Magazine Le Figaro du 13 mars 2009

Magazine Le Figaro du 13 mars 2009

-

Livres
39 pages

Description

Redecouvrez le Figaro magazine du 13/03/2009

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 13 mars 2009
Nombre de lectures 56
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème

RectoVerso2 vendredi13mars20091
Plusde2700clandestinsontdébarqué
àMaltel’andernier,etleschiffres
nes’annoncentpasàlabaissepour2009
(iciunbateauinterceptéle5février). AFM/AFP
risonnier incré- IMMIGRATION Depuis le début de l’année, près de huit cents demandeurs d’asile sont arrivés
dule du centre de
détention pour en provenance de Libye, espérant atteindre l’Italie.
clandestins de
Ta’Kandja, John
Oruru, un Nige-P rian d’une ving-
taine d’années a griffonné à la hâte
un message, qu’il tend au visiteur
de passage comme il lancerait uneMalte,l’îleoùéchouent
bouteille à la mer. «Je suis seul au
milieud’unecentainedeSomaliens
avecquijenepeuxpasm’entendre
puisquejeneparlepasleurlangue.
Jefaisdemonmieuxpourmesentir
à l’aise, mais il sera trop difficile
pour moi de rester dans ces condi-lesclandestinsd’Afrique
tions», écrit-il dans un anglais
hésitant.«Quandunfilsréclameà
son père du pain ou un poisson, PARPIERREAVRIL, envoyé spécial à Malte
celui-cineluidonnepasunepierre,
ni un serpent. Au nom du Père, je régulièrement servie dans la pri- en fait, aux yeux des ONG maltai- ceindre la cour de promenade de
demandedoncàêtretransférédans son: poulets et chips. Tous, néan- ses, une prison de luxe en compa- fils de fer barbelés – le directeur de
unautrecamp», conclut-il. moins, attendent la même raison des deux autres, Safi (envi- la prison de Ta’Kandja a dû
Des suppliques comme celles- échéance: pouvoir enfin «rencon- ron 1000 détenus) et Hal Far (500), accueillir cette population indési-
ci, chaque détenu de cette prison trer la commission des réfugiés» dont l’état d’insalubrité est régu- rable. Des lits ont été rajoutés
maltaise en exprime à l’infini. Un dans l’espoir d’obtenir, sur cette lièrement dénoncé. Protestant dans les cellules, aggravant ainsi la
homme d’origine somalienne terre maltaise dont ils ne connais- contre le «choix» des autorités promiscuité et augmentant les ris-
demande des nouvelles de sa fem- saient rien avant leur traversée maltaises de placer «systémati- ques de transmission de maladies
me enceinte, enfermée dans une clandestine, le droit d’asile. quement» les nouveaux clandes- contagieuses : des cas de tubercu-
cellule voisine, et qu’il n’a pas vue Dans l’attente, ils sont 460, tins en détention, l’association lose ont été recensés. Entre le geô-
depuis trois semaines. Une ado- dont une majorité de jeunes fem- Médecins sans frontières a décidé lier et ses hôtes, c’est l’incompré-
lescente montre sur son coude et mes, venus principalement de de suspendre sa mission humani- hension. Le premier doute de la
sa cuisse des brûlures occasion- Somalie, mais aussi du Nigeria, taire dans l’île. Le commissaire véracité des témoignages des
nées par un incendie qui aurait d’Érythrée et de Côté d’Ivoire, à européen à la Justice, Jacques Bar- seconds qui, à leur tour, ne com-
ravagé sa maison en Somalie, et s’entasser dans ce centre «fermé», rot, a entrepris hier une visite de prennent pas les raisons de leur
demande des soins. Une de ses situé en bordure de l’aéroport deux jours en Méditerranée pour triste sort.«Jenepeuxpasterendre
amies d’infortune, visiblement national. Il y a neuf ans, cette explorer le sujet. Il sera ce soir à la liberté», tente d’expliquer le
mineure, exige d’être rapprochée ancienne caserne de l’armée bri- Malte. directeur, Martin Wysen, à Meicy.
de sa sœur, détenue dans un autre tannique a été reconvertie en pri- Ce que cette jeune Nigériane
camp, à Hal Far. Une jeune Nigé- son pour immigrés illégaux. Entregeôliersetdétenus, ne sait pas encore, c’est que, pro- ses, de choses très compliquées», un camp de fortune érigé en face
riane au sourire triste, Abraham Récemment, les autorités du pays c’estl’incompréhension bablement, Malte ne lui offrira confirme son directeur, Mario de son ancienne prison avec en
Meicy, se plaint de la nourriture ont entrepris de la rénover, ce qui À Ta’Kandja, des bâtiments en jamais le futur doré dont elle rêve. Guido Friggieri. Rien à voir avec poche, les 130euros d’aide accor-
chaux vive ont été rapidement éri- Les arguments qu’elle invoque les récits plus carrés des victimes dés chaque mois par les autorités
gés. Chacune des cellules, l’équi- pour demander le droit d’asile somaliennes de la guerre civile ou maltaises.
valent d’un dortoir, accueille une –un obscur conflit religieux oppo- des immigrés érythréens, enrôlés Dans cette parcelle isolée,
cinquantaine de clandestins, et sant son père et sa mère et de force dans l’armée nationale, située en lisière d’un parc à conte-
donne sur une petite cour inté- l’absence de «futur» – risquent de parfois pour dix ans. Sur les 2 692 neurs, le gouvernement a fait
rieure entourée de hauts murs, décisions prises l’an dernier par la dresser une quarantaine de tentes
accessible chaque jour de 10 heu- commission des réfugiés, 1 279 se militaires dépourvues de lumièreLa Maison EMLING
res du matin à 4 heures de l’après- sont traduites par un rejet de la et de chauffage, dans lesquelles
midi. Une simple porte en bois, demande d’asile. Les personnes cohabitent une douzaine de per-À cause ouvre sa boutique en ligne et fermée d’un double tour de clé, les déboutées ont vocation à être sonnes. À la tombée de la nuit, le
séparent des parties communes. À expulsées mais, dans la pratique, froid y est vif. En nombre insuffi-de la vigilance
tour de rôle, les prisonniers se ces opérations sont difficiles à sant, les toilettes et les douchesvous présente une sélection de
voient affecter des tâches ména- conduire. Seulement dix-neuf sont d’une saleté repoussante. Lades patrouilles
gères. Une fois par semaine, les clandestins se sont vu accorder un semaine dernière, la tente d’Awil
ses créations sur hommes et les femmes se retrou- statut de réfugié, en vertu de la s’est envolée avec la tempête et leou de la lâcheté
vent à l’extérieur pour bavarder Convention de Genève. Néan- jeune homme a dû trouver refuge
une heure ou deux. moins, 1387 ont obtenu une «pro- dans un abri de toile voisin. Surdes passeurs,
En dépit du semblant de vie tection subsidiaire », l’équivalent un mur de la salle commune, dewww.emling.fr qui s’organise, les autorités mal- d’un permis de séjour, souvent vieilles offres d’emploi sur papierles voici
taises ont paré au plus pressé. accordé pour un an, mais fré- jauni restent placardées. Les loca-
Depuis le début de l’année, bra- quemment renouvelé. taires du centre ont théorique-enfermés vant les tempêtes hivernales de la ment le droit de travailler, mais, à
Méditerranée, près de huit cents Phénomènesd’ostracisme la faveur de la crise, les postes sesur cette îleclandestins ont échoué sur les Awil Ali Khadar est l’un de ces font extrêmement rares. «Je ne
côtes de Malte en provenance de heureux élus, même si, en l’occur- sais absolument pas quoi faire»,minuscule dontLibye, soit plus d’un tiers des rence, l’adjectif est incongru. Arrê- confirme Awil.
débarquements sauvages enregis- té sur les côtes maltaises le 30 mai Exilés de leur pays, ces réfu-ils ignoraienttrés sur l’ensemble de l’année der- 2008, ce Somalien qui a fui les giés africains se heurtent enfin à
nière (2 775). Beaucoup d’entre combats de la capitale, Mogadis- une population locale qui les com-auparavanteux rêvaient d’un trompeur eldo- cio, a été emprisonné durant huit pare à des«pigeonsfondantsurles
rado italien, mais à cause des cou- mois dans le centre fermé d’Hal graines» et les accusent de «pren-
rants contraires, de la vigilance l’existence Far, de sinistre réputation. «Au dreleboulotdesMaltaispourdeux
des patrouilles maritimes ou de la bout d’un moment dans cette pri- foismoinscher». Ces phénomènes
lâcheté des passeurs, à qui ils ont son, vous devenez fous», affirme d’ostracisme s’expliquent, selon
versé entre sept cents et mille dol- Awil, qui redécouvre une liberté les autorités, par la taille minuscu-
lars, les voici désormais enfermés ne pas convaincre la Commission factice dans cette île méditerra- le de l’île, dont la densité est l’une
sur cette île minuscule, peuplée de maltaise des réfugiés, l’organisme néenne de l’UE. Bénéficiant des plus grandes au monde. Selon
400 000habitants, et dont ils igno- officiel chargé d’instruire les depuis trois semaines d’une pro- le gouvernement, l’arrivée d’un
raient auparavant l’existence. demandes d’asile. «Durant les tection temporaire valable jus- seul migrant à Malte équivaudrait
Avant de pouvoir achever les entretiens, les Nigérians nous par- qu’au 24 février 2010, le jeune à celle de 1129 clandestins en Alle-
travaux – il reste notamment à lentdereliquessacrées,deprinces- homme épuise ses journées dans magne et 953 en Italie.
AFrancePolitique
1vendredi13mars2009 3
RocardbientôtLePSinvestit ambassadeur
■ Michel Rocard va-t-il succom-
ber aux sirènes de l’ouverture?
