Magazine Le Figaro du 07 septembre 2009
44 pages
Français

Magazine Le Figaro du 07 septembre 2009

-

Description

Decouvrez le Figaro magazine du 07/09/2009

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 07 septembre 2009
Nombre de lectures 19
Langue Français
Poids de l'ouvrage 12 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

1,30€ LUNDI7SEPTEMBRE2009-N°20249-www.lefigaro.fr-Francemétropolitaineuniquement
ALZHEIMER PHILIPPELABRO
PROMETTEUSE DÉCOUVERTE DU11SEPTEMBREÀ
DES CHERCHEURS FRANÇAIS L’ÉLECTIOND’OBAMA
PAGE18 PAGE21
Bayrou
AFGHANISTAN prêtau
dialogueKarzaïauFigaro: aveclePS
EN clôture de son université
d’été,leprésidentduMoDema
lancé une «offre publique de«Jeneseraipas
dialogue»àl’oppositionàNico-
lasSarkozy.Ilaffirmeainsivou-
loirconstruirelecampdel’alter-
nance«crédible»pourpréparer
la présidentielle de 2012. Pourunemarionnette
FrançoisBayrou,lebut,c’estde
combattre le pouvoir en place.
desÉtats-Unis»
Dansuneinterviewexclusive,lechef
L’anciencandidatauxprésiden-del’Étatafghan,quiobtient48,6%
tiellesde2002et2007,alongue-
desvoixselondesrésultatspartiels ment été applaudi par environ
deux mille militants deboutàl’électionprésidentielle,s’explique
quand il a encore expliqué que
sursesdifficilesrelationsavecsesalliés «dialoguer, ce n’est pas forcé-
mentêtred’accord,c’estaccepteraméricainsetbritanniques.
l’idée même que les désaccords
Page6etl’éditorialpage21 D.GoldmanpourLeFigaro peuventêtreconstructifs,pourvu
qu’on ne perde pas le but à
atteindre».Page3
SarkozyauBrésilavecAvantleG20,accordaminima
vingt-cinqchefsd’entreprise
NICOLASSarkozyétaitattendu dînerprivé.L’appeld’offreslan-surlesbonusdesbanquiers
hier soir au Brésil pour une céparleBrésilpourlafournitu-
CE n’est pas sans mal que les fonnement, comme le récla- sommet de Pittsburgh. Les courtevisited’État.Invitéd’hon- rede36avionsdechasseestau
ministresdesFinancesduG20 maient Paris et Berlin, le com- règles adoptées prévoient un neur aujourd’hui des festivités menudesdiscussions.LeRafale
sesontmisd’accord,samedià muniquéfinalenasimplement étalement dans le temps et le delafêtenationalebrésilienne, françaisestenconcurrenceavec
Londres,surdesmesuresenca- retenulanotion. Washington a principe du malus, déjà appli- le président français devait le Gripen suédois et le F/A-18
TimothyGeithner,Alistairdrant les rémunérations des accepté par ailleurs que cette quéparlaFrance. retrouver son homologue Luiz Hornetaméricain.
DarlingetChristineLagarde.banquiers.Sansobtenirunpla- question soit rediscutée au ÉCONOMIE Page24 Inacio Lula da Silva pour un Page7→
Frédéric LaBelgique ClaireBarsacq Madoff:
Mitterrand, veutinterdire lance lesnégligences
superstar leport lejournal desautorités
del’UMP delaburqa télévisédeM6 américaines
GOUVERNEMENT.Lorsdeleur EUROPE.Aprèslevoileislami- FINANCE. Unrapportdugen-
université d’été, à Seignosse que,laburqasusciteunenou- darmedelaBourseaméricaine
dans les Landes, les Jeunes vellepolémiquedansplusieurs révèle comment le plus grand
populaires ont ovationné le pays européens. En Belgique, escrocdusiècles’estjouépen-
nouveauministredelaCulture une députée libérale s’apprête dantseizeansdesdifférentsins-
etdelaCommunication.Celui- à déposer une proposition de pecteurschargésdelecontrôler.
ci s’est prêté de bonne grâce à loi pour interdire le port du SelonlerapportdelaSecurities
unéchangedeplusd’uneheure voileintégralsurlavoiepubli- and Exchange Commission
aveclepublic,unexerciceoùil que. Face à l’amplification de TÉLÉVISION. Programmé à (SEC), six plaintes ont été dé-
excelle, pratiquant autodéri- cephénomènequidivisel’opi- 19h45, le nouveau JT se veut poséesdès1992.Maislesinves-
sion et petites phrases ironi- nion publique, les gouverne- plus décontracté, mais aussi tigations,malmenées,n’ontpas
quessurlagauche. ments peinent à trouver une sérieuxquesesconcurrents. permisdedécelerl’escroquerie.
Page4 réponse. Page9 →LEFIGAROETVOUS. Page41 → ÉCONOMIE Page 28
RENDEZ-VOUS DÉBATSETOPINIONS
LesconfidentielsduFigaro Page43 L’éditorialdePierreRousselin
LetempspresseenAfghanistan Page21Lecarnetdujour Page19
er21, place vendôme - paris i - tél. 01 42 61 11 17Toutel’actualitéendirectsurlefigaro.fr LebilletdeMichelSchifres Page21 er e66,ruefrançois-i -parisviii -tél.0153574200
e
ALG:165DA . AND:1,40€ . BEL:1,40€ . DOM:2,00€ . 19, rue de la paix - paris ii - tél. 01 42 65 68 71T 00139 - 907 - F: 1,30 E
CH:3 FS . CAN:4,25 $C . D:2,00€ . A:2,80€ . er222, rue de rivoli - paris i - tél. 01 42 60 73 29DébatsLacriseduPSprovientd’uneabsence
ESP:2,00€ . GB:1,60£ . GR:2,20€ . IRL:2,20€ .
www.dubail.fr
ITA:2,20€.LUX:1,40€ .NL:2,00€.H:700HUF.PORT. deperspectiveintellectuelleMarcelGauchet
CONT:2,00€ . SVN:2,20€ . MAR:13DH . TUN:2DTU.3:HIKKLD=^UVXU^:?a@t@k@h@a; USA:3,95$.ZONECFA:1500CFA.ISSN0182.5852 Philosophe Page20
S.Soriano/LeFigaro,P.Guyot/AFP,C.deSouza/AFP,A.Adjou/M6.
CRectoVerso2 lundi7septembre20091
puis quelques années, la frontière
entre le monde réel et le monde
virtuel s’estompe dans tous les
domaines, y compris en matière
desanté.Ilesttrèsdifficileparfois
pour le public de comprendre,Ddonc d’admettre, les limites que
les contraintes de la réalité imposent à la médecine
moderne,commel’illustrelaloufoqueetinquiétan-
rte pratique médicale du D House, personnage épo-
nymed’unesérietéléviséeaméricaine.
Huit millions de téléspectateurs en France (des
dizaines de millions de par le monde) regardent
chaque semaine, sur TF1, cette passionnante série
oùlesdocteursprescriventdesbatteriesd’examens
invasifs ainsi que des traitements médicaux peu
orthodoxeset,pourtoutdire,dangereux.Dansquel-
le mesure s’attendent-ils, lorsqu’ils tombent eux-
rmêmesmalades,quedesD House,enchairetenos
cettefois,lesdécoupentenrondellesvirtuellesdans
leurs scanners ou leur injectent à tout-va des dro-
guesexpérimentalesàl’essai?
SelonnotreconfrèreAndrewHoltz,ancienjour-
naliste médical à CNN, qui vient de publier un livre
sur la fameuse série (The Medical Science of House,
MD, Berkley Boulevard Books), les séries médicales
decegenremodifientl’imagequ’ontlestéléspecta-
teurs du fonctionnement de la médecine. Ces fic-
tions les incitent à croire que ces prouesses théra-
peutiques imaginaires sont possibles et qu’ils sont
en droit de demander à leur médecin d’en bénéfi-
cieràleurtour.
«Enréalité,leshôpitauxsontincapablesdefour-
niràleurspatientslesmédicaments“vusàlatélé”et
les études montrent que les traitements lourds peu-
vent parfois faire plus de mal que de bien, explique
Andrew Holtz. Dans ces émissions, les traitements
administrésonttendanceàêtretrèsinterventionnis-
tes et agressifs… parce que c’est l’action qui intéresse
lesgens.»Selonlui,lesproducteursdesprogrammes
«mettentlapressionsurlesscénaristespourmontrer
des opérations chirurgicales lourdes qui marchent
presque toujours, ce qui est complètement illusoire.
Les gens sont ensuite persuadés que si vous cherchez
suffisamment, si vous dépensez assez d’argent, si
vous trouvez le bon docteur, alors vous serez sauvé.
Maiscelanesepassepascommeçadanslaréalité…»
rLesscénariosdeD House,écritssouslecontrôle
d’une armada de médecins, s’inspirent souvent de
cas exceptionnels décrits dans les grandes revues
médicales. Avec la fâcheuse tendance, malgré une
certaine cohérence scientifique, à présenter des cas
médicauxrarissimescommes’ilsétaientfréquents. Desdizainesdemillionsdespectateurs
danslemondesuiventlasériemédicale
«OnestàHollywood,toutpeutarriver» DrHousedontlesscénarios,
Chaque épisode suit la trame d’une véritable écritssouscontrôled’unearmada
investigation policière. Par exemple, un malade demédecins,s’inspirentsouvent
souffre brutalement de symptômes respiratoires et decasexceptionnels.ArtStreiber/FOX
neurologiques,avecuneatteinteaiguëdufoie,dont
ilrisquedemourirs’iln’estpasimmédiatementpris
en charge. Heureusement pour lui, avec la liste des
signes cliniques inscrits sur son tableau, avec sa
canne virevoltante, sa morgue hautaine, son cynis-
rme irrévérencieux, le D Gregory House (joué par
l’acteur Hugh Laurie) va avoir une idée fulgurante TÉLÉVISIONLemédecindétectivedelasériefaitdesmiracles.Difficilepourlespatients
de diagnostic. L’intoxication ressemble, selon lui, à
d’accepterquelesvraispraticiensneréalisentpaslesmêmesprouessesthérapeutiques!unempoisonnementchroniqueparungazorgano-
chloré, un petit-cousin des gaz de combat. Sur ces
entrefaites, on apprend que le petit chat du malade
vientdemourir.Aprèsavoirenvoyéundesesjeunes
rinternes exhumer la dépouille du félin, le D House
examine au microscope un prélèvement du foie de r
l’animalet–ômiracle!–confirmesondiagnosticenQuand«D House»troiscoupsdecuillèreàpot.
