Magazine Le Figaro du 06 janvier 2011

Magazine Le Figaro du 06 janvier 2011

-

Livres
34 pages

Description

Retrouvez le Figaro magazine du 06/01/2011

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 06 janvier 2011
Nombre de lectures 25
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème

1,40€ jjeujejeudi 6janvier2011 -LeFigaroN°20661-www.lefigaro.fr-Francemétropolitaineuniquement
Lagardère:Livre:lebrûlot Mediatord’Alexandre «Pourquoi
lerapportquiconfirme jevendsmesJardincontre
magazinesàsongrand-père lesrisquesLeFigarolittéraire l’étranger»PAGE24PAGE9
“Sans la liberté de blâmer il n’est point d’éloge flatteur” Beaumarchais
LeFigaroéconomie Dette:laChine
Flambée ausecoursdel’Espagne
desprix Renault:desmatières
agricoles PAGE17
troiscadres
LaCGTboycotte accusés
lesvœuxde
l’Élysée PAGE18
Lagrande d’espionnage
distribution
àlaconquête Ilsontétémisapiedlundi.Lesinformations
descentres- divulguéesconcerneraientlavoitureélectrique.
villes PAGE20
LE CONSTRUCTEUR est sous le
choc d’une affaire d’espionnageSarkozyappelle
industriel sans précédent pourlesministresà le groupe. Trois de ses hauts di-
rigeants, dont un membre durestersoudésPAGE3
comité de direction, sont soup-
çonnés d’avoir diffusé à l’exté-
rieur des informations qui
«nuisent aux intérêts stratégi-
quesdel’entreprise». PAGE19
Sudmarocain: Noëlorthodoxesoushautesurveillance
unréseau danslemonded’al-Qaida
LA COMMUNAUTÉ copte, ternet. En Égypte, cepen-démanteléPAGE5
quicélèbreNoëldemain,re- dant, des musulmans mani-
doute de nouvelles attaques festent leur solidarité avecDescommunes-
après l’attentat suicide qui a leurs compatriotes orthodo-
testspour fait 23 morts et une centaine xes. Sur Facebook, certains
Le vice-premier ministre chinois, Li Keqiang, rend visite de blessés le 31 décembre à ontmêmeétéjusqu’àpropo-mesurer au roi Juan Carlos, à Madrid. La Chine a signé, hier, Alexandrie. Ces derniers ser de servir de «boucliers
plus de 5 milliards d’euros de contrats avec l’Espagne. jours, des extrémistes ont humains» contre d’éven-lapuissance
multipliélesmenacessurIn- tuelskamikazes. PAGE5PAGE16ETL’ÉDITORIALPAGE13desantennesPAGE7
Leslycéens
HISTOIRE DUJOURfaceaux
inscriptionsdans
lesupérieurPAGE8 QuandDennisHopper
1CARTE
MoMode,oded ,cculture: revolverisaitAndyWarhol 90 PAYS
lelessgrandes 2300 HÔTELS
a dernière fois qu’un portrait de Hitz,unprochedelafamille.Or,«quand
VOUS ÊTESATTENDUtendanceste Mao par Warhol a été mis aux en- Andy s’en aperçut, il apprécia le tir et…Lchères, il s’est arraché à 17,37 mil- annota les points d’impact, avec ces deux DANSLEMONDEENTIER20112 lions de dollars. C’était en 2006 et déjà légendes: “attention: tirs” et “impacts
PAAGES26À29 chezChristie’s.Celuiquiseramisàl’en- de balles”». Les deux hommes s’étaient
can la semaine prochaine à New York rencontrés dans les années 1960, quand
promet aussi de faire un carton. Cette l’acteur avait commencé à fréquenter le
petite lithographie du Grand Timonier, milieuartistique.DennisHopperachète-
réalisée en 1972 par le roi du pop art, a ra très vite les œuvres et continuera jus-
été littéralement flinguée par son ami qu’à sa mort, en mai 2010, à l’âge de 72
l’acteur et cinéaste Dennis Hopper (qui ans. Ses quatre enfants se séparent de sa
étaitaussiphotographeetpeintre).L’in- collection. Une première vacation a eu
cidenteutlieudanslesannées1970,chez lieu en novembre. Cette seconde vente
DIOR;BOUCHON,B MARMARA, le réalisateur du film Easy Rider, à Los dememorabilia,richedetroiscentspiè-
DELORT,DELOR SORIANO/
LEFIGARO;FIGA NASSER/AP; Angeles. «Une nuit dans l’obscurité, ces, sera organisée les 11 et 12 janvier. Le
THEBRITISHBR MUSEUM; Dennis,ducoindel’œil,vitleMaoetfutsi Mao flingué, lot n° 37, est estimé entreGOLDSZTEJN/GOLDSZ LEPARISIEN
pétrifiéqu’ilsaisitunearmeettira,àdeux 20000et30000dollars.
Julien nDrDrayayy reprises, dans la toile», raconte Alex VALÉRIESASPORTAS
Invité
du«Talk k
DÉBATS&OPINIONS RENDEZ-VOUS
Orange-
L’ÉDITORIALdeGaëtandeCapèle PAGE13LACHRONIQUEDELeFigaro»» LucFerry LECARNETDUJOUR PAGE11 Rejoignez gratuitement AIClub,PAGE4 Nousavonsbesoindetout, APARTÉd’AnneFulda PAGE34 le programme de fidélité des hôtels Accor,saufd’indignation! PAGE13DéputéPSdel’Essonne TOUTEL’ACTUALITÉSURlefigaro.fr www.a-club.com.
ALG:185DA. AND:1,50€. BEL:1,50€. DOM:2,10€. CH:3,20FS. CAN:4,25$C. D:2,10€. A:3€. ESP:2,10€. GB:1,70£. GR:2,30€. ITA:2,30€. LUX:1,50€. NL:2,10€. H:830HUF.
PORT.CONT.:2,20€. SVN:2,30€. MAR:14DH. TUN:2,5DTU. USA:4.25$. ZONECFA:1600CFA. ISSN0182.5852
M 00108 - 106 - F: 1,40 E
3:HIKKLA=]UVYUY:?k@b@a@g@k;
PAULWHITE/AP
Cjeudi6janvier2011 LEFIGARO
2 recto VERSO
Dejeunes
candidats
chinois
sepressent
pourproposer
leurcurriculum
vitaeàdes
entreprises
lorsd’unefoire
auxemplois
àWuhan,
lacapitale
duHubei.
CDIC/REUTERS
Chine:desmilliersdediplômés
gardent mon diplôme tant que je n’ai pas payé toutes
mes dettes. Mais sans ce diplôme, je ne peux trouver de
bon travail. C’est un cercle vicieux.» Il est DJ dans unenpanned’avenir karaoké, pour un salaire de 800 yuans (95 euros) par
mois. De quoi survivre, pas rembourser. «Si j’avais
mon diplôme, dit-il, je pourrais avoir un poste de gé-
a garde montante des cols blancs ment d’injustice et de jalousie. Ils sont au moins un rant immobilier et gagner plus de 3 000 yuans par mois
chinois a des états d’âme. Étrange- million, peut-être deux ou trois fois plus selon les cri- Des bataillons (330 euros). Cela changerait ma vie d’enfer en para-
ment, alors que la montée en gamme tères pris en compte. «Il y en a au moins 150 000 dis.» L’été dernier, le ministère de l’Éducation a
de la deuxième économie mondiale re- autour des grandes villes comme Pékin, Shanghaï ou pourtant réaffirmé qu’il était interdit aux écoles dede jeunes souffrent
pose sur les gros bataillons de jeunes Canton, poursuit Lian Si, et souvent 100 000 autour de garder ces diplômes en otages.
