Magazine Le Figaro du 06 juin 2011
46 pages
Français

Magazine Le Figaro du 06 juin 2011

-

Description

Retrouvez le Figaro magazine du 06/06/2011

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 06 juin 2011
Nombre de lectures 16
Langue Français
Poids de l'ouvrage 15 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

1,40€ lundi6juin2011 -LeFigaroN°20790-www.lefigaro.fr-Francemétropolitaineuniquement
Diabètedetype1:Exécutiondes
l’espoirdespompesàinsulinepeines:des
Unmédicamentpropositionschocs LeFigaro pourprévenirlessaantéremisesàSarkozyPAGE13 cancerduseinPAGES9À12
“Sans la liberté de blâmer il n’est point d’éloge flatteur” Beaumarchais
LeFigaroéconomie
Apple:
la
révolution
iCloud DSK
PAGE24
Lespaysarabes
àlarecherche le jourJd’investisseurs
PAGE27
Management&Emplois
Accusé de « crimeLemoraldes
sexuel », l’ex-directeurcadres esennettenette
du FMI devraithausse sse
PAGES300 annoncer aujourd’hui
À35
qu’il plaide
Sarkozykozymmetet non coupable.
envaleur PAGES6,7,18ET44
sonbilanPAGE3
Libye:Moscou
critiquel’action
delacoalition
PAGE5
Nouvelles violences à la Entre Joly et Hulot,
frontière entre Israël et la Syrie la rivalité s’exacerbe
L’ARMÉE israélienne a tiré hier franchir une première barrière LES ÉCOLOGISTES étaient par- que son ancrage à gauche, etÉcoles
sur des manifestants palesti- de barbelés avant un champ de tis à La Rochelle pour passer un gêne des supporteurs d’Hulot,etcollèges, niens et syriens qui tentaient mines, tout près de la ville de week-end tranquille et réélire qui assurent qu’il n’est pas
de pénétrer sur le plateau du Majdal Chams. Les États-Unis Cécile Duflot à la tête d’Europe question de partir vers le cen-nouvellescibles
Golan occupé, faisant au moins se sont dits, dimanche, «pro- Ecologie-Les Verts. Mais Nico- tre. Alors que leur premier dé-
delaviolence 14 morts et 325 blessés selon fondémentinquiets» et ont ap- las Hulot a provoqué une polé- bat a lieu ce soir à Toulouse, Ni-
PAGE14 Damas, lors de l’anniversaire pelé les parties au calme à la mique en confiant qu’il avait colas Hulot et Eva Joly sont
de la Naksa, la défaite arabe de suite de ces nouveaux inci- envisagé de former un «tan- désormais à couteaux tirés. La
juin 1967. Des centaines de dents à la frontière entre Israël dem» avec Jean-Louis Borloo. primaire écolo sera chaude.Sécheresse
protestataires ont tenté de et la Syrie. PAGE8 Fureur d’Eva Joly, qui revendi- PAGE4ETL’ÉDITORIALPAGE19
enFrance:vers
desrestrictions
HISTOIRE DUJOUR Ecrivain du temps. Réécrivant l’histoire originale du chronographe:d’eaupourtous
Le Montblanc Nicolas Rieussec.
PAGE14 Chronographe monopoussoir, mouvement manuel manufacturé.
Compteurs 60 secondes et 30 minutes avec disques rotatifs fixés sous le pont de
compteur. Boîtier en acier, bracelet à boucle déployante en cuir d’alligator. ManufacturéWaterlooauDerbyd’EpsomRoland-Garros:
*au sein de la Manufacture Montblanc au Locle, Suisse.
avec6titres, pourlareined’Angleterre
Nadal al
est un Waterloo équestre pour la conciliation, le mois dernier, en Républi-égale reine», a déploré leSundayTimes que d’Irlande. À 200 mètres du poteau, le«C’après l’éblouissante victoire, sa- rêve semblait en passe de se réaliser puis-Borg
medi, d’un Français au très prestigieux que le cheval royal avait pris la tête de laPAGE15
Derby d’Epsom. La Grande-Bretagne tout course. C’était compter sans l’incroyable
entière espérait que le prix allait revenir au retour de Pour Moi, monté par le Français
cheval de la reine Élisabeth II, Carlton Mickaël Barzalona, qui accéléra irrésisti-
House, donné grand favori par les book- blement depuis l’arrière du peloton pour
makers. La souveraine, passionnée de doubler Carlton House et franchir la ligne
courses hippiques et propriétaire de nom- avec une tête d’avance. Ce fut la première
breux chevaux de course, n’a en effet ja- victoire remportée au Derby d’Epsom par
Biennalede mais remporté la plus prestigieuse des un cheval entraîné en France depuis tren-
classiques anglaises avec l’un de ses pou- te-cinq ans. Le jockey de 19 ans s’est per-Venise,visite
lains. Aux yeux des Anglais, une victoire mis de célébrer son exploit en brandissant
enneufétapes royale à Epsom aurait couronné une année un drapeau tricolore devant les tribunes
PAGE38 déjà exceptionnelle pour la reine, ponctuée royales, où la mine déconfite de la reine se
par le mariage du prince William avec la passait de commentaire.
jolie Kate et le succès de son voyage de ré- CYRILLEVANLERBERGHE(ÀLONDRES)
DÉBATS&OPINIONS RENDEZ-VOUS
LACHRONIQUEDE L’ÉDITORIALdePaul-HenriduLimbert PAGE19
PhilippeLabro LECARNETDUJOUR PAGE17BILDERBOX/ANDIA.FR;C.FOLLIOT/AFP
P.HUGUEN/AFP;P.KOVARIK/AFP; Journalisme:lestablesdelaloi APARTÉd’AnneFulda PAGE46
REUTERS;F.MONTEFORTE/AFP PAGE19 TOUTEL’ACTUALITÉSURlefigaro.fr
· WWW.MONTBLANC.FR® Montblanc® *Montblanc.Unehistoireàraconter.-TéléphoneLecteurs:0153434800
ALG:185DA. AND:1,50€. BEL:1,50€. DOM:2,10€. CH:3,20FS. CAN:4,25$C. D:2,10€. A:3€. ESP:2,10€. CANARIES:2,20€. GB:1,70£. GR:2,30€. ITA:2,30€. LUX:1,50€. NL:2,10€.
H:830HUF. PORT.CONT.:2,20€. SVN:2,30€. MAR:14DH. TUN:2,5DTU. USA:4.25$. ZONECFA:1600CFA. ISSN0182.5852
M 00108 - 606 - F: 1,40 E
3:HIKKLA=]UVYUY:?a@q@a@g@k;
PHOTOMONTAGE.EMMANUELDUNAND/AFP,CHRISTOPHEMORIN/IP3/MAXPPP
Clundi6juin2011 LEFIGARO
NotreblogÉtats-Unis2 recto VERSO HTTP://BLOG.LEFIGARO.FR/OBAMAZOOM
Sexeetpolitique:leculte
américaindelatransparence
public, explique Todd Gitlin. «L’Amérique a étéDepuislesannées1980, L’ex-actriceDonnaRice
confrontéeàcettevaguemassive,quijouetoujoursunphotographiée
rôledéterminant.»Onlevoitd’ailleursauxsondagesen1987surlesgenouxladistinctionentrevie duPewCentersurlaquestiondel’adultère.QuelquedeGaryHart.Lesénateur
46%desAméricainsdisentqu’ilsnevoteraientsansduColorado,favoriprivéeetviepublique doute pas pour un candidat ayant eu une aventureàl’investituredémocrate
extraconjugale,unchiffrebeaucoupplusélevéqu’enpourlaprésidentielle
estabolie.Desdizaines américainede1988, 2007,oùilsn’étaientque39%àpenserencester-
voitsapopularitéchuter mes.«Cequiestintéressant,c’estdevoiroùlesAmé-
aprèslapublication ricains placent l’adultère dans leur échelle de valeursd’élus,delabase
duclichéetfinit négatives,commenteAlanCoopermanduPewCen-
parseretirer ter.Trompersonconjointestplusgravequ’êtrehomo-ausommetdel’État, delacampagne. sexuel ou divorcé; mais moins que de ne pas
GETTYIMAGES croireenDieu(que61%jugentrédhibitoire).»ontétééclaboussésdans
«Droitdecuissage»desaffairesd’alcôves. Le troisième facteur important, qui va jouer dans
cettemiseànudelavieprivéedeshommescélèbres,PARLAUREMANDEVILLE
est la puissance du mouvement féministe, qui de-CORRESPONDANTEÀWASHINGTON
vient le témoin à charge des comportements des
«alpha mâles» de l’establishment. L’exemple
l aura suffi d’une simple question pour faire d’AnitaHill,ceprofesseurdepolitiquepubliquequi,
sauter les digues de la vie privée des politi- en 1991, accuse le juge conservateur Clarence Tho-
ques américains, un beau jour de mai 1987, mas, son ancien supérieur, de harcèlement sexuel,
pendantuneconférencedepresse.C’estPaul aumomentdelaconfirmationdecedernieràlaCour
Taylor,étoilemontantedelarubriquepoliti- suprême, fait date. Même si le scandale n’empêche
queduWashingtonPost,quilaposeauséna- pasThomasd’êtreconfirmé,ellesusciteunprofondIteurduColoradoGaryHart,quiaannoncésa débat sur le «droit de cuissage» dont se prévalent
candidature à la présidence trois semaines plus tôt. certainshommesdepouvoir.Uncourantquiasans
«Avezvousdéjàcommisunadultère?»,demande- doutebeaucoupcontribuéàfairesortirlesscandales
t-ilsouslesyeuxstupéfaitsdesautresjournalistesà sexuelspolitiques,estimeleprofesseurToddGitlin,
l’hommequetoutlemondeconsidèrecommelefa- notammentgrâce«àlaféminisationdelapresse».
voridelaprimairedémocrate.Depuisquelquesjours Et c’est vrai qu’après l’affaire Hart des dizaines
déjà, Hart est en alerte rouge, après la publication d’affaires explosent au grand jour. Selon un rituel
parlequotidienlocalMiamiHeraldd’unarticlerap- public qui laisse l’Europe pantoise, sénateurs, gou-
portant la nouvelle de sa liaison avec une certaine verneursetmêmeleprésidentBillClintondoiventse
DonnaRice.Maisc’estlapremièrefoisqu’unjournal fairepardonner,flanquésdeleursépouses,devantle
duniveauduPost,etnonuntabloïd,posedebuten tribunal de l’opinion, à la télévision. Dans le cas de
blanclaquestionquibrûleleslèvresdetouslesre- Clinton,l’affaireMonicaLewinskiparalyserasapré-
porters.GaryHartvanieretmettrelesreportersras- sidence pendant près d’un an, offrant au monde le
semblés au défi de prouver une supposée «liaison spectacled’unchefd’Étatobligéderaconterlesfel-
dangereuse».Quelquesjoursplustard,leMiamiHe- lations prodiguées par une stagiaire dans le Bureau
raldlepiègesurunbateau,cheveuxauvent,visage ovale.Laprésidenceaméricainedevientunpalaisde
bronzé et souriant, Donna Rice sur les genoux. La verre.Pourlemeilleuretpourlepire.
photo fait le tour de l’Amérique. Mais le favori du LeprofesseurToddGitlinestimeque,paradoxale-
Parti démocrate ne sourit plus. Détruit politique- ment,c’estlaformidableambiancedepermissivité
ment,ildoitrenoncer. etdepornographieàtouscrinsquiexplosedansles
Toute la vie privée des politiques va s’en trouver années1980,enmêmetempsques’affirmelamajo-
bouleversée en profondeur. «Les tabous sont tom- ritémorale,quiaurapermisàlafibrepuritaineetau
bés,lapressen’aplusjamaislâchélespolitiques»,ex- courant féministe d’œuvrer pour priver les politi-
pliqueJohnGizzi,commentateurpolitiqueàHuman quesdevieprivée.«Ilyadansnotresociétéunmé-
Events.Sexeetpouvoirvontdésormaisfaire «mé- langeétrangedevolontédepunirlestransgressionset
nageàtrois»aveclesmédias.Sousleregardimpi- d’obsession sexuelle qui a été exploité à fond par les
toyableetavidedel’opinion. médiasavidesd’informationscroustillantesetlesré-
publicains, qui voulaient s’en servir pour abattre le
Aventuresextraconjugales n’étaitpaspourcelaquej’avaisembrassélejournalis- toutefois revenir à John Fitzgerald Kennedy, connu président», analyse-t-il. «C’est une fascination
Surlecoup,pourtant,PaulTaylorestfustigéparses mepolitique…Maisc’estsansdoutecequim’aaidéà pour son appétit sexuel insatiable et ses multiples perverse, nous sommes à la fois immergés dans une
pairs.Aveccetteaffaire,«onaatteintlefond»,«re- en sortir.» Les regrets de Taylor n’y changeront conquêtes féminines, dont l’actrice Marilyn Monroe. èredepornographieaccessibled’uncoupdeclicet,en
portersetresponsablesd’éditionontsalivé,toutàleur rien.IlyabienunavantetunaprèsGaryHartdans «C’étaitnormal,nulnejugeaitquecesécartsétaientin- même temps, nous ne sommes pas à l’aise avec le
zèle de tout savoir et de tout dire», dénonce son l’histoiredelapolitiqueaméricaine. compatibles avec la conduite de la vie publique», sexe»,dit-il.