Maisd’oùvientlegazdélétère?Ilfaudrapatien-
terjusqu’àlafindel’épisode,etladestructiond’une
paroi de la maison à coups de masse, pour que nos
médecinsdétectivesdécouvrentlepotauxroses:un
nid de termites! La nuit, ces insectes dévoreurs de
charpente produisent suffisamment de gaz mortelinfluencelesmaladespour tuer le chat et gravement intoxiquer le héros
malgréluidel’épisode… PARJEAN-MICHELBADER
Prenons maintenant l’exemple des traitements
expérimentaux. Contrairement aux pratiques de l’autorisation du Comité consultatif de protection sieursjours,voireplusieurssemaines.Enoutre,elle beaux, soudain très malades et qui guérissent com-
Gregory House, les vrais médecins seraient bien en des personnes dans la recherche biomédicale. incarne à travers un seul personnage la compéten- plètement, puisse penser que cela se passe ainsi en
peine de les distribuer à leurs patients à volonté et Autant de procédures dont on ne risque pas ce, l’expérience et le flair de toute une équipe de vrai»,estimeAndrewHoltz.
raugrédeleurinspiration.EnFrance,l’utilisationde d’apprendrel’existenceensuivantlesexploitsduD médecinsetdespécialistes. Mais le danger d’un décalage entre la société et
ces médicaments en cours d’essais est soumise à House! la fiction est-il si grand ? Aux débuts de la série
rl’avis de l’Agence française de sécurité sanitaire des Enréalité,lafameusesérieconcentre,laplupart «LesvraisD House,c’étaientlesmandarins» Urgences (ER) avec George Clooney, diffusée sur
rproduits de santé (Afssaps) selon des critères très du temps en un seul épisode de 50 minutes, une Le D Allan Hamilton, consultant de la série France 2, on voyait beaucoup de massages cardia-
restrictifs. Et pour les tester chez l’homme, il faut recherche diagnostique qui, «en vrai», prend plu- médicale américaine Grey’s Anatomy, craint que les ques qui ressuscitaient miraculeusement des
désirsdesproducteursn’aientdegravesconséquen- patientsenarrêtcardiaque.LeNewEnglandJournal
cessurlaréalitémédicale.«Ilsvousdisent:“Onveut of Medicine, la plus prestigieuse revue médicale
un patient qui va vraiment bien jusqu’à ce qu’un américaine, avait violemment réagi et réclamé des
petit truc tourne affreusement mal.” Quand je leur auteursplusderéalisme.L’adaptateurfrançaisdela
rexplique que ça ne peut pas arriver de cette manière, série,leD BenoîtPaponsesouvient:«Ducoup,desDÉCOUVREZLAVALEURINSOUPÇONNÉE
engénéral,ilsmerépondent:“Oui,maisonestàHol- dizaines de milliers de médecins ont envoyé aux
lywood, tout peut arriver”». Le praticien américain auteurs des anecdotes vraies et des conseils qui ontDEVOSCHEFS-D’ŒUVRE
s’inquiète des effets que peuvent avoir les traite- rendu rapidement la série Urgences crédible et donc
Lesventesd’artsd’Asie,devins,debijouxetdemontresdeChristie’sHongKong mentsexpérimentauxquisontmontrésauxtéléspec- mieux acceptée par le corps médical.» Un exemple
touchentungrandnombred’acheteurstantauniveaunationalquemondial. tateurs. «Après avoir vu cela, les gens se demandent: del’influencedelaréalitésurlafictionensomme!
“Est-ce qu’on peut trouver des médecins pareils, yNosspécialistespeuventvousdonnerdeplusamplesinformationssurlavaleurdevosœuvresd’art
ra-t-ilunD Housepours’occuperdemoi?”» «C’estGooglequialeplusd’impact»enpartageantavecvousleursconnaissancesd’expertsdumarchéasiatique.
r«Les vrais D House, c’étaient les grands patrons, Le téléspectateur est totalement transporté parPouruneexpertisegratuiteetconfidentielledevosœuvres,veuillezcontacteznosspécialistes.
ces mandarins qui faisaient des hypothèses au lit du ces histoires de détectives de la médecine: lorsqu’il
r rmalade.SansIRMniscanner!»,expliqueleP David voitunD GregHouserevêche,brutalaveclesmala-
Elkharrat, patron du service des urgences de l’hôpi- des(«ilsmententtous!»)etpleindecynisme,ilpeut
talAmbroise-Paré,àBoulogne,prèsdeParis.Ilsexis- risquer d’y croire. «Or, la médecine, c’est une affaire
tent toujours, aux États-Unis comme en Europe. En de technologie et d’empathie. C’est de l’amour que
effet, le véritable «troubleshooting», c’est-à-dire la nous devons aux malades. Ce personnage très méti-
Lesventesauxenchères recherche des pannes ou des ratés des organes du culeux,quiraclelesfondsdetiroirdelasciencemédi-
deChristie’sHongKong corps est le fait de diagnosticiens qui sont soit des cale,quidétestelesmalades,cen’estpascelalaméde-
aurontlieucettesaison
rréanimateurs, soit des spécialistes de médecine cine!»,réagitleP Jean-CharlesPiette,spécialistededu28novembreau
2décembre2009. interne, au savoir encyclopédique. Ils sont capables médecineinterneàLaPitié-Salpêtrière,àParis.
r–commelefaitleD House–deréunirdessymptô- «Mais,aufond,silatéléinfluencelesspectateurs,Renseignements
HongKong mes,d’yassocierdespistesdiagnostiques.Soitaulit c’estGooglequialeplusd’impact,estimedesoncôté
+85225215396 rdu malade pendant la visite, soit au cours de ces le D Marc Giroud, médecin au Samu de France.
enquiryhk@christies.com «staffs» où sont évoqués les cas difficiles, les prati- Depuis dix ans, les patients explorent sur Internet
Paris ciensselivrentàdesjoutesintellectuellesbrillantes, leurs symptômes, leurs maladies. Ils sont plus et
+33(0)140768585
oùs’entrechoquentlesconcepts. mieux informés; ils ont une idée assez construite de
rEt, comme dans la série D House, c’est surtout nosstratégiesmédicales,ilsontd’ailleursuneexigen-
les«moutonsàcinqpattes»,accumulantdessymp- ce de précision plus grande de notre part. À nous de
tômes bizarres ou incompréhensibles, que ces spé- faire correspondre notre raisonnement, nos explica-
cialistes cherchent à élucider. «Le risque c’est que le tions avec cette nouvelle connaissance produite par
rpublic, qui voit dans D House des patients jeunes, lesréseauxélectroniques.»
AFrancePolitique
lundi7septembre2009 3
Bayrou
tacleAubry
ettendlamain
auPS
OPPOSITION l’idéemêmequelesdésaccordspeu-
Le président du MoDem, ventêtreconstructifs,pourvuqu’on
François Bayrou, entend neperdepaslebutàatteindre».
construire le camp Pour François Bayrou, le but à
de l’alternance pour atteindre, c’est de renverser le pou-
préparer 2012. voir en place. «Je lis dans la presse
quejesuisantisarkozyste.Àlavéri-
Denotreenvoyéspécial té, je n’ai rien contre Nicolas
àLaGrande-Motte Sarkozy. Mais je suis en tout contre
cequeSarkozyfaitdelaFrance», a
TROIS MOIS qu’il ne s’était pas poursuivi le leader centriste, qui
exprimé publiquement. Hier, à pense déjà à 2012.«Dansdeuxans, FrançoisBayrou,entourédeCorinneLepage,MarielledeSarnezetJacquelineGouraultàl’universitéd’étéduMoDem,hier,àLaGrande-Motte.AFP
La Grande-Motte, lors du discours tout se jouera. Il n’est pas trop de
de clôture de l’université de rentrée deuxanspourconstruireunealter- que«lapremièremarcheversune lui avait demandé par médias concerne tous : rendre l’alternan- pas,pourquelerégimeactueldure
du MoDem, François Bayrou a fait nancecrédible», a-t-il encore lancé. alternance crédible, c’est la recon- interposés de« clarifier » sa posi- ce possible et crédible », a déclaré dixans.»
«une offre publique de dialogue à naissance et le dialogue entre tous tion. « J’entends la première le leader centriste devant une Avant d’entamer une Mar-
tous ceux qui veulent préparer une «Pasdesurveillantegénérale» ceuxquisouhaitentcettealternan- secrétaire du PS me dire : veuillez salle enthousiaste. seillaise, le président du MoDem
alternance crédible» à Nicolas En réponse au malaise expri- ce». Pour construire ce «camp de bien, avant que je vous considère, Et de lancer un avertissement a donné rendez-vous aux mili-
Sarkozy. Pour l’ancien candidat mé par quelques militants orange l’alternance », François Bayrou faire la preuve que vous êtes à à ses alliés potentiels :«Tousceux tants orange à Arras, où se tien-
aux présidentielles de 2002 et 2007, qui s’inquiètent du«virageàgau- assure ne poser «aucune condi- gauche. Je n’ai aucune preuve à qui diront : nous n’avons rien à dra, les 5 et 6 décembre, un
«le temps du dialogue est venu». che» du MoDem, François Bayrou tion». «Je ne fais aucune exclusi- faire, vous n’êtes pas chargée de voiravecvous,quiquesoitlenous congrès programmatique. Et a
Longuement applaudi par environ a expliqué qu’il y avait aujour- ve», dit-il. contrôler les papiers, de vouloir et qui que soit le vous; tous ceux appelé d’ici là ses troupes à parti-
deux mille militants debout, le pré- d’hui en France deux camps :«Ily Une façon aussi de répondre fairerentrertoutlemondedansle qui diront: je n’accepterai de par- ciper à la rédaction d’« un
sident du MoDem a encore expli- alecampdeceuxquisignentpour à la première secrétaire du Parti rang. Il n’y a pas de surveillante ler avec vous que le jour où vous aggiornamento de (leur) pro-
qué que«dialoguer,cen’estpasfor- que le régime actuel dure dix ans, socialiste, Martine Aubry, qui, la générale. Il n’y a pas de rangs, il y m’aurezrallié,ouvousserezrenié, gramme pour la France ».
cément être d’accord, c’est accepter et le camp de l’alternance.» Bref, semaine dernière à La Rochelle, aunemissionàremplir,quinous ilstravaillent,qu’ilsleveuillentou RODOLPHEGEISLER
MoDem:versdeslistesautonomesauxrégionales
■François Bayrou a précisé hier MoDem devrait constituer des
midi devant le conseil national listes autonomes dans toutes
de son parti, juste avant le dis- les régions. « Mais je ne ferme
coursdeclôturedesonuniversi- pas l’avenir », a-t-il précisé. Pour
té de rentrée, le calendrier du sa première vice-présidente,
MoDem pour les régionales de Marielle de Sarnez, « notre stra-
mars. Les listes et chefs de file tégie pour les régionales doit
seront désignés par les militants être en cohérence avec ce que
d’iciau14novembre.Devantles nous voulons faire en 2012 ».
cadres de son parti, il a estimé Traduction : partir au premier
qu’il paraissait « difficile » de fai- tour pour se compter et envisa-
re alliance avec l’UMP. Et a ger ensuite des alliances pour
avoué regretter que sa stratégie battre la droite. Pour François
à géométrie variable, adoptée Bayrou, il s’agit « de réinventer
pour les municipales de 2008, la démocratie ». « Quand il y
n’ait pas été comprise. « Dans aura divergence sur un sujet
un monde idéal, j’aimerais que (avec d’éventuels partenaires),
les élections locales n’aient ce sont les Français qui tran-
qu’un enjeu local. Mais, hélas, cheront. C’est à ça que sert un
nous ne vivons pas dans un premier tour », a-t-il déclaré, fer-
monde idéal et j’ai compris que mant ainsi la porte aux « primai-
notre stratégie aux municipales res ouvertes » de Martine Aubry
n’avait été comprise par person- pour 2012.
ne », a-t-il reconnu. A priori, le R. G.
