Magazine Le Figaro du 12 novembre 2010

Magazine Le Figaro du 12 novembre 2010

-

Livres
35 pages

Description

Decouvrez le Figaro magazine du 12/11/2010

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 12 novembre 2010
Nombre de lectures 14
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème

1,30€ vendredi12novembre2010 -LeFigaroN°20616-www.lefigaro.fr-Francemétropolitaineuniquement
Lacolèreduprésident Europe:d’AirFrance Demain
contrela LeFigaroParisn’estplus
concurrence MagazinelacapitaledelanuitdéloyalePAGE23
PAGE29
“Sans la liberté de blâmer il n’est point d’éloge flatteur” Beaumarchais
Guerredesmonnaies:
e3 volume RéformesObamaisoléauG20deSéoul
Norma
deBellini
9,90€
Lacollection Lafeuille
Maria
Callas derouteSesplus
grandsopéras
LeFigaroéconomie duprochain
L’Irlande
continue
àaffoler gouvernementlesmarchésPAGE25
Nouvelle Leremaniementpourraitintervenirdèslundi.
déconvenue NicolasSarkozyveutouvrirdenouveauxchantiers.
pourleB787
LE CHEF DE L’ÉTAT pourrait préparer l’échéance de 2012. des seniors sont notammentdeBoeing PAGE22 procéderaudès Pasde«pause»doncdansles auprogramme.Leprésidenta
lundi.Lefuturgouvernement réformespourlafinduquin- par ailleurs le souci de re-
devraitêtreprogrammépour quennat. La dépendance, la nouer le dialogue avec les
« réformer jusqu’au bout » et justice,l’emploidesjeuneset partenairessociaux. PAGE3
Lecolonelrusse,«traître»auprofitdeRenaultmise
Washington,aétédémasquésurlecinéma
VLADIMIR POUTINE avait provoqué une vaste purge.pourlancer Sarah
parléd’une«hautetrahison» Selonlapresserusse,l’agent Chapman,sesmodèles l’undesaprès le démantèlement en double serait le colonel
espions
juin d’un réseau d’agents de Scherbakov, un responsableélectriques PAGE26 dénoncés
Moscou aux États-Unis. Le des services secrets. Il était auFBI
Les vingt pays les plus riches de la planète sont apparus traître à l’origine de ce re- le supérieur des dix agents
divisés hier en ouverture du sommet à Séoul. Les États- vers est un responsable des russes envoyés en Russie àLacampagne
Unis sont très critiqués pour leur politique monétaire. services de renseignements l’occasion d’un échange de
desprimaires PAGES14,18ETL’ÉDITORIALPAGE15 russes, dont la défection a prisonniers.PAGE7
estlancéeauPS
PAGE4
HISTOIRE DUJOURFrance:
ledossiersensible
LaChineetlapolitique ULTIME DISCRÉTIONdesétudiants
chinoisPAGE10 duchienunique
Tennis:Llodra es défis démographiques que la de la part d’humains occupés à leur
Chine doit relever prennent par- propresurvie,cespetitesbêtesdecom-etMonfilsfont Lfois un tour inattendu. La politi- pagnie suscitent aujourd’hui un réel
vibrerBercyPAGE12 que de l’enfant unique, dont on vient engouementauseindelanouvelleclas-
de «fêter» les 30 ans, est connue, se moyenne. Il y aurait, selon les chif-
vantée, controversée, maintenue. Mais fres officiels, 800000 chiens dans les
voilà que la municipalité de Shanghaï rues de Shanghaï. Mais seulement un
envisagedelanceruneinnovante«po- quart d’entre eux seraient correcte-
litique du chien unique». L’informa- ment enregistrés, démarche qui oblige
tion n’est pas un canular lancé par des àpayerunetaxeannuelle.Onn’enfinit
internauteschinoisàl’insondablefacé- pas, en Chine, de légiférer sur les
tie,maisselitdansletrèssérieuxChina chiens. En janvier dernier, le Global Ti-
NewYorkTimes Daily.Lanouvelleloi,donc,n’autorise- mes révélait qu’une équipe planchait
raitqu’unchienparfoyer.Surleregis- suruneloi,auniveaunational,rendantLesmeilleurs PIAGET ALTIPLANO
tre des animaux domestiques, là enco- illégale la consommation de canidés.articlesenfrançais
re, la Chine des réformes est allée très Une autre façon, pourtant, de lutterQUATRIÈME
CAHIER vite. Interdits dans les villes sous l’ère contreleurprolifération.
maoïste, souvent objet de peu d’égards ARNAUDDELAGRANGE(ÀPÉKIN)
DÉBATS&OPINIONS ONS RENDEZ-VOUS
LEBLOC-NOTES L’ÉDITORIALdePierreRousselin PAGE15
d’YvanRioufol LECARNETDUJOUR PAGE13
J-C.MARMARA/ Questionsurcesnéo-insurgéssurgés
APARTÉd’AnneFulda PAGE36LEFIGARO;B.TESSIER/REUTERS; etrésistantsPAGE155 www.piaget-altiplano.fr - Service client : 01 58 18 14 15MCMULLAN/SIPA; TOUTEL’ACTUALITÉSURlefigaro.fr
ALG:170DA. AND:1,40€. BEL:1,40€. DOM:2,00€. CH:3FS. CAN:4,25$C. D:2,00€. A:2,80€. ESP:2,00€. GB:1,60£. GR:2,20€. IRL:2,20€. ITA:2,20€. LUX:1,40€. NL:2,00€. H:820
HUF. PORT.CONT.:2,10€. SVN:2,20€. MAR:13DH. TUN:2DTU. USA:4.25$. ZONECFA:1500CFA. ISSN0182.5852
T 00108 - 1112 - F: 1,30 E
3:HIKKLA=]UVXUZ:?l@b@b@c@k;
CHARLESDHARAPAK/AP
CLitLL ani
vendredi12novembre2010 LEFIGARO
2 recto VERSO
TURQUIEIsraël, nouvel eldorado gazier ?
LE PARTAGE DES EAUX
EN MÉDITERRANÉE ORIENTALE
Limites des zones
économiques exclusives
tant de tous, Leviathan, qui pourrait contenir plusLattaquiéLimite contestée par le Liban
3de 300 milliards de m . Ce champ gazier est situé
cette fois dans le nord de la zone israélienne, à laISRAËL ET L’EXPLOITATION GAZIÈRE EauxLa découverte
frontière de celle du Liban.SYRIEterritorialesZones d’exploration concédées
Ce sont les découvertes de leur voisin du sud quide plusieurs gisements syriennesConcessions où la présence ont poussé les autorités libanaises à passer enfin à
de gaz est confirmée l’action, alors que les études géologiques ont donnéde gaz naturel (mise en exploitation prévue en 2012) des résultats jugés prometteurs il y a plusieurs mois
Tartous
Gisements exploités déjà. «Seule la crainte qu’Israël se mette à pomperau large de leurs côtes
des réserves revenant au Liban a permis aux parle-Gisements en cours
mentairesdes’entendresurl’organisationdusecteurd’explorationa ouvert
pétrolier.Sanscela,nousserionsencoreengluésdans
nos éternelles disputes politico-confessionnelles»,une compétition Mer Médit erranée Tripoli confie un proche du dossier. En juin dernier, le ton
est subitement monté, par voie de presse interpo-Eaux territorialespotentiellement
sée, entre le Liban et Israël. Le président du Parle-chypriotes Eaux territoriales ment libanais, Nabih Berri, un chiite allié au Hez-LIBANexplosive libanaises bollah, a appelé le Liban à «prendre des mesures
immédiatespourdéfendresesdroitssouverains,éco-Gisements de Tamarentre les deux pays. 3 Beyrouth nomiques,financiersetpolitiques».«Israëlsepréci-de 250 milliards de m
pite pour créer un fait accompli et se présente déjàdécouverts en 2009Gisement de LéviathanPARADRIENJAULMESETSIBYLLERIZK
commeunémiratpétrolier,ignorantlefaitquelesdé-
CORRESPONDANTSÀJÉRUSALEMETBEYROUTH découvert en 2010 avec
pôts gaziers s’étendent jusque dans les eaux territo-des réserves potentielles Gisement de Dalit
3 Saïda3 rialeslibanaises.»de plus de 300 milliards de m de 15 milliards de m
découvert en 2009 Damas Droit maritimeusqu’ici, le conflit israélo-arabe avait au
moins été épargné par le pétrole, qui Le Hezbollah, par la voix de son numéro deux,Tyyr r
constitue, en même temps qu’une source Cheikh Naïm Qassem, a annoncé que le mouve-
SYRIEde revenus colossale, une malédiction du ment chiite aurait recours à «tous les moyens (…)
Moyen-Orient contemporain. Israël et le pourfairevaloirlasouverainetéduLibansursesres-Nahariya
GOLANLiban étaient, avec la Jordanie, pratique- sources naturelles». En réponse, Israël a brandi laJment les seuls États de la région dépourvus menace. «Nous n’hésiterons pas à utiliser la force
Haïfa
de ressources en hydrocarbures. Ce n’est plus le pourprotéger (…)ledroitinternationalmaritime», a
cas depuis la découverte, l’an dernier, d’impor- déclaré le ministère des Infrastructures, Uzi Lan-
ISRAËLtants gisements offshore de gaz naturel en Médi- Eaux dau. «Quoi que nous découvrions, ils (les Libanais)
terranée orientale. trouveront quelque chose à dire. Parce qu’ils ne re-territoriales
Les hydrocarbures ne sont pas une ressource mettentpasencausenosdécouvertesetlaprétendueégyptiennes
comme les autres. Avant même que leur exploita- occupation maritime. C’est notre existence mêmeNetanya
tion ait commencé, la découverte de ces réserves de qu’ils considèrent comme une occupation. Les zones
gaz a déjà produit ses effets. Comme si un vent de Gisement de Mari-B concernées sont à l’intérieur de la zone économique
folie avait soufflé sur la région, Israël a connu une découvert en 2000 et exploité maritimeisraélienne.»Tel-Aviv
vague de spéculation frénétique, des procès ont été depuis 2003, les réserves «Ladélimitationdesfrontièresmaritimesn’estpasAmmanCISJORDANIE
intentés entre les inventeurs et les financiers, des restantes sont évaluées à compliquée», explique le docteur Robbie Sabel,
3 15 milliards de m pour une findébats enflammés ont eu lieu sur l’utilisation de cet- professeur de droit international à l’Université hé-Ashdod
d’exploitation prévue en 2014te manne. Comme dans toute histoire de prospec- braïque de Jérusalem. «La règle qui s’applique est
JérusalemAskhelonteurs, les personnages de cette aventure sont hauts celledes200millesnautiques,quiautoriseunpaysàJORDANIE
en couleur. Le géologue israélien Yossi Langotsky, exploiterlesressourceséconomiquesdanscepérimè-Gisements de Marine 1 et 2
qui a cherché pendant des décennies du gaz et du tre. Si les zones se chevauchent, comme c’est le casBANDEdécouverts en 1999, inexploités
pétrole, est le principal artisan des dernières décou- DE GAZA Mer Morte entre Israël et Chypre, ou entre le Liban et Chypre, ilpour le moment pour cause de litiges
vertes. Avec une obstination qui l’exposa naguère suffit de tracer une ligne à mi-chemin, devant faireentre l’Autorité palestinienne et Israël
aux plaisanteries des géologues, ce sioniste convain- l’objetd’unaccordbilatéral.»