diplômés, ces derniers souffrent sou- villes de second rang comme Harbin ou Wuhan.» Cette année, 6,3 millions de diplômés sont sortis dede ne pouvoir se faireL vent et doivent se battre pour se faire Arrivée en 2005 à Pékin, Deng Shuxian a 28 ans l’université. Ils seront 6,5 millions en 2011. Quand la
une place dans la société. Sur la pile des dossiers des mais vit toujours dans le dortoir d’une école. Originai- politique d’élargissement du recrutement des étu-une place dans la société
hauts cadres du Parti, le sujet a pris du galon. Quand re du Guangdong, dans le sud, elle est diplômée de diants a été officiellement lancée en 1998, ils n’étaient
la «stabilité sociale» est la priorité absolue, les frus- l’université de Lanzhou, dans le Gansu. Elle travaille que 830 000 annuellement. L’an dernier, cinq prési-chinoise.trations de millions de jeunes dans l’impossibilité de comme rédactrice dans une maison d’édition privée. dents de grandes universités chinoises ont lancé un
trouver un métier satisfaisant sont une menace po- «Je ne peux trouver ce genre de travail dans ma provin- cri d’alarme. Un responsable de Tsinghua, Cai Jiming,On les surnommetentielle. Le phénomène a aujourd’hui un nom, celui ce, et de toute façon je ne veux pas y vivre comme il y a a ainsi estimé que seuls «36 % des étudiants pour-
des «fourmis». vingt ans. Ici au moins, je suis bien placée pour voir ce raient trouver un travail». Le problème ne se pose«les fourmis».On doit cette métaphore animalière à un très sé- qui bouge», confie-t-elle. Elle gagne moins de d’ailleurs pas tant pour les diplômés des universités
rieux professeur de l’University of Business and Eco- 3000 yuans par mois, mais l’employeur paie ses assu- les plus prestigieuses - comme Beida, Fudan ou Tsin-
nomics de Pékin, Lian Si. Le titre de son livre écrit en rances. «Le plus dur, avoue-t-elle, c’est la confusion ghua - mais pour ceux des établissements de deuxiè-Ils se regroupent
2009, «La Tribu des fourmis», a été adopté par tout le dans laquelle je vis, l’incertitude de l’avenir. Je ne peux me ou troisième catégorie. « Cette question des four-
pays. L’auteur est fier que, dans les trois mois qui ont rien prévoir, rien planifier pour ma vie.» Liu Quan, lui, a mis est un problème majeur, confirme le professeurà la périphérie des villes,
suivi la parution, le mot «fourmis» ait été le plus re- fait des études d’ingénieur chimiste dans une univer- Zhang Ming, de l’université du Peuple, le système est
cherché sur l’Internet chinois, juste après la grippe sité du Jiangsu. «En restant là-bas, où il y a beaucoup mal adapté, et malgré ses faiblesses, on n’a cesséentassés dans
H1N1… Toute la Chine, il est vrai, se sent concernée. d’industries chimiques, je ne pouvais trouver qu’un tra- d’élargir le recrutement. Le pays a besoin de techni-
Des faubourgs de Pékin aux campagnes du Henan ou vail dur et mal payé, raconte-t-il. À Pékin, sans aide ciens, pas uniquement de chercheurs. Il faudrait audes logements souvent
du Gansu, des familles qui sont passées par tant d’an- c’est dur. Mais un cousin m’a donné un coup de main moins pouvoir leur donner une spécialité au sortir de
nées de plomb ont pour unique but l’ascension sociale pour trouver un poste dans une société de maintenance l’université.» Une problématique qui n’est pas pure-sordides. Les autoritésde leur enfant. Pour sa réussite scolaire, ils sacrifient téléphonique.» Son principal problème, c’est de ne ment chinoise.
tout, finances, temps et santé. Pour les étudiants, pouvoir consacrer plus de 700 yuans par mois à son commencent «Sionleslaisseproliférer…»l’université est la clé d’une «meilleure vie». Leurs logement. «Avec ce montant, on est obligés d’aller dans
maîtres aimaient citer un proverbe disant que «cha- la grande banlieue de Pékin et les transports sont très fa- Pour Lian Si, les malheurs des fourmis sont une des
que livre contient une maison d’or». La désillusion est à prendre conscience grandes plaies sociales du pays. «L’avenir de la Chine,tigants.» Il faut partager des chambres à trois ou qua-
parfois cruelle. tre, des sanitaires à vingt, ainsi qu’une petite cuisine. c’est eux. Ils travaillent dur, ils ont cru que la connais-
Avec les «fourmis», Lian Si a trouvé un nombre de cette bombe sociale sance et la culture pouvaient changer la vie. Le devoir
«Uncerclevicieux»troublant de similitudes. «D’abord, les deux “espèces” de la société est de leur laisser un espoir. Dans dix ou
sont très intelligentes et laborieuses, explique le socio- Leurs conditions d’hébergement sont parfois si sordi- quinze ans, ils seront le pilier social du pays, s’ils ont étéà retardement.
logue, ensuite, elles sont nombreuses et vivent en com- des qu’elles éveillent la compassion des adultes. Com- méprisés par la société, comment vont-ils se comporter
munauté, serrées les unes contre les autres. Enfin, elles me Huang Rixin, cet ingénieur retraité de 78 ans. Ins- PARARNAUDDELAGRANGE plus tard et comment vont-ils éduquer la génération
CORRESPONDANTÀPÉKINsont petites et faibles, et peuvent être écrasées sous le piré par les «capsule hotel» japonais, qui servent suivante?» Pour avoir étudié le mouvement de
pied.» Rassemblés par leur quête d’un emploi à leur notamment aux chômeurs, il a créé le premier lieu du Mai 68 en France, il trouve un certain cousinage entre
mesure et les désillusions de cette chasse, ces jeunes genre à l’ouest de Pékin. Il a loué des chambres dans ces profils étudiants d’antan et ceux des fourmis
diplômés se regroupent à la périphérie des grandes une ferme des environs, et les a divisés en petits chinoises d’aujourd’hui. «Ils ont un bon niveau d’édu-
2villes. Ils peuvent y former de véritables villages, conteneurs de 2 m , équipés chacun d’une télévision cation et ils s’opposent au courant principal, ils veulent
d’étranges colonies de jeunes vivant entre rêves et et d’un accès à Internet. Il les loue 250 yuans par mois. exprimer leur point de vue. Le gouvernement chinois
doutes. On en retrouve beaucoup aujourd’hui non «J’ai envisagé d’appeler l’endroit l’Hôtel de la tribu des doit faire attention à leur sort, s’il ne veut pas qu’ils
loin des installations olympiques de 2008. Au début de fourmis», a confié le vieil homme, un peu dépité que brûlent un jour des voitures…» Les autorités sont
l’année, les autorités ont détruit le village de Tangjia- dans certains articles son «capsule hotel» ait été conscientes de cette bombe sociale à retardement.
eling, au nord de Pékin, au-delà du 5 périphérique, «comparé aux cellules de Guantanamo». Début 2009, au plus fort des chaos de la crise mondia-
qui comptait 2 000 habitants et 20 000 fourmis. L’en- Parfois, la situation est encore plus cruelle. Dans la le, le premier ministre Wen Jiabao est venu à l’uni-
droit était devenu trop symbolique, trop médiatique. banlieue de Canton, Lie Zhiwei se sent totalement pris versité de Pékin, rassurer les diplômés. «Chers étu-
au piège. Il est sorti il y a cinq ans d’une école supé- diants, ne vous inquiétez pas, nous traitons en priorité le
«Leursfamillesonttoutdonné» rieure, la Guangzhou Land and Property Management problème de l’emploi des jeunes diplômés.» Les autori-
Le terme académique, pour désigner ces fourmis, est Vocational School, mais n’a jamais eu son diplôme en tés ont entrepris de leur réserver des postes dans les
«jeunes diplômés à bas revenus vivant en communau- main. «J’ai obtenu un très bon rang de sortie, a-t-il comités de quartier des villes ou, à la campagne,
té». Ils sont nés après 1980, ont entre 22 et 29 ans et entrepris de raconter sur Internet, mais j’étais trop comme «chefs de village». Les difficultés des four-
leur salaire moyen mensuel tourne autour de pauvre pour finir de payer ma scolarité. Du coup, ils me mis font aussi le bonheur de l’Armée populaire de li-
2000 yuans (230 euros). Ils peuvent vendre des assu- bération (APL), en plein effort de modernisation et
rances ou des produits électroniques. La plupart sont donc d’élévation du niveau de ses cadres. Elle a lancé
issus des régions rurales et des provinces défavorisées. l’an dernier une campagne de recrutement de
Ils sont montés vers les grandes villes pour étudier, au 130 000 diplômés de l’université.
prix d’énormes sacrifices financiers. «Leurs familles Le sociologue trouve une dernière similitude entreL’avenirdelaChine,c’esteux(...)
ont tout donné et ne peuvent plus rien faire sur le plan fi- les étudiants déçus et les fourmis du monde animal.
nancier», explique le professeur. Et à la différence de s’ilsontétéméprisésparlasociété, «Si on n’y fait pas attention, si on les laisse proliférer,
certains urbains, ils n’ont pas les fameux «guanxi», elles peuvent causer de grandes catastrophes.» Et luicommentvont-ilssecomporterplustardces réseaux qui permettent de se faire une place dans aussi, cite un proverbe de la Chine ancienne : «Les
ela société. Face à la «2 génération de riches», les fils murailles de mille li (mesure chinoise, environetéduquerlagénérationsuivante?»d’entrepreneurs ou de cadres du Parti qui bénéficient « 576 mètres) peuvent être mises à bas par les trous des
eux de ces connexions, ils nourrissent un fort senti- LIANSI,AUTEURDULIVRE«LATRIBUDESFOURMIS» fourmis.»