confrèreAnthonyLewis.«Parfoisunjournalistedoit L’avantafinalementbeaucoupressembléàcequi confirmeToddGitlin,professeurdecommunicationet Gitlin insiste toutefois sur le fait que la société
poser des questions qu’il n’a pas envie d’effleurer», sepasseencorelargementàl’extérieurdesfrontières desociologieàl’universitéColumbia. américaineesttrèsdiviséesurcesthèmes.Pendant
expliquera Taylor des années plus tard. Mais très de l’Amérique, notamment dans une Europe latine LeschosesvontchangeravecleWatergate,bombe l’affaireClinton,explique-t-il,prèsde60%desgens
vite,aprèscetteaffaire,ilquitteraleservicepolitique plusrespectueusedespuissantsetmoinseffarouchée politiquequirévolutionnelesrelationsentrelapresse en avaient assez de cet étalage. Ils étaient mécon-
duPost,avantd’abandonnercarrémentlejournalis- parlesexe.Aussipuritainssoient-ils,lespèresfon- et le pouvoir, désacralisant ce dernier. Désormais, la tentsducomportementduprésidentmaisjugeaient
me. «J’ai trouvé l’expérience inconfortable, confie- dateurs et leurs successeurs se sont permis souvent pressen’estplus«lacopine»despolitiques,maisleur quecelanedevaitpasdébouchersursadémission.
ra-t-ilàproposdel’af- des aventures extraconjugales. «Le pouvoir est un garde-fouexigeant,quin’hésiteplusàmordre. Certains autres d’ailleurs, qui ont «fauté», s’en
faire Gary Hart. J’ai aphrodisiaque»,résumeraunjourHenryKissinger. L’autreélémentclé,quichangeladonne,estlere- sont sortis, comme David Vitter, sénateur républi-
éprouvé de l’inconfort à AinsiThomasJeffersonest-ilsoupçonnéd’avoirfait tourenforcedela«majoritémorale»,àlafindesan- caindeLouisiane,quiaétéréélusansproblèmeaprès
être obligé de regarder de son esclave Sally Hemings sa maîtresse et de lui nées 1970, puis dans les années Reagan. Les mouve- lamiseaujourd’unerelationextraconjugale.Cequi
parletroud’uneserrure avoirfaitsixenfantsnaturels!Mainteshistoirescou- mentschrétiensévangélistesenpleinessorsemêlent faitsouventladifférence,écritdansleNewYorkTi-
etàavoiràmedemander rent aussi sur les infidélités de Franklin Roosevelt de politique, donnant la victoire à Jimmy Carter en mes Tom Fiedler, de l’école de communication de
cequ’uncandidatfaisait enverssafemme,Eleanore,qui,apparemment,nese 1976.Poureux,cequisepassedanslavieprivéed’un BostonUniversity,«c’estl’hypocrisie».SilesAmé-
dans sa chambre… Ce privaitpasnonplus.Lapalmedelaséductionsemble politiqueestpresqueplusimportantquesondiscours ricainspeuventpardonnerl’adultère,ilsnesuppor-
tentpaslatrahisonetlemensonge,dit-il.Ilssedi-
sentquequelqu’unquiamentiàsonmarimentiraà
la nation. De ce point de vue, ils seront plus indul-
gentsavecunClintonquiareconnusesfautesetqui
bénéficiede70% d’opinionsfavorablesqu’avec un
Newt Gingrich, ancien speaker républicain de la
Chambre,quiprétendaitfairedestituerleprésident
mais avait au même moment une aventure extra-
conjugale…«
Avecl’affaireStrauss-Kahn-quivabienau-delà
Noussommes del’adultèreoudulibertinage-,lesAméricainsont
aujourd’huiuneraisondeplusdeseconvaincrequeàlafois leurmodèlededéshabillagedelavieprivéedespoli-
tiquesestsupérieuràl’omertaquiprévautenEuro-immergésdans
pe.DansunarticlequiafaitlaunedeTimeMagazine,
uneèrede lajournalisteNancyGibbsneseprivepas-nonsansPatrimonyContemporaine
raison d’ailleurs - de dénoncer le «droit du sei-pornographie DateetetJourrétrogograadantsdants gneur»d’uneFrance«monarchique».Ledébattar-
difmaisindispensablequis’estouvertdanslapresseaccessibled’un
françaisesurlanécessitédemieuxdéfinirleslimites
coupdeclic decequ’unpoliticienpeutsepermettre,aunomde
la protection de la vie privée, témoigne qu’elle n’aet,enmême
pastort.LesAméricainspeuvent-ilspourautantse
dispenser du débat opposé sur les limites que lestemps,nous
journalistesnedevraientpasdépasser?«Departet
nesommespas d’autre, ilyaun vrai travail de réflexion à mener»,
notaitrécemmentlecorrespondantduNewYorkTi-àl’aiseavec
mesàParis,SteveErlanger.MaislesociologueTodd
Gitlindoutequelatendancepuritano-voyeuristeac-lesexe »
tuelle soit réversible en Amérique. «Ici, la question
Notre catalogue général vous sera envoyé gracieusement sur simple demande au 01 58 18 14 40TODDGITLIN,SOCIOLOGUE du sexe est comme une petite veilleuse allumée sur la
DAVIDSHANKBONE cuisinièreetprêteàexploseràtoutmoment.»
A
www.vacheron-constantin.com
LEFIGARO lundi6juin2011
3francePOLITIQUE
ZOOMNicolasSarkozydéfendsonbilan
PrimairesPS:Delanoë
n’atoujourspaschoisi
LemairedeParisneveutetattendla«récolte»
toujourspasdirequelcandidat
ilsoutiendraauxprimaires
Le président devrait socialistes.Invitéhiermatindu
«Grandrendez-vousEurope1-
bientôt s’exprimer sur LeParisien»,BertrandDelanoë
aexpliquéqu’ilsedéterminerait
«parrapportàdescritèresle grand emprunt.
politiques»,notamment
celuide«l’ancrageàgauche»,CHARLESJAIGU
expliquant:«Jenepeuxpasme
ÉLYSÉE Le temps du renversement de prononcerenfonctiondesservices
tendance n’est par encore venu pour qu’ons’estrendusouenfonction
Nicolas Sarkozy. Les résultats écono- dubienoudumalqu’onm’afait…
miques meilleurs que prévu – chômage Jenepeuxmeprononcerque
en léger recul et croissance un peu plus parrapportàlaFranceetàla
tonique -, et la déflagration Strauss- gauche».MartineAubry(sielle
Kahn ne se traduisent que par des estcandidate)etFrançois
changements encore minuscules dans Hollandedevrontdonc
l’opinion. Ainsi le dernier baromètre encoreattendreunpeu.
de la confiance à l’égard du chef de
l’État, publié ce week-end par Harris
Interactive dansLeParisien, ne montre EN BREF
qu’une progression à tout petit pas. De
20 % de confiance en avril à 22 % en
juin… Il apparaît clairement que le pré- Peillon:DSKva«manquer»
sident, pour le moment, ne peut rien àlaFrance
DominiqueStrauss-Kahn
va«manqueràlaFrance
«Jesuispluscultivateur etàl’Europe»au-delà
quelesgensnepensent. desprimairessocialistes,
aestiméhierVincentPeillonLetypequipasseàcôtéde
NicolasSarkozy,le26maidernieràDeauvillelorsdusommetduG8. DAMIENMEYER/AFP surRadioJ.Ilauraitpu,d’après
monchampcroitquerien l’eurodéputéPS,incarner
n’achangé,etilsetrompe» 27 mai). Dans la majorité, plusieurs élus suis plus cultivateur que les gens ne pen- politiques. Il tient notamment à s’en dé- «unegauchemoderne»etnon
NICOLASSARKOZY et ministres qui sont allés sur le terrain sent.Jesème,jesèmetrèsprofond.Letype marquer en ne disant pas un mot de la de«postures».«Qu’est-ce
ces derniers jours ont noté que «l’étau qui passe à côté de mon champ croit que maternité de son épouse, Carla Sarkozy. quipeutremettrelaFranceen
vendanger. «Il ne faut pas être court- sedesserreautourdeSarkozy ». Ils souli- rienn’achangé,etilsetrompe », a confié Il a d’ailleurs été «atterré » selon un mouvementetlaprépareràson
termiste », défend l’un de ses visiteurs gnent que «les gens sont moins néga- Nicolas Sarkozy la semaine dernière en proche, par les accusations de Luc Ferry avenir?Decepointdevue,très
réguliers, qui rappelle combien sont tifs » comme le confiait un ministre il y a petit comité. à propos d’un ancien ministre qui se se- clairement,onaunenjeumajeur,
lentes les évolutions dans les profon- quelques jours. Nicolas Sarkozy lui-mê- Parmi les graines, ilyala mise en va- rait livré à des avances sexuelles sur des etlàDominiqueStrauss-Kahnva
deurs de l’opinion. me ne s’attend à aucun miracle dans leur de son bilan sur lequel Nicolas mineurs. nousmanquer»,aajoutéPeillon.
Le climat en revanche, a changé. l’immédiat. Il continue de renvoyer au Sarkozy veut d’autant plus mettre l’ac-
Jean-LouisBorloo«Toujoursaussiactif»L’Élysée le constate par le truchement de début de l’année 2012 le rendez-vous cent qu’il règne une atmosphère de po-
«avance»sondages qualitatifs (nos éditions du avec l’opinion. «Quoi qu’on en dise, je lémique sur la vie privée des hommes Nicolas Sarkozy continuera donc à se
montrer au travail pendant que les com- «J’avance»,répondJean-Louis
mentaires vont bon train sur les affaires Borloodansuneinterview
Dominique Strauss-Kahn et Georges auParisien-Aujourd’hui
HenriGuainometengardecontrelesrisquesdel’«ordremoral» Tron. Mais cela ne veut pas dire pour enFrance,àlaquestiondesa
autant qu’il veut rester muet. La confé- candidatureprésidentielle
GARE à «l’emballement médiatique»! climatquidonneàcetypedecommen- souventdestructeurdel’ordresocial.» rence de presse sur le grand emprunt, en2012.Revenantd’unvoyage
Invité hier de la radio RCJ, le conseiller taire une connotation extrêmement Reprenant un thème qui lui est cher, qu’il devrait donner dans la seconde auQuébec,l’ancienministrede
spécial de Nicolas Sarkozy, Henri désagréable». Guaino s’est enfin interrogé sur le fait partie du mois de juin, est une illustra- l’Écologiesedéclarefavorable
Guaino, a mis en garde contre les déri- Guaino,appelantàla«retenue»,pour- que«l’exigencedemoralitéoudemo-
tion de sa volonté d’être présent dans le à«unecampagneprésidentielle
vesdecesderniersjours,etestiméque suit:«Ledangerestqu’onpassedeces ralisationdelaviepubliques’accompa-
débat politique, sans s’adresser directe- ouvertesurlemonde»
siLucFerry«n’auraitpasdû»accuser affaires-là à un grand déballage, à une gnedepuisdesannéesparunemoindre
ment aux Français. «Il n’y a aucun re- où«latransitionécologiquede pédophilie un ancien ministre sans grandevaguedepuritanisme,demora- exigencedemoralisationoudemorali-
tourauxannéesMitterrandouChirac,au eténergétique»tiendraciterdenometsanspreuve,«ilyaun lisme,d’ordremoral,etl’ordremoralest tédelavieéconomique».
président absent ou lointain, parce qu’il uneplace«primordiale».
reste toujours aussi actif », commente
SégolèneRoyalveutlafinson ami le communicant Thierry Saus-
ducumuldesmandatssez, auteur d’un livre récent intituléMa-
pouraméliorerlapariténifestesurl’optimisme. Le choix d’inter-2012:Villepin«veutêtrecandidat» venir pour vanter les 35 milliards de SégolèneRoyalaprônéhier
crédits distribués par le grand emprunt lafinducumuldesmandats
dans des investissements innovants ne pourluttercontrelesexismeL’ancien premier ministre juge « très sage » de discuter avec Borloo.
faisait pas l’unanimité à l’Élysée, mais il àl’Assembléenationale.