Rugy: «Il faut que
socialistes, écologistes
et centristes se parlent»
François de Rugy,
député Vert de
Loire-Atlantique, explique
que « seul ce type de
coalition a des chances
d’être un jour majoritaire ».
LEFIGARO.–CorinneLepage
prôneunealliance
«orange-verte».
L’approuvez-vous?
FrançoisDERUGY. – La prio-
rité, ce n’est pas de construire
une alliance électorale entre les
Verts et le MoDem, mais de voir
quelles sont les convergences
entre nous sur le plan politique
dans les régions et à l’échelle
nationale. Si alliance il doit y
avoir demain, elle sera plutôt FrançoisdeRugy:«Lapolitique,
rose-verte-orange. C’est pour ça cen’estpasfairedessoustractions,
qu’il faut que socialistes, écolo- maisdesadditions,voiredes
gistes et centristes se parlent. multiplications.» VisualPressAgency
FrançoisBayrou La politique, ce n’est pas faire
est-ildegauche? des soustractions, mais des addi-
Ce n’est pas le plus important. tions, voire des multiplications.
Est-il plus ou moins à gauche Mon souhait est qu’on soit capa-
qu’un Dominique Strauss-Kahn, ble demain de construire des ras-
on peut se le demander. Ce qui semblements très larges allant du
m’importe, c’est de savoir s’il est PCF au MoDem, en passant par le
plus écolo compatible que nos PS et les Verts. Seul ce type de
alliés traditionnels, socialistes et coalition a des chances d’être un
communistes. jour majoritaire. On pourrait
expérimenter cela aux régionales
CécileDuflotrefuse de 2010 pour voir si c’est transpo-
«d’échangerlePCF sable au niveau national en 2012.
contreleMoDem». Proposrecueillispar
Etvous? R.G.FrancePolitique
4 lundi7septembre20091
Taxecarbone:Fillonrecollelesmorceaux
UMP
Malgré le couac de communication
entre Matignon et l’Élysée, les modalités
de la taxe, qui seront rendues publiques
jeudi, devraient être conformes
aux annonces du premier ministre.
Del’undenosenvoyésspéciauxàSeignosse
PAS UNE FAUSSE note ne devait troubler le discours
de François Fillon, hier, en clôture de l’université d’été
de l’UMP. L’ordre était venu de l’Élysée, et il a été appli-
qué avec zèle. Une haie d’honneur s’est même formée
pour accueillir le premier ministre, accompagné de
Xavier Bertrand, à son arrivée sur le campus de Sei-
gnosse. La claque a joué son rôle, scandant«FI-LLON»
avec ardeur, et Fillon lui-même a tenu le sien, en pro-
clamant sa loyauté vis-à-vis de Nicolas Sarkozy.«Ceux
qui confondent le prix de la tonne de carbone avec un
baromètredesrelationsentreleprésidentetlepremier
ministreenserontpourleursfrais», a-t-il affirmé.
Le but de l’opération était d’effacer les couacs de la
semaine entre l’Élysée et Matignon. François Fillon a
cru pouvoir annoncer les modalités de la taxe carbone
dans un entretien auFigaroMagazine publié samedi,
mais divulgué mardi. Beaucoup trop tôt pour Nicolas
Sarkozy, qui recevait la secrétaire nationale des Verts,
Cécile Duflot, jeudi à l’Élysée, et qui ne voulait pas lui
annoncer que tout était bouclé. Résultat: Cécile Duflot
est sortie de l’Élysée en affirmant que le président
n’avait «pas rendu ses arbitrages», au grand dam du
premier ministre, qui affirmait le contraire.
FrançoisFillon,hieràlatribune,pourlediscoursdeclôturedel’universitéd’étédel’UMP.FrançoisBouchon/LeFigaro
«Unambitieuxtransfertdefiscalité»
Ces péripéties sont d’autant plus gênantes ment entend «prendre en compte la situation de nos la contribution climat-énergie dans son principe, L’ennui, comme l’a rappelé Alain Juppé, c’est
qu’elles compliquent un problème déjà ardu: com- concitoyens qui n’ont pas à leur disposition de trans- après l’avoir soutenue, ce n’est pas très responsable». qu’il «ne faut pas tout confondre: si le produit de la
ment convaincre les Français que la taxe carbone peut ports en commun». «Comme nous prendrons en Malgré cette intervention et celle de Jean-Louis Bor- taxe n’était pas redistribué, elle constituerait un
être écologiquement efficace tout en restant fiscale- comptelasituationspécifiquedecertainesprofessions, loo(lireci-dessous), le week-end a montré des diver- impôtsupplémentaire». Et cela, personne ne le sou-
ment neutre? Au final, ses modalités, dont Christine comme celles des agriculteurs ou des pêcheurs», a-t-il gences réelles dans la majorité. haite, ni au gouvernement, ni parmi des députés et
Lagarde a précisé qu’elles seraient rendues publiques promis. En ce qui concerne le montant de la taxe, le des sénateurs déjà très inquiets des effets potentiel-
jeudi, devraient être conformes à ce que François premier ministre est également resté sur ses positions, «LesFrançaisnousferaientdegrosyeux» lement ravageurs de la taxe carbone sur la courbe de
Fillon avait annoncé auFigaroMagazine.«Cettetaxe soit 14 euros par tonne de CO : «Je ne vois pas com- Jean-François Copé s’est nettement démarqué popularité de la majorité. À l’issue de l’université2
ne se traduira pas par une hausse des prélèvements mentonpourraits’écarteraudémarrageduprixdela samedi de la ligne officielle. Le patron du groupe UMP d’été, Xavier Bertrand s’est réjoui que chacun ait pu
obligatoires, car nous allons opérer un ambitieux tonne de CO sur le marché aujourd’hui, a-t-il expli- à l’Assemblée a prôné«unpeudecompensationpour «s’exprimer librement sur la contribution climat-2
transfertdefiscalité.Ils’agitdetaxerpluslapollution qué.C’estlabasededépart.» ceuxquihabitentenzonerurale,maisaussietsurtout énergie», en assurant :«Ilyadixans,cedébat,c’estau
etmoinsletravailetlesinvestissements», a-t-il répété Dans une interview publiée aujourd’hui parLibé- des investissements dans le domaine du développe- PSqu’ilauraiteulieu.» Mais à l’UMP, le « débat » ne
hier à Seignosse. Il a également confirmé que la taxe ration, Nicolas Hulot vole au secours de « sa » taxe en mentdurable».«Sinon, a-t-il prévenu,lataxeperdrait fait que commencer.
serait «progressive» et «équitable», car le gouverne- assurant à l’intention de Ségolène Royal que«fustiger sonsensetlesFrançaisnousferaientdegrosyeux.» JUDITHWAINTRAUB
Chosesvuesdanslescoulissesdel’universitéd’été
Quelques moments forts du bles, le nouveau site de l’UMP. « Nous Somme les acteurs du de possibles et proposer un projet sommes dans la coproduction. La Douilletsejetteàl’eau
rassemblement de l’UMP. Disponible en trois couleurs et dis- changement». Quant aux suppor- desociété.»«Lasommedesintérêts vériténevientpasd’enhaut. » «Impressionnéparlamobilisa-
tribué à tous les Jeunes populaires, teurs d’Éric Woerth, venus de particuliersn’ajamaisfaitnil’inté- tiondesjeunes» ce week-end à Sei-
Del’undenosenvoyésspéciaux son port est pourtant «obligatoi- l’Oise voisine, ils osent «Avec Ric- rêt général ni un programme poli- LapetitebaladedeCopé gnosse, le judoka et secrétaire
àSeignosse re». Difficile pour les fans de Nadi- ky, c’est la belle vie». tique», regrette un autre. Le publi- Jean-François Copé avait déjà national du parti en charge des
ne Morano d’abandonner leurs citaire Christophe Lambert, qui réussi son entrée samedi (lire ci- sports pourrait briguer un mandat.
Laguerredestee-shirts tee-shirts noirs «iPop», où la secré- GrogneautourdusiteWeb pilote le projet, s’est défendu en dessous), il s’y est pris à deux fois L’UMP envisage de l’investir pour
«Ah ben non, ça suffit le plan taire d’État à la Famille apparaît Le nouveau site Internet des citant le cardinal de Retz: «Il faut dimanche. Arrivé dans la matinée la législative partielle de Poissy des
Technicolor.Jenesuispasunépou- dans une pomme qui détourne le Créateurs de possibles et son appel rendre possible ce qui est nécessai- sur le site de l’université d’été, le 11 et 18 octobre, organisée après la
vantail.» À son arrivée, la jeune logo d’une célèbre marque infor- à des actions participatives n’ont re», a-t-il dit aux élus sceptiques. patron des députés UMP n’a pas condamnation de Jacques Mas-
militante du Vaucluse s’insurge. matique et où son nom et celui de pas convaincu les gaullistes de Mais en marge de la réunion, le hésité à ressortir discrètement deu-Arus. Douillet pourrait aussi
Bardée d’autocollants, elle ne veut Nicolas Sarkozy sont inscrits en l’UMP. Patrick Ollier l’a fait savoir patron de l’agence Isobar brocar- pour s’accorder le plaisir d’une se présenter aux régionales sur la
pas enfiler le tee-shirt officiel frap- braille. Certains Picards arborent en séminaire de direction: «C’est dait «l’étique gaullienne»: «C’est nouvelle entrée quand François liste de Valérie Pécresse.
pé du logo des Créateurs de possi- un gros «80» agrémenté du slogan nous qui devons être les créateurs unélitismerevendiqué.Nous,nous Fillon est arrivé sur le campus. JEAN-BAPTISTEGARAT.