A
LEFIGARO jeudi6janvier2011
3francePOLITIQUE
Sarkozyinvitesesministresàrestersoudés
Leprésidentdemandeaugouvernement
deresteràl’écartdespolémiques.
l’UMP,Jean-FrançoisCopé,surledossier LegouvernementCHARLESJAIGUETANNEROVAN
des35heures.Devantdesjournalistesde augrandcomplet
ÉLYSÉE C’est sur l’Hymne de l’amitié du lapressequotidiennerégionalequ’ilare- estentréhier
compositeur belge Alain Crépin, joué par çus hier, le président a indiqué qu’il ne matindansla
lesmusiciensdelaGarderépublicaine,que souhaitaitpasrouvrircedossierqui,pour courdel’Élysée
surl’Hymnedelegouvernementaugrandcompletesten- lui,estréglé.Illediraaujourd’huilorsdes
l’amitiéd’Alaintréhiermatindanslacourdel’Élysée.Un vœuxauxpartenairessociaux.
Crépin,jouéchoix musical qui ne doit rien au hasard.
par laGardeMessagesbiencomprisCar,d’amitiéetdesolidarité,ilaétébeau-
républicaine.
coup question ensuite, lorsque Nicolas AutantdirequeSarkozysouhaitefaireré-
J.-C.MARMARA/
Sarkozy a présenté, lors du premier gnerladiscipline,auseindecegouverne-
LEFIGARO
Conseil de l’année, ses vœux aux minis- ment de «professionnels» nommé il y a
tres. «C’est tous ensemble, unis, dévoués unmoisetdemiseulement.Enfait,ilveut
corpsetâmeàl’accomplissementduman- quelesministresrestentconcentrésavant
toutsurlesréformesde2011.Ilarappelé
hier «les priorités fixées avec le premier Defait,cesderniersn’avaientpasleteint l’Intérieur.Avantdeprendreplacefaceà a ensuite multiplié les citations, convo-Concentrésavanttout ministre»: «la dépendance, l’emploi des hâlédecertainsdeleurscollègues,parmi François Fillon dans le salon Claude-Éri- quanttouràtourEinsteinetBrel:«Lavie,
surlesréformesde2011 jeunes,laréformefiscale,l’introductiondes lesquels Christine Lagarde, Luc Chatel, gnac,BriceHortefeuxs’estentretenucinq c’est comme une bicyclette. Pour ne pas
juryspopulairesdansl’applicationdespei- ÉricBessonet…FrançoisFillon. minutesaveclepremierministre,devant perdrel’équilibre,ilfautcontinuerd’avan-
dat que nous avons reçu des Français, que nes et dans certaines affaires correction- Ces messages ont bien été compris des une fenêtre visible des journalistes. Ma- cer,a-t-ilprévenu.Jevoussouhaitedesrê-
nous parviendrons à transformer notre nelles». Les ministres les plus assidus et ministres.ÀcommencerparBriceHorte- nièrepourlesdeuxhommesdefairesavoir ves et l’envie furieuse d’en réaliser quel-
pays», a dit le chef de l’État, en réponse les plus visibles pendant les fêtes ont été feux,l’amiduprésident.Commeleveutla queleursrelationssontdésormaisaubeau ques-uns.» «Surtout n’y voyez pas une
aux vœux que venait de lui présenter complimentés par le chef de l’État, qui a coutume,ilavaitréunihiermatin,avantle fixe,aprèsl’épisodedespolicierscondam- allusionà2012»,aironiséHortefeux.Fort
FrançoisFillonaunomdugouvernement. citéAlainJuppé,NathalieKosciusko-Mo- premier Conseil de l’année, ses collègues nésparletribunaldeBobigny.Devantses decesconseils,legouvernementatraver-
Chacunaimmédiatementcomprisqueles rizet, Brice Hortefeux et Benoist Apparu. pour un petit déjeuner au ministère de collègues,lelocatairedelaPlaceBeauvau sélaruepourserendreàpiedàl’Élysée.
bisbillesrécentesavaientfortementdéplu
auprésident.Ainsia-t-ilmisengardeles
unsetlesautrescontre«lespolémiquesqui
pourraientdonnerauxFrançaislesentiment
defairepasserlesoucid’unavenirpersonnel 35heures:Copés’assuredusoutiendeFillon
avantceluidel’intérêtgénéral»etlesanti-
cipations d’«échéances électorales encore existeraupartisanslienaveclegou- publiclenouvelorganigrammedu puté du Rhône Philippe CochetJUDITHWAINTRAUB
lointaines».Sanslaciter,NicolasSarkozy vernement, précise-t-on Rue de la parti,aégalementprofitédecedé- épaulerait son collègue de l’OiseETSOLENNDEROYER
visaitenfaitlasecrétaired’ÉtatauxSports, Boétie. Fillon a dit à Copé qu’il lui jeunerpourfairevaliderparFillon Édouard Courtial aux fédérations.Undébat«Chantal Jouanno, qui s’est positionnée en TOUT va très bien, madame la appartenait de préparer le pro- lesnomsdepossiblesentrants. La «Ledéjeuners’esttrèsbienpassé»,estnécessaire,
décembre pour constituer un ticket avec marquise! Alors que la majorité grammede2012.Copéetlegouver- plupart d’entre eux ont fait sefélicite-t-onàl’UMP.Mêmeen-
mêmes’ilFrançois Fillon pour la mairie de Paris en apparaît divisée sur le dossier des nementn’ontpaslemêmeagenda.» consensus. Le premier ministre a tente affichée dans l’entourage du
2014, critiquant au passage la maire du 35 heures, le patron de l’UMP, été heureux que l’une de ses pro- premierministre:«Laguerreavecneserapas ConsensuseVII arrondissement, l’ex-ministre de la Jean-François Copé, et le premier ches, la députée de Meurthe-et- Copé aura peut-être lieu (dans latranchédans
Justice Rachida Dati, qui se verrait bien ministre, François Fillon, qui dé- «Sur les 35 heures, ils sont d’ac- MoselleValérieRosso-Debord,in- perspective de la présidentielle de
l’immédiat.chefdefileUMPauxmunicipales. jeunaient ensemble hier à Mati- cord, confirme-t-on à Matignon. tègre l’organigramme. Un autre 2017, NDLR) mais elle n’est pas
Sarkozynel’entendpasdecetteoreille. gnon,onteul’occasiondevérifier Undébatestnécessaire,mêmes’ilne proche, le député du Val-d’Oise d’actualité!»,trancheunproche.Ceseral’undes
«Le gouvernement doit rester uni en son qu’ils étaient d’accord sur un serapastranchédansl’immédiat.Ce Jérôme Chartier, pourrait aussi Jean-François Copé devait éga-débatsdela
seinetsolidaireaveclamajorité.C’estune point: le débat doit avoir lieu. seral’undesdébatsdelaprésiden- l’intégrer de même que Nadine lementdînerhieravecJean-Louis
présidentiellequestion d’efficacité mais aussi de digni- D’aprèsl’entouragedeCopé,Fillon tielle.» Ce qui n’a pas empêché le Morano, qui serait chargée des Borloo. «S’il le souhaite, Borloo
té», a-t-il encore martelé, dans une a assuré le nouveau secrétaire gé- ministre du Travail, Xavier Ber- élections. La députée des Alpes- quittera l’UMP, mais nous ne
autre allusion aux désaccords qui oppo- » néraldupartideson«soutientotal trand,derépéterqu’ilétaitopposé Maritimes Michèle Tabarot est croyons pas qu’il se présentera en
sentcettefoisleministreduTravail,Xa- sursonentreprisededéverrouillage àtoutdétricotagedes35heures. pressentiepours’occuperdelafor- 2012», indique-t-on au siège de
vier Bertrand, et le secrétaire général de des 35 heures». «Un débat peut Copé, qui doit bientôt rendre mation des élus, tandis que le dé- l’UMP.
