Magazine Le Figaro du 07 octobre 2010
40 pages
Français

Magazine Le Figaro du 07 octobre 2010

-

Description

Venez lire le Figaro magazine du 07/10/2010

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 07 octobre 2010
Nombre de lectures 31
Langue Français
Poids de l'ouvrage 9 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

1,30€ jeudieueudududi7i7oococtobre2010 -LeFigaroN°20585-www.lefigaro.fr-Francemétropolitaineuniquement
Mobile:Louis AffaireKerviel MicrosoftVVu itton LaSociétégénérale défieélectrise
Applerenonceàses4,9milliardsParisPAGE32
PAGE8 PAGE18
“Sans la liberté de blâmer il n’est point d’éloge flatteur” Beaumarchais
Lacollection Ventesauxenchères:
lephénomèneTintin Retraites:XIII
éditionprestige
e15 volume
enventeauprix x laCGTchoisitde8,90€
l’épreuve
deforce
LeFigaroéconomie
Le syndicat appelle à une grève reconductibleLaguerre
à la SNCF à partir de mardi.desmonnaies
inquièteleFMI LES SYNDICATS ont choisi tions de l’entreprise (CFDT- majoritéesttrèssoudéesurles
PAGE19 hier de durcir le ton contre Fgaac, Unsa, SUD-rail) ont retraites» et qu’elle n’aura
la réforme des retraites. suivi. Malgré ce durcisse- «pasd’hésitation». Hier, en
Premier syndicat de la ment, l’Élysée reste confiant. Conseil des ministres, Nico-Climattoujours
SNCF, la CGT-cheminots a «S’il n’y a pas de tension las Sarkozy a toutefois invité
tenduentre appelé les agents à une maintenant, je ne vois pas le gouvernement à être vigi-
grève reconductible, à quand il y en aura », obser- lant pour éviter tout risqueArevaetEDFPAGE21 partirp de mardi. Les trois ve-t-on. Jean-Pierre Raffa- d’«incidents».
autres grandes organisa- rin, lui, souligne que «la PAGE3ETL’ÉDITORIALPAGE15
Sondage:
Strauss-Kahn LeprésidentukrainienauFigaro:champion
«Notreobjectifrestel’Europe»desélecteurs
ÉLUÉ EN JANVIER, le pré-degauchePAGE4 voirs présidentiels. Il affir-
sident Viktor Ianouko- me sa volonté de défendreHERGÉ/MOULINSART2010/ARTCURIAL
vitch entame aujourd’hui l’indépendance de son paysCameronprône
une visite à Paris après avoirCe week-end, deux ventes importantes consacrées à Hergé à l’égard de Moscou et delarigueuren rétabli avec la Russie des re-se dérouleront à Paris et à Cheverny. Déjà, en mai, des enchères poursuivre l’objectif straté-
lations compromises par la gique d’une intégration àAngleterrePAGE6 avaient remporté un grand succès. Le père de Tintin est un
« révolution orange ». Dans l’Europe.«LaRussiecontri-des rares artistes qui suscite l’intérêt soutenu des collection- un entretien au Figaro, il bue au bon développementHongrie:le neurs. Dimanche, des planches et dessins originaux pourraient défend sa reprise en main de des programmes mis en
atteindre des sommets. Le record date de 2008 : une gouache la politique ukrainienne et œuvre dans ce but», dit-il.Danubemenacé
deTintinenAmérique avait frôlé les 800 000 euros. PAGE30 le renforcement des pou- PAGE5parlesboues PAGE6
www.citroenselect.fr
HISTOIRE DUJOUR
CHEZCITROËNFÉLIXFAURELecadeaud’anniversaire
LE SALONFootball:les desMarilynrussesàPoutine
DESBONNESAFFAIRESC’ESTnouveauxBleus
appy Birthday Mr Poutine!» constatéquelafacétaithostileànotreprési-deBlancPAGE12 Presque aussi renversantes que dent, euh pardon, à notre premier ministre, EN OCTOBRE«HMarilyn, douze jeunes femmes etnousavonsdécidédeluiprouverquenous
LeFigaro à la plastique de rêve offrent au premier l’aimions», explique Natasha Vassilieva,
eministre russe un anniversaire tout en guê- l’étudiante de 3 année qui pose en soutien-littéraire pières et dentelles affriolantes. En guise de gorge gris perle pour la page de juin.«De
cadeau, point de chanson mais un calen- nombreux journalistes ne taisent pas tout leDesécrivains
drier de charme accompagné de mots malqu’ilspensentdePoutine.Jenevoispas TTC TTCcélèbresvuspar doux : «Vous avez éteint les feux de forêt, ce qui m’empêche d’exprimer mon opi- 4500€ (1) 3000€ (1)
mais je suis encore brûlante», susurre nion», poursuit Natasha. La majorité desleursparents pour l’achat d’une Citroën d’occasion pour l’achat d’une Citroën d’occasion
Lena, la blonde aguicheuse du mois de étudiants s’étranglent à la vue du calen-
QUATRIÈMECAHIER C4Picasso,C5berline nouvelleC3,C3Picasso,
mars. Ksioucha, lèvres rouge sang et gaine drier. «Ces photos auraient pu être drôles, ouC5Tourer C3plurielouC3classicdiesel
noire, donne son numéro de portable :«Je ellessontstupidesetblessantes, relève Mar-
MARMARA,BOUCHON/LEFIGARO; e àajouterauxoffresci-dessuspourlareprised’untiensàvousféliciterpersonnellement,appe- garita Zhuravleva, en 4 année,carle7oc-
A.NATIN/UPI/MAXPPP;SZABO/ véhiculede+de8ansd’âgedestinéàlacasse.
lez-moi.» L’initiative passerait inaperçue tobre n’est pas seulement l’anniversaire deREUTERS;J-B.MONDINO/ALBINMICHEL (1)
Reprise forfaitaire minimum de votre ancien véhicule, quelle que soit la marqueetplussisonétatlejustifie.si ces superbes créatures n’étaient pas tou- Poutine,c’estaussilejourdel’assassinatde
tes… étudiantes à la faculté de journalisme lajournalisteAnnaPolitkovskaïa.» Jean-PierrePierrreeB BBelel
de l’université de Moscou ! «Nous avons MADELEINELEROYER(ÀMOSCOU)
Garantie2ans
(3)Invité piècesetmaind’œuvre
du«Talk k
DÉBATS&OPINIONS RENDEZ-VOUS
(1)(2) Offres cumulables uniquement entre elles, réservées aux particuliers dans la limite des stocks disponibles,Orange- valables jusqu’au 31/10/2010 pour l’achat d’un des véhicules d’occasion Citroën visés dans les points de vente
Citroën Félix Faure listés ci-dessous, hors véhicules identifiés d’un point rouge en point de vente. (3) Voir conditionsLACHRONIQUEdeLucFerry L’ÉDITORIALdePaul-HenriduLimbert PAGE15LeFigaro» o» dansleréseauparticipant.
Lescentcinquanteans LECARNETDUJOUR PAGE13
PAGE4 CITROËNFÉLIXFAUREdel’Allianceisraéliteuniverselle APARTÉd’AnneFulda PAGE40
ePARIS15 0153681515 THIAIS(94)-BelleÉpine 0146864123PAGE15PrésidentdugroupesocialisteauSénat TOUTEL’ACTUALITÉSURlefigaro.fr ePARIS14 -Pted’Orléans 0145894747 COIGNIÈRES(78) 0130663727
ePARIS19 0144527979 LIMAY(78)-PortAutonome 0134787348ALG:170DA. AND:1,40€. BEL:1,40€. DOM:2,00€. CH:3FS. CAN:4,25$C. D:2,00€. A:2,80€. ESP:2,00€. GB:1,60£. GR:2,20€. IRL:2,20€. ITA:2,20€. LUX:1,40€. NL:2,00€. H:820
HUF. PORT.CONT.:2,10€. SVN:2,20€. MAR:13DH. TUN:2DTU. USA:3,95$. ZONECFA:1500CFA. ISSN0182.5852 BEZONS(95) 0139610542 -------- www.citroenff.com --------

TTC+500
(2)
REPRISES
T 00108 - 1007 - F: 1,30 E
3:HIKKLA=]UVXUZ:?b@a@a@r@k;
Cjeudi7octobre2010 LEFIGARO
2 recto VERSO
PhilippedeVilliers
auxSables-
d’Olonne,
enoctobre2008,
avantledépart
duVendéeGlobe.
JACQUES
TORREGANO/
LEFIGAROMAGAZINE
LaVendéesansVilliers
n le croyait président à vie de la d’instruction a rendu une ordonnance de renvoi trouve en Vendée une entreprise pour quatorze
Vendée. À la surprise générale, devant la Cour d’assises. La chambre de l’instruc- Le président habitants, deux fois plus que le ratio national. Une
jeudi dernier, Philippe de Villiers tion de la cour d’appel de Versailles doit maintenant quarantaine de PME-PMI sont des leaders mon-
a pourtant démissionné de la se prononcer. Oubliant toute décence, certains hu- diaux. L’apprentissage est très développé. Troisdu Mouvement
présidence du conseil général de moristes ont commenté cette affaire avec une joie Vendéens sur quatre sont propriétaires de leur lo-
ce département qu’il dirigeait mauvaise. Voilà un an, nouvelle épreuve. Villiers gement, contre un Français sur deux en moyenne.pour la FranceOdepuis 1988. Une démission qui apprend qu’il souffre d’un cancer de l’œil et doit su- L’Institut catholique d’études supérieures de La
sera effective le 31 octobre prochain. Le créateur du bir une protonthérapie intensive. Roche-sur-Yon attire les plus grands professeursa créé la surprise
Puy-du-Fou a même abandonné son mandat de de l’université publique. Le Vendée Globe est
Partirlatêtehauteconseiller général. «J’ai servi la Vendée avec pas- connu dans tout le pays comme à l’étranger.en démissionnantsion.Detoutmoncœur.Avecl’amourdecetteterre En décembre dernier, incertain de son propre ave- L’image de la Vendée arriérée et endormie, qui
quiestlanôtreetàlaquellejedoistousmesenthou- nir, Villiers veut garantir la transmission du Puy- prévalait jusqu’au début des années 1970, paraîtde la présidencesiasmes et mes créations», écrit Villiers dans un du-Fou à son fils Nicolas, qu’il a imposé à sa tête en bien loin.
« Message à tous les Vendéens ». Sauf coup de 2004. Le père fondateur réclame et obtient l’exclu- Ce très bon bilan explique la longévité politiqued’un départementthéâtre, c’est la fin de sa vie publique, même s’il sion de Retailleau de la direction du Parc - et même de Villiers dans ce département moins à droite que
conserve son mandat de député européen. À 61 ans de l’association qui le gère - alors qu’il est responsa- lui. Même une fraction significative des électeurs de
- l’âge des grandes espérances pour beaucoup de ble de la mise en scène. Villiers va jusqu’à agiter la auquel il était gauche votait pour le créateur du Puy-du-Fou aux
ses collègues -, Villiers est devenu l’Alceste duMi- menace de son départ et annonce à la stupeur géné- cantonales.
santhrope, retiré au désert. rale qu’il est juridiquement propriétaire des scéna- totalement identifié.