illustre cette volonté de jouer le fond des «Tantquel’AssembléenationaleJEAN-BAPTISTEGARAT
dossiers et la valorisation du bilan contre neserapasparitaire,nous
DROITE Un échange de courtoisies. Et les polémiques sur les rumeurs et les af- auronsdescomportements
plus si affinités. Dans un entretien dans faires de vie privée. «Leprésidentenar- commecela,etcomment
Le Parisien paru hier, Jean-Louis Borloo rive presque à regretter l’affaire DSK qui l’Assembléenationalepeut
avait loué les qualités de Dominique de a tendance à masquer l’importance des devenirparitaire?Enmettantfin
Villepin.«J’aiétéministredel’Emploidans résultats enregistrés » ose même, pro- aucumuldesmandats»,
son gouvernement. Nous avons mené cette vocateur, le député européen Brice Hor- adéclarélaprésidente
bataille ensemble. On peut se parler, on se tefeux – et probable futur animateur de delarégionPoitou-
connaît et on s’estime. Il a une dimension la campagne en 2012. Charentes.
internationale et son discours à l’ONU a
marqué», expliquait le patron des radi-
caux. Au «Grand Jury-RTL-LCI-Le Fi-
garo», hier soir, l’ancien premier minis-
tre lui a rendu la politesse :«Ilaétéuntrès
bon ministre dans mon gouvernement. Il a
faitavancerleschosesenmatièrederéno-
vation urbaine, d’emploi. Il a un véritable
senspublic», a souligné Villepin. Et quand
DominiquedeVillepin,hier,au«GrandJuryRTL-LCI-LeFigaro». C.DOUTRE/RTL/ABACABorloo envisage de «réfléchir ensemble à
l’avenir du pays», Villepin trouve l’idée *THEINNOVATORSOFCOMFORT
«très sage». «Oui, il faut dialoguer, se peuvent être bâties, explique Villepin. tempsprésidentieletquelesFrançaisnese
parler», lui répond le président de Répu- Droiteetgauche,centrecompris.» posentpasencorelaquestiondequivain-
blique solidaire. Villepin ne voit pas dans cette possible carnerlescinqprochainesannées.Cequin- Du30 mai
Mais ne parlez pas de «ralliement» à collaboration un obstacle à sa candidature quennatn’estpasfinidanslestêtes», esti- au18 juin2011
Dominique de Villepin. «Pourquoi tou- à la présidentielle : «Ma détermination me-t-il. cefauteuil+poufà
joursposerlesquestionsentermesd’hom- resteentière.Elleestintacte.C’estpourtant
«Acharnement»mes?» fait-il mine de s’interroger.«La clair.Jeveuxêtrecandidat.» Mais le mo- 1099€
question, c’est de savoir si des passerelles ment n’est pas venu pour lui de se déclarer D’ici là, Villepin connaîtra le 14 septem-
entre les différents responsables politiques «parce que nous ne sommes pas dans le bre la décision de la cour d’appel, dans le aulieude1488*
cadre du second procès Clearstream.
L’ancien premier ministre n’est pas in-
quiet.«J’ail’impressiond’êtresoucieux?
demande-t-il à ses interlocuteurs.Ilyaeu
unpremierprocès,j’aiétéinnocenté.JeneNOCTURNE peuxquesouhaiterqueledeuxièmem’ap-
porte le même résultat.» Pour autant, il
voit toujours dans ce procès un «achar-
nement» contre lui. «C’est l’évidence, FabriquéenNorvègeRIVE DROITE
(1)D’autrespromotionsàdécouvrirenmagasin Lesinnovateursduconfortmais saurait-on le reprocher au ministère
®*PrixpublicconseilléTTCsoit389€d'économie,pourlemodèleprésentéci-dessus:ensemblefauteuiletpoufStresslesspublic?» interroge-t-il en décrivant une
ConsulencuirBatickLatte,boiserieteintéeWenge.FauteuilL75,H100,P71 cm;poufL54,H38,P39cm.Matièresvisibles:MERCREDI 8 JUIN de 17 h à 23 h chaîne de responsabilités qui remonte à
cuirdevachette,tannageauchrome,fleurcorrigée,pigmenté.BoiseriehêtrelamellécolléteintéWenge,vernisaminorésine.
l’Élysée.«Suivezmonregard», invite-t-Autour du Faubourg Saint Honoré et de l’Avenue Matignon,
il en précisant que ses accusations à l’en- RIVEDROITE RIVEGAUCHE70 professionnels de l’art du VIIIème arrondissement contre de Nicolas Sarkozy relèvent de la ®Leplus grand espaceStressless EspaceTopper: 63 ruede la
vous ouvrent leurs portes pour une soirée exceptionnelle ! poésie : «Je suis un tout petit peu poète à e e56&60coursdeVincennesParis12 Convention Paris 15,0145778040,
mesheurescreusesetlapoésiec’estnom- 01 43 41 80 93, M° Nation M° Boucicaut,7j/7.www.topper.frwww.art-rivedroite.com merleschoses», s’amuse-t-il.
Clundi6juin2011 LEFIGARO
«LecrimedeM.Hulot»4 francePOLITIQUE L’ÉDITORIALDEPAUL-HENRIDULIMBERTPAGE19
EntreNicolasHulotetEvaJoly,laguerre
estdéclarée
Ce devait être un week-end de détente, mais
les écologistes ont retrouvé à La Rochelle
les vieux démons de la polémique.
sa numéro un, visiblement très émueRODOLPHEGEISLER
(lireci-dessous).ENVOYÉSPÉCIALÀLAROCHELLE
Mais voilà ! Avant le triomphe de leur
ÉCOLOGISTES Jeudi après-midi, dans le patronne, dans la nuit de vendredi à sa-
train pour La Rochelle, où allait se tenir le medi, les écolos se sont offert une belle
premier congrès d’Europe Écologie-Les montée d’adrénaline. C’est une petite
Verts (EELV), les cadres écologistes riva- phrase, prononcée au cours d’un dîner
lisaient de bonne humeur, tant l’affaire devant quelques journalistes, qui en est à
semblait pliée.«Cen’estplusuncongrès, l’origine. Il est presque 23 heures et, fait
c’estunweek-endaveclescopains», as- inhabituel pour lui, Nicolas Hulot s’offre
surait un délégué, avec en poche un gui- un petit verre de vin rouge. L’ambiance
de des meilleurs restaurants de fruits de dans le restaurant est détendue. Comme
mer de la ville. Il est vrai que le suspense on lui demande ce qu’il pense de Jean-
était des plus minces. Après le vote des Louis Borloo, le président du Parti radi-
militants le week-end précédent, la réé- cal, l’ancien animateur producteur de
lection à la tête du parti de Cécile Duflot, télévision, qui effectue ses premiers pas
dont la motion était largement arrivée en en politique, avoue avoir un temps envi-
tête (50,6 %) devant celle de Daniel Co- sagé de faire«untandem» avec l’ex-mi-
hn-Bendit (26,3 %), était assurée. Et elle nistre de l’Écologie. Une dépêche de
CécileDuflot(aucentre),icientouréedesdeuxcandidatsàlaprimaireécologistepourlaprésidentielle,NicolasHulotetEvaJoly,le sera effectivement : samedi soir, la se- l’Agence France-Presse part immédiate-
aétérééluesamediàlatêted’EuropeÉcologie-LesVerts. LAETITIANOTARIANNI/REUTERScrétaire nationale sortante a obtenu la ment. La machine est lancée. L’ambian-
fusion des listes et a été réélue pour la ce de la primaire, jusque-là relativement
troisième fois à… 92,7 % ! «Un véritable apaisée, change du tout au tout. Dans la Écologie-Les Verts. Un peu plus tôt, dans visage grave, elle dénonce«uneréelledif- fication politique». En privé, il reconnaît
sacre», s’emportera un participant à nuit, les dernières terrasses de café en- la soirée, il avait néanmoins rassuré ses férence de positionnement» avec Hulot. que celle-ci «arrive au bon moment».
l’annonce des résultats, tandis que la sal- core ouvertes se transforment en cellules amis écolos, rappelant que, pour lui, en «Plusonavancedansunecampagnepré- Dans tous les sondages, Nicolas Hulot
le, debout, applaudit de longues minutes de crise. Chacun y va de son opinion, de 2012,«iln’yauraitpasd’accordautoma- sidentielle,plusonsedévoileparrapportà était jusqu’alors généralement donné de-
son interprétation. Les partisans d’Eva tique avec la gauche, mais que la porte sesalliés», veut croire celle qui revendi- vant Joly. Mais Nicolas Hulot assume:
Joly reprennent espoir, ceux de Nicolas était fermée à droite». Trop tard ! Le que aujourd’hui clairement l’ancrage à «Si, dans quelques mois, Jean-Louis Bor-
Hulot ont la mine défaite. Vers une heure camp Joly se saisit aussitôt de l’«affai- gauche des écolos, après avoir été un loo s’affranchit clairement de la majorité,
CécileDuflot du matin, sur les quais, Pascal Durand re». temps tentée par le MoDem. C’était en pourquoiluifermerlaporte?», a-t-il ré-
demande si quelqu’un a vu son ami 2009, avant les européennes. Qu’impor- pété, clarifiant ainsi ses propos de lasesentpousser «Clarificationpolitique»l’eurodéputé Jean-Paul Besset.«Jevéri- te ! Son premier lieutenant, le député veille, où il avait déclaré qu’«àcestadeil
desailes fiequ’ilnesesoitpasjetédansleport», rit Samedi matin, devant les bateaux du port européen Yannick Jadot, fait des sauts de est moins envisageable d’être avec Borloo
- jaune - le codirecteur de campagne de plaisance, l’ancienne magistrate tient cabri. Il l’assure, devant les caméras, cet- quedefaireunpartenariataveclessocia-
d’Hulot. conférence de presse. Le ton solennel, le te petite phrase d’Hulot,«c’estuneclari- listes.Maisonestàdixouonzemoisdela
RÉÉLUEsamedisoirsecrétairena-
Qu’avait réellement dit Hulot sur Bor- présidentielle…». Pour Jean-Paul Besset
tionale d’Europe Écologie-Les
loo ? Que «chacun sait que c’est quel- (qui finalement ne s’est pas jeté dans leVerts avec un score de maréchale
qu’un pour qui j’ai du respect». Jusque- port !),«onverrasilemouvementestca-(92,7% des quelque 600 délégués).
là, rien de très nouveau. Tout le monde pable de digérer une ouverture de cetteCécile Duflot a salué le «congrès Lapetitephrasede…
delaresponsabilitéetdelamatu- se souvient que les deux hommes ampleur;aprèstout,nousl’avonsbienfait
DANIELCOHN-BENDIT,EURODÉPUTÉÉCOLOGISTErité» des écologistes: «Ce trésor, s’étaient rencontrés à l’occasion du Gre- pour les européennes en 2009». Désor-
car c’est un trésor, je m’en porte nelle de l’environnement. Mais, juste mais, pour leur primaire, les écolos sont
L’avenird’EELVnesejouepasdansuntel
garante, je ferai tout pour qu’il ne avant de rentrer à son hôtel, il avait donc devant un vrai choix : toujours draguer à
congrèsoùilnesepasserien.Etilnes’estsoit pas dilapidé», a-t-elle lancé encore lâché«avoirunbrefinstantenvi- gauche toute, ou tenter l’ouverture jus-vraimentrienpassé,saufla“boulette”
souslesapplaudissementsnourris sagéuntandem» avec Borloo, avant d’en qu’au centre. Premier débat commun en-d’HulotsurJean-LouisBorloo!
desdélégués.Assurantdesaneu- mesurer l’incompatibilité avec Europe tre les candidats, ce soir, à Toulouse…
tralitépourlaprimaire,quioppose
notammentEvaJolyàNicolasHu-
lot,CécileDuflotaexpliquéque«le
rassemblement des écologistes
étaitréussicarnotreforce,c’estde Jean-LucMélenchondevraaussipasserparuneprimairene pas regarder d’où viennent les
gens,maisoùilsveulentaller…»
Sansprendrepartisurlamainten- pourêtrecandidatàlaprésidentielle
due de Nicolas Hulot à Jean-Louis
Borloo,quiafaitmonterl’adrénali-
Le président du Parti de gauche affrontera à la mi-juin deux autres candidats issus du PCF.ne à La Rochelle, elle a encore as-
suréque«notreporteestouverte, çon de«respecterlasouverainetédescom-SOPHIEDERAVINELl’aventure continue, le rassemble- munistes» car«onsentdanslasociétéune
mentcontinue,nousvoulonsélar-
FRONT DE GAUCHE Les cadres du Parti trèslargeaspirationàladémocratiequine
gir notre maison commune».
communiste français se sont exprimés soit pas dictée d’en haut». Une aspiration
Comprenne qui voudra. Une chose
hier à une large majorité, 63,6 %, en fa- qu’il considère comme «complètementest sûre: dans l’esprit de la secré-
veur d’une résolution incluant la candida- nouvelle dans l’histoire du PCF». «Pourtaire nationale d’EELV, après les
ture de Jean-Luc Mélenchon pour la pré- qu’ilssemobilisentderrièreuncandidat,lesrelatifssuccèsélectorauxde2009,
2010 et 2011, qui ont vu à chaque sidentielle. Mais les quelque sept cents communistesnedoiventpassesentirfrus-
fois les écologistes progresser délégués réunis ce week-end en confé- trésnidépossédésdansleurchoix», a-t-il
dans les urnes, il faut «faire de rence nationale à Montreuil (Seine-Saint- justifié, lui qui critique la personnalisation
cette présidentielle, une nouvelle Denis) ont été encore plus nombreux, de la candidature Mélenchon tout en res-
étapedel’écologiepolitique».Pour 79,91 %, à exiger que d’autres noms soient tant favorable au Front de gauche. Le dé-
cela, elle a appelé son parti à être soumis au vote des militants communistes puté PCF du Rhône, André Gerin, a retiré
«exigeant» avec ses «partenai-
les 16, 17 et 18 juin. Même si la direction du sa candidature. Emmanuel Dang Tran,
res potentiels» de la gauche:
parti réfute catégoriquement l’appella- identitaire hostile au Front de gauche, a
«Nousenavonsfiniavecletemps
tion, c’est donc bien vers une sorte de pri- maintenu la sienne. Trois candidatures se-
où l’écologie était une force d’ap-
maire que se dirige le PCF. ront donc soumises au vote des quelquepoint»,veut-ellecroire.