L’ex-premier ministre socialiste estsescandidatsdans pressenti pour devenir ambassa-
deur de France chargé des négo-
ciationsinternationalessurlespôles
arctique et antarctique. Sa nomi-
nation devrait être officialisée danslamauvaisehumeur
les prochaines semaines. Michel
Rocard,78ans,quiaquittéfinjan-
EUROPÉENNES sions internes au courant royaliste Detoutefaçon,ladécisionfinale vier son mandat d’eurodéputé, est
Lesmilitantssocialistes et du jeu de chaise musicale qui a de valider les listes revient à la un spécialiste de la protection de
ontvalidéhiersoirleslistes conduitVincentPeillonàêtrecan- conventionquiseréunirale21mars. l’Arctiqueoùils’estencorerenduen
deleurpartidanstoutesles didatdansleSud-Estparcequ’ilne ÀladirectionduPS,onn’étaitpas février. Il plaide depuis plusieurs
Régions,saufenLimousin. pouvait plus l’être dans le Nord. décidéàcéder.«SiJean-PaulDena- mois pour l’ouverture d’une négo-
Dans les rangs royalistes, les rela- notveutencoreêtrecandidatenposi- ciationinternationaleàcesujet.Lors
MAUVAISE ambiance hier au PS. tionssesontdégradées.«Onnepeut tionéligible,c’estnon,expliquaithier de son départ du Parlement euro-
Lesmilitantsétaientinvitésàvoter pasnepassoutenirdeslistesqu’ona après-midi François Lamy, bras péen,ilavaitassuré«jenevaispas
pour leurs candidats aux euro- négociées!»,acritiquéDavidAssou- droitdelapremièresecrétaire.Henri cesser de réfléchir. Je vais conti-
péennesdejuin.Ouplutôtàratifier lineenpetitcomité,àl’adressedes Weberseramaintenu.»Toutauplus, nueràlireetàm’inquiéter».
lefruitdesnégociationsmenéesau frondeursducourant. la direction était prête à quelques Fin 2008, il avait expliqué qu’un
plushautniveauentrelesdifféren- DanslagrandeRégionEst,c’est aménagementsàlamarge. traitéseraitnécessairepourl’Arcti-
tes sensibilités du parti. Le vote lacandidaturedelaroyalisteAurélie Pour Martine Aubry et les queafind’assurerlasécuritédela
s’annonçait sans surprise dans la Filippettiquiafaitgrincerquelques siens, le vote sur les listes s’appa- navigation et préserver l’équilibre
plupart des grandes circonscrip- dents.Sielleestélue,ladéputéede renteàunpremiertest«d’autorité thermique de la calotte glaciaire.
tions,mêmesilecompromis,for- Moselle a choisi d’abandonner et de cohérence». «Nous sommes Dans un entretien au Nouvel
cément imparfait, avait produit l’Assemblée. Cette candidature dans une période de remise en Observateur,MichelRocardsouli-
une vague de mécontentement poseunproblèmed’éthique,aesti- ordre»,expliqueFrançoisLamy.À gnequ’ilya«urgence»àsepréoc-
chezlesdéçusdetoutbordparmi mé la secrétaire nationale Mireille ceux qui critiquent la direction, le cuper de l’Arctique. «Depuis peu,
leséluslocaux.Notammentdansle Le Corre, en annonçant qu’elle député de l’Essonne rétorque que l’Arctique est passé de la stabi-
Sud-EstoùlemairedeLyonGérard voteraitcontrelaliste.Ceparachu- la composition des listes a été lité multimillénaire à un cumul
Collomb n’a pas réussi à imposer tage l’avait empêchée d’être elle- approuvée par 93% du conseil d’inquiétudes», affirme-t-il. Il cite
l’un de ses protégés. Il a donc mêmecandidate.MireilleLeCorre national,leParlementduparti.Par notamment la libération «de deux
dénoncé, avec d’autres grands a été priée de démissionner de la ailleurs, il souligne que l’équilibre routes navigables autour du pôle
élus, un choix sans «concertation direction. Ce que cette proche de entre les différentes sensibilités a Nord du fait de la fonte des gla-
aveclesterritoires».Selonlesrésul- BenoîtHamonafaithier. été scrupuleusement respecté. ces», par lesquelles «toutes les
tats annoncés dans la nuit par «Qu’est-cequ’onnousauraitditsi marines du monde vont vouloir
Patrick Mennucci, les militants y «Unepériode les amis de Ségolène Royal passer », avec des risques de
ontpourtant«trèslargement»rati- deremiseenordre» n’avaientpaseucequ’ilsreprésen- marées noires et la nécessité de
fié la liste emmenée par Vincent Les plus en colère étaient les tent?», s’est interrogée Martine construire des ports. Le sous-sol,
Peillon. socialistesduLimousinqui,selonles Aubrymercredi.Elleaaussiassuré qui «recèlerait un quart des réser-
Selon les Régions, les mouve- premiersrésultats,étaientenpasse quelavocationdesdéputéseuro- ves d’hydrocarbures mondiales»,
ments d’humeur étaient plus ou deprovoquerunscrutinserrédansle péensn’étaitpasdereprésenterun est très convoité. Michel Rocard
moins importants. Autre mécon- Centre. Motif du litige? Durant la territoire mais de défendre un s’était déjà mobilisé dans les
tent: Gilles Savary. Député euro- phasedenégociation,leprésidentde autremodèleeuropéen. années1990enfaveurdel’Antarc-
péensortant,cetAquitainéluenIle- laRégionLimousinJean-PaulDena- NICOLASBAROTTE tique. Il avait coparrainé l’adoption
de-France en 2004 n’a pas été notasouhaitéprendrelatêtedeliste. en 1991 du protocole de Madrid
reconduit.Ensignedeprotestation, Cequiluiaétérefusépourrespecter consacrant l’Antarctique commeQuand le PS joue
le vote d’hier n’a pas été organisé leprincipedenon-cumul.Laplacea une «réserve naturelle consacrée»de la grosse caissedanssafédérationdeGironde. finalement échu à un fabiusien, le PourMartineAubryetlessiens,levoted’hiersoirsurleslistes àlapaixetàlascience».
Danslesdeuxcas,lesdeuxres- député européen sortant Henri L’ÉDITORIALDEPAUL-HENRI pourleseuropéennesdejuins’apparenteàunpremiertest
ponsablesontfaitlesfraisdesdéci- Weber,éludansleNorden2004. DULIMBERT,PAGE15 «d’autoritéetdecohérence». NicolasMarques/KRImagesPresse
ValériePécresse:«Jean-PaulHuchonresteimmobilefaceàlacrise»
RÉGIONALES get spécifique, donner à chaque culier, un plan de relance ambi- cationdumille-feuilleadministra-
Àlaveilledesprimaires, candidat les moyens humains, tieux. En matière de logement, je tif.C’estcequejeveuxaussi.Mais,
Jean-FrançoisCopé, matérielsetfinanciersnécessaires. propose,danslecadred’uncontrat pour moi, le Grand Paris, c’est
présidentdugroupeUMP avec les communes, d’offrir une toute la Région Ile-de-France, ça
àl’Assemblée,vient Craignez-vouslafaible aide de 10000 euros pour chaque nepeutpasexclurelagrandecou-
d’apportersonsoutienàla mobilisationdesadhérents? logementconstruit.Celaparticipe ronne. Il faut résolument rappro-
candidateenIle-de-France. Letauxdeparticipationsigne- àlarelance,alorsmêmequ’ilman- cher les départements, qui possè-
ra la réussite ou l’échec de cette que 350000 logements en Ile-de- dent la bonne dimension pour la
LEFIGARO.–Quelbilan campagne. Au-delà de 50%, ce France. Quant à la fiscalité, je ne politique sociale, de la Région,
faites-vousdecettecampagne? seraitunegranderéussite!J’espère veux pas faire de fausses promes- danslaquelledoitêtreconcentrée
Valérie PÉCRESSE. – Le que les militants saisiront le pou- ses. Je prône la stabilité avec trois lacompétenceglobaledel’aména-
contact avec les militants franci- voirquileurestoffertdedésignerle priorités: l’insertion profession- gement. Les conseillers généraux
liens a enrichi mon projet. Il m’a meilleurpourgagnerfaceàlagau- nelledesjeunes,larelanceécono- siégeantauconseilrégional.
permis de m’imprégner de leurs che.Sinon,celarisquededécoura- mique et un plan d’urgence pour
préoccupations, territoire par ter- gerlesprochainscandidats… améliorerlaqualitédestransports. Cettecampagnerégionale
ritoire. J’ai d’ailleurs vu la problé- est-ellecompatible
matiqueévoluer,lacrises’installer Craignez-vouslafraude? Vousêtesaussiopposéeàlafusion avecvotreactivitéministérielle?
au cœur des débats, avec pour L’UMP est garante du vote. Je régionaleentrelaSNCFetlaRATP? Lors de la présidentielle 2007,
corollaire la prédominance des lui fais confiance, mais je serai J’ysuistrèshostile.C’estunpro- NicolasSarkozyétaitaussiministre
questions sociales… Face à cette vigilante sur le respect des règles. cessuscomplexe,àlamiseenœuvre del’Intérieur…Certes,leprésident
crise,M.Huchonresteimmobile. La forte participation serait une coûteuse, voire dangereuse. La delaRépubliquem’aconfiélamis-
garantiedelasincéritéduscrutin. concurrenceestsaine,elleempêche siondifficiledelaréformedesuni-
Auvudestensions,lesprimaires unblocagegénéralencasdegrève. versités.Etc’estmapriorité.Maisil
sont-ellesunebonneidée? Qu’est-cequivousdistingue estégalementtrèsattaché,comme
Ellesdonnentdelaprofondeur deRogerKaroutchi? UnsondageCSAdonneune moi, à relever un autre défi: la
etdel’épaisseurauxcandidats,une 2010 sera une année difficile majoritédeFranciliensfavorables reconquêtedel’Ile-de-France.
«Pourmoi,leGrandParis,c’esttoutelaRégionIle-de-France, légitimité plus forte. Je ferais pourlesFranciliens.Lesquestions àlafusionentreParisetlapetite Proposrecueillispar
çanepeutpasexclurelagrandecouronne»,estimeValériePécresse. cependantuneproposition:l’UMP économiques et sociales sont au couronne.Qu’enpensez-vous? SOPHIEDERAVINEL
FrançoisBouchon/LeFigaro devra,àl’avenir,identifierunbud- cœurdemonprojet,avec,enparti- Ils veulent d’abord la simplifi- etALBERTZENNOU
C 1FrancePolitique
4 vendredi 13 mars 20091
Bayrou:
«Sarkozy jette
aux orties»
l’héritage
gaulliste
MODEM l’Allemagne. En acceptant l’inté-
L’ancien candidat à l’Élysée gration, la France s’ampute d’une
critique la décision part du crédit qui était le sien
du chef de l’État de rejoindre auprès du reste du monde, de
le commandement intégré l’Afrique, du Proche- et du Moyen-
de l’Otan. Orient.