Politiquedelamémoire«Les Vendéens sont sonnés», témoigne avec rios des spectacles, jusqu’alors présentés comme
une émotion sincère un de ses fidèles, le sénateur des œuvres collectives. Le propre beau-frère de Re- Villiers comme Retailleau considèrent enfin avoirEn dépit d’un bilan
Philippe Darniche. C’est l’issue d’un conflit péni- tailleau, qui exerce des fonctions de premier plan au rendu aux Vendéens l’estime d’eux-mêmes en ho-
ble entre Philippe de Villiers et son principal lieu- Puy-du-Fou, est sommé par Villiers de voter l’ex- norant pour la première fois les victimes des colon-très favorable, il était
tenant, Bruno Retailleau, sénateur et premier vi- clusion de son parent par alliance. C’est la guerre nes infernales du général Turreau qui ont dévasté la
ce-président du conseil général. Un authentique des Atrides sous les yeux affligés des trois mille deux région pendant la Terreur. Le point d’orgue de cetteentré en conflit
Vendéen du bocage, lui aussi. Un de ses ancêtres a cents bénévoles du Parc, dont plusieurs centaines politique de la mémoire a été la visite d’Alexandre
participé, en 1832, à la rocambolesque tentative de de camarades de la première heure. Soljenitsyne, venu inaugurer le Mémorial des Lucs-avec son dauphin.la duchesse de Berry pour renverser les Orléans et La violence de l’offensive de Villiers se révèle sur-Boulogne en 1993 et qui prononça un discours
restaurer les Bourbons. Retailleau a œuvré au Puy- contre-productive. Les mêmes qui jugeaient Re- retentissant rendant hommage aux insurgés de
PARGUILLAUMEPERRAULT
du-Fou depuis sa création en 1978. Il avait 18 ans. tailleau ingrat et trop pressé le considèrent mainte- 1793. «Les fleurons des PME-PMI vendéennes sont
Une photo d’époque le montre à cheval sur le ter- nant comme la victime d’une profonde injustice. nésdanslesvillagesoùeurentlieujadislespiresmas-
rain où allait surgir la Cinéscénie du Parc. Subju- Neuf mois de tragi-comédies de bureau opposent sacres.C’estunesublimationdelasouffrancedenos
gué par l’homme, Retailleau a ensuite suivi Villiers ensuite les deux hommes au conseil général. Cer- aïeux », soutient même Villiers.
dans toutes ses entreprises, de Radio Alouette - tains hésitent à serrer la main au premier vice-pré- Curieux contraste entre la persévérance de Vil-
une des premières radios libres en 1981 - à l’ouver- sident dans les couloirs, mais lui téléphonent dis- liers au plan local et l’intermittence de ses efforts au
ture de l’école de la communication et des médias crètement pour lui apporter des informations utiles. plan national. En Vendée, un bâtisseur. À Paris, un
de Nantes en 1984. Villiers ne perçoit pas la réprobation qui monte joueur de casino. Si ses idées, tranchées, n’ont ja-
Villiers créait, Retailleau gérait. Lorsque le patron autour de lui. Une partie de son entourage fait mais varié, il était aussi resté un homme de
de la Vendée était accaparé par ses campagnes élec- même du zèle. «On m’a menacé de me couper les « coups », sans esprit de suite. L’ancien membre de
torales nationales, son fidèle bras droit faisait tour- subventions parce que j’avais invité Retailleau à une la « bande à Léo » a connu des succès éclatants
ner la boutique au conseil général. Accessible, sym- manifestation», témoigne un maire. mais sans lendemain - 13,05 % aux européennes de
pathique, posé et compétent, Retailleau s’est peu à Or, les Vendéens seront appelés aux urnes en 1999 pour la liste qu’il conduisait avec Charles Pas-
peu construit une légitimité propre auprès des élus mars pour renouveler la moitié de l’assemblée dé- qua - et de durs échecs comme ses 2,23 % à la prési-
locaux et des milieux économiques. partementale. Et Retailleau est résolu à disputer à dentielle de 2007. À chacune de ses déceptions na-
son ancien mentor la présidence au lendemain du tionales, il éprouvait la tentation de la fuite et
Trahiparsonfilsspirituel scrutin. Voilà deux semaines, Villiers réclame à ses partait panser ses plaies en Vendée. L’homme cou-
Or, en janvier 2009, las de la semi-indépendance de 27 conseillers généraux un vote de soutien qui s’ap- pait alors les ponts avec ses propres partisans, dont
Philippe de Villiers à leur égard, Nicolas Sarkozy et parenterait à un désaveu pour Retailleau. Mais rien il paraissait craindre le jugement. Aucune de ses al-
François Fillon décident de l’affaiblir. Ils pressen- ne répugne plus à un élu qu’un conflit d’allégeance. liances n’aura tenu plus de six mois. Toutes se sont
tent Retailleau pour entrer au gouvernement com- La majorité départementale refuse de choisir. Seuls terminées par des brouilles. Sa garde rapprochée a
me secrétaire d’État. Et se gardent bien de s’assurer une dizaine d’élus sur 27 acceptent de signer. Vil- connu un renouvellement effréné au fil des ans. Son
de l’accord préalable de son suzerain. Retailleau, de liers comprend enfin qu’un risque très réel existe petit parti - le Mouvement pour la France - est de-
son côté, n’informe pas aussitôt Villiers de ces qu’il soit battu par Retailleau dans six mois. Pour cet venu une coquille vide.
contacts. Le créateur du Puy-du-Fou se sent trahi homme au moral en dents de scie, c’est un coup de Artiste plus que gestionnaire, homme de théâtre
par son fils spirituel et réagit violemment. «J’ai massue. Décidé à éviter une humiliation, Villiers davantage que tribun, Sacha Guitry entré en politi-
nourriunevipère!», s’exclame-t-il en privé. «Phi- préfère partir la tête haute et démissionne. que - ses bons mots cruels lui valurent des ennemis
lippe a rallié Sarkozy dans le seul but que je n’entre Rarement un président de conseil général aura sans nombre -, Villiers n’a jamais pu supporter de
pas au gouvernement», rétorque avec amertume laissé une telle empreinte sur son territoire. On subordonner tous ses faits et gestes à la poursuite
Retailleau. La confiance est rompue. Très affectif, d’une carrière ministérielle. Trop fier pour accepter
Villiers va mettre la même persévérance à combat- de s’inféoder à plus puissant que lui, trop taraudé
tre son ancien bras droit qu’il avait apporté aupara- par l’inquiétude pour composer sur ses idées, il a
vant à favoriser son ascension. J’aiservilaVendéeavecpassion.Avecl’amour préféré être le premier dans son village que le se-
Au cours de la même période, l’homme fort de la cond à Rome. Ces contradictions insolubles ont finidecetteterre(...)àlaquellejedoistousVendée est frappé par les pires malheurs privés. Un par le fatiguer de lui-même. Reste maintenant à sa-
de ses fils a porté plainte contre un de ses frères voir si ce cyclothymique hyperactif pourra long-mesenthousiasmesetmescréations»pour viol. En dépit des réquisitions du parquet ten- « temps se contenter de l’écriture des scénarios du
PHILIPPEDEVILLIERS, PRÉSIDENTDUCONSEILGÉNÉRALDELAVENDÉEdant au non-lieu pour charges insuffisantes, le juge Puy-du-Fou pour chasser sa mélancolie.
A
LEFIGARO jeudi7octobre2010
Notredossierspécial: Retraites:laCGTdéraille
retraites,toutsurlaréforme L’ÉDITORIALDEPAUL-HENRIDULIMBERT 3francePOLITIQUE
PAGE15WWW.LEFIGARO.FR/RETRAITE
Malgrélasurenchèresyndicale,l’Élysée
resteconfiant
Hier en Conseil des ministres, Nicolas Sarkozy
a toutefois mis en garde son gouvernement
contre les risques d’« incidents ».
de l’Élysée. « Le projet gouvernementalCHARLESJAIGU
a évolué à l’Assemblée sur la pénibilité,
ÉLYSÉE « Les mots d’ordre de grève se et il continuera d’évoluer au Sénat »,
durcissent ? C’est le président qui va être ajoute malgré tout Soubie, pour souli-
content ! », sourit un grand élu de la gner que ni le gouvernement, ni l’Ély- «Soyez
majorité. « N’a-t-il pas dit que sa réfor- sée n’ont été sourds à toutes les reven- extrêmement
me aurait l’air trop facile si les grèves dications. vigilants,
restaient trop faibles », continue ce der- « La majorité est très soudée sur les ademandéhier
nier. Un rien « provoc », le bon mot de retraites, il n’y aura pas d’hésitation de la Nicolas
Sarkozyauxcet habitué de l’Élysée résume l’hu- part de qui que ce soit », confie l’ancien
membresdumeur du président. « S’il n’y a pas de premier ministre Jean-Pierre Raffarin,
gouvernement.tension maintenant, je ne sénateur UMP de la Vienne.
C’estàlasortievois pas quand il y en Cela ne veut pas dire queLapetite del’autoroute
aura », philosophe le l’Élysée ne soit pas conscientphrasede... qu’ilpeut
conseiller en communica- des risques de dérapages. yavoirleplusJEAN-PIERRERAFFARIN
tion de l’Élysée, Franck Depuis le début du mois deANCIENPREMIERMINISTRE derisques.»
Louvrier. septembre, l’équipe de la SORIANO/
Toute la question est cellule sociale scrute les slo- LEFIGAROLamajorité
désormais de savoir si les gans des manifestations enesttrèssoudée
mots d’ordre de grève surlesretraites, tentant de repérer tous les
sont un baroud d’honneur iln’yaurapas signes d’un malaise social.
ou une offensive poten- d’hésitation « Il y a bien sûr toujours un
delapartdequitiellement dangereuse. risque d’un mouvement de fiscalité. Il a été immédiatement relayé « peuple de gauche », le débat sur l’ISF comme celles d’un film connu par
quecesoitLes partenaires sociaux l’après-crise », confie-t-on par François Fillon, Jean-François a été ouvert. « On n’a jamais été mono- cœur.
savent que le durcisse- en interne. Mais, en l’état, Copé. Plusieurs ténors de la majorité produits », répond un conseiller du « On est plus dans le rituel que dans le
ment du conflit aura lieu l’Élysée considère que les ont évoqué la suppression du bouclier président, avec assurance. combat », notait, il y a quelques jours,
« maintenant ou jamais », mécontentements de l’opi- fiscal et de l’ISF, impôt tabou. Sans Les menaces des partenaires sociaux un conseiller du président. L’Élysée at-
puisque les articles les nion ne se transforment pas craindre de provoquer un peu plus le résonnent donc toujours, à l’Élysée, tend donc la fin du rituel
plus importants du projet en troisième tour social.
de loi sur les retraites de- Nicolas Sarkozy continue
vraient être adoptés au donc d’afficher la confiance
Sénat avant le week-end qui est de mise depuis le dé-
des 16 et 17 octobre. À but de la réforme. Hier, lors
l’Élysée, on souligne que du Conseil des ministres, il a
les centrales syndicales tout de même mis en garde
ont été prudentes en lais- son gouvernement un peu
sant la base se déterminer plus longuement que la se-
au cas par cas. « Il n’y a jamais eu de maine précédente. « Soyez extrêmement
réforme des retraites sans mouvement vigilants, c’est à la sortie de l’autoroute
de ce genre », analyse le conseiller so- qu’il peut y avoir le plus de risques », a-t-
cial du président, Raymond Soubie. il expliqué, en soulignant le risque
« En 2003 et 2007, les grèves ont duré « d’incidents ».
neuf jours », rappelle-t-il. Autant dire On trouvera une preuve que le chef
qu’à ce jour, les journées d’action et de de l’État ne redoute pas un nouveau
grèves restent très raisonnables, vues 1995 dans le lancement du débat sur la
LaCGTdurcitlemouvement,
appelantàreconduirelagrève
danslestransportsoul’énergie
tait d’encourager les salariés à « débattreOLIVIERAUGUSTE
des suites et des modalités de reconductionETALEXANDREDEBOUTÉ
de cette mobilisation ». Un discours simi-
CANALISER le mouvement plutôt que de laire à celui tenu, la veille, par Jean-
se laisser déborder par les plus durs. Claude Mailly (FO), pourtant favorable à
Après avoir longtemps tergiversé, la une grève reconductible.