AvecMitterrand,l’UMP DanslesLandes,Borloo
atrouvésanouvellestar jouelespompiersmalgrélui
Le ministre de la Culture réalité», il répond:«Rien!» Devant Le ministre s’est fait prier
a été plébiscité, samedi, la perplexité de la salle, le ministre pour intervenir dans
pour sa première de la Culture explique: «Hier soir, le débat sur la taxe carbone.
apparition devant j’étaisdansmachambred’hôtel…»
les Jeunes populaires. Ça commence à glousser dans les Del’undenosenvoyésspéciaux
rangs. Il coupe court: «Non, non, àSeignosse
Del’undenosenvoyésspéciaux c’estfini,ça!Quandonestministre,
àSeignosse onestsage!» Là, ça rit carrément. C’EST à la demande expresse de
Il reprend:«J’airegardépourla Nicolas Sarkozy que Jean-Louis
L’ACCUEIL du ministre de la première fois «Secret Story», com- Borloo a accepté, samedi, de se
Culture Frédéric Mitterrand à Sei- meunentomologistesepenchesur rendre à Seignosse. Xavier Ber-
gnosse, samedi matin, a été à la un objet étrange. Puis j’ai douce- trand le lui demandait depuis plu-
hauteur de sa notoriété télévisuel- mentappuyésurlatélécommande, sieurs jours. Le ministre de l’Écolo-
le: on s’est bousculé pour appro- je suis passé sur France 2 et là – ô gie était désolé: son agenda ne lui
cher l’animateur-producteur au merveille–jesuistombésur…moi. permettrait malheureusement pas
«bonsooooir» inimitable, le neveu Etilfaudraitquej’interviennealors de venir éclairer les participants à
de qui-vous-savez. Mais après plus que, d’une pression du doigt, on l’université d’été sur les subtilités
d’une heure d’échanges sans filet peutpasserdel’horreurdelavulga- de la taxe carbone. Samedi encore,
avec la salle, c’est pour la qualité ritéàlaquintessencedelaculture? au déjeuner, le secrétaire général Leministredel’Environnementafinalementaccepté,samedi,
de sa prestation que le ministre de Jamais!» FrédéricMitterrand,samedi de l’UMP a dû user de sa force de deserendreàSeignosse,alorsqueXavierBertrandleluidemandait
la Culture a été ovationné par les Le public est conquis. Frédéric àSeignosse.F.Bouchon/LeFigaro persuasion pour que Borloo depuisplusieursjours.F.Bouchon/LeFigaro
Jeunes populaires. Mitterrand en profite pour faire de s’exprime à la tribune, en séance
l’anti-démagogie, en réponse à 9,50 euros», glisse-t-il. Un détail, plénière. Le numéro deux du gou- selon lui, pourrait arriver dans relevé le malaise en lançant same-
«J’airegardé“SecretStory”» une question sur le prix «scanda- mais qui montre que le ministre vernement avait accepté de venir, «quelques semaines», voire «quel- di à la tribune:«Lapremièrebonne
Frédéric Mitterrand a de leux» du ticket de cinéma. Il expli- maîtrise son sujet. pas de faire un discours. quessecondes».«Toutlemondeen nouvelle de la journée, c’est que
l’humour, et l’élégance de se que qu’équiper correctement une D’où son agacement quand les parle mais nous, on la fait en vrai. Jean-LouisBorloos’estexprimé!»
l’appliquer à lui-même. Quand un salle, «ça coûte cher», en corri- LaFêtedel’Huma applaudissements saluant l’arrivée Leprésidentyprendunsoinparti- Jean-François Copé, qui s’est
internaute lui demande ce qu’il geant au passage l’internaute qui Autre qualité très appréciée de Jean-François Copé sous le culier,ilconsultebienentenduetje démarqué de l’exécutif et de la
«compte faire» pour lutter contre parle de «tickets à plus de des Jeunes populaires : Frédéric grand chapiteau l’ont interrompu peuxvousdirequel’équipedugou- direction de l’UMP en réclamant
«lavulgaritédégradantedelatélé- 10 euros». «C’est au maximum Mitterrand sait dire du mal de la en plein élan, alors qu’il s’était vernement est autour de lui.» Son un «langage de vérité» sur les pré-
gauche. Il n’a pas besoin de notes enfin résolu à prendre la parole à la intervention, devant l’état-major lèvements obligatoires (lire ci-des-
pour faire huer«lescrisd’orfraie» tribune. Il l’a marqué par un long du parti au grand complet, n’a pas sus), a son explication au long
poussés par le Parti socialiste silence, sous le regard exaspéré de vraiment contribué à préciser les mutisme de Jean-Louis Borloo.
quand Nicolas Sarkozy a suppri- Xavier Bertrand, furieux que ses questions en suspens, d’autant Selon lui, le ministre de l’Écologie
mé la publicité le soir sur les chaî- efforts menacent d’être ruinés par que selon lui, «15 ou 30 euros la «ne doit pas se sentir à l’aise dans
nes publiques, «alors que les le patron des députés UMP. Avec tonne de CO », ça n’a «pas beau- une communication qui perd de2
socialistes l’ont réclamé pendant un sourire forcé, Borloo a surmon- coupd’importance». vue la finalité de l’impôt». Maisdistribue
desannées». té l’affront et repris le fil de son dis- Borloo, qui s’était distingué en
Mais il n’est pas sectaire. Il ira cours avec un«C’estbon?Onpeut Unelonguediscrétion évoquant la TVA sociale entre les18 MARQUES AUTOMOBILES
à la Fête de l’Huma la semaine yaller?» bien audible. Pourtant, la consigne de Nico- deux tours des législatives de 2002,
prochaine, car il a «toujours eu «Tout le monde en parle, de las Sarkozy à son ministre de a peut-être simplement voulu évi-et occasions toutes marques
envie d’y aller» et «jamais eu le cettecontributionécologique», a-t- l’Environnement était limpide. Il ter, à six mois des régionales,
temps ni l’occasion».Irréprocha- il glissé au milieu d’une très longue devait mettre fin à une discrétion d’être encore l’homme par qui les
Rendez-vous sur :
ble, on vous dit. mise en garde contre l’«irréversi- qui commençait à faire jaser à mauvaises nouvelles arrivent.www.neubauer.fr
J.W. ble» catastrophe écologique qui, droite. Éric Besson a d’ailleurs J.W.
CFrancePolitique
1lundi7septembre2009 5
Lesministres
pensentdéjà
auxélections
régionales
MAJORITÉ quoi il soutient pleinement la
Les membres règle édictée par Xavier Bertrand,
du gouvernement qui verra les ministres élus prési-
qui seront candidats dents de Région quitter le gouver-
en mars 2010 ont défilé nement : selon lui,«c’estunerègle
dans les « chats » de l’UMP. debonsens».
Sur ce point, Roselyne Bache-
Denotreenvoyéspécial lot, candidate en Pays de la Loire,
àSeignosse est plus réservée. Pour elle,«ilest
humainement possible d’exercer
LE PRÉSIDENT a eu beau récla- ces deux fonctions ». Elle aurait Degaucheàdroite:RoselyneBachelot(candidatepourlesrégionalesenPaysdelaLoire),XavierDarcos(candidatenAquitaine)
mer le silence dans les rangs sur d’ailleurs été toute prête à en faire etValériePécresse(candidateenIle-de-France),étaienthieràl’universitéd’étédel’UMP,àSeignosse.F.Bouchon/LeFigaro
les régionales, Seignosse et son la démonstration si le non-cumul
université d’été de l’UMP sont n’avait pas été érigé en règle. l’Enseignement supérieur a pris lancé Pécresse en posant avec Jouanno ? « On verra quand le co semble décidé à mener la liste
bien loin de Paris. Et s’interdire de Mais foin de polémiques ! La un petit déjeuner samedi avec son aréopage sur la pelouse de moment des déclarations sera en Paca, et Brice Hortefeux à ne
parler d’élections, a fortiori quand ministre de la Santé, qui connaît Roger Karoutchi et Yves Jégo, ses Seignosse. venu, a-t-elle expliqué.Sicertains pas la conduire en Auvergne. Une
on est ministre candidat, est trop ses auteurs, a cité Victor Hugo : anciens adversaires de la primai- « La photo de cette année est font des coming out dans le mau- réunion de la commission natio-
difficile, surtout devant les jeunes « On ne lutte pas contre une idée re UMP pour la tête de liste en Ile- plus sincère que celle de l’année vaistiming,tantpispoureux.» nale des investitures et du conseil
militants venus de sa région. dontletempsestvenu.» de-France. La ministre candidate dernière », de l’avis de l’un des Le«timing» a ainsi été arrêté national est prévue mi-novembre
Xavier Darcos, ministre et a pris soin d’associer également à participants, qui s’est remémoré à l’occasion du séminaire de la pour valider la liste des chefs de
candidat pour l’Aquitaine, a jon- «Uneéquipederêve» sa précampagne ses collègues du la réconciliation de façade entre direction de l’UMP ce week-end. file. Quant à la présentation des
glé avec ses deux casquettes.«Les Valérie Pécresse, qui partici- gouvernement Rama Yade et Jégo, Pécresse et Karoutchi en Les dernières primaires, qui doi- listes complètes, elle doit interve-
militantssontàl’œuvre,ilestnor- pait à unchat sur l’avenir des uni- Chantal Jouanno, ainsi que David 2008 à Royan. Vraiment ? Mais vent pourvoir les postes de chef nir fin janvier, date à laquelle les
malqu’onlesaidelepluspossible. versités avec les militants, n’a Douillet, le nouveau secrétaire Rama Yade ne brigue-t-elle pas la de file dans les Régions Alsace, ministres pourront se consacrer à
Mais notre priorité est d’abord de refusé, elle, aucune question sur national aux sports de l’UMP. tête de liste pour les Hauts-de- Corse, Paca, Auvergne et pour la campagne, selon le top départ
nous occuper de tous les Fran- les régionales. Au contraire, elle « C’est une équipe de rêve que je Seine, que se disputent déjà l’outre-mer, auront lieu la derniè- donné par Nicolas Sarkozy.