Face à l’eurodéputé et coprésident du 138 000 adhérents du Parti communiste àR.G.
Parti de gauche, le député communiste du la mi-juin.
Puy-de-Dôme André Chassaigne - qui
aurait pu se désister comme il l’avait sug-
«Pourqu’ilssemobilisentgéré un temps - a donc fait le choix de
«suivrelavolontédesdélégués». Le main- derrièreuncandidat,
tien de sa candidature est pour lui une fa- lescommunistesnedoivent
passesentirfrustrésni
dépossédésdansleurchoix»Fauteuils Club cuir, mouton pleine fleur
ANDRÉCHASSAIGNE,DÉPUTÉDUPUY-DE-DÔME
à partir de 890 €
Secrétaire national du PCF, Pierre Lau-
rent a très largement engagé les militants à
soutenir l’ancien sénateur socialiste. «Je
faispleinementconfianceàlaresponsabilité
et à la lucidité des communistes», a-t-il
lancé hier, assurant que le choix de Jean- Jean-LucMélenchons’estdéclaréhier«ému»duvotedesdéléguésduPCFensafaveur
avantlechoixdesmilitantscommunistesles16,17et18juinprochains.Luc Mélenchon - qui est celui de la direc-
tion du PCF - est«unchoixfort,unchoix
audacieux,unchoixcourageux». «Qu’une sont «grandesouvertesàtouslesmilitants dit alors que la Fase (formation alternative
forcepolitiquecommelanôtredécided’affi- delagaucheetdel’extrêmegauche». de gauche radicale), animée par Clémen-
chersadéterminationsansintérêtpartisan Jean-Luc Mélenchon, «ému» de l’ex- tine Autain, pourrait rejoindre le Front de
mais dans l’intérêt commun, cela ne peut pression du vote en sa faveur, «massive, gauche. Sur les sondages stagnant autour
quemotiverceuxquidoutentdelaviepoliti- franche et claire» - a voulu rassurer les des 5 % pour Mélenchon, Autain a son
que,voirequiensontécœurésetquicher- communistes identitaires : «Le Front de idée : «Lorsque les communistes lui per-
chentuneissue», a-t-il souligné. Alors que gauche ne dissout personne.» Et lui aussi mettrontparleurvotedepasserdu“je”au
pendant ce temps, à La Rochelle, Nicolas tourne son regard en direction des Verts. “nous” ça changera vraiment les cho-
L’indémodable fauteuil CLUB, plus de 80 ans de succès ! Hulot manifestait une certaine proximité «Desécolosn’aurontpasdemalànousre- ses… » Le coprésident du PG qui, lui, se
avec Jean-Louis Borloo, Pierre Laurent, joindre,delamêmemanièrequ’àlafindes « moque » des sondages, a déjà planifié80, rue Claude-Bernard - 75005 PARIS
sans pour autant se frotter les mains, a primairesduPS,nousverronsdessocialis- son premier grand meeting de candidat, leTél. : 01.45.35.08.69 - www.decoractuel.com
rappelé que les portes du Front de gauche tes se joindre à nous, et d’autres », a-t-il 29 juin à Paris. Place Stalingrad.
C
LIONELBONAVENTURE/AFPLEFIGARO lundi6juin2011
Dossierspécial: Lespaysarabesenmanque Portrait:SlimAmamou,Révoltesarabes 5internationald’investissementsPAGE27 l’e-révolutionnairePAGE20> >WWW.LEFIGARO.FR/INTERNATIONAL
Libye:Moscouhausse
letoncontrelacoalition
Le vice-premier ministre russe dénonce l’entrée en scène,
ce week-end, des hélicoptères de combat français et britanniques.
destinée à accélérer la chute du régime à éviter une répression massive des
ISABELLELASSERRE
libyen en ciblant des «cibles d’oppor- troupes de Kadhafi contre les oppo-
ENVOYÉESPÉCIALEÀSINGAPOUR
tunité», des chars et des convois de sants. «Devons-nous intervenir dans
DÉFENSE En mars dernier, Moscou combattants mouvants, difficiles à dé- chaque conflit, au nom de principes hu-
avait soutenu du bout des doigts l’in- truire par les bombardiers volant à manitaires?Jenesuispassûr.»
tervention militaire lancée contre la haute altitude. Mais qui, dans l’esprit Le vice-premier ministre s’est éga-
Libye par la France, la Grande-Breta- du responsable russe, constitue «la lement inquiété de la disparition des
gne et les États-Unis. La Russie s’était dernière étape avant une opération ter- armes stockées dans les entrepôts li-
abstenue d’opposer son veto à la réso- restre». «Nous estimons que la com- byens, qui n’ont pas tous été détruits
lution 1973 du Conseil de sécurité des munauté internationale a clairement par les avions de l’Otan. «Certaines
Nations unies, autorisant des frappes pris partie dans ce conflit», a-t-il re- étaient de fabrication soviétique. Où
militaires. Mais visiblement, la pilule gretté, devant un parterre essentielle- sont passées ces armes? Par qui vont-
libyenne est restée en travers de la ment constitué de délégués asiatiques. ellesêtreutilisées?Contrequellespopu-
gorge du pouvoir russe. À l’occasion du lationscivilesvont-ellesseretourner?Il
dixième sommet du Shangri-La sur la ne faudra pas s’étonner si un jour un«Devons-nous
sécurité en Asie, organisé à Singapour avionoudeshélicoptères» se font abat-intervenirdanschaque
par l’Institut international pour les tre dans le ciel libyen, a-t-il dit, nonconflit,aunomde
études stratégiques (IISS), le vice-pre- sans cynisme.principeshumanitaires?
mier ministre Sergueï Ivanov a vive- Jenesuispassûr»
Tensionsdiplomatiquesment critiqué l’intervention des alliés. SERGUEÏIVANOV,VICE-PREMIER
Le haut responsable russe, qui s’expri-MINISTRERUSSE
Unephasenouvelle mait à un sommet auquel participaient
«Nousavionssoutenularésolutiondont À Singapour, le ministre britannique aussi le secrétaire américain à la Dé-
l’objectif était de protéger les popula- de la Défense Liam Fox a justifié l’envoi fense, Robert Gates, et le Britannique
tions civiles. Mais nous ne sommes pas d’hélicoptères en Libye en affirmant Liam Fox, au moment où son homolo- Unhélicoptèred’attaqueApache
edu656 escadrondel’ArmyAirCorpsd’accord avec la manière dont la zone qu’il fallait utiliser«touslesmoyensqui gue des Affaires étrangères britanni- ouvertement le nécessaire départ du
aucoursd’unexerciceréaliséàbordd’exclusionaérienneestimposée,ellene sont à notre disposition pour maintenir que, Wiliam Hague, effectuait une visi- leader libyen. Moscou aurait même été
du porte-hélicoptèresHMSOcean,respecte pas le cadre de la résolution», la pression» contre le régime. Il s’est te à Benghazi, s’est montré, sur le sujet approché par Paris et Washington pour
vendredidernier. REUTERS
a clairement affirmé Sergueï Ivanov. dit «fier» que la France et la Grande- libyen, beaucoup plus dur que le prési- jouer un rôle de médiateur dans la crise
Le vice-premier ministre a dénoncé les Bretagne aient produit suffisamment dent Dmitri Medvedev. Au G8 de libyenne.
bombardements aériens menés par la d’«énergie» pour «éviter une catas- Deauville, la face « douce » du régime Si l’intervention militaire devait se
ZOOMFrance et la Grande-Bretagne. Il s’est trophe à Benghazi». Tout l’opposé russe avait en effet affirmé que le colo- prolonger, il y a fort à parier que les al-
clairement insurgé contre l’entrée en d’Ivanov, qui, soulignant qu’il y a dans nel Kadhafi avait «perdu sa légitimi- liés, en plus des difficultés rencontrées
action, il y a deux jours, des hélicoptè- le monde des dizaines de conflits larvés té» et qu’il devait partir. La Russie sur le terrain, auront à gérer de nou-
Syrie:28personnestuéesres de combat envoyés par Londres et ou déclarés, a remis en cause les prin- avait aussi apposé sa signature sur la velles tensions diplomatiques avec la
dansleNord-OuestParis. Une phase nouvelle de la guerre, cipes mêmes de l’intervention destinée déclaration finale du G8, qui évoquait Russie.
Lesopérationsmilitairessesont
poursuivieshierdanslenord-
ouestdelaSyrieet28personnes
ontététuées,selonunmilitant,
alorsquel’oppositionappelaitLesYéménitesveulentempêcherleretourduprésident
lacommunautéinternationale
àaccroîtrelapressionsurBlessé vendredi dans un attentat, Ali Abdullah Saleh a été opéré samedi en Arabie saoudite.
lerégimesyrien.Parailleurs,plus
Les « jeunes de la révolution » veulent croire à une « chute du régime ». de450prisonnierspolitiquesont
étélibérésdepuisl’annonce,
mardi,d’uneamnistiegénérale.VIOLENCES Des dizaines de milliers de qu’ils considèrent comme «la chute du
Hier,lepremierministreajeunes Yéménites ont célébré hier le dé- régime». Sur la place centrale, les
ordonnélaformationd’unepart du président Ali Abdullah Saleh, contestataires ont célébré le départ du
commissionquiserablessé vendredi dans un attentat. Son président en entonnant des chants pa-
chargéed’élaboreruneloihospitalisation en Arabie saoudite sus- Unofficier triotiques et en dansant. «Notre joie
del’arméecite chez ses adversaires l’espoir d’un sera complète une fois que nous serons surlespartispolitiques.
yéméniteestrenoncement définitif au pouvoir : l’op- sûrs que Saleh ne reviendra plus»,a
portéparlesposition s’est d’ailleurs déclarée déter- confié l’un d’eux. Les manifestants ont
manifestantsminée à empêcher son retour. immolé des moutons et organisé des
opposésau EN BREFLe président, touché au thorax lors de festins sur place. Mais deux personnes
gouvernement,
l’attaque de son palais à Sanaa, a été sont mortes et 15 autres ont été blessées
pourcélèbrer
opéré samedi«avecsuccès» d’après un dans une attaque à la grenade contre ONU:Bandevraitbriguerledépart
responsable saoudien. Il devrait obser- une installation utilisée par le général undeuxièmemandatduprésident
ver une convalescence de deux semai- Ali Mohsen, un ancien allié de Saleh Lesecrétairegénéraldel’ONU,AliAbdullah
nes. Selon la BBC, il aurait reçu un éclat Saleh,hier passé dans l’opposition. BanKi-moon,devraitannoncer
long de 7,6 cm sous la région du cœur et àSanaa. aujourd’huiqu’ilbrigueun
«Liberté,Alis’estenfui»serait brûlé au second degré au thorax M.HANI/AP deuxièmemandatdecinqansà
et au visage. «Je pense que, pour lui, À Taizz, grande ville du Sud-Ouest et latêtedesNationsunies.Ila
c’estlafindelapartie, souligne l’analys- l’un des foyers de la contestation, des toutesleschancesdel’obtenir.