cu a cherché pendant toute sa vie du pétrole et du Si chacun des pays concernés se contente d’ex-
40 kmgaz en Israël, en vain, avant de se tourner vers la ÉGYPTE plorer des blocs situés dans sa zone, il n’y a aucun
prospection offshore. Sa découverte de gisements au problème. Les choses se compliquent lorsque des
large des côtes israéliennes, alors qu’il est âgé de 75 gisements importants sont repérés dans des espaces
ans, est pour lui un triomphe et une revanche sur ses à cheval sur les deux, sachant que sur le plan géolo-
détracteurs. Mais le monde du pétrole est un univers gique, le bassin levantin ne connaît pas les frontiè-
sans pitié, et sa découverte ne l’a pas rendu riche. res. Les pays concernés sont alors censés signer des
accords de partage des ressources. Un scénario im-
« Les gens sont comme ivres » possible entre le Liban et Israël, en état de guerre.
Pour financer le coût colossal de prospections, Lan- «Par précaution, nous avons envoyé un avertisse-Israël-Liban:
gotsky s’était tourné vers de richissimes financiers.
Un mois avant la première découverte, le milliar-
daire israélien Benny Steinmetz, magnat du dia-
mant et de l’immobilier, lui retire son soutien, ce
qui l’oblige à revendre ses parts dans le consortium,
estimées aujourd’hui à 350 millions de dollars.«J’ai labatailledugaz
foré toute ma vie, non pas pour devenir millionnaire
mais comme un pionnier sioniste, à l’image de mes
parents», dit Langotsky au journal israélien Haa-
retz.«Jesuisdéçudenepasavoirpufairevaloirmes On ne connaît pas encore l’étendue des réserves et, treprise», explique auFigaro le ministre de l’Éner- mentauxsociétésimpliquéesdanslesprojetsd’explo-
droits,maiscettedécouverteestl’unedesplusgran- déjà,oncommenceàsedisputer». Au Liban, où une gie, Gebran Bassil. ration en Israël pour les prévenir de ne pas s’appro-
desréalisationsdemavie.» grande partie des deniers de l’État sont captés par Sur le plan international, le gaz est devenu une cher de zones potentiellement disputées. Il s’agit de
Langotsky fait aujourd’hui un procès à Steinmetz. les communautés, les débats ont porté d’emblée sur nouvelle source de tension entre les deux voisins. sociétés internationales qui investissent beaucoup
Pendant ce temps, les cours des actions des sociétés la répartition de cette manne inespérée, avant D’autant qu’Israël a une longueur d’avance sur le d’argent et ont une renommée à protéger, je ne crois
partenaires se sont envolés. «Le pétrole et le gaz même d’organiser ce secteur à créer de toutes piè- Liban en matière de prospection. Les premières dé- pas qu’elles agiront de façon aventureuse», déclare
rendentlesgenscommeivres», dit le docteur Bren- ces.«Toutengravantdanslemarbreleprincipedela couvertes ont eu lieu en 2008 sur le champ de Dalit, au Figaro le ministre libanais de l’Énergie. Au pays
da Shaffer, professeur créationd’unfondssouverainchargédegérerlesfu- au large d’Haïfa, nommé d’après la fille de Langots- du Cèdre, dont la capacité de dissuasion militaire se
à l’université d’Haïfa, tursrevenuspétroliers,nousavonsreportéàplustard ky. Puis, en 2009, les forages atteignent deux autres limite aux promesses de résistance du Hezbollah, on
spécialiste de politique la discussion sur sa composition, afin de permettre gisements de gaz naturel, Tamar 1 et Tamar 2, bapti- ne cache pas son inquiétude de voir Israël profiter
énergétique, «c’est l’adoption de la loi sur le pétrole (en août 2010, sés d’après l’une de ses petites-filles. Enfin, cette de son avance pour capter des hydrocarbures de-
comme le Veau d’or. NDLR), qui est la pierre angulaire de toute cette en- année, les explorations découvrent le plus impor- vant revenir au Liban.
L’Iran s’en est aussi mêlé. Pour son ambassadeur
à Beyrouth, les«troisquarts» des gisements pétro-
liers communs avec Israël reviennent au Liban et
«un quart seulement» à son voisin.«Ce (dernier)
vacommencerbientôtl’exploitation,maislesLibanais
n’ont encore rien entamé», a-t-il constaté, affir-
mant que Téhéran était prêt à réaliser des études
sismiques et des forages dans la zone maritime fron-
talière pour aider le Liban à établir ses droits sur ces
gisements.
Beyrouth a en tout cas fort à faire avant d’espérer«
produire le moindre mètre cube de gaz. Les décrets
d’application de la loi d’août 2010 ne sont pas atten-C’estcomme
dus avant un an ou deux et le piteux état de l’admi-
nistration libanaise ne facilite pas les choses.«PourleVeaud’or.
l’instant, je suis l’homme à tout faire, mais cela ne
Onneconnaît peutpasdurer,nousdevonsinstitutionnaliserlages-
tiondecesecteur», explique Sarkis Hlaiss, directeurpasl’étendue des installations pétrolières du ministère de l’Éner-
gie, amené à s’occuper du dossier gazier, avec l’as-desréserves sistance technique de la Norvège. Dès novembre, le
ministère va se doter d’une data room pour fourniret,déjà,
aux compagnies qui le souhaitent les données dis-
ponibles sur les fonds marins. Il lui faudra ensuiteoncommence
quatre mois pour délimiter des blocs de prospection
qui feront l’objet d’adjudications.«Nousavonsoptéàsedisputer»
pour des accords de partage de revenus avec les so-
PARIS 3. 92, 94, 96, 98, bd de Sébastopol •PARIS 12.10,14,16,18,ruedeLyon• PARIS 7. 193, 197, 207, 213, bd St Germain • PARIS 9. Lafayette Maison*. 35, bd Haussmann • PARIS 17. 52, av. de la Gde Armée
BRENDASHAFFER, ciétés intéressées, car le Liban n’a pas les moyens– 5, 6, rue Denis Poisson. À PARIS, SERVICE DE VOITURIER LES SAMEDIS ET DIMANCHES 13, 14, 20 ET 21/11 (SAUF*). ATHIS-MONS. RN 7 – 12-18, av. F. Mitterrand • CHEVREUSE. 90, rue Porte de Paris
PROFESSEUR COIGNIÈRES. RN 10 – 3, rue du pont d’Aulneau • DOMUS C. Cial / ROSNY-S/BOIS. 16, rue de Lisbonne • MAISONÉMENT C. Cial / BOISSENART. ZAC de la Plaine du Moulin à Vent – Cesson • MONTIGNY-LES-C. d’assumerlescoûtsdeforage,quisontélevésenrai-
RN 14 – 17, 21, bd V. Bordier • MONTLHÉRY. RN 20 – La Ville Du Bois • ORGEVAL. RN 13 • SAINTE-GENEVIÈVE-DES-BOIS. ZAC de la Croix Blanche – Rue Hurepoix • SURESNES. 33, 39, bd H. SellierÀL’UNIVERSITÉD’HAÏFA son de la profondeur des gisements (plus de 1 500
VAL D’EUROPE C. CIAL / SERRIS. 1, cours de la Garonne • VERSAILLES. 6, rue au Pain (Place Du Marché). Dans tous les magasins Roche Bobois de France participant à l’opération. Liste des magasins :
oN vert 0 800 3952 45. TOUS LES MAGASINS SONT OUVERTS LES DIMANCHES 14 ET 21/11 (SAUF*). www.roche-bobois.com mètres):chaquepuitsnécessiteuninvestissementde
60à200millionsdedollars», précise Sarkis Hlaiss.
