Magazine Le Figaro du 09 septembre 2009

Magazine Le Figaro du 09 septembre 2009

-

Livres
38 pages

Description

Redecouvrez le Figaro magazine du 09/09/2009

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 09 septembre 2009
Nombre de lectures 7
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème

1,30€ MERCREDI9SEPTEMBRE2009-N°20251-www.lefigaro.fr-Francemétropolitaineuniquement
TÉMOIGNAGE FIGAROSCOPE
«J’AIEU EXPOS,CINÉMA...
LAGRIPPEA» LAVOGUENOSTALGIQUE
PAGE2
Chavez au Figaro : Lepatron«Mamainesttoujours
tendueversObama» deRenaultvoit
lafindelacrise
dans l’automobile
AvantleSalondeFrancfort,CarlosGhosnaffirmeque
leplusdurestpasséetanticipeunerepriseprogressive
accompagnéederapprochementsentreconstructeurs.
EN JUILLET 2008, Carlos Ghosn annon- gagner l’automobile, assure-t-il: «Sur de
çaitavanttoutlemondeledébutdelacri- nombreux marchés, nous sommes à peu
se automobile. Quatorze mois plus tard, près en fin de récession.» Carlos Ghosn
alors que ce secteur, et plus largement jugequelasortiedecrisedel’automobile
l’industrie, traverse sa pire crise depuis s’accompagnerad’unmouvementderap-
plusd’undemi-siècle,leregaind’optimis- prochements entre constructeurs
me du patron de Renault-Nissan est loin pourdisposerde
d’êtreanodin.«Jesuisconfiant,carsinous lataillesuffisante
sommes encore dans une situation de pourreleverlesdéfis
déprimeéconomique,lacrisefinancièreest technologiquesàvenir,notammentdans
clairement derrière nous», déclare-t-il au l’électrique.
Figaro. Une embellie qui commence à ÉCONOMIEPage18→
CarlosGhosn.
Lenombredemédecinsenbaisse
pourlapremièrefoisenFrance
ILSSONTdésormaismoinsde200000 parleConseildel’Ordre,souligneen longuessemainesdetravailqueleurs
médecins en « activité régulière » en outre que presque 40% d’entre eux confrères plus âgés acceptaient. Ce
France. Leur nombre a reculé de 2% ontplusde55ans.Etqueleurrépar- qui va renforcer la raréfaction de
DansunentretienauFigaro,leprésidentduVenezuelaestimeque entre début 2008 et début 2009: une titionresteinégaleentrelesrégions. l’offre médicale. L’Ordre s’inquiète
l’électiondunouveauprésidentaméricaina«entraînébeaucoup tendance inédite, même s’il faut Autre motif d’inquiétude: les jeunes enfin du «niveau» des médecins di-
d’espoirmaispeudechangements».HugoChavezétaitàlaMostra ajouteràcespraticiens10000méde- médecins choisissent des spécialités plômésenRoumanieouenBulgarie,
deVeniseoùilassistaitaulancementdudocumentaired’OliverStone, cins remplaçants. L’Atlas annuel de etdesmodesd’exercice(salariat)qui parfoisappelésenrenfortenFrance.
SouthoftheBorder.Page6 RoseSerra ladémographiemédicale,publiéhier leur permettent d’échapper aux très →ÉCONOMIE Page19
Afghanistan: Évasion AlainJoyandet Leretour
laprésidentielle duprincipal invitédu des«Tontons
entachée suspectdans «TalkOrange- flingueurs»sur
parlafraude l’affaireGiraud LeFigaro» grandécran
ASIE.Lacommissionélectorale JUSTICE. Le principal suspect CINÉMA. Reprise, jeudi, dans
des plaintes, organisme totale- dans le double assassinat de quarante salles, du film culte
ment indépendant présidé par Géraldine Giraud et Katia de Georges Lautner, Les Ton-
leCanadienGrantKippen,aor- Lherbier s’est évadé hier de la tonsflingueursquiestprésenté
donné hier le recomptage de maison d’arrêt d’Auxerre dans en copie neuve. L’occasion de
touslesvotescontenusdansles descirconstancesrocamboles- retrouver les répliques indé-
urnes remplies de plus de 600 ques. Jean-Pierre Treiber, an- modables de Michel Audiard
bulletins et la vérification de cien garde-chasse, s’est fait la qui avait taillé des dialogues
toutes les urnes donnant plus belle en se cachant dans un surmesurepourLinoVentura,
de95%desvoixàunseulcan- carton. Ayant toujours clamé UMP.Le secrétaire d’État à la Bernard Blier, Francis Blan-
didat. Elle pourrait ainsi con- son innocence, il devait com- Coopérationaimeraitrestermi- che, Robert Dalban ou encore
traindre le président Karzaï à paraître devant les assises de nistres’ilestéluprésidentdela JeanLefebvre.
undeuxièmetour.Page5 l’Yonneenavril2010.Page10 Franche-Comté.Page4 → LE FIGARO ET VOUS. Page28
RENDEZ-VOUS DÉBATSETOPINIONS
CHRONOMATLesconfidentielsduFigaro Page37 L’éditorialdePaul-HenriduLimbert
Taxecarbone:larévolutiondel’UMP Page15Lecarnetdujour Page13
Toutel’actualitéendirectsurlefigaro.fr LebilletdeMichelSchifres Page15
ALG:165DA . AND:1,40€ . BEL:1,40€ . DOM:2,00€ .T 00108 - 909 - F: 1,30 E
CH:3 FS . CAN:4,25 $C . D:2,00€ . A:2,80€ . DébatsTaxecarbone:unmomenthistorique
ESP:2,00€ . GB:1,60£ . GR:2,20€ . IRL:2,20€ .
ITA:2,20€.LUX:1,40€.NL:2,00€.H:700HUF.PORT. Jean-MarcJancovici
CONT:2,00€ . SVN:2,20€ . MAR:13DH . TUN:2DTU.3:HIKKLA=]UVXUZ:?k@j@a@t@a; USA:3,95$.ZONECFA:1500CFA.ISSN0182.5852 Expertenquestionsénergétiquesetclimatiques Page14 WWW.BREITLING.COM
J.-C.Marmara/LeFigaro,Meigneux/Sipa,F.Bouchon/LeFigaro.
1
CRectoVerso2 mercredi9septembre2009
e me revois encore,
assise dans le métro, en
face de ce garçon qui
toussait à en avoir les
larmesauxyeux.Ilavait Absentependantdixjourspourcause
l’air inquiet. Autour de degrippeA,SoleyneJoubert« J nous, tout le monde étaitderetourhierau Figaro.
semblait gêné parce Jean-ChristopheMarmara/Le
qu’il ne mettait pas sa main devant sa bouche. La
grippe A, je l’ai attrapée comme ça. J’ai retourné
cent fois cette scène dans ma tête et, deux semai-
nes après, je suis persuadée que c’est lui qui m’a
contaminée !
Ce soir-là, un vendredi, je partais en week-end
pour Barcelone. Ma maladie s’est déclarée là-bas.
Tout a commencé le dimanche matin par une
impression très désagréable. La sensation d’avoir
un cheveu dans les poumons, impossible à expul-
ser. Puis la toux est apparue. Une toux très forte,
très caverneuse. Sur le moment, je ne me suis pas
inquiétée. On était entre amis. On faisait la fête.
J’ai pensé que c’était une réaction à la fumée de
cigarette,omniprésenteautourdemoi.Monétata
empiré le mardi matin, dans l’avion du retour.
Pendant le vol, qui a duré une heure et demie, je
n’ai pas cessé un instant de tousser. Mes pou-
mons, ma gorge, ma trachée brûlaient. Mes voi-
sinsmejetaientdescoupsd’œilexaspérés.Pourla
première fois, j’ai croisé certains de ces regards,
inquiets ou agressifs, qui en disent long sur la
paranoïa entourant le nouveau virus.
L’avion a finalement atterri à 9 heures et je
suisalléeaubureaucommeprévu.Jesuisenstage
pour six mois et n’avais aucune envie de m’absen-
«Jemesouviendrai
longtempsdujouroù
jesuissortiedansla
rueavecmonmasque
Lesgenschangeaient
detrottoir!» TÉMOIGNAGEJeunestagiaireau«Figaro»,SoleyneJoubert,20ans,acontractéle
virus.Toutjusteguérie,elleraconte.Elleaeulesentimentd’êtreune«pestiférée».
ter. De toute façon, tout allait encore plutôt bien,
si ce n’est cette toux tenace et douloureuse. Com-
me tous les matins, je me suis donc installée
devant mon ordinateur et me suis mise au travail.
J’aurais continué comme ça si une fatigue intense
ne m’avait pas tout à coup rattrapée, dans le cou-«Lesdixjoursdecalvaire
rant de la journée. Assommée, j’ai dû lutter pour
tenir le coup sans m’assoupir.