te saoudien Khalid al-Dakhil.LesSaou- centaines de manifestants se sont ras-
Unhélicoptèredel’Otandiensnevontplusmarchanderaveclui.» semblés dans le centre, aux cris de«li-
s’écraseenAfghanistanLe porte-parole du parti au pouvoir, mentaire, Mohammed Qahtan. Selon la puissant chef tribal Sadeq al-Ahmar berté,liberté,Alis’estenfui». Mais après
Tareq al-Shami, a néanmoins affirmé à Constitution, le vice-président, Abdel d’observer une trêve et a proposé de re- la joie, la ville a connu des affronte- Undel’Otan
la chaîne satellitaire al-Arabiya que le Rabbo Mansour Hadi, doit diriger le tirer les forces gouvernementales du ments qui ont fait cinq morts. À Aden, s’estécraséhier,dansl’est
président allait «regagner le Yémen pays en l’absence du chef de l’État, mais où le calme régnait depuis un mois, un del’Afghanistan,tuantdeuxquartier de Sanaa le plus touché par les
danslesprochainsjours». Mais l’oppo- aucune annonce officielle n’a encore été combats, ainsi que de lever les barrages barrage de l’armée a été attaqué par un militairesétrangers.
sition veut y croire : l’hospitalisation de faite dans ce sens. Hier, il a rencontré le installés dans la capitale et d’autres vil- groupe armé. Dans le Sud, neuf militai-
Islamabad«certain»deSaleh«marque,pournous,ledébutdela fils aîné du président blessé, Ahmed, les du pays. Une offre acceptée hier par res ont été tués et des dizaines blessés
lamortd’unchefd’al-Qaidafindecerégimetyranniqueetcorrompu. ainsi que les neveux de Saleh, qui la fédération tribale des Hached, dirigée dans deux embuscades tendues samedi
Nousœuvreronsdetoutesnosforcespour contrôlent les principaux organes de par al-Ahmar. soir près de Zinjibar par des éléments Leministrepakistanais
empêchersonretour» au Yémen, a lan- sécurité, notamment la garde républi- À Sanaa, les « jeunes de la révolu- présumés d’al-Qaida. del’Intérieur,RehmanMalik,
S.K.(AVECAFP,REUTERS)cé le porte-parole de l’opposition parle- caine. Dans la soirée, il a demandé au tion » ont commencé à célébrer ce s’estdit«certainà98%»
delamortd’unchefpakistanais
d’al-Qaida,IliasKashmiri,
vendredisoirlorsd’uneattaque
dedroneaméricain
auPakistan.Khadijaal-Salami:«LesYéménitesneveulentpaslaguerre»
Tunisie:5mortscivile est-elle évitable ? tre des manifestations, des centai- radicaux ne leur reprendront pas
PROPOSRECUEILLISPAR dansdesviolencestribalesPour l’instant, on ne sait pas qui nes de jeunes tribaux venus des cette nouvelle liberté.PIERREPRIER
était derrière ce bombardement. montagnes, désarmés, qui po- Lesviolentsaffrontements
KHADIJA AL-SALAMI, écrivain et Mais il est vrai qu’Ali Abdallah Sa- saient des questions sur la politique Votre dernier film,Destructive entretribusàMétlaoui,ville
cinéaste yéménite vivant à Paris, leh est en conflit avec de nom- et voulaient participer au mouve- Beast, en compétition aujourd’hui duSud-Ouesttunisien,ontfait
revient de Sanaa où elle a filmé la breux Yéménites. Outre les jeunes ment. Ils étaient nombreux à visi- au Festival de télévision de Monte- cinqnouveauxmorts,portant
révolution. pacifistes dont les demandes sont ter la tente Facebook où des jeunes Carlo, décrit la corruption lebilanà11tuésetplus
légitimes, il y a une rivalité per- urbains, notamment des au Yémen. Est-ce une cause decentblessésdepuisvendredi.
LE FIGARO. - Le départ du président sonnelle entre le président et l’un filles, leur expliquaient comment de la révolution ?La« Tiananmen:53arrestationsmarque-t-il la fin du régime ? des chefs importants de la tribu al- l’utiliser. Oui, une cause fondamentale. La
corruption aprèslacommémorationKhadija AL-SALAMI. - C’est pro- Ahmar, Hamid, qui est aussi un corruption gangrène la société. Les
gangrène bable. Il lui sera difficile de revenir. leader du parti islamiste Islah et qui Les femmes jouent-elles un rôle fonctionnaires demandent des Lapoliceainterpellé,
Son séjour à l’hôpital pourrait lui critique durement le président de- important ? bakchichs pour le moindre acte àHongkong,cinquante-troislasociété.
permettre de sauver la face en évi- puis quelque temps. Oui ! Pour elles, la révolution est administratif, ce qui n’était pas le personnespourrassemblement
L’exemplevient tant d’apparaître comme étant aussi l’occasion de se libérer des cas dans les années 1980. L’exem- illégal,aprèsunemanifestation
d’enhaut,oùil chassé du pouvoir. Le scénario op- Il n’y a donc pas de fatalité de traditions et du patriarcat. J’ai fil- ple vient d’en haut, où ilyade dedizainesdemilliers
timiste serait une transition d’un la guerre, dans un pays où presque mé des femmes et des jeunes filles, nombreux cas de détournement de depersonnesmarquantyadescasde
mois dirigée par le vice-président, tout le monde possède une arme ? la plupart portant le voile intégral, l’argent public. Mais le Yémen l’écrasementplaceTiananmen,
détournement
puis des élections. Il y a une vie po- Les Yéménites, malgré les appa- qui criaient des slogans, s’impro- n’est pas seul. Quand j’ai montré le4juin1989,
del’argent litique active au Yémen. rences, ne veulent pas la guerre. Et visaient infirmières, s’invitaient mon film au festival de Dubai en dumouvement
tous les membres des tribus ne dans des réunions d’hommes. On avril, des représentants de tous les démocratiquechinois.public» Le palais du président a tout sont pas belliqueux. J’ai vu, sur la n’avait jamais vu cela au Yémen. autres pays arabes sont venus me
de même été bombardé. La guerre « place du changement », le cen- Espérons que les islamistes les plus dire :«C’estcommecheznous.»
CSSoourou u ce : GN, L : G e Figaro
lundi6juin2011 LEFIGARO
Enimages: Zapping: Dossierspécial:
lespersonnages-clés Levoletjudiciaire L’affaireDSK
WWW.LEFIGARO.FR WWW.LEFIGARO.FR WWW.LEFIGARO.FR/POLITIQUE
LajournéecrucialedeStrauss-Kahn
Accuséde«crimesexuel»,l’ex-directeurduFMIdevraitannonceraujourd’huiqu’ilplaidenoncoupable.
L’accusation doit-elle désormais L’accusation est d’autant plus «dure en
MARIE-AMÉLIELOMBARD-LATUNE dévoiler son jeu ? affaires» qu’elle sait son dossier solide.
ENVOYÉESPÉCIALEÀNEWYORK
Dansuneinstructionfrançaise,lespièces Les négociations peuvent rester discrè-
«C’ESTcommeunmatchdefootball.Jus- sontverséesaufuretàmesureetdevien- tes, mais le choix de plaider coupable
qu’àprésent,leséquipesdel’accusationet nent accessibles à toutes les parties. Ici, doit,lui,êtrepublicetl’accordhomolo-
de la défense étaient restées dans les ves- défenseetaccusationavancentpartielle- guéparlejuge.C’estainsiques’achèvent
tiaires. À partir d’aujourd’hui, elles sont mentàl’aveuglecarellesneconnaissent 90%desprocéduresauxÉtats-Unis.
surleterrain.»Lamétaphore,employée que certaines cartes de l’adversaire. Le Quellequesoitl’optionretenueparDSK,
par un juriste familier des tribunaux bluff,souventutilisé,estunetactiquead- rien n’empêche ses avocats de discuter
new-yorkais, peut paraître triviale pour mise. Parmi les pièces fondamentales, avec l’équipe de Cyrus Vance Jr. «Les
uneaffairedecettegravité,maiselleest sans doute déjà communiquées à la dé- contactsinformelssontfréquents.Mêmesi
parlante. Ce matin, après avoir entendu fense,figurentlesrésultatsdesexpertises NewYorkestunegrandeville,noussom-
les sept chefs d’inculpation - dont un médico-légalesettestsADNpratiquéssur mestouslawyersàl’origineetentretenons
«actesexuelcriminelaupremierdegré», le client de la suite 2806 et Nafissatou engénéraldesrelationscourtoises»,pré-
lapluslourdeaccusation,quiluifaiten- Diallo, dans les heures qui ont suivi ciseIsabelleKirshner.
courirjusqu’àvingt-cinqansdeprison-, l’agressionprésumée.Ellessontdétermi-
Dominique Strauss-Kahn devra dire s’il nantespoursavoirsil’accusationdispose Un procès fin 2011 ?plaide coupable ou non. Ce sera la pre- des preuves d’une relation sexuelle for- C’estlagrandedifférenceaveclapro-
mièrefoisqu’ils’exprimeraenpublicde- cée,tellesquedescellulesdeDSKsousles cédurefrançaise:lajusticepeutallervite.
puissonarrestation,ilyatroissemaines. onglesdelafemmedechambre,deshé- En théorie, le district attorney a six mois
Le juge Michael Obus, qui lui a accordé matomes,desgriffures…Sontaussicom- pourprésenterl’accusation,maisladate
unelibérationsouscautionle19mai,pré- muniquéslesphotosprisesàl’hôpital,les duprocèspeutêtrerepoussée.Pendantce
DominiqueStrauss-Kahn,le31mai,àlasortiedubureaudesonavocat. DUNAND/AFPsidera l’audience de la Criminal Court de comptesrendusd’experts.Demêmeque temps,lavictimeprésuméepeutengager
Manhattan, en principe une formalité. doitêtretransmistoutélémentenfaveur un procès civil, totalement indépendant
Lesconseilsdelavictimeprésumée,Na- del’accuséenpossessionduprocureur. qu’au procès. «L’accusation n’a a priori estdesemerledoutedansl’espritdesju- de la procédure pénale. Mais, selon plu-
fissatou Diallo, pourront prendre place En revanche, l’équipe de Cyrus Vance Jr aucun intérêt à la faire sortir du bois rés.Ladéfensepeutdemanderàentendre sieursspécialistes,tell’avocatKevinMac
danslepublic,maisleurclienten’estpas peutattendrelesdernièressemainesavant avant», commente un enquêteur du Nafissatou Diallo pendant la discovery Carthy,selancerprématurémentdansla
partieàlaprocédurepénale. leprocèspourtransmettreàsesadversai- New York Police Department (NYPD). pour mesurer sa fiabilité, mais l’accusa- voiedesdommagesetintérêtspeutdon-
Selonlespronostics,DSKdevraitplaider resladépositiondelafemmedeménage, Outre l’impression qu’elle produira sur tionrisquefortdes’yopposer.Dansune ner le sentiment que sa principale moti-
non coupable et laisser s’ouvrir la phase lesjurés,labonnefoidelajeunefemme lettreenvoyéerécemmentauprocureur, vation est l’argent. Un message contre-
dite de «discovery», durant laquelle les seraappréciéeenfonctiond’«indicesde les avocats de DSK affirmaient disposer productifpourlesjurésaupénal…Auci-La«consistance»durécitparties réunissent le maximum d’élé- crédibilité»-commelefaitd’avoiraus- d’élémentssuffisantspour«ébranlersé- vil, la «prépondérance des preuves»
mentsetdetémoignagesenvuedupro- sitôt signalé l’agression ou celui d’avoir rieusement» la crédibilité de l’employée suffit pour obtenir une condamnation.deNafissatouDiallo
cès.«Jeneveuxpasrentrerpourl’instant maintenudesdéclarationsconcordantes. duSofitel.Enfin,l’accusé,commeilena Acquitté, O. J. Simpson fut ainsi lourde-varestersecrète
dans le détail de cette affaire, mais je suis expressément le droit, peut renoncer à mentcondamnéfinancièrement.Lorsqueunbonmomentconfiant. Je ne pense pas du tout que Quelles options comparaîtredevantlejurypourêtrejugé la phase du procès s’ouvre, elle débuteM. Strauss-Kahn soit coupable des faits pour la défense de DSK ? parleseulmagistrat.Unjugeexpérimen- parlasélectiondesdouzejurés,beaucoup
qu’onluireproche,etjepeuxvousprédire lesinterrogatoiresdesemployésduSofitel, Elleajusqu’aujourduverdictpouradap- té plutôt que la «loterie» du verdict de plusminutieusequeledroitderécusation
qu’il sera relaxé», a confié son conseil, les constatations de la police. Des docu- tersastratégie.Autrementdit,rienn’est douze citoyens new-yorkais: le choix exercéaprèstirageausortdanslescours
Ben Brafman, à l’émission «66 Minu- ments pourtant primordiaux pour bâtir figé.«Enréalité,lechoixsefaitentredeux mériteréflexion. d’assisesfrançaises.Unverdictdeculpa-
tes». «Il serait prématuré d’adopter une unedéfense…Aufuretàmesuredeladis- voies délicates: aller au procès et risquer Au cas où les défenseurs s’engageraient biliténepeutêtrerenduqu’àl’unanimité,
autre stratégie, sans connaître les muni- covery,avocatsdel’ex-directeurduFMIet une lourde condamnation ou bien plaider dans un plaider-coupable, des discus- les jurés se déterminant «au-delà du
tions de l’accusation», remarque un pé- équipedudistrictattorneynemanqueront coupableetentrerdansunpleabargaining sions s’ouvrent avec le procureur. Les doutedouteraisonnableraisonnable».