CGT-cheminots a choisi : elle a appelé Mais la fin de l’examen du projet de loi
hier les agents de la SNCF à entamer une par le Parlement approchant peu à peu,
grève reconductible, à partir de mardi, le 12 octobre est peut-être la dernière
prochaine journée de mobilisation contre occasion de lancer un mouvement re-
la réforme des retraites. Les trois autres conductible. Et la pression des agents les
grands syndicats de l’entreprise (CFDT- plus remontés s’est faite croissante.
Fgaac, Unsa, SUD-rail) ont suivi. FO, la « Les grèves “carrées” (de 24 heures),
CFGE-CGC et la CFTC, non représentatifs les manifestations, on les a faites, nous
à la SNCF car recueillant moins de 10 % sommes dans l’obligation de durcir »,
des voix chacun, avaient ouvert la voie justifie la Fgaac. Le patron des chemi-
deux jours plus tôt. nots CGT, Didier Le Reste, prend néan-
moins bien soin de s’abriter derrière
« la base ». La question de la reconduite
LaCGTveutàtoutprix du mouvement sera posée aux salariés
de la SNCF toutes les 24 heures, à bulle-préserverl’unitésyndicale,
tins secrets. « Je veux que la démocratienotammentaveclaCFDT joue à plein », a-t-il dit.
La radicalisation ne concerna pas seu-
Premier syndicat à la SNCF, la CGT a lement la SNCF. À la RAPT, la CGT, FO,
beaucoup hésité. Certes, si le mouve- SUD, la CFDT et certaines sections de
ment paralyse durablement le trafic, la l’Unsa ont déposé des préavis reconduc-
pression sur le gouvernement s’accroîtra tibles. Même chose de la part de la CGT
considérablement. Mais les syndicats dans les transports urbains de province,
peuvent y perdre le soutien de l’opinion. avec un préavis pour « couvrir » tous les
Et l’Élysée peut aussi tirer un certain bé- salariés qui voudraient prolonger le
néfice auprès de son électorat à se mon- mouvement jusqu’au 30 octobre.
trer inflexible face à la radicalisation. En dehors des transports, la puissante
À l’inverse, la grève illimitée est l’outil CGT-énergie a emboîté le pas. Le pre-
de contestation le plus puissant dont dis- mier syndicat du secteur va lui aussi dé-
posent les syndicats, et un échec ouvri- poser un préavis de grève illimitée à par-
rait un boulevard à l’exécutif pour bou- tir de mardi dans 140 entreprises
cler son projet. Or les journées du 7 et du électriques et gazières, dont EDF et GDF
23 septembre ont gêné mais pas insup- Suez. Idem dans les industries chimi-
porté les usagers, faute d’un nombre suf- ques, pharmaceutiques, plasturgiques et
fisant de grévistes et grâce au « service pétrolières - notamment chez Total -
garanti ». Qui plus est, la CGT veut à tout avec là aussi des préavis reconductibles
prix préserver l’unité syndicale, notam- de la CGT.
ment avec la CFDT, dont la grève recon- Avant même l’échéance de mardi, les
ductible ne figure pas dans les gènes. huit confédérations syndicales se retrou-
Le « sommet » - la confédération - veront demain pour analyser la situation.
s’est donc bien gardé d’appeler à ce Un deuxième samedi de mobilisation,
mouvement. Hier matin encore sur dès le 16, figure parmi les options les plus
France Info, Bernard Thibault se conten- sérieuses.
01 42652875 - paris@canali.it - www.canali.it
Cjeudi7octobre2010 LEFIGARO
OpinionWay :
l’intégralité du sondage4 francePOLITIQUE
WWW.LEFIGARO.FR/POLITIQUE
EN BREF
Retraites:lePScomptesurlarue Borloo réunit les centristes
de la majorité
Jean-Pierre Bel, le chef des sénateurs PS, se méfie des négociations entre les centristes et l’UMP. Leministredel’Écologie,
Jean-LouisBorloo,dont
amendements, un travail de longue ha- centristes. Tout en réaffirmant leur ap- lenomestcitépoursuccéder
FRANÇOIS-XAVIERBOURMAUD
leine qui pourrait peut-être amener le pui à la réforme « courageuse et indis- àFrançoisFillon,aréunihier
SÉNAT Les socialistes s’y attendaient. Le Sénat à siéger samedi. Une annonce qui a pensable » du gouvernement, ils se sont soiràsonministèreplusieurs
Sénat a rejeté hier la motion référendaire déclenché l’ire de l’opposition. inquiétés hier de la réalité du retour à responsablescentristes
déposée par les sénateurs PS sur la réfor- l’équilibre financier du régime de retrai- delamajorité,dontJean-Pierre
Trois cents amendementsme des retraites. À vrai dire, aucun n’es- te en 2018 et ont réclamé des aménage- Raffarin,MichelMercier,
pérait obtenir gain de cause. Il s’agissait Le PS a déposé près de 300 amendements ments, notamment pour les femmes JeanArthuisetMarc-Philippe
surtout de s’appuyer sur ce recours à la mais Bel s’est défendu de pratiquer ayant élevé trois enfants. Selon le prési- Daubresse,selonplusieurs
procédure pour interpeller le gouverne- l’obstruction parlementaire. « On nous a dent du groupe centriste, Nicolas About, sourcesUMP.
ment et Nicolas Sarkozy. C’est ce qu’a accusés d’obstruction avant même que les ces propositions sont « en discussion ».
Goasguen tacle Kouchnerexpliqué hier Jean-Pierre Bel, le patron débats ne commencent », a-t-il ironisé Si elles n’aboutissaient pas, les centristes
du groupe PS au Sénat, lors du « Talk avant de préciser : « Trois cents amende- menacent de s’abstenir, et donc de faire LedéputéUMPClaudeGoasguen
Orange-Le Figaro ». ments sur un texte comme celui-là, c’est échec à la réforme. aironiséhiersurles
« Le président de la République a décla- la norme. Ils dénoncent ce que nous trou- Jean-Pierre Bel se méfie de ces négo- «humiliations»dontfaitétatle
ré lors de sa campagne présidentielle qu’il vons injuste et font des propositions sur ciations entre le gouvernement et les ministredesAffairesétrangères,
ne toucherait pas à l’âge légal de départ à notre vision d’une réforme des retraites. » centristes. « Je ne voudrais pas que nous BernardKouchner,dansune
la retraite (…) Monsieur Sarkozy tourne le Mais pas question de se satisfaire des assistions à une diversion sur deux ou lettrededémissionenvoyéefin
dos à son engagement. Nous nous sommes avancées que la majorité semble prête à trois points infimes pour donner simple- aoûtàl’Élysée.«M.Kouchnerne
saisis de cette motion référendaire pour faire sur la pénibilité ou le travail des ment le sentiment que les choses ont bou- savaitpasque,dansledomaine
edire qu’il y avait là un déni de démocra- femmes. « Nous avons été échaudés par le gé au Sénat », a-t-il mis en garde. Sans réservédelaV République,c’est
tie », a expliqué Jean-Pierre Bel. Au nom passé sur d’autres textes où [la majorité espoir de faire obstacle à la réforme, la l’Élyséequi,engrandepartie,
du PS, il a demandé l’organisation d’un sénatoriale] semble prendre du recul par gauche compte désormais sur la rue. Et dirigelapolitiqueextérieure
JEAN-PIERREBEL, débat national sur les retraites lors d’une rapport au texte du gouvernement et puis : se prend à rêver du précédent du CPE, delaFrance»,a-t-ilréagi.
hier,danslestudio séance plutôt animée. convocation à l’Élysée et on rentre dans le le contrat ppremière BernardKouchnerassure,
duFigaro.MARMARA/LEFIGARO La motion référendaire rejetée, les sé- rang », a prévenu Jean-Pierre Bel. Une embauche.uche. dansuncommuniquépublié
nateurs ont commencé l’examen des inquiétude partagée par les sénateurs hiersoir,NicolasSarkozy… le rôle
desa«loyauté»
de la France etdesa«sincérité».
dans le monde
QUESTION : Parmi ces quatre personnalités, Dominique Strauss-Kahn 56 %
quelles sont celles qui pourraient le plus
Martine Aubry 14 %améliorer les choses en ce qui concerne…
Ensemble sympathisantsSondage: Ségolène Royal 11 %de gauche
François Hollande 10 % …… la croissance
Aucune 18 % économiqueDSKsurclasse
Dominique SDomin trauss-Kahn 53 %
DSK favori
Martine Aubry 16 %sesconcurrents des électeurs de gauche
12 %Ségolène Royal
QUESTION : Parmi ces quatre personnalités, quelles sont cellesSelon OpinionWay, il est, pour 65 % François Hollande 11 %qui pour vous peuvent battre Nicolas Sarkozy à la présidentielle ?
Ensemble sympathisants de gaucheles électeurs de gauche, le socialiste ayant Aucune 19 %
Martinele plus de chances de battre Sarkozy.
Aubry Ségolène
nonce, la première secrétaire 34 %NICOLASBAROTTE Royal
du PS part avec un net avan- … l la séécuriitééFrançois
GAUCHE L’ordre du quarté ne change tage sur ses deux principaux 23 % Hollande
guère. À un an des primaires de dési- concurrents : Royal et Hol-
14 %gnation du candidat socialiste à la pré- lande. Les autres candidats, Dominique Strauss-Kahn 30 %
sidentielle, ils sont quatre à jouer la comme Manuel Valls ou
partie avec quelques chances d’y par- Pierre Moscovici, n’ont pas Martine Aubry 22 %
venir. « Le casting des impétrants est été testés. Dominique
16 %Ségolène Royalbien installé dans les esprits », estime-t- La bataille est-elle déjà Strauss-Kahn
on au siège du Parti socialiste. Les pré- jouée ? Évidemment non, François Hollande 14 %
supposés de victoire aussi. car, dans le détail, chaque
Les sympathisants de gauche, à lire candidat a ses forces et ses Aucune 30 %
notre baromètre OpinionWay, croient faiblesses. OpinionWay a
à une large majorité (65 %) que Domi- cherché à comparer les com- 2
nique Strauss-Kahn « peut battre Nico- pétences de chacun auprès de 1 3las Sarkozy ». Sont cités ensuite Marti- l’électorat de gauche. Au vu des s 4
ne Aubry (34 %), Ségolène Royal résultats, les profils des candi- i-
(23 %) et François Hollande (14 %). dats sont très différents. … la protectionSondage réalisé par OpinionWay pour Le Figaro. Étude réalisée auprès d’un échantillon de 951 personnes,
Le classement est le même lorsqu’on Dominique Strauss-Kahn appa-ppa- représentatif des sympathisants de gauche, âgées, de 18 ans et plus. L ’échantillon a été extrait d'un échantillon représentatif sociale
de la population française de 2 282 parsonnes, constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d’âge,demande aux personnes sondées qui raît comme le candidat de la régula-gula-
de catégorie socioprofessionnelle, de catégorie d’agglomération et de région de résidence. L ’échantillon a été interrogé
des quatre a la stature d’un président : tion. Il surclasse ses rivaux sur laa cacapa-pa-
en ligne sur système Cawi (Computer Assisted Web Interview). Les interviews ont été réalisées
63 % répondent DSK, 31 % Aubry, cité à restaurer le rôle de la Francence ddansans Martine Aubry 44 %du 29 septembre au 5 octobre 2010. OpinionWay rappelle par ailleurs que les résultats de ce sondage
24 % Royal et 15 % Hollande. Si le di- le monde avec 56 % de citations ions (sa doivent être lus en tenant compte des marges d'incertitude : 2 à 3 points au plus
27 %pour un échantillon de 1 000 répondants. OpinionWay a réalisé cette enquête en appliquant Ségolène Royalrecteur du Fonds monétaire internatio- fonction de directeur du FMI luiui dodonnenne
les procédures et règles de la norme ISO 20252nal décide d’être candidat, il sera sans une aura internationale), et sur lleses comcom- - 23 %Dominique Strauss-Kahndoute accueilli à bras ouverts. S’il re- pétences pour rétablir la croissance nce éco-
François Hollande 14 %
nominomique que eettl lee
pouvoirpouvoir dd’achat’achat (son(son Aucune 16 %
passé d’ancien ministre de
l’Économie lui donne un légitimité sur le … l'environnementCanapés sujet). En revanche, il apparaît éloigné
des préoccupations quotidiennes des
27 %Ségolène RoyalFrançais : seulement 26 % des person- cuter « d’un dispositif gagnant »,compacts
nes interrogées le jugent « proche », c’est-à-dire pourquoi ne pas23 %Martine Aubry
derrière Martine Aubry (38 %) et Sé- s’entendre sur une candidature
golène Royal (28 %). Martine Aubry commune.Dominique Strauss-Kahn 16 %120, 150, 170 cm
incarne, elle, une candidature de pro- Si DSK, Aubry et Royal s’enten-
Fixes ou convertibles tection. Elle est jugée plus efficace que François Hollande 14 % dent, « alors je suis deuxième dans
Largeur et profondeur réduites les autres sur les questions de santé ou la course », s’amuse parfois Fran-
Aucune 32 %de retraites (44 % la citent en première) çois Hollande. Dernier dans toutesFabrication française
ou en matière de réparation des inégali- les catégories, l’ancien premier secré-
taire incarne finalement une candida-
ture équilibrée : sans réel point fort
mais sans faiblesse relative. Sur l’en-
Les sympathisants semble des questions, il oscille entre
de gauche estiment à63% Troisième dans la course, Ségolène 10 % de citations (pour le rôle de la
Royal joue sur le terrain de l’humanité. France dans le monde) et 15 % (surque Strauss-Kahn
Éducation, réduction des inégalités so- l’emploi).