Quand je suis rentrée chez moi, après cette Proposrecueillispar
premièrejournéedetravailaveclagrippeA,j’étais DELPHINECHAYET
épuisée. Je me suis endormie. Les autres symptô-
mes sont apparus dès le réveil, le mercredi matin.demagrippeA»
Levée avec l’impression d‘avoir été rouée de
coups,lesbras,ledosetlecouendoloris,j’aienfin
compris que j’avais la grippe. Je me suis alors traî-
née chez un médecin généraliste. Après quelques
questions sur mon état, un examen de la gorge et mon manque de force, ma perte d’appétit, mes À Barcelone, j’avais fait, sans le savoir, tout ce baby-sitter de mes frères a eu une chute de ten-
des oreilles, une prise de température, je suis nombreuses douleurs. J’avais aussi envie de qui est déconseillé. Notamment vivre les uns avec sion et une grosse fatigue. Mes parents ont eu
retournéechezmoiavecuneprescriptiondepara- vomir.Lediagnosticestenfintombé :« GrippeA ». les autres dans des atmosphères confinées. À peur, mais ce n’est pas la grippe A. J’ai aussi
cétamol et un arrêt de travail. J’avais « peut-être » Bizarrement, mettre enfin un nom sur mon Paris,j’airespectélesconsignesdepréventionàla appris hier qu’un ami de mon frère, âgé de 15 ans,
la grippe porcine. mal m’a complètement rassurée. Je ne serais hos- lettre. J’ai aussi appris ce que signifiait le mot est malade. Il pourrait avoir attrapé le virus chez
Ilétait18heurescemercredi,etjesuistombée pitalisée qu’en cas de complications pulmonaires, « pestiférée ». Je me souviendrai longtemps du moi, où il est venu. Je m’inquiète beaucoup pour
dans mon lit. J’ai passé les deux jours suivants m’a expliqué le médecin, après avoir longuement jour où je suis sortie dans la rue avec mon masque lui.
dans un état de semi-conscience, ponctué de déli- écouté mon souffle et mon cœur. Il m’a laissé un pour m’approvisionner à la pharmacie. Les gens Du coup, j’ai commencé à m’intéresser à la
res fiévreux et de rêves emplis d’insectes. J’étais si stock de masques. changeaient de trottoir ! Aujourd’hui encore, mes maladie. Ce matin, j’ai regardé sur Internet l’évo-
mal en point que je me rappelle seulement m’être Quand mes parents sont arrivés, deux jours amis s’amusent à parler tout haut de ma « grippe lutiondunombredecas.LeH1N1progresseàune
levée de temps en temps, avec peine, pour pren- plustard, ils s’étaientarmésdegel pourles mains, porcine » quand ils prennent le métro avec moi. vitesse démesurée. Deux semaines après mes pre-
dre mes antidouleur. J’avais une migraine abomi- de pschitt antivirus et de lingettes désinfectantes. Certains passagers changent de wagon. miers symptômes, je commence à peine à me
nableetj’aicommencéàavoirtrèspeur.Jen’avais Ilsontcommencéparouvrirlesfenêtrespourven- Vendredi, deux semaines après avoir pris le remettre. J’ai toussé violemment toute la nuit et
jamais connu une douleur pareille. J’émettais un tiler et tout nettoyer. Puis ils m’ont attribué la sal- métro pour Roissy, j’ai enfin repris le chemin du j’aiencore,parmoments,desaccèsdefièvre.Pour
sifflement en continu, comme une asthmatique. le de bains du premier étage qu’ils ont interdite journal. Mon bureau et mes stylos avaient été une jeune fille en pleine santé, ce fut juste un très
Pleurer aggravait la situation. Et si la maladie aux autres membres de la famille. Je n’avais pas le désinfectés deux fois en mon absence. Ils ont mauvais moment à passer, mais je mesure mieux
devenait plus sérieuse ? droit d’enlever mon masque, ni d’approcher mes encore l’odeur du produit. On a aussi envoyé un aujourd’hui à quel point ce virus peut être dange-
À bout de forces, j’ai finalement appelé mes frères de trop près. Bien sûr, je comprends leur mail de mise en garde à tout mon service. Une lis- reux quand on est une personne fragile. »
parents, partis en vacances avec mes trois petits inquiétude mais je culpabilisais. On me rappelait te de personnes à qui j’avais parlé avant mon
frères, et j’ai fait venir un autre médecin. Il est à tout bout de champ le danger de ce virus pour arrêt-maladie a été établie. En principe, je ne suis H1N1 : pas d’usage
arrivé avec un masque, le vendredi soir, vers lesplusfragiles.Unsoir,j’aipréparéledîner ;mes plus contagieuse. »systématique du Tamiflu18 h 30. Cinq jours après mes premiers symptô- parents n’y ont pas touché. Mon placement en Pour l’instant, personne n’est tombé malade
mes. Il a noté « ma mine déconfite », a constaté quarantaine a duré ainsi toute la semaine. au bureau. Je croise les doigts. Jeudi dernier, la PAGE11
Droit de réponse
M. Pierre Perret répond à qu’il m’a consacré le 7 avril 2009 Il est tout à fait regrettable pour 26 août 1954 n’avait été obtenue Sans doute s’agit-il d’une erreur, Sans vouloir polémiquer au-delà
l’article de M. Mohamed en page 2, sous le titre « Pierre votre public que votre journa- qu’en s’adressant au Mercure de que je peux comprendre mais de cet article, Madame Marie
Aïssaoui, paru en page 2 du Perret a-t-il vraiment connu liste n’ait pas cru devoir, comme France alors que, s’il était venu j’aurais souhaité de sa part la Dormoy donne plusieurs ver-
Figaro du 7 avril 2009 et Paul Léautaud ? » et annoncé en la simple déontologie l’y obli- me voir, j’aurais pu lui montrer même mansuétude à l’occasion sions, elle-même de sa rencontre
annoncé en page 1 de ce Une du journal sous le titre geait, m’interroger sur cette ren- que son auteur avait pris le soin, d’erreurs de date qu’il me repro- avec Léautaud. Est-ce à dire
même Figaro. M. Pierre « Pierre Perret a-t-il inventé son contre avant de rédiger son arti- outre cette dédicace, de porter che mettant sur le même plan qu’elle ne l’ait jamais rencontré ?
Perret dément avoir inventé amitié avec Léautaud ? », cle. Cela lui aurait évité d’écrire dans l’ouvrage une correction confusion dans le temps et trom- Quant à l’opinion de Madame
ses rencontres avec Paul j’entends que vous portiez à la que « je n’avais pas porté l’affaire particulière à mon attention à perie. Renée Fallet sur la date de ma
Léautaud. connaissance de vos lecteurs les en justice malgré ce que » j’aurai l’un de ses propos qu’il jugeait Je tâche aujourd’hui de reconsti- rencontre avec son mari, il n’y a
faits suivants : (selon lui) « affirmé dans un déformé. tuerunechronologieprécisedans pas là la preuve que cette ren-
is en cause dans un article Je tiens à faire savoir à vos lec- démenti » : j’ai effectivement Enfin, il m’est reproché par la mesure où les erreurs de dates contre n’ait jamais eu lieu.Mparu dans votre journal teurs que je démens de manière déposé une plainte avec consti- Monsieur Mohamed Aïssaoui sont présentées comme la preuve C’est la raison pour laquelle il est
sous la signature de M. Moha- formelle avoir « inventé » ma tution de partie-civile contre le d’avoir indiqué que le portail de d’une imposture, je ne tenais pas tout à fait regrettable que l’infor-
med Aïssaoui dans l’« enquête » relation avec Paul Léautaud. Directeur de Publication et con- la maison de Paul Léautaud unjournalaujourlejour,j’aiécrit mation donnée à vos lecteurs soit
tre le journaliste signataire de existait quand je l’ai rencontré mes souvenirs sans avoir la pré- univoque et qu’elle consiste à
l’article contenant les mêmes en 1953 avant mon incorpora- tention de faire un travail d’histo- reprendre, semble-t-il, des élé-
éléments déjà publiés dans cet tion alors que, selon lui, cet élé- rien ce que je ne suis pas. ments déjà publiés dans lesInscriptions 2009-2010
organe de presse, pour diffama- ment d’architecture aurait été Je relève que depuis 1972 per- colonnes d’un autre journal, qui
InstitutCatholiquedeParis
tion publique envers un parti- démoli. sonne ne s’est appesanti sur les ont été poursuivis par moi-même
Licences,Masters,Préparations,DiplômesUniversitaires
culier. Là encore, il est tout à fait regret- banales confusions de dates sans et sur lesquels je n’ai pas étéÉtudiantsetauditeurs Formationinitialeetcontinue
Le dossier est actuellement à table que le journaliste n’ait pas réelles conséquences. interrogé par votre journaliste. Facultés : Lettres (lettres, histoire, langues, histoire de l’art, préparations),
Philosophie,Sciencessocialesetéconomiques,Éducation,ThéologieetSciences l’instructionentrelesmainsd’un pris soin de me rencontrer car je Quant à l’attitude de Madame Si celui-ci m’avait appelé, je le
Religieuses(Theologicum),Droitcanonique. Magistrat du Tribunal de Grande lui aurais expliqué que ce portail Marie Dormoy, celle-ci n’a lui aurais répondu.
Instituts:InstitutdeLangueetdeCultureFrançaises(ILCF),Institutde Instance de Paris. avait été déplacé à l’occasion des jamais avancé que je n’avais Je vous prie de bien vouloir insé-
FormationàlaMédiationetàlaNégociation(Ifomene),ISP-Formation,
De la même manière, un contact travaux dont il fait pourtant état. jamais rencontré Paul Léautaud rer ma réponse le plus rapide-Institutd’ÉtudesReligieuses(IER),UniversitéduMilieudelaVie(UMV).
préalable avec l’auteur de ces Il suffit, d’ailleurs, de se rappor- mais seulement qu’elle ne ment possible afin de donnerACCOMPAGNEMENTPERSONNALISÉ TRAVAILENEFFECTIFSRÉDUITS
lignes aurait-il permis à votre ter aux propres écrits de Paul m’avait jamais rencontré chez connaissanceàvoslecteursdece0144395252●contact@icp.fr www.icp.fr
21rued’Assas,75006Paris journaliste d’éviter d’écrire que Léautaud qu’il dit avoir lu pour Paul Léautaud, ce qui est plus démenti formel.