1CARTE
90 PAYS
2300HÔTELS
VOUS ÊTES ATTENDU
DANS LE MONDE ENTIER
Gagnez des points AIClub à chacun de vos
séjours dans 2300 hôtels partout dans le
monde. Des points que vous pouvez
convertirentoutelibertéennuitsgratuites,
en chèques cadeaux ou en Miles aériens.
Rejoignez gratuitement AIClub,
le programme de fidélité des hôtels Accor,
www.a-club.com.

*HWW\,PDJHV 5&6(95<

Ajeudi6janvier2011 LEFIGARO
Vidéo:couacautourdel’annonce
delacandidatured’HervéMorin4 francePOLITIQUE
WWW.LEFIGARO.FR/POLITIQUE
HervéMorin
candidat,maispas
avantl’automne
D’ici là et jusqu’en 2012, le président du Nouveau Centre
entend jouer de sa « liberté de parole retrouvée ».
son champion la veille au soir. L’annon-
JEAN-BAPTISTEGARAT
ce de cette candidature quinze mois HervéMorin(lorsde
sesvœuxàlapresse,CENTRE Hervé Morin a fini l’année 2010 avant la présidentielle par la voix de son
hieràParis)estimeen présentant ses vœux depuis sa cuisi- porte-parole était un peu surprenante.
quelacandidaturene. Il commence l’année 2011 en souf- Surtout quelques heures avant que Morin
d’uncentristeen2012
frant de la cuisine interne des centristes. présente ses vœux à la presse.«Maispas
estunedesconditions
Le président du Nouveau Centre a dé- plusquecestournésentresonréfri-
detoutrassemblement
couvert, hier au réveil, qu’il avait été gérateur et sa cuisinière», s’amuse un descentres.
bombardé candidat à la présidentielle de collègue centriste peu charitable. L’an- S.SORIANO/LEFIGARO
2012 par son porte-parole Jean-Marie nonce se révèle surtout très précipitée.
Une heure et demie après l’émission, le
Nouveau Centre précise que«Jean-Ma-
«Ileststupéfiantqu’un rie Cavada a exprimé son souhait de voir
porte-paroledupartipuisse
Hervé Morin représenter les centristes à dans l’affaire une tentative pour leur Parce que Morin va vouloir rendre irré- formations politiques indépendantes et
annoncerunecandidature
cetteéchéance». forcer la main. Numéro 2 du parti mais versibleunecandidaturecentriste.» doncparlaconstitutionaumêmemoment
àlaprésidentielle
Cavada a-t-il cru ses vœux trop vite aujourd’hui plus proche de Jean-Louis de groupes communs à l’Assemblée et auàquelquesjours Borloosouspressionréalisés ? Devant les salons du Louvre, à Borloo que d’Hervé Morin, Jean-Chris- Sénat», précise Morin. Voilà donc Jean-d’unconseilnational»
Paris, où Hervé Morin a prononcé hier tophe Lagarde a trouvé «stupéfiant L’ancien ministre de la Défense ne s’en Louis Borloo, les radicaux rattachés àJEAN-CHRISTOPHELAGARDE,
NUMÉRO2DUNOUVEAUCENTRE son discours, l’ancien journaliste s’ex- qu’un porte-parole du parti puisse an- cache d’ailleurs pas.«Est-cequ’ilyaura l’UMP et plus généralement les centris-
plique avec beaucoup de détachement. noncerunecandidatureàlaprésidentiel- un candidat centriste? Je vous réponds tes du parti présidentiel sous pression. Et
Cavada. «Morin considère que le projet «HervéMorindoitêtrecandidatàl’élec- le à quelques jours d’un conseil national “oui”. Si vous me demandez qui sera ce si ce n’était pas assez clair, le sénateur
centriste doit être défendu à la présiden- tion présidentielle. J’ai exprimé mon sou- qui alors ne servirait strictement à candidat centriste, je vous réponds “ren- Hervé Maurey se charge de mettre les
tielle,cequimesembleeneffetunebonne hait», glisse-t-il avec un sourire avant rien». Cette réunion des instances diri- dez-vousàl’automne”», a-t-il expliqué points sur les i en évoquant la rencontre
façon de réfléchir, et il sera donc candi- de préciser qu’«il fera le choix de cette geantes du parti, prévue le 22 janvier, hier. Dans l’esprit de Morin, la candida- de Jean-Louis Borloo et Nicolas Sarkozy
dat», avait expliqué l’eurodéputé sur le annonceàl’automneprochain.» lors de laquelle Hervé Morin présentera ture d’un centriste en 2012 est même une à Marrakech :«Ilfautsavoircequeveut
plateau des «Quatre vérités» de Fran- Las… trop tard ! Les néocentristes les une motion, inquiète d’ailleurs plu- des conditions sine qua non de tout ras- faire Jean-Louis Borloo. On ne peut pas
ce 2. Cavada précisant même, pour ac- plus réticents à l’idée de voir Morin sieurs élus. «La motion sera âprement semblement des centres. «La conjonc- aller roucouler avec le président et
créditer son propos, qu’il avait encore vu concourir à la présidentielle ont vu discutée, pronostique un cadre du parti. tion du centre ne peut se faire qu’entre construireunepolitiquealternative.»
«To be or not to be à l’UMP, c’est la
questionquisepose.Laballeestdansleur
camp», s’amuse Morin, tout à sa «li-
bertédeparoleretrouvée». Mais à juger
de la confusion qui règne chez les héri-BertrandDelanoëveutrevenirsurledevantdelascène
tiers de l’UDF, on pourrait croire qu’il y
a quelque chose de pourri au royaumeLe maire de Paris, qui affirme avoir « des ambitions nationales », a présenté hier ses vœux.
du centre.
ments sociaux de la loi SRU. Or, quitte àSOPHIEDERAVINEL
user de forceps, Delanoë veut atteindre
PARIS Effet des fêtes ? Bertrand Delanoë les 20 % en 2014, «soit avec six ans ZOOM
a lancé en grande forme sa première sal- d’avance, au terme d’un effort sans pré-
ve de vœux, hier au Conseil de Paris. cédentniéquivalentenFrance».
Presque cabot devant les caméras entre Dans un courrier adressé hier au pre-
FadelaAmaranommée
deux poignées de mains, le maire PS de la mier ministre, François Fillon, il a de-
inspectricegénéraleHieraucapitale a manifesté son intention de ne mandé à l’État de maintenir «au cours
desaffairessocialesConseilpas lâcher le terrain national. Tout en des quatre prochaines années le montant
deParis,soignant les formes. «Aimer son pays, des crédits délégués depuis trois ans»
L’anciennesecrétaired’ÉtatBertrandavoirdesambitionsnationales,nesignifie pour construire ces logements sociaux,
àlaVille,FadelaAmara,46ans,Delanoëaditpasquejemeregardedanslaglacelema- soit «120 millions d’euros par an». La
aéténomméehierenConseiletrépétéson
tin. Je ne confonds pas!» a-t-il glissé, part parisienne s’élève à 450 millions.intentionde desministresinspectrice
précisant qu’«aucune aventure indivi- Rappelant qu’à Paris, «le prix du m² anepasbriguer généraledesaffairessociales.
duellenevautl’aventurecollective». Une augmentéde36%cescinqdernièresan-untroisième L’ancienneprésidentedeNi
adresse au PS Manuel Valls qui joue sa nées et que les loyers ont doublé en dixmandat putesnisoumises,association
propre partition en vue des primaires sur ans, Delanoë a en outre demandé à ex-en2014. dedéfensedesfemmes
le«déverrouillagedes35heures». périmenter dans Paris «un dispositifVIALERON/ danslesquartiers,aéténommée
Côté aventure parisienne, Delanoë a LEFIGARO d’encadrement des loyers à la première àl’Igas(Inspectiongénéraledes
dit et répété son intention de ne pas bri- locationouauchangementdelocataire».
affairessociales)surproposition
guer un troisième mandat en 2014. Ce lesenstrèsenforme,désireuxdes’impli- chains jours s’il transmet le dossier au La démarche ne convainc pas le prési-
duministreduTravail,
qui ne signifie pas une retraite dans sa quer aussi sur le plan national.» Dans Conseil constitutionnel. dent du groupe UMP au Conseil de Paris,
XavierBertrand,etdela
Tunisie natale… Proche de lui, le maire son intervention, Delanoë a salué Jean- Jean-François Lamour. Pour lui, «le
ministredesSolidarités,
e Lelogementdanslesprioritésdu X et premier fédéral PS, Rémi Fé- Paul Huchon, présent à son côté,«pré- maire tente de faire porter à l’État son
RoselyneBachelot.