Jourdain
A
DR
Sources : Ministry of National Infrastructures, State of Israel et Noble Energy Inc.
LEFIGARO vendredi12novembre2010
Lescérémonies Lenouvelavion
du11novembreenimages présidentielenvidéo 3francePOLITIQUE
WWW.LEFIGARO.FR/SOCIETE WWW.LEFIGARO.FR/POLITIQUE
Sarkozypréparesanouvellefeuillederoute
Lechefdel’État,quipourraitremaniersongouvernementdèslundi,présenterajeudiàlatélévision
sesnouvellesprioritéspourladernièrepartiedesonquinquennat.
comptes est chargée d’étudier les possi-
SOLENNDEROYER bles convergences entre les fiscalités de
Leprésident
ÉLYSÉE Une nouvelle équipe pour la laFranceetdel’Allemagne.Uneloidefi-NicolasSarkozy
dernière étape. Le secrétaire d’État aux nances rectificative, à la fin du prin-neferapas
Anciens Combattants, Hubert Falco, a temps, pourrait être l’occasion d’inté-depausedans
affirmé hier que Nicolas Sarkozy procé- grerd’éventuellesmesures.Maislesujetlesréformes.
deraitauremaniementdèslundi.Lepré- estsensible.«Supprimerl’ISFestrisqué,S.SORIANO/
sident, qui rentre demain de Séoul, doit LEFIGARO prévientunministre.Lagauchenousca-
mettreladernièremainàsoncastingmi- nonnerasurlethème:“Sarkozy,président
nistériel: un «gouvernement de com- desriches!”Lessujetsfiscaux,çasetraite
bat»et«trèspolitique»,selonplusieurs en début de mandat, pas à quelques mois
ministres, programmé pour «réformer d’uneprésidentielle.»
jusqu’au bout» et préparer l’échéance
présidentielle. «Le sujet, maintenant, Simplifierlaloietrendrec’estcommentongagneen2012»,insiste plusefficaceslesgrandes
unministre.Lechefdel’Étatlivrerajeudi réformes votées
auxFrançais,àlatélévision,sespriorités S’ilveutpoursuivrelesréformes,lepré-
pourlesdix-huitmoisàvenir. sident n’a pas abandonné son idée de
mettreàplatcertainsgrandstextesvotés
Pasde«pause»danslesréformes depuis2007.«NousdisposonsderetoursNicolas Sarkozy veut faire oublier d’expériencequipourraientnouspermet-
l’idée de «pause», évoquée au lende- tre d’améliorer et rendre plus efficaces
maindesrégionales.«Leprésidentré- certaines réformes», explique un
formerajusqu’àlafinduquinquennat», conseiller. Le texte sur l’autonomie des
indique-t-onàl’Élysée.Outrelegrand 2012 vise aussi à le rapprocher des conscience que les résultats en la matière Cedispositif,quiplafonnel’impôtà50% universités pourrait par exemple être
chantier de la dépendance, le chef de Français, alors que l’opposition lui re- serontscrutésàlaloupe.» des revenus, est très critiqué depuis la concerné. Sarkozy n’a pas renoncé non
l’État veut prendre des mesures en fa- proche d’avoir mené une réforme des Renoueraveclessyndicatsnesignifiepas crisefinancière,ycomprisdanslamajo- plusàallégercertainspansdelalégisla-
veur de la médecine de proximité. retraites«injuste»et«sansconcerta- pour autant amorcer un «virage so- rité.«Lebouclierfiscalaprisuneimpor- tion.L’objectifestdesimplifierlaviedes
Sarkozy souhaite également poursui- tion». «Le président doit exercer son cial»,commeJean-LouisBorlool’alais- tanceexcessivedansledébatpublic,com- entreprises ou des citoyens, en matière
vre la réforme de la justice, avec la autorité de manière juste et équitable et séentendre.Cesderniersjours,lechefde mente un ministre. À chaque effort d’urbanisme, par exemple. «Compte
possible instauration de jurés populai- montrerqu’ilestàl’écoute»,insisteun l’Étatarépétéqueceneseraitpaslecas: demandéauxFrançais,onnousrenvoieau tenuducalendrier,iln’estpascertainque
resauprèsdemagistratsprofessionnels ministre.ÀBruxelles,finoctobre,puis «La réforme des retraites, c’est déjà du bouclier.Leprésidentveutpriverl’opposi- nouspuissionsallertrèsloin»,nuance-t-
dans les tribunaux correctionnels. Le devant les ministres avant-hier, Nico- social!», s’est-il agacé. «On ne va pas tion de cet argument.» La Cour des onàl’Élysée.
chef de l’État veut apparaître, en lasSarkozyarépétéqu’ilavaitentendu changer de politique, confirme au Figaro
outre, comme un président «protec- les«inquiétudes»desFrançaisetqu’il le secrétaire général de l’Élysée, Claude
teur»: sur la scène internationale, ce entiendraitcompte. Guéant. Le président ne veut pas d’une
Lechefdel’Étatsera l’un des enjeux de la présidence politique qui n’a jamais été la sienne et à
française du G20; dans l’Hexagone, la Renouerledialogue laquelle il ne croit pas. Il considère que la acommémorésécurité des Français reste une priori- aveclespartenairessociaux premièrepolitiquesociale,c’estdecréerde l’Armisticeté. Son programme de réformes d’ici à Le chef de l’État est conscient de la né- la richesse pour que les Français puissent
cessité de renouer le dialogue avec les enbénéficier.»Lesmargesdemanœuvre
partenairessociauxetderétablirunmi- de Nicolas Sarkozy sont de toute façon
nimumdeconsensussocial,aprèslacrise réduites. En 2008, le chef de l’État avait
Fillonbattrait des retraites. Deux grands chantiers admis que les caisses de l’État étaient
pourraient y contribuer: l’emploi des «vides».Lacrisen’arienarrangé.«OnAubryen2012
jeunesetdesseniors,commel’asuggéré nevapasdépenserl’argentqu’onn’apas,
FRANÇOIS FILLON l’emporterait au lesecrétairegénéraldelaCFDT,François concèdeunconseillerélyséen.Ilfautre-
second tour de la présidentielle de Chérèque. Autre impératif: renouer le dresserlesfinancesdecepays.Undenos
2012avec51%desvoixfaceàMar- dialogue entre patronat et syndicats. Le premiersobjectifs,c’estfaireensorteque
tineAubry(49%),selonunsondage conseiller social du président, Raymond notreéconomierésisteàlamondialisation
HarrisInteractivepourMarianne,à Soubie, a confirmé avant-hier qu’il res- etresteconcurrentielle.»
paraître demain dans l’hebdoma-
tait encore de «grands sujets à négo-
daire. Nicolas Sarkozy serait battu
cier»entrelesdeuxparties:lesretraites Réformerlafiscalitéaveclemêmeécartparlapremière complémentaires,laconventionUnedic, Sarkozydevraitlanceren2011uneré-secrétaireduPS.Lepremierminis-
la médecine du travail, le juste partage forme de la fiscalité, notamment du pa-tre et le chef de l’État font jeu égal
des richesses dans l’entreprise, l’emploi trimoine.Ilalaisséentendrequ’ilpour-au premier tour, avec 26% des in-
etlaformationprofessionnelle.«Lesujet rait s’attaquer à deux tabous: latentions de vote, tandis que Marti-
neAubryn’enrecueilleque20%. principal, c’est l’emploi, insiste de son suppression de l’impôt de solidarité sur
côté un ténor de la majorité. Sarkozy a lafortune(ISF)etcelledubouclierfiscal.