Établissement privé d’enseignement supérieur - Association reconnue d’utilité publique la dédicace de Paul Léautaud du le savoir. qu’une nuance. PIERRE PERRET
CFrancePolitique
1mercredi9septembre2009 3
mes, «le pire serait de créer une
taxe anonyme pour tout le mon-
de». «Cette taxe doit s’inspirer duTaxecarbone:
système de bonus-malus pour
changerlescomportements», insis-
te le premier vice-président du
groupe UMP, qui considère que laversunebaisse taxe carbone«seranécessairement
complexesielleveutêtrejuste».
La hantise des députés UMP,
c’est que ce nouvel impôt ne
devienne une véritable « usine àdel’impôt
gaz», complexe dans ses modali-
tés et dans sa mise en œuvre. Le
Breton René Couanau n’en
démord pas :«C’estuneerreurde
stratégiedecommunicationconsi-surlerevenu
dérable ». Le président de
l’Assemblée nationale Bernard
ASSEMBLÉE Claude Goasguen, le premier Accoyer, maintient, lui, que « le
Le premier ministre ministre a rappelé :«C’estunenga- mot taxe n’est pas approprié » et
a dévoilé hier devant gementdecampagne.Onvalemet- qu’il faut parler de « contribu-
les députés les mécanismes tre en place.» François Fillon a tion». Quant au patron des dépu-
de compensation. même dévoilé quelques pistes sur tés du Nouveau Centre François
les compensations au profit des Sauvadet, il redoute que « ce soit
« ON VA la mettre en place, et je ménages et des entreprises. Leprixdéfinitifdelataxeserafixé«avecleprésidentdelaRépubliqueenmilieudesemaine», unetaxationsupplémentairepour
continueàl’appelertaxeparceque Avant le déplacement de Nico- adéclaréhierFrançoisFillon.E.Grégoire/Abaca ceuxquin’ontpasd’autresmoyens
c’est son nom.» François Fillon ne las Sarkozy demain à Culoz (Ain) qued’utiliserleurvoiture.»
s’embarrasse pas de précautions pour évoquer la lutte contre le d’un crédit d’impôt, c’est-à-dire encore précisé le chef du gouver- mots», a confirmé Jean-François Très remonté, le chef de file des
oratoires quand il parle de la taxe réchauffement climatique, le pre- un chèque. François Fillon a pro- nement. Le prix définitif sera fixé Copé, très critique sur la commu- députés PS Jean-Marc Ayrault
carbone. Oubliée l’éphémère mier ministre a affranchi les trou- mis aux députés UMP un «geste «avecleprésidentdelaRépublique nication du gouvernement.«Nous accuse ni plus ni moins le chef de
contribution climat énergie. pes de la majorité. «On va baisser plus important pour les habitants enmilieudesemaine». sommestrèsfavorablesàcequecet- l’État d’être devenu«M.Taxe».
Devant les députés UMP de retour l’impôtsurlerevenupourlesFran- deszonesrurales,lesagriculteurset te politique soit assumée. Mais il SOPHIEHUET
de vacances hier matin, le premier çaisquilepaient.Celacompensera les pêcheurs». Vraisemblablement Fairebaisserlatension faudraungrostravaild’explication etBRUNOJEUDY
ministre a tapé du poing sur la lataxecarbone.» pour ces deux dernières catégories Après la réunion du bureau du pour que le message soit clair», a
table. Face aux états d’âme des Sans entrer dans le détail d’une sous forme d’un allégement des groupe UMP, particulièrement prévenu Copé. Même le villepinis- Lestribunesde
parlementaires de la majorité, très compensation qui risque d’être charges sociales.«Doit-ondémar- houleuse, les déclarations de Fran- te Hervé Mariton admet que «le
remontés contre la «communica- compliquée à mettre en œuvre. rerleprixdelataxeàcoûtélevé?Je çois Fillon ont contribué à faire premier ministre a intelligemment Jean-MarcJancovici»
tiondésastreuse» sur la taxe carbo- Pour ceux qui ne paient pas dis non. Il doit être progressif, pro- baisser la tension.«Ilfautassumer assainilasituationenassumantle etFrédéricLefebvre
ne, qualifiée de «couac gouverne- l’impôt, la compensation devrait, bablement indexé sur le prix du leschoses.C’estunetaxe.Iln’yapas mot de taxe carbone». Selon Jean
mental» par le député de Paris selon Matignon, prendre la forme marchédelatonnedecarbone», a pire que de se réfugier derrière les Leonetti, député des Alpes-Mariti- PAGE14
Unecompensationdifficileàmettreenœuvre
Une baisse forfaitaire me les a remboursés», assure-t-il. plus pour le fisc de contrôler toutes prix sur lesquels est assise la TVA. «Onpeutfacilementmettreenpla- ge au moins équivalent à celui qui
de l’impôt sur le revenu (IR) Le système pourrait-il fonctionner les déclarations de déplacement ! La compensation tiendra-t-elle ceunforfaitquivarieselonlesres- doit parcourir des kilomètres pour
serait la mesure la plus en France ? On pourrait par exem- « Cela obligerait à embaucher compte ou pas de cet effet? sources et la taille de la famille», aller travailler ?«Cegenredeméca-
simple à prendre ple imaginer une réduction 200000 agents du fisc supplémen- Dans l’absolu, la solution la confie un observateur. nisme est attaquable juridique-
pour soulager les ménages. d’impôt en fonction des frais de taires pour contrôler les trajets de plus simple consisterait à réduire François Fillon a précisé hier ment», précise un fiscaliste.
déplacements. Et ceux qui ne chaque Français», plaisante un l’impôt d’un certain pourcentage que la baisse de l’impôt serait plus Le gouvernement semble plus
DEPUIS quelque mois, le Suédois payent pas d’IR recevraient un haut fonctionnaire du ministère de pour tous les ménages. Problème : importante en milieu rural. Une avancé concernant les entreprises.
Henrik Schanin parcourt des cen- chèque (crédit d’impôt). «Maisun l’Économie. les ménages les plus aisés perce- idée complexe à mettre en œuvre. Pour elles, la réforme de la taxe
taines de kilomètres pour se rendre telsystèmerevientàannulerl’inci- vraient la compensation la plus On peut envisager de classer toutes professionnelle, qui allégera leur
à son travail. Plus de quatre heures tation à moins consommer de HaussedelaTVA élevée. Une solution politique- les communes. Et dans les zones facture fiscale d’environ 5 milliards
matin et soir. C’est une des très pétrole», explique un observateur. Autre complication : la taxe ment inenvisageable. Autre piste classées rurales, l’avantage fiscal d’euros, tiendra lieu de compensa-
rares raisons qui permet d’être Sauf si la réduction d’impôt ou le carbone va aboutir à une hausse de possible, accorder une réduction serait supérieur. Mais comment tion. Les pêcheurs et les agricul-
exempté de la taxe carbone dans crédit d’impôt sont eux-mêmes la TVA acquittée par les ménages. d’IR ou un chèque d’un montant justifier qu’une personne habitant teurs se verraient accorder des
son pays. «C’est déclaratif. J’ai plafonnés à un certain montant en En effet, la taxe conduit à une haus- forfaitaire (de tant d’euros). Ce qui à la campagne mais qui ne se baisses de charges sociales.
envoyémesfraisdetransporteton euros. Il ne sera pas simple non se des prix de l’essence et du gaz, revient à émettre un chèque vert. déplace pas bénéficie d’un avanta- M.C.etC.C.
AFrancePolitique
4 mercredi9septembre20091
LachargedeSégolèneRoyalcontreEurope1
GAUCHE des boules puantes» contre elle. Royal serait-elle en péril finan- cherchant à se faire passer pour la t-elle poursuivi, en se déclarant entier»deFrançoisRebsamen.Le
L’ex-candidateàl’Élysée Elle a aussi fait le lien avec Paris cier?», la station affirmait que la victimedejenesaisquelcomplot», «disponible» pour une telle ren- maire de Dijon propose d’y asso-
accuselastationderadio Match,quiapubliécetétédespho- présidente de la région Poitou- adéclaréledéputéYvesJégo. contre. Entre les deux tours de la cier Jean-Michel Baylet, le prési-
de«lancerdesboules tos « volées » de son couple. Charentesétaitobligéede«réduire HiersurRMC,SégolèneRoyal présidentiellede2007,letroisième dentduPRG,etRobertHue,ancien
puantes»contreelle. Europe 1 et Paris Match sont la lavoilure». a aussi été interrogée sur «l’offre hommedel’électionavaitaccepté patron du PCF. Sur la même lon-
propriété du groupe Lagardère, de dialogue public» du président undébattéléviséaveclafinaliste. gueur d’ondes, l’eurodéputé Vin-
PENDANT la présidentielle, Ségo- dontlePDG,ArnaudLagardère,est «Disponible»pourune du MoDem, François Bayrou. MêmesiladirectionduPSn’en cent Peillon a annoncé hier qu’il
lène Royal avait dénoncé «les unamideNicolasSarkozy. rencontreavecBayrou L’ancienne candidate s’est mon- veut pas, l’idée d’une entente comptaitorganiseren«octobreou
médias amis du pouvoir». Elle a Europe 1 s’est défendu en À l’UMP, la charge de Royal a trée plus ouverte que Martine éventuelle progresse. Hier, sur début novembre, un rassemble-
poursuivil’attaquehier.Invitéesur déclarant «assumer totalement le aussitôt provoqué des réactions. Aubry. «L’alternance se fait forcé- France Inter, François Bayrou a ment»àl’imagedeceluiqu’ilavait
RMC, la présidente de la région sujet» diffusé hier matin et qui a «Ens’attaquantavecvulgaritéàla ment avec les centristes», a-t-elle évoquélaconstitutiond’unesorte misenscène,finaoûtàMarseille,
Poitou-Charentes s’en est prise à provoqué la colère de Ségolène rédaction d’Europe 1, Ségolène expliqué. «Ce n’est pas interdit de de «parlement» de l’opposition. allantduPCFauMoDem.