a la stature d’un président ciales et environnement sont ses points Par rapport à la précédente enquête,
forts. Mais c’est seulement sur ce der- réalisée en mai, chaque prétendant a
nier sujet qu’elle est jugée plus efficace plutôt progressé, signe que l’image glo-
tés sociales, de formation ou d’emploi. que les autres présidentiables avec 27 % bale du PS s’améliore. Ségolène Royal et
Ancienne ministre des Affaires sociales, de citations. Ségolène Royal tire aussi François Hollande enregistrent les plus
la numéro un du PS est en pointe du parti de son passé ministériel et de sa forts bonds, de quatre, cinq ou six
combat contre la réforme des retraites. campagne présidentielle marquée sous points parfois (+ 6 pour Royal en matiè-
Consciente de ses atouts, elle mène aussi le signe de la croissance verte. Mais elle re de pouvoir d’achat ; + 5 sur l’emploiESPACE TOPPER
campagne autour du concept de « socié- ne tire pas profit d’avoir pris position pour Hollande). Mais sur deux ques-A Paris depuis 1926
té du soin mutuel », le « care ». À l’in- sur la sécurité plus tôt que les autres tions, il leur reste à tous à faire des ef-Six niveaux d’expo
verse, elle manque d’une stature inter- (avec 16 % contre 30 %, par exemple, forts : en matière de sécurité et d’envi-63 rue de la ConventionM° Boucicaut, parking gratuit. www.topper.fr
e2 nationale : c’est sur la restauration du pour DSK qui n’a pas pris position). Elle ronnement, un tiers des personnesNOUVEAU ! UN ESPACE 100 % LITERIE SUR 500 M Paris 15 ,0145778040
rôle de la France dans le monde qu’elle reste cependant la principale rivale des interrogées ne citent aucun des quatreOUVERT TOUT L’ÉTÉ Y COMPRIS LE 14 JUILLET ET LE 15 AOÛT Ouvert 7j/7 (10h-19h)
obtient son plus mauvais résultat. deux favoris. Elle leur a proposé de dis- candidats comme le plus performant.
C 1LEFIGARO jeudi7octobre2010
5europe
Ianoukovitch:«L’objectifdel’Ukraine
restel’Europe»
Leprésidentukrainiencomptesursavisite
aujourd’huiàParispourrééquilibrerunediplomatie
orientéeverslaréconciliationaveclaRussie.
l’Union européenne. La Russie ne nousPIERREROUSSELIN
empêchepasdemettreenœuvrelesré-ENVOYÉSPÉCIALÀKIEV
formes que nous entreprenons dans ce
DIPLOMATIE Depuis qu’il a été élu en but.Aucontraire,laRussiecontribueau
janvier dernier, le président Viktor Ia- bondéveloppementdecesprogrammes. Leprésident
Viktornoukovitch s’est attaché à rétablir de
Ianoukovitch,bonnes relations avec le grand voisin Unaccordsera-t-ilpossibleausommet
mardiàKiev.russe, qui s’étaient fortement UE-Ukrainedu22novembresurletraité
ANDREYMOSIENKO
dégradéesdepuisla«révolutionoran- d’association,comprenantunaccord
ge»del’hiver2004. delibre-échangeetunpland’action
Lavisitequ’ilentreprendaujourd’hui pourlasuppressiondesvisas?
àParisestcenséerééquilibrercetropis- Jesuissûrquenousnousrapprocherons
me pro-russe qui s’accompagne, en de manière très sensible de la signature
politique intérieure, d’une sévère re- decesdocuments.Letravaildoitêtrefait
prise en main. Cette évolution, qu’il des deux côtés. J’accomplirai une partie
justifieparlebesoinderéformerlepays de ce travail pendant cette visite en
pour surmonter la grave crise écono- France. Il nous faut discuter de certains
mique, suscite la crainte d’un abandon aspects de l’accord de libre-échange
des acquis démocratiques de ces six parcequ’ilyadespointssensiblesaussi LeprésidentSarkozyaproposé Qu’attendez-vousdevotrevisiteàParis? sitivesquidécoulerontdecettevisitecar
dernièresannées. bienpournotrepaysquepourlevôtre. lacréationd’unespaceéconomique J’aime beaucoup la France. Aller à Paris nousavonsbeaucoupàfaireensemble.
Des négociations pour un accord communentrel’UEetlaRussiedont est pour moi un très grand plaisir. J’ai
d’association avec l’Union européenne L’agriculture? ilserasansdoutequestionlorsdusommet l’impression qu’ilyaeuune pause dans LaFrancepeutaiderl’Ukrainedans
ontétélancéesen2008,sousprésiden- Oui.Jen’entreraipasdanslesdétails.Je deDeauvilleavecVladimirPoutine lesrelationsàhautniveauentrenosdeux sesnégociationsavecl’UE?
ce française de l’UE. Elles pourraient souhaiteseulementqueladiscussionsoit etAngelaMerkel.L’Ukrainepourrait-elle pays. Je vais proposer au président Nousenavonsgrandbesoin.J’aidebon-
aboutirlorsdusommetUE-Ukraine,le complèteettiennecomptedelasensibi- sejoindreàunetelleinitiative? Sarkozydetoutfairepouractivernosre- nesrelationsavecleprésidentSarkozyet
22novembreàBruxelles. litédesunsetdesautres,surlaforme,en L’Ukraine sera difficile à contourner lationséconomiquesetpolitiques.Jesuis nous devons traduire ces bonnes rela-
premierlieu. lorsquel’oncréeracetespaceéconomi- certain que cela répond aux intérêts de tionsdansdesdécisionstrèsconcrètes.
LeFIGARO.-LaCourconstitutionnelle quecommun. nosdeuxpays.J’attendsdesdécisionspo- PROPOSRECUEILLISPARP.R.
vientd’annulerlaréforme VladimirPoutineaindiquéqu’ilserait
delaConstitutionadoptée prêtàréduireleprixdugazvendu
lorsdela«révolutionorange»de2004. àl’UkrainesiGazprométait
Celasetraduitparunrenforcement autoriséàfusionneravecNaftogaz,
despouvoirsprésidentiels lacompagniegazièreukrainienne.
quel’oppositionqualifiededérive Pouvez-vousaccepteruntelmarché?
autoritaire.Querépondez-vous? NousdiscutonsaveclaRussiedelacréa- LOISCELLIER:Viktor IANOUKOVITCH. : -La décision tiond’unesociétéconjointemaiscelane
delaCourconstitutionnelles’estfaiteen signifiepasunefusiondesdeuxstructu-
toute régularité, contrairement à la ré- res.Cequinousintéresseleplusc’estla BIENTÔTLECOUPDERABOTSUR
forme de 2004. Je suis convaincu que le possibilitéd’extrairelegazsurleterritoi-
retour à la Constitution de 1996 est une redelaRussieetdetransportercegazen
bonnedécisionpourl’Ukraine.Ellemet Ukraine. Ce qui intéresse la Russie c’est LESNICHESFISCALES?
finaudéséquilibredespouvoirs,quifai- d’avoir accès à la gestion des gazoducs
sait que les conflits étaient permanents ukrainiens.Noussommesprêtsàdiscu-
ausommetdel’État.Cesconflitsontaf- terdecesquestionsaveclaRussie.Ilest
fecté notre situation politique, notre tout à fait probable que la Russie et
économieetl’imagedel’Ukrainedansle l’Ukrainesemettrontd’accordpourmo-
mondeparcequenousnepouvionsplus derniserensemblenosgazoducs,notam-
honorer les obligations internationales mentàtraversunegestioncommunedes
quel’Ukraineavaitcontractées.Nousal- nouvelles tranches de ce système de
lonsmaintenantmettrenotrelégislation transportdegaz.Notrebutestderétablir
en accord avec la Constitution de 1996. laconfianceentrelefournisseur,laRus-
Cenesontpasdesconsidérationsd’inté- sie, et l’acheteur, l’Europe, par l’inter-
rêt politique qui doivent nous guider médiaire de l’Ukraine. Nous allons tout
maislestrictrespectdelaloi. fairepourinstallercetteconfiance.