naliste.Jusqu’àlaveilleduverdict,l’ac- pas de soulever des motions pour obtenir à l’issue incertaine», indique Isabelle premierscherchentàfaire«tomber»les
cusé peut finalement décider de que soit produite ou refusée telle ou telle Kirshner, une pénaliste new-yorkaise chefs d’inculpation les plus graves et les
s’engager g dansansllaav voieoiedudupleabargaining.bargaining. pièce.Àchargepourlejugedetrancher. chevronnée. Plaider l’innocence de son annéesdeprisontandisquelesecondvise
La«consistance»durécitdeNafissatou clientdevantdouzejuréssupposedebâtir un compromis qui serait «acceptable» Artie
Diallovarestersecrèteunbonmoment. sondossierenpointantlesfaillesdansla parl’opinionpublique-etquinerédui-
Saufcoupdethéâtre,lajeuneGuinéenne versiondelaplaignanteetencherchantà rait pas ses chances lors de la prochaine McConnell
devrait demeurer «sous cloche» jus- tailler en pièces sa crédibilité. L’objectif élection au poste de district attorney. ProcureurMichael adjoint
Obus 6
Juge
Les acteurs de l'audience » Jeuneassistantduprocureur,
1 ilahéritédudossierDSKddedle llaa «CriminCi i all Court» t
parcequ’ilétaitdegardele
»Plushautmagistratducomté, dhddee Manhattan 14mai.«Artie»,commeon
c’estluiquidevraitprésiderle l’appelleauparquet,estun
procèsdeDSK.Tantmieux,disent spécialistedesviolences
lesavocatsnew-yorkais,tel 1 sexuellesetunmagistrataussi
GeraldShargel:«C’estunjugeà implacablequerespecté.
laréputationimpeccable,quine L’affaireDSKlepropulseradans
donnejamaisl’impressionde lacourdesgrandsoubien
perdrepatience.Lesaccusés détruirasacarrière,prédit-on
saventqu’illesrespecteet,sous danslesmilieuxjudiciaires.»
sahoulette,lesjuréssesentent
Sténographeinvestisd’uneimportante
mission.»
Emplacement des jurés
(non présents lors de l'audience)
CyrusR.
VanceJr
Procureur
5
6
Greffier »Parcequ’ilestunélu,ondit
souventqu’unecondamnationde
5 DSKluioffriraituntremplinvers
unefonctionencoreplus
prestigieuse.Pourtantlefilsd’un
anciensecrétaired’ÉtatdeJimmy
4 Carterfeintd’ignorerletapageBenjamin médiatiqueautourdel’affaire3
DSK.Ceweek-end,ils’estmêmeBrafman
2 sentiobligédedéclarerqueleAvocat de DSK
parquet«accordelamême
2 importanceàtouslesdossiers.»
»Ledéfenseurdelamafiapassé Dominique William
auservicedescélébritésréunit Strauss Taylordesqualitésrareschezunseul
Avocat de DSK-Kahnhomme.Professionnel,
Accuséméticuleux,désarmant,tenace 4
3sontlesqualificatifsqui
reviennentàsonsujet.Maisaussi »L’ancienpatronduFMIdoit »Ilconnaîtl’anciendirecteur
perfide,manipulateuret répondredeseptchefs duFMIdepuisdesannéesetl’a
impitoyable,dit-onàvoixbasse. d’accusation.Leplusgrave, appelédèsleweek-enddu14mai. L’affaireDSKEncasdeprocès,cegénie «actesexuelcriminelaupremier Pourcontrerl’imaged’agresseur
duplaidoyermènera degré»ouviolparfellation,est sexuelqu’enbrosseral’accusation
lecontre-interrogatoire inconnuenFrance.Ilrisqueun Public devantlesjurés,«Bill»Taylor 14MAI
delafemmedechambre.» totaldesoixante-quatorzeansde environ 100 places veutmettreenavantlestalents ArrestationàNewYorkde
prison,maisn’enpurgerapasun d’économisteetdeleaderdeDSK(Presse, famille...) DominiqueStrauss-Kahn
dixièmes’ilestreconnucoupable, àlatêteduFMI,ainsiqueles dansunaviond’AirFrance
enpartancepourParis.Ilestestimentnombred’avocatsnew- «services»rendusàla
accuséd’agressionsexuelleyorkais.L’undesesavocatsl’adit communautéinternationale.»
suruneemployéedel’hôtel
«déprimé»audébutdel’affaire.» Sofitel.
L'AFFAIRE
DSK
A
DREW/AFP,JOYCE,SEGAR/REUTERS, LANZANO/APL'AFFAIRE
DSK
LEFIGARO lundi6juin2011
«L’affaireDSKvue Télévision:DSK,lesexe
depuisNewYork» etlapolitiquePAGE44>> LATRIBUNEDEJAYMCINERNEYPAGE18
eM Fisher:«Toute
et le juge me répondrait: «Très bien,
mais je consigne pour le moment un plai-
doyernoncoupable.»grandedéfense
Etqueferiez-vousaucoursdessix
prochainsmois?
Unefoisdéterminéel’originedecemal-reposesurlavérité» heur,jecroisquelaquestion«coupable
ou non coupable» n’importera plus à
monclient.Ilauraprisconsciencequ’ilaLeténordubarreaunew-yorkaiscritiquelastratégie détruit des vies, à commencer par la
sienne. Je m’adresserais au bureau duchoisieparlesavocatsdeDominiqueStrauss-Kahn. procureur et à la Cour pour trouver une
juste solution à ce drame sans aller jus-
tion consensuelle. Tout le monde croit qu’auprocès.Avecunedéfenserévélant«Ilserait plusPROPOSRECUEILLISÀNEWYORKPAR
qu’ilyabeletbieneuagressionsexuelle. cettevéritétragique,cethommetrouve-RENAUDGIRARD efficaced’entreren
Etlaprobabilitéd’unecondamnationest ra de la compassion, ici aux États-Unis,négociationavecle
AVEC quarante-trois ans de pratique du réelle. Le dossier du procureur semble procureur,unefois commechezlui,enFrance.
droit criminel derrière lui, le pénaliste trèsfort.Ladéfensesembleignorerl’en- qu’auraitétéétabli
américainIvanFisherestl’undesténors vironnementdecetteaffaire. lecaractère Etvouspensezqueçapourraitmarcher?
incontrôlabledesesdubarreaudeNewYork.Ilaétéavocatde Oui.Siunhommeaussiéquitableetme-
comportementsladéfensedansdegrandsprocès,comme Quelest-il? suré que le juge Obus finit par être
passésaveclesceluidela«FrenchConnection»ouce- Lesproblèmesdeceprévenunesebor- convaincu de la réalité des problèmes
femmes»,estimelui du «banquier du Vatican» Michele nentpasàl’incidentdu14mai.Toutesles psychiquesdeDSKainsiquedelasincé-
eM IvanFisher. DR
Sindona,danslesannées1980. semaines sort en France une nouvelle ritédesonremords,laCourpourraittrès
histoire racontée par l’une de ses victi- bienjugerquel’incarcérationneconsti-
LEFIGARO.-L’audienced’aujourd’hui mesprésumées.Toutescesfemmessont tuepaslabonneréponseàcettetragédie.
est-elledécisive? un poison potentiel pour le reste de ses
IvanFISHER.-Parlavoixdesonavocat, jours.Àtoutmoment,ellespeuventlan- Quiddesprocéduresaucivilqui
Dominique Strauss-Kahn va probable- cercontreluiuneprocédureaupénalet menacentd’êtreintentées?
mentannonceràlaCourqu’ilplaidenon au civil, avec des allégations étrange- Danslamesureoùauraémergélavérité
coupable.Attention:dansnotredroit,ce ment similaires à celles qui ont été pro- sous-jacenteàcethorribleincident,etoù
n’estpasuneassertiond’innocence.Àce noncées contre lui à New York. Le la haine aura été remplacée par la com-
moment de la procédure, cela signifie concept de cette défense est promis à passion, une compensation raisonnable,
seulementqueladéfenseutilisesondroit l’échec.L’idéequecettejeunefemmede proportionnelle à la souffrance infligée,
de contester les allégations de l’accusa- 32 ans, élevant seule son enfant, entre ces des meilleurs médecins. Je prépare- ne psychique de cet horrible comporte- devrait pouvoir être obtenue. Ces com-
tion.Dèslors,lebureauduprocureurdoit danscettesuitedel’hôtelpouryfairele rais un mémoire pour le juge Obus, lui ment. À la question «plaidez-vous cou- pensations financières ne sauraient être
livrer à la défense les informations cru- ménageetsoudainlachanceluisourit… demandant du temps pour que nous pable ou non coupable», je clamerais excessives.Carrienneseraitpirequede
cialesensapossession.ÀNewYork,cela Cet homme est déjà tout nu et voici puissionsrechercheretidentifierl’origi- n’êtrepasencoreenmesurederépondre, vouloirtransformerlajusticeenbazar!
sefaitparlatransmissionàladéfensedu qu’elle se met immédiatement à genoux
VDF («voluntary disclosure form», litté- pour lui pratiquer une fellation… Elle ne
ralement,«formulairederévélationvo- prend même pas le temps d’enlever ses
lontaire»).Danscedocument,l’accusa- vêtementsoudeluisoutirerdel’argent.
tionest,parexemple,obligéedediresile Absurde,insultant,et,auboutducomp-
prévenuaavouéounonsoncrimeets’ila te,méprisable…
fait quelque déclaration l’incriminant
dans les heures ayant suivi son arresta- Quelleseraitalorslabonnedéfense?
tion.Pourladéfense,leVDFestundocu- Toutegrandedéfensereposesurlavérité.
mentàlafoisprécieux–danscequ’ilré- La vérité est enfouie dans la tête de cet
vèle -, et frustrant – dans ce qu’il ne homme. Quelque chose y déclenche un
révèlepas.Lesphotosdelavictimepré- acte compulsif, destructeur. Cet homme
a besoin qu’on l’aide. Il doit trouver un
grand psychiatre, qui identifie la cause«Cethommeabesoin
d’un tel comportement compulsif. Le
qu’onl’aide.Ildoit trouble mental est la meilleure chose à PARTENARIATtrouverunpsychiatre,
plaider, compte tenu du droit pénal enquiidentifielacause
vigueur à New York. Il serait beaucoupd’untelcomportement
plusefficaced’entrerennégociationaveccompulsif»
leprocureur,unefoisqu’auraitétéétabli
lecaractèreincontrôlabledesescompor-
sumée et le rapport médical seront pré- tementspassésaveclesfemmes.C’estdu
sents dans le VDF. Mais ne s’y trouvera bonsens!UnDSKreconnaissantlaréali-
pas la déposition de la femme de cham- tédesontroublemental,etexprimantdu
bre, où elle décrit l’agression qu’elle remordspourlasouffrancequ’ilainfligée
auraitsubiedelapartdeDSK.Cettedé- sans vraiment le vouloir: voici une dé-
positionneseralivréeàladéfensequ’au fensequiseraitbienmieuxaccueillieque
premierjourduprocès. toute forme d’attaque contre cette pau-
vrefemme.EtceàNewYork,enFrance,
Quelleimportanceontcesélémentspour etpartoutailleurs.
ladéfense?
Ils lui donneront une idée de la façon Pratiquement,queferiez-vous?
dontl’accusationaconduitsonenquête. Je recourrais immédiatement aux servi-
Dans le VDF figureront les mandats de
perquisitionutilisésparlapolicepourre-
cueillirsespiècesàconviction.Ladéfen-
seestendroitderéclamerlesdocuments
delapoliceayantconduitàladélivrance 20MAI
de tels mandats. Une discussion va en- Aprèsquatrenuits,
suite s’engager avec la Cour pour fixer DSKsortdeprison.
l’agenda du processus complémentaire Ilemménagedans
de «discovery» (transmission à la dé- unappartement
delasociétéchargéefensedespiècesàconviction).Ladéfense
desasurveillance,avantpourrait d’ores et déjà présenter des
des’installerdansune«motions» à la Cour: elle pourrait par
maisondeTriBeCa.Leexemple réclamer des échantillons de
23mai,selonplusieurspoils,d’épiderme,desangdelavictime,
médias,sonADNest
afindelesconfieràdesexpertsquicerti- retrouvésurlechemisier
fieraient–ounon–quedesmarquesap- desonaccusatrice.
parentes ne résultent pas de l’usage
d’uneforcesubstantielle.