Europe1,qu’elleaccusede«lancer Royal. Sur le thème «La maison Royal dérape une fois de plus en rencontrer François Bayrou», a- Sonidéeareçule«soutientotalet S.P.
Ile-de-France : Collectivités:
entre Huchon Hortefeuxveuttenir
et Pécresse, soncalendrier
RÉFORME autre ajoute: «Les parlementairesla bataille est lancée
Leministredel’Intérieur nevoteraientdetoutefaçonpasun
poursuitsesconsultations texte qui crée les conseillers territo-
RÉGIONALES cettesituationinéditedanssalon- etdevraitprésenter riaux sans savoir comment ils
Leprésidentsortant guecarrièrepolitique:ilvadevoir sontextemi-octobre serontélus.»Àvoirpuisquelespar-
affichesonbilan; affronter deux femmes de moins enConseildesministres. lementaires voteront un raccour-
saconcurrenteUMPlance de45ans,nonmoinsdéterminées cissement des mandats des
dimanchesacampagne. quelui. PROMIS, juré, le Parlement aura conseillers régionaux et généraux
bien un texte concernant la réfor- avant d’adopter le texte instituant
«JE N’AI PAS entendu une seule Unehistoirecommune medescollectivitéslocalesàadop- lesconseillersterritoriauxquidoi-
idée de Mme Pécresse jusqu’ici, à Au sein du PS, le président du ter avant les régionales de vent les remplacer. «L’essentiel est
l’exception de: Huchon est immo- conseilgénéraldeSeine-Saint-De- mars2010.Maisils’agitseulement que la réforme soit lancée et elle le
bile, Huchon est endormi.» Inter- nis, Claude Bartolone, lui apporte deceluiquidoitraccourcirladurée sera», assure Xavier Bertrand qui
rogéhiersurEurope1,l’actuelpré- son soutien «total» et le député des mandats des conseillers régio- comptebienenfaireunthèmede
sident socialiste de la région maire d’Évry, Manuel Valls, lui a nauxélusen2010etdesconseillers campagneauxrégionales.
Ile-de-Franceestimequelacandi- promis qu’il ferait campagne avec régionaux élus en 2011 pour que
dateUMP,«quipeineàrassembler lui. Malgré une histoire commune ceux-cis’achèventen2014.L’autre Poursuite
au-delà de son camp et même de semée de tensions, le maire de projetdeloirelatifauxcollectivités desconsultations
son clan», a «surtout pour inten- Paris, Bertrand Delanoë, a déclaré territoriales, le cœur de la réforme En attendant, le ministère de
tiondediviserlesFranciliens».Les que le candidat, qui devrait être quidoitcréerlesconseillersterrito- l’Intérieur poursuit les consulta-
hostilités ont été ouvertes hier en confirmé par les militants le riaux, lancer les métropoles, per- tionsentaméescetété,notamment
erIle-de-France, quelques heures à 1 octobre, «incarne à la fois mettrelesfusionsderégions,clari- aveclesassociationsd’éluslocaux.
peineaprèsqueJean-PaulHuchon l’expérience, la proximité avec les fierlarépartitiondescompétences Comptetenududélaidesixsemai-
s’estdéclarécandidatàuntroisiè- Franciliensetlegoûtpermanentdu etdévelopperlesintercommunali- nesquiséparelaprésentationd’un
memandat.ValériePécresse,dési- résultat». Sa première adjointe et tés,nesera,lui,vraisemblablement texteenConseildesministresetle
gnée en mars par les militants conseillère régionale sortante, pas adopté avant les élections de débutdesonexamenencommis-
UMP,laisseentendrequ’ellepour- Anne Hidalgo, est d’ailleurs pres- mars(lirenoséditionsdu8septem- sionauSénat,leprojetdeloidevra
rait accepter de quitter le gouver- sentiepourêtretêtedelistedépar- bre2009). aboutirauplustardauConseildes
nement pendant la campagne si tementaleàParis.Unbontremplin «Le texte est prêt, assure-t-on ministresdu14octobrepourquela
cela devait l’aider à reconquérir la pour l’Hôtel de Ville de Paris que au cabinet du ministre de l’Inté- HauteAssembléesesaisissedutex-
epremière région de France. Une visecetteconseillèreduXV arron- rieur Brice Hortefeux. Nous som- te en décembre. D’autant que le
région emblématique pour la dissement. Jean-PaulHuchons’estdéclarécandidatàuntroisièmemandat mes en train de le peaufiner.» La gouvernement a assuré aux parle-
majorité présidentielle. La minis- À l’UMP, les listes départe- auxélectionsrégionalesde2010.B.Fenouil/Rea réforme, dont une première mou- mentaires qu’ils disposeront de
trecomptesurunealliéeobjective mentales, dixit Valérie Pécresse, ture a été présentée mi-juillet, est toutletempsnécessaireetsouhai-
: Cécile Duflot qui, à la tête des devraient être désignées en jan- rendez-vousdel’Ile-de-France»qui s’engagerdanslesHauts-de-Seine, en effet en attente de plusieurs table.Dansuncourrieradresséau
Verts, est bien disposée à bouscu- vier. Mais Roger Karoutchi, qui se donneradimancheàlahalleFreys- elles présideront, la première un arbitrages dont le plus important président du Sénat, Gérard Lar-
eler la gauche francilienne. Con- redit «légitime» pour conduire la sinet,dansleXIII ,lecoupd’envoi atelier sur l’écologie et la seconde concerne le mode de scrutin des cher, François Fillon s’est ainsi
damnéeparlajusticeen2007pour liste dans les Hauts-de-Seine, delacampagnedePécresse.Outre unautresurlacrise.RogerKarout- futurs conseillers territoriaux. Ce engagéàcequelaréforme«nefas-
prise illégale d’intérêts, le prési- «pense que les têtes de liste seront les interventions du secrétaire chi promet de faire «des proposi- pointestsiépineuxquel’Élyséea, sepasl’objetdelaprocédureaccélé-
dent PS a senti passer le vent du déjàdésignéesennovembre».«Les généraldel’UMP,XavierBertrand, tions fortes». «Je ne voudrais pas cet été, envisagé, de l’extraire du rée»etsoulignequ’ilcomprendle
boulet de l’inéligibilité. Mais sortants socialistes sont très pré- et du patron de l’UMP à l’Assem- que nous nous contentions d’ali- texte pour le réserver à plus tard. «désird’undébataussiapprofondi
l’ancien rocardien de 63 ans à sents et il ne faut pas prendre de blée, Jean-François Copé, député menter l’opposition entre Huchon Mais l’Intérieur l’assure aujour- que possible ». Les sénateurs
l’allure débonnaire est un tenace. retard», assure l’ancien ministre. maire de Meaux (77), intervien- etDuflotetquenosidéesn’ensoient d’hui:«Iln’estpasquestiondedis- l’entendaient bien ainsi, cela leur
« Ce sera une bataille un peu C’est d’ailleurs lui qui prononcera dront les ministres Chantal plusaudibles.» socierladéfinitiondecesnouveaux estdoncconfirmé.
curieuse»,reconnaît-il,surprispar lediscoursd’ouverturedu«grand Jouanno et Rama Yade. Prêtes à SOPHIE DERAVINEL élus de leur mode d’élection.» Un JEAN-BAPTISTEGARAT
Joyandet:«Ministreetprésidentderégion,j’aienviedesdeux»
GOUVERNEMENT Bertrand, puis par le premier verra bientôt tout seul en Franche- Deuxsujetssurlesquelsestrevenu Sarkozy et trèslié auxchefsd’Etat
Lesecrétaired’Étatàla ministre,FrançoisFillon,n’estpas Comté», expliquait le week-end longuementAlainJoyandet. africains – ayant affirmé sur RTL
Coopérationétaithierl’invité encoregravéedanslemarbre,puis- dernierlesocialistedanslescolon- Concernant l’élection d’Ali qu’Omar Bongo avait demandé la
du«TalkOrange-leFigaro». que, indique-t-il, «le président nesde L’Est républicain.Enrevan- Bongo,lesecrétaired’Étatainvité démission de son prédécesseur
s’exprimeralemomentvenu». che, le secrétaire d’État ne trouve lescandidatsnonélusàdéposerun Jean-MarieBockel.
«POUR le moment, j’ai envie des Après sa collègue de la Santé rien à redire à l’exemption d’élec- recours devant la Cour constitu- «Ils’exprimeàtitreprivé.(…)Je
deux et je crois que c’est possible.» Roselyne Bachelot, Alain Joyandet tiondontvabénéficierBriceHorte- tionnelle. «Les élections ont fonc- regrettequecegenredepropossoient
AlainJoyandet,secrétaired’Étatàla est donc le deuxième membre du feux.«Touslesministresnedirigent tionné, respectons-les», lance le tenus sur une antenne nationale. Je
Coopération et tête de liste UMP gouvernement,parmiladizainede pasunministèreaussilourd»,dit-il. ministre, qui tient à minimiser les l’ai d’ailleurs fait savoir à Robert
pour les régionales en Franche- ministrescandidats,àfaireouverte- intérêts économiques français en Bourgi»,aindiquéleministre.