çais», a-t-il expliqué. C’est pour- en a redemandé. La ministre de vous présente aujourd’hui », a Roger Karoutchi et Chantal re semaine d’octobre. Hubert Fal- JEAN-BAPTISTEGARAT
Baylet:«NoussommesprêtsàdialogueravecleMoDem»
OPPOSITION SelonvouslePSrépondra-t-il Bien entendu, nous sommes Les Verts sont plutôt isolés. temps. À l’inverse, ce qui me
Le président du PRG positivementàvotre prêts à dialoguer avec le Leur situation me rappelle la réjouit, c’est la réaffirmation clai-
redit son attachement proposition? MoDem. nôtre en 1994, quand nous avions re par les Verts de leur apparte-
à la gauche. J’essaie, moi, d’être positif. Je réalisé un très beau score électo- nance au camp de gauche.
n’imagine pas que le PS n’ait pas, Etcommentjugez-vous ral. Mais il faut se méfier : une Proposrecueillispar
Dans son discours de clôture de lui aussi, la volonté de l’être. Il n’y l’attitudeactuelledesVerts? hirondelle ne fait pas le prin- ALBERTZENNOU
l’université d’été de son parti à a pas de raison que le Parti socia-
La Rochelle, Jean-Michel Baylet a liste répondre négativement à ma
proposé hier que radicaux et proposition.
socialistes tiennent à l’automne
2010 un congrès extraordinaire Vousquiêtesfavorable
commun. àdesprimaires,comment
jugez-vousledébatactuel
LEFIGARO.–Vousvenez àgauchesurcettequestion?
deproposerauPSd’organiser Il y a cinq ans déjà, avec
uncongrèscommun. Roger-Gérard Schwartzenberg,
Pourquoifaire? nous avions lancé l’idée de pri-
Jean-Michel BAYLET. – Lors maires. Nous sommes très heu-
de ma rencontre avec Martine reux d’avoir été entendus. Il faut
Aubry, j’ai senti une vraie volonté maintenant nous mettre rapide-
de rassemblement avec un Jean-MichelBaylet:«LePRG ment en ordre de bataille.
meilleur comportement du PS etlePSontdesobjectifs
par rapport à ses alliés tradition- communs.»LeFigaro Quepensez-vousdel’offre
nels, notamment par la décision publiquededialogue
de se lancer dans un processus de Le PRG et le PS, qui sont quand deFrançoisBayrou
primaires. Il est important que la même des partis proches, ont des àl’opposition?
gauche entre dans ce mouve- objectifs communs. Il faut lancer Comme aimait à le répéter
ment. Il faut retrouver la un signal fort à l’opinion. Cela Michel Crépeau, l’ancien minis-
confiance de l’opinion publique peut passer par l’élaboration d’un tre PRG et maire de La Rochelle,
et ne plus se contenter de paroles. projet commun. la politique est faite d’additions.
DeuxièmetourindécisàCarcassonneetSaint-Cyprien
MUNICIPALES. À Carcassonne che, qui s’annonce serré. Hier, ce corruption. La liste de gauche
(Aude), le premier tour a tourné à premier tour a été organisé sous la conduite par la socialiste Marie-
l’avantage du socialiste Jean haute surveillance de la commis- Pierre Sadourny-Gomez arrive en
Claude Pérez, qui, avec 45,9 % des sion spéciale mise en place suite à troisième position (16,5 %). Le
suffrages, devance de plus de mille la décision du Conseil d’État. DVD droit Jean Roméo (14,6 %) est
voix le maire sortant UMP, Gérard À Saint-Cyprien (Pyrénées-Orien- aussi en mesure de se maintenir.
Larrat (39,65 %). Le taux de partici- tales), le candidat Nouveau Centre Le taux de participation est de
pation a plafonné à 52,82 %, soit Thierry Delposo, 45 ans, est arrivé 64,5 %, en retrait de 7 points par
4 % de moins qu’en 2008. Les largement en tête du premier tour rapport à mars 2008. Thierry Del-
municipales avaient été annulées avec 38,62 % des suffrages. Il poso, avocat, avait le premier
par le Conseil d’État pour suspicion devance l’UMP Claudette Guiraud dénoncé la gestion de Jacques
de fraudes aux procurations de (16,68 %), ex-adjointe de Jacques Bouille. Hervé Morin, président du
vote, alors que l’UMP Gérard Larrat Bouille, qui s’était suicidé en pri- NC, s’est réjoui du score d’un can-
l’avait emporté de seulement 56 son en avril dernier. Jacques didat «de rupture avec les erreurs
voix. Les listes UMP et PS sont les Bouille avait été mis en examen et dupassé».
deux seules qui peuvent se mainte- incarcéré en décembre pour CLAUDEBELMONT
nir pour le second tour de diman- détournements d’œuvres d’art et (àMontpellier)
ENBREF
CANTONALES. Guy Menut (PS)Peillon veut un «rassemblement à gauche»
a été élu, hier, conseiller général
PS. Invité hier de Canal+, le patron du courant L’espoir à gauche, a du canton de Solliès-Pont (Var).
expliqué : « On a deux objectifs aujourd’hui, le rassemblement, parce Il a ravi la place à l’UMP
qu’il faut une majorité alternative à Nicolas Sarkozy, et ensuite des Bruno Aycard, maire
idées.» de Belgentier, élu au premier tour
en mars 2008, mais invalidé
pour irrégularités dansChevènement souhaite une «rupture»
ses comptes de campagne.
OPPOSITION.«LePartisocialistedoitêtrecapabled’organiserunerup- La majorité départementale
ture aussi profonde que l’a été dans son temps la rupture d’Épinay», a de droite n’a pas été modifiée,
estimé Jean-Pierre Chevènement, hier, à Toulouse, lors de la clôture de mais le deuxième tour d’hier
l’université d’été du Mouvement républicain et citoyen. Selon lui, une a été marqué par une abstention
primaire à gauche n’est«pasunemauvaiseidée». de plus de 71 %.
CInternational
6 lundi7septembre20091
HamidKarzaï:«LesAméricainsm’attaquent
parcequ’ilsm’aimeraientplusdocile»
AFGHANISTAN
Dansunentretienexclusif,
leprésidentafghan
seconfiesursesrelations
souventtenduesavec
sesalliésanglo-saxons.
LEFIGARO.–Pouvons-nousdire
aujourd’huiquevousavezété
rééluprésidentdel’Afghanistan?
Hamid KARZAÏ. – Je l’espère,
jelepense.
Faudra-t-ilundeuxièmetour?
Si le peuple afghan a décidé
qu’iln’yenauraitpas,iln’yenaura
pas.Maissiledépouillementfinal
montrequ’ilenfautun,ilauralieu.
En2004,j’aiobtenu54,5%aupre-
miertour,grâceausoutienduSud,
deKabouletd’Hérat.Cettefois-ci,
je bénéficie du soutien supplé-
mentaire de la communauté ouz-
bèke et d’une bonne partie des
Hazaras et des Tadjiks. Je compte
doncaméliorermonscore.
Maisvotreprincipalchallenger,
rleD AbdullahAbdullah,parle
d’unefrauded’État,massive.
Querépondez-vous,
faceàcesgravesaccusations?
Au cours de mes sept derniè-
res années au pouvoir, la presse
occidentale m’a constamment
reprochéd’êtretroptolérant,trop HamidKarzaï:«Mongouvernementaredonnél’AfghanistanauxAfghans.Communistes,moudjahidins,religieux,non-religieux,hommes,femmes…,toussontrevenusenAfghanistan.»
accommodant. Eh bien, je vais
continuercommeça.Jenerépon- rétabli un État, un Trésor public. imposédel’étranger…Cescrutin d’opiumdupays…Quelleest tion.Maprioritéestdelacombat- Quepensez-vousdelanouvelle
drai donc pas aux remarques fai- En2002,l’Afghanistann’avaitque démocratique, pour lequel des votreréponseàcesaccusations? tre. Mais je vais aussi demander stratégiedugénéral,tellequ’elle
tes par M. Abdullah. Ceci est une 180 millions de dollars de réser- dizaines d’Afghans sont morts, Dans ce même bureau, deux plus de transparence à nos parte- apparaîtdanslerapport
élection:ilyauraunvainqueuret vesdechange.Ilenaaujourd’hui n’auraitalorsplusdesens!Atten- mois avant les élections de 2004, nairesétrangers. qu’ilvientdetransmettre
unperdant.Sijesuisleperdant,je 3,7milliards.En2002,lesAfghans dons les résultats. Si je sors vain- j’ai eu une discussion extrême- àlaMaison-Blanche?
seraisansdoute,moiaussi,amer. utilisaient cinq monnaies diffé- queur, je proposerai à tous les ment orageuse avec les ambassa- LaCIAaccuselegénéralFahim, Il est venu me l’exposer per-
Enfait,lesgensontvotéexac- rentes. Ils n’utilisent aujourd’hui Afghans compétents souhaitant deurs américain et britannique, l’hommequevousavezchoisi sonnellement.Protégerlapopula-
tement comme en 2004. L’Afgha- que l’afghani, dont le cours est travailler avec moi pour le bien qui voulaient m’imposer la des- commevice-président,d’avoir tionafghaneplutôtquetuerleplus
nistan, c’est une société tradi- stable. Des milliers de garçons et du pays, une place dans mon truction par épandage aérien des transporté,paravionmilitaire de talibans possible: j’approuve à
tionnelle, tribale. Les gens votent de filles sont scolarisés. L’ensei- gouvernement. champs de pavot. Je m’y suis afghan,destonnesd’opium 100%. En revanche, mon opinion
opposé, leur disant qu’ils provo- lorsqu’ilétaitvotreministre diffère de la sienne, lorsqu’il assi-
Quellesmesuresallez-vous queraientunsoulèvementpaysan delaDéfense… milelaguerreauterrorismeàdela
prendrepourengagerundialogue comparable à celui qui eut lieu Ce n’est pas une attaque contre-insurrection. L’insurrec-Nousréclamonsdignité,respect,« deréconciliationnationale contrelesSoviétiques.Deuxjours contre Fahim Khan, c’est une tion,c’estquelquechosedetotale-
sécurité.Laguerrecontreleterrorismenesera aveclestalibans? après,paraissait,dansleNewYork attaque contre moi! Avant qu’il mentdifférentduterrorisme,c’est
C’est quelque chose que je Times, un article prétendant que ne devienne candidat, les Améri- une affaire intérieure afghane.gagnéequesilesAfghansysontpleinement
vais faire dans ces 100 premiers mon frère était un trafiquant de cains n’arrêtaient pas de partager Concentrons-nous sur la guerreassociés jours. J’ai remarqué un change- drogue… En vain, j’ai demandé avecluiagapesetjeuxdebouzka- aux terroristes et à leurs ramifica-
ment d’attitude du président des preuves aux ambassades, aux chi, et d’aller se détendre dans sa tionsinternationales.Mongouver-»
Obama, par rapport à son prédé- services de renseignement occi-
collectivement. Ce sont des blocs gnement supérieur progresse. La cesseur. Mais attention – et c’est dentaux. J’ai écrit deux fois à
entiers de voix qui se sont portés libertédelapresseesttotale,par- quelque chose que l’Arabie saou- l’ambassadeaméricainepourleur J’aieuen2004unediscussionorageuse«sur mon nom, ou sur celui de fois à la limite de l’anarchie. dite doit bien retenir –, pas ques- demander le début d’un com-
avecl’ambassadeuraméricain.M.Abdullah. L’Afghanistan a reconstruit son tion d’un dialogue avec des tali- mencementdepreuve.Deuxfois,
Très décevante est la manière économie.Voilàpournossuccès. bans qui ne renonceraient pas à malettreestrestéesansréponse! Deuxjoursaprès,leNewYorkTimesaccusait
dont les médias britanniques et Mais nous n’avons pas réussi leurs liens avec al-Qaida, ou qui Méfiez-vous des rumeurs en monfrèredetraficdedrogueaméricainsontmanquéderespect à apporter la paix à tout le terri- refuseraient de reconnaître la Afghanistan…Quantàmonautre
à l’égard de ces élections. Songez toire, nous n’avons pas vaincu le Constitutionafghane. frère, celui qui monta jadis une »
aux 22 collaborateurs de la Com- terrorisme.C’estuneresponsabi- chaîne de restaurants afghans en ferme du Panchir… Ils le lâchent nementferatoutcequ’ilpeutpour
mission électorale qui ont trouvé lité que je partage avec la com- Seriez-vousprêtàaccorder Amérique, je ne l’ai jamais aidé! aujourd’hui, comme ils ont lâché aidernosalliésaméricainsàproté-
la mort dans ce processus démo- munauté internationale. Ma tris- dessauf-conduitsauxtalibans Lorsque le gouvernement améri- le général Dostom, qu’ils avaient gerlapopulationafghane.