L’autre conséquence est que FrançoisBayrou:«NousrenonçonsàtoutespoirdeconstruireuneEuropedeladéfenseindépendante.» Richard Vialeron/Le Figaro
LEFIGARO.–Ladécision nous renonçons à tout espoir de
derejoindrelecommandement construire une Europe de la défen- contents que nous abandonnions liant sur tous sujets au modèle de deréformedescollectivitéslocales Je n’y crois pas et je pense que
intégrédel’Otann’est-ilpas se indépendante. Souvenez-vous : notre originalité. Nous étions les société américain, en se faisant présentéesparÉdouardBalladur? cela, de toute façon, ne se fera pas.
l’aboutissementd’unprocessus on nous avait annoncé, promis-ju- seuls à rappeler à nos partenaires ouvertement défenseurs du capita- Je défends depuis longtemps Songez qu’il faut déjà trois heures
engagébienavantNicolasSarkozy? ré, que la décision ne se prendrait et alliés que la défense de l’Europe lisme comme modèle de société, l’idée d’un rassemblement des pour aller de Pau à Bordeaux. Ima-
François BAYROU. – C’est ce que si l’Europe de la défense deve- pouvait se construire dans l’allian- en nous racontant, contre toute rai- départements et des Régions, dans ginez jusqu’à Bressuire…
que nous dit la propagande gouver- nait réalité. Que reste-t-il de cette ce, mais dans l’indépendance. son, que le capitalisme n’est pas en un même ensemble chargé de
nementale, pour faire passer une promesse, rien !Tout cela, Nicolas C’est à cela que l’on nous fait cause dans la crise. Et c’est précisé- l’aménagement du territoire, admi- Outre-mer,lacréation
décision si lourde de conséquen- Sarkozy n’en a pas parlé pendant la renoncer. ment parce que je suis européen nistré par les mêmes élus avec une decollectivitésuniques,auxquelles
ces ! En fait, nous renonçons à ce campagne présidentielle. Il n’avait seule administration. En conseil vousvousétiezopposéeen2004,
qui faisait notre singularité, à ce donc pas de mandat pour rayer régional, les élus délibéreraient de est-elleunesolutionàlacrise?«NicolasSarkozyn’avaitpasdemandat
signe d’indépendance, qui donnait d’un trait de plume ce patrimoine la stratégie, économique ou univer- J’ai fait campagne pour le
pourrayerd’untraitdeplumeà la France une identité à part dans d’indépendance de la France. Et sitaire, par exemple. En conseil « non » dans le référendum
le concert des nations. Nous som- cela est d’autant plus grave, que départemental, ils se prononce- antillais de l’époque, parce qu’oncepatrimoined’indépendancede
mes dans l’Alliance atlantique c’est en réalité un aller sans retour. raient sur ce qui est local, par exem- supprimait le statut départemen-laFrance.Etcelaestd’autantplusgrave,depuis le premier jour et nous ple le social ou les établissements tal, sans dire ce qu’on allait mettre
n’avons jamais manqué à nos obli- Celasignifie-t-ilquesivousétiez quec’estenréalitéunallersansretour» scolaires, lycées et collèges. J’ai pro- à la place. Comme on dit en créole
gations. Mais rejoindre le com- éluprésidentdelaRépublique, posé que ces élus soient pour moi- « Mwen ka pa ach’té chat en sac ».
mandement intégré, ça veut dire vousnereviendriezpassur N’est-ilpasparadoxaldevous que je m’attriste de voir oublier ce tié représentants de territoires, au On n’achète pas sans voir ce qu’on
être définitivement alignés à l’inté- cettedécisiondeNicolasSarkozy? entendreinvoquerlegaullisme qui dans le modèle européen nous scrutin personnel, et pour moitié achète. On ne lâche pas la proie
rieur d’un ensemble, sous com- Rien n’est jamais irréversible. alorsquevousêtesissudela différenciait de la société américai- élus au scrutin de liste, représen- pour l’ombre. Aujourd’hui, l’idée
mandement américain, et influen- Mais un grand pays comme la traditiondémocrate-chrétienne, ne. Et quelle misère de penser que tant les opinions. Il me semble que de rapprochement département-
ce prépondérante des États-Unis. France ne peut pas changer historiquementplusatlantiste? tout cela est décidé avec l’accord, le rapport Balladur n’est pas loin de Région règle la question pour tous
Voyez-vous ce que cela aurait signi- d’orientation, sur un tel sujet, à La France, c’était un message : explicite ou tacite, de ceux qui se cette vision. Pour le reste, la consé- les territoires de la République,
fié au moment de la guerre en Irak ? chaque alternance. la résistance aux Empires. Depuis présentaient comme héritiers du cration de métropoles, Paris-Seine outre-mer et métropole. Et je trou-
des siècles, c’est notre histoire. gaullisme ! On annonce qu’au seul ou les dix métropoles régionales ve une loi générale plus intéressan-
L’Allemagnequi,elle,était Sicettedécisionestcontraire France, c’était résistance. Alliance moment qui compte, celui du vote me laisse plus interrogatif. te et moins discriminatoire qu’une
danscettesituation,n’apourtant àl’idéed’uneEuropedeladéfense, fiable et fidèle, mais résistance à à l’Assemblée, ils ne seront pas là… multiplication des situations
pasenvoyédesoldatsenIrak. commentexpliquez-vousque toute domination. Oui, ce choix S’ils se taisent sur cette décision, Quepensez-vousdelaproposition d’exception.
C’est précisément le fait que la lesautrespayseuropéens fondamental est le mien. Aujour- sur quoi parleront-ils ? deJean-PierreRaffarindefusionner Propos recueillis par
France pouvait dit « non » à cette applaudissentànotreretour? d’hui, l’UMP et ses satellites ont saRégiondePoitou-Charentes RODOLPHEGEISLER
guerre qui a offert une respiration à Tout cela est humain : ils sont jeté aux orties cet héritage en se ral- Approuvez-vouslespropositions etvotreRégionAquitaine? etGUILLAUMETABARD
Internet:Balladurproposelacréationd’une
l’Assemblée
«communautéurbaine»pourParis prend son temps
PARLEMENT. Les députés ont enta-
COLLECTIVITÉS Il est cependant confiant sur Bussereau, ou celui de la réunion mé hier, à un rythme d’escargot,
Face aux oppositions sur sa l’application de la première partie des Régions Aquitaine, Midi-Pyré- l’examen des articles du projet de loi
proposition de fusionner la de son rapport, « qui concerne le nées et Languedoc-Roussillon, consacréàlaluttecontreletéléchar-
capitale et les départements droit commun », c’est-à-dire trouvent un nouvel écho. gement illégal, sur lequel 369 amen-
limitrophes, l’ancien l’ensemble des collectivités de Le cas spécifique du Grand dements ont été déposés. Lors de la
premier ministre suggère France à l’exception de l’Ile-de- Paris est encore plus épineux. discussion générale, qui s’est ache-
une phase expérimentale. France. « D’ici au mois de juillet, le Nicolas Sarkozy a expliqué, en vée hier matin, les opposants UMP
gouvernement mènera une concer- recevant le rapport, qu’il faudrait au texte ont réaffirmé qu’ils préfé-
L’ANCIEN premier ministre, qui a tation avec les élus pour aboutir à « un peu plus de temps » sur cette raient une amende à une suspen-
remis il y a une semaine les un projet de loi, de telle sorte que le question. La proposition du comi- sion provisoire de l’abonnement.
conclusions de son comité sur la gouvernement puisse en délibérer té de fusionner la capitale avec ses « Le téléchargement illégal est deve-
réforme des collectivités territoria- en juillet et que le Parlement, le trois départements limitrophes nu un comportement social de mas-
les, n’en démord pas. « Il est temps Sénat en l’espèce, puisse en être sai- n’est « sûrement pas » enterrée. se », a estimé Jean Dionis du Séjour,
de décider », a-t-il répété, hier dans si en octobre », explique Édouard Cette opération est « indispensable le porte-parole du Nouveau Centre.
les studios du « Talk Orange-Le Balladur. « On ne peut pas aller car elle correspond à une réalité Pour lui, la suspension est « un véri-
Figaro », à propos du chantier ins- plus vite et nous ne sommes économique et humaine », assure table mauvais choix » car « pour
titutionnel lancé il y a un an par d’ailleurs pas allés plus vite pour la Édouard Balladur, avant de concé- toute une génération, pour notre
Nicolas Sarkozy. La levée de bou- Constitution », rappelle celui qui der que « fusionner quatre dépar- jeunesse, le téléphone mobile et leur
cliers qui a précédé la publication avait présidé, en 2007, le comité tements n’est pas une opération poste de travail dans leur chambre,
de son rapport s’est encore éten- en charge de la révision de la loi facile ». avec un accès Internet, c’est tout
due à la lecture de certaines de ses fondamentale. Pour mener son projet à bien, simplement leur autonomie, leur
epropositions. Mais Édouard Balla- l’ancien député du XV arrondis- art de vivre qui est en jeu ».
dur n’imagine pas que son travail «Unpeuplusdetemps» sement s’est montré disposé à un Hier après-midi, Patrick Boche
ÉdouardBalladurhierdanslestudioduFigaro.soit vain et semble même disposé Il n’exclut d’ailleurs pas certai- « compromis » qui pourrait relan- (PS) a tenté en vain de défendre par
Jean-Christophe Marmara/Le Figaroà certains aménagements. nes surprises sur l’une des ques- cer le débat : « Si on ne veut pas amendement l’idée d’instaurer
Il concède ainsi que certaines tions les plus brûlantes de son rap- aller tout de suite à cette fusion, on une « contribution créative » forfai-
de ses propositions « posent des port : « J’ai reçu le coup de fil peut envisager de créer une com- taire payée par tous les internautes
problèmes », comme la constitu- aujourd’hui d’un très important élu munauté urbaine entre Paris, les mière étape, annonce-t-il. En fonc- statu quo, ce n’est certainement alimentant un fonds de rémunéra-
tion des métropoles « qui regrou- local qui m’a expliqué qu’il était communes des départements qui tion des conclusions qu’on en tire- pas la fausse formule de Paris tion des auteurs. La ministre de la
peront plusieurs communes, si on prêt à proposer la fusion de sa région entourent Paris et ces mêmes rait, on passerait ou on ne Métropole », le syndicat lancé par Culture a répondu qu’il s’agissait
nous suit » : « Est-ce que ces com- avec la région voisine », raconte Bal- départements. » passerait pas à l’étape suivante. » Bertrand Delanoë. en fait d’un « retour à la licence glo-
munes continueront à demeurer ladur sans vouloir préciser le nom « Départements comme com- La concession est importante JEAN-BAPTISTEGARAT bale, système entièrement fondé sur
des communes de plein exercice, de son interlocuteur. Depuis une munes conserveraient leur existen- mais Édouard Balladur n’en res- la privatisation des droits ». Du fait
s’interroge-t-il, ou est-ce qu’au semaine, certains projets, comme ce » dans cette structure inédite, sent aucun ombrage : « Je suis ici de la réforme du temps de travailAujourd’huià
contraire il faudra qu’elles subis- celui de fusion du Poitou-Charen- dont les attributions « seraient devant vous pour vous dire ce qui parlementaire, la discussion de ce18heuresLucFerry@lsent certaines modifications ? Le tes et de l’Aquitaine défendu par fixées par la loi », a-t-il suggéré. est souhaitable et ce qui est souhai- projet ne reprendra que le 31 mars.