Comté,aimeraitresterministres’il mentdelarésistancesurlesujet.Il LeministreaappeléBourgi jeudanscepaysenrappelantque ANNEROVAN
était élu président de région en estvraiquelagauche,parlavoixde Cestemps-ci,lachargeestaussi «Totalnesefournitqu’àhauteurde
mars 2010. Du reste, à ses yeux, la Pierre Moscovici, commence à trèslourdeausecrétariatd’Étatàla 3% au Gabon». Alain Joyandet Aujourd’huià18h:
AlainJoyandet,hier,danslestudiorègle du non-cumul posée la s’engouffrer dans la brèche: Coopération en première ligne sur sembleentoutcasavoirassezpeu @ Jean-ClaudeGaudinl duFigaro.F.Bouchon/LeFigarosemaine dernière par le secrétaire «Joyandet est condamné par les lesélectionscontestéesauGabonet goûté les déclarations de l’avocat
général adjoint de l’UMP, Xavier siensàneplusêtreministre…onle les déclarations de Robert Bourgi. RobertBourgi–prochedeNicolas SURLEFIGARO.FR
ENBREFGrippe A : l’Assemblée nationale redoute à son tour d’être touchée
PARLEMENT.À sept jours de l’ou- dentsderentrée,BernardAccoyer nous conformerons à toutes les ministredel’Intérieur,BriceHorte-
verturedelasessionextraordinai- a précisé que l’Assemblée ne sus- directives des pouvoirs publics en feux»,réclameJean-MarcAyrault. FN.Jean-MarieLePen,président PS.L’ex-ministresocialistedela
re du Parlement, lundi, le risque pendrait ses travaux qu’«en cas matière d’information, de conseil, Le président de l’AP-HP (Hôpi- duFrontnational,aannoncéqu’il JusticeÉlisabethGuigouadéploré
de pandémie de grippe A (H1N1) d’extrême nécessité» et «après de prévention et de vaccination taux de Paris), Jean-Marie renonceraàlatêteduparti hierquelagrippedevienne
est pris très au sérieux. Hier, à concertation de tous les groupes et volontaire des élus, fonctionnaires Le Guen, a de son côté demandé en2010ou2011.«Jepense «prétexteàdesloisd’exception»et
l’issue de la conférence des prési- des autorités sanitaires». «Nous etcollaborateurs.» «un débat parlementaire sur les raisonnabledepasserlamainaux dénoncé«unecirculairesecrète»
«Il n’est nullement envisagé de conditions de préparation du ris- jeunes(…)Jenesuispaséternel adresséeparlegouvernementaux
suspendre les travaux», a insisté quedepandémie».«Ilfautqueles etjeleregrette»,a-t-ildéclaréhier présidentsetprocureursgénéraux
Accoyer. «Il s’agit d’assurer la ministres en charge du dossier, à surFrance2. descoursd’appel.QuelMastèreSpécialisépourréussirvotrecarrière?
continuité démocratique, tout commencerparM.Hortefeux,avec
commeestprévuelacontinuitédes les ministres de la Santé et deDécouvrez les Mastères Spécialisés* services publics.» Jean-François l’Éducation nationale, viennent Basse-Normandie : Lambert (UMP) se retirede l’école d’ingénieurs du Cesi Copé a renchéri: «Il est hors de nous expliquer les décisions qui
questiondefermerleParlement.» sont prises ou qui pourraient être RÉGIONALES. Le sénateur UMP de l’Orne, Alain Lambert, a annoncéPerformanceindustrielle-Logistique-Risquesindustriels-Qualité/
Les députés socialistes ont prises»,aexpliquéledéputéPSde hierqu’il«renonçaitàlatêtedelisterégionale»enBasse-Normandie.Sécurité / Environnement - Management de projet - Construction
demandé – et obtenu – l’audition Paris, qui a notamment réclamé L’ancien ministre désigne le maire de Deauville, Philippe Augier, chefdurable-Organisation-Informatique-RessourcesHumaines
delaministredelaSanté,Rosely- «une protection beaucoup plus de file du Nouveau Centre, comme la «cause de tous les problèmes».
*labellisésparlaConférencedesGrandesEcoles www.eicesi.fr
ne Bachelot, le 16 septembre, activedesfemmesenceintes»ainsi Aux régionales de 2004, Philippe Augier avait conduit une liste UDF
devantlacommissiondesaffaires qu’un «allongement exceptionnel qui, selon une partie des élus de droite, avait fait gagner la gauche.PortesOuvertesenseptembre:retrouveztouteslesdatessurwww.eicesi.fr
ce sociales.«Nousdemandonsqu’ait ducongématernité». AlainLambertajoutequ’ilaccomplira «jusqu’en octobre la mission deAix-en-P Angoulême Arras Bordeaux Lyon Montpellier Nancy Paris Pau Rouen St-Nazaire Toulouse
lieu en même temps l’audition du SOPHIEHUET chefdefilequiluiaétéconfiée».
CInternational
1mercredi9septembre2009 5
Lerecomptage
desvotes
estordonné
enAfghanistan
ASIE Surlefrontpolitique,unsimple
Entouteindépendance, communiqué, rendu public en
laCommissionélectorale milieudejournée,afaitl’effetd’un
desplaintesamarqué,hier, coup de tonnerre dans un ciel
sadéterminationàtraquer serein. La Commission électorale
touteslesfraudeslors desplaintes,l’ECC(ElectoralCom-
duscrutinprésidentiel. plaints Commission), organisme
totalement indépendant présidé
DenotreenvoyéspécialàKaboul par le Canadien Grant Kippen, a
déclaré que le scrutin présidentiel
HIERmatin,lestalibansontrepris du20aoûtdernierétaitentachépar UnenvoyéduprésidentKarzaïassistait,hier,autravaildesagentsdelaCommissionélectoraleafghane. Swarup/AP
leurs attaques sporadiques sur «des preuves claires et convaincan-
Kaboul. Une voiture suicide a tesdefraudemassive».Elleastigma- toutes les urnes donnant plus de tête-à-tête houleux, le 23 août, officer»del’administrationafgha- unbulldozer,l’IECaencoreavan-
explosé à 8h30 à proximité de tisé l’existence de nombreuses 95%desvoixàunseulcandidat.Par dans le bureau présidentiel du ne,unesortedegrandvizirimpo- cé, donnant un score de 54% à
l’aéroport,tuanttroiscivilsafghans urnes,«beaucouptroprempliespar ailleurs, ses juristes et ses enquê- palais royal de Kaboul, Richard sée par la Communauté interna- Karzaï,contre28%àAbdullah,sur
etblessantquatresoldatsdel’Otan. rapport à la participation consta- teurs,présentsdansles34provinces Holbrooke, l’envoyé spécial de la tionaleaucalifeKarzaï… unéchantillonde91%debulletins
C’est au début de la matinée tée».Sessoupçonsportentaussisur du pays, poursuivent l’instruction Maison-Blanche pour l’Afghanis- Sil’ECCaainsiprissesrespon- «dépouillés».Maisellen’apaspu
qu’arrivent la plupart des vols en quantité d’urnes présentant une des500plaintes«sérieuses»quiont tan et le Pakistan, avait tenté de sabilités, c’est que la Commission faireautrementquereconnaîtrela
provenance de Dubaï, l’aéroport écrasante majorité de bulletins déjàétéjugéesrecevables. persuader Hamid Karzaï d’accep- électorale afghane (IEC), présidée validité de l’ordre de recomptage
international le mieux connecté à cochéssurlemêmenom. L’ampleurdesfraudescommi- tersansrechignerunsecondtour. par le juriste Azizullah Ludin reçudelaCommissionKippen.
l’Afghanistan.Maislekamikazen’a ses par les partisans du président (nommé à ce poste par Karzaï), Quesepassera-t-ilàl’issuedece
pas pu s’approcher de l’aérogare, Tête-à-têtehouleux Karzaï–notammentdansleszones Scorede54%pourKarzaï n’avaitpasoséprendrelessiennes. recomptage? Dans le milieu des
ce dernier étant protégé par une Dotéeparlaloiafghanedepou- pachtounes du Sud – avait été Leprésidentafghan,àquison Dimanche soir, l’IEC confiait à internationaux à Kaboul, plus per-
zoneexclusivementpiétonnièrede voirs juridictionnels quasi illimités, dénoncée, dès le 21 août, par son entourageavaitpréditunevictoire l’ONU qu’elle allait annuler sonne n’exclut la possibilité d’un
500mdelarge.Lemêmejourdans l’ECC a pris sa première décision principal challenger, le Tadjik haut la main, est alors entré dans 400000bulletinssuspects.Lelen- secondtour.Ettoutlemondedese
la province de Kunar (Est), quatre souveraine: elle a ordonné le Abdullah Abdullah. Ces accusa- une colère noire, voyant là une demainàmidiellechangesoudain plaindrequeladémocratie,dansce
soldats américains et dix soldats recomptage de tous les votes dans tionsdefraudeétaientcorroborées conspirationanglo-saxonne,desti- d’avis,pourproclamerl’après-mi- pays en guerre, représente une
afghansontététuésaucoursd’un les urnes remplies de plus de enprivéparlaplupartdesobserva- née à le forcer à accepter la créa- di des résultats partiels où Karzaï gageurequasiinhumaine…
affrontement. 600 bulletins, et la vérification de teurs internationaux. Lors d’un tiond’unpostede«chiefexecutive accroîtencoresonavance.Hier,tel RENAUDGIRARD
GrantKippen,l’hommeprovisoirementlepluspuissantdeKaboul
ÀlatêtedelaCommission borateurducélèbrepremierminis- méscommeluiparlereprésentant à organiser des élections dans des
desplaintes,ilalepouvoir tre Pierre Elliott Trudeau, s’excuse enAfghanistandusecrétairegénéral pays aussi divers que l’Algérie, le
deremettreencause d’aborddenepasmaîtriserlefran- de l’ONU, et deux Afghans, nom- Bangladesh,leCambodge,l’Irak,la
lerésultat«officiel» çais.Sonpasséderesponsabledes més, l’un par la Cour suprême du Moldavie, le Pakistan, Timor et
del’électionafghane. électionsauPartilibéralduCanada pays,l’autreparlaFondationafgha- l’Ukraine. Sur le difficile terrain
lerendouvertàlapresse.Maisson ne indépendante des droits de afghan,iln’estpasnonplusnédela
DenotreenvoyéspécialàKaboul statutdeprésidentd’uneCommis- l’homme); puis, un personnel de dernièrepluie:en2005,ilprésidala
siondesplaintesauxpouvoirsjuri- 300 juristes, enquêteurs et logisti- Commission des plaintes instituée
L’HOMMElepluspuissantd’Afgha- dictionnels quasi illimités le rend ciens.Budget:13millionsdedollars. pourlesélectionsprovinciales.