raud, est ainsi«persuadé» que Delanoë sident PS du conseil régional d’Ile-de- Sur les grands dossiers de 2011, Delanoë constatd’échecsurlelogement…» Quant
e,va «jouer un rôle national» et ce déjà, France jusqu’en 2014» alors que Hu- a placé le logement dans ses priorités, à la querelle entre la maire du VII Ra-
«lorsdesprimaires».«Onpeuts’impli- chon reste sous la menace de voir son alors que fin décembre a eu lieu une chida Dati, et la ministre des Sports,
quer dans l’exercice sans être candidat à élection invalidée par le Conseil d’État, à passe d’armes entre la mairie et le mi- Chantal Jouanno, tentées par 2014, il EN BREFla présidentielle», note-t-il cependant. cause d’une campagne de communica- nistre du Logement, Benoist Apparu. Ce juge qu’ont été tenus«desproposdetrê-
Cet avis est partagé par la première ad- tion de la région dans les six mois précé- dernier a jugé que Paris pouvait être ves de confiseurs». Selon lui, «elles
jointe de Delanoë, Anne Hidalgo :«Ilest dant l’élection. Le Conseil d’État doit taxée d’une «amende théorique» pour auraientmieuxfait,commetoutlemonde, LEPCFrailleles«idiots
trèsimpliquédanslavieparisiennemaisje décider aujourd’hui ou dans les pro- non-respect du seuil des 20 % de loge- deprendrequelquesjoursderepos». utilesdusarkozysme»…
LePCFaestiméhierquel’UMP
«nedevraitpasseréjouirtrop
vite»aprèslesdéclarationsde
ManuelVallssurles35heures,JulienDray:«LePartisocialisten’estpasauclair soulignantqu’«onpeut
compter»surlui«pourque
lagauchenelâchepassurles35heures,ilseraittempsdeclarifierleschoses»
saboussole»,«celleduprogrès
social».PourlePCF,«alorsPour le député de l’Essonne, la direction du PS devra accepter
queleprocessusdesprimaires
socialistesn’estpasentamé,la liberté de parole des candidats aux primaires.
certainsseplaisentdéjààjouer
pourrait dire que Manuel Valls dit des parole qui devra être acceptée», a-t-il lesidiotsutilesdusarkozysme».FRANÇOIS-XAVIERBOURMAUD
chosesquinesontpasexactementceque poursuivi en visant Benoît Hamon. Pour
…etlancesacampagneOPPOSITION Décidément, Manuel Valls ditlePS.» Dray, le porte-parole du PS a«surréa-
pourlescantonalesdemarsn’entraîne pas grand monde derrière lui gi» aux déclarations de Valls pour
BenoîtHamona«surréagi»au PS sur le «déverrouillage» des «verrouiller un dispositif politique».En Réunienconseilnational
35 heures. Invité hier du « Talk Orange- Pour le député de l’Essonne, Valls a aussi clair : empêcher que le PS ne tangue ceweek-end,lePCFlancera
Le Figaro », Julien Dray a lui aussi pris posé une autre question en abordant les trop sur sa droite. Vers Dominique sacampagnepourlescantonales
ses distances avec la proposition du dé- 35 heures : celle de la liberté de parole Strauss-Kahn ?«S’ildécidederevenir,il des20et27marsavec«l’objectif
puté maire d’Évry, mais en soulignant des candidats à l’investiture socialiste aura forcément une grande adhésion à deréélireplusde100conseillers
l’ambiguïté du PS sur le sujet. «Sur la pour 2012.«Àpartirdumomentoùl’ona l’intérieurdupays», assure Dray. générauxcommunistes
question des 35 heures, le PS lui-même des primaires, on a des candidats. C’est Mais le député de l’Essonne n’enterre etduFrontdegauche».
n’estpasauclair, a assuré Dray.Ilatou- normalqu’ilsdéfendentdesidées.Sinonà pas non plus les autres candidats, décla-
MélenchonàBerlinjours hésité entre deux attitudes: les as- quoicelasert-ild’avoirdesprimairess’ils rés ou non. Ségolène Royal«aunpoten-
sumer totalement et une attitude un peu disenttouslamêmechose», a fait valoir tiel,unrapportàl’opinion,unflairpoliti- Jean-LucMélenchon,président
JULIENDRAY,
honteuseendisant“les35heures,onn’a Dray avant de lancer une mise en garde quequiestexceptionnel(…)Est-cequ’elle duPartidegauche,serendra
hier,danslestudiopeut-être pas fait cela bien”. Il serait aux dirigeants du PS.«Ilnefaudraitpas peutrecréerunedeuxièmefoislasurpri- dimancheàBerlinàl’invitation
duFigaro.MARMARA/LEFIGAROtempsdeclarifierleschoses.» que ceux qui sont à la direction du parti se?Ceseraplusdifficile», dit-il. dupartiDieLinke.Ilparticipera
Pour ce faire, il propose une conven- deviennent des directeurs de conscience Quant à François Hollande,«ilacette auxhommagesàRosa
tion nationale sur le temps de travail et flinguent à tout va», a t-il prévenu. fois-cilavolontéd’yallervraiment(…)Il l’heure n’est pas à s’engager derrière un LuxemburgetKarlLiebknecht,
pour définir la position du PS. «Disons «On aura beau essayer de verrouiller en a visiblement crédibilisé l’idée qu’il peut candidat. «Je ne vais pas me précipiter, «assassinésilyaquatre-
ce que nous voulons exactement et com- disant “ilyaun programme, il faut res- être président de la République, en tout jevaisregarderlefonddesidéesetparti- vingt-douzeansparles
ment nous le faire et peut-être pecter le programme”, s’il y a des pri- cas chez les décideurs, il lui reste à ciper au débat idéologique.» Pour lui, sociaux-démocrates».
queleschosesseraientplusclaires.Là,on maires,forcémentilyauraunelibertéde conquérir le peuple». Mais pour Dray, c’est sur ce terrain que se jouera 2012.
ALEFIGARO jeudi6janvier2011
NotreblogChine 5HTTP://BLOG.LEFIGARO.FR/CHINE/ international
Unebasearrièred’AqmidémanteléedansleSudmarocain
C’estlapremièrefoisqu’unréseaud’al-QaidaestdécouvertauSaharaoccidental.
ventionspubliquesduministresontra- militaires?CommentAqmia-t-ellepu d’autres complicités à l’étranger ne sontÎles Canaries
MEHDIMEDDEB(Esp.) res.Maiscettedécouverted’un«arse- accéderàunvillagesituéàcôtédumur pas exclues »,conclutleministre.ALG.