L’UMPattendl’arrivéedeCopé
main,lechangementdedirectionàl’UMP n’aura pas besoin d’attendre jusque-là
JUDITHWAINTRAUB seferamercredioujeudiauplustard.» pour agir. Un membre de la direction
SILENCE RADIO. Le départ de Jean- Statutairement, une passation de sortantequiconnaîtbienJean-François
FrançoisCopédelaprésidencedugrou- pouvoirs au secrétariat général de Copélevoitarriveravecunegarderap-
peUMPàl’Assembléeetsonarrivéeàla l’UMP peut s’organiser en quarante- prochéeimmédiatementopérationnelle
tête du parti ont beau être considérés huit heures. Il suffit de convoquer le et un plan de bataille serré, «comme
commecertains,l’intéresséneditpasun bureau politique, qui prend acte de la Lino Ventura dans 100 jours à Palerme, Justeavantdes’envolerpourSéouletleG20,NicolasSarkozyacélébréhier
emot de ses intentions. «Le seul change- démission du partant et de ses adjoints saufqueçafinirabien».Danslefilmde le92 anniversairedel’armisticede1918,quiavaitmisfinàlaPremièreGuerre
ment c’est que, depuis quinze jours, il est etélitlanouvelleéquipe.L’autrepartie Giuseppe Ferrara, le juge Dalla Chiesa mondiale.LeprésidentdelaRépubliqueadévoiléuneplaque«enhommage
extrêmement attentionné», soupire l’un deladirection,composéedesvice-pré- est assassiné. «Copé, lui, s’en sortira, auxlycéensetétudiantsdeFrancequidéfièrentl’arméed’occupationnazie
de ses proches collaborateurs. Tant que sidents du conseil national, doit être le11novembre1940aupérildeleurvie»quiseraaccrochéesousl’Arcparce qu’il en a la capacité et, surtout,
ce n’est pas fait… «L’important, c’est le élueparleditconseil,maisrienn’oblige parce qu’il a compris qu’en 2012, il de- deTriomphe.Lorsd’unecérémonieàlagrandemosquéedeParis,HervéMorin
remaniement, observe un ministre à le convoquer immédiatement. Il de- vrait se consacrer exclusivement à la etHubertFalcoontensuiterenduhommageaux100000soldatsmusulmans
sarkozyste. Si le premier ministre est vraitsetenirsoitle11décembre,soitle réélection de Sarkozy pour réussir en mortssousl’uniformefrançaispendantlesdeuxconflitsmondiaux.
nommélundi,etlegouvernementlelende- 18. Le nouveau secrétaire général 2017»,prédisentsesamis.
S.SORIANO/LEFIGARO
Cvendredi12novembre2010 LEFIGARO
4 francePOLITIQUE
Au PS, la campagne
des primaires a commencé
DerrièrelapolémiquesurletextedeBenoîtHamonsurl’égalité
réelle,lescandidatsàl’investiturecherchentàsepositionner.
primairesreposesurunehypothèse:celle çonnent la première secrétaire d’avoir
FRANÇOIS-XAVIERBOURMAUD
que Dominique Strauss-Kahn ne revien- laissélechamplibreàBenoîtHamonpour
OPPOSITION Grandes ambitions, petites drapas.PersuadéqueSégolèneRoyaln’a compliquerleretourdeDSK,s’ildécidait
manœuvres. Avec l’examen du texte plusdechanced’êtredésignéecandidate, deseprésenterauxprimaires.Dominique
controversédeBenoîtHamonsurl’égalité ilpenseseretrouveraufinalfaceàMarti- Strauss-Kahn a-t-il perçu là une
réelle,lessocialistessontentrésdeplain- neAubryetrallierderrièreluilesstrauss- manœuvrecontrelui?
pied dans la campagne des primaires. kahniensensepositionnantsurlecréneau SiledirecteurgénéralduFMIesttenuà
«N’exagéronsrien.LePSestassezincorri- dela«gaucheresponsable».Celuiquevi- unstrictdevoirderéserve,sonépouseen
gible, tout simplement», plaisante un sentaussiManuelVallsetPierreMoscovi- revanche peut parler. Invitée du «Grand
membre de la direction. Mais quand Journal» de Canal+, Anne Sinclair a fait
même,autraversduvifdébatquiafaitre- mercrediunemiseaupointtrèsfermesur«Silecalendrieraétésurgir le clivage traditionnel entre l’aile lepositionnementdeDSK.Est-ildegau-
gauchedupartietlesréformistes,chacun adaptédanslaseule che? «C’est une question qui me sidère
s’estpositionnépourlasuite.«Onesten- quandonaététrente-cinqansauPartiso-optiquedepermettre
trédansunenouvellephasededifférencia- cialiste,ministredeMitterrandetcandidat
àDSKderevenir,c’esttions.SiDominique,SégolèneouBenoîtsont à la primaire socialiste (pour la présiden-
candidats aux primaires, il va y avoir des uneerreurpolitique» tielle de 2007), il faut vraiment être tordu
différenciations. Martine doit accepter que pour se dire que Dominique n’est pas deJEAN-MARCAYRAULT,PATRONDESDÉPUTÉSPS
nous soyons dans cette phase-là, où une gauche», a-t-elle glissé. Accusé par ses
différenciationn’estpasuneinjure,pasune ci.Outsidersdanslacompétition,ceux-ci détracteursdes’êtreconvertiaulibéralis- Grandesambitions,petites
manœuvres,clivageentreailepostureouuneincongruité»,aplaidél’an- sesontaussitôtpositionnéscontreletexte me, DSK est donc bien de gauche, selon
gaucheetréformistes:cien ministre Michel Sapin, proche de deBenoîtHamonpournepaslaisserHol- AnneSinclair.C’estdit.
lessocialistessontentrésFrançoisHollande. landeoccuperseulleterrain.
deplain-pieddansAccélérerlecalendrierC’estl’ancienpremiersecrétaireduPS Hollande, Valls et Moscovici veulent
lacampagnedesprimaires.
quis’estmontréleplusvirulentàl’encon- aussi empêcher Martine Aubry de placer Laportedesprimairesrestedoncouver-
R.VIALERON/LEFIGARO
tredeMartineAubry.Cen’estpassurpre- lecurseurduprojetduPStropàgauche. te. À moins que le parti ne décide de les
nant.Sastratégiepours’imposerlorsdes Chezlesstrauss-kahniens,certainssoup- avancer.Cen’estqu’enjanvier2011que
ladirectionduPSarrêteradéfinitivement LouisBiancoaluiaussiplaidéencesens EN BREF
leur calendrier. Beaucoup plaident pour hiersurFranceInfo:«Ilfautavancerles
qu’elles se déroulent avant la date pré- primaires.Aujourd’hui,onnepeutplusat-
Lesdébatsplusvifsendehorsduparti vue, à l’automne 2011. Une posture là tendre!»,a-t-illancé. Mélenchonrépond
aussitactiquepuisquesiDSKveutsepré- Observant les manœuvres des uns et àCohn-Bendit
LEDÉBATsurl’égalitéréellea-t-ilétési le non-financement des mesures et senter, il lui faudrait alors démissionner des autres à l’occasion de l’examen du LePartidegaucheadénoncé
vifquecela?Mercredi,lePSamisenli- rappelé l’étroitesse des marges de du FMI… en plein G20. Pour ceux qu’un textedeBenoîtHamon,SégolèneRoyala hier«lesaccusations
gnelesvidéosdesinterventionslorsde manœuvres budgétaires. Mais, comme retour de DSK gênera, c’est là le moyen desoncôtéappeléà«éviterlesclivageset répugnantesdesfrèresCohn-
la commission organisée à huis clos. l’anotéBrunoJulliardàlatribune,«ily deluibarrerlaroute.«Silecalendriera les postures» et à ne pas précipiter les Bendit».Leleaderd’Europe
D’oùilressortquelessocialistessesont a parfois une distorsion étonnante en- étéadaptédanslaseuleoptiquedepermet- échéances.«Chaquechoseensontemps,a Écologie,DanielCohn-Bendit,a
plutôt bien tenus. Bien sûr, les proches tre la qualité de nos débats et ce que
treàDSKderevenir,c’estuneerreurpoli- temporisé l’ex-candidate de 2007. Nous accuséJean-LucMélenchonde
de Martine Aubry ont dénoncé les nous pouvons lire par ailleurs».Etle
tique»,assureJean-MarcAyrault,lepa- sommes dans le temps du travail collectif «labourersurlesterresduFront
«postures» des uns et des autres par responsable de l’éducation au PS
tron des députés socialistes, longtemps pour montrer que la France mérite mieux national»,notammentàproposrapport au texte. Bien sûr, les proches d’ajouter: «Il se dit plus de choses à
prochedeFrançoisHollande.Iln’estpas quecequ’ellea.Ensuite,ilyauraletemps del’Europeetdel’Allemagnede Hollande ont déploré le manque de l’extérieur,entoutcasplusvives,quece
leseulsurcetteligne.LieutenantdeSé- descandidatures.»Apparemment,lesso- danssonouvrageintitulé:«débat». Les réformistes ont critiqué quiseditàl’intérieur.» F.-X.B.
golène Royal et possible candidat, Jean- cialistessontdéjàdanscetemps-là. «Qu’ilss’enaillenttous!»
LePGs’estdit«insultéet
diffaméparcettedéclaration».