nistanpourlesdeuxoutroissemai- très prudent dans ses propos. Pas Calmement,ildéclareauFigaro
nesquivontsuivrereçoittrèssim- questiondeselaisserentraîneràdes Aucunepressionpolitique qu’il ne sera perméable à aucune
plement,enbrasdechemise,dans commentaires sur la politique Oncomprendqu’ilaitéténom- pressionpolitique,qu’elleviennedes
son bureau-véranda, juché sur la afghane. méprésident,parconsensusimmé- Afghansoudelacommunautéinter-
terrasse d’une grande villa bour- Danssonanglaisclairetprécis, diatdesespairscommissaires:son nationale.Enapparence,l’immense
geoise du centre de Kaboul, GrantKippensecontented’exposer expérience d’expert électoral est responsabilitépesantsursesépaules
construitedanslesannéesheureu- l’organisation de sa Commission: vaste. Pour les Nations unies ou neprovoquechezluinipanique,nile
ses du règne de Zaher Shah. Ce au sommet quatre autres commis- LeCanadienGrantKippen,icienjuinàKaboul,dirigeuneéquipe pour le National DemocraticInsti- moindregonflementd’ego…
Canadiendel’Ontario,anciencolla- saires (deux internationaux, nom- de300juristes,enquêteursetlogisticiens. S.Sabawoon/Epa tuteaméricain,ilacontrôléouaidé R.G.
MerkeldéfendunemissionmilitairedeplusenpluscontroverséeenAllemagne
LesdeuxtiersdesAllemands ordonnéevendrediparlecomman- blessée,ycomprisdufaitdesactions de Kunduz, aurait fait entre 56 et ou à l’étranger», la chancelière a kel,HorstSeehofer,aditattendredu
veulentleretraitdes dement allemand en Afghanistan des Allemands.» La chancelière a 150morts. jugé«essentield’avoirtousleséclair- prochaingouvernement«laprésen-
4200soldatsengagéssurles parasitetotalementlafindelacam- cependantrefusédecondamnerla Les soupçons de bavure ont cissements»surcetteaffaire. tationd’unestratégiepourleretrait
contrefortsdel’HinduKuch. pagne. frappeenattendantlesconclusions relancé le débat outre-Rhin sur LedéputéSPD,WalterKolbow, des troupes de la Bundeswehr en
Hier, Merkel est intervenue d’uneenquêteofficielle. l’opportunitédelaparticipationde spécialiste des questions militaires Afghanistan».Lachancelièreaévo-
DenotrecorrespondantàBerlin devantleParlement,pour«regretter la Bundeswehr à la mission de auBundestag,estimequelessoldats quépourlapremièrefoisunretrait
profondément» les victimes inno- Peur«desopérations l’Otan en Afghanistan (Isaf). Et la allemandsdéployésdanslarégionde progressif: «Au cours des cinq pro-
LA CHANCELIÈRE conservatrice, centes en Afghanistan, tout en devengeance» pression pour un calendrier de Kunduzdevrontdésormaisfaireface chainesannées,desprogrèssubstan-
Angela Merkel, tout comme son défendant cette mission militaire L’Otan a reconnu, hier au retrait monte de tous les côtés. À à un danger grandissant en raison tiels et qualitatifs doivent être
ministre des Affaires étrangères controversée. «Chaque personne momentoùlachancelièrepronon- moins de trois semaines des élec- «des opérations de vengeance» des accomplispourpermettreauxtrou-
social-démocrateetrivalauxlégisla- innocente tuée en Afghanistan est çait son discours, que des civils tions, les deux tiers des Allemands talibans.«Jenecroispasquelestali- pesinternationalesdeseretirerpetit
tivesdu27septembre,Frank-Walter unedetrop,a-t-elleaffirmédansune avaientététuésetblessés,maissans veulent le retrait des 4200 soldats bansvonttoutsimplements’entenirà àpetit.»Elleatoutefoisaffirméque
Steinmeier,s’enseraientvolontiers déclaration solennelle devant les enrévélerlenombre.Lebombarde- engagéssurlescontrefortsdel’Hin- l’ordredujour»,a-t-ilsouligné. l’intervention était «dans l’intérêt
passés:àtroissemainesduscrutin, députés. Je regrette profondément mentaériendedeuxcamions-citer- duKuch.Affirmantnepasaccepter Desoncôté,lepatrondelaCSU, urgentdelasécuritédenotrepays».
le débat provoqué par la frappe toute personne innocente tuée ou nesdétournésparlestalibans,près les«jugementshâtifs,quecesoitici sœurbavaroisedelaCDUdeMer- PATRICKSAINT-PAUL
L’EUROPELA RENTRÉE DES PROMOS
À PARTIR DE
TTC€
by
A/R98
jusqu’au
22 septembre
airfrance.fr
Voyagez du 02/11 au 13/12/09 et du 11/01 au 20/03/10. Tarif à partir de, hors frais de service, soumis à conditions, sur vols directs au départ de Paris. Renseignez-vous sur
airfrance.fr, au 3654 (0,34€ ttc/mn à partir d’un poste fixe) ou dans votre agence de voyages. By Air France : signé Air France.
AInternational
6 mercredi9septembre20091
HugoChavez:«Mamaincontinueàêtre
tendueversObamaetlepeupleaméricain»
DIPLOMATIE Jefferson visant à faire de l’Améri-
Le président vénézuélien, que du Sud le prolongement des
dans une interview exclusive États-Unis. La pensée de Bolivar
au «Figaro», appelle est à nouveau à l’ordre du jour.
les États-Unis à mettre Quand je suis arrivé au pouvoir il y
en place un grand plan a dix ans, j’étais seul, puis sont
Marshall en faveur arrivés Lula au Brésil, Kirchner en
de l’Amérique latine. Argentine, Correa en Équateur et
tous les autres. Nous avons réussi
LUNDI SOIR, Hugo Chavez a volé l’union des 12 pays d’Amérique
la vedette aux stars du cinéma en du Sud dans l’Unasur. Nous ras-
apparaissant au festival de la Mos- semblons 9 pays d’Amérique cen-
tra de Venise. Il a aussi accepté de trale, des Caraïbes et d’Amérique
répondre aux questions duFigaro, du Sud dans l’Alliance bolivarien-
exprimant notamment ses posi- ne. Les relations bilatérales et
tions sur l’Iran et Israël. multilatérales se développent for-
tement. Ce projet d’union qui date
LEFIGARO.–Monsieur de deux cents ans va devenir, en
leprésident,vousterminez tenant compte des circonstances
unegrandetournéediplomatique actuelles, un grand projet du
equivousamenéàTripoli,Alger, XXI siècle.
Damas,Téhéranetquisetermine
parMoscouetMadrid.Vous LeVenezueladisposederéserves
quiêtesalliéetamiduprésident depétroleetdegazconsidérables.
iranienAhmadinejad,avez-vous Vousêtesunacteurimportant
lacertitudeetlespreuves del’Opep.Quelest,pourvous,
quel’Irann’estpassurlepoint lejusteprixdubarildupétrole?
d’acquérirunebombeatomique? Il faut d’abord être conscient
HugoCHAVEZ.– Je suis effec- que le pétrole est une ressource
tivement ami avec le président naturelle non renouvelable. À la fin
Ahmadinejad. Je suis son allié. Je le du siècle, il n’y aura plus de pétro-
remercie d’ailleurs pour les trans- le. Le monde à besoin de plus en
ferts de technologie de l’Iran au plus de pétrole et les coûts de pro-
Venezuela. Nous avons signé un duction augmentent ; il y a besoin
nouvel accord la semaine dernière de lourds investissements. Il est
à Téhéran. L’Iran a le droit de déve- évident qu’un pétrole à 20 dollars
lopper son énergie nucléaire com- ne permet pas d’augmenter la pro-
me le font la France, de nombreux duction. Aujourd’hui, le pétrole à
pays et le Venezuela, pourquoi pas. 60 dollars et quelque s’approche
Je parle au nom du Venezuela et, d’un prix équitable. Il me semble,
pour moi, l’usage de la bombe pour utiliser une fourchette, qu’un
serait une catastrophe. C’est pour- minimum de 80 dollars et un maxi-
quoi il faut en finir et aller vers un mum de 100 constituerait un juste
désarmement généralisé. prix.
Vousnerépondezpassurl’Iran? Ilyatoujourseudesbonnes
Je suis certain que l’Iran n’est relationsentrelaFrance
pas en train de produire la bombe. etleVenezuela.Avez-vous
Personne d’ailleurs n’en a apporté lavolontédepoursuivre
la preuve. danscettevoie?Etquepourrons-
nousfairedeplusensemble?