CASABLANCAMAROC nal» est inhabituelle. Des caches des Sables, une zone minée située à Cette nouvelle affaire de terrorismeTindouf
MAGHREB Au Maroc, les services de d’armes de cette ampleur trouvées quelques kilomètres seulement de la inquiète les autorités à plus d’un titre.Laâyoune
OCÉAN sécuritésontsurleursgardes.Ilsvien- dans une zone surprotégée, le Sahara frontière mauritanienne? Enfin, le ré- Carlacibleétait « les services de sécuri-
nent de démanteler un vaste réseau occidental, territoire disputé de- seau terroriste a-t-il bénéficié de té marocains et étrangers ».QuelscorpsATLANTIQUE
SAHARA terroriste impliquant al-Qaida dans le puis trente-cinq ans avec le complicitésauseinduPolisario sécuritairesétaientvisésparcesprojetsAmgala
Saharaoccidental.L’histoirecommen- Front Polisario, est rarissi- qui, par le passé, avait fait d’attentats « à l’aide de ceintures explo-
OCCIDENTAL ceàAmgala,unpetitvillage,perdu,en me. Une annonce qui ré- d’Amgalal’unedeseszones sives et de voitures piégées » ? Jusqu’àCamps de réfugiés
plein désert marocain qui devait servir veilleégalementdemau- d’influences? présent, pas de réponse. D’après leset QG du Polisario 33de base arrière à al-Qaida au Maghreb vais souvenirs. Amgala Des questions pour autorités, les prévenus ont tenté de
Mur de défense
islamique. Un stock d’armes est trou- fut le théâtre des l’instant sans réponse. « braquer des banques à Casablanca etkalachnikovs,marocain
vé: « 33 kalachnikovs, 4 lance-roquet- confrontations armées L’enquêten’enestqu’àses Rabat pour financer leurs projets ».4lance-roquetteset
tes, 3 pistolets-mitrailleurs et une im- entreleMarocetl’Algérie débuts. Vingt-sept person- Officieusement, le coup de filet s’est3pistolets-mitrailleursMAURITANIE Rabat portante quantité de munitions ont été lors de la guerre des sables nes ont été arrêtées. Parmi déroulé il y a déjà une semaine.ontétésaisis
Casablanca saisis »selonleministredel’Intérieur, en1963. elles figurerait un membre D’autresarrestationssontencours.AuàAmgala
TaïebCherkaoui. « C’est un réseau ter- d’Aqmi de nationalité marocaine. moins 12 personnes ont été misesMAROC
Projetsd’attentatsroriste très dangereux », a-t-il affirmé « Il était chargé de créer une base arrière avant-hier derrière les barreaux. Les
aucoursd’uneconférencedepresse. Ces révélations suscitent de nombreu- au Maroc, a déclaré le ministre, pour y services de police auraient également
SAHARA Symboliquement, les autorités ont ses interrogations. Comment l’organi- préparer un plan afin de commettre des trouvéd’autrescachesd’armes,loinduZone sous
OCC. mislaforme.Habituellement,lesaffai- sation terroriste a-t-elle pu cacher des attentats terroristes. » L’identité des désert, en plein cœur de la capitalecontrôle
resdeterrorismenefontl’objetquede armesàunendroitsituédansla«zone prévenus n’a pas été divulguée « pour économique,dansunquartierpopulai-du Polisario150 km
communiqués laconiques. Les inter- tampon»surveilléepardesmilliersde permettre la poursuite de l’enquête, car redeCasablanca.
L’Égyptetentede
seressouderpour
leNoëlcopte
Aprèsl’attentatd’Alexandrie,
denombreuxmusulmansmanifestentleur
solidaritéàleurscompatriotesorthodoxes.
leurs coreligionnaires à participer le
TANGYSALAÜN
jour de Noël à des marches pacifiques,LECAIRE
uneveilléeauxchandellesouàassister
PROCHE-ORIENT « Je n’ai pas peur. » àlamessedeminuit.SurInternet,une
Dans les rues défoncées d’Omraneya, pageFacebookaétécrééepourlesinvi-
prèsdespyramidesdeGuizeh,desbar- ter à servir de « boucliers humains »
rières bloquent l’accès aux églises. Le contred’éventuelskamikazes.D’autres
déploiement sécuritaire est imposant, veulentplussimplementexprimerainsi
mais Theresa, une institutrice de ce « leur solidarité ». « Ces appels sont un
quartier où cohabitent chrétiens et signe encourageant. C’est la première
musulmans, l’assure: contrairement à fois que cela se produit et s’ils sont enten-
seshabitudes,elleassisteracesoiravec dus, ce serait un vrai changement »,es-
safamilleàlamessedeminuitduNoël timeHossamBahgat,undesfondateurs Surl’affichequebranditcetteÉgyptienne,lacroixcopteetlecroissantislamiqueontétéplacéscôteàcôtepoursymboliserlasolidarité
entrecroyants.Unefaçondesoutenirlesvictimesdel’attentatd’Alexandrie,quiatué21personnesdimanchedernier.AHMEDALI/APorthodoxe. « Nous traversons des heu- du Comité contre les violences confes-
res sombres, mais nous ne devons pas sionnelles,crééilyaunanaprèslafu-
nous recroqueviller », explique-t-elle. sillade meurtrière contre une église de dans ses travers. Je n’ai jamais entendu défis », reconnaît Hossam Bahgat. Face à la réislamisation de la société
Il y a quarante jours, deux coptes ont NagaaHamadi,danslesuddupays. de discours aussi intolérants qu’au mo- « Beaucoup de musulmans souffrent amorcée par Sadate et poursuivie par
ététuésiciparlapolicealorsqu’ilsma- ment de la polémique sur Kamelia She- aussi de discriminations, de la corrup- Moubarak, explique-t-il, les chrétiens
Manifestationœcuméniquenifestaient contre l’arrêt de la hata. »Lesortdecettefemmedeprê- tion, de l’oppression. Ils ont donc du mal ontréagienserepliantsureux-mêmes.
constructiond’uneéglise. Mariam,uneemployéedebureaucop- tre copte a déchiré les deux à prendre la mesure de ce qui se passe, « Toute notre vie sociale tourne autour
Aujourd’hui, malgré le choc de l’at- te, a participé lundi à une manifesta- communautés pendant tout l’autom- d’autant qu’on les abreuve de discours des églises et nous avons fini par dévelop-
tentat d’Alexandrie, aucun signe de tion œcuménique à Choubra, au nord ne,leschrétiensaffirmantqu’elleavait qui présentent les coptes comme une mi- per, nous aussi, un discours de peur et de
tension religieuse ne transparaît dans du Caire. Elle se dit un peu rassérénée étéenlevéepourêtreconvertiedefor- norité capricieuse soutenue par l’Occi- rejet de l’autre. » Aujourd’hui, ce dis-
les rues animées et bordées de petits parlesnombreuxtémoignagesdesou- ce,lesislamistesaccusantl’Églisedela dent et l’Église comme une institution courssetransformeparfoisenviolence
commerces. « Notre problème, ce ne tienqu’elleareçusdesesamisetcollè- séquestrerdansunmonastère,cequia qui cherche à créer un État dans contre leurs voisins musulmans, com-
sont pas les musulmans mais le gouver- gues musulmans. Mais elle avoue sa servi de prétexte aux menaces d’al- l’État. » meen2006àAlexandrieoul’andernier
nement »,affirmeTheresa. méfiance. « Après Nagaa Hamadi, ça Qaidacontrelescoptes. « La conscien- « Nous ne sommes pas exempts de tout dansdesvillagesdeMoyenne-Égypteet
Denombreuxmusulmans,personna- avait été la même chose. Mais passée tisation et la mobilisation de l’opinion reproche », précise Nagui, un profes- duFayoum.Ou,commeencemoment,
litésderenomouanonymes,ontappelé l’émotion, tout le monde est vite retombé publique sont l’un de nos plus grands seurcopted’unequarantained’années. contre l’État et ses forces de sécurité.
« C’est une réaction normale, nous de-
«Laconscientisation
etlamobilisationdePékinlèveuncoinduvoilesursonavionfurtif l’opinionpubliquesontl’un
denosplusgrandsdéfis»
PlusieursphotosreprésentantunprototypeduchasseurJ-20viennentd’êtrepubliées HOSSAMBAGHAT,CO-FONDATEUR
DUCOMITÉCONTRELESparlapresseofficielle.Selonlesspécialistes,l’appareilneserapasopérationnelavant2020. VIOLENCESCONFESSIONNELLES
vons faire respecter nos droits », justifieARNAUDDELAGRANGE
Theresa. Cette radicalisation est attiséeCORRESPONDANTÀPÉKIN
par le lobby copte aux États-Unis, qui
DÉFENSEL’apparition n’a rien de fur- crieàlapersécution,ouparlessermons
tive. La presse chinoise faisait hier enflammés de Zakaria Boutros, un an-
grand cas d’un programme pourtant cien prêtre dont les diatribes anti-is-
etrès discret de chasseur de 5 généra- lam,diffuséessurunechaînesatellitai-
tion dont voudrait se doter l’armée re, n’ont rien à envier à celles des
chinoise. Ces «rumeurs» sur un pro- islamistes.