débat est ouvert. » Jean-Pierre Raffarin et Dominique « Cela pourrait constituer une pre- table, ce n’est certainement pas le SOPHIEHUETSURLEFIGARO.FR
ENBREFLE GRAND JURY
PARIS. Le maire PS de ParisLe Sénat crée un fonds d’investissement
Bertrand Delanoë a annoncé
OUTRE-MER. Le Sénat a voté, dans le cadre du projet de loi sur l’outre- de nouvelles mesures pour
mer, la création d’un fonds exceptionnel d’investissement destiné à combattre les discriminationsFRANÇOIS CHÉRÈQUE
aider les collectivités territoriales d’outre-mer et à financer des inves- raciales dans la capitale,
SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE LA CFDT
tissements publics. Les ressources de ce fonds pour cette année ont été notamment dans les domaines
AVEC JEAN-MICHEL APHATIE - RTL évaluées par le secrétaire d’État à l’Outre-Mer, Yves Jégo, à 205 millions de l’emploi et du logement
ETIENNE MOUGEOTTE - LE FIGARO / ERIC REVEL - LCI DIMANCHE 15 MARS À 18H30 d’euros. « L’objectif est de les affecter aux chantiers prêts à démarrer », où la Ville va systématiser
a-t-il précisé. les opérations de « testing ».
CInternational
1vendredi 13 mars 2009 5
Williamson:BenoîtXVIreconnaîtdeserreurs
RELIGION
LePapeaécrithierunelettreauxévêques
dumondeentiersurl’affaireWilliamson.
C’ESTUNPAPEblesséquiprendlaplumepours’expli-
quersurlefondetreconnaîtredes « erreurs ».BenoîtXVI
aécrithierauxquelque5000évêquesdumondeentier
pourrendrecomptedesadécisiondeleverl’excommu-
nication,annoncéele24janvierdernier,aubénéficede
grquatre évêques ordonnés illicitement par M Marcel
grLefebvreen1988.DontlefameuxM RichardWilliam-
son,quicontinueàsoutenirdesthèsesnégationnistes.
Dans cette lettre, traduite en six langues, le Pape
entendrépondreauxévêques « perplexes »etauxfidèles
qui « l’accusaient (…) de vouloir revenir en arrière, au
temps d’avant le Concile ».Descatholiquesàquiiladres-
se un reproche: « J’ai été peiné du fait que même des
catholiques,quiaufondauraientpumieuxsavoircequ’il
en était, aient pensé devoir m’offenser avec une hostilité
prête à se manifester. »Etdeféliciteraussitôtses « amis
juifs »: « C’est justement pour cela que je remercie d’au-
tant plus les amis juifs qui ont aidé à dissiper rapidement
le malentendu et à rétablir l’atmosphère d’amitié et de
confiance, qui – comme du temps du pape Jean-Paul II –,
comme aussi durant toute la période de mon pontificat a
existé et, grâce à Dieu, continue à exister. »
Avantd’expliquersadécision,lePapereformulela
problématique de toute l’affaire: « Le fait que le cas
Williamson se soit superposé à la levée de l’excommuni-
cation a été pour moi un incident fâcheux imprévisible.
Le geste discret de miséricorde envers quatre évêques,
ordonnés validement mais non légitimement, est apparu
tout à coup comme totalement différent : comme le
démenti de la réconciliation entre chrétiens et juifs, et
donc comme la révocation de ce que le Concile avait clari-
fié en cette matière pour le cheminement de l’Église. Une
invitation à la réconciliation avec un groupe ecclésial
impliqué dans un processus de séparation se transforma LerabbinShear-YashuvCohenaconsidéréhierquesarencontreavecleSouverainPontifeàRome«marquaitlafindelacrise». Osservatore romano/AFP
ainsi en son contraire : un apparent retour en arrière par
rapport à tous les pas de réconciliation entre chrétiens et présent sont de nature essentiellement doctrinale et re-
juifs faits à partir du Concile, des pas, dont le partage et la gardent surtout l’acception du Concile Vatican II et du UnedélégationduGrandRabbinatd’IsraëlaétéreçuehierauVatican
promotionavaientétédèsledébutunobjectifdemontra- magistère post-conciliaire des papes ».
vail théologique personnel. » Aprèscesaspectstechniques,BenoîtXVIabordel’es- ■ La rencontre avait été annu- 15 mai, en Jordanie et en Israël. sont fondées dans la même
pritdesadécision.Ilcommenceparunemiseaupoint lée au plus fort de la crise En fait, cette audience papale révélation de Dieu ».
Niveau«disciplinaire»etvolet«doctrinal» sur le schisme lefevbriste: « On ne peut geler l’autorité Williamson. Elle a eu lieu, hier, couronnait sept rencontres de Évoquant la visite de Benoît XVI,
Ilreconnaîtensuitedeuxerreurs.Lemanqued’in- magistérielle de l’Église à l’année 1962 ; ceci doit être bien au Vatican. Benoît XVI a reçu travail entre le Grand Rabbinat le rabbin Shear-Yashuv Cohen a
grformation sur M Williamson dont il apparaît que le clair pour la Fraternité. »Mais,précise-t-il, « les grands une délégation du Grand Rabbi- d’Israël et la commission du noté : « Elle permettra aux juifs,
Papeneconnaissaitpasledossier: « Il m’a été dit que défenseurs du Concile »doivent « accepter la foi professée nat d’Israël, conduite par le rab- Saint-Siège pour les relations aux chrétiens et aux musulmans
suivre avec attention les informations auxquelles on peut au cours des siècles et ne peuvent couper les racines dont bin Shear-Yashuv Cohen. En religieuses avec le judaïsme, de réfléchir sur le fait qu’ils ont
accéder par Internet aurait permis d’avoir rapidement l’arbre vit ».Autrecadrage,l’opportunitédesadécision sortant, ce dernier a considéré dont le Pape s’est félicité. No- les mêmes racines. » Et, a ajouté
connaissance du problème. J’en tire la leçon qu’à l’avenir quifutmiseendoute.Ilrépondpardeuxarguments: que ce rendez-vous« marquaitla tamment pour le dialogue établi le Pape, « d’aider juifs, chrétiens
au Saint-Siège nous devrons prêter davantage attention à dansunmondeoù « le vrai problème »estdevoir « Dieu fin de la crise ». La route est sur les « valeurs communes » et et musulmans à vivre en paix et
cette source d’informations. »Etnoteaussitôt « une autre disparaître de l’horizon des hommes »,la « priorité suprê- donc libre pour la Terre sainte la reconnaissance par les chré- en harmonie en Terre sainte ».
erreur »: « la portée et les limites de la mesure (…) n’ont me et fondamentale »estde « conduire les hommes vers que le Pape visitera du 8 au tiens que « leurs propres racines J.-M. G.
pas été commentées de façon suffisamment claire au Dieu ».Danscettevoiela « crédibilité »descroyantsest
moment de sa publication ». unecartemaîtresse.Ellereposesurleur « unité »,ausein
IlfautdonctoutréexpliqueretlePapeselance.Ildis- del’Églisecatholique – « l’œcuménisme est inclus dans la
tingue « le niveau disciplinaire »delalevéedesexcom- priorité suprême » ;etpar « le dialogue interreligieux ».
munications, de son volet « doctrinal ». Avec cette Second argument qui n’avait jusque-là jamais été
conclusion sans ambiguïté: « Tant que les questions abordé,l’enjeudecetteréintégration.Ilest « de prévenir
concernant la doctrine ne sont pas éclaircies, la Fraternité les radicalisations ».Responsabilitéquel’Églisepartage
n’a aucun statut canonique dans l’Église, et ses ministres avec« lasociétécivile ».BenoîtXVIappelledonc« àsortir
– même s’ils sont libérés de la punition ecclésiastique –, des étroitesses »pourassumer « l’envergure »del’Église.
n’exercent de façon légitime aucun ministère dans l’Égli- Etposeunequestion: « Le fait de s’engager à réduire les
se. » Hier, la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X a salué durcissements et les rétrécissements (…) peut-il être tota-
cettelettreets’estengagéeàentrerdansundialoguesur lement erroné ? »
lefond.D’où,aussi,cetteannoncederéformedestruc- JEAN-MARIEGUÉNOIS
tureauseinduVatican:lerattachementdelacommis-
sionEcclesiaDei(enchargedudialogueaveclesinté- Letexteintégraldelalettre
gristes)àlacongrégationpourladoctrinedelafoicar,
deBenoîtXVI DÉBATS,PAGE14préciselePape, « les problèmes qui doivent être traités à»
LepèlerinageduPapeenTerresainte
s’annoncepleind’embûches
L’affaireWilliamson déportation et l’extermination des nous dérange pas vraiment, l’es-
etlesvelléités JuifsparlesnazisdurantlaSeconde sentiel est qu’il se rende à Yad
debéatificationdePieXII Guerremondiale. « Le projet de fai- Vashem ».