Mais,sic’estlecas,pourquoil’Iran C’est exact, nos deux pays ont
nerépond-ilpasauxdemandes depuis très longtemps de grandes
formuléesparlesEuropéens affinités. Depuis que je suis arrivé
etlesAméricains? HugoChavez (lundi, à Venise): « La lutte n’a jamais cessé entre la vision de Bolivar en faveur d’un continent libre et uni au pouvoir, j’ai contribué à renfor-
Je ne peux pas répondre pour et les thèses américaines de Monroe et Jefferson visant à faire de l’Amérique du Sud le prolongement des États-Unis.» Rose Serra cer encore cela. Avec l’ancien pré-
l’Iran, mais le président Ahmadi- sident Chirac, j’avais d’excellentes
nejad et le guide suprême Khame- larépliqueauxtirsderoquette pecter ce principe d’autodétermi- que, c’est l’opposé qui se passe. alors que la crise économique relations sur le plan personnel,
nei ont accepté les visites et les duHamascontrelespopulations nation pour les Palestiniens. Ainsi, sur le coup d’État au Hondu- mondiale a durement frappé notre mais aussi au niveau politique et
contrôles de l’Agence internatio- civilesd’Israël. ras, la position de M. Obama et de continent : il y avait 42 millions de économique. Avec le président
menale de l’énergie atomique (AIEA). Je pense que c’est difficile à L’arrivéedeBarackObama M Clinton n’est pas claire. Le pauvres il y a un an, il y en a aujour- Sarkozy, nous avons continué. Il
Mais ils n’accepteront jamais croire. C’était une attaque sauvage àlaMaison-Blancheamarqué président destitué du Honduras a d’hui 53 millions. Mais j’espère est devenu mon ami. C’est un
qu’on les mette sous tutelle. Si contre un peuple innocent. Les untournantdelapolitique été sorti de sa résidence et transféré qu’Obama mettra ses idées au clair homme étonnant. Un jour, il m’a
l’Europe et les États-Unis sont Israéliens cherchaient une excuse étrangèreaméricaine sur une base américaine. L’instal- et qu’il entendra la voix de la vérité. dit en plaisantant :«Tuesl’amide
quel’onpeutrésumerparlemot lation des Américains sur sept
«ouverture».Ilsemblequevous bases militaires en Colombie est un
«Cen’estpasquelesIsraéliens «Jesuiscertainquel’Irann’ayezpasvraimentrépondu signal très négatif. Je pense que le
àcetteouverture? président Obama devrait réfléchirveulentexterminer n’estpasentraindeproduireÀ la main tendue de Barack à ce que lui a proposé aussi bien le
Obama, j’ai offert la mienne. Je lui président brésilien Lula que la pré-lesPalestiniens. labombe.Personned’ailleurs
ai dit, comme je l’avais fait avec sidente argentine Kirchner : la mise
George Bush, «je veux être votre en place d’un grand plan MarshallIlslefontouvertement » n’enaapportélapreuve»
ami». Nous avons parlé et je lui ai en faveur de l’Amérique latine.
offert un beau livre sur l’Amérique
inquiets, à mon avis à tort, qu’ils pour exterminer les Palestiniens. Je latine. Malheureusement, l’arrivée Pensez-vousqueceprojet Je ne perds jamais l’espoir, mais on FidelCastro,jesuisl’amideBush.À
soient cohérents et proposent un connais Jimmy Carter, c’est un d’Obama a entraîné beaucoup aitdeschancesd’aboutir? ne m’empêchera pas d’être criti- nous deux, nous pouvons être les
pacte sous les auspices de l’ONU homme d’honneur, il est allé en d’espoir, mais peu de change- J’ai des doutes. Je ne vois pas que. Cela dit, ma main continue à maîtresdumonde.» Plus sérieuse-
pour aboutir à l’élimination totale Cisjordanie récemment et il a dit : ments. Si nous regardons l’Améri- aujourd’hui de réponse positive être tendue vers Barack Obama et ment, nous sommes de bons amis,
des armes nucléaires. «J’aienviedepleurer.» vers le peuple américain. nous nous sommes rencontrés
plusieurs fois. Il y a un potentiel
Vousavez,ilyaquelquesjours, JimmyCartern’ajamaisparléde Vousêtesunchaudpartisan important de coopération en
àproposd’Israël,parléd’unÉtat génocidedelapartdesIsraéliens. del’unionpuisdel’intégration matière pétrolière. Dans beaucoup
«génocidaire»;cespropossont Jimmy Carter, c’est Jimmy Car- detouslespaysd’Amériquelatine. d’autres domaines, la France est
inacceptablescarilssignifient ter, et Hugo Chavez, c’est Hugo Pensez-vousqu’àunhorizon présente chez nous. Le métro de
quelegouvernementisraélien Chavez. Moi je pense qu’il faut raisonnablecetobjectifpuisse Caracas a été construit par Alstom.
aunpland’extermination condamner cette agression et pro- êtreatteint? Vous êtes présents au Venezuela
desPalestinienscomparable noncer des sanctions contre Israël. J’estime que nous sommes sur dans le chemin de fer et dans
àceluid’Hitlervis-à-visdesJuifs... la bonne voie. Nous avons cette l’automobile. Je souhaite un ren-
Ce n’est pas que les Israéliens Unequestionsimple,monsieur envie d’unité dans nos gènes. Dès forcement de nos relations écono-
veulent exterminer les Palesti- leprésident.Reconnaissez-vous 1826, Simon Bolivar a lancé l’idée miques avec la France car nous
niens. Ils le font ouvertement. Rap- ledroitd’Israëldevivredans forte d’une union pour la liberté ; respectons son histoire, ses idées
pelez-vous la dernière agression desfrontièressûresetreconnues? une confédération allant de et la grande Révolution française.
israélienne contre Gaza. De quoi Je reconnais le droit d’Israël à l’Argentine jusqu’au Mexique. Et, Liberté, égalité, fraternité : votre
s’agit-il sinon d’un génocide. vivre, comme celui de tous les depuis, la lutte n’a jamais cessé devise a un grand retentissement
autres pays. Ils ont tous les mêmes entre la vision de Bolivar en faveur dans toute l’Amérique latine.
Voussavezparfaitement droits, y compris le futur État Étienne Mougeotte, directeur des rédactions du Figaro, d’un continent libre et uni et les ProposrecueillisàVenisepar
quel’actionisraélienneétait palestinien. Mais Israël doit res- et Hugo Chavez, lundi soir à Venise. Rose Serra thèses américaines de Monroe et ÉTIENNEMOUGEOTTE
QuandleprésidentvénézuélienélectriselaMostra
Hugo Chavez a assisté bolivarien et l’auteur de JFK dans petite musique unitaire qui par- que la Shoah veut dire, il réfléchit «Monpays, ajoute Chavez,compte n’a que des mots terribles et une
lundi soir à la projection les bras l’un de l’autre, il n’en fallait court tout le continent sud-améri- avant de me répondre que le mot des centaines de radios privées qui forme de mépris pour son succes-
d’un documentaire pas plus pour électriser un festival cain de Buenos Aires à Caracas en génocide va certainement au-delà continuent à émettre bien qu’elles seur accusé d’être le cheval de
du réalisateur américain au charme discret et convivial passant par Brasilia ou Bogota. de sa pensée. m’attaquentvigoureusement.» Troie des États-Unis en ouvrant
Oliver Stone qui lui comparé aux strass et aux paillet- Hugo Chavez, qui parle tant et Mais c’est le gouvernement sept bases militaires aux soldats
est consacré. tes de Cannes ou de Deauville. plus au point de parfois proférer LaColombieaccusée colombien qui essuie ce soir-là les américains.
Mais c’était aussi une aubaine des énormités, sait aussi écouter. Quant aux fermetures de flèches les plus acérées de Chavez. Et quand je glisse à l’oreille de
C’EST une aubaine pour la Mostra pour Chavez d’être ovationné à Quand je lui fais remarquer, lors radios privées décidées ces der- Il accuse les équipes du président Chavez, «mais cela vous sert pour
de Venise : l’arrivée impromptue l’issue d’un film engagé qui dénon- du dîner restreint suivant la pro- niers mois à Caracas, le président Uribe d’être aux mains des fédérer vos autres amis chefs d’État
du président Hugo Chavez venu ce le parti pris des médias améri- jection, que son accusation de vénézuélien veut y voir la simple mafieux qui ont investi les cercles contrelepérilyankee», il a un sou-
assister à la projection du docu- cains à l’encontre du Venezuela génocide à l’égard du gouverne- exécution de la loi à l’égard de pro- du pouvoir à Bogota. Hugo Chavez rire amusé pour me concéder
mentaire South of the Border du chaviste et qui démontre de façon ment israélien est scandaleuse priétaires qui ont acheté leur licen- avait du respect pour le prédéces- «Peut-êtreavez-vousraison.»
réalisateur Oliver Stone. Le leader assez convaincante la force de la pour des Européens qui savent ce ce aux précédents exploitants. seur d’Uribe, Andrés Pastrana, il É.M.
CInternational
1mercredi9septembre2009 7
Israël:LeHezbollah lamystérieusevisite
dupremierministre
auMossadenferme ■ Nétanyahou est resté injoi-
gnable pendant toute la journée
et la soirée de lundi. L’agenda
du premier ministre israélien,
adresséchaquejouràlapresse,leLibandansla
était entièrement vide ce jour-là.