Querépondez-vousàl’inquiétude Nedoit-onpascraindrequelaRussie
plusgénéralequantàunrecul chercheàprendrelecontrôle
deladémocratieenUkraine? deladistributiondugazetàremettre
NousavonsrétablilaConstitutionde1996 lamainsurd’autressecteursindustriels
encorrigeantunefautejuridiqueimpor- stratégiquesukrainiens,
tante. Nous avons donc fait triompher commelenucléaireoul’aéronautique?
l’Étatdedroit.C’estl’Étatdedroitquiest La Russie va chercher à étendre son in-
legarantdeslibertésdémocratiques. fluencesurl’Ukraineetcelaesttoutafait
naturel. Il est tout aussi naturel que
Voussouhaitezquel’Ukraineait l’Ukraine défende son indépendance
desrelationséquilibréesavecsesvoisins. danslesdomainesquevousvenezdeci-
Maisdepuisvotrearrivéeaupouvoir, ter.Ceprincipeestclairetneserajamais
enfévrier,vousavezsurtoutrétabli l’objet d’un marchandage. J’insiste:
debonnesrelationsavecMoscou, nousaspironsàcequeledéveloppement
enacceptantnotammentdeprolonger de nos relations économiques avec la
jusqu’en2014l’accordsur Russienemettenullementenquestionla
lestationnementdelaflotterusse défensedesintérêtsnationauxetl’indé-
àSébastopol.Votrepolitiquenesemble pendancedel’Ukraine.
pastrèséquilibrée…
Je porte une attention particulière à nos L’idéed’unconsortiumgazierentrel’UE,
relations avec la Russie parce qu’elles l’UkraineetlaRussieest-elletoujours
s’étaient considérablement détériorées. viable?LaFrancepeut-elleyjouerun
Celaaeudesconséquencesterribles.Une rôle?
méfiance immense s’est installée. Les Les négociations sont en cours. Nous
échanges commerciaux ont chuté pour avons proposé à nos partenaires euro-
passer de 40 à 13 milliards péens et russes de donner
(1)
de dollars. Nos engage- leur avis. Nous souhaitons LEMEILLEURINVESTISSEMENTIMMOBILIERAVANTLE30OCTOBRE.Nous«ments internationaux en avoir un partenaire en Eu-
aspironsont souffert, notamment rope mais quant à savoir
ceux vis-à-vis de l’Europe àcequele quelles seront les sociétés
en matière de transport de concernées, je dirai que lesdéveloppement
Vous avez jusqu’au 31 décembre pour profiter de la Loi •Desadressesàfortpotentiellocatifgaz.Ilesttrèsdifficilederé- plusactivesetlesplusinté-
denosrelations
(3)tablir la confiance qui exis- ressées figureront parmi Scellier telle qu’elle existe actuellement et bénéficier de •Desgarantiesdegestionslocatives
taitauparavant.Celanéces- économiques cellesquiserontretenues.
(2)25% de réduction d’impôt sur le montant investi. Pour •Destauxd’intérêthistoriquementbassite beaucoup d’efforts et aveclaRussiene
beaucoupdetemps.Actuel- cela, il vous faut absolument réserver votre bien avant le •Lasécuritéd’unegrandemarquemettenullementlement,ilesttrèsimportant
(1)30 octobre 2010 afin d’être en mesure de signer l’actede lancer les mécanismes enquestion
authentiquedeventeavantlafindel’année.pratiques de la coopération ladéfense
économiqueentrel’Ukraine
desintérêts (1)Réservationavantle30octobre2010pourunesignaturedel’actenotariéavantle31décembre2010.et la Russie. En sept mois,
(2) Danslecasd’uninvestissementeffectuéentrele1erjanvier2009etle31décembre2010dansunlogement KetB.comnos échanges ont crû de nationauxet neuf,pourunmontantmaximumde300000€,misenlocationenrésidenceprincipalepouruneduréemini-
mumde9anssousconditionsdeplafondsdeloyeretsousréservedelaparutiondesdécretsd’application.70%. Cela relève de notre l’indépendance Lenon-respectdesengagementsdelocationentraînelapertedubénéficedesincitationsfiscales.
intérêt national et de notre (3)Sousconditionsdesouscriptionaucontrat«GarantieLocative». 0800544000
de Numérovertcapacitéàveniràboutdela
crise économique. Mais l’Ukraine»l’objectif stratégique de PARIS - MARSEILLE - NICE - TOULON - MONTPELLIER - TOULOUSE - NANTES - LYON - GRENOBLE - ANNECY - BORDEAUX
l’Ukraine n’a pas changé.
L’Ukraine continue
d’œuvrer pour s’intégrer à
Ajeudi7octobre2010 LEFIGARO
Enimages:laHongrieface
àsapirecatastropheécologique6 europe
WWW.LEFIGARO.FR/INTERNATIONAL
DavidCameron
prometlarigueur
auxBritanniques
La priorité du premier ministre va à la réduction
du déficit public de 150 milliards de livres.
coûtent déjà plus cher que l’ensemble
CYRILLEVANLERBERGHE du budget de la santé, sert à la fois à pré-
ENVOYÉSPÉCIALÀBIRMINGHAM
parer l’opinion publique aux mauvaises Lepremierministre
britannique,GRANDE-BRETAGNE « La réduction de nouvelles annoncées dans deux semai-
DavidCameron,nos dépenses sera difficile, des program- nes, mais aussi à calmer la grogne qui a
lorsdesondiscoursmes vont être abandonnés, des emplois suivi l’annonce de la fin des allocations
àlaconférence
vont être perdus », a mis en garde hier familiales pour tous.
duParti
David Cameron lors de la conférence des En expliquant lundi que les couples
conservateur,
tories à Birmingham. Même devant les dont l’un des salaires dépasse 44 000 li-
hieràBirmingham.
militants conservateurs, venus célébrer vres (51 000 euros) par an n’auront plus KIRSTYWIGGLESWORTHP
l’arrivée de leur parti au pouvoir après droit aux versements hebdomadaires de
treize années de New Labour, le premier 13 à 20 livres par enfant, George Osborne
ministre n’a pas tenté de cacher l’im- s’est attaqué à un tabou très fort et a
pact considérable qu’allaient avoir les plongé son parti dans sa crise la plus avec un seul revenu de 45 000 livres se- Les économies budgétaires, qui obli- revanche justifié le besoin de réformes
coupes budgétaires préparées par son aiguë depuis son arrivée au pouvoir. rait ainsi privé d’allocations, alors que geront « de nombreux ministères à ré- profondes en expliquant que le pays
L’opposition travailliste a évidemment ceux avec deux salaires de 40 000 livres duire leur budget de 25 % en moyenne », « était équipé pour des guerres pas-
condamné la mesure, mais des critiques continueraient à toucher les allocations. provoquent déjà des fortes tensions au sées ». « Nous avons des brigades de
Lafindesallocations très virulentes sont aussi venues du camp sein du gouvernement, notamment en- blindés prêtes à repousser des tanks so-
Tensionssurlebudgetconservateur, criant à l’injustice. Le tre les conservateurs et leurs partenaires viétiques dans les plaines allemandes »,familialespourtous deladéfenseprincipal grief vient du fait que le plafond de coalition, les libéraux démocrates. a-t-il souligné. Quelques instants aupa-
de ressource pour l’allocation sera actif David Cameron n’est pas revenu en dé- C’est toutefois auprès d’un conserva- ravant, le ministre de la Défense avait
ministre des Finances, George Osborne, dès que l’un des salaires du couple dé- tail sur la manière dont il comptait re- teur, le ministre de la Défense, Liam rappelé que les difficultés budgétaires de
et qui seront révélées le 20 octobre. passe la limite de 44 000 livres, la mesure médier à ce problème, expliquant seule- Fox, que Cameron rencontre l’opposi- la défense étaient une conséquence de
« J’aurais aimé avoir une autre solu- ne tenant pas compte des revenus cumu- ment qu’il voulait que « ceux qui ont les tion la plus forte. Sur ce sujet, très sensi- « la gestion toxique » des armées par les
tion, une solution plus facile, a-t-il expli- lés des deux époux. Cette bizarrerie dé- plus hauts revenus portent un fardeau ble chez les tories, le premier ministre a travaillistes.
qué, mais c’est la seule qui soit responsa- coule du système fiscal britannique, qui plus lourd que ceux ayant des revenus affirmé que malgré les pressions budgé- Dans ce contexte difficile pour les ar-
ble. » Son avertissement sur la gravité prélève les impôts à la source, traitant plus bas ». Mais la recherche du bon taires, il maintiendrait la force de dis- mées, Cameron a fait une promesse de
de la situation des finances publiques, tous les revenus de manière isolée, sans équilibre « ne sera pas facile, comme suasion et financerait le renouvellement nature à apaiser les esprits : les combat-
avec un déficit de 150 milliards de livres offrir aucun avantage aux couples mariés nous l’avons vu avec les allocations fami- de la génération actuelle des sous-ma- tants britanniques quitteront l’Afgha-
cette année et des intérêts de la dette qui par rapport aux célibataires. Un couple liales cette semaine ». rins nucléaires lanceurs d’engins. Il a en nistan d’ici à cinq ans.
EN BREF
LesbouesrougeshongroisesmenacentleDanube
Merkel,laConstitution
2 etlachariaLe flot de résidus toxiques a déjà pollué 40 km de terres à l’ouest de Budapest.
Lachancelièreallemandeapris
La reconstruction des villages dévas- sesdistanceshieraveclechef
STÉPHANEKOVACS
tés pourrait prendre jusqu’à un an, esti- del’État,ChristianWulff,qui
HONGRIE C’est la plus grave catastro- me le secrétaire d’État à l’Environne- aaffirméêtreaussileprésident
phe écologique que la Hongrie ait ja- Une ment, Zoltan Illés. Les dommages sont desmusulmans.«L’Allemagne
militantedemais connue. Deux jours après la rup- chiffrés entre 5 et 10 millions d’euros. estmarquéeparsesvaleurs
Greenpeaceture d’un bassin de rétention d’eaux chrétiennes,parses
prélèveun Plomb,chromeetarsenicusagées sur le site d’une usine d’alumi- juives.Entre-tempsbiensûr
échantillonnium, trois personnes étaient toujours Au-delà du drame humain, l’accident a nousavonsdesmusulmans
deboue
portées disparues hier dans un village pris l’ampleur d’une catastrophe écolo- enAllemagne»,maisa-t-elle
toxique
inondé. Mardi, après la mort de quatre gique, menaçant la faune et la flore souligné,«cheznousprévaut
prèsd’Ajka,
personnes, les autorités ont déclaré autour du Danube. Selon les experts, la laLoifondamentaleetnonà160km
l’état d’urgence dans trois comtés de boue rouge va rendre stérile le sol lacharia».àl’ouest
l’ouest du pays. qu’elle a recouvert – une superficiedeBudapest. Deuxopposantscubains²L’accident s’est produit lundi dans d’environ 40 km pour le moment – etHOLZFEIND/
arriventenEspagneune usine de bauxite-aluminium de la GREENPEACE/ tuer les poissons dans la rivière Marcal,
ville d’Ajka, à 160 km à l’ouest de Bu- REUTERS toute proche. L’organisation de protec- Deuxanciensprisonnierscubains
dapest. Un réservoir s’est rompu, pour tion de l’environnement Greenpeace y sontarrivéshieràMadrid,
une raison encore inconnue, et a dé- a prélevé des échantillons d’eau, révé- cequiporteà38lenombre
versé plus d’un million de mètres cubes lant « la présence de plomb, de chrome dedissidentslibérésdepuisjuillet.
de boue rouge sur les sept villages avoi- et d’arsenic ».