pèsentsurlesrelations re de Pie XII un saint est inaccepta- Cette volonté de calmer le jeu
entreIsraëletleSaint-Siège, ble. Durant la Shoah, le Vatican s’est également fait sentir dans
malgréleurvolonté savait pertinemment ce qui se pas- l’affaire Williamson. Une réunion
decalmerlejeu. sait en Europe. Il a gardé le silence et entre théologiens catholiques et
a peut-être fait pire, au lieu de s’éle- des représentants du judaïsme,
Jérusalem ver, conformément au précepte notamment du Grand Rabbinat
biblique, contre le sang versé »,avait d’Israël, avait été « ajournée » le
LECHEMINdeJérusalemestsemé lancé il y a quelques mois Yitzhak moisdernierensignedeprotesta-
d’embûches pour Benoît XVI. Les Herzog,alorsministreisraéliendes tion.MaislePapeetsonreprésen-
préparatifs de ce pèlerinage à Affairessociales.Depuis,letonoffi- tant en Israël, le nonce Antonio
hauts risques d’un pape en Terre cielanettementbaissé. Franco,ontsutrouverlesmotsjus-
Sainteprévudu8au15maiontété tesenproclamantquel’onnepeut
marqués par une série de «cou- «L’essentiel»,c’estYadVashem passedireenmêmetempscatho-
acs» peu propices à l’œcuménis- Lesresponsablesisraélienstels liqueetnégationniste.Danscecas
me. Mais aussi bien le Vatican qu’Avner Shalev, le directeur de aussi,leschosessontrentréesdans
qu’Israël ont pourtant décidé de Yad Vashem, le mémorial de la l’ordre à l’approche de la visite de
jouer l’apaisement pour cette Shoah à Jérusalem, préfèrent dé- BenoîtXVI,aupointquelarencon-
deuxième visite officielle d’un pa- sormais se féliciter d’une série de tre entre catholiques et juifs a eu
pe en Israël. Pour Benoît XVI, elle «gestes» de bonne volonté de lieu hier au Vatican (voir ci-des-
constitueuntest. l’Église,tellel’annoncedel’ouver- sous).
Enl’an2000,sonprédécesseur ture d’ici trois à quatre ans des Sur le front médiatique, ces
Jean-PaulIIavaitréussisamission archivesduVaticansurlaguerreet « incidents » avaient incité un hu-
aveccetteimagesymboleauxyeux latenuecettesemaineàJérusalem moriste israélien à se moquer ré-
des Israéliens d’un pape se d’une conférence sur l’attitude de cemment,surunechaînedetélévi-
recueillantetglissantunvœuins- PieXIIetl’actiondel’Églisedurant sion privée, de la virginité de
critsurunmorceaudepapierdans cette période. « En ce qui nous Marie. Ces plaisanteries de mau-
les interstices du Mur des lamen- concerne, l’affaire est dans les vais goût ont provoqué la colère
tations, le site le plus sacré du mains des historiens, c’est à eux de des chrétiens en Israël, certains
judaïsme dans la vieille ville de juger, ce n’est pas une question prélats ayant même conseillé au
Jérusalem. politique ou diplomatique »,expli- Papederenonceràsonpèlerinage.
UnsuccèsqueBenoîtXVIaura que un responsable du ministère Mais,danscecasaussi,laque- VANITAS COLLECTION
dumalàrééditer.Depuisquelques desAffairesétrangères.Selonlui,le relles’estéteintelorsqueleprésen-
moislessujetsdepolémiquesn’ont fait que le Pape ait confirmé son tateuretlesdirigeantsdelachaîne
pas manqué. L’une d’entre elles intention de se rendre à Yad ont fait des excuses publiques.
portesursonintentiondebéatifier Vashemsansentrertoutefoisdans Bref, l’heure est à la conciliation
Pie XII. Or ce pape n’est pas en lebâtimentdumuséeoùapparaît générale.Maisellerestefragile,àla
odeurdesaintetéenIsraël.Illuiest unephotodePieXIIassortied’une mercidumoindrefauxpas.
reprochédenepasavoirdénoncéla légende critiquant ce pape, « ne MARCHENRY
rcom
www .ve sa e.c
AInternational
6 vendredi 13 mars 20091
BernardMadoffàsonarrivée,hier,aupalaisdejusticedeNewYork.Ilaadmisavoirvolé,détournéetblanchipoursonusagepersonneldesdizainesdemilliardsdedollars. Mario Tama/AFP
Madoffplaidecoupableetfinitenprison
ÉTATS-UNIS que j’ai commis. Je me rends dou- C’est aussi ce que voudrait Madoff ait caché des milliards sur bande qu’Oussama Ben Laden. Il ancien patron de l’autorité fédéra-
Le plus grand fraudeur loureusement compte que j’ai pro- comprendre le procureur Marc lesquels ils pourraient mettre la est responsable d’au moins un sui- le des marchés financiers.
de l’histoire américaine fondément blessé beaucoup, beau- Litt, sans y être parvenu à ce jour. main. Ils ont applaudi le juge Chin cide. Beaucoup de personnes âgées Les soupçons se portent tout
s’est dit « honteux » coup de gens », a-t-il déclaré au Seulement un milliard de dollars lorsque ce dernier a décidé que ne survivront pas à cela. » particulièrement sur ses proches
hier devant son juge magistrat. Il a admis avoir volé, ont été retrouvés par l’administra- Madoff irait directement en prison. collaborateurs. Ils n’étaient pas
et vingt-quatre détourné et blanchi pour son usa- teur chargé de liquider les sociétés Judith Welling, 71 ans, a perdu Pasd’accusationde«complot» dans la salle du tribunal de Man-
de ses victimes. Il risque ge personnel des dizaines de mil- de Bernie Madoff. Or, si l’on tient 2,5 millions de dollars. Il lui reste En plaidant coupable, l’ancien hattan hier. Aucun n’est encore
150 ans de réclusion. liards de dollars que lui ont compte des rendements spectacu- de quoi vivre, mais elle et son mari pionnier du courtage électronique inculpé. Parmi eux, Frank DiPasca-
confiés depuis plus de vingt ans laires et réguliers que Madoff pré- ne pourront plus voyager, ni don- devenu gérant de fortune fait li, « directeur du trading d’options »
De notre correspondant des centaines d’individus, riches tendait générer, son escroquerie ner aux œuvres de charité comme l’économie d’un long procès. Il chez Madoff, a des explications à
à Washington et modestes, des fondations et porte sur plus de 64 milliards de ils le souhaitaient. « Si j’avais espère que ce geste sera pris en fournir. Les enquêteurs, à pied
des institutions du monde entier. dollars. Les victimes de la fraude Madoff en face de moi, je lui cra- compte pour réduire la durée de d’œuvre depuis trois mois, ont
BERNARD MADOFF a passé sa Ces 4 800 clients se retrouvent rui- s’accrochent à l’espoir que quel- cherais au visage, dit cette dame sa peine. Le procureur a retenu épluché les dossiers et fichiers
première nuit en prison. Le plus nés. Vingt-quatre d’entre eux que part, dans un paradis fiscal, très digne. Il fait partie de la même contre lui onze chefs d’accusation. informatiques saisis dans les
grand criminel financier de l’his- étaient présents dans la salle De quoi garder Madoff en prison bureaux new-yorkais de Bernard
toire des États-Unis risque de ne d’audience hier. Le juge leur a pendant cent cinquante ans. L. Madoff Investment Securities
plus jamais connaître la liberté. donné la parole. Personne ne croit que Madoff LLC, ainsi que ceux de sa filiale lon-«Iln’yavaitpasd’émotionsursonvisage»
Arrivé sous escorte hier matin au ait pu agir seul. « Je ne comprends donienne. Leur conclusion : voilà
palais de justice de New York, il en «Ilestresponsable ■ Bernard Madoff est arrivé hier prenait bien les chefs d’inculpa- pas pourquoi, parmi les chefs au moins treize ans qu’aucune
est ressorti les menottes aux poi- d’aumoinsunsuicide» matin sous bonne escorte au tion. L’accusé a lu un texte d’inculpation, il n’y a pas celui de opération de trading n’a été réali-
gnets. Sa destination : la maison « Qui d’autre était impliqué palais de justice de Manhattan, exprimant sa «honte», mais d’un complot, s’insurge l’une des vic- sée pour le compte de l’activité de
de correction de Manhattan, où il dans cette conspiration ? Où se accueilli par les flashs des photo- tontrèsposé,sansquesonvisage times. Il a fallu une armée d’indivi- gestion de fortune de Madoff. Que
restera jusqu’au 16 juin. Ce jour- trouve l’argent ? » a demandé Ron- graphes et une nuée de journalis- trahisselamoindreémotion.Assis dus pour aider Madoff dans son cri- faisait donc DiPascali ?
là, le septuagénaire sera informé nie Sue Ambrosino, la seule des tes.Lepublic,tropnombreuxpour au premier rang, David Stackman, me. » Le financier refuse toujours Avant de l’interroger plus
ede la durée de sa peine et de la pri- cinq premiers témoins à regretter lasalled’audiencedu24 étage,a un écrivain victime de l’escroc, d’impliquer ses éventuels compli- avant, les enquêteurs ont com-
son où il devra la purger. qu’il plaide coupable, parce que pusuivrelesdébatsenvidéodans confiait: «Je suis venu parce que ces. « Le seul moyen de le faire coo- mencé à cuisiner trois de ses
Assigné à résidence depuis la cela court-circuite le procès. une autre salle. Madoff a répondu jevoulaisabsolumentvoirlediable pérer est maintenant de s’assurer subalternes en leur offrant de ne
mi-décembre, Madoff a, comme « Monsieur le juge, s’il y a un pro- ouionzefoisaujugequiluideman- enpersonne.» qu’il n’ira pas dans une prison qui pas utiliser contre eux ce qu’ils
prévu, plaidé coupable devant le cès, nous aurons une chance de dait s’il plaidait coupable et com- A.S.(àNewYork) ressemble à un camp de vacances, pourraient révéler.
juge Denny Chin. « Je suis profon- savoir où est l’argent et qui a aidé mais bien dans un pénitencier PIERRE-YVESDUGUA
dément peiné et honteux des délits Madoff », a-t-elle plaidé. sérieux », commente Harvey Pitt, (avec Adèle Smith, à New York)
Trois expatriés de MSF, dontLaCoréeduNord
un Français, enlevés au Darfour
SOUDAN. Trois membres de la en même temps que leurs collè-provoqueWashington
section belge de Médecins sans gues étrangers, ont pour leur part
frontières (MSF), un Français, un été libérés.