totype de chasseur furtif J-20 se re-
Exorciserlesvieuxdémonstrouventainsiétonnammentenunedu
Global Times, qui dépend du groupe Cette fuite en avant rend malade La-
Quotidien du peuple, porte-voix du mia,directricemusulmaned’uneécole
Particommuniste.Àl’appui,despho- maternelle. « L’ambiance devient irres-
Selonlesexpertsmilitaires,leJ-20estunavionmonoplace,tos «volées» prises sur une piste de pirable,dit-elle. Je n’ai plus qu’une en-
audesignprocheduF-22RaptordesAméricains. DRChengdu, dans le Sichuan, que l’on vie : partir à l’étranger. Vous avez vu
peut voir sur moult blogs depuis la fin Moubarak à la télévision ? Comment
décembre. laclé,plusderayond’actionetplusde seulementune « poignée »en2025.Les ration, et cela est cohérent avec une voulez-vous qu’un octogénaire malade
bombes.LeJ-20présuméestmonopla- experts se demandent si Pékin est allé stratégie d’interdiction d’accès à des zo- et si mal entouré nous sorte d’une crise
Unbiréacteuràailedelta ce,biréacteuretmunid’uneailedelta. plusvitequeprévu,ous’ilnes’agitque nes de plus en plus larges »,commente aussi grave ? »
L’articlesous-entendqueceJ-20serait Ilyaunan,le numéro 2 de l’armée de bluff. Cette agitation sur le J-20 Jean-Vincent Brisset, directeur de re- Pour exorciser les démons égyp-
une réponse apportée au F-22 Raptor de l’air chinoise, le général He Wei- pourrait être motivée par la venue du cherches à l’Iris (Institut de relations tiens, il faudra certainement plus que
américain,enfaisantremarquerquele rong,avaitconfiéquelaChinemettrait patronduPentagone,RobertGates,ce internationales et stratégiques). Mais les chants patriotiques louant l’unité
designestproche.Ensignalantaupas- en service « son propre avion de qua- mois-ci à Pékin, en étayant la montée cet ancien attaché de l’Air à Pékin fait des « enfants de l’Égypte », sur fond
esage que l’appareil est plus gros, et trième génération (5 selon la classifica- enpuissancechinoise.Outoutsimple- aussiremarquerquelemystérieuxJ-20 d’imagesdemosquéesetd’églises,qui
donccapabled’emporterplusd’arme- tion occidentale) à horizon de huit à dix ment par le lobbying des militaires n’enestaumieuxqu’austadedeladé- passentenboucleàlatélévisiondepuis
ments. Le magazine Aviation Week ans ».LesecrétaireaméricainàlaDé- chinois, désireux d’installer un coû- monstration.Etqu’ilafalluquinzeans l’attentat.Pourbeaucoupdecommen-
évoque des essais, au moins au sol, en fense,RobertGates,lui,aestiméquela teuxprogrammedanslepaysage. avantqueleF-22nepasseduvoldedé- tateurs égyptiens, la seule solution
cours.Etnoteaussiquel’avionaperçu Chine n’aurait certainement pas LesChinois « ont clairement la volon- monstration aux unités opérationnel- passe par l’établissement d’un vérita-
e eest plus imposant qu’escompté, avec à d’avion de 5 génération en 2020, et té de se doter d’un chasseur de 5 géné- les. bleÉtatdedroit.
A 1jeudi6janvier2011 LEFIGARO
6 international
ÀAbidjan,les«patriotes»deGbagbo
LaurentGbagbo,
lundidernier,gardentconfiance ZOOMdevantlepalais
présidentiel
d’Abidjan,Les rassemblements organisés
justeavantsa Attentatantifrançais
rencontreavecpar le camp du président sortant mobilisent àBamako
lesémissaires
Unhommeaétéinterpelléaprès
africains.
avoirfaitexploserhiersoirunesurtout des jeunes désœuvrés. SIAKAMBOU/AFP
bonbonnedegazdevant
tion. Partout, des tas d’ordures non ra- l’ambassadedeFranceauMali.
RENAUDGIRARD
massées : faute d’avoir reçu leurs L’individu,denationalité
ENVOYÉSPÉCIALÀABIDJAN
salaires, les éboueurs ne se rendent plus à tunisienne,s’estrevendiquéd’al-
AFRIQUEDEL’OUEST Les « patriotes », leur travail. Qaida.L’attentatalégèrement
militants pro-gbabistes issus pour la Dans l’immense bidonville de Kou- blesséunemployédenationalité
plupart de la jeunesse ivoirienne massi, très peu d’immeubles bien maliennedel’ambassade.Le
désœuvrée, et commandés par le «gé- construits, et pas un seul dépassant deux ministèrefrançaisdesAffaires
néral de la rue» Charles Blé Goudé, étages. Les constructions les mieux en- étrangèresaindiquéqu’une
n’organisent pas leurs meetings dans les tretenues sont toutes religieuses. Dans ce enquêteétaitencours.Cet
quartiers bourgeois d’Abidjan. Celui quartier mixte, il y en a à foison et pour attentatintervienttroismois
d’hier après-midi se tenait dans le quar- tous les goûts. aprèsl’enlèvementdecinq
tier populaire de Koumassi, au fin fond Françaispard’al-Qaidaau
de l’« île » de Treichville. Pour s’y ren- Maghrebislamique(Aqmi).Les
LachancedelaCôtedre à partir du Plateau - quartier des af- cinqotages,enlevésàArlit,site
faires et des hôtels pour Européens -, il d’Ivoiresemble minierdugroupefrançaisAreva,
faut prendre l’un des deux grands ponts danslenordNiger,sontqueleconflitn’aitpas
de la cité lagunaire, qui portent des toujoursretenusdans
encoreprisunefortenoms résumant l’histoire heureuse de la lenord-estduMali.
prospère Côte d’Ivoire d’antan : Charles tournurereligieuse
de Gaulle et Félix Houphouët-Boigny.
Sur le Plateau, les routes à quatre voies La mosquée, joliment peinte de blanc EN BREFet les buildings à façades de verre et et de bleu, ressemble à un petit fort du
d’acier rappellent que la Côte d’Ivoire désert, avec ses quatre minarets d’angle
fut, jusqu’à l’effondrement des cours du faisant penser à des tourelles. Il y a aussi Tunisie:inhumation
cacao à la fin des années 1980, le pays de une église catholique de village classique, deMohamedBouazizi
loin le plus riche d’Afrique de l’Ouest, mais on est frappé par le nombre d’édifi-Bouazizi,lejeune
attirant par millions les immigrés des ces chrétiens relevant de différentes sec- Tunisiendontl’immolation
autres États subsahéliens à la recherche tes évangéliques. Ici, l’« Église évangéli- parlefeule17décembreàSidi
de travail. À mesure qu’on dépasse la cité que des prédestinés », là, la « Salle du Bouzidadéclenchéunerévolte
de Treichville et qu’on s’enfonce vers royaume des témoins de Jéhovah ». contrelechômage,aété
Koumassi, le paysage urbain se détériore Depuis vingt ans en Côte d’Ivoire, le inhuméhierdansunclimat
progressivement, témoignant de l’ex- christianisme voit le recul de l’Église ca- detension,aprèsavoirsuccombé
pansion chaotique de la métropole tholique (à laquelle appartenait le père de àsesblessureslaveille
d’Abidjan, ayant plus que décuplé sa po- l’indépendance Houphouët-Boigny) et dansunhôpitaldeTunis.
pulation en l’espace d’une seule généra- l’expansion rapide des Églises évangéli-
Démissionduporte-paroleques. Laurent Gbagbo et son épouse, Si-
d’Obamamone, sont eux-mêmes des évangélistes.
Leporte-paroledeBarackUne économie ouverte... Rhétorique nationaliste Obama,RobertGibbs,adécidé
COMMERCE EXTÉRIEUR IVOIRIEN EN 2009
En face d’un maquis (petit restaurant dequitterlaMaison-Blanche,
Nigéria
africain en plein air) très opportunément maisilcontinueraàtravailler
21% Pays-Bas nommé La Réconciliation, s’étend le lieu pris, ces jeunes « patriotes » semblent musique zaïroise « adaptée », c’est-à- pourleprésidentaméricainen France
France du meeting, une large place de terre bat- avoir tout leur temps, même un jour de dire où le nom de Laurent Gbagbo re- vuedesaréélectionen2012.14% 14% USAChine 11% tue que les riverains appellent tous la semaine. Le début du meeting avait été vient en scansion toutes les trois mesu- LerépublicainJohnBoehner,
8%7% « place Inch’Allah » (si Dieu le veut). Une fixé à 14 heures. Mais à 17 heures, Charles res. Dans la tribune VIP, une dame d’une quidirigel’oppositiondepuis
estrade a été dressée, ainsi que des tentes Blé Goudé n’était toujours pas là. On nous cinquantaine d’années regarde en sou- lavictoiredesoncamplorsLes 3 premiers Les 3 premiers
pour abriter du soleil les invités « VIP ». explique que le « ministre » (Gbagbo en a riant des danseurs improvisant une ron- desélectionsdemi-mandat,fournisseurs clients
La foule - un millier d’hommes et de fait son nouveau de la Jeunesse) de. Elle est comptable, et farouchement ennovembredernier,aétéélu
EXPORTATIONS femmes, pour la plupart très jeunes et est retenu par des engagements impor- pro-Gbagbo, bien qu’elle vienne du desoncôtéprésidentdela
EN 2009 pauvrement habillés - attend sagement tants, mais qu’il ne saurait tarder… Nord. Namizata Fofana est aussi une Chambredesreprésentants.