Sivousétiezl’avocatdeDSK,quelleserait 19MAI
votrestratégiededéfense? DSKdémissionneduFMI.Un
Àcestade,ilsemblequeBrafmanenvisa- jugel’inculpeformellement
gedeplaiderlarencontreconsensuelle.Je etluiaccordeuneliberté
nepartagepasdutoutcettestratégie.S’en assortiedeconditions
strictes:1milliondedollarsprendreàlavictimeestsansfondement,
decaution,5millionsdeçasentledésespoir.Celarisqued’accroî-
dépôtdegarantie,tre considérablement les conséquences
assignationàrésidenceà
qui attendent DSK. Une grande défense
NewYork,contrôle
estfilled’ungrandconcept.ÀNewYork,
électroniqueetgardeposté CETTE SEMAINE
personnenecroitàcetteprétenduerela- devantchezlui,
letoutàsesfrais.
ECOUTEZ RTL ET TENTEZ DE GAGNER VOS PLACES
endates 16MAI
Lajugerejetteunedemande POUR LE CONCERT DE CHARLES AZNAVOUR
delibérationsouscaution.15MAI
Incarcéréàlaprisonnew-DSK,quinielesfaits,est
yorkaisedeRikersIsland,formellementaccuséd’acte
DSKencourt74ansdesexuelcriminel,tentativedeviol
prison.Ladéfenseestetséquestration.Lavictime
esmenéeparM WilliamTaylorprésumée,uneGuinéenne Plus d'infos sur rtl.fretBenjaminBrafman.de32ans,l’identifieau
commissariatdeHarlem.
Alundi6juin2011 LEFIGARO
Enimages:Manifestation NotreblogReligionssanglantesurleplateauduGolan8 international HTTP://BLOG.LEFIGARO.FR/RELIGIOBLOG
WWW.LEFIGARO.FR
PlateauduGolan:
Israëlouvrelefeu
Vingt manifestants auraient été tués hier, alors qu’ils
tentaient de franchir la ligne de cessez-le-feu.
toute violation des frontières.«J’aidonné
MARCHENRY DesPalestiniensl’ordre à l’armée d’agir avec retenue mais
JÉRUSALEM évacuent
aveclafermeténécessairepourprotégernos
unmanifestant
PROCHE-ORIENT La consigne donnée à frontièresetnoscitoyens», avait-il averti.
touchépar
Tsahal était claire : empêcher à tout prix
untirisraélienManifestantssansarmesque des manifestants ne traversent les alorsqu’il
frontières comme ils l’avaient fait, au péril L’ordre a été suivi à la lettre et le bilan - s’apprêtait,hier,
de leur vie, le 15 mai sur le plateau du Go- 20 tués, dont un enfant, et 325 blessés, se- àcouper
lan. Ce jour-là, l’armée israélienne avait lon la télévision syrienne - est lourd. Il n’a unebarrière
été prise de court quand des centaines de rien de surprenant compte tenu de ce que debarbelés.
manifestants venus de Syrie avaient forcé l’on pouvait constater sur le terrain, quand JACKGUEZ/AFP
la clôture barbelée le long de la ligne de bien même il est permis de s’interroger sur
cessez-le-feu lors des commémorations la crédibilité d’organes d’information sy- barrière de barbelés. Dans leur mortelle responsabilitédecetteprovocationsurleré- Hamas a éloigné les manifestants de la
de la Nakba, la « catastrophe » qu’a riens contrôlés par un régime parti en course d’obstacles, il leur restait encore à gime de Damas», estimant que celui-ci a frontière avec Israël, ou encore au Liban,
constituée la création d’Israël suivie de guerre contre sa population. L’armée is- franchir un champ de mines, un fossé, et ainsi cherché à détourner l’attention. où l’armée a interdit toute manifestation
l’exode de centaines de milliers de réfu- raélienne, au reste, reconnaît elle-même un second barbelé. Mais cette fois, l’armée De fait, aucun manifestant n’est parve- près de la frontière.
giés. Hier, il n’était pas question que ce avoir tiré à balles réelles en direction des ne s’est pas laissé surprendre. D’impor- nu à franchir la frontière. Ce qui compte Quoi qu’il en soit, cet assaut manqué
scénario se reproduise pour la Naksa, date manifestants, après les avoir avertis par tants renforts avaient été dépêchés sur bien plus, pour l’opinion publique israé- constitue peut-être une « répétition géné-
anniversaire de la défaite des armées ara- haut-parleurs et procédé à des tirs de se- place, des tireurs d’élite avaient pris posi- lienne, que l’impact négatif des images de rale » de ce qui risque de se produire si le
bes lors de la guerre des Six-Jours, en monce. tion et des mines avaient été semées. manifestants tués. Israël peut par ailleurs processus de paix reste au point mort. Les
juin 1967. Téméraires, ces manifestants sans ar- Le porte-parole de Tsahal, Yoav Morde- se réjouir de la faible ampleur des manifes- États-Unis se sont d’ailleurs dits hier
Le premier ministre, Benyamin Néta- mes, agitant des drapeaux palestiniens et chai, a pu se féliciter de ce que la situation tations en Cisjordanie, dans la bande de «profondémentinquiets» et ont appelé les
nyahou, avait mis en garde jeudi contre syriens, ont tenté de couper une première était«souscontrôle ». Il a rejeté«l’entière Gaza, où la police du mouvement islamiste parties au calme à la suite de ces nouvelles
violences sur le Golan. Dans ce contexte,
l’initiative française de réunir une confé-
rence de paix peut paraître la dernière
chance avant un embrasement. Hier, Ma-BenoîtXVIexhortelesCroatesàla«résistance»
À Zagreb, le Pape a invité les fidèles à lutter contre la « sécularisation » de la société. L’initiativefrançaise
deréuniruneconférence
À savoir «la liberté de conscience, des En ligne de mire, l’Europe. Ou plutôt
JEAN-MARIEGUÉNOIS depaixpourraitêtredroits humains, de la liberté de la scien- l’Union européenne. La Croatie attend
ENVOYÉSPÉCIALÀZAGREB
ce». son adhésion mi-2013. Les Croates sont ladernièrechance
RELIGION Résistance. Benoît XVI n’a pas Ainsi, hier matin, lors d’une messe en indépendants depuis vingt ans et, mal- avantunembrasement
dit autre chose en Croatie, ce week- plein air, à Zagreb, où Benoît XVI a réuni gré l’euroscepticisme, sont pour l’adhé-
end, où il accomplissait sa dix-neuviè- près de 400 000 personnes selon le Va- sion à 54 %.
me visite à l’étranger. Résistance à la sé- tican, il a appelé les chrétiens et les fa- Dans l’avion vers Zagreb, Benoît XVI hmoud Abbas a donné son accord «de
cularisation, celle de la société mar- milles non seulement à«nepascéderà a considéré devant la presse «logique, principe» à l’engagement de négociations.
chande et d’une culture sans Dieu, alors la mentalité sécularisée» en matière de juste et nécessaire» cette admission de Nétanyahou, de son côté, promet de
que ce pays, à 90 % catholique, attend mœurs mais aussi à savoir s’indigner. la Croatie, mais il a pointé le risque «soupeser» la proposition - ce qui revient
son entrée dans l’Union européenne. «Nous sommes appelés à contester une européen de«bureaucratismecentralis- àun«non,mais» prononcé en termes di-
Résistance spirituelle alors que les voca- tellementalité», a-t-il demandé.«Mal- te» et une «culture rationaliste qui ne plomatiques, avec une volonté évidente de
tions sacerdotales marquent le pas dans heureusement, nous devons constater, tiennepasassezcomptedeladiversité». ne pas froisser la France. Sur le fond, les
cet État souvent perçu, sur le plan reli- spécialement en Europe, que se répand D’où la mission qu’il a lancée à ce Palestiniens estiment que les lignes anté-
gieux, comme une « petite Pologne ». unesécularisationquiporteàlamargina- pays, dès son arrivée à l’aéroport, de- rieures à la guerre des Six-Jours de
Résistance intellectuelle, au nom de la lisationdeDieudanslavieetàunecrois- vant le président croate, Ivo Josipovic, juin 1967 doivent servir de «base de dis-
«conscience», contre une «culture santedésagrégationdelafamille.» un non-croyant. Que ce pays catholique cussion» à tout règlement de paix. Israël,
faussement neutre» et pour préserver apporte à l’Europe «un témoignage au contraire, n’en veut pas et demeure très
e Enlignedemire,l’Europeles«grandesconquêtes» du XX siècle. convaincuetundynamismeentreprenant réticent à l’idée d’une conférence interna-
Une attitude d’opposition qu’il avait BenoîtXVIacélébréunemessedevant pourlapromotiondesvaleursmoralesqui tionale, privilégiant une improbable repri-
400000personnes,dimanche,surspirituellement et intellectuellement sont à la racine de la vie sociale et de se des négociations directes sous les auspi-
l’hippodromedeZagreb. DARKOBANDIC/APjustifiée, la veille, lors d’une soirée de l’identitéduVieuxContinent». ces de Washington.
grM Stepinacenvoie prière extrêmement joyeuse dans le
centre-ville de Zagreb, avec 50 000 jeu-decanonisation
nes. «Allez à contre-courant», leur a-
t-il lancé, car «l’annonce et le témoi-INCARCÉRÉ dans les prisons com- AuPortugal,largevictoiredeladroite
gnage de l’Évangile ne peuvent être em-munistesde1946à1951,béatifiépar
prisonnés». Il s’est aussi adressé aux di-Jean-PaulIIen1998,lecardinalAloj-
zijeStepinac(1898-1960)estcontro- rigeants de la Croatie. Si la liberté de surfonddecriseéconomique
versé:anticommuniste,ilauraitété «conscience» est réduite «au domaine
bienveillantpourlesOustachis-an- dusubjectif», a-t-il prévenu, alors«la José Socrates, le premier ministre sortant, a renoncé à diriger le PS.
tisémites et antiorthodoxes - du- crise de l’Occident n’a pas de remède et
rant la Seconde Guerre mondiale. l’Europeestdestinéeàlarégression». tugais. Arrivé 10 points derrière le PSD, morandum de la troïka (FMI, Commis-
MATHIEUDETAILLACMais il déclara, le 29 octobre 1942: Parce que si«larationalitéetlaliber- José Socrates a renoncé hier soir à diri- sion et Banque centrale européennes)ENVOYÉSPÉCIALÀLISBONNE«L’Église catholique a toujours
té » se ferment à leurs racines spirituel- ger sa formation, le Parti socialiste liste les réformes imposées par les prê-
condamné, et condamne toujours,
les –«lesSaintesÉcrituressontlegrand LÉGISLATIVES La victoire de la droite (centre gauche). teurs en échange d’un crédit de 78 mil-
toute injustice et violence au nom
codedelacultureeuropéenne», a estimé portugaise est sans appel. Le Parti so- Pour sa part, Pedro Passos Coelho sa- liards d’euros. Une véritable feuille dedesthéoriesdeclasse,deraceoude
Benoît XVI - alors «ces conquêtes cial-démocrate (PSD, centre droit) a voure son succès. Le leader du PSD a route que Passos Coelho, tout commenationalité. Il n’est pas possible de
s’autoannulent». Et s’écroule le projet largement battu hier les socialistes au engrangé plus de 39 % des voix, selon José Socrates, s’est engagé à respecter.persécuter les Gitans et les Juifs
d’une«citéquisoitaccueillanteethospi- pouvoir au Portugal lors de législatives les résultats partiels portant sur 90 % À l’inverse des deux formationsparce qu’ils sont supposés être de
race inférieure.» Benoît XVI a dé- talièreet,enmêmetemps,quinesoitpas anticipées, l’ensemble de la droite s’of- des suffrages. Il pourra compter sur d’extrême gauche (CDU et BE), le CDS-
fendu, hier, sa mémoire. Sa canoni- vide ni faussement neutre, mais riche de frant même la majorité absolue avec l’appui des conservateurs du CDS-PP PP avait également signé le mémoran-
sationestàl’étude. J.-M.G. contenus humains, à la forte consistance plus de 51 % des voix. La défaite était pour son investiture. L’addition des dum. Traditionnellement ancré à droi-
éthique». trop rude pour le premier ministre por- deux forces de droite dépasse large- te, ce dernier se présentait dernière-
ment la moitié des 230 sièges de l’As- ment comme un parti charnière. Plus
semblée de la République. protectionniste en économie que le PSD
La gauche attribue bien sûr ce résul- et plus conservateur sur les questions
tat à la crise –«descirconstancesnatio- de société que le PS, le CDS-PP a fait
nales et internationales extrêmement monter les enchères. Son leader, Paulo
difficiles», selon Socrates –, tandis que Portas, avait réclamé trois ministères
la droite met en cause la gestion des so-
cialistes. Quoi qu’il en soit, les Portu- Avecplusde39%
gais ont fourni une réponse très claire desvoix,lePartisocial-
lors de ces élections, qui s’étaient démocrate(centredroit),
transformées en«unréférendumsurla dePedroPassosCoelho,
personne de Socrates», selon l’analyse estlegrandgagnant
de Teresa de Sousa, éditorialiste au deslégislatives
quotidien Publico. Avec un score infé-
rieur à 29 %, le PS obtient son pire ré- pendant la campagne, alors que Passos
sultat depuis 1987. Coelho s’était engagé à limiter son gou-
vernement à 10 ministres.