ASIE Chine, dont les pressions discrètes Canadien et un Italien, ont été Le rapt survient après la décision
Pyongyang annonce n’ont pas vaincu les ardeurs de son enlevés hier au Nord-Darfour, une de Khartoum d’expulser du Dar-
le lancement prochain encombrant voisin. région où s’affrontent les milices four treize ONG internationales,
d’un satellite, une façon S’inspirant du modèle iranien, gouvernementales (Janjawids) et dont la division française de MSF.
de s’imposer dans le jeu Pyongyang affirme depuis plu- une dizaine de groupes rebelles Cette mesure avait suivi la déli-
régional. sieurs semaines son droit inaliéna- (et rivaux). Une rançon a été vrance, le 4 mars, d’un mandat
ble à développer un programme demandée, a déclaré hier le gou- d’arrêt par la Cour pénale inter-
CHINE spatial. Une revendication contes- verneur du Nord-Darfour : « Les nationale contre le président sou-
tée par les États-Unis, qui y voient négociations avec les ravisseurs danais, Omar el-Béchir, pour cri-
RUSSIE
une grossière couverture pour tes- progressent bien et pourraient mes de guerre et contre
Vladivostok
ter un missile intercontinental aboutir bientôt à la libération des l’humanité. MSF a décidé de reti-
capable d’atteindre le territoire victimes. » Deux employés souda- rer ses employés du Darfour.CORÉE Mer américain. Jusqu’à la dernière nais de l’association, kidnappés T.B.DU NORD
du Japon minute, Hillary Clinton, la secrétai-Pyongyang
re d’État américaine, a tenté de bri-
JAPON ser l’escalade en proposant à Kim ENBREFSéoul
Jong-il l’ouverture d’un dialogue
CORÉE DU SUD Tokyo qui inclurait la question des missi-
les. La semaine passée, le président CANADA. Un Canadien CANADA. L’accident
Barack Obama avait dépêché dans d’ascendance pakistanaise, d’un hélicoptère ravitaillant300 km
la péninsule son envoyé spécial le premier à avoir été poursuivi des plateformes pétrolières
LE FIGARO
avec l’espoir de rétablir le contact en vertu de la loi antiterroriste, a causé la mort d’une personne
Séoul avec le Nord. En vain. Stephen a été condamné hier à dix ans et la disparition de seize autres,
Bosworth est resté quatre jours à et demi de prison pour avoir hier dans les eaux glacées
KIM JONG-IL est plus que jamais à Séoul sans un signe de Pyongyang. KimJong-il (à droite),dimanchedernieràl’universitépolitique projeté de commettre des de l’Atlantique au large
la barre de la Corée du Nord et prêt à dePyongyang.LaCoréeduNordaffirmedepuisplusieurssemaines attentats en Grande-Bretagne. de Terre-Neuve.
un nouveau bras de fer avec la com- LaRussiejugeprématuré sondroitinaliénableàdévelopperunprogrammespatial. Reuters
munauté internationale. Donné d’envisagerdessanctions
mourant il y a quelques mois, le Le Japon, qui se sent directe- intérieur,enparticuliermilitaires,en decoupercourtauxspéculationssur JetdechaussuressurBush:troisansdeprison
« cher leader » vient de se rappeler ment visé, a été le premier à dénon- renforçant les capacités de dissua- sonétatdesantéetunepossiblesuc-
au bon souvenir des États-Unis et cer la nouvelle provocation de la sion d’un régime qui se sent assiégé. cession, relancées ces derniers mois IRAK. Mountazer al-Zaïdi, le journaliste irakien de 30 ans rendu célè-
des grandes puissances asiatiques Corée du Nord. Tokyo ne « tolérera « Les opérations militaires en Irak et après une attaque cérébrale dont il bre pour avoir lancé ses chaussures à la tête de George W. Bush, a été
en confirmant officiellement hier pas qu’elle aggrave les tensions dans en Afghanistan ont renforcé la crain- aurait été victime l’été dernier. Offi- condamné hier à Bagdad à trois ans de prison. Qualifiant le jugement
son intention de lancer un « satelli- la région » et prépare des contre- te d’une attaque américaine », expli- ciellement, aucun signe n’indique la de « sévère », son avocat a annoncé qu’il ferait appel. George W. Bush
te » début avril. Une façon de réaffir- mesures en coordination avec que Andrei Lankov, professeur à préparation de l’ère post-Kim, mal- a, lui, estimé que la condamnation était « une affaire qui concerne le
mer qu’il faut compter avec lui en Séoul. Mais déjà des dissensions l’Université Kookmin à Séoul. gré les rumeurs d’un possible adou- système judiciaire irakien ». Le journaliste avait expliqué lors des
Asie du Nord-Est. réapparaissent entre les membres Ces dernières années, l’armée bement de Kim Jong-un, le plus jeu- débats que sa réaction était « naturelle, comme celle qu’aurait eue
Après plusieurs semaines des pourparlers à six sur le nucléai- du Nord a mis l’accent sur le renfor- ne fils du dictateur. Dimanche n’importe quel Irakien ».
d’annonces belliqueuses, Pyong- re : Moscou a indiqué par la voix de cement de sa panoplie de missiles dernier, les diplomates sud-coréens
yang a prévenu par fax les organis- son vice-ministre des Affaires étran- moyenne portée et semble vouloir ont scruté les résultats des « élec- LemassacredeWinnendenavaitétéannoncé
mes internationaux de transport gères, Alexeï Borodavkine, qu’il était se doter d’une capacité balistique. tions » de l’Assemblée populaire
maritime et aérien du lancement prématuré d’envisager des sanc- Lelancementréussid’unengindans suprême, la chambre d’enregistre- ALLEMAGNE. Tim Kretschmer, l’auteur de la fusillade qui a fait mer-
d’une fusée entre le 4 et le 8 avril pro- tions contre Pyongyang. l’espace serait aussi un formidable ment du régime, espérant détecter credi 15 morts dans une école de Winnenden (sud du pays), avait
chain.UnpieddenezàWashington, Attirer l’attention du président outil de propagande pour un régime un indice. annoncé son geste lors d’une conversation sur Internet la nuit pré-
Tokyo et Séoul, qui avaient multiplié Obama pour entamer ensuite des qui tente par tous les moyens de En vain. Alors qu’il s’engage cédente. L’adolescent de 17 ans avait expliqué lors d’un chat qu’il en
les mises en garde ces derniers jours négociations en position de force maintenir son emprise sur sa popu- dans une nouvelle épreuve de force avait « marre de cette vie » et qu’il allait attaquer son lycée. « Je suis
en affirmant qu’un tel geste serait en semble être le principal objectif de lation. La surenchère nationaliste internationale, le dictateur ne trahit sérieux, j’ai une arme ici », ajoutait-il. Le garçon avait été soigné pour
contradictionaveclesrésolutionsde KimJong-il.Maisletirdefuséepour- paraît le moyen le plus sûr de ver- aucun signe de faiblesse. dépression l’an dernier, Son père pourrait être poursuivi pour
l’ONU. Un échec aussi pour la rait aussi obéir à des motifs d’ordre rouiller l’emprise de Kim Jong-il. Et SÉBASTIENFALLETTI « négligence ».
CEurope
1vendredi13mars2009 7
LesopposantsBerlinveut
dePoutinepeinentà
jugerDemjanjuk mobiliserleurstroupes
RUSSIE ment alimenté par la crise. Les
Une manifestation foules se mobilisent bien davan-pourcrimes
réclamant la démission tage pour des causes touchant
du premier ministre a réuni, leur portefeuille que les libertés.
hier à Moscou, plus Comme à Vladivostok où des ras-
de membres des forces semblements de plusieurs centai-nazis de l’ordre que de militants. nes de personnes se sont succédé
depuis décembre. La contestation
DenotrecorrespondantàMoscou porte là-bas contre la hausse des
JUSTICE Ce document prouverait, tarifs douaniers.
Un mandat d’arrêt a été qu’il a bien été garde au camp L’OPPOSITION radicale à Vladi-
lancé contre John Yvan d’extermination de Sobibor. Né mir Poutine peine décidément à «PoutlerKaput»
Demjanjuk, soupçonné en Ukraine le 3 avril 1920, John mobiliser. L’hétéroclite coalition À Vladivostok justement, des
d’avoir servi dans le camp (Yvan) Demjanjuk sert dans L’Autre Russie avait appelé hier à opposants, notamment commu-
d’extermination de Sobibor. l’Armée rouge lorsqu’il est cap- une nouvelle manifestation pour nistes, risquent des poursuites judi-
turé par les nazis au printemps réclamer la démission du premier ciaires. Le parquet local vient
DenotrecorrespondantàBerlin 1942. Sélectionné pour servir ministre et la liberté de protester d’ouvrir une enquête à propos
d’auxiliaire dans les camps, il dans plusieurs villes russes. À d’une banderole déployée à plu-
LE TEMPS presse pour juger les est formé à Treblinka qui, selon Moscou, le rendez-vous donné sieurs reprises, ornée d’un «Poutler
derniers criminels de guerre nazis les historiens servait d’«école de aux militants dans une station de Kaput!». La justice établira si le slo-
encore vivants. La justice alle- formation aux meurtres en mas- JohnYvanDemjanjuk,88 ans, métro s’est soldé par une déban- gan populaire de la Seconde Guerre
mande vient d’ouvrir la voie à ce se». Avant d’être envoyé à Sobi- estaccusédecomplicitédans dade. Le mouvement n’avait pas mondiale, détourné avec cette
qui pourrait être l’ultime grand bor. Des survivants ont témoi- lemassacred’aumoins29000Juifs, jugé utile cette fois de demander contraction « Poutine-Hitler »,
procès d’un responsable de gné l’avoir vu y pousser des Juifs perpétrédanslacampdeSobibor l’autorisation de manifester, pré- constitue un appel à la violence.
l’Holocauste. Des procureurs alle- à coups de pied et de crosses de enPologne,en1943.Lesjuges textant les refus quasi systémati- Le tandem Poutine-Medvedev
mands ont déclaré, mercredi, fusil pour les faire descendre allemandsontestiméquelacarte ques essuyés par le passé. Pour tient désormais un discours de véri-
avoir lancé un mandat d’arrêt plus rapidement des wagons qui d’identitédeserviceémise parer à d’éventuels désordres, pas té sur l’impact de la crise en Russie.