cratique honni par les talibans! tesselaplusgrandeaujourd’hui? «politiques»,afinqu’ilspuissent cain a voulu en 2003 lui accorder pourtantencouragéàseprésenter
Songez aux policiers afghans et Tous ces morts, soldats de l’Otan venirnégocieràKaboul? unprêtpourunprojetimmobilier à la présidentielle de 2004. Les Commentlesforcesdel’Otan
aux soldats de l’Otan qui ont été commecivilsafghans. Oui,dèsdemain. àKandahar,j’aiécritàl’ambassa- Américains attaquent Karzaï en etlacommunautédespays
tués!Cesjournalistescherchentà de pour leur dire que ce n’était sous-main, parce qu’ils l’aime- donateurspourraient-elles
délégitimerlefuturgouvernement Quelsdevraientêtrelespremiers Beaucoupd’Afghanset pas une bonne idée. Ils m’ont raientplusdocile.Ilsonttort.Car améliorerleuraide
afghan. Si cette manipulation centjoursdevotrenouveau d’internationauxdisentquevotre réponduqu’ilétaitcitoyenaméri- il est de leur intérêt, en tant àl’Afghanistan?
médiatique a pour but d’installer mandat? familles’estconsidérablement cain, et que je n’avais donc aucu- qu’amis et alliés, que l’Afghanis- En se coordonnant mieux,
un gouvernement de marionnet- D’abord constituer une équi- enrichieetquevotrefrère,Walid nejuridictionsurcetteaffaire… tan ait un président respecté par entre eux, et avec l’administra-
tes, cela ne marchera pas. En peministérielledemeilleurequa- Karzaï,présidentduConseil Cecidit,jenevaispasnierqu’il sonpeuple.Personnen’aintérêtà tion afghane. En offrant plus de
Afghanistan, les marionnettes lité. Ensuite rétablir la confiance régionaldeKandahar,est y a un gros problème de corrup- cequeleprésidentafghandevien- transparence dans la manière
n’ont jamais porté chance à leurs avec les gouvernements étran- l’undesplusgrandstrafiquants tion au sein de notre administra- neunemarionnetteaméricaine! dontilsallouentleuraide,dansla
maîtresétrangers.Parlepassé,les gers,surtoutlesAméricainsetles manièredontilscontrôlentl’exé-
empires britannique et soviétique Britanniques. L’Afghanistan est Vousavezvivementcritiquéle cution des projets de développe-
ont essayé. Cela a échoué lamen- leur ami, leur partenaire. Mais, bombardementaériendel’Otan ment.
tablement! J’espère que les Amé- dans ce partenariat, nous récla- surlecamion-citernedontles
ricains n’essaieront pas la même mons dignité, respect, sécurité. talibanss’étaientemparésdans Qu’avez-vousàdireàlaFrance,
chose, car ils s’exposeraient au La guerre contre le terrorisme ne larégiondeKunduz.Pourquoi? dontlessoldatsmeurent
mêmedestin! sera gagnée que si les Afghans y Quelle erreur de jugement! pourvotrepays?
Quant aux élections, il y a eu sontpleinementassociés. Plus de 90 morts pour un simple J’ai été profondément attristé
des fraudes en 2004, il y en a camion,quiétaitdesurcroîtimmo- par la mort de vos deux soldats
aujourd’hui, il y en aura demain, Aucoursdelacampagne, bilisédanslelitd’unerivière!Pour- vendredi dernier, comme je le
c’est, hélas, inévitable, dans une vousavezditquevousoffririez quoin’ont-ilspasenvoyédestrou- suis pour la mort de tout autre
démocratienaissante.Maisnotre unhautpostedansl’Étatau pes au sol pour aller récupérer la soldatdel’Otan.LaFranceentre-
rloi donne tous pouvoirs à une D Abdullah.Cetteproposition citerne? Le général McChrystal tient des liens d’amitié très
commission indépendante (pré- tient-elletoujours? m’a d’ailleurs téléphoné pour me anciens avec l’Afghanistan. Une
sidée par le Canadien Kippen, Si vous parlez d’un arrange- présenter ses excuses, et me dire grande partie de notre élite est
NDLR) pour statuer sur les plain- ment électoral, il n’en est pas Notrecollaborateurarencontréleprésidentafghandanslepalais qu’il n’avait pas lui-même donné francophone. Les Afghans savent
tes déposées et corriger les résul- question. Raison de plus s’il était présidentiel,l’anciennerésidenceroyaledeKaboul. cetordredebombardement. quel’aidedelaFranceatoujours
tats.Quantàmoi,jerespecteraile étédésintéressée,cequin’estpas
résultatfinal,quelqu’ilsoit. toujours le cas des autres puis-
sances étrangères. La FranceDansl’antichambredu«palaisdesfleurs»aprèslarupturedujeûneduramadan
Vousêtesaupouvoirdepuis nous aide dans nos besoins les
septansetdemi.Quelsontété ■ Pour parvenir au cœur du votre matériel à renifler à des nu de la prière, particulièrement photos seulement: son tout jeu- plus urgents : l’éducation et la
vossuccès,voséchecs? palais présidentiel, l’ancienne chiens, dressés pour repérer importante en période de rama- ne fils unique, Mirwaïs, et le roi santé. L’hôpital français de Ka-
Mon gouvernement a redon- résidence royale de Kaboul, il l’odeur de la poudre. On vous dan. Thé dans une antichambre Zaher. Il est d’excellente boul a déjà sauvé des centaines
né l’Afghanistan aux Afghans. vousfautmarcherunbonkilomè- fouilleaucorps,onvousfaitpas- du «palais des fleurs», construit humeur : sait-il déjà que, sur de femmes et d’enfants afghans.
Communistes, moudjahidins, re- tre, le long d’immenses murailles ser deux fois sous des détec- dans les années 1950 par Zaher 75 % des bulletins dépouillés, Rienquepourça,nousluidevons
ligieux, non-religieux, hommes, de béton, qui cachent d’admira- teursdemétaux.Unedemi-heure Shah, où vous saluez un visiteur son score dépasse les 48 % ? uneimmensereconnaissance.
femmes, riches, pauvres…, tous bles jardins, éclairés par la lune. plus tard, la légendaire hospitali- en turban et sandales : vous Après plus d’une heure d’entre- ProposrecueillisàKaboulpar
sont revenus en Afghanistan. Les Dans ce qui est l’espace le plus té afghane prévaut enfin. Ahmed reconnaissez le gouverneur de tien–ilparleunanglaisparfait–, RENAUDGIRARD
Afghanspauvres,quiétaientréfu- sécurisé du monde, il vous faut Akran, le chef du protocole au Kaboul, frère du légendaire com- on comprend que les relations
giésparmillionsauPakistaneten montrer patte blanche à quatre français parfait, vient vous mandantAbdulHaq,exécutépar entre le président afghan et ses
Iran, sont revenus dans leurs vil- barragesdifférents,tenusparles accueillir dans les jardins. Un les talibans en octobre 2001. Le alliés américains ne sont pas Le temps presse
lages. Les riches Afghans d’Euro- soldats surarmés des forces peud’attente,ilest21heures,le président Karzaï reçoit dans son toujours roses… en Afghanistanpeetd’Amériquesontrevenusau spéciales afghanes. On donne président n’est pas encore reve- austère bureau, où trônent deux R. G.»
L’ÉDITORIAL DE PIERRE ROUSSELIN,pays, où ils tentent de s’enrichir
encore davantage. Nous avons PAGE 21
A
DavidGoldmanpourLeFigaro
DavidGoldman pourLeFigaroInternational
1lundi7septembre2009 7
Sarkozy
auBrésil
avec25chefs
d’entreprise
AMÉRIQUELATINE conseillers ne cachaient pas leur
Le président assistera optimisme. Lula a, en effet, laissé
au défilé à l’occasion poindre sa préférence pour
de la fête nationale. l’avion tricolore en vue de renou-
veler la chasse brésilienne. «Un
VOILÀ une visite éclair qui pour- pays de l’importance du Brésil ne
rait rapporter très gros. Nicolas peutacheterunproduitd’unautre
Sarkozy entame ce soir à Brasilia pays sans transfert de technologie.
un bref déplacement dans la capi- Or la France est le pays le plus
tale brésilienne. S’il n’a prévu de flexible pour le transfert de tech-
rester dans le pays de son ami Lula nologieet,évidemment,celaestun LuizInacioLuladaSilvaetNicolasSarkozy,àl’Élyséele7juillet,lorsd’uneconférencedepresse.AFP
que moins de 24 heures (plus avantage comparatif exception-
26 heures d’avion), le chef de nel», a déclaré Lula dans une d’attaque et d’un cinquième à pro- par la patronne du Medef, Lau- du sommet de L’Aquila, une tri- prise française Alstom. Mais le
l’État espère en repartir avec un interview à l’Agence France Pres- pulsion nucléaire. Le tout repré- rence Parisot, sont du voyage. bune commune. Sarkozy ne clou de son séjour éclair sera le
gros contrat militaire. Nicolas se. Dans cette bataille féroce entre sente environ 6,1 milliards d’euros. Entre Sarkozy et Lula, les rela- cache pas son admiration devant défilé civil et militaire à l’occasion
Sarkozy compte obtenir un enga- industriels de l’armement, le tions sont, dit-on à l’Élysée, le « phénomène Lula ».«Ilestàla de la fête nationale. C’est la pre-
gement ferme de son homologue numéro un brésilien semble donc «Defortesaffinités « exceptionnelles ». « Les deux fin de son second mandat et il mière fois qu’un chef d’État occi-
brésilien pour l’achat de 36avions privilégier l’offre française à celles etunevisioncommune» hommes ont de fortes affinités et bénéficie de 75% d’opinions favo- dental a droit à un tel honneur
Rafale. Jamais sans doute la Fran- des Américains et des Suédois. Pour son second voyage au partagent la même vision de ce rables.Ilincarnesonpaysdansun depuis 1822. La France a, du coup,
ce n’a été aussi près de décrocher La situation semble d’autant Brésil depuis son élection que devrait être la gouvernance sentiment d’unanimité assez mis le paquet en dépêchant le
une première commande hors de plus favorable aux Français que le – et contrairement à la fois précé- mondiale. Ils sont toujours heu- remarquable », relève le Bagad de Lann Bihoué, un déta-
el’Hexagone pour l’avion de chasse Brésil a déjà conclu, en décembre dente –, Nicolas Sarkozy ne sera reux de se retrouver, ils s’appré- conseiller diplomatique Jean-Da- chement du 3 régiment étranger
construit par le groupe Dassault dernier, deux gros accords militai- pas accompagné de son épouse cient beaucoup », affirme un vid Levitte. d’infanterie de la Légion. Sans
(propriétaire duFigaro). res. Ils concernent l’achat de cin- Carla. Mais pas moins de sept conseiller. Depuis le début de À Brasilia, Sarkozy a prévu compter la présence de la
Le voyage de Nicolas Sarkozy quante et un hélicoptères de trans- ministres (dont Jean-Louis Bor- l’année, ils se sont déjà vus à cinq enfin de se rendre sur le site du Patrouille de France. Tout un
se présente sous les meilleurs port et la construction de quatre loo) et une délégation de vingt- reprises, dont deux fois à Paris. Ils futur chantier du métro de la capi- symbole.
