplémentsd’information, sous
la formed’annuaires, de tableaux de synthèse et de statistiques sont
accessiblessurlesitedel’AIB:http://www.aib.ulb.ac.be/.
1 Jacques HELLEMANS et EddieTAMBWE –Bibliothèques, livre,écrit et technologies
de l’informationetdelacommunicationenRépublique démocratique du Congo:défis
eet perspectives:1 8colloque international de bibliologie(Kinshasa, 27novembre –
3décembre 2004).Paris:Harmattan, 2005.– 278p.
2 Je tiens àremercier tout particulièrement AlexandraBruneel qui, plusquema
collaboratrice, fut monbrasdroit dans cetteaventure éditoriale.Grâceàses conseils
éclairésetàson espritvif,lalettrepremièredes textesapu êtregardéeetnon trahie.Etsionparlaitdeslecteurs ?
ChristopheCASSIAU-HAURIE
Organisée douzeans aprèsla précédenteédition,laTroisièmeConférence
nationale de l’Associationdes bibliothécaires, archivistes et
documentalistes du Congo, s’est dérouléedans uncontexteextrêmement
défavorable au développement de la lecture en RépubliqueDémocratique
du Congo. Ce contextedifficile toucheparticulièrement lesbibliothèques.
L’absence d’État lesmet,eneffet,dans une situationcatastrophique tant
du point de vuedes fonds documentaires, vieillissants, du budget,
inexistant quedupersonnel,nonformé.Cetouvrage,aufildesdifférentes
interventions, traiteamplement de ce sujet.Lesujet de cette introduction
est le grandabsent de ce livre,celuipour quinousnousbattons au
quotidienpourluiassurerles
moyensdesedévelopper:lepublic,c’est-àdire,lelecteuret en particulier, le jeune lecteur. Ce derniern’existepas,
toutcommelelivrequiestdevenu,danslepays, unedenrée rare.
Noussoulevonsici unproblèmegravecarlamaîtrisedel'écritn'estpas
seulementune affaire de culture mais aussi de développement.Quel sens
aurait l'idéal d’unprogrès économiquedans unpaysoùl'illettrisme frappe
plusdelamoitié de la population? D'après leschiffresdel’Unesco,alors
quelaculture scolaire restepar nature fondéesurl'écrit,prèsde 60%des
jeunescongolaisdemoins de douzeans se trouvent dans unstatut proche
de l’illettrisme.Et ce, soit parcequ’ilsnesavent paslire fautede
scolarisation, soit parceque, même s'ils peuvent déchiffrer, souvent en
ânonnant syllabe parsyllabe,ils n'ont pasl'aisance nécessaire pour
comprendreréellement ce qu'ils lisent.Le constat est rude,plusde la
moitié desgénérations futuressont«exclues de la lecture», qu’ellesoit
de loisir ou scientifique. Il n’yacependant riendefatalisteàcelaettout
ne provient pas, uniquement,du délabrement du niveau scolaire et de
l’indifférencedes pouvoirs publics. C’est avanttout le résultat logique
d’une suited’obstacles quisesont parfaitement conjugués pourempêcher
le développement de la lecture et de l’alphabétisationdanslepays. Tout
d’abord, l'analphabétisme desgénérations passéesfait quelaprésence du
livre est encore peu courantedansles familleset n’entre donc que
rarement dans le processusde transmission dessavoirs.Mêmesiils en
sont conscients, il esttrèsdifficile pourdes parentsillettrésd’aider leur
27LesBibliothèquescongolaises:étatdeslieux
enfant dans la maîtrise de la lecture.Cetteforme de «transmission du
vide» est incontestablementunhandicap pourledéveloppement de
l’alphabétisme en RépubliqueDémocratiquedu Congo. Cet état de fait
s’expliquepar l’état désastreux et récurrent dans lequel se trouve
l’enseignement au Congo. Mêmesicertains affirment encore quele
niveau d’enseignement ne s’est pasparticulièrement effondréavec la
chutedeMobutu,ilfaut reconnaître qu’il s’agit d’unlong processus
d’érosioncommencéau milieu desannées septante,àl’époquedu Zaïre
triomphant,et quis’est poursuivi tout au long de ces trentedernières
années. Or noussavons quepourqu'unenfant devienne unlecteur, il a
besoin desconseils de ceux quisavent lire,ila besoin de partager ses
lecturesavecd'autres,enfantsouadultes.