Les spéculations n’ont pas tar-
dé. Voyage surprise vers une
destination inconnue ? Rencon-crisepolitique tresecrèteavecunémissaireou
un chef d’État étranger ? Un
communiqué laconique n’a pas
PROCHE-ORIENT lecabinet,aucasoùleprésident mis fin aux rumeurs : « Le pre-
Trois mois après Michel Sleimane décide de ne mier ministre visite une installa-
les législatives, le premier pas signer le décret avalisant sa tion sécuritaire en Israël. » Ce
ministre Saad Hariri n’est proposition de gouvernement. n’estquetarddanslasoiréeque
toujours pas parvenu Élu après l’accord interliba- la disparition de Nétanyahou a
à former un gouvernement. naisdeDoha,entantqu’homme fini par trouver son explication.
de consensus, le chef de l’État a Accompagné de son attaché
Beyrouth peu de chances de prendre parti militaire, le général Meir Khalifi,
pour le « 14 mars » en faisant fi et de son directeur du cabinet à
LA CRISE politique n’est pas de la position de la coalition la Sécurité nationale, Uzi Arad,
encore à son paroxysme au minoritaire regroupant le Cou- le premier ministre israélien a
Liban, où l’on a toujours la pos- rant patriotique libre (CPL) de passélajournéeetunepartiede
sibilité de comparer la gravité Michel Aoun, le Hezbollah et la nuit au siège du Mossad.
d’une situation à de récents évé- Amal, la formation du président Les services secrets israéliens,
nements, mais l’incapacité per- de la Chambre. qui dépendent directement du
sistante du premier ministre chefdugouvernement,sontdiri-
désigné à former un gouverne- Les réticences d’Aoun gés depuis 2002 par Meir
ment menace sérieusement de Dans un discours prononcé à Dagan. Nétanyahou, qui ne tarit
virer à l’aigre. l’occasion de la rupture du jeûne pas d’éloges sur cet homme, l’a
Trois mois après les élec- duramadan,lechefduHezbollah reconduit cet été à la tête du
tions législatives remportées par a estimé que l’initiative de Saad LundiàBeyrouth,lepremierministreSaadHariri (à droite)aprésentéauprésidentlibanais, Mossad. Dagan a redressé
son camp, et onze semaines Hariri « compliquait » la situa- MichelSleimane,ungouvernementd’unionnationale,aussitôtrejetéparlaminoritéparlementaire. Reuters l’agence après des échecs cui-
après sa nomination, le chef de tion. Hassan Nasrallah a répété sants à la fin des années 1990,
la coalition du « 14 mars », Saad que les différents partis de la ment à un accord entre les deux dien proche de la minorité par- courtterme.LastabilitéduLiban notamment la tentative d’assas-
Hariri a présenté lundi au prési- minoritéresteraient«solidaires». camps : 15 ministres pour la lementaire, selon lequel il s’agit reste en effet une ligne rouge sinat du chef du Hamas Khaled
dent de la République une for- Une réponse indirecte aux accu- majorité, 10 pour la minorité et « d’un risque politique dont on pour les alliés régionaux respec- Meshaal à Amman, qui plaça
mule de gouvernement d’union sations de la majorité selon cinq « neutres » relevant du pré- ignore les conséquences ». tifs des deux camps, à savoir Nétanyahou, premier ministre à
nationale. Mais celle-ci a immé- laquelle la formation du gouver- sident de la République. Mais l’Arabie saoudite et l’Égypte d’un l’époque, dans une position
diatement été rejetée par la nementestbloquéeparl’obstina- ses adversaires refusent qu’il «Pas de feu vert de Téhéran» côté, la Syrie et l’Iran de l’autre. délicate vis-à-vis de la Jordanie.
minorité parlementaire. La tion présumée du leader chrétien désigneàleurplacelesministres Pour d’autres, Saad Hariri a Cependant, si le rapproche- Dagan est crédité d’une série
crainte de retomber dans une Michel Aoun à maintenir son relevant de la minorité, notam- assumé ses responsabilités et ment entre l’Arabie saoudite et de succès, dont le plus retentis-
longue période d’instabilité ins- gendre Gebrane Bassil au minis- ment la « quote-part » d’Aoun. renvoie la balle dans le camp de la Syrie a fait croire en début sant serait l’élimination à Damas
titutionnelle semblable à celle tère des Télécommunications. Le Les analystes politiques à la minorité. «Les passes d’armes d’été à la possibilité d’une for- en 2007 d’Imad Moughniyeh,
qui a frappé le pouvoir exécutif CPL récuse des allégations qu’il Beyrouth ont deux lectures dif- que diligente le Hezbollah signi- mation rapide du gouverne- chef de la branche militaire du
de novembre 2006 à juin 2008 affirme infondées et reproche au férentes de l’initiative du pre- fient qu’il n’a pas encore reçu le ment, la crispation entre Hezbollah. Nétanyahou partage
est dans tous les esprits. Car, contraire au premier ministre mier ministre. « Il a décidé de feuvertdeTéhéranetdeDamas», Washington et Téhéran a ensui- avec Dagan la même priorité :
selon un député de son bloc, désigné de vouloir imposer un choisir les ministres de l’opposi- écrit L’Orient-Le Jour, proche de te entravé le processus. De l’avis interrompre à tout prix le pro-
Hariri envisagerait de jeter «gouvernement de facto». tion, transformant ainsi la for- la majorité. Pour d’autres enfin, unanime des analystes, la clé de gramme nucléaire iranien.
l’éponge plutôt que de recom- La formule proposée par mation du gouvernement en un l’initiative a le mérite de relancer la solution libanaise est suspen- A. J. (à Jérusalem)
mencer les consultations parle- Saad Hariri respecte la réparti- projet de discorde et de confron- les négociations, car l’escalade due à la question iranienne.
mentaires destinées à composer tion des portefeuilles conformé- tation », écrit Al Safir, un quoti- n’est pas porteuse de violence à SIBYLLE RIZK
Le ministre de la Justice mexicaine démissionne
AMÉRIQUE CENTRALE. Deux Lebilandelaluttecontrelecrime
mois après les élections législati- organisé et l’insécurité ayant été
ves, le président mexicain Felipe un facteur clé de la défaite du
Calderonaannoncéladémission PAN, le parti au pouvoir. Depuis
de son ministre de la Justice, 2006,laluttecontrelenarcotrafic
Eduardo Medina Mora. Le chef s’est intensifiée et le pays a enre-
de l’État mexicain n’a pas expli- gistré plus de 13000 homicides.
qué les motifs du départ et s’est Cela malgré l’envoi de plus de 1MILLIONcontenté de saluer le travail 36000 militaires dans les régions
«exemplaire» du chef de la lutte frontalières où sévissent les
anticorruption. cartels.
Felipe Calderon a également Dans son discours d’adieu,
annoncé les démissions du l’ancien ministre de la Justice, DEPLACES
ministre de l’Agriculture, Alberto EduardoMedinaMora,adéfendu
Cardenas, et du président de la son bilan. «Je remets une institu-
compagnie pétrolière mexicaine tion plus saine et plus forte. Nous
Pemex, Jesus Reyes Heroles. Ce avons beaucoup œuvré à nettoyer
remaniementquiintervientàmi- lamaisonetàsareconstruction.»
mandat serait, selon les médias Il a néanmoins reconnu « des
mexicains, une des premières erreurs».
conséquences de la cohabitation Eduardo Medina Mora devrait
entre le gouvernement Calderon EduardoMedinaMoraadéfendu être remplacé par Arturo Chavez,
et le PRI qui a remporté les élec- sonbilanentantque ministrede ancien procureur de l’État de
tions législatives du 5 juillet der- lajusticetoutenreconnaissant Chihuahua.
nier. deserreurs. Reuters SAMUELKENNY(àMexico)
Quatre soldats ENBREF
américains
IRAN.Lebureaudel’undeschefs ÉTATS-UNIS.BarackObama
del’oppositioniranienne,le areçuunsoutieninattendutués en Irak
réformateurKaroubi,aétéfermé ducampconservateur
MOYEN-ORIENT.Quatremilitaires hiersurordreduprocureur enlapersonnedeLauraBush.
américains ont été tués, hier, lors deTéhéran.«Ilsontfouillé L’ex-FirstLadynejugepas
dedeuxattaques,danslenordetà leslocauxetsaisidesdocuments», «déplacéqueleprésident
Bagdad.Troisd’entreeuxontpéri adéclarésonporte-paroleEsmaïl desÉtats-Uniss’adresseaux
dans l’explosion d’une bombe GheramiMoghjaddam. écoliers»,commeill’afaithier.
télécommandée à distance alors
qu’ils patrouillaient dans le nord
de l’Irak. Un quatrième soldat a !Les talibans tuent quatre écoliers chiites
trouvélamortdanslesmêmescir-
constances dans le sud de Bag- PAKISTAN. Quatre enfants chiites, âgés de moins de 16 ans, ont été ALLERSIMPLE5dad. Ces décès portent à 4342 le tuésetsixautresblessés,hier,pardestalibansquiontouvertlefeusur
nombre de soldats américains leur groupe, au nord-ouest du pays. Les jeunes étudiants, qui chemi-
morts en Irak depuis l’invasion naientengroupeversleurécole,ontétéprisàpartiepardeshommesà
américainedupaysen2003,selon borddeleurvoiture.Laminoritéchiite,quireprésenteàpeine20%de
le bilan établi par le site indépen- lapopulation,estunecibleprivilégiéedecescombattantsextrémistes
dant Icasualties. Par ailleurs, dix musulmanssunnites.
policiers irakiens ont été tués, VOYAGEZENOCTOBRE-DECEMBREhier, dans une vague d’attaques De nouvelles vidéos des otages des Farc
dans la région disputée de
Kirkouk, à 250 km au nord de COLOMBIE.L’armée colombienne a diffusé hier des enregistrements
Bagdad. La province de Kirkouk vidéos,saisissurunmessagerdesFarc,montrantunedizained’hom-
est le théâtre de vives tensions mesenchaînésetotagesdelaguérillamarxiste.Surcesimagesprésen-
entre les communautés kurde, téesàlapresse,ceshommess’adressentàleursprochesets’identifient
arabe et turcomane qui se dispu- comme six soldats et quatre policiers enlevés entre août 1998 et
Réservez jusqu’au 10.09.09. Soumis à des disponibilités, termes et conditions, regardez www.ryanair.com pourtent le contrôle de cette région juillet 1999. Le chef de l’armée de terre, le général Oscar Gomez, a
plus d’informations. Les frais optionnels supplémentaires ne sont pas inclus dans les tarifs mentionnés.richeenpétrole. stigmatisé « les conditions inhumaines » dans lesquelles ils sont
(AFP) maintenus.
C