contre John Yvan Demjanjuk, les convoyaient. Il aurait été parlesSSaunomdeDemjanjuk, moins de quatre mille policiers Depuis le mois d’août, le nombre
88 ans, accusé de complicité l’un de ceux qui actionnaient les laquelleestenpossession étaient mobilisés dans le centre officiel de chômeurs, que le prési-
dans le massacre d’au moins manettes pour diffuser le desautoritésaméricaines, de la capitale, selon l’agence dent lui-même reconnaît comme
29 000 Juifs dans le camp d’exter- Zyklon B dans les chambres à estauthentique.Cedocument Interfax. À l’heure du rendez- très sous-évalué, a doublé, passant
mination de Sobibor en 1943 et gaz. prouveraitqu’ilabienétégarde vous, les policiers, dont certaines de 1 à 2 millions. Hier, le premier
qui clame son innocence. danslecamp.Duncan/AssociatedPress unités casquées, et les journalis- ministre Poutine, en visite dans une
Ils cherchent à obtenir son CondamnéenIsraël tes étrangers étaient bien plus région minière de Sibérie occiden-
extradition des États-Unis, où il Demjanjuk, qui a émigré aux alors regagné son domicile près liers d’assassinats», affirme son nombreux que les opposants tale, a affirmé que le montant du
réside depuis soixante ans et où il États-Unis en 1952, a été déchu de Cleveland, où il avait été fils John Demjanjuk Jr. Et épars. Daria, une étudiante adhé- plan anticrise prévu en 2009
est considéré comme un immigré de sa nationalité américaine ouvrier chez Ford. Les États- d’ajouter que son père souffre rant au nouveau mouvement (dépenses de la Banque centrale
illégal après avoir été déchu de sa après avoir été accusé, pendant Unis l’avaient rétabli dans sa d’une maladie du sang, ainsi Solidarnost de Garry Kasparov, comprises)«atteint12%duPIB».
nationalité.«Dèsquel’accusésera les années 1970, d’avoir été citoyenneté cinq ans plus tard que d’une insuffisance rénale, était décontenancée de voir si peu «Aucun pays au monde n’en
en Allemagne, nous comptons « Ivan le terrible », un gardien du avant de la lui retirer de nou- qui l’empêchent de voyager et de mobilisation pour dénoncer faitautant», a ajouté l’homme fort
l’examineretl’inculperdecompli- camp d’extermination de Tre- veau en 2002, convaincus de sa de comparaître. Pour le chas- «ladictature». du pays. Il a assuré que le budget
cité de 29 000 assassinats», ont blinka. Il avait été extradé vers responsabilité dans les crimes seur de nazis israélien, Efraim Kasparov, l’ex-champion du 2009 ne rognerait pas sur les
déclaré les procureurs de Israël en 1986, où il fut condam- nazis. Zuroff, il n’existe cette fois monde d’échecs et figure médiati- dépenses sociales. Hier soir, dans
Munich, le fief d’Adolf Hitler où né à mort deux ans plus tard, Demjanjuk a toujours affir- aucun doute sur l’identité de que du mouvement, était en le métro, Marina, une quinquagé-
avait vécu Demjanjuk et où il des survivants de l’Holocauste mé avoir été forcé de travailler Demjanjuk. Il espère que «la déplacement pour soutenir un naire, houspillait vertement Daria,
pourrait être jugé. Ils ont estimé l’ayant reconnu comme ancien pour les nazis, se défendant procédureavancerarapidement, opposant, candidat à la mairie de la jeune manifestante : «Vous ne
que la carte d’identité de service gardien de Treblinka. La Cour d’avoir commis des crimes. «Il pours’assurerquececriminelde Soshi. Ces derniers mois, davan- représentez rien! Vous n’avez rien
N° 1393 émise par les SS au nom suprême israélienne avait n’existe aucune preuve tangible l’Holocauste soit puni de façon tage que L’Autre Russie, qui reste vécu jeune fille! Sous Eltsine, il n’y
de Demjanjuk et qui est en pos- cependant invalidé sa condam- qu’il est personnellement res- appropriée. Ce serait une victoi- marginale, le Parti communiste, avait plus de salaire, plus rien!
session des autorités américaines nation en raison de doutes sur ponsable d’un meurtre, ni qu’il re pour la justice». représenté au Parlement, a réussi C’étaitbienpirequesousPoutine!»
est authentique. son identité. En 1993, il avait ait été impliqué dans des mil- PATRICKSAINT-PAUL à capitaliser sur le mécontente- FABRICENODÉ-LANGLOIS
www.peugeot.fr
Ce week-end,
venez découvrir la NOUVELLE 206+
LES 14 ET 15 MARS*
*Selon autorisations préfectorales.Consommation mixte (en l/100 km) :de 4,2 à 6,3.Émissions de CO (en g/km) :de 110 à 150.2
Nouvelle
ENCOREPLUSIRRÉSISTIBLE
AFranceSociété
8 vendredi13mars20091
LanouvelleviedescondamnésdeL’ArchedeZoé
JUSTICE peine de ce côté de la Méditerranée, vrage qu’il a publié peu après sa Dans les mois qui ont suivi leur S’ils se jugent aujourd’hui Côté français, l’entourage de
Le Tchad exige toujours les six membres de L’Arche de Zoé sortie de prison s’est vendu à moins libération, les membres de L’Arche tirés d’affaire, les six condamnés Rachida Dati souligne depuis un
le paiement des 6 millions ont en effet été graciés le 31 mars de 10 000 exemplaires – ce qui est de Zoé ont, pour la plupart, vu leurs de L’Arche de Zoé demeurent, en an que l’État n’est en rien concerné
d’euros dus aux parents 2008. Loin des médias, ils tentent considéré comme «plutôt déce- relations se distendre notable- principe, visés par une condam- par ce différend civil tandis que les
des 103 enfants enlevés aujourd’hui de se faire oublier vant» compte tenu de la médiati- ment. «Nadia Mérimi, si elle n’en nation à verser quelque 4,12 mil- avocats des condamnés pointent
en octobre 2007. –alors que le Tchad persiste à exiger sation qui avait entouré l’affaire. veut à personne, n’a plus aucun liards de francs CFA, soit six mil- les vices de forme qui émaillent
le paiement des dommages et inté- contact avec les autres condam- lions d’euros, aux parties civiles l’arrêt rendu de la cour criminelle.
ILS FURENT, bien avant que rêts dus aux petites victimes. Vicesdeforme nés », note ainsi son avocat, tchadiennes. «Dans la mesure où «Les noms des parties civiles n’y
emédias et gouvernants ne se pen- Fondateur de l’association, Éric Contrairement à ce qu’il avait M Mario Stasi. La jeune infirmière, ils refusent de payer spontané- figurentmêmepas,sibienquenous
chent sur le sort de Florence Cassez, Breteau exerce depuis plusieurs un temps laissé entendre, Breteau qui avait été très choquée par sa ment cette somme, mon gouver- ne saurions pas à qui verser ces
les plus célèbres bénéficiaires de la mois la profession d’ambulancier, ne s’est par ailleurs pas relancé détention à N’Djamena, a mis plu- nement a récemment avancé sommes si jamais nous en dispo-
procédure de transfèrement. Qua- tout comme sa compagne Émilie dans l’humanitaire. Mis en exa- sieurs semaines à se « retaper » 1,5 milliard de francs CFA aux sions», indique ainsi Mario Stasi.
etorze mois après avoir été condam- Lelouch, en un lieu que son men dans le cadre de la procédure avant de retrouver du travail, à familles, relate le ministre tcha- De son côté, M Lorenzon fait
nés à huit ans de travaux forcés entourage s’efforce de tenir secret. instruite en France, il est soumis à l’automne 2008, dans un établisse- dien de la Justice, Jean Alingué. valoir que la justice tchadienne est
pour avoir enlevé 103 enfants dans «Tous deux gagnent un salaire, un contrôle judiciaire qui lui inter- ment de la région parisienne. Désormais, nous attendons donc en mesure de se « rembourser », au
l’est du Tchad, Éric Breteau, Émilie paient des charges et tentent de dit d’exercer une activité associati- «Autourd’elle,personneneluipar- queleministèrefrançaisdelaJus- moins partiellement, en vendant le
Lelouch, Nadia Mérimi, Domini- retrouver une vie normale, lâche ve.«Pourautant,l’hommeresteun leduTchadetellefaitcequ’ellepeut tice veille à ce que nous soyons petit avion et le matériel qui, à
eque Aubry, Alain Péligat et Philippe leur avocate, M Céline Lorenzon, humanitairedansl’âmeetiln’apas pourpasseràautrechose–mêmesi remboursés, comme je l’ai récem- l’automne 2007, ont été saisis à
Van Winkelberg ont tant bien que qui souligne avec une pointe d’aga- renoncé à ses convictions sur les elle s’inquiète encore beaucoup ment écrit au garde des Sceaux Abéché puis confisqués définitive-
mal repris une vie normale sur le sol cement :«Ilsnedoiventrienàper- insuffisancesdesONGtraditionnel- pour les 103 enfants », relate - qui ne m’a jusqu’à présent pas ment.
e efrançais. Autorisés à purger leur sonne.» Selon l’éditeur Plon, l’ou- les», précise M Lorenzon. M Stasi. répondu.» CYRILLELOUIS
Explosion d’AZF:
les experts divisés
PROCÈS des « fautes de sécurité » avant
Certains scientifiques d’indiquer, sans qu’on lui ait posé
soutiennent la thèse la question : « À l’issue de mon
de l’accident chimique, enquête, j’ai acquis l’intime
alors que d’autres estiment conviction que l’hypothèse de
qu’il était impossible. l’accidentchimiqueestlabonne.»