Le faible nombred'éditeurs locaux expliqueégalement,enpartie,le
désert éditorialqu’est le Congo. L’écrivain africainest souvent obligéde
s’expatrierpourpouvoirs’exprimer et de ce fait,biendes ouvrages écrits
pardes congolaissont édités dans desmaisons d’éditions étrangères, et
sont destinésà unpublic occidental dont l’universmental est éloigné du
contextecongolais. Certains auteurs comme PiusNgandu Nkashama
produisent beaucoupd’ouvrages, mais n’ont aucunimpact surleurs
compatriotescar,lafaiblessedupouvoird'achatdescongolaisleurpermet
difficilement de se procurerdes livres qui, importés de l’étranger,coûtent
tropchers.D’autresintellectuels, comme Valentin Yves Mudimbe, en
sont mêmes venusà changerdelangue, de pays,decontinent,de
nationalité… Et se sont éloignés presquedéfinitivement de leurpublic
d’originecar leurs livressonttropchers ou jugés trop«blancs »… Ce
constat est aggravépar la faiblesse du réseau de distributiondes livresen
RépubliqueDémocratiquedu Congo. On compte trèspeu de librairies
dans le pays, malgré le réseau deslibrairiespauliennes, formé parles
librairiesPaulines et Mediaspaul, qui vendent essentiellement des
ouvragesreligieux,enplusdeleurpropreproduction, mais quin’ont pas
la capacitédediffuser d’autreséditeurs locaux ou étrangers. Kinshasa ne
comptepas plusdesept librairies, Lubumbashi, deux et Kisangani, une
seule.Endehorsdeces quelques oasis, l’offre d’ouvragesdansles villes
et lescampagnes du paysselimiteaux services du livre desdifférents
évêchésquine vendent,aumieux,quequelqueslivresdeclasseancienset
poussiéreux.Tout ceci décourage lesacheteurs potentiels qui, quandils
sont prêtsàacheter unouvrage quiles intéresse, ne savent pas versquise
tourner pourl’acquérir. De plus, lesconditions de vie rendent impossible
la lectureàdomicile.Lapromiscuitéfamiliale,l’inconfort et la précarité
28Etsionparlaitdeslecteurs ?
deslogements, l’absenced’électricité, les travaux ménagers de toutesorte
rendent impossibleàl’enfant ouàl’étudiantde trouverdutempspour une
activitésouvent réservéeàl’école.La vie familiale en Afriquecentrale
reste toujours dominée parlanotiondegroupe et de communauté
affective, ce quientraîne une pressionculturelle telle,quelalecture,avec
la nécessitéd’isolement qu’elleimplique, est perçuecomme une attitude
anti-sociale. Même, s’il s’agit d’unlieu commun, il est incontestable que
laradioet la télévisiononttoujours unegrandeaudienceenAfrique,eten
particulierauCongo, terredel’oralité.
Le livre se trouveenconcurrenceavec ces puissantsmédias, ce qui
n’est passansconséquences pourson expansion. Ce phénomèneexiste
bien évidemment également en Occident où le développement de la
télévisiondansles foyersest souventunfreinàlalecture desplusjeunes,
mais il est sansdouteplusfort en République Démocratiquedu Congooù
ces deux sources d’informationneconstituent pas une rupture
fondamentaleavec la culture d’origine, quine reposepas
fondamentalement sur unecivilisationdel’écrit.Àceci,s’ajoute,pourles
enfantsmaisaussi pourles adultes, la faiblesse de l’éditionen langues
locales quia pourconséquence, la réalisation du livre dans une langue
autre quelalanguematernelle et quirestepour une majoritédecongolais
la languedel’école et de l’administration. Faceàcela, les congolais
adoptent la même stratégie queles autresafricains francophones, leur
pratiquedelecture est d’abordet avanttout utilitaire,lire ne sert qu’à
s'approprierdes connaissancesàdes finsstrictement individuelles,pour
lesexamens, parexemple, sansréellement en faire une pratiqueculturelle
enrichissante. Enfin,et celaapparaît en filigrane dans cet ouvrage,
l’attitude desbibliothécairesdu paysnepousse guèreà la curiositéetàla
découvertedesfondslocaux.Tropsouventfigésdansleurrôledegardiens
de musée deslivres, telle «labelle endormie»,ils ne font guère
d’animationet de travaildemiseen valeurdeleurs fonds,bienmal en
point,ilestvrai. L’analphabétisme,lemanquedepratiquedelecture est
donc parfaitement logiquedanslecontexteactuel.Toutes ces
considérations expliquent qu’à l'heure où l'on parle de brancher enfin
l’Afriquesurles nouvelles technologies, d'ouvrirà touslaporteencore
étroitedu multimédia,qu’à l'heure de la vidéo sphèreet del'ordinateur,le
projet de permettreà tousles enfantsdecepaysde«lire,écrire et
compter»est encore,et même plusquejamais,àl'ordre du jour. Se
pourrait-ilqu’une exigence aussi modestesoit encore de saison? Si dur
quecelapuisseparaître,laréponseestoui.
29