Tronrééluàlatête
del’UMPdel’EssonneDemain, à 17 heures… la fin des Verts
Lesecrétaired’État
Lepartiécologiste,crééen1984,doitfusionneraveclerassemblementEuropeÉcologie. àlaFonctionpubliqueetmaire
deDraveil(Essonne),Georges
GAUCHESamedi après-midi à Lyon, à cours de l’animateur d’émissions écolos annoncéquesonpartinerejoindraitpasle qu’«il est temps de passer à la prochaine Tron,aétéélumercredi
17 heures précises, les Verts auront vécu. NicolasHulot,venuen«ami». rassemblement écologiste (nos éditions étapeparcequenousnepouvonsplusconti- àlatêtedelaFédérationUMP
Au terme d’un processus qui aura duré Pourtant, derrière cette bonne humeur d’hier).Ildevraitenêtredemêmepourle nuer avec un machin hybride». Mais l’en- del’Essonne,pouruntroisième
deuxansseulement,lesécolossesaborde- affichée, la semaine a été marquée par petit mouvement présidé par Antoine thousiasmepourraitvitecéderlaplaceàla mandat.
ront lors des «Assises du rassemblement quelques coups de griffes. Mercredi, Ga- Waechter. méfiance. Voire à la renaissance des cou-
DuelàdistanceauFNdes écologistes» pour officiellement fu- briel Cohn-Bendit, le frère aîné de rants,quifurentlamarquedefabriquedes
La«fusionnécessaire»sionneravecEuropeÉcologie,crééàl’oc- «Dany»,aestimé,dansunetribunepu- Vertsetàl’originedeleurséternellesque- BrunoGollnischetMarine
casiondesélectionseuropéennesde2009. bliéeparLibération,quelerassemblement DescritiquesquilaissentdemarbreDuflot, relles picrocholines et autres guerre de LePenvontsemesurer
Cen’estquevers18heures,aprèsunvote écologiste«apourl’instantéchoué».«Le quidevraitêtreprovisoirementnomméeà chapelles.Tandisquelesécuriesprésiden- àdistanceceweek-end.Le
desquelquedeuxmilledéléguésattendus, verre est à moitié vide (…), nombreux sont latêtedunouveauparti.«Êtremécontent, tiellessemettentdéjàenplacederrièreles premierorganiseune«Fêtedes
quelenomdunouveaupartiécolodevrait ceux qui nous ont déjà tourné le dos, le PS pour certains, c’est une constance d’exis- candidatsdéclarésàlaprimairedesécolos, patriotes»samediàVillepreux
êtredévoilé. peutsefrotterlesmains»,a-t-ildéploré. tence», élude-t-elle. Certes, majoritaire- notamment Eva Joly et Yves Cochet, à (Yvelines),tandisqu’elle
Est-ce la fin d’une page de l’écologie Cettesemaine,eneffet,laprésidentede ment,lesmilitantsVertsetceuxd’Europe l’automne2011,rendez-vousestdéjàpris, animeraunmeeting
politique ouverte un certain 29 janvier Cap 21, Corinne Lepage, a dénoncé «une Écologiesontpourla«fusionnécessaire». enavriloumai,pourle«congrèsdedési- dimancheàParis.
1984,ilyaunpeuplusdevingt-cinqans? gauchisation» et «une OPA des Verts sur Membredubureauexécutifd’EuropeÉco- gnation»delafuturedirection.
R.G.Secrétaire nationale sortante des Verts, Europe Écologie». En conséquence, elle a logie, Hélène Gassin estime par exemple
Cécile Duflot veut croire que non.
«Aujourd’hui,nousdevonsécrireunenou-
velle page de l’écologie politique en ayant
conscience du travail qui a été fait avant.
Yves Cochet:«NicolasHulot serait un boncandidat »
«Êtremécontent, Bienaucontraire!L’entre-soiaétéle
PROPOSRECUEILLISPARpourcertains,c’estune drame des Verts durant des années.
RODOLPHEGEISLERconstanced’existence» Notre nouvelle organisation est donc
CÉCILEDUFLOT,SECRÉTAIRE COFONDATEUR des Verts en 1984, le moins partisane que nous ne l’étions.
NATIONALESORTANTEDESVERTS LedéputéVertsdéputé de Paris confie au Figaro être Plus de la moitié de nos organes,
YvesCochet,prêtàserangerderrièreunecandida- comme ceux de la Coopérative, est
mercrediàParis:Nousemmenonsdoncavecnoustoutenotre turedel’animateurd’«Ushuaïa»pour ouverteauxnon-adhérents.L’appar-
«SiNicolasHulothistoiredanscettenouvelleétape»,a-t-el- 2012. Mais «il doit se décider vite», tenance à un autre parti, que ce soit
sedéclareavantleassurécettesemainelorsdeladernière prévient-il. l’UMP, le PS ou le MoDem, est même
leprintemps,conférence de presse de l’histoire des possible pour les coopérateurs! C’est
jeretire
Vertsà«LaChocolaterie»,lesiègenatio- LEFIGARO.-Vousplaidiezdepuis diresinoussommesouverts…macandidature.»
nalduparti. desannéespourune«dissolution- FRANÇOISBOUCHON/
Faitrarissime,pourmarquerlecoupet refondation»desVerts.Lecongrès LaprimairepourdésignerLEFIGARO
biensignifierqu’iln’yavait«pasdenos- deLyonrépond-ilàvosattentes? votrecandidaten2012devraitêtre
talgie», Duflot a même fait sabrer le Yves COCHET. - On y est presque! Ce organiséeàl’automne2011.Êtes-vous
champagne.«C’estcool,c’estmêmepasdu quis’estpasséavecEuropeÉcologiede- toujourscandidatàlacandidature?
bio!», a lancé avec ironie la patronne du puisdeuxansestunevéritabledynami- Oui. Par rapport à celles d’Eva Joly,
parti écolo… Demain, à Lyon donc, une que. Nous avons eu des succès électo- pes. D’abord, en avril ou mai, un Cettesuccessiondecongrèsnerisque- mes idées sont assez contrastées. Eva
grande«soiréefestive»estencoreprévue. raux, nous plus de militants et, congrès de désignation pour le renou- t-ellepasd’affaiblirlavoixdesécolos, estasseznouvelledansl’écologieetla
Cette fois avec les militants. Mais le point surtout, plus d’enthousiasme. Mais, vellement de la direction. Puis, après notammentvis-à-visduPS? politique. Il lui sera donc difficile
d’orgue de la journée devrait être le dis- après Lyon, il restera encore deux éta- 2012,unnouveaucongrèsd’ajustement. Le PS nous connaît très bien aujour- d’élargir son image de magistrate,
d’hui. Il sait que chez les écolos, ça aussi excellente soit-elle, et de mili-
bougetoujours.Donc,mêmes’ildoity tante anticorruption. De mon côté,
avoir un renouvellement de la direc- parmonexpériencepolitiqueetqua-
tion, une inflexion de notre stratégie, rante ans de militantisme de terrain,LE GRAND JURY voireuneradicaliténouvelle,ilssavent je pense être plus représentatif de
que pour battre Nicolas Sarkozy, ils l’écologie politique. Mais nous som-
devrontcomposeravecnous. mes civilisés tous les deux. Ce sera
une bonne primaire. En revanche, siCÉCILE DUFLOT Enattendant,cenouveauparti NicolasHulot,quidoitvenirceweek-
sembleêtrefaitpourlesmilitants. end à Lyon, se déclare avant le prin-SECRÉTAIRE NATIONALE DES VERTS
Necraignez-vouspasd’oublier temps,jeretiremacandidature.Ilse-
lesnouveauxélecteursd’Europe rait un bon candidat, mais il doit seAVEC JEAN-MICHEL APHATIE -RTL/ YVES THRÉARD - LE FIGARO / ERIC REVEL - LCI DIMANCHE 14 NOVEMBRE À 18H30
Écologievenusdedivershorizons? décidervite!
ALEFIGARO vendredi12novembre2010
NotreblogÉtats-Unis 5HTTP://BLOG.LEFIGARO.FR/OBAMAZOOM international
EN BREF
Ladéfaiteélectoraleaccentue L’Iranmêléàuntrafic
d’armesauNigeria
Legouvernementiranienétait
derrièrelacargaisonsecrète
d’armessaisiesauNigeriasurlesdivisionsducampdémocrate
unbateauenprovenanced’Inde,
lemoisdernier,estimentdes
Lesprogressistess’opposent responsablesnigérians.
Lecargocontenaitdesroquettes,
àtoutcompromisavec desmunitionsetdesarmes.
Septpoliciersrusseslesrépublicains,augrand
tuésauDaguestan
damdesconservateurs. Septpoliciersrussesetquatre
rebellesprésumésontététués
NancyPelosi, dansdesaffrontements
ADÈLESMITH candidate àMakhatchkala,lacapitaleNEWYORK
àlaminorité duDaguestan,unerépublique
démocrateÉTATS-UNIS Aprèsleurdébâcleélectora- duCaucaserusseenproie
dela
le,l’heuredelaréflexionestvenuechezles àunerébellionislamiste.