Gourmand, un avocat de la
Denotreenvoyéspécial défense se lève alors : « Pouvez-
àToulouse vous,M.Quinchon,nousindiquer
comment vous avez mené cette
ON CERNE désormais un peu enquête?»
mieux le conflit qui, depuis Le témoin, pas le moins du
l’explosion de l’usine AZF, divise monde embarrassé :«Àpartirdes
la communauté scientifique. Six articlesdelaDépêchedumidi.»
années durant, des chercheurs de
tous bords se sont déchirés sur les «Cen’estpassérieux»
causes de la catastrophe, jetant Teint hâlé, sourcil brous-
l’anathème sur les travaux du col- sailleux et crinière poivre et sel,
lège d’experts judiciaires ou sou- voici maintenant Armand Lattes,
tenant, au contraire, sa thèse de professeur émérite à l’université Plusieursancienscadresdel’usineAZFontsouligné,cesderniersjours,quelesitebénéficiaitdenombreuxsystèmesdesécurité. Atofina/AFP
l’accident chimique. Depuis mar- Paul-Sabatier. Contrairement à
di, quelques-uns de ces spécialis- son prédécesseur, M. Lattes sou- qu’il pense du travail des experts incontestables». Avant d’admet- caractérise par une grande stabi- ne comporte à ce jour aucune
tes ont défilé à la barre du tribu- tient que le nitrate d’ammonium judiciaires. Ceux-ci n’ont-ils pas, tre qu’il se prononce lui-même lité à l’état pur, peut exploser mention d’une explosion causée
nal correctionnel pour y livrer, en stocké dans le hangar 221 n’a pu en dépit du bon sens, employé de sur la base exclusive des quelques lorsqu’il est soumis à un chauffa- par la simple mise en présence de
qualité de témoins, le fruit de leur détonner que sous l’action d’un l’urée en lieu et place du nitrate pièces du dossier qui lui ont été ge important ou à une onde de nitrates d’ammonium avec une
abondante réflexion. puissant explosif et déclare, à d’ammonium dans une de leurs communiquées par Total. choc. En 1921, l’emploi d’explo- substance incompatible – comme
Chevelure blanche, verbe propos de la thèse de l’accident expériences ? Cinglant, M. Meu- De ces prestations inégales, sifs dans un silo à engrais a ainsi les experts affirment que cela a
alerte malgré ses 81 ans, l’ingé- chimique développée par le col- nier estime qu’«il aurait été pré- on retiendra seulement que le fait 500 morts et 1 500 blessés en été le cas à Toulouse.
nieur général Jean Quinchon se lège d’experts : «L’ensemble de la férabledefaireappelàdesexperts nitrate d’ammonium, s’il se Rhénanie. En revanche, l’histoire CYRILLELOUIS
présente le premier pour décrire communauté scientifique consi-
les « belles explosions » que le dèrequecen’estpassérieux.»
nitrate d’ammonium a, comme Intrigué, le président Le Mon- Unsitedécritcommebienprotégé,endépitd’unrecoursjugéexcessifàlasous-traitance
nulle autre substance, selon lui, la nyer interroge : « Avez-vous
faculté de provoquer. Polytechni- connaissance du test qui a permis ■ Élégant costume sombre et nence par 270 analyseurs indus- des de danger» menés alors qu’il pourtantétabliquelehangar221,
cien, spécialiste en explosifs et auxexpertsjudiciairesdereconsti- présentationPowerPointtailléeau triels, 10000 capteurs et étaitresponsabledesproductions où l’explosion est intervenue,
auteur d’un rapport sur la sécuri- tuerl’explosiond’untasdenitrate cordeau,plusieursancienscadres 2000 vannes automatiques. En sur le site toulousain. « Dès mon n’étaitéquipéd’aucuncapteur.»
té d’AZF en 1997, M. Quinchon ne dans les conditions qu’ils ont de l’usine AZF se sont, au cours clair:«L’usinefonctionnaitcorrec- arrivée, j’ai constaté que l’usine Hier,destémoinsontaussipointé
manque certes pas de légitimité décrites?» Manifestement pris de des derniers jours, succédé à la tement, parce qu’elle était bien pouvait compter sur un personnel les insuffisances des formations à
pour évoquer la catastrophe. Et cours, le témoin bat en retraite, barre pour dépeindre l’«installa- équipée, autant pour la conduite exceptionnellement motivé et la sécurité dispensées sur le site
de fait, il n’entend pas se conten- contraint d’admettre qu’il n’a pas tion modèle » qui a explosé le des installations que pour la attentif aux questions de sécuri- ainsiqu’unrecoursjugéexcessifà
ter de décrire les propriétés de pris la peine d’opérer une telle 21septembre2001.JacquesPal- sécurité.» té», relate-t-il avec un tel enthou- lasous-traitance.GabrielUllmann,
cette substance, comme le tribu- expérience dans son laboratoire. luel,quiydirigeaitleservice«élec- Sensiblement plus jeune, René siasme que le président Le Mon- ingénieurjadismandatépouraudi-
nal le lui demande. Ancien président du CNRS, tricité-instrumentation», rappelle Maillot lui succède pour évoquer nyer, taquin, ne peut s’empêcher ter l’usine, a même lancé: «AZF,
Au contraire, il décerne à Bernard Meunier se lève ensuite quelesiteétaitsurveilléenperma- lacentained’auditsetautres«étu- de le doucher: « L’instruction a c’étaitZola.
l’envi les mauvais points aux res- pour dire, manifestement très
ponsables de l’usine, fustigeant satisfait de lui-même, tout le mal
La réforme de la formation des Une infirmière ENBREF
enseignants étalée de 2009 à 2011 aurait
JUSTICE. Le parquet de Paris MAFIA. Un chef mafieux italien,
ÉDUCATION. La réforme de la for- (bac + 5). La formation incombera a ouvert une enquête préliminaire Salvatore Adelfio, a été arrêtédétourné
mation des enseignants, qui devait aux universités et non plus aux après une plainte de Nadine mardi à la frontière franco-
initialement entrer en vigueur en instituts de formation des maîtres Morano contre le site Dailymotion. espagnole du Perthus après800000 euros
2009-2010, aura un «caractère (IUFM). La secrétaire d’État chargée de la plus d’un an de cavale et écroué
transitoire» à cette date et verra Elle est devenue, ces derniers FRAUDE. Une infirmière Famille lui reproche d’avoir publié hier soir à la maison d’arrêt
son «aboutissement à l’occasion jours, le sujet qui cristallise le plus niçoise, soupçonnée d’avoir des commentaires d’internautes de Perpignan. L’homme, contrôlé
desconcours2011 », selon un com- les mécontentements dans le détourné 800 000 euros au qu’elle juge injurieux à son égard. par la police, avait de faux papiers.
muniqué commun des ministres monde de l’Éducation, notam- détriment de la Sécurité sociale
de l’Enseignement supérieur, ment chez les universitaires. en déclarant des soins fictifs ou
Valérie Pécresse, et de l’Éducation Nombre d’acteurs ont demandé le surfacturés, a été mise en exa- Savoie:hommageauxvictimesdel’avalanche
nationale, Xavier Darcos. report d’un an de sa mise en men lundi à Nice pour escro-
«Le processus de la réforme com- œuvre et l’ouverture de négocia- querie et écrouée. DRAME. Une cérémonie en hommage aux trois lycéens décédés mer-
mencera à s’appliquer dès la ses- tions. L’infirmière libérale, âgée de credi dans une avalanche, qui a également coûté la vie à un guide, s’est
sion des concours 2010 », mais Sur ce dernier point, les deux 47 ans, a reconnu les faits lors déroulée hier à Valmeinier (Savoie), en présence du ministre de l’Agri-
«pour sa première année d’appli- ministres «invitent les organisa- Laréformedelaformation de sa garde à vue, a précisé le culture, Michel Barnier. Les proches des victimes, une centaine de
cation», les modalités de cette tionsreprésentativesàdiscuter» de desenseignantsverra quotidien Nice-Matin, qui a camarades des lycéens, des guides et des moniteurs s’étaient rassem-
réforme « auront un caractère «la définition du processus abouti son«aboutissementàl’occasion révélé l’affaire. blés dans l’église de la station, ainsi que deux rescapés du drame. Cette
transitoire et prendront leur plein de la réforme en 2011 » et de desconcours2011»,ontindiqué La fraude aurait eu lieu pen- avalanche est l’une des plus meurtrières dans les Alpes françaises
effetàcompterdelasession2011», «l’organisation de l’année transi- XavierDarcosetValériePécresse. dant deux ans, en 2007 et 2008. depuis une dizaine d’années.
ont-ils indiqué. toire». SébastienSoriano/LeFigaro Soit l’infirmière facturait à plu-
Par exemple, pour les concours du Les universités, qui devaient pro- sieurs reprises le même acte, RERB:laSNCFvérifiel’étatdesesclôtures
second degré, l’épreuve de poser des « masters d’enseigne- fonction « reconnue et valori- soit elle facturait des actes
connaissances générales du systè- ment » dès la rentrée 2009, «pour- sée»–, et bénéficiera de formation qu’elle n’avait pas réalisés ou ACCIDENT. La SNCF a annoncé hier sa décision de procéder à une véri-
me éducatif – qui avait été prévue ront donner aux masters qu’elles continue à l’université. Aucune encore elle se faisait rembour- fication d’ensemble de l’état des clôtures protégeant le réseau ferro-
initialement dans le projet de ontélaborésuncaractèreprovisoi- précision chiffrée n’est donnée sur ser des actes en surfacturation, viaire, notamment en Ile-de-France, après le drame du RER B qui a
réforme –, est abandonnée (pour re» pour cette année-là, selon le le montant de la revalorisation de au tarif de nuit ou du week- coûté la vie à deux jeunes supporteurs lillois près du Stade de France
la session 2010) et remplacée par communiqué. carrière du jeune enseignant, end. samedi.
une «épreuvedisciplinairecompa- En revanche le dispositif de stages attendue en contrepartie de son «Elle était sûre de se faire
rableàunedesépreuvesexistantes en master 1 et 2, ainsi que l’instau- recrutement au niveau master. attraper un jour. Son attitude PlaintedeseptdétenusàValenciennes
précédemment ». En outre, les ration de nouvelles bourses, se Les principales critiques adressées était une forme de suicide pro-
épreuves de l’agrégation «demeu- mettent en place dès l’année uni- à la réforme visent son caractère fessionnel et social», a com- PRISON. Sept détenus de la maison d’arrêt de Valenciennes ont déposé
ererontenl’état ». versitaire 2009-2010. jugé précipité, l’insuffisance de sa menté M Philippe Soussi, son plainte pour «violencesvolontaires,menacesettraitementsinhumains
La réforme prévoit qu’à partir de la S’agissant de la première année partie formation professionnelle avocat. et dégradants» qui leur auraient été infligés pendant «quasiment un
session 2010, les enseignants des d’exercice, les ministres répètent ou encore le fait que soit suppri- L’évaluation de la fraude à an» par plusieurs surveillants de la prison. Des détenus auraient
écoles, collèges et lycées soient que le jeune enseignant sera mée l’année d’IUFM, actuelle- 800 000 euros serait «un mon- notamment été battus violemment et laissés nus dans des cellules du
recrutés au niveau « master 2 » accompagné d’un tuteur – à la ment rémunérée. tant provisoire». quartier disciplinaire.
C