derrière une barrière métallique. L’acti- Pour faire patienter la foule, de gigan- musulmane pratiquante, comme l’attes-Cacao 35% ÉmeutesàAlger12,4 vité économique du pays n’ayant pas re- tesques haut-parleurs diffusent de la te la marque brune sur son front. La36%
milliards € chance de la Côte d’Ivoire semble que le DesémeutesontéclatéhiersoirPétrole et
(soit 75 % conflit politique n’ait pas encore pris une danslequartierpopulaireproduits
du PIB) L’ONUveut1000à2000Casquesbleus forte tournure religieuse. deBabElOued,àAlger,oùdespétroliers
Tous les quarts d’heure, un bonimen- dizainesdejeunesontmanifestésupplémentairesAutres (café, 29% teur monte sur l’estrade pour haran- contrelaflambéedesprix
caoutchouc...) guer la foule. Les thèmes reviennent etaffrontélesforcesdel’ordreLECHEFdesopérationsdemaintiende delelever.«Danslecasoùildéciderait
toujours autour de la France, qui «en àcoupsdepierres.lapaixdesNationsunies,AlainLeRoy, deresterdanslepays,ilseraitautorisé... marquée par le poids
faisant la guerre au patriote Gbagbo, aadéclaréhierqu’ilallaitdemanderl’en- à vaquer à ses occupations normale-de la dette publique LechefchiiteMoqtadaSadrperdulaconfiancedetoutel’Afrique».Ilvoide1000à2000Casquesbleussup- ment»et«s’ildécidaitdepartirenexil,
estderetourenIraks’exclame «La Licorne doit rentrer enDette extérieure Dette intérieure plémentairesenCôted’Ivoire.Cettede- ilneserapastraînédevantlaCourpé-
mande de renforcement des effectifs, nale internationale (CPI), à condition France, gentiment et poliment!» La Lechefradicalchiiteirakien
Soit 61,7% du PIB qui comptent actuellement quelque qu’il accepte de rendre le pouvoir», a foule reprend en chœur «gentiment et MoqtadaSadr,bêtenoiredes
ivoirien en 200920% 10000 membres, intervient alors que déclaré l’un des quatre médiateurs, le poliment!». Rhétorique nationaliste Américains,estrentréhier
LaurentGbagbos’estvuoffrirl’amnistie premierministrekényan,RailaOdinga.auquel le pays d’autant plus facile que la France, com- d’Iranaprèsavoirpasséquatre
parlesémissairesafricains.Cesdeniers De son côté, Alassane Ouattara a affir-consacre 21,9% me l’a indiqué le président Sarkozy anshorsdesonpays.Ils’est10,55 80%
tententsanssuccèsdeleconvaincrede méqu’uneéventuelleinterventionmili-de son budget dans ses vœux aux armées, n’a pas la aussitôtrenduaumausoléemilliards € céder la présidence ivoirienne, mais le taireafricaineenCôted’Ivoirepourfaire
de dette 2010 pour le service moindre intention de s’ingérer militai- del’imamAli,àNajaf,oùil
président sortant maintenait hier le partir Laurent Gbagbo ne serait pas
en 2010 de la dette rement dans les affaires intérieures du aétéacclaméparunefouledeblocus routier du QG de son rival Alas- «une force contre les Ivoiriens» et ne
pays, ni de s’éterniser dans sa vieille plusieurscentainesdefidèles.saneOuattara,malgrésonengagement provoqueraitpasdeguerrecivile.Source : directions générales du Trésor
française et ivoirienne base de Port-Bouët…
Pyongyangprêtàengager
despourparlersavecSéoul
LaCoréeduNords’estdite
prêtehieràentamer«sansUE:despropositionsfrançaisespourrelancerlacroissance conditionsetrapidement»
despourparlersaveclaCorée
Au seuil de la présidence française du G20 et du G8, deux parlementaires remettent aujourd’hui duSudafind’apaiserlesfortes
tensionsrégnantentre
à Nicolas Sarkozy un rapport sur l’amélioration du « pilotage économique européen ». lesdeuxpays.
Lesindépendantisteseu des «vertus pédagogiques» en mon- emprunt lancé par Nicolas Sarkozy à pour relancer la croissance» dans l’UE.ALAINBARLUET flamandsrejettenttrant que les «partages de souveraineté l’échelle européenne. Il suggère la mise en Chaque semestre européen devrait ainsi
unprojetdecompromisUE L’Europe éprouvée par la crise ne peut sont inéluctables», positivent les auteurs place d’une convention (sur le modèle de s’ouvrir, estiment les rapporteurs, par une
pas espérer susciter l’adhésion deses de ce rapport sur le « pilotage économique celle ayant réfléchi à la Constitution) pour conférence des finances publiques réunis- Lesflamands
concitoyens si son économie n’est pas en européen ». Un terme longtemps tabou, dégager des propositions budgétaires à sant les responsables des parlements na- delaNV-Aontrejetéhiersoir
mesure de se développer et donc d’inves- outre-Rhin notamment, et qui le reste l’horizon 2020. À cette échéance, l’émis- tionaux et du Parlement de Strasbourg. unprojetdecompromisvisant
tir : le message est au cœur du rapport que dans une large mesure, mais que la crise a sion d’euro-obligations, jugée prématurée Toutefois, estiment les auteurs, «rien ne àtrouveruneissueàlacrise
remettront ce matin au président de la Ré- suffisamment entamé pour que des pro- par la France et l’Allemagne, leur paraît serapossible» sans le couple franco-alle- politiquedanslaquelle
publique le député maire (UMP) de Saint- souhaitable. Plagnol et Le Grip s’interro- mand. Une question centrale demeure : laBelgiqueestenferrée
Maur-des-Fossés, Henri Plagnol, ex-mi- gent aussi sur la possibilité d’affecter à jusqu’où Nicolas Sarkozy pourra-t-il en- depuisplusd’unan.Lerapportpréconisenistre de Jacques Chirac, et sa consœur du l’Union des ressources propres, sorte de traîner la chancelière fragilisée face à son
VerdictsurlamaréenoireParlement européen, Constance Le Grip, enquelquesorted’étendre financements innovants, provenant de opinion publique ? La réponse, selon Hen-
danslegolfeduMexiquequi fut, de l’Intérieur à l’Élysée, une pro- taxes sur les nouveaux flux de richesses : ri Plagnol et Constance Le Grip, passe parlegrandempruntlancé
che collaboratrice de Nicolas Sarkozy. taxe carbone, taxes sur les fluides énergé- la capacité de la France à rassurer sa par- LacommissionforméeparlaparNicolasSarkozy«Biensûr,lamaîtrisedesdéficits,ladisci- tiques, taxe sur Internet, sur les transac- tenaire sur ses déficits et sa dette. Ce qui Maison-Blanchepourenquêter
plinebudgétaire,lacoordinationdespoliti- tions financières ou les transports aériens. permettra d’avancer vers la nécessaire surlamaréenoiredanslegolfeàl’échelleeuropéenne
ques économiques sont indispensables, ré- convergence économique et fiscale. Sur ce duMexiqueaestiméhiersoir
Un rôle accru pour Strasbourgsume Henri Plagnol, mais cela n’est pas positions concrètes, dont une quinzaine chemin vertueux, quoique semé d’embû- quecettecatastropheétaitdue
suffisant,lapurgenepeutêtreleseulmes- présentées ce matin, apparaissent néces- Autre axe, l’implication accrue du Parle- ches, les rapporteurs ambitionnent pour àune«gestiondéfaillante»
sage, nous avons aussi besoin d’un projet, saires. Pour pallier l’insuffisance des res- ment européen, singulièrement absent 2020 un programme d’investissements delapartdeBP,
d’unavenir,concrètementderetrouverune sources propres de l’UE et les carences en lors de la récente tourmente financière, communs (comme le furent Ariane, Air- Transocean
capacité de croissance en Europe.» À cet matière d’investissements, le rapport pré- dans les débats de politique sur«lesques- bus, Galileo…) financé par un emprunt etHalliburton.
égard, les crises grecque et irlandaise ont conise en quelque sorte d’étendre le grand tions macroéconomiques et les stratégies conjoint de la France et de l’Allemagne.
C 2