auspices. Avant son départ, ses sous-marins conventionnels cinq chefs d’entreprise conduite ont aussi publié, cet été, à la veille tale brésilienne, confié à l’entre- BRUNOJEUDY
Retour au calme dans le Xinjiang
après le limogeage du chef du PC
Journées Portes Ouvertes
CHINE. Le chef du Parti commu- devant être jugés pour les émeu-
(1)12 et 13 septembre
niste dans la ville d’Urumqi a été tes du 5 juillet.
limogé samedi à la suite des nou- La veille, les Hans avaient déjà
velles manifestations qui ont agi- manifesté pour exiger plus de
té la capitale de la province du sécurité dans le Xinjiang, après
Xinjiang (ouest de la Chine), théâ- une mystérieuse série d’attaques
(2)
tre d’un regain de tensions entre à la seringue imputées aux sépa-
les communautés hans et ouïgou- ratistes musulmans. Cinq per-
res. sonnes avaient trouvé la mort au
La raison du limogeage de Li Zhi cours de ce rassemblement.
n’a pas été donnée, mais des mil- Le calme est revenu ce week-end
liers de Hans avaient réclamé sa à Urumqi. Les magasins ont rou-
démission, dénonçant l’insécuri- vert et les transports publics ont
té régnant dans la ville. été partiellement rétablis. Mais la
Vendredi, la police avait fait usa- sécurité restait maintenue à un
ge de gaz lacrymogène pour dis- niveau très élevé, avec la mobili-
perser les manifestants qui se sation de milliers de policiers
dirigeaient vers les bâtiments armés dans les rues, toujours sur-
officiels d’Urumqi pour exiger volées par des hélicoptères.
des sanctions contre les Ouïgours (AP,AFP)
Shalit : la médiation allemande
n’en est qu’à ses débuts
PROCHE-ORIENT. Le chef en exil médiaire de l’Égypte pour la libé-
du mouvement islamiste palesti- ration du soldat israélien.
nien Hamas, Khaled Mechaal, a Gilad Shalit, qui a également la
affirmé hier au Caire que la nationalité française, a été cap-
médiation allemande, qui tente turé le 25 juin 2006 par trois
d’obtenir la libération du soldat groupes palestiniens, dont le
israélien Gilad Shalit en échange bras armé du Hamas, à la lisière
de prisonniers palestiniens, n’en de la bande de Gaza. M. Mechaal,
(3)était qu’à ses débuts. « Il faut à la tête d’une délégation du Alfa MiTo Junior : 12 990 €
encore du temps » avant un réel Hamas, a rencontré samedi soir
Système DNA : 3 modes de conduiteprogrès, a-t-il dit. « Nous avons au Caire le chef des renseigne-
Autoradio CD MP3besoin de prudence et de ne pas ments égyptiens Omar Souleima-
nousprécipiter.» ne, qui joue un rôle clé dans les ESP
Israël et le Hamas n’ont cessé pourparlers indirects entre le
jusqu’à présent de se rejeter la mouvement islamiste et l’État
responsabilité de l’échec des hébreu.
négociations menées par l’inter- (AFP)
ENBREF Sortez du rang. Profitez du mois Rosso.
Jusqu'au 30 septembre.
PHILIPPINES. Au moins neuf IRAN. Le président Mahmoud
personnes se sont noyées Ahmadinejad a choisi une nouvelle
hier matin dans le naufrage, femme pour le poste de ministre
en pleine nuit, d’un ferry de l’Éducation après le rejet d’une
dans le sud de l’archipel. première candidature féminine
Sur les 964 passagers, 931 ont par le Parlement. Ce dernier
pu être évacués. Trente autres se réunira le 15 septembre
sont toujours portés disparus. pour faire connaître son avis.
(3) (3)Alfa 159: 19 900€ Alfa GT: 22 900€
Soit 5 650 € d’avantage client Soit 5 500 € d’avantage client
L’Afghanistanincitéàseprendreenmains Diesel 120 ch Essence 140 ch
Jantes alliage Jantes alliage
ASIECENTRALE. Une conférence internationale se tiendra avant fin 2009 Climatisation Climatisation
www.alfaromeo.frpour pousser les Afghans à prendre la responsabilité de leur pays, ont ESP ESP
annoncé hier Angela Merkel et Gordon Brown, à Berlin, avec l’appui de
Paris et Washington. Par ailleurs, un deuxième soldat français blessé ven-
dredi en Afghanistan est mort hier de ses blessures. (1) Ouverture selon autorisation préfectorale. Dans le réseau participant. (2) Étude réalisée par duckexperience en juillet 2009 sur 350 personnes. (3) Tarif au
02/04/09. Prix spéciaux incluant une prime à la casse Alfa Romeo de 1 000 € TTC pour la reprise d’un véhicule de 8 à 10 ans destiné à la casse. Offres valables
jusqu’au 30/09/09, réservées aux particuliers dans le réseau participant. Alfa MiTo à 12 990 €. Prix spécial pour une Alfa MiTo 1.4 MPI 78 ch Junior. Prix du
modèle présenté avec peinture rouge Alfa :13290€. Consommations (l/100km) : urbain = 7,7 ; extra-urbain = 4,8 ; mixte = 5,9. Émissions de CO : 138 g/km. Alfa 159 à 19 900 €. PrixLacolonisationenCisjordaniereprend 2
spécial pour une Alfa 159 1.9 JTDM 120 Impression berline incluant une aide à la reprise. Prix du modèle présenté avec peinture métallisée et phares antibrouillard : 20 675 €.
Consommations (l/100km) : urbain = 6,6 ; extra-urbain = 4,4 ; mixte = 5,2. Émissions de CO : 138 g/km. Alfa GT à 22 900 €. Prix spécial pour un Alfa GT 1.8 TS 140 Distinctive2ISRAËL. Le premier ministre, Benyamin Nétanyahou, va autoriser la incluant une aide à la reprise. Prix du modèle présenté avec peinture métallisée : 23 400 €. Consommations (l/100km) : urbain = 11,3 ; extra-urbain = 6,4 ; mixte = 8,2. Émissions
de CO : 202 g/km.construction de«centainesdelogements» dans les colonies de Cisjorda- 2
nie, malgré l’opposition des États-Unis. Ces nouvelles constructions
s’ajoutent aux 2 500 déjà en cours, avant un ralentissement prévu.
CInternational
8 lundi7septembre20091
LaguerrecivilefaitUnconseiller
rageaunordduYémen
d’Obama GOLFE menacenonseulementlastabilité
Aprèsunmoisdecombats duYémen,déjàaffaibliparal-Qai-
meurtriers,l’arméen’est da et en butte à une sécession au
toujourspasparvenue sud, mais aussi celle de l’Arabie
àmaterl’insurrection saoudite voisine, qui refoule sanscontraint chiite. ménagement les civils fuyant les
combats.
QATAR «Lesréservesdevivresserédui-
E.A.U. sent (à Saada) et la situation
ARABIE devient intenable pour lesàladémission
SAOUDITE OMAN familles», avertit, depuis Genève,
Saada le haut-commissariat de l’ONU
ÉTATS-UNIS conspiration aussi démentielle aux Réfugiés. Ces derniers jours,
MerVanJones,membredu commeconseiller?»,alancéven- lesappelsàlatrêvesontrestéslet-YÉMEN
Conseilprésidentielsurla dredi un journaliste au briefing tre morte. Entre protagonistes, lad’OmanSanaa
qualitédel’environnement, delaMaison-Blanche. méfiance est totale. Vendredi,
DJ.avaitsignéen2004 La réponse plus que tiède du l’armée répondait aux appels de
unepétitionréclamant porte-parole présidentiel Robert 400 km l’ONU en décrétant un arrêt desSOMALIE
ETHIOPIEuneenquêtesurlerôle Gibbs renvoyant au communi- combats…etenacheminantdansIDE
del’AdministrationBush qué de soutien à Van Jones du le même temps d’importants ren-
danslesattentatsterroristes Conseil pour la politique envi- LES COMBATS se concentraient fortsmilitaires.
du11septembre2001. ronnementale de la présidence a hier dans la vieille ville de Saada,
révélé l’embarras de l’Adminis- à 240 km au nord de Sanaa, la L’Arabiesaouditeinquiète
Denotrecorrespondante tration. capitale yéménite. Saada, ville Chaque camp accuse l’autre
àWashington Samedi,danslanuit,esttom- morte: ses habitants sont terrés de tous les maux: le gouverne-
béelanouvelledesondépart.«À chez eux, les commerces fermés, ment pointe l’Iran derrière cette
À MOINS d’une semaine du hui- la veille de combats historiques sans eau, ni électricité, depuis le flambée d’activisme chiite au
tième «anniversaire» des atten- pour les soins de santé et les éner- 12 août, date de la reprise du Yémen.MaisSanaapeineàétayer
tats du 11 Septembre, Van Jones, gies propres, les adversaires des conflit entre les insurgés et ses accusations. «Ces hors-la-loi
un conseiller d’Obama pour la réformesontlancécontremoiune VanJones(ci-contre l’armée. Les rebelles tirent sur la neméritentquelasolutionmilitai-
politiqueenvironnementale,adû virulente campagne de diffama- recevantunprix troupe depuis une forteresse en re»,jurelevice-ministredel’Inté-
démissionner précipitamment, tion, a dit Jones dans sa lettre de environnementalenjuin surplomb de la ville, tandis que rieur, Saleh Hussein al-Zawari.