Helsinkiveutpénalisersinants. Cette boue rouge brique est un Des unités de nettoyage ont dé-
lamendicitérésidu toxique de la production d’alu- 10 versé hier du plâtre dans la rivière,
minium, composé d’éléments nocifs pour neutraliser les effets de la Laministrefinlandaisemillions
comme le plomb et très corrosifs, no- passage. Des voitures, des débris, des avalé les arbres, boue. Le ministre de l’Intérieur, del’Intérieur,Annel,aproposé
d’euros,c’estlemontanttamment pour la peau. La production animaux morts jonchent la route, les les buissons, les Sandor Pinter, estime qu’il existe de hierderendreillégalela
quepourraitatteindre
d’une tonne d’aluminium génère près champs et les rues. Tout est « repeint » lampadaires et les bonnes chances d’endiguer le flot mendicitédansleslieuxpublics.
lesdommages
de trois tonnes de boue rouge. de rouge. « J’ai entendu comme un coup voitures. » avant qu’il n’atteigne le Danube,
QuatreansdeprisonÀ Kolontar, une bourgade de 850 ha- de tonnerre, raconte un sinistré au quo- Quelque 500 habi- deuxième plus long fleuve d’Europe. Les
pourlevold’uncharbitants au cœur de la catastrophe, le tidien Népszabadsag. Je me suis retour- pays riverains, en aval de la Hongrie,tants ont dû être évacués.
torrent furieux a tout emporté sur son né et j’ai vu, à 500 mètres de moi, rouler Certains d’entre eux, pataugeant dans ont déjà renforcé les contrôles des eaux. Uncollectionneurallemandetun
un énorme mur d’environ deux mètres de la boue gluante et puante, ont pu reve- L’UE a fait savoir qu’elle était prête à officierdel’arméebulgare
haut. Comme un tsunami, mais rouge ! Il nir, hier, chercher des effets person- aider la Hongrie si la catastrophe s’ag- ontétécondamnésenBulgarie
avançait tellement vite que je n’aurais nels, accompagnés des services de se- gravait. Budapest, qui prendra la prési- àquatreansdeprisonpourlevol
pas eu le temps de m’enfuir en courant : cours. De nombreuses personnes dence de l’UE en janvier prochain, avait fin2007d’unchar
heureusement, j’étais déjà en voiture. En souffrent de brûlures et d’irritations justement choisi de faire de la « gestion delaSecondeGuerre
quelques secondes, l’immense vague a ophtalmiques. de l’eau » l’une de ses priorités… mondiale,unepiècerare.2
UnFrançaisaétéassassinéauYémen
Hier, un attentat d’al-Qaida a également visé un diplomate britannique à Sanaa.
achetés de. L’attentat raté avait été revendiqué source précisait que depuis son arrivée naces actuelles. Celles-ci sont multiples.
GEORGESMALBRUNOT
par Aqpa. au Yémen « Jacques Spagnolo avait cher- Lundi, après des renseignements faisant
MOYEN-ORIENT Al-Qaida repart à l’of- L’incertitude plane en revanche sur le ché à mettre de l’ordre dans les circuits lo- état d’un nouvel attentat d’al-Qaida à Sa-
fensive dans son sanctuaire yéménite. mobile de la seconde attaque, qui a coûté gistiques d’OMV ». Mais la piste crimi- naa, la sécurité avait été renforcée autour
Hier, peu après 8 heures, la voiture du la vie, hier matin encore, à Jacques Spa- nelle n’est pas encore confirmée de des ambassades et des bâtiments publics.ème numéro deux de l’ambassade britanni- gnolo, directeur du groupe énergétique source officielle. « J’ai eu la sécurité à Ces dernières semaines, dans les pro-
que a été la cible d’un tir à la roquette, autrichien OMV, lorsqu’un garde armé 16 heures locales, ils n’ont rien pu me vinces d’Abyane et de Shabwa, les forces
alors que son véhicule se dirigeait vers la yéménite lui a tiré dessus dans les bu- dire », a répondu au Figaro le vice-mi- gouvernementales ont affronté les mili-le3
représentation diplomatique, avec cinq reaux de la société, situés dans le quartier nistre des Affaires étrangères, Mohy al- tants d’al-Qaida, épaulés par certaines* personnes à bord. Un autre diplomate a de Haddah à la périphérie de Sanaa. Le Dhabbi, joint au téléphone à Sanaa. tribus, en délicatesse avec le pouvoirofert
été légèrement blessé, ainsi que deux vigile employé d’une société de sécurité central. Plus grave, la participation de
Jonctionaveclessudistespassants. locale a fait usage de son arme, avant sécessionnistes sudistes aux combats a
Même si, hier soir, l’attaque n’avait d’être appréhendé et désarmé par les Immédiatement après l’attentat contre la été évoquée, faisant craindre une dange-
*parmi une sélection de 4 titres
pas été revendiquée, tout porte à croire forces de l’ordre. Pulsion djihadiste anti- diplomate britannique, le président Ali reuse jonction entre les djihadistes et des
qu’elle est l’œuvre d’al-Qaida dans la occidentale ? Règlement de comptes ? Abdallah Saleh a reçu l’ambassadeur de sudistes, qui réclament l’autonomie du
péninsule Arabique (Aqpa), qui veut En l’absence de commentaires des auto- sa « Gracieuse Majesté », tandis qu’à Sud-Yémen. S’ajoute la menace toujoursdu 2 au 30 octobre 2010
s’en prendre aux intérêts étrangers. En rités yéménites, le doute, hier soir, de- Londres, le secrétaire au Foreign Office, vivace de la guérilla chiite au Nord, alors
avril déjà, l’ambassadeur de Grande- meurait. « L’attaque est la conséquence William Hague, affirmait que cette « at- que depuis la fusion de ses branches
Savoir, pouvoir. Bretagne, Timothy Torlot, avait été visé d’une dispute entre le Français et son gar- taque honteuse » ne faisait que renforcer saoudienne et yéménite en janvier 2009,
par un kamikaze, qui s’était jeté contre de », nous a déclaré l’analyste Mourad la détermination de Londres à aider les al-Qaida s’est sanctuarisée au Yémen, et
son véhicule à 600 mètres de l’ambassa- Zafir, qui travaille à Haddah. Une autre autorités yéménites à faire face aux me- menace d’exporter ses attaques.
ALEFIGARO jeudi7octobre2010
Lesplansdelafuture
mosquéedeNewYork 7international
WWW.LEFIGARO.FR/INTERNATIONAL
EN BREF
Guantanamo:untestpourObama Laprésidentielleguinéenne
vasetenirle24octobre
AprèsplusieursmoisLe premier procès civil d’un détenu de cette base militaire commence mal. detensionsetdecontestation,
lesGuinéensdevraientenfin
élireleurprésident
LAUREMANDEVILLE
le24octobre,endépartageant
CORRESPONDANTEÀWASHINGTON
deuxcandidats,CellouDalein
ÉTATS-UNIS Nos démocraties peuvent- DialloetAlphaCondé.
elles préserver l’état de droit et un fonc- Cependant,lesdeuxcamps
tionnement normal de la justice tout en continuaientdesedisputer
luttant efficacement contre le terroris- ausujetdelaprésidence
me ? La question, qui hante l’Amérique delaCommissionélectorale
depuis le 11 Septembre, sera présente en nationaleindépendante(Céni).
filigrane, tout au long du procès du Tan-
Feud’artificemortelzanien Ahmed Ghailani, 36 ans, premier
àHanoï:4mortsdétenu de Guantanamo à être transféré
sur le sol américain et renvoyé devant un Aumoinsquatrepersonnes,
tribunal fédéral. L’Administration Oba- donttroisétrangers,ontété
ma espère faire de ce premier procès de tuéeshieràHanoïdans
droit commun un test concluant, pour l’explosiond’unstockdefeux
démontrer que cela est possible. Signe d’artificeprèsdustadenational,
des embûches qui attendent l’exécutif, le surfonddecélébrationdu
procès qui devait s’ouvrir hier à New millénairedelacapitale
York, dans le district sud de Manhattan, a vietnamienne.
été reporté à la dernière minute au 12 oc- Arrêtéen2004auPakistan,leTanzanienAhmedGhailani,36ans(àgauche,photonondatée),
DmitriMedvedevestaccuséd’avoirparticipéauxattentatscontrelesambassadesaméricainesauKenya(ci-dessus)tobre, afin de donner à l’accusation le
etenTanzanieen1998etd’avoirensuiterejointBenLadenenAfghanistan. APETREUTER envisiteàAlgertemps de contester l’exclusion d’un té-
moin clé, dont l’existence aurait été ré- LeprésidentrusseDmitri
vélée par Ghailani sous la torture… Ce re- 11 Septembre, dont le cerveau supposé à vie. Il lui est reproché d’avoir acheté le Bonne nouvelle pour le ministère pu- Medvedevaeffectuéhier
bondissement place la question de la des attentats, Khaled Cheikh Moham- camion et les explosifs qui avaient servi à blic : le juge chargé de son dossier à New unevisiteàAlger,accompagné
recevabilité des preuves obtenues sous la med. Elle est ensuite revenue sur sa déci- l’attentat d’août 1998 contre l’ambassade York, Lewis Kaplan, a déjà statué que la d’unefortedélégation
contrainte au cœur de la procédure judi- sion sous la pression des républicains, américaine de Dar es-Salaam. Cette atta- durée et les conditions de l’emprisonne- d’hommesd’affaires,axéesur
ciaire qui va s’engager. prompts à accuser leurs adversaires dé- que et un autre attentat organisé de ma- ment de Ghailani n’avaient pas violé ses unrenforcementdesrelations
mocrates de mettre en péril la sécurité nière simultanée à Nairobi avaient fait droits constitutionnels. Mais hier, en re- économiquesaveccetallié
des Américains… Depuis, l’équipe d’Oba- 224 morts. vanche, ce même magistrat estimait que traditionneldeMoscou.Contrairement ma semble hésiter sur la marche à suivre. le témoin clé du gouvernement, Hussein
Dansuneprisonsecrète LesmineurschiliensEn fonction de la manière dont il se dé- Abebe, qui devait confirmer avoir venduàGeorgeW.Bush,
à110mdelalibertédelaCIAroulera, le procès de Ghailani pourrait des explosifs à Ghailani, ne pouvait êtreBarackObamaprivilégie
leur fournir des armes face aux républi- Comme les accusés du 11 Septembre, le cité à la barre, son témoignage ayant été Lepuitsdesecourslepluslajusticecivileplutôt cains ou au contraire démentir leur ap- Tanzanien a subi de mauvais traitements possible à la suite des déclarations faites avancépoursortir33mineurs
proche. Une sorte de«galopd’essai»,a dans une prison secrète de la CIA. Comme par l’accusé à la CIA sous «la contrain- piégésdepuisdeuxmoisaufondquelestribunaux
confié à l’AFP Jonathan Turley, profes- eux, il est réapparu en septembre 2006 à te». On pressent là toute la difficulté que d’unemineduChiliavaitatteintmilitairesd’exception
seur à l’université George Washington. Guantanamo et a été incarcéré pendant l’Amérique va avoir à «sortir» définiti- mercrediles519mètresde
Arrêté au Pakistan en 2004, Ahmed des années, en attente d’un procès. Des vement de Guantanamo, ce lourd hérita- profondeuretsetrouvait
Dans la foulée de son élection, Barack Ghailani doit répondre de plus de éléments que ses avocats vont évidem- ge extralégal imaginé par l’équipe Bush à110mètresenviron
Obama n’avait pas caché son désir 200 chefs d’inculpation et risque la prison ment utiliser pour le défendre. après le 11 Septembre. deshommesbloqués.
d’adopter une approche très différente de
celle de son prédécesseur, George W.
Bush, en privilégiant des tribunaux fédé-
raux classiques plutôt que des tribunaux
militaires d’exception. L’argument cen- Lesattaquesdestalibanssemultiplient
tral de l’Administration consiste à dire
que la justice civile a les instruments né- contrelesconvoisdel’OtanauPakistan
cessaires pour condamner efficacement
des accusés convaincus de terrorisme.