Chambredes
démocrates.Lacandidaturesurprise,ven-
représentants, Tribunalspécialpourdredidernier,delatrèsprogressisteNancy estjugéetrop leLiban:leHezbollahPelosiàlatêtedelaminoritédémocratede àgauche annoncedesreprésailleslaChambredesreprésentantsarévélédes parles
tensions croissantes au sein du parti sur LeleaderduHezbollah,Hassanconservateurs
l’interprétationdeladéfaiteetlanouvelle Nasrallah,amenacéhierdedesonparti.
voie à suivre. En privant les démocrates K.LAMARQUE/ «couperlamain»quiarrêterait
REUTERSd’aumoins61siègesàlaChambre(6auSé- desmembresdupartichiite
nat),lesélecteursont-ilsseulementexpri- danslecadredel’enquêtesur
méleurcolèrefaceàlasituationéconomi- l’assassinatdel’ancienpremier
que et au chômage ou bien rejeté un même une poignée d’alliés fidèles de la combative septuagénaire, championne pourraient s’aggraver au fur et à mesure ministrelibanaisRaficHariri.
agenda politique trop à gauche? Faut-il «dame de fer» américaine. «La réalité inégalée du fundraising, est aussi jugée des concessions accordées aux républi-
15mortsdansunattentatmaintenir le cap des deux dernières an- est qu’elle est devenue politiquement toxi- danssoncampcommeleleaderleplusac- cainsparleprésident.LaMaison-Blanche
auPakistannées,commeNancyPelosi entendlefaire, que, estime le représentant de l’Illinois, compli de la Chambre depuis des années, s’est prudemment gardée de commenter
oubienopérerunrecentragealorsqueBa- Mike Quigley. Elle rendrait tout recrute- pouravoirentreautresétécellequiasauvé la candidature de Nancy Pelosi, mais la Aumoins15personnesontété
rack Obama a lui-même jugé inévitables mentdedémocratesmodéréstrèsdifficileet laréformedelasantéen2009.Certainsde chef de file démocrate ne s’est pas privée tuéesetprèsde100blesséeshier
des réajustements après la «raclée» du lareconquêtedelaChambreseraitquasiim- ses partisans reprochent d’ailleurs à Ba- enrevanchedemonteraucréneaucontre dansunattentatàlavoiture
2novembre? possible en 2012.» Ses détracteurs ne rackObamaden’avoirpassumieuxven- les propositions drastiques de réduction piégéecontreunimmeuble
Lesdémocrates,quiontperduleurma- voientpascomment latêtedeTurcfavori- drelesnombreuxsuccèslégislatifsdeson des dépenses d’État présentées mercredi abritantdesbureaux
joritéàlaChambremaispasauSénat,doi- te des républicains pendant la campagne camp. Les tensions actuelles entre l’aile par la commission mise en place par le delapoliceàKarachi.
ventélirelasemaineprochaineàbulletins vapouvoirinsufflerunsoufflenouveauau progressistedupartietlaMaison-Blanche président.
partid’icià2012.Ilfautdusangneuf,di-
sent-ils, et quelqu’un qui sache mieuxNancyPelosiestjugéedans communiquer. Ce qui n’est pas le fort de
soncampcommeleleader Pelosi ni du chef de la majorité au Sénat,
HarryReid,etpasdavantaged’Obamacesleplusaccomplidela
deuxdernièresannées.Chambredepuisdesannées Ledébatsurlanouvellevoieàsuivreest
compliquéparlefaitquecesontessentiel-
secretstouteunesériederesponsables.La lement les «Blue Dogs», les démocrates
candidature de Nancy Pelosi a provoqué conservateurs, qui ont perdu leurs sièges.
unelutteacharnéepourlepostedenumé- Bon nombre de démocrates progressistes
rodeuxentrelemodéréStenyHoyeretle sortis vainqueurs de l’élection concluent
progressisteJamesClyburn.NancyPelosi, qu’il faut revigorer la base, refuser tout
elle, n’a aucun rival affiché et est donnée compromis avec les républicains sur les
gagnante, mais plusieurs démocrates sujetslesplusimportantsetqueNancyPe-
conservateurs ont lancé un mouvement losi, figure de proue intransigeante de la
d’oppositionàsacandidature,ralliantces renaissancedémocratedepuis2006,estla
derniers jours quelques progressistes et mieux placée pour y parvenir. La très
L’Internationalesocialiste
faceaucasTareqAziz
RéunieàParis,l’ISveutconvaincreleprésident
Talabanidenepassignerl’exécution.
nées,àchaquefoisqu’ilaétésollicitésur
GEORGESMALBRUNOT cette question, le chef de l’État irakien
MOYEN-ORIENT Et si le sort de Tareq s’est défaussé, invoquant souvent un
Aziz,condamnéàmortparlajusticeira- voyage à l’étranger, pour finalement
kienne,reposaitentrelesmainsdeMarti- laisser son vice-président, Adel Abdel-
neAubry?LapremièresecrétaireduParti Mahdi, décider à sa place, c’est-à-dire
socialiste recevra, lundi et mardi pro- pourcetopposantàladictaturesignerle
chainsàParis,JalalTalabani,présidentde décretd’exécution.
laRépubliqued’Irak(1)etvice-président «Il faut mettre Talabani et ses amis de
del’Internationalesocialiste(IS),pourune l’Internationale socialiste devant leurs
réunion à laquelle participeront égale- contradictions», souligne un intellectuel
ment le premier ministre grec, Georges irakien, proche de Nouri al-Maliki, mais
Papandréou, et Ehoud Barak, le ministre qui prône la clémence au nom de la ré-
israéliendelaDéfense. conciliationentrefactionsàBagdad.L’un
Reconnucoupabled’avoirjouéunrôle des thèmes abordés au cours des deux
danslapersécutiondesopposantsàSad- jours de débat à l’IS s’intitule d’ailleurs:
«Commentsurmonterlesconflits?»La
famille socialiste est opposée à la peinePourquelapeine
capitale.QuantàTalabani,«ilditsouventcapitalenesoitpas
en privé qu’il est avocat et qu’il a signé laappliquéeàTareqAziz,
charte internationale contre la peine deilfautquedeuxdestrois
mort», souligne cet intellectuel, quimembresduConseil
connaît bien le vieux dirigeant kurde.présidentiels’yopposent
«Nous en parlerons à Talabani», s’est
contenté de nous déclarer Jean-Christo-
dam Hussein, l’ancien ministre des pheCambadélis,secrétaireàl’internatio-
Affaires étrangères du dictateur a été nalauPS.
condamné le 26 octobre à la pendaison. MêmesilesmembresduConseilprési-
Pourquelapeinecapitaleneluisoitpas dentiel irakien n’ont pas le pouvoir de
appliquée, il faut que deux des trois gracieruncondamnéàmort,leurvetora-
membresduConseilprésidentielirakien lentirait l’exécution de Tareq Aziz.
s’y opposent. Celui-ci est composé du D’autant qu’après les récents massacres
premierministresortant,Nourial-Mali- dechrétiensàBagdad,l’attentionestpor-
ki (chiite), du président du Parlement, téesurlesortdescoreligionnairesdel’an-
unsunnite(Iyadal-Samaraïousonsuc- cienprochedeSaddamHussein.Depuisla
cesseurOussamaal-Noujeifi),etdeTala- sentence, la mobilisation internationale
bani(kurde).VictimedessbiresdeSad- en faveur de Tareq Aziz n’a pas décollé.
dam Hussein, al-Maliki ne devrait pas Seuls le Vatican et la Russie sont montés
s’opposeràlapeinecapitale:«Ilveutse aucréneaupourappelerpubliquementla
montrer inflexible, car c’est son parti, le justice irakienne à surseoir à sa décision.
Dawa, qui a été visé à l’époque par les En France et aux États-Unis, les amis de
baasistes»,affirmeundiplomateàBag- celui qui était reçu en grande pompe à
dad.Al-Samaraïoual-Noujeifimettront, l’ÉlyséeouàlaMaison-Blanchesontres-
eux,leurveto,entantquereprésentants tésjusqu’àmaintenantsilencieux.
delaminoritésunnite,principalsoutien (1) Réélu hier soir pour quatre ans, il a de-
de l’ancien régime. La voix de Talabani mandé à Nouri al-Maliki de former le nou-
feradoncladifférence.Cesdernièresan- veaugouvernement.