Tuerle«père» Une dernière hypothèse, plus impro-
Deux personnalités aux visages bien bable, serait vue d’un bon œil par l’élite
différents étaient en lice.«Socratesest économique portugaise ainsi que par
perçu comme un père de famille, les institutions internationales. Rien
convaincu, décidé, voire autoritaire; n’empêche, dit-on, un accord PSD–
PassosCoelhoreprésenteraitaucontrai- PS, ni un pacte entre les trois signatai-
relamaman,pluscapabled’harmoniser, res du document… Rien, sauf Socrates
de temporiser», analyse Antonio Sal- et Passos Coelho. Pendant toute la
vador, directeur général de l’institut de campagne, le conservateur a répété
sondages Intercampus. Passos Coelho, qu’il ne gouvernerait pas avec le pre-
qui n’a jamais été ministre, souffrait en mier ministre sortant. Les socialistes
outre d’un déficit de notoriété qu’il a su ont désormais les mains libres pour éla-
combler en quelques mois. borer leur stratégie. À défaut de tuer le
L’action du prochain exécutif laissera « père », ils viennent d’assister à sa
peu de marge à l’improvisation. Le mé- mort au combat.
C
APLEFIGARO lundi6juin2011
Faut-ilDiabètedetype1:
réapprendrel’espoirdes
pompesàinsuline àsefaireplaisir?
PAGE10 PAGE12
Desmembres«
del’Associationfrançaise
d’urologierépondent
àvosquestions PAGE11
ZOOM
«E.coli»:aprèslesconcombres, Lemanque
desommeillapistedesgermesdeharicot faitchuter
latestostéroneEnAllemagne,lesféculentsgerméssontconsommésdansdessaladesmixtes.
La preuve définitive de la contamina- Desrésultatsd’analysesdevraientêtre prévention et le contrôle des maladies
YVESMISEREY(AVECAPETAFP) chezleshommes
tion des haricots n’a pas encore été ap- connus aujourd’hui. Une entreprise (ECDC)àStockholm.Plusde2000casde
SÉCURITÉALIMENTAIRE Desgermesde portée, a reconnu hier Gert Lindemann, d’Ülzen,ausuddeHambourg,épicentre contaminationontétéenregistrésdepuis HORMONES La testostérone est
haricotmungopourraientêtreàl’origine le ministre-président de Basse-Saxe. del’épidémie,ad’oresetdéjàétéfermée. lemoisdemaidont1605casdediarrhées l’hormone dite de la virilité. Elle aug-
de l’épidémie provoquée par la bactérie «Lesindicessontsifortsquenousdevons Restera à savoir si et comment les hari- sanglanteset658autrescasprésentantle mente la masse musculaire, stimule la
tueuseE.coli,quiadéjàcausé23décèsen toutefois recommander aux consomma- cots ont été contaminés. Est-ce qu’ils syndrome hémolytique et urémique libido et l’agressivité. Elle joue égale-
Europe dont 22 en Allemagne. Produits teurs de renoncer pour l’instant à la l’ont été à l’état sec par des excréments (SHU),laformelaplussévèredelamala- mentunrôleimportantdanslarepro-
outre-Rhin, ces haricots apparentés au consommationdegrainesgermées»,a-t- lorsdelarécolteoudustockageoubien die.«C’estlaplusgrosseépidémiedeSHU duction,ladensitéosseuse…Oruntra-
sojasontintroduitsdanslessaladesmix- ildéclaré,lorsd’uneconférencedepresse lors de la phase de germination par de qu’ilyaitjamaiseudanslemonde»,assu- vailpubliécettesemainedansleJournal
tes comme c’est le cas pour le maïs en àHanovre.Denombreuxrestaurantsqui l’eaupolluée? reFrançois-XavierWeill,responsabledu of American Medical Association révèle
France.Cetteannonceintervientunpeu ontvudesclientstombermaladeavaient Centre national de référence E. coli à que la restriction de sommeil altère
22mortsenEuropeplusd’unesemaineaprèsquelesautorités récemment reçu des livraisons de hari- l’InstitutPasteur(Paris).Nombredespé- profondémentlasécrétiondetestosté-
allemandes ont incriminé à tort les cotsmungos.Dansl’immédiat,leLandne Le bilan s’est encore alourdi avec cialistesvoientdanscetépisodeleproto- rone,avecàlongtermedesconséquen-
concombres espagnols d’être à l’origine lèvera pas son avertissement contre les 22 morts en Europe, dont 21 en Allema- type des infections bactériennes émer- cesnonnégligeablessurlasanté.
del’épidémie. tomates,lesconcombresoulasalade. gne, selon le Centre européen pour la gentes. L’équipeducentrederecherchecli-
nique de l’université de Chicago s’est
intéressée à 10 jeunes hommes âgés de
24ansenmoyenne,mincesetenbonne
santé. Après avoir subi une batterie de
testspourévaluerleurétathormonaletUnmédicamentpourprévenirlecancerdusein psychiatrique, ils ont commencé la
première phase de l’expérimentation
endormant10heuresd’affilée,pendantChezlesfemmesménopauséesàrisque,
troisnuits,aulaboratoire.Puis,pourles
huit nuits suivantes, ils n’ont pu seuntraitementhormonalréduit
plonger dans le sommeil que pendant
de65%lasurvenued’unetumeur. cinq heures. Les dosages réguliers de
testostérone pendant toute la durée de
gène,l’exemestane,appartenantàlafa- l’expérienceetaprès,ontpermisd’ob-
RD SANDRINECABUT milledesinhibiteursd’aromatase.Chez server une baisse de 10 à 15% du taux
CHICAGO
lesfemmesménopausées,cesmolécules de l’hormone mâle lors de la phase de
ONCOLOGIEÉviter le tabac et l’alcool, sont devenues l’hormonothérapie de privationdesommeil.Letauxétaitpar-
manger équilibré, bouger… La préven- référencepourprévenirlesrécidivesde ticulièrementbaspendantlaphaseen-
tiondescancerspasseavanttoutpardes cancers du sein. Dans cette indication, tre14heureset22heures.
changements de comportements. Mais elles se sont révélées plus efficaces et Parallèlement aux dosages, les vo-
les médicaments pourraient bien avoir moinstoxiquesqueletamoxifène,d’où lontairesnotaientleursétatsd’âmesré-
uneplace,dumoinsdanslestumeursdu l’idée de les étudier en prévention pri- gulièrement,cequiapermisdevoirque
sein.Uneéquipeinternationaledecher- maire-avantlasurvenued’unpremier c’est au moment où leur testostérone
cheursvientderévélerqu’unehormo- cancer. était la plus basse qu’ils se sentaient le
nothérapieparexemestane(Aromasine) Au total, 4560 femmes ménopausées moinsbien.Selonlesauteurs,leurhu-
permet de réduire de 65% la survenue à haut risque de tumeur du sein (sans meur et leur force s’amenuisaient un
decescancers.Lesrésultatsdeleurétu- mutation mais âgées de plus de 60 ans, peupluschaquejoursupplémentairede
de, menée chez 4500 femmes méno- ou avec d’autres facteurs comme des restrictiondesommeil.
pausées,ontétéprésentésceweek-end antécédents de lésions du sein) ont été «Les taux faibles de testostérone
eàChicago(Illinois) au47 congrèsdela recrutéesdansplusieurspays.Lamoitié sont associés avec une réduction du
Sociétéaméricained’oncologieclinique a été traitée par un comprimé par jour sentiment de bien-être et de force, et
(Asco), la grand-messe annuelle de la d’exemestane, l’autre par un placebo. peuvent être la conséquence d’une in-
cancérologie.Ilssontaussipubliésdans Avec trois ans de recul en moyenne, suffisance de sommeil, explique Eve
le prestigieux New England Journal of 43 cancers invasifs sont survenus: Van Cauter (Université de Chicago)
Medicine(NEJM). 32danslegroupeplaceboet11parmiles quiaréalisécetteétude.Aumoins15%
femmes traitées, soit une réduction de de la population américaine dort moins
65%.Leseffetssecondaires(boufféesde decinqheuresparnuit,cequipeutavoir«Nousavonsun
chaleur, douleurs articulaires…) ont été deseffetsnéfastessurlasanté.Leman-traitementplusefficace
légèrement plus fréquents sous traite- quedesommeilaboutiraitàuntauxdeetmieuxtoléréque
ment, mais la qualité de vie était quasi testostérone correspondant à une per-cequiexiste,c’est
équivalente dans les deux groupes. sonneayantdixouquinzeansdeplus.»unenouvelleoption
rAucune toxicité cardio-vasculaire ou Examend’unemammographie.Chaqueannée,1,3milliondecancersduseinsont D MARTINEPEREZdontilfautinformer
diagnostiquésdanslemonde,dont52000enFrance. VOISIN/PHANIEosseuse n’a été observée, ni d’excèslesfemmes»
d’autrescancers.PRPAULGOSS,UNIVERSITÉ
Lereculpris,troisans,esttoutefoisli- lieu par l’alimentation et une activité autorisation pour une nouvelle indica-DEHARVARD,BOSTON
mité.«Nousavonsuntraitementpréven- physique régulière, dont l’efficacité est tion alors que des génériques vont arri-
Chaqueannée,1,3milliondecancers tifplusefficaceetmieuxtoléréquecequi démontrée. ver. Deux autres essais de chimiopré-
rduseinsontdiagnostiquésdanslemon- existe,c’estunenouvelleoptiondontilfaut Le P Pascal Pujol, investigateur de ventionavecdesinhibiteursd’aromatase
de,52000enFrance.Certainesfemmes informerlesfemmes»,estimePaulGoss, l’essai en France, est lui convaincu que sontencours,dontuncoordonnéparle
rsontconsidéréescommeàrisqueélevé, en précisant que la durée optimale de vulesrésultats,desfemmesàhautrisque P Pujolchezdesfemmesavecunemuta-
dufaitd’unemutationgénétiqueBRCA1 cette thérapie serait entre trois et cinq seraient motivées pour prendre un mé- tion BRCA1 ou 2. Cette étude française
ou BRCA2 ou d’autres facteurs tels des ans.LesdeuxéditorialistesduNEJMvont dicament.Resteàsavoirdansquelcadre. promueparUnicancer(Fédérationfran-
antécédents familiaux, un âge avancé, plus loin. «Les cancers du sein sont la EnFrancecommeauxÉtats-Unis,l’exe- çaisedescentresdeluttecontrelecan-
desmaladiesbénignesdusein…Maisen deuxièmecausededécèsparcanceretl’un mestane est en train de tomber dans le cer) a cependant du mal à avancer. Sur
dehors d’une surveillance accrue, peu des diagnostics les plus redoutés par les domaine public. Et il n’est pas évident les 500 femmes nécessaires, seulement
d’options peuvent leur être proposées femmes américaines. Aujourd’hui, nous que son fabricant (Pfizer) demande une 120ontétérecrutées.
en prévention. L’ablation chirurgicale avonslesconnaissancesetdesoutilspour
des seins, très radicale, s’adresse pres- diminuerleurincidence.Nousn’avonsplus
que exclusivement aux femmes avec d’excuses. Qu’est-ce que nous atten-
unemutationBRCA1ou2,exposéesàun dons?»
DULUNDIAUVENDREDIÀ13H35risquemajeurdecancerdusein.
DouleursarticulairesL’hormonothérapie par des an- LeMagazinedelaSanté
ti-œstrogènes, tamoxifène et raloxifè- Cette stratégie ne fait cependant pas
RetrouvezMarinaCarrèred’Encausse,ne,estvalidéeauxÉtats-Unis,maisces l’unanimité.«Lesinhibiteursd’aromata-
deuxmédicamentssontpeuprescritsdu se entraînent chez 30% des patientes des MichelCymesetBenoîtThevenet
fait d’effets secondaires graves: cancer douleurs articulaires qui peuvent être gê-
de l’utérus, embolies pulmonaires. En nantes.Donneruntraitementquiinduitdes “Lesrhumatismes,
France,ilsnesontpasautorisésenpré- effets secondaires à quelqu’un qui ne se
r unefatalité?”vention. Le P Paul Goss (université de plaint de rien est discutable», relève le
rHarvard,Boston),investigateurprinci- P PierreKerbrat(CHUdeRennes).Pour Questions-réponsesdansAlloDocteurs
àvoiretàrevoirsurpaldel’étudeprésentéeàl’Asco,etses ce cancérologue, la prévention des can- lemardi7juinà14h30. france5.fr
collèguesonttestéunautreanti-œstro- cers du sein devrait passer en premier
PHANIE
©ChristopheFillieule/LaFabrik/FTVFrance5
GETTY
VOISIN/PHANIE
A