Remettre la justice civile au centre de la Islamabad refuse d’assurer la protection du ravitaillement vers l’Afghanistan.
bataille permet de sortir l’Amérique de
procédures d’exception plongées dans ravitaillement destinés aux forces de la américain à quelques centaines de mè- LECHIFFREMARIE-FRANCECALLE
l’ombre, et à la légitimité plus contesta- coalition en Afghanistan. tres du poste frontière de Kurram, dontCORRESPONDANTEÀNEWDELHI
ble, plaide le ministère de la Justice, qui Dans ce bras de fer, le rôle exact du les tirs ont tué trois soldats pakistanais.
affirme notamment que les tribunaux PAKISTAN Les hostilités sont ouvertes gouvernement d’Islamabad – et plus Hier, c’est à quelques kilomètres du 70
militaires et civils ont aujourd’hui à peu entre les talibans pakistanais liés à al- encore celui de l’establishment militaire deuxième point de passage, resté ouvert Camionsincendiés
près les mêmes contraintes en matière de Qaida et l’Otan. Et c’est au Pakistan que – reste une zone d’ombre. Il y a une se- jusqu’ici, mais beaucoup moins sûr, que cessixderniersjours
recevabilité des preuves. C’est en suivant ça se passe. À l’intensification des atta- maine, les autorités pakistanaises ont les militants ont frappé. Une douzaine dansquatreattaques
un tel raisonnement que l’Administration ques de drones américains sur les Zones fermé le poste frontière de Torkham, d’hommes armés ont pris d’assaut une auPakistan
Obama avait dans un premier temps en- tribales, les rebelles du Tehreek-e-Tali- l’un des deux points de passage entre le quarantaine de camions-citernes trans-
visagé de renvoyer devant la justice de ban Pakistan (TTP, le Mouvement des Pakistan et l’Afghanistan. Il mène à Ka- portant du carburant aux abords de
droit commun les cinq détenus de Guan- talibans du Pakistan) répondent en in- boul. Islamabad entendait ainsi protes- Quetta, la capitale du Baloutchistan. Washington demande depuis long-
tanamo accusés d’avoir organisé le cendiant de plus en plus de camions de ter contre l’incursion d’un hélicoptère Une trentaine de véhicules ont été dé- temps à son «allié pakistanais» de
truits. Le TTP a revendiqué cette sixiè- lancer une vaste offensive au Waziris-
me attaque en une semaine contre des tan du Nord, où se cachent des mili-
convois de l’Otan. «Ce n’est pas au tants afghans et des éléments d’al-
gouvernement pakistanais d’assurer la Qaida. Sans succès. Islamabad a tou-Pyongyangpoursuitsamarchenucléaire sécurité des convois de l’Otan», a lancé jours trouvé un bon prétexte : de soi-
Malik Muhammad Iqbal, le chef de la disant menaces à la frontière avec
police de Quetta. l’Inde ; les inondations du moisSéoul vient de découvrir que le Nord est en train de restaurer
d’août… «Les militaires pakistanais
Doublejeuet moderniser son site atomique de Yongbyon, fermé en 2007. ont toujours tout fait pour éviter d’en-
Le lieu de ce dernier attentat n’est pas trerdansunconflitfrontalaveclestali-
pays. Cette politique a justifié depuis désormais faire reconnaître son statut anodin. À une centaine de kilomètres de bans afghans ou les forces d’al-Qaida
SÉBASTIENFALLETTI des décennies des investissements co- de puissance nucléaire plutôt que d’uti- là se trouve le poste frontière de Cha- au Waziristan du Nord», accuse un
SÉOUL
lossaux dans des programmes d’arme- liser la bombe comme monnaie man. Au-delà des grilles, on peut aper- nouveau rapport de la Maison-Blan-
CORÉEDUNORD Le ton est donné. Sous ment, en particulier nucléaire, au détri- d’échange. «Nous ne renoncerons ja- cevoir la route qui mène à Kandahar. Le che. Rien d’étonnant à ce que les
la mitraille, le jeune général quatre ment des conditions de vie de la maisàl’armenucléairetantquedespor- fief des talibans, où l’Otan vient de lan- Américains aient décidé de «faire le
étoiles Kim Jong-un, 27 ans, n’a pas population. te-avionsaméricainscroiserontauxlar- cer une offensive décisive. À supposer travail» eux-mêmes.
manqué l’occasion de montrer les dents ges de nos côtes», a prévenu que les convois de la coalition survivent «L’activité à laquelle nous assistons
Sonnetted’alarmeaux adversaires de la Corée du Nord. Pyongyang à la tribune de l’ONU, la se- à cette épreuve, ils devront emprunter auNord-Waziristanestliéeauxmenaces
Pour sa première sortie officielle hors de Une continuité confirmée par le minis- maine dernière. Aujourd’hui, Kurt l’une des voies les plus dangereuses terroristes et à d’éventuelles attaques en
Pyongyang, l’héritier présumé au trône tère de la Défense sud-coréen qui vient Campbell, le secrétaire d’État adjoint en d’Afghanistan pour rallier Kaboul : Europe», a déclaré Hussein Haqqani,
du royaume ermite a assisté, aux côtés de découvrir que le Nord est en train de charge de l’Asie, arrive dans la pénin- l’autoroute entre Kandahar et la capita- l’ambassadeur du Pakistan aux États-
de son père Kim Jong-il, à des exercices restaurer et moderniser son site atomi- sule pour préparer la riposte avec les al- le afghane, régulièrement attaquée par Unis. Un double jeu de plus en plus dan-
d’artillerie menés par l’unité 851 de que de Yongbyon, fermé en 2007 à la liés sud-coréen et japonais. les rebelles. gereux de la part du Pakistan.
l’armée populaire de Corée. Une dé- suite d’un accord trouvé avec l’admi-
monstration de force spectaculaire, nistration américaine de George Bush.
prélude à une parade militaire de plus Des travaux de terrassement indiquent
de 15 000 soldats qui doit se dérouler que Pyongyang compte relancer cette
d’ici au 10 octobre, date anniversaire de usine de retraitement d’uranium, per-
la fondation du régime. Une mise en mettant la production de plutonium,
scène calculée au millimètre pour affir- selon les espions du Sud. Une décou-
mer la continuité du pouvoir entre le verte qui a déclenché la sonnette
dictateur et son troisième fils. Et signa- d’alarme à Séoul, à seulement 40 km de
ler aux ennemis américains et sud-co- la ligne de front.«Lamenacenucléaire
réens que le régime ne baissera pas la nord-coréenne a progressé à un rythme
PRÉSENTATION COLLECTIONSgarde à la faveur de la succession dy- rapide et a atteint un niveau très alar-
HOMME ET FEMME
nastique. mant», a déclaré Kim Tae-Hyo, le AUTOMNE–HIVER2010
Depuis que Kim Junior est sorti de conseiller à la sécurité du président Lee
DU9AU16OCTOBRE
l’ombre, le 27 septembre dernier, en Myung-bak.
REMISE DE 20%étant promu général, le régime multi- Cette fuite en avant atomique relan-
SUR UNE SÉLÉCTION D’ARTICLES
plie les signaux confirmant la mainmise cée au printemps 2009 déjoue les plans
de l’armée sur l’appareil nord-coréen, de l’Administration Obama qui avait
décryptent les experts.«Ilsveulentin- reporté ses espoirs de percée diplomati-
diquer que le “songun”, soit la politique que sur l’après-Kim Jong-il. Ce week-
de“prioritéàl’armée”instituéeparKim end, le patron de la CIA, Leon Panetta, AIX-EN-PROVENCE, ANNECY, AVIGNON
BORDEAUX, CANNES, DEAUVILLE, LE CHESNAY
Jong-il à son arrivée au pouvoir va se en personne s’est rendu discrètement à LILLE, LYON, MARSEILLE, MEGÈVE
èmeMONACO, NICE, PARIS 8poursuivre», juge Ha Tae Kyung, prési- Séoul pour déchiffrer le sens de l’accé- SAINT-LAURENT-DU-VAR, SAINT-TROPEZ
STRASBOURG, TOULOUSE, TOURSdent d’Open Radio for North Korea, qui lération de la succession dynastique.
s’appuie sur des sources à l’intérieur du Washington constate que le Nord veut
A 1jeudi7octobre2010 LEFIGARO
Notredossierspécial:affaire
Kerviel,leprocèsd’unsystème8 franceSOCIÉTÉ
WWW.LEFIGARO.FR/FRANCE
Kerviel:laSociétégénéralerenonce
àses4,9milliards
Les dommages et intérêts vertigineux
accordés à la banque continuent d’alimenter
la polémique.
pourtoutlemonde,qu’ilafallusauverla
STÉPHANEDURAND-SOUFFLAND
Généraleetqu’onatuélesoldatKerviel.
L’ex-traderJUSTICE Le procès en appel de Jérôme Nousn’avonsprobablementpassuexpli-
delaSociétéKerviel n’aura sans doute pas lieu avant quer et éclairer le tribunal et apporter la
générale2012, tant l’audiencement est encombré preuveunefoispourtoutesquejen’étais
JérômeKervielau palais de justice de Paris. Condamné passeuldanscebateau-là.»
etsonavocat,
mardi à cinq ans de prison, dont trois Si cet argument n’a pas convaincu le
OlivierMetzner,
ferme, et 4,9 milliards de dommages et tribunal, il fait son chemin dans l’opi-
lorsdeleurarrivée,
intérêts, l’ex-trader de la Société géné- nion publique. Plusieurs personnalités mardi,aupalais
rale dispose donc de temps pour prépa- politiques, comme Gérard Longuet ou dejusticedeParis.
rer sa rencontre avec de nouveaux juges. François Bayrou, sont intervenues pour S.SORIANO/LEFIGARO
Et la banque pour adapter sa communi- s’interroger sur le bien-fondé de la sen-
cation à la situation paradoxale dans la- tence et le montant de la sanction finan-
quelle elle se trouve. Dès hier, elle a an- cière, bien que celle-ci soit, du fait même
noncé qu’elle ne réclamerait pas «de de sa démesure, essentiellement symbo- «L’intrusiondespolitiquesdansuneaf- contre Goliath, et crée en l’espèce des «jamais aucune multinationale, aucun
telles sommes à un homme seul» (lire lique(voirnoséditionsd’hier). faire judiciaire est navrante, estime un amalgames artificiels entre les affaires PDG,aussicriminelssoient-ils,n’ontété
l’encadré). «Est-ce qu’on a l’intention Le porte-parole du gouvernement, avocat pénaliste parisien habitué des Kerviel, Woerth-Bettencourt et Chirac, condamnésaussilourdement.Quelleque
d’aller endetter Jérôme Kerviel sur Luc Chatel, a affirmé, de manière pour le procédures financières (mais qui n’in- parexemple.» soit la responsabilité de Jérôme Kerviel,
moins inattendue, que c’était «la déci- tervient pas dans ce dossier), d’autant celle de son employeur et du système fi-
Un«scandaleénorme»sion de la Société générale d’éventuelle- quelegouvernementmultiplielesmesures nancier en général est infiniment plus«J’aivraimentlesentiment mentfaireungeste» envers Jérôme Ker- enfaveurdesvictimes.Maislà,onsuggè- Le communiqué d’Attac France, à dé- lourde».