Cvendredi12novembre2010 LEFIGARO
6 international
ArielSharonpourraitrevenirdanssonranch
L’ancienpremierministreisraélienestdansunétatde«conscienceminimale»depuiscinqans.
d’Ariel Sharon. Si l’expérience est il est soigné, Ariel Sharon est entouré surmonter ces dernières années. Cette
MARCHENRY
concluante, ce dernier pourrait être 24 heures sur 24 d’une équipe d’infir- survie n’est toutefois pas du goût de
JÉRUSALEM
transféré définitivement dans ce qui mières et de gardes du corps. Par pré- tous, comme a tenté de le faire com-
PROCHE-ORIENT Plongé dans la nuit étaitsoncadredeviepréféré. caution,sachambreestégalementpla- prendre,sanstropdedélicatesse,Noam
d’un coma sans fin, Ariel Sharon, à «Nous allons parler des souhaits des céesouslasurveillanced’unecaméra. Braslavsky.Cetartisteisraélieninstallé
82 ans, pourrait pour la première fois membresdelafamilleetnousferonstout àBerlinaprésentélemoisdernierdans
Unesurviecontroverséedepuisprèsdecinqansavoirdroitàun pour les aider, quelle que soit leur déci- une galerie de Tel-Aviv un mannequin
week-enddanssonranchdusudd’Is- sion»,affirmeleprofesseurZeevRots- L’opérationdedéménagementversson grandeurnatured’ArielSharonallongé
raël.OmrietGilad,lesdeuxfilsdel’ex- tein, un des responsables de l’équipe ranchoùreposesonépouse,Lilly,pré- avecuneperfusion,lesyeuxouverts,le
premier ministre, doivent décider ces médicale. «Même s’il est difficile de le voit l’utilisation d’une ambulance es- ventre rebondi se soulevant au rythme
jours-ciavecl’équipesoignantedeson savoir, la maison familiale constitue le cortéed’agentsdesservicesdesécurité de sa respiration. Selon le commissaire
transfertducentremédicalSheba,près cadreidéal»,ajoutecemédecinenpré- et de policiers tout le long du chemin. de l’exposition Joshua Simon,
de Tel-Aviv, où il est alité. Selon les cisantquedepuisuneattaquecérébrale «Si tout se passe bien, il s’agira pour «l’œuvre» constituerait «une allégo-
médias, il s’agirait de tester pendant foudroyante, le 4 janvier 2006, Ariel nousd’unsuccès,carnousl’avonsmain- rieducorpspolitiqueisraélien,uneexis-
quelques jours le bon fonctionnement Sharon se trouve dans un état de tenuenvie»,ajouteleprofesseurRots- tence dépendante et sous assistance,
ArielSharonen2004,unanavant des équipements médicaux installés «conscience minimale». Dans l’unité teinenfaisantallusionàuneséried’in- perpétuée artificiellement». Un messa-
sonattaquecérébrale. NIRELIAS/AP dans l’ancienne chambre à coucher desoinderéhabilitationrespiratoireoù fections qu’Ariel Sharon est parvenu à gequiestdifficilementpassé…
Madagascar
redécouvre
lavoitureauzébu
Unjeuneingénieurfrançaisredonnevieàla
Karenjy,aussimythiquequela2CVoulaTrabant.
l’embauche. Et c’est ainsi qu’au mois
MAURINPICARD
d’août 2009, l’ancien ajusteur-strati-
ENVOYÉSPÉCIALÀFIANARANTSOA(HAUTSPLATEAUX), Gabriel(au
fieur a retrouvé l’emploi qu’il n’aurait centre)etdeux
OCÉANINDIEN À55ans,aprèsunecar- jamaisvouluquitter.Unmiraclesurces employés
rière bien remplie, Gabriel a cru à une hauts plateaux malgaches, où le travail del’usineFiarafy
mauvaiseblague.Rivéàsontransistor,il necourtpaslesrues. devant
laKarenjy,100%venait d’entendre que l’usine Fiarafy, DanslesfaubourgsencombrésdeFia-
malgache. DRcette manufacture automobile sise à narantsoa, la nouvelle s’est répandue
l’entréedelavilledeFianarantsoa,rou- commeunetraînéedepoudre.L’activité
vraitsesportes.Ilyadix-huitans,ilen allait reprendre chez Fiarafy, dans le
avaitétélicencié,commetoutleperson- quartier d’Ankofafalahy. Et quelle acti- Le Relais, spécialisée dans la friperie et AussilégendairequelaTrabantenAl- vieillissant.Dansuncoin,unePapamo-
nel, lorsque l’entreprise fit brutalement vité!LaKarenjy,la«Vadrouilleuse»en fondée par Emmaüs, reprenait les rê- lemagneoula2CVenFrance,la«voitu- bileauxflancsimmaculésrappellelaplus
faillite. Dès l’aurore, le lendemain, Ga- français, mythique voiture malgache nes,biendécidéeàréactiverlaproduc- re du peuple» malgache est sortie tout glorieusepagedel’éphémèreépopéede
briel,munidesonCV,s’estprésentéde- auxairsdegrosseMéhari4×4,allaitre- tiondecetterustiqueetsolideautomo- droit de l’imagination des dessinateurs la Karenjy. C’est elle qui transporta le
vant le bâtiment en tôle ondulée, avec naître de ses cendres. La firme Soatao, bile 100% vita malagasy («production de l’Institut malgache d’innovation in- papeJean-PaulIIdanslesruesdeFiana-
plusieurs centaines d’autres candidats à émanation de l’association française malgache»). dustrielle (Immi), en pleine exaltation rantsoa, lors de sa visite officielle à Ma-
socialiste, sous l’égide du président dagascar en avril 1989, offrant une re-
d’alors,DidierRatsiraka.C’étaiten1985. nommée instantanée à la petite voiture
Le chef de l’État souhaitait flatter l’or- deshautsplateaux.
gueilnational.Ilavaitdonnécarteblan- EricToulorge,avecsafemme,aacheté
che à ses ingénieurs, commandé des une des premières Mazana sorties de
prototypesdebateaux,d’avions,etsur- l’atelierdemontage,refaiteàneuf,pour
tout une voiture, qui puisse remplacerp environ 5500 euros. «La numéro sept!
les inoxydables Citroën,oën, ssourit l’expatrié fran-
Peugeot et Renault d’unun ççais. C’est une voiture
autreâge. fformidable, qui allie la
Le rêve durera sept Orgueil ssouplesse et la légèreté
ans. L’Immi met la clé dd’uneMéhariàlamania-national
sous la porte, ainsi que bbilité et la puissance des
En1985,enpleine
l’usine de Fianarant- ggros tout-terrain». Lui
exaltationsocialiste,
soa. Produite à 100 ete sa femme, conquise
lechefdel’État,Didier
exemplairesàpeine,la éégalement,veulentcroi-
Ratsiraka(photo),
Karenjy retombe dans rer à un avenir en rose
souhaiteflatterl’orgueil
l’oubli. Destinée à la pourp la petite Va-
national.Ildonnecarte
fonction publique, elle drouilleuse,d malgré un
blancheàsesingénieurs
disparaît rapidement pprix rédhibitoire pour
quiconçoiventla
de la circulation, faute ll’immensemajoritédela
«voiture
de maintenance. Deux ppopulation malgache.
dupeuple».
décennies plus tard, «Elle va se vendre com-
Lerêve
seulslesemployésdela mem des petits pains, cor-
durera
Caisse nationale de rrige Éric Toulorge, elle
septans.
prévoyance sociale eestsimpled’emploietfa-
(Cnaps), dans la capi- ccile d’entretien. Exacte-
tale Antananarivo, et mment ce que veulent les
quelques paysans en- MMalgaches.» Mais aussi
tretiennent amoureu- lles expatriés et les
sement des Karenjy ccongrégations religieu-
vieillissantes, derniers sses, principaux clients
souvenirs d’une épo- dde la Karenjy version
querévolue. 22010,dontleprixoscille
Jusqu’àcequ’unbeau 4000 et 7000 euros se-
jourde2009,leslourdes llonlesmodèles.
portescouleurrouilledel’l’usine i d’Ad’Anko- k «NNous nous donnonsd jusqu’à fin 2011
fafalahy s’entrouvrent à nouveau. Luc pourremettreenétattouteslesvoitures,
Ronssin, un jeune Français à la tête de expliqueLucRonssin.Etalors,nousdé-
l’antenne malgache du Relais, cherche ciderons si nous relançons la production
unentrepôtpourabritersesactivitésflo- pourdebon,àpartirdesplansdontnous
rissantes de friperie, et un moyen de disposons.» La condition sine qua non
réinvestir utilement les bénéfices en- delapoursuitedel’aventureconsisteà
grangés.Cetingénieurpassionnédemé- trouver un partenaire industriel ma-
canique a entendu parler de l’aventure jeur, qui pourrait permettre notam-
industrielleKarenjy.Aprèsbiendesdé- ment une meilleure motorisation. Par
marches, un gardien finit par retirer prudence,LucRonssinnecommentera
pourluilescadenasapposéssurlaporte pas les négociations en cours avec des
coulissante,quis’ouvredansunhorrible constructeurs automobiles, sans doute
grincement. français. Pas plus qu’il ne préfère évo-
C’est la caverne d’Ali Baba. Sous des quer les contacts avec les tour-opéra-
couches de gravats reposent bien sage- teurs, qui pourraient commander plu-
ment plusieurs dizaines de véhicules sieurs dizaines d’unités, assurant la
couvertsdepoussière,auxcouleurspas- pérennité de l’entreprise. «À terme,
tel intactes: rose, vert, bleu, rouge et renchérit l’ingénieur, sourire aux lè-
blanc. Tous les pneumatiques sont cre- vres, c’est un véhicule parfaitement
vésoudégonflés,maislesKarenjysem- adapté au marché de l’océan Indien, qui
blentpouvoirredémarrerenuntourne- pourrait se vendre jusqu’en Afrique du
main.4×4 Mazana, petites citadines SudetàlaRéunion».Lezébumalgache
Iraka, utilitaires Faoka, toutes équipées apeut-êtretrouvélàdenouveauxespa-
d’un moteur de Renault 18, fiable mais cesdeliberté.