hier,pournepasajouterauxcas- démission. Je n’aurais pas bonne 2008)estaccusépar les forces loyales au président Ali Quant aux rebelles, ils accusent
se-têtes déjà nombreux que doit conscience à demander à mes sesdétracteursd’être Abdallah Saleh ont recours aux Sanaa d’avoir reçu une assistance
affronter le président en cette collèguesdeconsacrerleurénergie unprochedesTruthers, blindés,postésàl’entréedesruel- militaire de ses voisins saoudiens,
rentrée politique délicate. La et leur temps précieux à défendre des«chasseursdevérité» les étroites de la vieille ville, fief déjà inquiets d’avoir vu les bran-
télévisiond’oppositionconserva- ou expliquer mon passé. » d’extrêmegauche d’une rébellion chiite qui lutte chessaoudienneetyéménited’al-
trice Fox News venait en effet de L’ex-conseillers’étaitdéjàexcusé quimanifestent pour le rétablissement de l’ima- Qaidafusionnerenjanvierdernier.
révéler que ce «tsar des emplois jeudi pour ses dérives passées. régulièrement(ci-dessus mat zaïdite, ce régime monarchi- Et la découverte, la semaine der-
verts » avait fait partie, dans le Mais cela n’a pas suffi, vu le tollé enseptembre2007, que renversé par un coup d’État nière, que le kamikaze qui a cher-
passé,d’ungroupenégationniste suscité par l’affaire, notamment àLosAngeles)pour militaire en 1962, année où la ché à tuer le prince Mohammed
marxisant, qui accuse l’ancienne danslesrangsrépublicains. accuserl’ancienne République a été proclamée au Bin Nayef à Djeddah venait du
Administration Bush d’avoir AdministrationBush Yémen, pays à majorité sunnite, Yémenn’arienarrangé.
organisé les attaques contre les Campagnededénigrement d’avoirorganisé lepluspauvredesÉtatsarabesau Discrètement, l’ambassade
tours du World Trade Center en Malgré son statut de lesattaques Moyen-Orient. américaine à Sanaa aurait envoyé
2001. « conseiller senior », Van Jones du11septembre2001. Combiendemorts?Combien sur place à Saada une équipe
En2002,VanJonesavaitsiégé n’était pas un personnage en DR,V.Bucci/Gettyimages/AFP dedéplacésparcesviolentscom- d’experts chargés d’évaluer les
au Comité d’organisation d’une vue, du moins jusqu’à ce que le bats,loindescaméras?Nulnele besoins de l’armée yéménite afin
marche des Truthers, ces «chas- présentateurvedettedelachaîne cols verts, qui était devenu un organise sans complexes depuis sait. Les ONG, telle Médecins du que celle-ci puisse enfin venir à
seurs de vérité» d’extrême gau- FoxNews,GlennBeck,pointeses best-seller. Mais Fox News a la petite lucarne la campagne de monde, ne peuvent plus joindre bout de la rébellion. Partageant la
che, qui soutiennent cette effa- caméras assassines sur les trou- retrouvéuneinterventioninquié- dénigrementdestinéeàdéstabili- leurs équipes sur place. Les seuls même inquiétude, le Conseil de
rante théorie du complot. Jones bles zones de sa biographie, tante teintée de racisme de Van serBarackObama,affirmequece affrontements du week-end coopération du Golfe a dépêché,
avait signé une pétition en 2004, révélant les insultes qu’il avait Jones, qui est noir. Il y affirmait dernier truffe secrètement son auraientfaitplusieursdizainesde desoncôté,àSanaa,sonsecrétaire
exigeant que la lumière soit faite prononcées en février contre les que «les pollueurs blancs et les Administration de lieutenants mortsetautantdeblessésdepart général pour assurer le président
sur le rôle de l’Administration républicains qualifiés de «trou- environnementalistes blancs ins- radicaux pour réaliser un plan etd’autre. Salehdesasolidarité.«Lastabilité
Bush.EnFrance,cettethéoriedu duc…». tillentdupoisondanslescommu- «radical, révolutionnaire et dans Samedi, l’armée a découvert et la sécurité du Yémen font partie
complot avait connu un franc Ce militant d’extrême gau- nautésdecouleur»… certains cas marxiste». Pour lui, un charnier dans la ville de Harf intégrantedecellesdelarégion»,a
succès avec le livre, vendu à des che, qui prônait le renversement Lesconservateursdeladroite Van Jones n’est que « la partie Soufyan, où quinze cadavres de déclaré Abderraahmane al-Attiya,
centainesdemilliersd’exemplai- du régime par la force, s’était radicaleaurontbeaujeud’utiliser émergée de l’iceberg ». « Glenn jeunes ont été retirés. Quant aux après avoir rencontré M. Saleh,
resdel’obscurThierryMeyssian. apparemment rangé, devenant l’épisode pour alimenter leur Beck a son premier scalp », a déplacés, l’ONU les estiment à qu’il a toutefois exhorté à faire
«Comment l’Administration un partisan actif de la révolution théorie du complot sur les inten- constaté hier le site politique 55000 en un mois et à 150000 valoir«ledialogue»pourréglerles
peut-elle tolérer quelqu’un qui énergétique américaine. Il avait tions du nouveau président. HuffingtonPost. depuis le début de ce conflit problèmesdupays.
souscrit à une théorie de la publié un livre, L’Économie des Glenn Beck, trublion de Fox qui LAUREMANDEVILLE oublié, à l’été 2004. Un conflit qui GEORGESMALBRUNOT
À Port-Gentil, foyer de la tension gabonaise
AFRIQUEDEL’OUEST tons vides, des sacs renversés traî-
Lesémeutespostélectorales nent, vestiges du gigantesque
ontfaittroismortsdans pillage dont a été victime le cœur
leprincipalcentre économique de Port-Gentil dès
économiquedupays. l’annonce jeudi de l’élection
contestéed’AliBongocommenou-
veauprésidentduGabon.
Devantlescendresdesonpetit
CAMEROUN supermarché, Aymar se lamente.
«Ilssontarrivésàcentoudeuxcents
etilsonttoutvoléenquelquesminu-
GUINÉE ÉQ. tes. On n’a pu rien faire. Pourtant,
nous,onn’arienàvoiraveclapoliti-
Libreville que.» Derrières les carcasses des
Port-Gentil boutiques,depetitsgroupesdejeu-
nes s’agitent encore un peu, vite
Franceville dispersés par le passage incessant
GABON
descamionsdeforcesdel’ordre.
Danslecielunhélicoptèretour-
ne. Des coups de feu sporadiques
CONGO claquentdetempsàautre,signesdeOCÉAN
150 km la nervosité qui habite toujours laATLANTIQUE
LE FIGARO capitaleéconomiqueduGabon.Les
Denotreenvoyéspécial centainesdesoldatsetdepoliciers,
àPort-Gentil envoyés en renfort hier matin Uncalmeprécairesemblaitrevenu,samedi,danslesruesdePort-Gentil,oùdescentainesdepilleursontséviaprèsl’annonce,jeudi,
depuisLibrevillesemblentpourtant del’électioncontestéed’AliBongocommenouveauprésidentduGabon. AFP
LARUEdeGrand-Marché,aucœur avoir en partie réussi à rétablir le
dePort-Gentil,n’estplusqu’untas calme.Lejourtoutdumoins. été autorisés à tirer. «C’est une devenir,maisonn’apaslechoix.Il sesontéchappésjeudidelaprison trèspeur.Jeudi,ilssontvenusàune
deruines.Lesrideauxdeferéven- Àlanuittombante,lesquartiers menace. Mais on n’est pas près fautbientrouveràmanger»,expli- de la ville», confie-t-il pour expli- centaine très près de chez moi,
trés des magasins gisent sur la populaires s’embrasent encore en d’accepter Ali Bongo comme chef que Germaine. Cette plantureuse quersonmanqued’influence. devant le siège de Total, armés de
chaussée,bloquantlesraresvoitu- dépit du couvre-feu strict imposé d’État. Tout le monde sait qu’il n’a mèredefamille,quipatientedepuis La ville, connue pour son machettes et de bâtons en hurlant
resquiosents’yaventurer.Descar- sur toute la cité: les militaires ont pas gagné, assure Gaël B. On va se troisheuresdéjà,affirme«prierde opposition au Parti démocratique qu’ils allaient tuer», raconte Jean-
battre d’une manière ou d’une tout son cœur pour que le calme gabonais (PDG), le parti au pou- LucBoureau,chefd’entreprise.
autre.» Mais il avoue aussi ne pas revienne». voirfondéparleprésidentdéfunt La flambée de rage contre la
tropsavoircomment. Omar Bongo, est réputée rebelle. France, accusée de soutenir AliQuelMastèreSpécialisépourréussirvotrecarrière?
Lacraintedelarépressionetles RagecontrelaFrance Maiscertainsnotentaussiundis- Bongo, semble un peu retombée.
réalités quotidiennes sont là pour «C’estunetrèsmauvaisesitua- créditdelaclassepolitiqueauprès Devant le bâtiment noirci duDécouvrez les Mastères Spécialisés* bridersesvelléités.Port-Gentil,ville tion car les gens se sentent aban- deshabitantspauvreslassésquela consulat de France, incendié par
de l’école d’ingénieurs du Cesi enclavée, est coupée du monde. donnés», analyse un responsable richessepétrolièredelarégionne les émeutiers, des militaires fran-
Hier,leministredel’Intérieuretde politique local, qui tient à rester leurprofiteenrien. çais veillent. La rue est déserte. LaPerformanceindustrielle-Logistique-Risquesindustriels-Qualité/
la Défense a menacé de requérir anonyme. «Les émeutiers sont des «Lapauvretéesttoutleproblè- scènefaitsourireunpuissantcom-Sécurité / Environnement - Management de projet - Construction
«l’étatdesiège»pourmettrefinaux militants politiques exaspérés par me. L’argent est entièrement capté merçant libanais. «Les choses sedurable-Organisation-Informatique-RessourcesHumaines
troubles. Devant l’unique boulan- le manque de transparence des par une élite», glisse Émile, un sontcalméescettefois,seulementles
*labellisésparlaConférencedesGrandesEcoles www.eicesi.fr
gerie ouverte, une longue file de élections gabonaises. Mais il y a Français de Port-Gentil. Comme problèmes de fond, la frustration
clients aux aguets serpente sous la aussibeaucoupdevoyousquipro- tous ses compatriotes, l’homme a politique demeurent bien pré-PortesOuvertesenseptembre:retrouveztouteslesdatessurwww.eicesi.fr
ce haute surveillance des dizaines de fitent de l’occasion pour casser et trouvé refuge depuis quatre jours sents».Aix-en-P Angoulême Arras Bordeaux Lyon Montpellier Nancy Paris Pau Rouen St-Nazaire Toulouse
policiers. «C’est un peu dangereux volerainsiquetouslesdétenusqui dansunhôteldelaville.«Onaeu TANGUYBERTHEMET
C