qu’onavoulumefaire viel, sous-entendant que la banque re à la Société générale qu’un tribunal faut de faire dans la dentelle, résume un Il appartiendra à la cour d’appel de
devrait renoncer à la somme que la justi- vient de reconnaître comme victime, de état d’esprit qui prend de l’ampleur. Paris de proposer une lecture indépen-payerpourtoutlemonde»
ce lui a accordée en première instance -à renoncer à ses droits! Pour la simple rai- Pour le mouvement altermondialiste, la dante du dossier. Elle pourra confirmer
supposer que la cour d’appel confirme son que l’opinion publique prend, comme condamnation du «lampiste Kerviel» en tout point celle du tribunal correc-
177000 années, comme je l’ai entendu? cette décision. toujours, position en faveur de David constitue un «scandale énorme», car tionnel, l’amender à la marge ou en faire
La réponse est non. Nous sommes une litière. Dans l’attente de son arrêt, Jérô-
banque responsable et nous une me Kerviel reste présumé innocent et la
banque dans son époque», a expliqué sa question du paiement des dommages etUnebanqueenquêtedelameilleuresolutionpoursonimagedirectrice de la communication, Caroli- intérêts ne se pose pas plus pour lui que
ne Guillaumin, sur France Info. celle du recouvrement pour la Société
Pour l’heure, M. Kerviel ne semble générale.SIlaSociétégénéralearemporté,enpre- supposer que la cour d’appel confirme le tout cas de réclamer «l’intégralité» des
pas disposé à changer de stratégie. En mièreinstance,uneincontestablevictoire versant civil du jugement, la SocGen de- 4,9milliardsàM.Kerviel,confirmeladirec-
clair, il entend apporter la démonstra- judiciaire, le montant faramineux des vra adopter une attitude astucieuse, qui trice de la communication du groupe. La
tion que la SocGen était au courant de dommagesetintérêtsqueluiaallouésle sauvegarde son image de victime tant banquepourraitenfaitsecontenterdene ZOOM
ses investissements hors normes. «Je tribunalplacelabanquedansunesituation auprès de ses actionnaires qu’auprès de pas en demander le recouvrement. Une
evais me remettre avec M Metzner sur incommode.Peut-ellerenoncerexplicite- ses clients les plus modestes. D’où l’idée position intermédiaire entre une décision
ment à ces 4,9milliards que Jérôme Ker- dechercheràponctionner,lecaséchéant, juridiquement logique mais matérielle-mon dossier pénal», a-t-il déclaré hier
vielnepourrajamaisluirembourser?Sans nonpasunepartiedusalaire(2000euros mentabsurde,portantsurunesommein- Nouvellealerteà Europe1, affirmant qu’il commençait
doutepasdefaçonabrupte,fautedepou- parmoisenviron),maislatotalitédel’ar- senséequ’unhommeauraitfaitperdreàlatout juste à «avaler la pilule» et ajou- d’unrisqueterroriste
voirexpliqueràsespetitsdéposantsque, gent «mal gagné» de l’ancien trader, SocGen,sanspourautantenavoirvoléuntant: «Je suis abattu par le poids de la Lesserviceseuropéens
poureux,pasquestiondepasserl’éponge c’est-à-direlesrevenusqu’ilpourraittirer seulcentime.sanctionetdesresponsabilitésqueleju- ontrécemmentétéalertés
sur quelques dizaines d’euros d’agios… À delivresoudefilms.LaSocGenexcluten S.D.-S.
gement me fait porter. J’ai vraiment le duprojetde25jeunesdjihadistes,
sentiment qu’on a voulu me faire payer partisd’Europecombattre
lestroupesoccidentalesdans
larégionpakistano-afghane,
derevenirdansleurspays
d’origine.SelondessourcesIVG:menacesurl’objectiondeconsciencedesmédecins sécuritairesfrançaises,les
servicesaméricainsontalerté
ilya«quelquessemaines»leursLe Conseil de l’Europe prévoit de limiter le droit de refus des praticiens.
homologueseuropéens,duprojet
bel, président de l’Alliance pour les droits cologie médicale (FNCGM), l’affirme : d’âge des médecins pratiquant l’IVG est «d’ungroupedevingt-cinqjeunes
AUDESERES de la vie. L’ADV, qui affirme que des soi- «Cetterésolutionn’apasdesens!Jamais de… 53 ans. «Le prochain départ en re- formésaucombat»d’entamer
SANTÉ Le Conseil de l’Europe pourrait gnants sont gênés dans l’exercice de cette aucun service hospitalier ne la mettra en traite des générations militantes pose le lecheminduretour,quipasserait
bien donner un coup de canif dans le droit clause, avec notamment des discrimina- pratique et ne touchera au droit à l’objec- problèmedelarelèvepardejeunesméde- parlaTurquie.Leministre
del’Intérieurrencontreà l’objection de conscience des médecins. tions à l’embauche, a lancé une pétition tion de conscience.» Reste que certains cins qui n’ont pas connu la période des
Une résolution soumise aujourd’hui au contre la résolution. Cette dernière avait médecins ou sages femmes qui refusent avortements clandestins et ne sont guère aujourd’huises
vote des représentants des 47 pays vise les recueilli hier près de 24 000signatures, de pratiquer des IVG et des IMG évoquent incitésàs’engagerdanscettevoiepeuva- homologueseuropéens.
praticiens qui refusent de pratiquer les dont près de 4 000soignants. Sur ce sujet des pressions. Céline, sage-femme en ré- lorisante», note l’Igas. Et le nombre
IVG pour des questions personnelles, reli- sensible, le ministère de la Santé se borne gion parisienne, confie qu’«ilfautparfois d’établissements réalisant des IVG s’est
gieuses ou morales. Plusieurs associations à rappeler que«leConseildel’Europen’a batailler pour refuser de suivre une inter- réduit de 729 à 630 en 2006. À l’hôpital de EN BREF
antiavortement se sont élevées contre ce ruptionmédicaledegrossessequandonest Poissy–Saint-Germain, qui réalise plus
texte. Car même si les résolutions du degarde.Parailleurs,s’ilrespectemadé- de 1 400 IVG par an, le centre d’IVG a été«Cetterésolutionn’apas
Conseil de l’Europe ne sont pas coerciti- cision,lechefdeserviceconfiequ’onnele récemment intégré au service de gyné- Mortsuspected’unanciendesens!Jamaisaucun
ves, le texte inquiète. En préambule, ce- reprendra pas à embaucher des praticiens cologie-obstétrique. «En pratique, le éluRPRdeClichyservicehospitalier
lui-ci «se préoccupe vivement de l’objec- objecteursdeconscience!» problèmen’estpaslaclausedeconscience, Labrigadecriminellenelamettraenpratique
tion de conscience qui, en grande partie, maisl’attractivitéinsuffisantedecetteac- aétésaisieaprèslamortsuspecteetnetoucheraaudroità
220000IVGparann’estpasréglementée,surtoutdansledo- tivité. Pour sauver le droit des femmes à deBertrandHébert,63ans,l’objectiondeconscience»
maine de la santé reproductive, dans de Mais les praticiens reconnaissent que le obteniruneIVG,ilmesembleindispensable unancienéluRPRdeClichyBRIGITTELETOMBE,
nombreux États membres du Conseil de PRÉSIDENTEDELAFNCGM principal problème de la prise en charge d’intégrer les centres d’IVG au sein des (Hauts-de-Seine),retrouvé
l’Europe». Et invite les États à élaborer de l’IVG n’est pas l’objection de services de gynécologie et obstétrique, et lundiàsondomicile.
des réglementations exhaustives «qui aucunecompétencejuridiquepourimposer conscience. Même si 220 000 IVG sont d’yassocierlesjeunesmédecins.Ilestéga-
Stagedecitoyennetépourobligent le prestataire de soins de santé à quoi que ce soit aux États dans ce domai- pratiquées chaque année, un chiffre sta- lementimportantdevaloriserd’autresas-
r desmenacescontreSarkozyadministrer au patient le traitement (..) ne». Selon le D Marie-Laure Brival, pré- ble depuis 1975, cette pratique est sou- pectsdel’orthogénie,commelaprévention
malgré son objection de conscience en cas sidente de l’Association nationale des vent dédaignée par les jeunes médecins. desIVGparunaccèsfacilitédesfemmesà UnhabitantduLot-et-Garonne
d’urgenceoulorsqu’iln’estpaspossiblede centres d’interruption de grossesse et de Mal payée, peu valorisante, l’IVG n’est la contraception et l’information des ado- aétécondamnéhieràunstage
rdiriger le patient vers un autre prestatai- contraception (Ancic),«lecasdesobjec- pas une intervention très prisée par les lescentes», explique le P Arnaud Fau- decitoyennetépouravoir
re». Autre suggestion : la création d’un teursdeconsciencepeutposerdesproblè- jeunes générations. Un rapport de l’Igas connier, chef du service de gynécologie- menacépartéléphoneNicolas
registre des objecteurs de conscience. En- mesd’organisation». Farouche défenseur de l’an dernier souligne que la moyenne obstétrique de Poissy. Sarkozyavantundéplacement
fin, le texte veut exclure du droit à l’ob- du droit à l’avortement, elle reconnaît ce- dansl’Aveyronenjuilletdernier.
jection de conscience les praticiens parti- pendant que«lalibertédeconscienceres-
Huitmoisdeprisonpourcipant «indirectement» à un acte teundroitfondamental» et que certaines
l’auteurd’alertesàlabombeLesrésolutionsduConseildel’Europemédical. «Il s’agit ni plus ni moins d’une résolutions du Conseil de l’Europe«vont
remise en cause de ce droit essentiel des trop loin». Brigitte Letombe, gynécolo- LetribunalcorrectionneldeParisnesontpascontraignantes
soignantsetd’uneatteinteàleurlibertéde gue au CHU de Lille et présidente de la Fé- acondamné,hier,àhuitmois
rconscience!» s’insurge le D Xavier Mira- dération nationale des collèges de gyné- d’emprisonnementferme
LESRÉSOLUTIONSvotéesparl’assem- ministresquienestsaisidoitcettefois-ci l’auteurdedeuxalertes
bléeparlementaire,structuredélibérante seprononcer.«Ellespeuventêtreàl’ori- àlabombeinfondéesàlagare
du Conseil de l’Europe, n’ont aucun ca- gine de conventions», dit-on à Stras- Saint-Lazare,àParis,VENTESAUXENCHERESPUBLIQUES ractèrecontraignant.Ellessonttransmi- bourg. Parmi ces dernières, citons la erles30septembreet1 octobre.
ses ensuite au comité des ministres convention «sur la lutte contre la traite
01.49.04.01.85 - annonces@osp.fr –l’organe décisionnaire composé des desêtreshumains»,celleencore«pour LilianeBettencourtvoulait
ministres des Affaires étrangères des lapréventiondelatortureetdespeines àsamortléguerl’îleàBanier
États membres– qui en prend bonne ou traitements inhumains ou dégra-VenteauxEnchèresPubliques,enl’audienceduJugedel’Exécutiondu Lilianeentendaitquenote sans devoir se prononcer. Ces ré- dants».RatifiéesparlaFrance,ellessontTribunaldeGrandeInstancedeParis,4boulevardduPalais75001Paris92 l’îled’Arros,auxSeychelles,soitsolutions ont toutefois leur importance. entréesrespectivementenvigueurdansJeudi18novembre2010à14h30–EnUnSeulLot
léguéeàsamortàFrançois-Marieème «Ellesexprimentuneopinionetpeuvent notrepaysen2008et2002.«LetexteàParis20 ,98/100ruedeBagnolet-Loués
lancer un débat dans un pays», souli- sur la torture et les traitements dégra- Banier,poursuiviparlafille
UnStudiocompr.:séjour,entrée,dégagement,kitchenette,salledebainsetw.c. UneCaveetUnParking
gne-t-on au Conseil de l’Europe, dont le dantspermetlepassaged’expertsindé- delamilliardairepourabus
MiseàPrix:65.000€ siège est à Strasbourg et qui regroupe pendants qui visitent les commissariats defaiblessesurl’héritière
er 47 pays membres. Les recommanda- oulesprisons.CesderniersfontensuiteRens.: MaîtrePatrickVIDALDEVERNEIX,AvocatàParis1 ,4rueCambon-Tél:01.55.35.04.04 deL’Oréal,selonunesource
tions, autres textes votés par l’assem- des recommandations que doivent endulundiauvendredide10h30à12h30etde14h30à16h30-AuGrefedu prochedudossier,
Jugedel’ExécutionduTGIdeParisoùlecahierdesconditionsdeventeestdéposé bléeparlementaire,ontuneportéejuridi- principe respecter les pays», dit-on à confirmantune
que plus importante. Le comité des Strasbourg. A.N.Surleslieuxpourvisiterle9novembre2010de11hà12h informationdupoint.fr.
C
DR