A
STÉPHANEDESAKUTIN/AFPLEFIGARO vendredi12novembre2010
7europe
EN BREF
Agentspiégés: Grèce:143migrants
dansuncamion-citerne
Lapolicegrecqueadécouvert
143migrantssanspapiers
entassésdansuncamion-Moscouconnaît
citerneprèsdeCorinthe,dans
lePéloponnèse(Sud),etarrêté
AnnaChapman sixpasseursprésumés,enroute
faitpartiedes pourPatras,leportreliantletraître espionsrusses laGrèceàl’Italie.Lamajorité
«vendus»par desmigrantsontdéclaréêtre
lecolonel desAfghans.LecolonelScherbakovaurait«vendu» Scherbakov
auFBI. PourBossi,BerlusconiauxAméricainsdixdesescollaborateurs. MCMULLANCO/SIPA peutformerunnouveau
gouvernementitalienle scandale n’éclate, Scherbakov
PIERREAVRIL
auraitrefuséunepromotionauseindu UmbertoBossiajugépossibleMOSCOU
SVR–probablementpouréchapperau hierqueSilvioBerlusconi
RUSSIE La taupe russe qui avait per- détecteurdemensonge,passageobligé démissionnepuisprennelatête
mis aux États-Unis de démanteler le vers les échelons supérieurs de la hié- d’unnouveaugouvernement
réseau d’espions illégaux opérant sur rarchie. enItaliepoursortirlepays
son territoire a été démasquée. Il Après avoir vendu ses agents - pro- del’impassepolitique.
s’agit du colonel Scherbakov, selon le bablement pour quelques centaines de
Russie:lejournalistequotidien Kommersant, qui a publié milliers de dollars - le colonel aurait
agressésortducomahier l’information, sans citer le pré- forcé l’un d’entre eux, un certain
nom de ce mystérieux officier. Agent Mikhaïl Vassenkov, à avouer tandis LejournalistedeKommersant
traitant de ces dix espions, le colonel, que les geôliers de la prison faisaient OlegKachine,passéàtabac
qui dirigeait la section américaine du subir à cet ancien héros de l’URSS des sauvagementlasemaine
SVR (services extérieurs russes), mauvais traitements, lui cassant trois dernière,estsortihier
aurait littéralement «vendu» ses côtesetunejambe. «fuiter»cesinformationspourtenter KGB,desrangsduquelVladimirPouti- ducomaartificieldanslequel
collaborateurs au FBI, créant une mi- Pour cette «haute trahison», deredorersonblason. ne est issu. «Certains détails de l’arti- ilétaitplongédepuis
nitempête diplomatique entre Moscou Scherbakov doit être puni: selon une Selon d’autres sources, c’est au cle, relatifs notamment aux côtes cas- sonhospitalisationaprès
etWashington. source citée par le quotidien, «un contraire le FSB qui s’emploierait à sées, portent la signature des gens du l’agression.
Mercader est déjà sur ses traces». Ra- discréditer son rival du SVR, en souli- FSB. Ces derniers sont coutumiers de ce
LaBulgariefermemon Mercader est l’agent espagnol du gnant l’amateurisme de ses agents. genre de récits. Ils aiment enrober leurs
desambassadesNKVD (ancêtre du KGB) qui avait li- Objectif: faire revenir ces derniers histoires avec des épisodes dramatiques«Lestraîtres
quidéTrotskien1940auMexique… dans le giron de la place Loubianka, invérifiables», affirme Andreï Solda- LeministèrebulgaredesAffairesfinissenttoujoursmal»
Cetteaffaireillustre«leprocessusde comme c’était déjà le cas sous l’Union tov,rédacteurenchefdusiteAgentu- étrangèresprojettedefermer
VLADIMIRPOUTINE,
dégradation morale qui envahit notre soviétique. Pour sa part, Boris Elstine ra.ru. Hier, plusieurs sources dou- septdeses83ambassadesPREMIERMINISTRERUSSE
pays où désormais, tout est à vendre», avait dédoublé les services en 1991, taient même de l’authenticité du nom danslemonde
déplore Guennadi Goudkov, chef ad- pour endiguer la toute-puissance du dutraître. fautedecrédits.
Danslafoulée,laMaison-Blancheet joint du comité de sécurité de la Dou-
le Kremlin procédaient cet été au plus ma, et ancien colonel du FSB (services
important échange depuis la fin de la intérieurs, ex-KGB). De telles prati-
guerre froide. Les agents expulsés ont ques sont néanmoins courantes: en
beau avoir été ensuite décorés par le 1985, moyennant d’importantes som-
présidentDmitriMedvedev,cettehis- mes d’argent, l’ex-chef du contre-es-
toire a terni la légende des «espions pionnagedelaCIA,AldrichAmesavait
venus du froid». Le premier ministre étéretournéparleKGB,endénonçant
Vladimir Poutine avait dénoncé une les taupes américaines qui opéraient
opérationde«hautetrahison». placeLoubianka.
Selon Kommersant, de multiples in-
Combatsdebouledoguesdices de la félonie du fameux colonel
Scherbakov auraient été négligés par Ces questions éthiques servent plutôt
sa hiérarchie moscovite. Ainsi sa fille de paravent idéologique au régime,
vivait aux États-Unis. Son fils, qui commepourmieuxcacherlescombats
auraittravaillédanslesservicesrusses de bouledogues qui, derrière la scène,
de lutte antidrogue, aurait rejoint le opposent les deux principaux services
territoire américain quelques jours secrets du pays. Discrédité par l’affai-
avantlecoupdefilet.Unanavantque re, le SVR aurait volontairement fait
L’étatdegrâceaprisfin
pourDavidCameron
Legouvernementbritanniqueestsurpris
pardeviolentesmanifestationsétudiantes.
casseurs, dont une cinquantaine a été
CYRILLEVANLERBERGHE
arrêtéeparlapolice.«Legouvernement
CORRESPONDANTÀLONDRES
nereculerapas»,alancédesoncôtéle
GRANDE-BRETAGNE Les Londoniens ministreduTravail,IainDuncanSmith.
n’avaientpasvudepareilsheurtsdans Avant ces scènes d’émeutes, les six
les rues de la capitale depuis les mani- premiersmoisaupouvoirdeDavidCa-
festations qui avaient poussé Margaret meron s’étaient déroulés sans aucune
Thatcher à la démission en 1990. Lors manifestation contre les réformes qu’il
d’une marche étudiante contre l’aug- a lancées. Même après l’annonce, le
mentation des frais d’inscription uni- mois dernier, d’un plan d’économies
versitaires, quelques centaines de jeu- budgétaires sans précédent qui devrait
nescasseursontassiégél’immeublequi provoquer la disparition de 490000
abriteleQGduParticonservateur,bri- emplois dans la fonction publique, ni
sant de grandes baies vitrées, sacca- l’opposition ni les syndicats n’avaient
geant des bureaux et prenant position réussiàmobiliserleursforces,etseule-
surletoitd’oùilsontlancédesprojec- ment quelques centaines de personnes
tiles dans la rue. Des images qui tour- étaientdescenduesdanslarue.
nentenbouclesurlestélévisions.
«Unavertissement»Depuis Séoul, où il prend part au
sommet du G20, le premier ministre Les étudiants, qui étaient entre
DavidCameronacondamnélesviolen- 25000et50000àmanifestermercredi
cesetaassuré«quelapleineforcedela àWestminster,protestentcontreletri-
loi»allaitêtreappliquéepourpunirles plement des frais d’inscription à l’uni-
versité, jusqu’à un maximum de
9000livresparan(10600euros).Cette
forteaugmentationestdestinéeàcom-
penser la baisse du financement public
des universités, une économie qui fait
partiedesvastescoupesbudgétaires.
La très forte mobilisation étudiante,
dans un pays qui n’a pas l’habitude de
manifester, est «un avertissement très
fortaugouvernement,etvaprobablement
lancer d’autres mouvements sociaux»,
estime Patrick Dunleavy, professeur de
sciencespolitiquesàlaLondonSchoolof
Economics. Politiquement, le sujet me-
naceaussilastabilitédelacoalitionen-
trelesconservateursetleslibéraux-dé-
mocrates. Lors de la campagne
électorale, Nick Clegg et les libdems
avaient en effet promis de ne pas aug-Lorsd’unemanifestationétudiante,
menterlesfraisd’inscriptionsuniversi-mercredi,despoliciersempêchent
lesmanifestantsd’entrerparlesfenêtres taires, et la rupture de cette promesse
briséesausiègeduParticonservateur risque de les rendre encore plus impo-
britannique. COURT/AFP pulairesauprèsdeleursélecteurs.
AP
A